RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici [SOLO] The Mermaid's Lament 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici [SOLO] The Mermaid's Lament 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 [SOLO] The Mermaid's Lament

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
[SOLO] The Mermaid's Lament C71o
[SOLO] The Mermaid's Lament Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 626
Date d'inscription : 06/06/2017

[SOLO] The Mermaid's Lament Empty
MessageSujet: [SOLO] The Mermaid's Lament   [SOLO] The Mermaid's Lament EmptyMar 26 Fév - 20:06


The Mermaid's Lament
Solo


« Blancport | 302, lune 4, semaine 1 »

Le cuir des bottes venait faire crisser la neige sous les pieds de Wylla. Un brouillard persistant avait refusé de se lever sur Blancport malgré le début d’après-midi. La jeune sirène avait décidé de sortir, de ne pas rester enfermé dans le palais, au chaud, à ne rien faire. L’appel de la mer était toujours aussi fort dans son cœur. Alors elle se dirigeait vers une crique, elle y était allée si souvent que malgré la purée de pois qui les entourait, elle trouvait son chemin. Derrière elle, Gyles la suivait pour s’assurer de sa protection. Il était rare qu’il ne suive pas Wynafryd, mais elle lui avait demandé de raccompagné Vraël et la sirène aux cheveux verts à Blancport. Et comme son grand père n’aimait pas qu’elle sorte seule, un soldat Manderly ou Gyles la suivaient dans ses déplacements dans la cité ou à ses alentours. Pour le moment obéissante, elle savait qu’un jour, elle leur fausserait compagnie pour sortir seule jusqu’aux criques. Mais pas aujourd’hui où la visibilité était plus que réduite. En s’approchant du chemin menant à la petite plage protégée, elle prévint son protecteur du moment de faire attention à ne pas glisser. Elle commença sa descente en faisant attention, la neige était de plus en plus épaisse et une couche pouvait se détacher et glisser, ce qui rendait le parcours dangereux. Ayant l’habitude, elle arriva bien avant Gyles. Elle l’attendit et quand il arriva à son tour, elle repartit en direction de l’eau qui n’avait pas encore gelé pour son plus grand bonheur.

Le bruit des vagues s’écrasant contre les galets l’accueillit et elle s’assit rapidement au bord du rivage, à quelques mètres de là où l’eau salé venait lécher les galets et ferma les yeux. Elle sentit Gyles s’assoir à ses côtés, frotter ses mains l’une contre l’autre pour les réchauffer. Wylla se concentrait sur chaque sens qu’elle possédait pour s’imprégner du lieu. Elle sentait le vent iodé et terriblement froid venir lui piquer le visage et rougir ses joues. Elle respirait profondément l’air glaciale lui brûler la gorge et les poumons. Elle entendait le bruit des flots, les bruits de la nature endormis aux alentours, la respiration de son protecteur du jour. Le gout salé que venait prendre ses lèvres à cause de la bruine de l’eau venait parsemer son visage. Seule la vue lui manquait parce que ses paupières étaient refermées sur ses yeux clairs. Elle n’aurait rien vu de toute manière à part un mur blanc et épais de filament de gouttelettes d’eau flottant dans les airs obstruant la vision. Alors au lieu de profiter de cette triste vue, elle préférait laisser faire son imagination. Se laisser porter par un rêve sortir de son esprit sur la vue qu’elle pourrait vraiment avoir si le brouillard ne recouvrait pas toute la baie de Blancport. Elle imaginait la neige recouvrir les galets, devenir de plus en plus fine au fur et à mesure que la distance avec l’eau diminuait. La mer ondulant timidement provoquant des clapotis de vaguelette avant de venir sagement s’échouer. Les falaises de pierre grises avec quelques brins de végétation tentant de survivre au froid hivernale. Un ciel dégagé, bleu limpide et un soleil froid et lointain.

Mais son esprit, engourdi par le froid, lui joua un tour. Elle eut l’impression d’entendre des bruits d’eau différent. Quand elle scruta l’horizon, elle vit un jeune homme, aux cheveux bruns, bouclés, enfoncée dans l’eau jusqu’à la taille, un sourire charmeur sur les lèvres. « Chante jolie sirène…Les sirènes chantes pour attirer leur aimé…Chante… » elle eut l’impression que son cœur ratait un battement et s’en savoir réellement pourquoi, elle obéit à ce mirage et laissa sa voix emplir l’air. Chantant doucement une ballade qu’elle connaissait, une ballade sur ce qu’elle ressentait, La lamentation de la sirène. Les mots s’enfuirent avec les notes et quand elle se tut, le silence l’accompagna. Elle rouvrit réellement les yeux à ce moment-là, et resta à fixer le mur blanc en silence. Elle sentait le regard de Gyles sur elle. Quand elle en eut marre, elle se leva et déclara qu’elle commençait à avoir froid et désirait rentrer. Ils reprirent le chemin du retour dans un silence pesant. Il avait compris car il avait aidé Wynafryd à le chercher lors de leur séjour à Porte Béline. Il avait reconnu le chant, avait compris sa signification. Son esprit lui avait joué un tour et la souffrance était revenue rapidement. Elle voulait cacher ses émotions, ravaler sa peine et pour cela elle avait besoin d’être seule, vraiment seule…

(c) DΛNDELION


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   

EN VACANCES JUSQU'AU 19/08 AU SOIR ! SI PROBLEME CONTACTER LES CORNEILLES OU LE BOTTINEUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
[SOLO] The Mermaid's Lament C71o
[SOLO] The Mermaid's Lament Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 626
Date d'inscription : 06/06/2017

[SOLO] The Mermaid's Lament Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] The Mermaid's Lament   [SOLO] The Mermaid's Lament EmptyMar 9 Avr - 15:33


The Mermaid's Lament
Solo


« Blancport | 302, lune 4, semaine 4 »

Les semaines passaient, la jeune sirène venait juste de recevoir une lettre de sa sœur auquel elle s’était empressée de répondre. Cela lui avait redonné un peu de baume au cœur.  Aujourd’hui, le ciel était lourd et des flocons de neige descendaient du ciel pour former une couche duveteuse sur le sol. Des journées comme celle-ci avaient tendance à apaiser la benjamine des Manderly. Et ce jour-là, Wylla s’était callé contre une fenêtre, un plaid sur les épaules pour ne pas sentir la morsure du froid et avait pris un livre qui reposait contre ses jambes qu’elle avait légèrement ramené contre son buste. Il restait fermé, la sirène étant prise à sa contemplation de l’hiver et de la neige qui tombait doucement, figeant l’environnement proche se trouvant sous le nez de la jeune fille. Probablement que la ville grouillait en contre bas, avec des épaules voutés, soufflant contre des mains jointes pour se réchauffer du froid humide qui régnait.  Mais regardait les flocons tombés était si apaisant…

Et elle en avait bien besoin. Si la lettre de Wynafryd n’en faisait pas mention, la nouvelle avait fini par remonter dans le Nord et arriver aux oreilles de la sirène aux cheveux verts. Tytos Nerbosc était mort empoisonné. Les cauchemars avaient repris, laissant des cernes violacées apparaitre sous ses yeux. Ses parents et son grand père n’étaient pas dupe pour faire le lien entre la nouvelle et l’état de la jeune femme qui se dégradait. Le lézard était parvenu à se refaufiler jusqu’à son esprit. Wylla se demandait même s’il n’était pas derrière tout cela au final. S’il n’était pas revenu incognito à Westeros et avait frappé à un moment où la méfiance ne serait pas de mise : un mariage. Mais il n’y avait aucune preuve contre lui, rien ne le rallier à cet empoisonnement, sa mère avait tenté de la rassurer. Mais le venin du dragon avait déjà retrouvé le chemin des inquiétudes de Wylla. Elle ne dormait plus ou peu, mangeait peu et restait sagement cloîtré entre les murs du château. La peur avait refait surface.

Alors ce sentiment d’apaisement qu’elle ressentait en regardant la neige tomber sur Blancport lui faisait du bien. Le silence, le calme et la beauté du paysage faisaient naître ce sentiment permettant à la jeune fille de se détendre. Elle ne se préoccupait pas de ce qu’il se passait autour d’elle, installer dans sa bulle, elle se coupait du monde. Elle pouvait rester à sa contemplation durant des heures et des heures, elle sentait son cœur s’allégeait et cela lui permettrait peut-être de trouver enfin le sommeil de façon plus paisible quand la nuit arriverait.


(c) DΛNDELION


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   

EN VACANCES JUSQU'AU 19/08 AU SOIR ! SI PROBLEME CONTACTER LES CORNEILLES OU LE BOTTINEUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
[SOLO] The Mermaid's Lament C71o
[SOLO] The Mermaid's Lament Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 626
Date d'inscription : 06/06/2017

[SOLO] The Mermaid's Lament Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] The Mermaid's Lament   [SOLO] The Mermaid's Lament EmptyDim 26 Mai - 11:35


The Mermaid's Lament
Solo


« Blancport | 302, lune 5, semaine 2 »

La neige continuait de tomber, sans vraiment s’arrêter. Wynafryd n’était toujours pas rentrer. Wylla attendait, inquiète, dans l’attente de ses nouvelles. Cela faisait désormais deux longues semaines que la sirène aux cheveux verts restait cloitrer dans le château familial, les cauchemars, les peurs revenus au galop la hantait de nouveau. Les nuits étaient saccadées, elle se réveillait en sueur, en panique, ses yeux clairs se remplissaient de larme de peur et elle n’avait nulle part où se glisser pour trouver du réconfort. Souvent elle allait réveiller Sybelle, lui demandant de venir finir la nuit à ses côtés pour se rassurer, telle une enfant ayant besoin de réconfort. Mais dans les ténèbres des nuits froides c’était ce qu’était la benjamine des Manderly. Une enfant traumatisée par les actes d’un lézard.

Les journées se ressemblaient toutes, elle prenait son petit déjeuner avec ses parents, veillant à ce que ses boissons ne soient pas empoisonnés et elle vagabondait dans le palais à la recherche d’une activité qui occupait son énergie bouillonnante. Mais ce jour ci, était le jour qui verrait Wylla ressortir de sa demeure. Gyles arriva, l’œil pétillante, le sourire aux lèvres. Il lui demanda de le suivre et quand elle comprit qu’il la menait dans la ville, elle se stoppa réfléchissant. Mais l’épée lige de sa sœur se fit insistant et Wylla finit par attraper une cape et une fourrure pour le suivre. Il la mena sur les quais. Les matelots, capitaines la saluait. Qui ne connaissait pas la sirène aux cheveux verts de Blancport ? Elle ne passait pas inaperçu. Gyles s’arrêta devant un navire, elle le vit soudainement perplexe et il s’adressa à un matelot qui lui répondit. Il reprit sa route, la jeune Manderly sur les talons. « Gyles où est-ce que tu m’emmènes par les Sept ! » Il ne répondit pas, l’entraînant dans une ruelle annexe du port. Il s’arrêta devant une chaumière et tambourina à la porte devant le regard incompréhensif de la jeune demoiselle.

La porte s’ouvrit et la surprise fut telle, que Wylla resta interdite un bon moment. Regardant l’homme qui avait ouvert. Boucles brunes, yeux charmeurs et surtout dans un piteux état, des bandages recouvrait son torse et son visage était couvert d’égratignure. Mais l’état n’arrêta pas la tornade qui venait de renaître. Elle fonça sur le jeune homme et sa main le gifla de toutes ses forces. Elle tremblait de tous ses membres. Etait-ce de la colère ? De la peur ? De la joie ? Du soulagement ? Probablement tout ça à la fois ? Eyron lui jeta un regard sombre à Gyles, qui lui répondit avec un sourire satisfait. « Où étais-tu passée ? Je t’ai cherché durant des semaines ? »  Le jeune triton ouvrit la bouche, cherchant sa réponse. « Les devoirs d’un prince triton lady Wylla. » Le regard bleu de la Manderly se fit assassin. « Assez de mensonges ! Sirènes et tritons sont des mythes ! » Il arqua un sourcil. « Comme les dragons le sont ? » Wylla fit sa moue boudeuse qui la caractérisait tant enfant. « Il me semble en avoir vu un dans le ciel de Blancport… du coup… le triton sont-ils vraiment que des mythes ? » Il s’approcha de la sirène, laissant les flocons de neige tomber sur sa peau pâle. Leur corps n'était qu’à quelques centimètres l’un de l’autre et Gyles avait mécaniquement posé sa main sur la garde de son épée. « N’as-tu pas chanté pour moi jolie Wylla ? » La jeune fille ouvrit la bouche surprise. Comment pouvait-il savoir qu’elle avait chanté alors que son esprit lui avait joué un tour. « Co… soit…qu’elle chanson ais-je chanté alors ? » Elle releva son menton en signe de provocation. « Que chante une sirène quand elle est triste ? Elle se lamente… » Wylla ouvrit la bouche une deuxième fois, stupéfaite. Elle tourna la tête vers Gyles qui semblait tout aussi sidéré qu’elle. Vexée, la jeune sirène se recula. « Et bien je ne me lamente plus désormais. Soignez vous bien. L’hiver pourrait avoir raison de vos blessures. » Tournant les talons, elle reprit le chemin du château, furieuse et soulagée. Il était rentré.

(c) DΛNDELION


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   

EN VACANCES JUSQU'AU 19/08 AU SOIR ! SI PROBLEME CONTACTER LES CORNEILLES OU LE BOTTINEUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
[SOLO] The Mermaid's Lament C71o
[SOLO] The Mermaid's Lament Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 626
Date d'inscription : 06/06/2017

[SOLO] The Mermaid's Lament Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] The Mermaid's Lament   [SOLO] The Mermaid's Lament EmptyMer 5 Juin - 11:03


The Mermaid's Lament
Solo


« Blancport | 302, lune 5, fin de semaine 3 »

Wylla observait depuis deux/trois jours le port depuis le château, dans l’espoir de voir un navire arrivé qui lui ramènerait sa sœur. Cela faisait quinze jours qu’elle avait reçu une lettre lui annonçant le retour de Wynafryd. Mais toujours rien, l’horizon restait vide de ce navire. La sirène aux cheveux verts envoyé Gyles dans le port dès qu’un nouveau pavillon venait à accoster mais le jeune homme revenait toujours bredouille laissant naître sur le visage de la jeune Manderly une moue déçue. Mais plus les jours passaient plus s’était l’inquiétude qui rongeait la jeune femme. Pourquoi sa sœur n’était toujours pas arrivée alors que dans sa dernière lettre, elle lui disait que dans moins d’une quinzaine, elle serait de retour à Blancport. Les Sept jouaient visiblement avec ses nerfs depuis plus d’une lune s’ils s’en prenaient à sa sœur, la benjamine ne s’en remettrait probablement pas. Mais Wylla n’était pas la seule à commencer à s’inquiéter. Tous les Manderly commençaient à trouver le temps long, sur cette absence de navire censé ramener celle qui sera un jour la Dame de Blancport. Wynafryd leur avait dit de ne pas répondre à sa dernière lettre, car elle serait probablement en transit vers la ville portuaire du Nord, mais l’absence de nouvelles ne rassurait pas et la petite sirène était prête à écrire à Lord Mouton pour lui sommer de lui rendre sa grande sœur. Chose qu’elle aurait probablement fait quelques années plutôt mais désormais, celle à la chevelure verdoyante se retenait et rongeait son frein, faisant les cents pas dans ses appartements. Sybelle tentait de la rassurer, Leona aussi tentait tant bien que mal de le faire, ne supportant plus voir sa petite dernière être dans des états pareils. Wylla ne repoussait même pas sa mère avec qui elle avait eu des relations conflictuelles durant des années. La demoiselle se laissait aller aux paroles rassurantes de cette femme qui l’aimait malgré tout ce qu’elle avait pu faire et dire. La jeune fille savait pourtant que sa mère était aussi inquiète qu’elle mais l’âge, l’expérience et l’absence de traumatisme lui permettait de rester calme et de tout faire pour rassurer sa benjamine. L’attente était des plus insupportables. Attendant jour après jour qu’un navire ramène une sirène chez elle, auprès des siens.

(c) DΛNDELION


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   

EN VACANCES JUSQU'AU 19/08 AU SOIR ! SI PROBLEME CONTACTER LES CORNEILLES OU LE BOTTINEUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
[SOLO] The Mermaid's Lament C71o
[SOLO] The Mermaid's Lament Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 626
Date d'inscription : 06/06/2017

[SOLO] The Mermaid's Lament Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] The Mermaid's Lament   [SOLO] The Mermaid's Lament EmptyMer 19 Juin - 15:31


The Mermaid's Lament
Solo


« Blancport | 302, lune 5, fin de semaine 4 »


Enfin des nouvelles, Wynafryd avait écrit depuis Froideseaux, son retard s’expliquait par l’attaque de son navire par des fers-nés qui sévissaient le long des côtes du Val. Quelles idées d’emprunter la voie maritime qui était aussi incertaine depuis plusieurs lunes. Heureusement pour la famille Manderly, l’aînée des deux sœurs étaient saine et sauve et avait trouvé refuge chez des nobles du Val qui allait l’aider à regagner Blancport en toute sécurité. Le soulagement était présent mais pas totalement, tant qu’elle ne verrait pas les yeux bleus de sa sœur face à elle, elle ne serait pas complètement soulagée. Bientôt, tous les gens qu’elle aimait aller se retrouver à Blancport, dans un même lieu, en sécurité. La vie pourrait presque reprendre comme avant. Dès que le mestre lui avait donné la lettre, la tornade aux cheveux verts s’étaient précipiter auprès de ses parents et de son grand père pour leur annoncer la nouvelle. Elle avait serré ses parents dans ses bras, rassurée de voir sa grande sœur bientôt de retour. Ce n’était maintenant plus qu’une question de jours avant que la jolie sirène aux boucles brunes n’arrive à la maison.

Wylla avait donc décidé de prendre son courage à deux mains et sortir pour aller dans une crique, prendre l’air et être dans un lieu rassurant. Elle demanda comme d’habitude à Gyles de l’accompagné, il était son protecteur depuis le départ de sa sœur, la jeune fille avait toute confiance en lui. S’emmitouflant dans une épaisse cape d’hiver, elle sortit dehors et prit la direction des criques. Ses pas faisaient crisser la neige sous ses bottes.  Une légère brise venait secouer ses mèches folles mais aucun vent violent et glacial ne battait la baie de la Blanchedague en ce jour. La neige tombait légèrement. Le temps idéal pour sortir. Mais en arrivant près de la crique, elle entendit des bruits d’éclaboussure. Elle s’arrêta et laissa l’homme d’arme passer devant pour savoir qui était la personne dans la crypte. Il revint rapidement, les yeux aux ciels, lui annonçant que la personne en bas était le cadet de ses soucis concernant la sécurité de la sirène. Fronçant ses sourcils blonds, la jeune fille s’approcha et reconnue rapidement la silhouette d’Eyron. Son cœur rata un battement. Elle avait à la fois de le rejoindre mais sa rancune était tenace. Ce fut Gyles qui la poussa légèrement qui la fit prendre le chemin pour descendre sur la petite plage de galet. En arrivant en bas, le triton se retourna un large sourire parcourra son visage. Ses blessures étaient encore boursoufflées, rouge et semblait commencer à bien cicatriser. Ce n’était pas très joli à voir. « En voilà une bien jolie sirène. » La concerné lui jeta un regard noir, prenant son expression de boudeuse. « Une envie de baignade m’lady Wylla ? » La belle aux cheveux secoua négativement la tête. « Il fait bien trop froid pour cela. Et sans feu pour se réchauffer c’est hors de question. Et vous ne devriez pas vous baignez non plus. Avec vos blessures…»  Un sourire amusée et charmeur étira le visage du triton qui s’approcha de sa sirène. « Ton inquiétude me touche. Mais ne t’inquiétez pas, mes blessures vont très bien. » Wylla fit exprès d’aller appuyer sur une plaie pas très joli ce qui arracha un cri de douleur au jeune homme. « Je crois pas… Eyron… Tu devrais aller voir un mestre ! » « Et où pourrais-je en trouver un ? Dans ton château ma l’dy Wylla ? Je ne suis pas sûr d’être le bienvenu. » La jeune fille poussa un léger soupire. « Je pourrais demander à mestre Theomore de venir vous voir pour soigner vos plaies correctement. Si je lui dis que c’est pour un ami qui m’est cher il le fera. Et je sais me montrer convaincante. » « Je n’en doute pas jolie sirène. Mais je ne pense pas que ce soit une très bonne idée. Mais je peux faire attention si cela peut rassurer ma sirène. » Il coinça une mèche verte derrière l’oreille de la jeune fille. « Une guérisseuse s’occupe de moi, le plus dur est passé. Ne t’en fais pas. » Il déposa un léger baiser sur le front de la Manderly avant de ramasser ses affaires, recouvrir son torse d’une chemise et de quitter la crique, sous le regard mélancolique et inquiet de Wylla. Ses blessures l’inquiétaient et il ne semblait pas prendre cela au sérieux. Ce n’était pas si étonnant que ça mais elle ne voulait pas le perdre, ses sentiments étaient trop fort à son égard pour qu’elle ne s’inquiète pas.

(c) DΛNDELION


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   

EN VACANCES JUSQU'AU 19/08 AU SOIR ! SI PROBLEME CONTACTER LES CORNEILLES OU LE BOTTINEUR !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[SOLO] The Mermaid's Lament Empty
MessageSujet: Re: [SOLO] The Mermaid's Lament   [SOLO] The Mermaid's Lament Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[SOLO] The Mermaid's Lament
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» [FB solo] 14 ans, Marine 1ière classe
» Une petite fille sur une Ile tropicale [solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: