RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
still the same
Tavish Cafferen
still the same
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71a
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_inline_p7zl7hD70G1rabgte_250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Taena Merryweather & Lysa Arryn.
Messages : 1219
Date d'inscription : 23/12/2018

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyDim 10 Fév - 13:07

« Duty and gratitude »
Lune 13, An 300



C’était son premier voyage dans la Capitale.  Arrivé au matin par la Porte de la Rivière, Tavish Cafferen avait vu se dresser devant lui les murailles rosâtre de l’imposant Donjon Rouge et de ses sept tours. Devant ce symbole du pouvoir de la dynastie Targaryen, le jeune homme s’était soudain senti insignifiant et l’appréhension s’était doucement installée. Une fois passé les remparts, son regard se perdit devant l’agitation ambiante de la ville. De tous côtés, des gens s’affairaient à toutes sortes d’activités, marchant à grands pas. Le vécu de la ville se ressentait dans le caractère étrangement hétéroclite de son architecture. Les maisons de bois et de briques d’âge différents se côtoyaient. Certaines semblaient écrasées sous la pression de leurs voisines, d’autres ne parvenaient pas à tenir droite et semblaient sur le point de s’effondrer dans un tonnerre de pierres, détruisant la façade la plus proche. Pourtant, presque miraculeusement, tout Port-Réal semblait tenir ensemble, chaque bâtiment occupant son rôle dans cet étroit caphranum d’habitations, de tavernes, de commerces, de bordels et d’auberges. Combien de personnes vivaient ici ? Entre 400 000 et 500 000, s’il se souvenait bien de ce qu’il avait déjà lu sur le sujet. C’était bien plus que ce que Bourgfaon, qu’il pouvait aujourd’hui appeler son futur fief, n’accueillerait probablement jamais.

Le chevalier était ensuite descendu de sa monture pour se présenter à la barbacane où il avait décliné son identité ainsi que la raison de sa visite ; il venait remercier le roi de sa légitimation récente, en son nom ainsi qu’au nom de la maison Cafferen. Pour ce faire, il n’était d’ailleurs pas venu les mains vides et espérait que ses humbles présents plairaient au roi. Le dédale de couloirs et de salles s’était alors ouvert alors à lui tandis que sa nervosité grandissait. Il tâchait d’imaginer les différents scénarios possibles de la rencontre qui l’attendait. Tavish devait son nom à Rhaegar Targaryen, il lui devait l’avenir qui s’offrait à lui ; en aucun cas, il ne voulait lui faire mauvaise impression. Cependant, le roi avait fait de lui un noble légitime sans jamais l’avoir rencontré et cela signifiait probablement qu’il chercherait à l’analyser, à voir s’il avait bien fait de rendre ce service à la maison Cafferen. La pression qui pesait sur les épaules de l’héritier Cafferen était donc immense. D’autant plus que le roi, il en avait conscience, avait probablement connaissance de certains événements de sa vie ignorés du commun des mortels.

Guidés par les gardes royaux dans les couloirs du Donjon Rouge, tandis que les hommes qui l’avaient accompagné le suivaient en portant les présents, Tavish inclina plus solennellement la tête qu'à son habitude devant les quelques personnes que son chemin croisa. L’heure n’était pas aux plaisanteries ; cette rencontre était très importante et requérait tout son sérieux.
Arrivé devant les portes de la salle du trône, le petit groupe s’arrêta. Un garde entra avant d’avoir indiqué aux orageois d’attendre. Tavish n’eut pas le temps de chercher du regard le célèbre trône de fer dans entrebâillement de la lourde porte que celle-ci se referma. Quand la porte s’ouvrit à nouveau, son nom fut annoncé.

« Ser Tavish de la Maison Cafferen ».

Tavish s’avança alors, suivit de ses hommes, dans la grande salle d’audience du Donjon Rouge. Tout en haut des marches, le trône de fer, forgé des épées des rois et seigneurs vaincus par Aegon Targaryen, était plus impressionnant et massif que Tavish n’aurait pu l’imaginer. Assis sur ce siège réputé inconfortable se trouvait Rhaegar Targaryen, roi des Andals et des Premiers Hommes. Arrivé à une distance raisonnable du trône de fer, Tavish s’arrêta. Les hommes qui le suivaient firent de même. Le tonneau mais surtout le coffre qu’ils déposèrent derrière Tavish firent un désagréable bruit lorsqu’ils touchèrent les dalles de la salle et ce bruit résonna dans le silence.
Le jeune homme, impressionné devant son roi, ploya le genou et baissa respectueusement la tête. Il n’y avait nulle autre manière appropriée de saluer respectueusement le roi qui l’avait rendu légitime que celle-là. Ses hommes l’imitèrent car il leur aurait sans doute paru étrange de rester debout alors que l’héritier de leur seigneur s’agenouillait.

« Votre Majesté », dit-il. Il maintint sa tête baissée. « Je viens humblement devant vous afin de vous présenter remerciements et sincère reconnaissance en mon nom et également au nom de mon père, Lord Arstan Cafferen, pour avoir généreusement accéder à la demande qui vous a été faite par lui-même de me rendre légitime. », déclara-t-il, attendant l’autorisation de se relever.


Ser Tavish •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71Y
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1657
Date d'inscription : 27/12/2017

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptySam 16 Fév - 12:45



Duty and Gratitude ft. Tavish Cafferen


D'un air absent, le Roi-Dragon regardait le dos de l’homme qui avait demandé audience aujourd’hui rapetisser à mesure qu’il s’éloignait du Trône de Fer pour repasser par la grande porte de laquelle il était entré. Le bruit que firent celles-ci lorsqu’elles s’ouvrirent puis se refermèrent sur son passage commençait à irriter le Dragon. Serrant la mâchoire, il se tourna vers Ser Mandon Moore qui tenait entre ses mains la liste des noms qu’il allait recevoir aujourd’hui. A sa droite, Ser Barristan Selmy ne bronchait pas, immobile et silencieux aux côtés de son Roi.

Combien encore?

Un seul, votre Majesté.

De soulagement, Rhaegar voulut s’adosser un peu trop rapidement contre le dossier du Trône de Fer mais il se redressa bien vite, car la lame d’une des épées vint trouver sa colonne vertébrale de façon très désagréable. Retenant d’exprimer tout haut sa douleur, il se contenta d’inspirer puis d’expirer lentement et profondément, les yeux clos, afin que la douleur se dissipe plus rapidement.

Qui est-ce? demanda-t-il, les yeux toujours fermés.

Ser Tavish Cafferen, Majesté, répondit Ser Mandon.

Ce nom lui disait quelque chose. Rouvrant les yeux, il essaya de trouver une position confortable, se penchant et sur la droite, portant une bonne partie de son poids sur l’accoudoir droit du trône. Il se passa un doigt sur les lèvres, pensif:

Cafferen…Serait-ce donc le fils de ce Lord Arstan qui demandait la légitimation de son bâtard? dit-il, se tournant vers Ser Barristan, présent ce jour-là lorsque le Seigneur de la Maison Cafferen était venu exposé sa requête devant lui.

Lui-même Majesté, répondit le Hardi.

Mmh…fit Rhaegar. Qu’il entre.

Ser Barristan hocha la tête et fit signe aux gardes devant la grande porte de l’ouvrir à nouveau. A peine furent-elles béantes qu’un héraut annonça le nom de celui qui demandait audience. L’observant de loin, Rhaegar vit peu à peu la silhouette de ce bâtard nouvellement légitimé venir à lui, suivi de ses hommes…ou plus exactement ceux de son père. Jeune il l’était sans aucun doute et sa carrure semblait dénoter un certain entraînement aux arts de la chevalerie et au combat. Une fois qu’il fut à une distance raisonnable du Trône de Fer, le jeune Cafferen mit un genou à terre, mouvement imité de près par ceux qui le suivait, non sans avoir déposé au préalable un donneur ainsi qu’un coffre en bois qui firent un bruit retentissant dans la Salle du Trône à moitié vide de monde. Les paroles qu’il prononça ensuite étaient empreintes de respect, de politesse et d’humilité, choses qui firent penser au Roi que ce jeune homme dut avoir une bonne éducation tout au long de sa vie. Néanmoins, il était étonné de voir devant lui celui qu’il avait légitimé. En général, une fois l’acte édité et signé de sa main, il recevait encore de chaleureux remerciements du Seigneur qui l’avait demandé, une fois celui-ci de retour dans son fief, remerciements signés de la main du père comme de son fils concerné par cette demande.

Et bien Ser Tavish, je ne m’attendais pas à voir devant moi celui pour lequel l’acte que j’ai donné à votre père a changé la vie. Corrigez-moi si je me trompe, messers, dit-il s’adressant à Ser Barristan ainsi qu’à Ser Mandon, mais c’est bien la première fois qu’un bâtard légitimé vient en personne me présenter ses respects et remerciements…

Sa Majesté a bonne mémoire, répondit simplement l’Orageois en accordant un regard curieux envers ce jeune homme venu de ses terres natales.

Bonne mémoire…Oui…Même si je souhaiterais volontiers oublier certaines choses…pensa-t-il. Toutefois, Rhaegar émit un léger rire tout en reportant son attention sur le chevalier agenouillé devant lui et levant sa main gauche vers lui:

Relevez-vous, Ser Tavish. Bienvenue à Port-Réal.



An 300 - Lune 13 - Semaine 2 Le Donjon Rouge


©️ Halloween





The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
still the same
Tavish Cafferen
still the same
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71a
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_inline_p7zl7hD70G1rabgte_250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Taena Merryweather & Lysa Arryn.
Messages : 1219
Date d'inscription : 23/12/2018

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyLun 18 Fév - 12:38

« Duty and gratitude »
Lune 13, An 300

Alors qu’il se trouvait toujours agenouillé, Tavish apprit qu’il était le premier bâtard légitimé par Rhaegar à venir lui présenter en personne ses remerciements et sa gratitude. Rhaegar avait-il légitimé beaucoup d’autres enfants illégitimes depuis son arrivée sur le trône ? Il l’ignorait. Les Cafferen avaient en tout cas estimé le déplacement tout à fait nécessaire. Mais peut-être les autres bâtards légitimés vivaient-ils bien plus loin de la capitale.

Le roi l’autorisa à se lever, après avoir laissé échapper un léger rire que le jeune homme perçut comme avenant. Le chevalier de l’Orage sentit la pression diminuer. Non seulement la maison Cafferen avait toujours été fidèle aux Targaryen, ayant d’ailleurs perdu son précédent lord et l’héritier de celui-ci à Cendregué dans la guerre qui avait opposé Rhaegar à Robert Baratheon, mais en plus Tavish était vraisemblablement le premier bâtard légitimé à venir le remercier en personne. A cela s’ajoutait que le fait que le rire du roi renvoyait une impression de sympathie ou du moins de bonne humeur. Tavish inclina la tête par respect puis se releva. Les hommes de la maison Cafferen l’imitèrent.

« Mon père et moi-même serions honorés que sa Majesté accepte ces modestes présents  en gage de notre gratitude. », déclara Tavish, en s’écartant légèrement pour pouvoir désigner de la main  les présents transportés dans la salle par les hommes de son père sans les cacher. « Tout d’abord, un tonneau de cervoise fabriquée à Bourgfaon. Cette cervoise est très appréciée dans notre fief et nous espérons qu’elle plaira également à votre Majesté », dit-il, se permettant un léger sourire. Il avait failli dire « vous plaira » et non « plaira à votre Majesté ». Décidément, il n’était pas aisé de s’adresser à un roi. Ce présent là était le moins coûteux. Il s’agissait surtout d’un geste pour que le roi puisse goûter un produit artisanal du fief des Cafferen. « Ensuite, nous avons ici un coffre serti de plusieurs pierres ;  des émeraudes et des rubis. Nous avons choisi de le faire décorer de la sorte en référence au rouge de la maison de sa Majesté et au vert de la maison Cafferen afin de représenter les liens entre nos deux maisons ». Les maisons Cafferen n’étaient pas liées par une alliance matrimoniale certes, mais par des liens de devoir et de loyauté. Les Cafferen s’étaient battus vaillamment pour Rhaegar et Rhaegar avait légitimé le fils Storm de la famille.  Ce genre d’événement avait évidemment pour résultat de souder les liens.  A bien y repenser, comment Rhaegar aurait-il pu refuser la légitimation de Tavish alors que l'extinction de la famille était en partie due à la guerre dans laquelle les Cafferen avaient suivis la couronne ?« Mon père et moi espérons que ce choix plaira à sa Majesté. Plusieurs ébénistes ont travaillés de concert sur les motifs qui ornent ce coffre. Cela a été leur seule tâche ces dernières semaines. Ils espèrent, comme nous, que leur travail agréera à sa Majesté.» Dès que la légitimation de Tavish avait été effective, la réalisation de ce présent avait commencé de sorte à ce que celui-ci soit prêt rapidement. Il n’était pas d’une taille monstrueuse mais pourrait tout de même servir à ranger plusieurs vêtements ou une collection de bijoux…Les possibilités étaient multiples. Les motifs principaux gravés dans l’objet étaient évidemment inspirés du blason de la famille Targaryen. Des dragons étaient représentés horizontalement au centre de chaque surface qui composait le coffre. Le fond était fait d’élégants entrelacs mais aussi de plus petits dessins représentant par exemple une esquisse du Donjon Rouge. Et, dans certains recoins, plus discrets pour ne pas faire de l’ombre à la maison régnante, les deux faons de la maison Cafferen pouvaient être observés également. En tout, il y avait quatre grand rubis, en haut au centre de chaque face du coffre, et deux plus petites émeraudes, de chaque côté des rubis.
Les Cafferen avaient choisis leur camp il y a bien longtemps ; celui de la fidélité à la couronne. Leur maison avait beaucoup souffert de ce choix ; d'abord face à l'insoumission des Dorniens. L'un des épisodes les plus horribles de la guerre concernaient d'ailleurs leur fief. A Bourgfaon, personne n'avait oublié les exactions commises par les Wyl dans leurs terres, à l'encontre de leur héritier et des invités de son mariage et nombreux étaient ceux qui n'appréciaient guère les dorniens et qui auraient préférés voir le roi opter pour un mariage avec une orageoise, une bieffoise ou une ouestrienne qu'avec une dornienne. Pourtant quand la guerre avait opposé le cerf au dragon, les Cafferen s'étaient prononcés pour la couronne. Aussi absurde puisse paraître cette guerre, ils avaient choisis la loyauté à la couronne, la fidélité au roi. Rhaegar Targaryen devait bien s'en rendre compte ; on ne pouvait peut-être pas capturer les Cafferen, selon leur devise, mais on pouvait largement compter sur eux.


Ser Tavish •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71Y
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1657
Date d'inscription : 27/12/2017

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptySam 9 Mar - 12:45

Rhaegar Targaryen ∞ Tavish Cafferen
Duty & Gratitude
Pris d'un intérêt soudain pour ce jeune homme, le Roi-Dragon se pencha légèrement en avant, retirant son dos de la torture de fer et d'acier qu'était l'imposant dossier du Trône de Fer. L'Orageois lui présenta d'abord un tonneau de cervoise, une boisson apparemment fort appréciée à Bourgfaon. Rhaegar leva un sourcil d'étonnement. Il n'était pas friand de ce genre de boisson. Son palais préférait de loin le vin mais après tout, pourquoi pas y goûter? Il jeta un coup d'oeil de côté vers Ser Barristan. Oraegois lui aussi, des Eteules, il connaissait peut-être la cervoise tant appréciée des Cafferen. Le blanc chevalier comprit au regard que lui lançait le dragon. il se pencha légèrement vers lui et lui donna quelques informations au sujet de cette cervoise. Ce que le Hardi lui expliqua sembla plaire au Roi, qui se permit un très léger sourire tandis que Tavish Cafferen lui présentait son second présent; un coffre de bois sertis de rubis et d'émeraudes.

Il ne le voyait pas bien depuis son trône. Tournant cette fois son regard améthyste vers Ser Mandon, il lui signifia ainsi silencieusement de le lui approcher. Le chevalier s'inclina puis se dirigea vers le jeune homme. Prenant le coffre, il le rapporta au Roi qui le détailla avec minutie, le tournant et le retournant sur ses genoux. L'oeuvre était bien réalisée. Même s'il avait des objets bien plus précieux en sa possession, il se devait de reconnaître que les artisans de Bourgfaon gagnaient à être reconnus pour leur talent:

Voilà un bien bel objet, Ser Tavish. Je salue l'adresse et la maîtrise de ce travail de vos artisans. commença-t-il En tout cas, lorsque vous serez de retour chez vous, vous pourrez aisément leur faire savoir qu'avoir travaillé sur cet objet pendant autant de temps a été payant. Ce coffre aura une place parmi mes autres biens de valeurs, Ser Tavish. Mes remerciements pour vous, Lord Arstan et vos gens bien sûr. Je ne connais cependant guère la cervoise que vous m'apportez, mais Ser Barristan m'assure que c'est une boisson qui gagne à être ne serait-ce que goûter. Et je ne me permettrais pas de remettre l'avis de cet homme en question. Aussi...Que l'on m'apporte une coupe! s'écria-t-il, sa voix résonnant dans l'immensité de la Salle du Trône avant de frapper dans ses mains.

Un serviteur accoura dans la seconde qui suivit, une coupe normalement utilisée pour le vin sur un plateau d'argent. Il l'apporta au Roi, qui la saisit délicatement entre deux doigts avant de se lever et d'avancer vers ce jeune homme qu'il voulait observer de plus près. Une fois devant lui, il l'étudia un instant, plissant les yeux comme pour mieux sonder l'âme de l'homme qui se cachait derrière ses yeux et sous les traits encore juvéniles de son visage. Puis il lui tendit la coupe et demanda, l'air légèrement impérieux:

Voulez-vous bien me faire goûter cette boisson typique de votre fief, Ser Tavish?

code by Silver Lungs


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
still the same
Tavish Cafferen
still the same
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71a
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_inline_p7zl7hD70G1rabgte_250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Taena Merryweather & Lysa Arryn.
Messages : 1219
Date d'inscription : 23/12/2018

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyLun 11 Mar - 0:40

« Duty and gratitude »
Lune 13, An 300

Tavish avait encore du mal à réaliser qu’il se tenait là, dans la salle du trône du Donjon Rouge, à Port-Réal. Lui, le petit-fils d’un maître de chenil, le fils d’une roturière et d’un second fils, le bâtard d’une maison mineure de l’Orage. C’était la voix serrée par l’émotion que son grand-père lui avait dit au revoir avant qu’il prenne la route vers la capitale. « Alors comme ça, mon ptit fils s’en va rencontrer le roi ? », lui avait-il lancé. Des paroles qu’il avait peiné à prononcer, l’émotion le trahissant dans son phrasé comme dans ses yeux qui s’étaient mis à briller comme des gemmes au soleil. Et puis finalement, ils avaient été deux à devoir retenir leurs larmes et…à ne pas y arriver.

Cette légitimation, il l’avait obtenue par un malheureux concours de circonstances. Cependant, l’émotion de son grand-père ou de sa tante ne pouvait le laisser de marbre. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait. Lorsqu’il était rentré à Bourgfaon un titre de chevalerie à pouvoir placer devant son prénom, son grand-père lui avait dit ces quelques mots ; « Ta mère, Tavish, ta mère serait tellement fière de toi… » et cela avait suffit à le faire déborder son cœur d’émotion. Il savait que son grand-père avait raison, il savait que sa mère aurait été fière d’avoir un fils chevalier. Et maintenant, voilà qu’elle avait un fils futur seigneur. Pourtant, il n’oubliait pas que le talent n’était pas la seule chose qu’il lui avait permis de s’élever à un rang de chevalier. S’il était né dans une famille désargentée, son père n’aurait pas été en mesure de débloquer les fonds nécessaire au paiement de son équipement et des divers coûts qu’engendraient un écuyage. Et puis, bien sûr, un  sentiment de culpabilité subsistait et subsisterait probablement toujours en lui. Il avait hérité d’un titre qui aurait dû revenir à ce demi-frère nourrisson emporté par la peste rouge. Il était devenu légitime, mais il ne l’avait pas toujours été et si l’hiver et son lot de malheur n’avait pas frappé, il ne l’aurait jamais été. La chance qui était la sienne découlait de la malchance d’autrui, une malchance qu’il n’avait jamais souhaitée à sa belle-mère, peut importe la haine qu’elle lui témoignait. Il n’oubliait pas ce fait, comme il n’oubliait pas ses origines et cela le motivait d’autant plus à se montrer à la hauteur de ces nouvelles responsabilités et de ces nouveaux devoirs qui lui incomberaient désormais. Il se devait de devenir un bon seigneur pour Bourgfaon.

Tavish baissa légèrement la tête, en signe de respect, lorsque le roi complimenta le travail de ses artisans et le chargea de transmettre ses remerciements à son père et à ses gens.« Je suis ravi d'apprendre que ce présent est au goût de votre Majesté. Mon seigneur père et les artisans qui ont travaillés à le confectionner seront très honorés de l'apprendre eux aussi. » , dit-il. Rhaegar lui avait ensuite avoué ne pas connaître la boisson que l’orageois lui avait apportée mais que ser Barristan en vantait les qualités. Tavish offrit alors un sourire à son compatriote, le remerciant silencieusement de cet avis qu’il avait partagé avec le roi. C'était une bonne chose que le roi n'ait jamais goûté à la cervoise de Bourgfaon car Tavish était parti de principe q'avec cette boisson, il lui offrirait le présent de la découverte.

Un serviteur apporta alors une coupe, à la demande du roi. Rhaegar Targaryen la saisit tout en se levant. Il quitta son trône fait d'armes de guerriers vaincus et s’approcha de jeune homme qu’il avait légitimé, lui permettant alors de l’observer de plus près. Tavish eut l’impression de redevenir ce jeune adolescent écuyer à Herbeval, constamment en présence de personnes qui leur était supérieure en rang et devant lesquelles il se sentait parfois mal à l’aise, à ses débuts, même s’il tâchait de ne pas trop le montrer. Il se trouvait devant le roi des sept couronnes qui le fixait de ses iris violettes et il avait la déstabilisante impression que celui-ci parvenait à lire en lui. De toute évidence, Rhaegar Targaryen savait des choses à son sujet que la plupart des gens ignoraient. Il avait sans doute été informé des circonstances dramatiques qui avaient détournés pour toujours son père du mariage. Il savait probablement pour Alyssa et pour le poison.

« Avec plaisir, votre Majesté », répondit-il en prenant humblement la coupe que lui avait tendue le roi qui lui demandait de lui faire gouter de cette cervoise typique de chez lui. Il s’abaissa lui-même devant le tonneau qui était bien évidemment équipé d’un fausset et plaça soigneusement la coupe en dessous de celui-ci. Il y versa la cervoise, en prenant soin de ne pas en faire tomber sur le côté et de la servir correctement.

Le chevalier se releva ensuite et tendit respectueusement sa coupe au roi, espérant qu’il apprécie ce breuvage artisanal qui faisait la fierté de sa ville natale. Il en aurait bien proposé à Ser Barristan Selmy, qui avait visiblement déjà gouté cette boisson par le passé et l’avait appréciée, mais il ne le pouvait. C’était un présent qu’il venait d’offrir au roi et c’était au roi de décider comment il souhaitait en disposer.

« J’espère que notre cervoise typique plaira à votre Majesté », déclara-t-il.

Il attendit le verdict du roi comme il attendait surtout de voir si ce qui se passerait ensuite. Devait-il se préparer à ce que le roi désire s’entretenir avec lui ? Lui poserait-il des questions ? Lesquelles ? Le jeune homme n’avait pas le droit à l’erreur, pas en présence de celui qui avait acté son passage de bâtard à héritier de la maison de son père.


[2.3]


Ser Tavish •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71Y
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1657
Date d'inscription : 27/12/2017

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptySam 23 Mar - 17:20

Rhaegar Targaryen & Tavish Cafferen
Duty & Gratitude
Les prunelles du Roi-Dragon détaillaient chaque mouvement que faisait ce jeune homme devant lui. Il semblait quelque peu mal à l'aise par cette soudaine proximité. Les yeux de l'Orageois faisaient en sorte de ne pas croiser les iris améthystes du Roi, se concentrant davantage sur la coupe qu'il lui avait tendu puis sur le tonneau de cervoise et enfin au liquide qu'il s'employait à verser dans la coupe, en prenant garde de ne pas en verser une goutte à côté. Cela amusa le Roi mais surtout, il nota que le jeune homme ne tremblait pas, ni en prenant la coupe, ni en versant le breuvage qui lui était encore inconnu, ni en lui tendant à nouveau la coupe, pleine, tout en espérant que cela soit à son goût.

Ses yeux quittèrent alors le visage du chevalier Cafferen pour tomber sur la coupe et le liquide ambrée qu'elle contenait. S'en saisissant entre deux doigts, il porta d'abord la coupe à son nez afin d'en sentir le parfum. Le liquide avait des relents de céréales mais de quelque chose d'autre encore, comme si la boisson était aromatisée à quelque chose dont il ne parvenait encore à mettre un nom dessus. Son regard tomba une dernière fois sur le visage de Tavish Cafferen puis il porta la coupe à ses lèvres et but une gorgée. Avant de l'avaler, il maintint un instant le liquide dans sa bouche afin d'y goûter la totalité des arômes et parfums qu'il contenait. Finalement, il l'avala et se râcla ensuite légèrement la gorge:

Mmmh, fit-il avant de reporter la coupe à sa bouche et d'en boire cette fois une plus longue gorgée. Il reporta son regard sur le visage du jeune homme, qui attendait patiemment son verdict.

Et bien Ser Tavish... commença-t-il, laissant encore planer le doute sur sa réponse, Je crains qu'il ne vous faille reprendre ce tonneau à votre départ...Et me promettre de m'en renvoyer plus d'un à votre arrivée à Bourgfaon. dit-il, esquissant un semblant de sourire. Votre cervoise est...forte intéressante et ma foi, cela me changera du vin! Qu'on en serve au dîner ce soir. lança-t-il au serviteur qui avait amené la coupe. Il finit d'un trait le reste de cervoise qu'elle contenait et tendit la coupe, vide, au serviteur qui la reprit sur son plateau d'argent, tandis qu'un second venait emporter le tonneau de cervoise vers les cuisines.

Vous êtes mon dernier requérant aujourd'hui, Ser Tavish. J'ai besoin de prendre l'air avant qu'il ne fasse totalement nuit. M'accompagneriez-vous, Ser?

code by Silver Lungs


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
still the same
Tavish Cafferen
still the same
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71a
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_inline_p7zl7hD70G1rabgte_250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Taena Merryweather & Lysa Arryn.
Messages : 1219
Date d'inscription : 23/12/2018

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyLun 25 Mar - 16:08

« Duty and gratitude »
Lune 13, An 300

Le roi porta sa coupe à ses lèvres et ce fut comme si, dans l’assemblée, tous attendaient le moment de vérité. Ce présent était-il digne de plaire à sa majesté ? Ou était-ce une bien mauvaise idée que d’avoir apporté cette cervoise à Port-Réal, devant un Targaryen plus friand d’alcool à base de raisin qu’à base d’orge ou de malt ? Le regard de Tavish se perdit un instant dans les vitraux colorés qui formait l’étoile à sept branches de la religion majoritaire des sept couronnes sur les vitres de la salle. D'abord aussi aveuglants que s'ils se reflétaient dans des gemmes, les rayons du soleil devenait translucide en descendant obliquement vers le sol, créant une atmosphère particulièrement belle dans cette pièce imposante. La lumière des Sept. Ce n'était plus à cette lumière là que s'en remettait Tavish, mais au flammes de R'hllor. Cette religion des Sept n’était plus la sienne, mais il la respectait toujours. Clarysse prie les Septs, pensa-t-il. Mais des différences avaient toujours existé entre la jeune bieffoise et lui, et pourtant, ils les avaient finalement surmontées, devenant de si proches amis malgré la noblesse du nom de la jolie blonde et l’illégitimité du sien, maintenant révolue.

Où était-il passé ce temps où il se voyait refuser d’accompagner son formateur à Hautjardin, une cité qu’il avait rêvé de pouvoir observer, pour la raison évidente qu’il n’était qu’un Storm ? Où était-il passé, ce temps où le nom de Storm le forçait à garder pour lui des sentiments qu’il ne servirait à rien de dévoiler à cette jeune femme à la chevelure blonde, aux yeux rieurs et au sang bleu ? Ce temps était si proche et pourtant si loin. Tant de choses étaient possibles maintenant. Il était aujourd’hui Tavish de la maison Cafferen. Entre la culpabilité d’avoir hérité de ce titre qui aurait dû revenir à un demi-frère nourrisson qui n’avait pas survécu, entre le sens du devoir et le vaillant désir de se montrer à la hauteur de ses nouvelles responsabilités, il y avait aussi l’espoir de nouvelles possibilités qui se dessinaient à l’horizon. Et parmi elle, cette douce rêverie qui l’obsédait de plus en plus car elle devenait réalisable. Epouser Clarysse.

Tavish sentait déjà une profonde gêne l’envahir quand le verdict du roi tomba. Il lui enjoignait de ramener ce tonneau chez lui...Heureusement, il poursuivit, lui apprenant qu’il en avait en réalité apprécié le goût. Il m’a bien eu, pensa Taivsh qui, soulagé, sourit au roi dragon, laissant même échapper un léger rire. Rhaegar Targaryen avait le sens de l’humour, visiblement, et cela lui permit de se sentir plus détendu. « Ce sera avec grand plaisir, votre Majesté ! », déclara-t-il. Fournir le Donjon Rouge en cervoise serait non seulement un honneur pour Bourgfaon mais cela permettrait aussi de faire davantage connaître leur produit, au-delà de l’Orage et du Bief, et peut-être qui sait, de conclure de nouveaux accords commerciaux avec d’autres seigneurs qui, de passage dans la capitale, aurait le loisir d’y goûter ?
« Vous êtes mon dernier requérant aujourd'hui, Ser Tavish. J'ai besoin de prendre l'air avant qu'il ne fasse totalement nuit. M'accompagneriez-vous, Ser? », demanda Rhaegar Targaryen.

Imposant par son titre et par son aura, peut-être un peu intimidant également, le roi pour qui sa famille avait pris les armes lui paraissait néanmoins sympathique. Il était capable de détendre l’atmosphère de la salle du trône, de mettre à l’aise ses requérants avec un peu d’humour. Cependant, malgré l’honneur, Tavish redoutait bien sûr de se retrouver seul face à lui. De quoi allaient-ils parler, tous les deux  ? Le roi essaierait sans doute de le sonder, de voir qui était ce jeune homme à qui il avait permis d’accéder à la noblesse. Devant s'y préparer, il sentit une pression plus forte s’exercer sur ses épaules, mêlée à cette appréhension de ne pas bien faire, de ne pas bien représenter la maison Cafferen et son image. Il tâcha cependant de ne point le montrer et adressa un sourire poli à sa majesté. « Bien sûr, j’en serais honoré. », répondit-il.

[4.2]


Ser Tavish •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71Y
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1657
Date d'inscription : 27/12/2017

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyVen 19 Avr - 11:22

Rhaegar Targaryen & Tavish Cafferen
Duty & Gratitude
Le jeune Orageois avait été surpris par son début de réponse, que Rhaegar avait volontairement voulu énigmatique avant de lui avouer qu'il avait apprécié ce breuvage. Rien à voir avec le vin, qui gardait de loin sa préférence, mais cette boisson typique de l'Orage et de Bourgfaon apportait quelque chose de nouveau et de frais. Il répondit au léger rire de Tavish Cafferen par un fin sourire avant d'accueillir le consentement du jeune homme par un léger et formel "Bien" de l'accompagner prendre l'air dans les jardins avant qu'il ne rejoigne ses appartements pour le dîner. Il frappa deux fois dans ses mains, geste qui se répercuta plusieurs fois en écho dans l'immense salle presque vide de monde au se trouvait le Trône de Fer. Deux serviteurs arrivèrent, portant manteau et gants, habitués qu'ils étaient au petit rituel quotidien du Roi des Sept Couronnes de sortir s'aérer l'esprit et les poumons quelques instants avant d'aller manger. Ils l'aidèrent à se vêtir puis, une fois prêt, sans un mot, il se retourna et se dirigea vers la grande porte d'où le chevalier de Bourgfaon était entré afin de rejoindre le long couloir menant à la cour extérieure puis aux jardins du Donjon Rouge. Fidèle à son poste, Ser Barristan laissa le Roi prendre quelques pas d'avance sur lui, intima d'un rapide regard silencieux à Tavish de le suivre puis se il se mit lui aussi en marche, les laissant le distancer de quelques foulées afin de donner une dimension plus privée à leur conversation.

Rhaegar quant à lui, marchait en silence, le port de tête haut et le regard fixé devant lui, n'accordant ni un regard, ni un bref salut à ceux qu'il croisait. Mais si son attitude pouvait paraître hautaine et froide, un regard sur les traits de son visage suffisait pour comprendre que la lassitude, la fatigue et quelque chose de plus sombre le caractérisaient bien plus en cet instant. Une fois dehors, il s'arrêta un bref instant, ferma les yeux et inspira une grande bouffée d'air froid du crépuscule. Ses prunelles améthystes se rouvrirent pour contempler le ciel, gris sombre, prêt à laisser la place à la noirceur de la nuit. La lumière du jour faiblissait toujours plus, au fur et à mesure que le temps s'écoulait. L'hiver prenait ses aises et ni le Grand Mestre, ni la Citadelle, n'avaient pour l'instant de réponse précise quant à la fin de cette maudite saison... Cessant sa contemplation du ciel, il se remit en marche, toujours en silence, avant de se tourner soudain vers son jeune accompagnateur:

Grâce à la demande de votre père, votre vie a dû s'en trouver grandement bouleversé, Ser. De bâtard sans un quelconque avenir mais doté de plus de liberté qu'un jeune noble, vous voilà à présent justement un jeune noble, héritier de la maison de votre père et de son histoire. Je serais intéressé de savoir ce que cela vous fait...de passer de l'anonymat de Storm au nom Cafferen...

Simple curiosité d'un homme au destin tout tracé dès sa naissance? Peut-être serait-ce sûrement ce que Tavish Cafferen penserait mais au plus profond de lui, le Roi-Dragon n'en avait pas pour autant oublié que lui aussi avait un fils-bâtard, né de sa passion destructrice avec la Louve Stark...Malgré la froideur de leur rencontre, il n'en avait pas pour autant oublié ce visage, cette voix, ce nom...Jon Snow qui était celui de son fils naturel. Même s'il ne tenait pas à renouer le dialogue avec le fils qu'il eut de Lyanna Stark, les conversations d'un Roi avec un bâtard étaient rares pour ne pas dire inexistantes. La dernière datait de sa rencontre inopinée avec Arren Sand, à Lancehélion, durant le mariage de ce frère qu'il a chassé de son coeur. Mais Arren était toujours à ce jour un Sand, tandis que Tavish était passé de Storm à Cafferen. Ainsi, ce n'était pas juste de la curiosité de la part du Roi; en son for intérieur, il éprouvait pour pareille chose un intérêt bien plus poussé qu'il n'y paraissait...

Racontez-moi, Ser., l'encouragea-t-il, lui accordant toute son attention en tournant à demi son visage marqué par son passé vers celui, juvénile de Ser Tavish.

code by Silver Lungs


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
still the same
Tavish Cafferen
still the same
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71a
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_inline_p7zl7hD70G1rabgte_250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Taena Merryweather & Lysa Arryn.
Messages : 1219
Date d'inscription : 23/12/2018

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyMer 1 Mai - 17:02

« Duty and gratitude »
Lune 13, An 300

Tavish pensa à cet adolescent qu’il avait été. Cet adolescent impatient à l’idée de découvrir une cité comme Hautjardin, dont il avait tant entendu parler dans ses leçons d’Histoire et de géographie, et qui se voyait annoncé par son formateur, Ser Garrett, qu’il était préférable qu’il reste à Herbeval. Aujourd’hui, il était là au beau milieu du Donjon Rouge, invité personnellement par le roi à l’accompagner lors d’une balade dans les jardins. Rhaegar Targaryen marchait d’un pas décidé et sûr, n’accordant point de regards ou de salut à ceux qui croisèrent leurs routes. Devant presser le pas pour pouvoir se maintenir à la même hauteur que le roi, le chevalier devenu noble ne put pas lui non plus, s’attarder longuement sur les visages qu’ils dépassaient.

Le roi cessa la marche lorsqu’ils furent dehors. Tavish l’imita évidemment, observant les jardins à la faible lumière de la nuit d’hiver qui s’installait. Dans l’obscurité, éclairé par la seule lumière de la lune et des quelques lampes qui ornaient la façade, il n’était pas aisé de distinguer les véritables couleurs des fleurs qui avaient survécu au refroidissement nouveau des températures. Il aurait l’occasion d’observer les jardins royaux demain, pensa-t-il, et peut-être ainsi pourrait-il en faire par la suite une description des plus précises à Clarysse, elle qui aimait tant les fleurs.

Bien sûr, le jeune homme était loin de se douter qu’en lui demandant ce que cela lui faisait, de passer de Storm à Cafferen, le roi pensait à un fils caché de tous, qui portait lui aussi un nom d’enfant illégitime. L’orageois se demanda s’il s’agissait d’un test, si Rhaegar Targaryen essayait de savoir si l’honneur qu’il avait accordé était mérité.

Qu’est ce que cela lui faisait, d’être maintenant un héritier légitime ? Il baissa respectueusement les yeux devant les prunelles mauves du Targaryen avant de les poser à nouveau sur les silhouettes des végétaux éclairés par les rayons argentés de la lune. Il aurait du se préparer à une telle question, pourtant elle le prit de court. Tout cela était encore si nouveau et si étrange. « De bâtard sans un quelconque avenir, le voilà à présent un jeune noble », avait résumé Rhaegar. Etrangement, Tavish ne s’était jamais considéré comme un bâtard sans avenir. Il avait depuis longtemps accepté sa situation et avait envisagé son avenir comme au côté du futur héritier de la maison de son père, le conseillant, lui promettant loyauté et fidélité. Lord Arstan s’était toujours arrangé pour offrir à ses deux jeunes Storm une bonne éducation. Un avenir, il en aurait donc eu un au sein de la maison aux armes vertes et blanches, à moi que sa belle-mère ne réussisse à l'évincer. Mais aujourd’hui, il était lui-même cet avenir. L’avenir de sa maison.

« C’est une question difficile…Je me sens…reconnaissant, évidemment. C’est un immense honneur qui m’est fait et oui, je me sens plein de gratitude envers Votre Majesté.
», commença-t-il. « C’est une nouvelle vie qui s’offre à moi, avec de nouvelles possibilités dont j’ai encore du mal à saisir l’ampleur... » Il est vrai qu’il ne pensait pas pouvoir un jour arborer les véritables couleurs de sa maison, sans cette brisure propres aux bâtards. Dans ces nouvelles possibilités, il y avait également la possibilité de pouvoir épouser une jeune femme qui lui avait toujours été inaccessible, en raison de leur différence de statut. Une jeune femme que tous connaissaient comme timide et réservée, et dont il avait vu l’humour et l’espièglerie. Cela, cependant, il ne pouvait le dire au roi. Même si d’une certaine façon, il se doutait que Rhaegar Targaryen pouvait comprendre ce type de préoccupation. Pour une femme qu’il ne pouvait avoir, le dragon avait déclenché une guerre, après tout…
« …mais aussi avec de nouveaux devoirs. », poursuivit-t-il. «  Une part de moi se sent un peu…coupable, je dois dire. Si la peste ne s’était pas abattu sur l’Orage, ce titre aurait dû être celui de mon demi-frère, ses honneurs auraient du être les siens… Alors, je crois que je ressens d’autant plus le poids de ses responsabilités que je ne croyais pas avoir un jour à endosser.  Je ressens la pression et le désir de me montrer à la hauteur, de prouver que je suis digne de cette chance qui m’a été accordée car autrement, ce serait faire affront à la confiance que mon père, que Lord Stannis et que votre Majesté avaient placés en moi », déclara-t-il.

[7.3]


Ser Tavish •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71Y
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1657
Date d'inscription : 27/12/2017

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyMar 7 Mai - 13:54

Rhaegar Targaryen & Tavish Cafferen
Duty & Gratitude
Il était rare que le Roi-Dragon ait de la compagnie autre que celle de ses accompagnateurs à la cape immaculée, lors de ses promenades quotidiennes. Parfois son ami Lord Jon Connington, venait le rejoindre. Cependant l’ami du Griffon avait changé et il était des fois où Rhaegar percevait cette expression sur le visage ou dans le regard de sa Main. Expression silencieuse, ressentie soit comme un reproche soit comme de la compassion, mais dans l’un ou l’autre cas, Rhaegar n’aimait pas se sentir juger ainsi. Il fut un temps où ces jardins fourmillaient de monde, où la douce chaleur faisait sortir de leurs appartements toute la cour du Donjon Rouge et où Rhaegar avait coutume de se promener, une main tenant celle, plus petite et fluette à cette époque, de Rhaenys et d’Aegon, de Rhaenys et de Robb ou de Robb et d’Aegon. Mais aujourd’hui, il n’y a plus personne pour converser aussi légèrement avec lui, plus personne à qui tenir la main. Même la chaleur avait déserté l’endroit. Alors en ce froid soir d’hiver dans lequel le crépuscule cédait lentement la place à la nuit, la compagnie du jeune Tavish Cafferen avait au moins le don de lui changer les idées et de pouvoir parler avec quelqu’un, au lieu de ressasser continuellement les mêmes pensées sombres.

Il tourna à demi son visage vers le désormais héritier des Cafferen tandis que celui-ci tentait de mettre des mots sur sa question difficile. Rhaegar se doutait que sa vie a dû s’en trouver bien changer, cependant il désirait l’entendre aussi de la bouche du premier concerné par un tel acte royal, autre que la tranquillité pour son père, de sa voir que son nom, sa maison, ses terres et son héritage avaient à présent trouvé preneur. Sa première réaction fut, comme il s’y attendait, de parler de reconnaissance envers son Roi avant d’avouer ne pas encore réaliser l’ampleur des devoirs, nouveaux pour certains, qui l’attendent.

Certes, répondit Rhaegar avant de le laisser poursuivre. Cependant, la suite de sa réponse l’étonna. Ainsi dont il se sentait coupable ? Coupable de quoi ? D’être encore en vie et d’avoir été épargné par la Peste Rouge ?

Vous devriez ne pas écouter cette part de vous qui vous fait vous sentir coupable, Ser Tavish. Certains diraient que ce sont là la volonté des Dieux, le destin ou le hasard. Je suis pour ma part plutôt de ceux qui croiraient au hasard. Le hasard a décidé de prendre la vie de votre demi-frère et de vous épargner. Ainsi soit-il. Ne cherchez pas une explication ou une raison à cela. La vie est faite ainsi, pleine d’imprévus et de choses qui nous dépassent, répondit-il.

Ils étaient arrivés au niveau du large balcon couvert normalement d’un lierre dense aujourd’hui disparu, victime du froid. Par temps plus clément, l’on avait coutume d’y organiser des collations, ici, à l’ombre et l’endroit offrant une vue merveilleuse sur la Néra. Mais Rhaegar n’alla pas jusqu’à la balustrade de pierre et obliqua sur sa gauche, prenant le chemin qui les ramenait vers les bâtiments du Donjon Rouge.

En revanche, reprit-il après un instant de silence, vous faîtes preuve d’une grande maturité dans vos propos Ser Tavish, de maturité et de sincérité. Je pense que vous saurez faire honneur à votre père et à son nom. Comportez-vous comme vous l’avez toujours fait et vous saurez surmonter les difficultés qui vous attendent. Quant à moi, vous me faîtes déjà honneur, Ser. Vous m’avez répondu avec honnêteté à une question bien plus difficile qu’il n’y paraissait. Vos mots me donneront ce soir matière à songer.

Regardant le jeune homme qui marchait à ses côtés, il lui offrit un sourire à peine visible dans la pénombre. Mais à mesure qu’ils se rapprochaient de l’entrée des jardins, la lumière se faisait plus vive et le moment était venu de prendre congé. Alors, Rhaegar se tourna vers Tavish, lui faisant face de toute sa stature :

Soyez remercié pour votre agréable compagnie Ser Tavish. Profitez de la capitale autant qu’il vous plaira avant de vous en retourner vers Bourgfaon. Mes salutations à Lord Arstan.

Il tourna les talons, fit quelques pas en direction de la porte d’entrée vers l’intérieur du palais avant de se retourner et de lui lancer :

Et dîtes-lui que vous avez fait honneur à son nom en présence du Roi.

Et il disparut par la porte qu’on venait de lui ouvrir et qu’on refermait sur son passage.

code by Silver Lungs


HRP:
 


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
still the same
Tavish Cafferen
still the same
Valar Dohaeris
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen C71a
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Tumblr_inline_p7zl7hD70G1rabgte_250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Taena Merryweather & Lysa Arryn.
Messages : 1219
Date d'inscription : 23/12/2018

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen EmptyJeu 9 Mai - 2:32

« Duty and gratitude »
Lune 13, An 300


La volonté de R’hllor. C’était ce qui l’avait poussé à la place d’héritier de sa maison. Penser qu’il s’agissait de la volonté de son Dieu, en raison de l’acte criminel commis par Alyssa, n’allégeait cependant pas la pression qui pesait sur ses épaules. Tavish n’était pas le genre d’homme à prendre la grosse tête, à se considérer comme un élu, un béni des dieux. Il savait que ce que R’hllor, ou qui que ce soit le dieu auquel vous rendez grâce, donne, il peut le reprendre. Il savait qu’il existait deux voies, celle de la Lumière et celle des Ténèbres, et que chaque jour, l’homme pouvait être confronté à un choix entre l’un et l’autre. Il convenait de ne pas se tromper de chemin, jour après jour, alors que parfois les Ténèbres savaient revêtir l’aspect de lampes lumineuses, promptes à la tromperie.

Le roi des Sept Couronnes avait une toute autre théorie. Le hasard, dit-il. Une notion intéressante et parfois si difficile à admettre, tant il était naturel pour les hommes de chercher un sens à leur vie. Rhaegar Targaryen estimait-il que c’était également le hasard qui avait placé sur sa route la défunte Lyanna Stark de Winterfell ? Pensait-il aussi que c’était le hasard qui l’avait fait gagné de cette grande guerre ? Ces questions, Tavish devait évidemment les passer sous censure, ne pouvant se permettre d’interroger ainsi le roi. Il était cependant étrange d’entendre un Targaryen, le plus puissant d’entre eux, accorder une grande place au hasard alors que la religion des Sept et ses préceptes marchaient depuis longtemps maintenant, main dans la main avec la couronne. Cela n’avait pas toujours été le cas, certes. Mais la guerre de la foi était derrière eux depuis longtemps. Et les mariages entre Targaryen qui avaient choqués les septons n’étaient visiblement plus d’usage sous le règne du dragon qui se trouvait à ses côtés.

Le jeune homme acquiesa. La vie était en effet pleine de surprises, bonne ou mauvaise, auxquelles on ne pouvait se préparer.
« Votre confiance me touche autant qu’elle m’honore, votre Majesté. Je veillerais à m’en montrer digne. », répondit-il, inclinant humblement la tête, quand Rhaegar Targaryen prit congés après avoir déclaré qu’il ne doutait pas de la capacité de Tavish à succéder à son père.

Le roi le remercia ensuite pour sa compagnie, lui enjoint de profiter de la capitale et de son séjour, avant de transmettre ses salutations à Lord Arstan, un seigneur orageois qui avait toujours été fidèle aux armes des Targaryens.
« Je remercie également Votre Majesté de m’avoir accordé de son précieux temps. », répondit Tavish. « Ce sera fait. », ajouta-t-il ensuite concernant la transmission de ses salutations. Avant que Rhaegar ne tourne les talons, Ser Tavish s’inclina respectueusement, accompagnant son geste d’un « Votre Majesté ».
Avant de disparaître derrière la porte qui avait été ouverte sur son passage, les gemmes violettes du roi Targaryen se posèrent une dernière fois sur le chevalier de l’orage.

« Et dîtes-lui que vous avez fait honneur à son nom en présence du Roi. », clotura-t-il.

Ces derniers mots touchèrent Tavish. En arrivant dans cette immense cité qu’était Port-Réal, en traversant les couloirs de ce labyrinthe qu’était le Donjon Rouge, Tavish avait craint que sa rencontre avec le roi soit un humiliant échec. Il aurait pu se sentir fier d’avoir su se montrer à la hauteur, mais surtout, il se sentit soulagé. Savoir que l’on va un jour devenir seigneur alors qu’on n’était nullement prédestiné à l’être a de quoi effrayer. roi lui avait conseillé de se comporter comme il l’avait toujours fait. C’était bien ce que Tavish comptait faire, lui qui se voyait guère changer de personnalité parce qu’il avait changé de nom. Alors, que le roi partage son avis sur le comportement à adopter avait quelque chose de rassurant, qui lui insufflait plus de confiance quand à sa nouvelle fonction à venir.
Il ne sut que répondre, mais une réponse n’était à vrai dire  pas nécessaire, il le sentit. Il se contenta donc d’incliner à nouveau la tête. Quand il la releva, le roi qui avait fait de lui un véritable faon avait disparu. Il observa la porte close un court instant puis décida de rejoindre les Bourgfaonois qui l’avaient accompagnés. C’était leur première visite dans la Capitale. Pour sûr, ils voudraient en profiter. Lui aussi, d’ailleurs. Une nouvelle vie se dessinait devant lui, emplies de nouvelles possibilités. Cela se fêtait.

(8.2]


Ser Tavish •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty
MessageSujet: Re: [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen   [FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Duty and gratitude ❧ Rhaegar Targaryen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EXPRESS] Rhaegar Targaryen & Garlan Tyrell & Grand Septon
» Daenerys Targaryen, mère des dragons, reine des 7 royaumes (si si)
» Artanis Targaryen
» « happiness is the natural flower of duty » ─ auxine
» Le jeune lord et le dragon caché (pv Rhaenys Targaryen)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: