RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! There's no middle ground {Brysanne} 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici There's no middle ground {Brysanne} 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 There's no middle ground {Brysanne}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sire des Marches
Bryce Caron
Sire des Marches
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yZ
There's no middle ground {Brysanne} FK0xSfQc_o
Ft : Jonathan Rhys Meyers
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Lucas & Melara
Messages : 154
Date d'inscription : 13/10/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptySam 16 Fév - 20:25


There's no middle ground


« Serena | 302, lune 2, semaine 2 »

Lady Alysanne,

Je suis navré de ne pas avoir pu vous faire parvenir de missive avant aujourd’hui mais les dernières lunes ont pour le moins étaient compliquées pour ma famille. Je ne sais pas quels mots vous seront parvenus jusqu’à La Dent d’Or ou sur le trajet avant cela, mais je tiens à vous faire part de ma vérité, puisque vous ne méritez pas moins. Lorsque nous nous sommes rencontrés pour la première fois, après que vous soyez venue en aide à ma soeur, cela faisait à peine quelques jours que mon ancienne épouse, toujours une Caron au moment des faits, avait décidé de se poignarder pour ne plus jamais à avoir porter mes enfants. Je ne peux qu’imaginer quel genre d’effet doit faire une telle révélation, ou même l’impression que cela peut vous donner de moi : un piètre mari. Pourtant je vous assure que le mestre ne l’a pas considérée comme folle hormis son acte. De son côté, elle ne s’en ait pas excusée ni affolée, oh non, elle était fière. Je peux reconnaître sans mal que notre mariage n’en était pas un d’amour et l’affection que nous avions l’un pour l’autre se limitait à notre fils. J’aurais pu être un meilleur mari pour elle, je ne le nie pas, mais je ne pense pas avoir été mauvais avec elle, parfois un peu dur, mais jamais sans bonnes raisons. Je n’explique pas ce soudain changement de coeur de son côté et ce qui l’a poussé à commettre ce geste irréparable. Je savais néanmoins que je ne pouvais l’accepter. C’était une insulte pour moi, le nom des Caron et l’alliance qu’elle avait promis de tenir. Une insulte pour notre fils également, puisque comment peut-on agir de la sorte sans tenir compte des conséquences pour lui ?

Ainsi, lorsque nous nous sommes rencontrés, nous étions déjà séparés et je venais d’envoyer un corbeau au Grand Septon pour demander une audience pour faire annuler l’union. C’est parce que j’ai réçu sa réponse que j’ai du quitter Lestival précipitamment, sans pouvoir vous revoir. Mais une fois cette annulation accordée, il m’a fallu rencontrer le Roi pour légitimer à nouveau mon Erich et assurer la continuité de ma famille. J’aurais aimé vous dire que l’histoire s’arrêtait là et que je suis tranquillement rentré à Serena après cela mais ce serait mentir. Ca n’est pas à moi de vous raconter son histoire, néanmoins je peux vous dire que ma soeur a perdu son enfant à naître alors que je me trouvais à la Capitale. C’est donc à ses côtés que je me suis rendu pour l’épauler elle et son mari... du moins essayer. J’y suis resté un temps avant de reprendre la route avec mon fils pour enfin retrouver Serena. Vous vous doutez bien qu’après autant d’absence, le devoir m’appelait sur mes terres, bien que j’aurais aimé n’avoir à penser qu’à vous. Il a aussi fallu que je commence à expliquer à mon fils qu’il ne reverrait plus sa mère. Cette dernière je viens de l’apprendre, s’est finalement donnée à la Foi en commençant à servir chez les Soeurs du Silence.

J’en conviens, cette lettre ne doit en rien ressembler à ce que vous attendiez de lire, cependant j’ai passé l’âge de me cacher et de prendre des détours lorsque l’on peut se montrer direct. Votre rencontre a été le seul point positif de mon séjour à Lestival. Un soleil d’or, comme votre emblème, dans la nuit sans fin qu’a été ma vie à cette période, c’est pour ça que je ne pouvais imaginer vous mentir ou commencer à vous faire la cour sans avoir été parfaitement transparent avec vous. Parce que oui lady Alysanne, si vous l’autorisez et que votre frère y consent, c’est exactement ce que j’aimerais faire. J’aimerais vous revoir, j’aimerais apprendre à vous connaître un peu plus et faire croître ce que j’ai ressenti entre nous dans ces couloirs de Lestival. Mais ma situation est assez complexe, je le reconnais. Mon fils et moi sommes les derniers Caron, même le Roi me l’a conseillé : je dois me remarier. Je ne sais guère si ma précipitation vous choque ou vous déçoit. Si cela peut vous rassurer, je ne vous demande pas votre main là, mais à vous revoir si vous le souhaitez. Simplement, si les choses se passaient à nouveau bien entre vous, c’est alors ce que je demanderais à votre frère, d’accepter de faire de vous la nouvelle Dame de Serena, la nouvelle mère de mon fils, celle de mes futurs enfants, il ne pourra pas y avoir de demi-mesures avec moi. J’ai conscience de vous en demander beaucoup, c’est pour cela que je ne vous en voudrais pas de me refuser ou de ne pas vouloir me répondre. En ce cas, sachez que vous m’avez apporté beaucoup ces dernières lunes et que je garderais toujours un souvenir affectueux de vous ma dame, vous pouvez considérer les Caron comme vos amis à présent. Mais si jamais ma proposition ne vous paraissez pas folle et que les Terres de l’Orage venaient à déjà vous manquer, les portes de Serena vous sont ouvertes, tout comme mon coeur et nous vous attendons.

Votre dévoué,

Bryce Caron, seigneur de Serena, Sire des Marches.
(c) DΛNDELION



NO SONG SO SWEET

awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil d'Or
Alysanne Lefford
Le Soleil d'Or
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yF
There's no middle ground {Brysanne} Tumblr_piv3jrIqi11qazlk1o7_400
Ft : Katie McGrath
Multi-Compte : Magaery Tyrell & Arys Manning & Theon Greyjoy
Messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyLun 18 Fév - 11:01


There's no middle ground


« La Dent d'Or | 302, lune 2, semaine 3 »

Très cher Lord Caron,

C'est avec une émotion non feinte que j'ai reçu votre missive en ce début de matinée. La lecture de vos mots m'ont apporté à la fois réconfort et éclaircissement. Votre vision de notre monde est tout à fait correct: rien ne peut être caché des oreilles indiscrètes et des bouches enclines aux commérages. Et ce serait mentir que de dire que votre départ est passé inaperçu. Ou peut être était-ce cet intérêt si particulier que je vous porte qui m'a amené à me montrer plus alerte à l'évocation de votre nom ? Il me tardait que les Sept m'apportent de vos nouvelles: le souvenir de cette soirée me hante depuis que mon frère et moi avions reprit la route vers la Dent d'Or.

Sachez que je suis heureuse que vos affaires se soient soldées à votre avantage: ces dernières lunes n'ont pas du être évidentes pour votre fils et vous et j'espère de tout coeur que votre enfant ne souffre pas trop de l'absence de sa mère. Je ne sais que trop ce que l'on peut ressentir lorsque l'on est persuadé d'avoir été abandonné par une mère. Mes pensées et mes prières vous accompagnent. Cependant, je tenais à vous remercier pour la délicatesse dont vous faites preuve en prenant la peine de m'informer de toutes ces choses: les rumeurs peuvent avoir un effet dévastateur et ce, même si je n'ai jamais douté de votre honneur ou de votre réputation. Je ne peux qu'être choqué du récit que vous me faite et j'espère que votre épouse trouvera la paix et la rédemption grâce à la Foi. Permettez, néanmoins, que je vous détrompe: je suis certaine que vous n'avez nulle responsabilité dans l'acte qui a été commis. Bon nombre de couple ne partagent jamais plus qu'une tablée et un devoir conjugal et toutes les épouses ne se font pas du mal pour autant. Ne doutez pas de vous, Lord Caron. L'homme qui m'a été donné de rencontré à Lestival n'avait rien de piètre ou de maltraitant. Sans doute était-elle trop fragile pour ce monde, ou aura-t-elle succombé à une affreuse pensée.

Sachez cependant que c'est avec tristesse que j'accueille la nouvelle de la perte de votre soeur. Lady Selmy avait l'air si radieuse que cela me brise le coeur d'imaginer combien tout cela a du être difficile pour elle. S'il vous plait, transmettez lui mes sincères condoléances et informez là que je prierais pour elle.

Mais terminons les sujets tristes ou sujets aux regrets,

Vos mots m'ont profondément touché, de même que l'intérêt que vous semblez me porter. Il me plait de vous rassurer: cette attention est réciproque et dépourvue de quelques pensées autre que le sincère attachement que j'ai éprouvé lors de notre rencontre. En effet, le mariage n'a jamais été une obligation me concernant: mon frère pouvant compter sur de très fortes alliances grâce à d'autres unions. Mon célibat n'a jamais été causé par une quelconque réputation entachée ou par un handicap dissimulé: c'était un accord, un choix de mon aîné de me garder auprès de ma nièce après la mort de son épouse. Désormais, mon adorable Alyx est suffisamment grande pour être mariée et mère et votre lettre m'a permit de prendre conscience que je pouvais songer à d'autres horizons que ceux de ce château qui m'a vu naitre. Je ne lis nulle précipitation dans vos mots et je n'en suis nullement choquée. Je partage ce désir de vous revoir et si cela ne tenait qu'à moi, j'ordonnerai mon départ sur l'heure.

Malheureusement, si l'on peut parler ainsi, mon seigneur mon frère s'apprête à quitter la Dent d'Or pour se rendre au mariage de la demoiselle Stark et d'Hoster Nerbosc et je ne peux laisser à ma nièce, tout juste devenue mère, la charge de l'intendance. Avant son départ, je demanderai à Leo l'autorisation de partir vous revoir à la minute où il rentrera.

D'ici là, sachez que nul autre n'aura la place que vous pouvez avoir dans mon coeur,

Vôtre et uniquement vôtre,
Alysanne Lefford, dame de la Dent d'Or.
(c) DΛNDELION


brysanne. 'cause i, i feel like i'm ready for love and i wanna be your everything and more. and i know every day you say it but i just want you to be sure that i'm yours ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire des Marches
Bryce Caron
Sire des Marches
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yZ
There's no middle ground {Brysanne} FK0xSfQc_o
Ft : Jonathan Rhys Meyers
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Lucas & Melara
Messages : 154
Date d'inscription : 13/10/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyLun 18 Fév - 19:45


There's no middle ground


« Serena | 302, lune 2, semaine 4 »

Très chère Lady Alysanne,

Lorsque le mestre m’a annoncé qu’une missive venait déjà de me parvenir de La Dent d’Or, j’ai eu du mal à le croire. Après l’envoi de mon précédent corbeau, j’ai commencé à douter et à craindre d’avoir été trop direct avec vous, et que le seul résultat envisageable était de vous avoir fait peur. J’ai même commencé par croire que cette lettre m’était adressée par votre frère qui me sermonait pour mes mauvaises manières. Je vous laisse donc imaginer mon soulagement et ma réjouissance lorsque j’ai lu votre signature en bas de ce parchemin. Et quelle signature Lady Alysanne. De celles qui vous font vous précipiter sur les mots pour ne rien manquer tant elle a empli mon coeur d’espoir. Je me trouve heureux tout simplement, après les tempêtes traversées, de ne pas m’être trompé sur votre compte et sur ce qu’il s’est passé entre nous à Lestival. Heureux d’entendre un écho si similaire de votre côté. Si j’avais encore eu ma fougue irresponsable d’antan, ces quelques mots signés avec affection m’aurait fait me précipiter à vos pieds. Bien que l’envie ait commencé à germer dans mon esprit, elle n’a cependant pas pu évoluer pleinement. Comme vous devez garder La Dent d’Or le temps de l’absence de votre frère et épauler votre nièce, je me dois de rester présent sur mon domaine après ma trop longue absence, et auprès de mon fils que j’ai retrouvé il y a peu. Je sais que sur ce point aussi, nous nous comprenons.

Je suis également on ne peut plus soulagé que cette histoire et ces potentielles rumeurs n’aient pas terni votre opinion de moi. Même si j’aurais pu comprendre votre choix de vous distancier de mon nom pour ces raisons, j’aurais eu une rancune supplémentaire à nourrir contre mon ancienne épouse. Mais maintenant que tout est dit, je ne souhaite plus m’étendre sur son sujet, elle appartient à un passé auquel je ne veux plus songer. Le seul souvenir d’elle que je tolèrerais sera à travers mon fils Erich. Je vous remercie donc pour toutes vos prières et votre bienveillance, puissent-elles trouver une oreille plus compréhensive que les Caron n’ont jamais trouvé chez les Sept. Ma soeur continue de prier également malgré tout ce qui lui est arrivé. Et vous pouvez être certaine que je lui transmettrais vos aimables pensées dès que je la reverrais. Mais vous avez fait une bonne impression à ma Beth, même en l’espace de ces quelques instants dans des conditions sinistres. Si l’envie vous en prenait, n’hésitez pas à lui écrire aux Éteules, je sais que ce geste lui ferait on ne peut plus plaisir.

Mais vous avez raison, assez des sujets tristes lorsque de tels accords sur des perspectives heureuses nous rassemblent. Je dois reconnaître que la question de votre célibat m’avait effleurée, mais sans jamais me permettre de trancher sur une explication plutôt qu’une autre. C’est tout à votre honneur que d’être restée auprès de votre nièce et d’avoir comblé l’absence de sa mère. J’espère que cette dernière a conscience de ce que vous avez fait pour elle, de mettre votre vie entre parenthèse de la sorte, pour le bien de votre famille, et qu’elle se réjouira de vous savoir impatiemment attendue en d’autres lieux pour peut-être voler de vos propres ailes. Je ne pense avoir nul besoin de répéter que Serena attend vos rayonnements.

Si vous avez besoin d’une lettre de ma part pour aider à convaincre votre aîné, n’hésitez surtout pas, je m'attellerais à cette tâche avec plaisir. En tant que frère, je ne peux qu’imaginer ses doutes éventuels et ses questions. Si j’avais pu me rendre jusque sur vos terres pour tout lui expliquer de vive voix, et de par là même avoir la chance de reposer mon regard sur vous, je l’aurais fait dans l’instant. Mais une missive bienveillante est tout ce que je peux me permettre d’offrir pour le moment.

A partir de maintenant, je compterais les jours qui nous séparent de la Louve et de sa Corneille, puis ceux qui séparent Corneilla de la Dent d’Or, pour finalement compter ceux qui nous permettront de nous retrouver. En attendant, si vous souhaitez me parler un peu plus de vous, je lirais avec plaisir ce que vous aurez à me raconter, je suis curieux de savoir ce qui vous plait à La Dent d’Or, ou ce qui vous rend heureuse. Si vous souhaitez cependant garder tous ces discours pour nos retrouvailles, je ne vous en tiendrais pas rigueur et je prendrais mon mal en patience. Je me rassure en me disant qu’il y a probablement autant de temps depuis notre séparation, que jusqu’à notre réunion, ainsi, nous avons déjà passé la moitié.

Votre dévoué,

Bryce Caron, seigneur de Serena, Sire des Marches.
(c) DΛNDELION



NO SONG SO SWEET

awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil d'Or
Alysanne Lefford
Le Soleil d'Or
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yF
There's no middle ground {Brysanne} Tumblr_piv3jrIqi11qazlk1o7_400
Ft : Katie McGrath
Multi-Compte : Magaery Tyrell & Arys Manning & Theon Greyjoy
Messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyLun 25 Fév - 10:32


There's no middle ground


« La Dent d'Or | 302, lune 3, semaine 1 »

Très cher Lord Caron,

Il est étonnant de constater combien l'arrivée des corbeaux emplis mon coeur d'espoir. Aussi, lorsque votre missive m'a été remise, il va s'en dire que le mestre dont mon frère s'est alloué les services ne supportait plus ma présence dans ses appartements. Je crois n'avoir jamais souhaité à ce point que les corbeaux volent à toute allure.

Très cher lord Bryce, croyez en ma reconnaissance envers les Sept que votre affection me concernant ne vous ai quitté lorsque votre cheval à prit la route de Port-Réal. Mes pensées ne cesse de me ramener à cette douce soirée en votre compagnie et mon coeur regrette qu'il n'y ait pu avoir d'autres instants comme celui là avant que nos devoirs ne nous ramènent dans nos maisons respectives. Jamais l'hiver ne m'a parut si doux que celui-ci habité par notre rencontre. Et même si je regrette, du plus profond de mon être, que cette dernière ait eut des conséquences si dramatique pour votre famille, sachez que votre douleur est la mienne. Je ne manquerais pas d'envoyer mon soutien et ma compassion à votre soeur, je ne peux qu'imaginer sa tristesse et pourtant, je sais que toute mon imagination ne parviendrais pas à égaler ce qu'elle peut ressentir. Sachez qu'elle a, déjà, toute mon amitié et que si je puis lui apporter quelques réconfort, je m'emploierais corps et âme à le lui apporter.

Le souvenir de votre personne réchauffe mon coeur et m'aide à supporter la monotonie de mes journées. Car même si je suis heureuse que ma nièce ait donné naissance à une ravissante enfant et si leur présence m'est fort agréable, une partie de moi demeure dans l'Orage, à vos côtés. Les affaires de mon frère l'ont tenu éloigné de ma portée ces dernières semaines: après une si longue absence, je pense qu'il désirait s'assurer de la bonne marche de ses terres et, je dois avouer que je suis confiante en l'avenir: ma chère Alyx a fait des merveilles en notre absence. Il me tarde d'obtenir sa bénédiction pour vous rejoindre. Maintenant que sa fille a montré combien elle savait gérer le domaine sans nous, nul doute qu'il n'aura que peu d'objection à me laisser partir. Savoir que ma hâte est partagée me la rend plus supportable: mais je ne pourrais accepter que vous délaissiez votre enfant plus que nécessaire quand il a tant besoin de vous. J'ai attendu plus de trente années de pouvoir vous connaitre: qu'est-ce que quelques lunes d'attendre de pouvoir vous rejoindre ?
Prenez soin de vous et de votre fils d'ici là.

J'ignore si j'aime la Dent d'Or plus que tout autre endroit: pour être tout à fait honnête, en dehors de Castral Roc et du château de Lord Tywin, je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup voyager dans mon adolescence. L'opportunité que représentait la proposition de mon seigneur Lannister d'entrer au service de sa fille, Lady Cersei, était un honneur qui m'a permit de séjourner dans le domaine des Lions, quelques semaines. Je crois que mon attachement à ce château, vient de ses résidents. Lorsque mon défunt père nous a quitté, mon frère a prit grand soin de l'enfant que j'étais, son épouse m'a traité comme une petite soeur, et mon aînée m'a apporté tout l'amour dont elle était capable pour compenser la disparition de mes parents. Lorsque Leonella est partie pour les Jumeaux, j'ai cru mourir: mon monde s'effondrait et il n'y a eut que le sourire de nourrisson de la petite Alyx pour m'aider à me remettre de ce départ. Ma nièce est comme une soeur, une manière de rendre à une enfant innocente et esseulée, ce que j'avais reçu lorsque, moi même, je m'étais retrouvée dans une situation similaire. J'ignore pourquoi mon frère n'a jamais repris d'épouse mais même après le départ d'Alyx pour Castral Roc, mais il ne m'a jamais obligé à prendre époux alors même que cela aurait pu lui apporter des alliances bénéfiques. Leo a toujours tenu sa promesse et m'a donné la chance d'être bien plus qu'une simple Lady d'apparat. En soi, la Dent d'Or n'a rien de Lestival: ce n'est ni un palais, ni un grand château, plutôt une forteresse dominant la nature alentour. Ce n'est pas le lieu de toutes les fêtes et nous ne recevons que peu mais c'est un lieu propice au repos, à l'apaisement de l'âme, perdu au milieu des montagnes de l'Ouest. Sans doute est-ce l'absence de mondanité en son sein qui a fait de moi une bonne brodeuse ?

Qu'en est-il de Serena ? Votre fief ressemble-t-il à Lestival ?

Déjà mon devoir me rappelle auprès de ma famille,
Il me tarde de pouvoir vous dire ces mots de vive voix,

Votre patiente mais non moins passionnée,
Alysanne Lefford, dame de la Dent d'Or.
(c) DΛNDELION


(1)


brysanne. 'cause i, i feel like i'm ready for love and i wanna be your everything and more. and i know every day you say it but i just want you to be sure that i'm yours ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire des Marches
Bryce Caron
Sire des Marches
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yZ
There's no middle ground {Brysanne} FK0xSfQc_o
Ft : Jonathan Rhys Meyers
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Lucas & Melara
Messages : 154
Date d'inscription : 13/10/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyMer 27 Fév - 8:29


There's no middle ground


« Serena | 302, lune 3, semaine 2 »

Très chère Lady Alysanne,

Je ne peux vous cacher le plaisir que j’ai de voir la régularité de nos échanges. Une lune s’est écoulée depuis mon premier corbeau et je ne saurais dire si le temps me semble passer plus vite ou plus lentement tant les deux émotions me semblent aussi vraies l’une que l’autre. Il est lent parce que je compte les jours où j’imagine ma missive atterrir entre vos doigts délicats, puis ceux qui voient vos propres mots couchés sur le papier et l’oiseau qui me les portera. Et pourtant, chaque journée passe plus vite, parce que je sais qu’elle me rapproche de vos nouvelles et maintenant de nos retrouvailles. Pourtant si mon coeur est gonflé d’espoir et d'enthousiasme, je me retrouve bien malhabile une fois que je suis installé à mon bureau pour vous répondre. J’aimerais pouvoir parler aussi superbement que vous de ce que je ressens, mais je ne suis pas aussi doué avec les lettres que je l’aurais souhaité. Je dois également admettre que j’ai encore du mal à poser certains mots sur ce que je ressens, et probablement est-ce la même chose pour vous, tant cette impressions de familiarité et de confiance a été soudaine et saisissante entre nous. Je ne l’explique pas. Tout comme j’ose à peine exprimer la joie de constater que la chance que j’ai que cela soit réciproque. Depuis ma naissance j’ai été éduqué pour prendre la suite de Serena et la chose est arrivée plus tôt que tous les Caron ne l’auraient souhaité. Il est donc plus qu’approprié de me considérer comme une personne responsable et réfléchie. Il est vrai que je peux m’emporter, que j’ai le sentiment facile, mais l’action m’oblige toujours à une profonde réflexion avant. C’est pourquoi que je ne suis guère habitué à me comporter de la sorte et je m’excuse une nouvelle fois si mes manières peuvent vous sembler maladroite, sachez qu’elles ne sont que l’expression de ma sincère affection et de l’engouement que vous avez su réveiller en moi en à moment où je pensais tout perdu.

Et vos mots ne cessent de faire croitre en moi un espoir que je pensais vain. Je m’inquièterais presque que les Sept ne me réservent à nouveau une mauvaise surprise, mais je n’ai pas envie de penser à eux et à leurs plans, uniquement à vous, à votre douceur envers ma famille qu’il s’agisse de ma soeur ou bien de mon fils. Je sens à travers vos lignes votre sincérité et votre tempérance, des qualités que je ne peux qu’admirer et me féliciter d’avoir trouvé chez vous. Je prendrais soin de mon fils, ne vous inquiétez pas pour ça, il est ce que j’ai de plus précieux pour le moment, mais j’ose espérer que j’aurais un nouveau joyau à mes côtés à chérir et à protéger envers et contre tous. Parce que je vous fais la promesse de tout faire pour vous rendre heureuse Lady Alysanne, il est hors de question que je vous arrache à vos terres pour moins que cela. Je suis soulagé de savoir que malgré l’humidité ressentie à Lestival, vous ayez connu un attachement pour ma région. Je vous fais également la promesse de me montrer aussi prévenant avec les vôtres que vous l’êtes avec les miens. Et je fais cette promesse sans crainte malgré les malheurs qui me sont arrivés parce que j’ai bien senti qu’il n’y a rien chez vous de semblable à ce que j’ai pu connaître par le passé.

Je ne puis répondre pour votre frère, mais j’ai vu ma soeur agir d’une façon assez similaire après la mort de son premier mari. Ca n’était pas un mariage d’amour, mais un qui avait vu naître une réelle confiance et une profonde affection, l’amour est venu avec le temps. Lorsqu’il a quitté ce monde, elle est revenue à la maison et je lui ai promis qu’elle serait toujours chez elle et n’aurait à en partir que si elle le désirait. Il n’est pas toujours évident de tourner une page et de commencer un nouveau chapitre sans les bonnes personnes pour vous accompagner dans ce chemin. Elle aura donc attendu que sa route croise celle d’Ilyn Selmy, que vous avez aperçu à Lestival, et que ce dernier ose enfin lui demander sa main pour qu’elle n’envisage réellement de se remarier. Votre frère a néanmoins dû avoir une grande confiance en l’avenir et en sa fille effectivement pour ne pas vouloir reprendre une épouse. Une grande confiance en vous pour vous la confier, et très probablement un immense amour pour celle que vous considériez comme votre propre soeur. Si je n’avais pas eu l’avenir de mon fief à songer, le choc de l’épidémie qui nous a ravi plus de ma maison, et si enfin, ma route n’avait pas croisé la vôtre, j’aurais probablement apprécié un peu de solitude après un tel calvaire...

Serena est bien différent de Lestival, déjà parce qu’il s’agit d’une demeure plus ancienne, mais surtout parce que sa position à la frontière de trois régions l’a façonnée d’une manière toute particulière. On retrouve l’aspect imposant, en prolongement des hautes falaises, des demeures typiques des montagnes rouges, peut-être cela pourra-t-il d’ailleurs vous rappeler la Dent d’Or avec son panorama dégagé. Mais l’histoire a fait que cette demeure a appartenu plusieurs fois au Bief qui n’a pu s’empêcher de l’agrandir à leur mode. Je pense pouvoir vous dire sans vanterie aucune que la demeure est plutôt impressionnante à sa façon. La vie à l’intérieur est plutôt simple et sobre, je ne suis pas homme à chasser les fioritures. Nous recevons plus de marchands et de voyageurs qu’une véritable société de cour, mais on s’y ennuie rarement. Si je savais dessiner, ou si ma soeur était à mes côtés, j’aurais pu vous joindre une esquisse, mais il vous faudra finalement attendre de pouvoir l’observer de vos propres yeux et j’espère être à vos côtés lorsque vous verrez Serena pour la toute première fois. Sans trop m’éloigner de mon fils, peut-être me permettrez-vous de vous rejoindre sur la route ? Pour rapprocher nos retrouvailles et me permettre d’être là lorsque vous ferez connaissance avec ce fief qui est le mien ?

Avec toute mon affection et mon empressement
Votre fidèle et dévoué protecteur,
Bryce Caron, seigneur de Serena, Sire des Marches.

[1]
(c) DΛNDELION



NO SONG SO SWEET

awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil d'Or
Alysanne Lefford
Le Soleil d'Or
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yF
There's no middle ground {Brysanne} Tumblr_piv3jrIqi11qazlk1o7_400
Ft : Katie McGrath
Multi-Compte : Magaery Tyrell & Arys Manning & Theon Greyjoy
Messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyJeu 7 Mar - 11:43


There's no middle ground


« La Dent d'Or | 302, lune 3, semaine 3 »

Très cher Lord Caron,

Vous lire m'emplit, comme toujours, d'une joie sans pareille. Il n'y a nulle écriture, autre que la vôtre, qui parvient à m'émouvoir de la sorte, si bien que certains bannerets de mon frère se sont souvent demandé si j'étais faite comme lui. Il est rare, pour une femme, d'obtenir d'un homme qui n'est pas son mari, de telles responsabilités. Et bien des dames de ma connaissance, bien qu'épousées, n'ont jamais d'autres privilèges que celui de gérer les affaires ménagères d'une maisonnée ou de porter des enfants. Avant de vous rencontrer, je pensais finir mes jours dans ce château qui m'a vu naitre, épauler mon frère jusqu'à ce que l'Etranger ne l'emmène loin de nous et aiguiller sa fille pour en faire une dirigeante éclairée et respectée de tous. Désormais, m'imaginer loin de vous m'est insupportable et mes prières sont bien plus ardente pour que les dieux me bénissent et acceptent de m'offrir la bénédiction de mon frère.

J'ai conscience que notre échange ne s'inquiète guère des convenances et je redoute d'essuyer un refus de mon aîné. Nous n'avons jamais eu ce genre de discussion et avec son voyage prochain pour Corneilla, je crains qu'il ne pense à une défection de ma part. Bien sur, l'idée de laisser ma nièce seule avec un domaine à gérer, un enfant en bas âge, surtout dans les temps actuels, m'est inimaginable et je vous remercie de comprendre cela. Alyx m'est sans doute aussi précieuse que peuvent l'être, pour vous, votre soeur ou votre fils.

Il me tarde d'avoir la chance de découvrir Serena. Je vous assure, après un court séjour à Castral Roc, dans ma jeunesse, j'ai appris à apprécier le calme et la paix de ces châteaux moins fréquentés que les grandes places que peuvent être Lestival, Accalmie ou même Castral Roc. J'espère que vous y trouver d'ailleurs du repos suite à toutes ces affaires qui ont du tant vous préoccupé ces dernières lunes.

L'impatience de ne me quitte pas: bientôt, je vous le promets, nous nous retrouverons. Et s'il vous plait de venir m'escorter sur une partie du trajet, cela me serait également fort agréable. Il me semble que nos routes se croiseraient dans le Bief, j'espère que l'hiver ne ralentira pas mes pas jusqu'à vous. Je ne doute qu'il existe meilleure personne que la vôtre pour me permettre de découvrir votre fief et plus j'y pense, plus l'idée me parait indispensable. Mon coeur s'emballe à cette simple pensée et mes peurs refont surfaces, m'attendrez-vous jusque là ? Bon nombre de dames ont été impressionné par vos talents lors du tournoi de Lestival ... Je crains de voir votre affection me quitter pour se porter sur une dame de votre Royaume.


Votre patiente mais non moins passionnée,
Alysanne Lefford, dame de la Dent d'Or.
(c) DΛNDELION


(2)


brysanne. 'cause i, i feel like i'm ready for love and i wanna be your everything and more. and i know every day you say it but i just want you to be sure that i'm yours ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire des Marches
Bryce Caron
Sire des Marches
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yZ
There's no middle ground {Brysanne} FK0xSfQc_o
Ft : Jonathan Rhys Meyers
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Lucas & Melara
Messages : 154
Date d'inscription : 13/10/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyDim 10 Mar - 19:18


There's no middle ground


« Serena | 302, lune 3, semaine 4 »

Ma très chère Lady Alysanne,

La régularité de vos missives est comme une musique que j’aimerais ne jamais voir changer. Le mestre sait à présent qu’environ deux semaines après lui avoir confier ma lettre, je commence à me montrer impatient de découvrir votre réponse. C’est donc toujours la première qu’il se précipite de confier entre mes mains pour calmer mon impatience. Je m’isole pour lire vos beaux dans le calme, alors que j’essaie de m’imaginer votre voix et votre intonation. Une voix qu’il me tarde d’entendre raisonner entre ces murs que j’aime tant et qui, je l’espère, vous plairont autant qu’à moi. Il me tarde de savoir que mon regard pourra se poser sur vous au détour d’un couloir, que vos rires donneront une nouvelle vie à cette demeure. Encore une fois, je ne trouve pas les mots pour décrire le plaisir que j’ai à vous imaginer chez moi, en espérant que vous pourrez aussi appeler Serena votre maison sous peu. Et j’espère que ces mots et mon engouement sauront calmer le trouble et l’anxiété dont vous m’avez fait part dans votre courrier précédent. Si ça n’était pas le cas, alors j’espère que ce que je m’apprête à écrire y parviendra avec plus de résultats.

L’année prochaine, je célébrerais la quarantième année de ma venue sur cette terre. Et pourtant, je n’ai pas pris épouse avant le milieu de la deux-cent-quatre-vingt-dix-neuvième année après la Conquête. Si je n’ai pas été un homme pressé avant cela, il n’y a aucune raison que je sois un homme pressé après ce que ma première épouse m’aura fait vivre. Je ne dis évidemment pas que je n’ai connu aucune femme avant la bieffoise, mais je ne voulais pas précipiter mes épousailles, et j’ai fait confiance en ma soeur pour trouver une alliance qui serait intéressante pour les Caron. Aujourd’hui, il n’y a plus d’intéressement politique de ma part. Je souhaite une épouse en qui j’aurais confiance et qui aura envie de travailler avec moi pour préserver les Caron et continuer de faire rayonner Serena. Quoi de mieux qu’un Soleil d’Or pour cela ? Et durant toutes ces années de vie dans les Terres de l’Orage, je n’ai jamais rencontré une seule femme qui m’ait fait ressentir ce que vous avez réveillé en moi ce jour là. Ce mélange de confiance et de sérénité soudaine, comme si nous avions pu nous connaître depuis des années déjà. Il n’y a que votre visage qui se dessine dans mon esprit lorsque je clos mes paupières, que votre chevelure que j’imagine caresser, que votre voix que j’ai envie d’entendre, seulement votre main que j’ai envie de baiser, uniquement votre parfum dont j’ai envie de m’enivrer, que votre regard dans lequel je souhaiterais plonger à corps perdu. Vous n’avez rien à craindre pour mes sentiments et votre place, vous vous trouvez déjà en terrain conquis, sinon je ne vous aurais pas écrit pour vous demander l’autorisation de vous faire la cour après toutes ces semaines. Ne l’oubliez pas ou je m’en désolerais.

J’attends donc impatiemment des nouvelles de votre entretien avec votre frère. Si vous doutez de lui, j’ai toute confiance en vous et il m’a semblé qu’il avait également choisi de placer la sienne en vous. Je n’ai aucune crainte pour nous, je sais que vous saurez trouver les mots pour convaincre votre frère de vous laisser voyager vers Serena. Nulle défection de votre part de la Dent d’Or, j’ai bien compris votre fidélité aux vôtres et je sais que vous n’abandonneriez pas votre nièce en l’absence du Seigneur Lefford. Si j’ai vu votre loyauté, nul doute qu’il la connaît même mieux que moi. Alors j’attendrais. Et je renouvelle ma proposition de vous écrire un mot à lui transmettre, ou à lui directement si vous jugez cela plus judicieux. De mon côté je me suis renseigné pour m’avancer vers vous, je pense que je pourrais vous retrouver à Hautjardin et nous pourrions ainsi gagner une semaine ensemble, et je pourrais vous voir découvrir ce fief qui je l’espère, deviendra autant le vôtre qu’il est le mien aujourd’hui. Ma soeur doit arriver la semaine prochaine pour célébrer les deux ans d’Erich, je verrais avec elle si elle peut prolonger son séjour à Serena plus longtemps pour s’occuper de lui.

Avec mon affection toujours plus croissante et passionnée,
Votre fidèle et dévoué protecteur,
Bryce Caron, seigneur de Serena, Sire des Marches.

[3]
(c) DΛNDELION



NO SONG SO SWEET

awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil d'Or
Alysanne Lefford
Le Soleil d'Or
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yF
There's no middle ground {Brysanne} Tumblr_piv3jrIqi11qazlk1o7_400
Ft : Katie McGrath
Multi-Compte : Magaery Tyrell & Arys Manning & Theon Greyjoy
Messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyLun 8 Avr - 15:20


There's no middle ground


« La Dent d'Or | 302, lune 4, semaine 1 »

Très cher Lord Caron,

Le froid de l'hiver s'abat sur notre château et le vent n'a pas été aussi fort depuis des décennies. Il s'engouffre dans les moindres recoins de cette forteresse suspendue dans les montagnes de l'Ouest si bien que je redoute la situation climatique aux Eryés. Mais ne parlons point de royaume si lointain ! J'espère que tout se passe bien pour vous à Serena. Comment se porte votre enfant ? L'hiver est une si horrible période pour de jeunes êtres que je veille sans cesse sur ma nièce et sa fille: je ne me pardonnerai jamais que quoi que ce soit leur arrive. Tout a fait entre nous, Alyx a beau être une femme forte et admirable, elle n'a pas conscience de sa fragilité et nous savons tous deux combien les hivers peuvent être de sombres moments à passer. Je prie pour vous et votre fils dès que j'en ai l'occasion et j'espère que les pierres de Serena vous protègent tous deux.

Les Sept ont voulu que l'heure vienne, pour moi, d'accomplir ma promesse envers vous. J'ai pu parler au seigneur mon frère hier au soir. Il va s'en dire qu'il ne s'est pas extasié d'une telle idylle: nul grief contre vous, j'espère que mes mots ne seront pas trop maladroit et ne heurterons pas ce coeur dont je souhaiterais prendre soin à jamais. Mais il redoute l'hiver et ses conséquences ainsi que ce qui pourrait m'arriver avant que l'été ne revienne. Pour l'heure, il prépare son départ pour le mariage de Lady Stark et Sir Nerbosc à Corneilla, il devrait quitter notre fief d'ici peu pour rejoindre une délégation de l'Ouest se rendant sur les terres de l'épousé. Comme nous en avions longuement échangé, mes devoirs me gardent à la Dent d'Or auprès des miens mais Leo n'avait pas l'air fermé à l'idée de me voir potentiellement partir peu après son retour bien que ses questions aient mis à mal mon coeur, m'obligeant à défendre cette relation que je souhaiterais voir plus vive.

Je redoute qu'il ne change d'avis. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas témoigné tant d'inquiétude à mon égard et je ne peux que comprendre la position qui est sienne bien que mon sentiment soit différent. S'il ne mesure que la distance entre notre château et le vôtre, je ne vois que celle qui me sépare de votre personne. Puisque l'heure est à la confidence, voilà quelques années que nos relations sont compliquées. Sans doute, la votre et celle de Lady Selmy en serait de même si elle n'avait connu la joie de pouvoir épouser Lord Ilyn ... Nous avions un accord qu'une maladresse de ma part à failli mettre à mal et, aujourd'hui, je crains que sa colère à mon égard ne soit totalement apaisée. Ainsi, je doute: sa retenue à notre relation est-elle le droit de l'inquiétude d'un frère envers sa petite soeur désireuse de traverser trois royaume pour rejoindre l'élu de son coeur, ou est-ce une punition destiné à me voir finir mes jours dans la solitude d'une septa ? Je ne pouvais me languir de quelque chose que je ne connaissais pas, mais aujourd'hui, je suis au supplice d'attendre sa bénédiction. Au moins n'a-t-il pas interdit que je vous écrive.

Je sais que j'avais dis pouvoir obtenir son aval seule mais ... Mon frère reste un homme de parole et de valeur, sans doute attend-t-il un mot de votre part pour comprendre combien notre attachement est sincère et loin des amourettes de damoiseaux du Bief ou de jeunes seigneurs se dissimulant derrière l'affection d'une dame. Je ne doute nullement que vos mots parviendront à le convaincre, à achever ses craintes que quelques malheur m'arrive sur la route ...

Ma plus grande crainte serait de ne pouvoir vous revoir ...

Votre sourire me manque,
Votre humble et dévouée,

Alysanne de la maison Lefford,
Dame de la Dent d'Or

(c) DΛNDELION


(4)


brysanne. 'cause i, i feel like i'm ready for love and i wanna be your everything and more. and i know every day you say it but i just want you to be sure that i'm yours ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire des Marches
Bryce Caron
Sire des Marches
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yZ
There's no middle ground {Brysanne} FK0xSfQc_o
Ft : Jonathan Rhys Meyers
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Lucas & Melara
Messages : 154
Date d'inscription : 13/10/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptySam 27 Avr - 17:40


There's no middle ground


« Serena | 302, lune 4, semaine 2 »

Ma très chère Lady Alysanne,

C’est avec plaisir que je vous écris aujourd’hui pour vous donner des nouvelles de Serena. Depuis l’arrivée de ma jeune soeur et de son époux la semaine passée, le château reprend vie. Ce genre de petites animations qui m’avaient manqué, je m’en rends bien compte à présent. La demeure est bien trop grande pour n’être remplie que de deux Caron et de la maisonnée. Il manque cruellement d’une femme de caractère et aussi rayonnante que vous pour en illuminer les couloirs. Comme j’aurais souhaité que vous soyiez là en ce début de lune, pour célébrer l’anniversaire de mon fils et de ma soeur avec nous, je crois que cela aurait rendu le moment parfait. Mais je connais vos obligations auprès de votre frère et encore une fois, je n’ai que du respects pour vos engagements tenus pour celui-ci. Mais je ne pouvais m'empêcher de vous faire savoir que votre présence aurait été appréciée, et pas uniquement de moi, j’en suis certain. Je me réjouis tout de même de savoir que les semaines qui nous séparent à présent sont infimes et défileront plus vite que tout, ce qui me rend d’autant plus impatient de revoir votre beau visage. Si je ne m’abuse, à l’instant où je vous écris, votre frère sera déjà partie pour les noces du Loup et de la Corneille dans le Conflans. Et lorsque vous me répondrez, il sera déjà célébré, rapprochant votre frère de la Dent d’Or, et par là-même, vous de moi.

Je comprends d’ailleurs les réserves de votre frère, nous ne nous connaissons guère malgré les années, et il m’aura tout juste aperçu sur la lisse lors du tournoi de Lestival. Il est protecteur avec vous comme je le suis avec Bethany et cela me rassurer plus que cela ne m’inquiète. Cela veut dire que je saurais lui parler et me faire comprendre. Vous l’aviez vous-même souligné lors de notre rencontre, trop brève à mon goût, trop alourdie par un contexte alors bien compliqué, mais Lord Lefford et moi-même avons quelques points communs lorsqu’il s’agit de prendre soin de notre famille et de notre maison. Ne soyez donc pas surprise, mais le corbeau aura volé avec deux messages. L’un que vous tenez actuellement dans vos mains délicates, et l’autre qui trouvera sa place sur le bureau de votre frère, pour son retour. J’en entamerais la rédaction dès que j’aurais de vous écrire celui-ci. Je ne sais guère quels sont les griefs qui ont menacé votre relation il y a quelques années, et je ne peux pas me prononcer pour votre frère, mais je ne parviens pas à voir de véritable raison de vous refuser ce voyage. Alors je serais assez confiant pour nous deux, parce que si nous avons vraiment quelques points communs lui et moi, il ne voudra pas vouloir vous voir malheureuse, à rêver de Serena, tout en étant retenue de force dans sa propre demeure.

Et si ma lettre à son adresse ne lui suffit pas pour vous laisser me rejoindre prochainement, n’oubliez pas le voeu que je vous ai fait au début de notre correspondance. Je me présenterais directement devant votre porte et le seigneur, votre frère, ne pourra alors plus ignorer ces sentiments forts, nés de l’adversité, alors qu’aucun de nous de s’y attendait. Les Sept n’ont plus vraiment mon affection, mais je commence à croire qu’ils vous ont mise sur ma route ce jour là pour une bonne raison, eux ou qui vous voudrez selon vos croyances. J’ai essayé de garder cette pensée éloignée de mon esprit parce que les Sept n’ont jamais donné chez moi sans reprendre au prix fort… et je les ai maudit pour cela. Mais vous étiez là, un rayon de soleil dans la nuit qu’était ma vie juste après les folies de la jeune bieffoise… Et votre souvenir m’a aidé à voir un avenir pour moi et ma famille. Je vous dois tant lady Alysanne. Et de savoir que mes sentiments trouvent un écho chez vous… je ne passerais pas à côté de cette chance de connaître un peu de bonheur dans ma vie. Ne craignez donc rien.

Bethany a accepté de prolonger son séjour à Serena, je pourrais donc vous attendre à Hautjardin comme je l’avais évoqué, laissant Erich entre de bonnes mains, et vous pourrez la revoir lorsque nous arriverons ensemble à Serena. J’attends donc avec impatience le corbeau qui me signifiera que votre frère vous a laissé partir avec sa bénédiction, et que vous êtes sur la route de nos retrouvailles.

Gardez espoir Lady Alysanne, ne laissez pas les tourments assombrir la vision de notre avenir ensemble.

Prenez soin de votre nièce et de votre petite nièce dans ces couloirs venteux. Profitez d’elles, parce que bientôt, votre place sera à mes côtés.

Avec ma plus sincère affection à votre égard,
Votre fidèle et dévoué protecteur,
Bryce Caron, seigneur de Serena, Sire des Marches.

[1]
(c) DΛNDELION



NO SONG SO SWEET

awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil d'Or
Alysanne Lefford
Le Soleil d'Or
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yF
There's no middle ground {Brysanne} Tumblr_piv3jrIqi11qazlk1o7_400
Ft : Katie McGrath
Multi-Compte : Magaery Tyrell & Arys Manning & Theon Greyjoy
Messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyDim 28 Avr - 23:15


There's no middle ground


« La Dent d'Or | 302, lune 4, semaine 3 »

Cher Lord Bryce,

Je ne parviens à vous écrire l'excitation qui s'est emparé de moi lorsque le mestre est venu me confier votre missive ce matin. Pour être honnête, je redoutais que ma dernière lettre ne refroidisse l'intérêt que vous me portez. Il n'est point aisé de demeurer une jouvencelle à trente ans passé et j'aurais parfaitement comprit que les difficulté s'élevant entre nous ne vous permette pas d'imaginer un avenir possible. Je suis heureuse qu'il n'en soit pas ainsi.

A lire vos mots, je découvre qu'en plus d'exceller dans l'art de la joute et des combats, vous maitriser de manière extraordinaire la flatterie. Et je me dois d'admettre que voilà l'un des rares cas où je me vois ravie d'y succomber. L'espace d'un instant, en vous lisant, j'avais la sensation d'être des votre pour ce jour si particulier à votre coeur. Me voici loin de prières communes désormais, à solliciter les dieux pour avoir la bénédiction de vous revoir et de pouvoir assister au prochain anniversaire de votre fils.

Présentez mes hommages à Lady Bethany. J'ose espérer que la Mère d'En Haut a posé sur elle son regard bienveillant et l'honore de sa chaleur réconfortante. Il n'est de femme qui m'est parut plus digne qu'elle dans un moment si difficile que celui qui a touché votre famille depuis votre arrivée à Lestival. J'espère de tout coeur que nos retrouvailles se feront sous des cieux plus favorables. Je regretterais qu'elle voit en ma personne, la messagère de funestes augures.

Ayez la certitude, cher Bryce, que la lettre que vous m'avez confié pour le Seigneur mon frère lui sera communiqué en main propre. Je ne saurais vous remercier de cette délicate attention: je suis certaine qu'il appréciera ce geste de votre part tout comme j'aime à penser qu'il a apprécier que je lui confie l'importance que notre correspondance a pour moi et la joie que je me fais à pouvoir, un jour prochain, vous rejoindre.
Vous n'avez nul idée de combien votre lettre a pu m'être réconfortante en ce jour glacial. Savoir que vos pensées se tournent parfois vers les terres de l'Ouest me ravie moins que de savoir que vous imaginez un avenir dont je ferais partie. L'autre jour, ma nièce me faisait part d'une curieuse pensée sur la manière que j'ai d'être maternelle avec la petite Erena. Je n'ai aucun doute sur le fait que je saurais aimer votre petit Erich autant que ma ravissante petite nièce. J'ose espéré qu'il saura m'apprécier: il n'est jamais évident, pour un enfant, d'assister au remariage d'un parent et je prie pour qu'il ne me voit pas comme une femme venue remplacer sa mère.

Il me tarde de prendre la route pour Hautjardin. J'en viendrais presque à espérer que ce maudit mariage ne soit pas si grandiose pour que l'ennui gagne mon frère et qu'il décide de rentrer à la Dent d'Or plus tôt que prévu ! Cependant, vous avez raison: chaque jour nous rapproche davantage et bientôt il me sera donné d'échanger avec vous de vive voix.

D'ici là, je chéris mes chères nièces que je quitterais prochainement pour une vie près de vous.

Votre impatiente et dévouée,

Alysanne de la maison Lefford,
Dame de la Dent d'Or
(c) DΛNDELION


(2)


brysanne. 'cause i, i feel like i'm ready for love and i wanna be your everything and more. and i know every day you say it but i just want you to be sure that i'm yours ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire des Marches
Bryce Caron
Sire des Marches
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yZ
There's no middle ground {Brysanne} FK0xSfQc_o
Ft : Jonathan Rhys Meyers
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Lucas & Melara
Messages : 154
Date d'inscription : 13/10/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptyVen 24 Mai - 21:03


There's no middle ground


« Serena | 302, lune 4, semaine 4 »

Ma très chère Alysanne,

Je viens de recevoir votre lettre et voilà que la quatrième lune de cette année touche à sa fin. En cet instant-même, votre frère doit rentrer dans sa demeure après le somptueux mariage de la Louve avec la Corneille. J’ose espérer que le temps pour moi de l’écrire puis qu’elle fasse le trajet jusqu’à La Dent d’Or, mais mots vous auront raté parce que vous serez déjà sur la route de Castral-Roc pour longer le front de mer qui nous permettra de nous retrouver à Hautjardin. Evidemment, je ne souhaite pas totalement qu’ils vous ratent, je veux que votre regard puisse se poser sur eux, mais cela sera très probablement avec un peu de retard donc, depuis l’immense demeure troglodyte des Lannister. Je crains ne trop savoir comment m’exprimer à présent, parce que c’est à mon tour d’être saisi d’un doute ? Et si mon emballement était vain ? Et si à son retour, votre frère avait changé d’opinion ? Si mon courrier à son attention n’avait pas suffit ou servit mes intérêts ? Si le départ approchant votre coeur s’était mis à questionner ce que nous venons de vivre et d’échanger ces dernières semaines du seul bout de nos plumes, couché sur la délicatesse d’un tel papier ? Si donc j’avais tort ? Mes mots n’avaient aucun mal à vous trouver à la Dent d’Or ? Je m’en verrais tant désappointé, mais je vous renouvelle ma promesse, si votre coeur est fidèle à vos dernières expressions de sentiment à mon égard et que votre retenue n’est que la responsabilité du Seigneur votre frère, alors je ferais moi-même le trajet jusqu’à vos hauteurs, même si j’espère que nous n’aurons pas à en venir là et que mon excitation première et celle qui est tout à fait bien placée.

Je dois vous avouer qu’il est plutôt rare qu’on me qualifie de flatteur. Peut-être bien charmeur à une époque, cela était vrai, il me semblait avoir laissé cette personne loin derrière moi, dans un passé qui me semblait impossible de faire revivre. Et pourtant. Depuis que votre route à croiser la mienne dans ces couloirs de Lestival, je redécouvre ce jeune homme dont j’étais fier. Sachez néanmoins qu’il n’y a nulle autres pensées exprimées que de strictes vérités. Mais je suis heureux de savoir qu’elles vous font plaisir et réchauffent votre coeur, et que cela relève du privilège, je ne l’oublierais pas.

Ma soeur semble se porter bien mieux à présent que lorsque je l’avais retrouvée en début d’année. J’ose à croire que Serena et Erich, en plus de son époux, y sont pour quelque chose, mais peut-être est-ce simplement ce qu’elle aime à me faire penser. J’imagine que vous savez ce que c’est que de préserver les sentiments de votre frère, je sais que vous êtes prête à tout pour le soutenir et même si Bethany s’en dément parfois, il me semble qu’il se joue là quelque chose d’assez similaire. Mais vous aurez tout le loisir de plaisanter sur vos frères lorsque vous serez vous aussi sous la protection de Serena. Même si vous vous êtes rencontrées dans de funestes conditions, je n’imagine pas ma Beth vous accueillir non moins chaleureusement qu’une future membre de cette famille, simplement pour les tristes échos de Lestival. Ma soeur est la personne la plus douce et la plus généreuse que je connaisse, alors à votre place, je ne m’inquièterais pas. Elle vous verra bien au contraire comme le retour des oiseaux qui annonceraient le printemps, parce que vous ramènerez le soleil en nos murs.

Et c’est à mon tour d’avoir le coeur réchauffé par vos mots. C’est un soulagement de savoir que vous aimerez Erich comme votre propre fils parce que c’est le rôle que j’aimerais tout à fait vous donner. Non pas celui d’une nourrice ou d’une lointaine figure maternelle. Il aura à nouveau besoin d’une mère. Et si les Dieux (ceux qui auront votre préférence) nous sourient et nous voient échanger nos voeux devant eux, acceptent de nous bénir d’autres enfants bien à nous, sans le soupçon d’une mèche blonde, je souhaiterais qu’ils soient tous aimés et traités de la même manière. Même avec mon frère bâtard nous avons toujours formé une famille plutôt unie, c’est quelque chose que je souhaite pour l’avenir de Serena également. Nous sommes à une position géographique où le doute et les désaccords n’ont pas leur place, nous serons toujours plus forts soudés.

La place va bientôt commencer à me manquer alors je m’arrêterais là.
En espérant que vous ayez rapidement la possibilité de me rassurer sur l’amorce de votre voyage à ma rencontre, que votre image ne soit plus uniquement le dessin de mon esprit, mais bien la beauté vivante sur lesquels mes yeux pourront se poser.

Votre fidèle et dévoué protecteur,
L’impatient Rossignol,
Bryce Caron, seigneur de Serena, Sire des Marches.

(c) DΛNDELION



NO SONG SO SWEET

awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil d'Or
Alysanne Lefford
Le Soleil d'Or
Valar Dohaeris
There's no middle ground {Brysanne} C2yF
There's no middle ground {Brysanne} Tumblr_piv3jrIqi11qazlk1o7_400
Ft : Katie McGrath
Multi-Compte : Magaery Tyrell & Arys Manning & Theon Greyjoy
Messages : 260
Date d'inscription : 13/02/2018

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} EmptySam 25 Mai - 21:54


There's no middle ground


« La Dent d'Or | 302, lune 5, semaine 4 »

Très cher Lord Bryce,

Je regrette de n'avoir pu vous écrire auparavant, ne désirant vous faire languir de mon départ pour Castral Roc. J'imagine que vous n'êtes pas sans savoir ce qui est arrivé à Corneilla, ce drame qui a touché la famille Nerbosc a retenu mon frère plus longtemps que prévu afin de rendre un dernier hommage au défunt Lord du Conflans. C'est donc avec bien des jours de retard que la Dent d'Or a retrouvé son seigneur, sain et sauf mais quelque peu ennuyé par les funestes évènements auxquels il a assisté lors de ces noces morbides. Mon statut de femme me pousse à espérer que la pauvre épousée puisse enfin gouter à la joie d'une vie simple et calme, loin de l'Etranger qui semble s'acharner sur elle et ses ses proches.

Cependant, je ne suis pas rester sans rien faire. Mon frère est parvenu à distancer le cortège de l'Ouest pour regagner au plus vite la Dent d'Or où j'ai reçu sa permission de vous rejoindre. Milles lettres mais-je rédigé depuis que j'ai reçu la votre sans parvenir à trouver satisfaction mais à présent, je puis vous l'annoncer. Je me trouve ce jour à Castral Roc, auprès de ma chère amie, Lady Cersei, le coeur empreint d'une impatience telle que je n'en ai jamais ressentie. En effet, après son retour, mon frère m'a confié aux bons soins de la Garde de l'Ouest et sous la protection de Lord Lannister. Quelques hommes de sa garde m'ont été attribué afin de m'escorter jusqu'à Hautjardin et, je l'espère, jusqu'à vous. D'ici quelques jours je reprendrais la route, le temps pour moi de rendre hommage à mon amie et, je l'espère, de voir une parente. Cependant, il ne m'a jamais sembler si attrayant de rejoindre Hautjardin. Loin de moi l'envie d'en découvrir ses jardins et son faste, mais l'idée de vous y retrouver prochainement suffit à mon coeur.

J'espère que ma lettre ne vous parviendra pas trop tard et que je n'aurais à me languir de vous que la trentaine de jours qui me séparent de mon arrivée chez les Tyrell. J'ignore combien de temps vous en sépare, et je prie pour que ma lettre trouve un lecteur toujours autant dévoué que vous l'avez été jusque là. Ici, la splendeur de Castral Roc ou l'adorable minois des jumeaux de mon amie ne parviennent à me détourner de vous. Il me tarde de quitter les terres de l'Ouest et de retrouver le climat de l'Orage, ce même climat dont nous avons tant parler. S'il ne tenait qu'à moi, si l'hiver n'était pas sur notre pays, j'aurais chevauché jusqu'à Hautjardin aussi vite que ma monture me l'aurait permit.

Votre plus impatiente et dévouée de jour en jour,

Alysanne de la maison Lefford,
Dame de la Dent d'Or
(c) DΛNDELION


brysanne. 'cause i, i feel like i'm ready for love and i wanna be your everything and more. and i know every day you say it but i just want you to be sure that i'm yours ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

There's no middle ground {Brysanne} Empty
MessageSujet: Re: There's no middle ground {Brysanne}   There's no middle ground {Brysanne} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
There's no middle ground {Brysanne}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Underneath the ground ∞ 05/02 - 16:43
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Haunting Ground = Resident Evil 3.5 ( Théorie )
» (Nasuada Family) + shoot me to the ground
» [FB] - A World Beneath the Ground (pv Erwin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: