RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! L'inquiétude d'une tante... 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici L'inquiétude d'une tante... 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 L'inquiétude d'une tante...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bâtarde
Ellaria Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiétude d'une tante... C2yq
L'inquiétude d'une tante... Tumblr_pnb45uKsCE1tsti4ko7_r1_250
Ft : Indira Varma
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Liane Vance // Tyrion Lannister // Lanna Cole
Messages : 327
Date d'inscription : 13/08/2018

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... EmptySam 9 Fév - 15:59

L'inquiétude d'une tante...


Lancehélion,
An 302, Lune 3, Semaine 3

Ma chérie,

Comme promis lors de nos déchirants adieux au Donjon Rouge, je t'écris pour te dire que nous sommes toutes bien arrivées à Lancehélion. Il y fait certes toujours plus chaud qu'à Port-Réal ou qu'à Lestival, mais même ici, à Dorne, l'hiver semble prendre ses aises. Le soleil ne réchauffe plus la peau comme cela a toujours été le cas. Même à Denfert, où j'ai écris à père récemment pour prendre de ses nouvelles, il m'a affirmé que pour la première fois depuis des siècles, la chaleur sembla avoir déserté les murs de cette fournaise où j'ai grandit ! Te rends-tu compte?!

Mais trève de bavardages sur le climat...Il m'est totalement secondaire. Je m'inquiète bien plus pour toi que pour la durée de l'hiver. J'ai eu en horreur de devoir te laisser seule dans ce repère de conspirateurs et de faux-semblants qu'est la capitale... Tu sais, j'ai essayé de prendre ta défense devant ton oncle. Jusqu'au jour de mon départ, j'ai essayé de faire baisser ce qui est plus de la déception et de l'incompréhension envers ce que tu t'es infligée plutôt que de la colère pour lui... Mais en vain, il est bien trop borné pour cela et je ne voulais pas le quitter en ayant eu une conversation trop vive avec lui. Son absence à mes côtés m'est déjà suffisamment insupportable comme cela; qu'est-ce que cela serait si nous nous étions quittés sur un désaccord? Car bien que ton geste m'ait autant choqué que lui, moi qui suis mère qui plus est, tu me connais...Tu sais que j'ai le coeur bien trop bon et aimant pour en vouloir longtemps à quelqu'un. Et toi, ma chérie, je t'aime tant que l'amour que j'ai pour toi a vite surpassé le choc de tes révélations concernant ta fausse-couche.

Donc oui, même sachant ton oncle à tes côtés - même s'il se montre grognon, je sais pertinemment qu'il t'aime profondément, sinon il ne serait pas resté - je me fais du soucis pour toi. Je ne crois qu'à moitié Oberyn lorsqu'il m'écrit vouloir rester pour surveiller le comportement de ton père... Je le soupçonne de vouloir surtout s'assurer que la fille d'Elia va bien et même si cela me fais souffrir d'être séparée de lui, je l'admire et le soutiendrai quoi qu'il en coûte à mon coeur de femme et de mère.

Je suppose enfin que tu es au courant des attaques des Fers-Nés sur les cotes de Dorne et du Grès en particulier. Il est vrai qu'on pourrait croire que j'ai fuit un danger pour en trouver un autre ici, alors qu'Oberyn pensait justement que je serais plus en sécurité à Dorne. Pour l'instant, je ne risque rien et suis en sécurité auprès de ton oncle Doran à Lancehélion avec mes filles et belle-filles. Mais je ne peux m'empêcher d'avoir peur...Et lorsque je n'ai ni peur, ni n'éprouve le manque du père de mes enfants, je suis en proie à l'inquiétude pour celle que je considère comme ma véritable nièce. Te savoir là-bas...Toute seule...Vivant comme une religieuse et épiée comme une criminelle par cette Septa...J'en ai la gorge qui se noue d'angoisse. Il m'arrive alors de m'en vouloir de ne pas avoir plus tenu tête à ton oncle et être restée à tes côtés. Mais si tu avais vu son regard lorsqu'il m'a demandé de rentrer...Je n'ai pas eu le coeur à lui dire non...Pardonnes-moi de t'avoir laissé. Je prie ma bienfaitrice déesse de Lys qu'elle te protège et que nous puissions très vite nous retrouver...

Avec tout mon amour.
Ta tante,
Ellaria Sand.
lumos maxima


The Sand Princess
I ask again, where does it end ? by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
L'inquiétude d'une tante... C2yZ
L'inquiétude d'une tante... 3162407052_1_6_8qCSp3WF
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8142
Date d'inscription : 27/02/2015

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... EmptySam 2 Mar - 18:43

Port Réal, lune 3, fin de semaine 4

Ma chère tante,

Je suis soulagée que vous n’ayez pas fait de mauvaise rencontre lors de votre voyage. Les attaques des fers-nés à Dorne sont remontés jusqu’au Donjon Rouge, et même si je suis tenue loin de la politique de près comme de loin, ce genre d’information ne peut passer inaperçu même pour une princesse recluse dans son donjon. Mais je suis sûr que tu ne risques désormais rien à Lancehelion, les villes dorniennes ont résistés aux dragons, alors à une attaque de fer-nés, je ne doute pas que mon oncle saura te protéger de tout le mal qui sévit dehors.

L’hiver est bien rude et j’ai l’impression qu’il se durcit au fil des jours, que les jours sont toujours de plus en court, mais peut-être est-ce un tour de mon esprit fatigué par tous les évènements. Mais si même les murs de Denfert ne brûlent plus, c’est que cet hiver sera plus duré que tous les précédents. J’espère que nous y résisterons et que nous éviterons des épidémies tels que les Frissons.

Ne te fais pas de soucis pour moi, je mérite ma peine et ma douleur et j’ai toujours ma précieuse Gella pour me soutenir. Ne t’en veux pas d’avoir acquiescer à la demande d’Oberyn. Port Réal n’est plus une place sure pour les nobles. Tu es bien l’une des seule à me pardonner aussi vite sans chercher à comprendre pourquoi, moi-même je n’arrive pas à me pardonner pour ce que j’ai fait. J’ignorais que j’étais capable de ressentir autant de culpabilité en mon être. Parfois je rêve que ce poison m’est emporté plutôt que mon enfant pour me punir. Mais les Dieux ont préféré me punir en me laissant vivre. J’ignore si je pourrais me pardonner un jour. J’ignore qui sera capable de le faire à par toi. Personne à part toi et la Reine n’est venu pour… je ne sais même pas pour quoi les gens viendraient me voir hormis pour me traiter de criminelle et que je mérite la douleur que je ressens dans ma poitrine tous les jours.

Mais si cela peut t’assurer, jour après jour j’ai l’impression que ma septa se montre moins dure, elle semble saluer ma volonté à trouver le chemin de la rédemption. Ce n’est peut-être qu’une impression mais je m’accroche à cela pour avancer, ainsi qu’aux lettres de mes anciennes dames qui ont appris bien vite mon malheur même si elles en savent bien moins que toi. Mes proches sont la seule raison qui me permette de tenir. Cela soulage mon cœur, cela me permet un moment d’égarement et j’ai l’impression de vous avoir à mes côtés.

Prends soin de toi et des filles.

Ta nièce, Rhaenys.



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Ellaria Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiétude d'une tante... C2yq
L'inquiétude d'une tante... Tumblr_pnb45uKsCE1tsti4ko7_r1_250
Ft : Indira Varma
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Liane Vance // Tyrion Lannister // Lanna Cole
Messages : 327
Date d'inscription : 13/08/2018

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... EmptyDim 17 Mar - 15:23

Ellaria Sand ∞ Rhaenys Targaryen
L'inquiétude d'une tante...
Lancehélion, Lune 4, Fin de Semaine 1



Ma chère Rhaenys,

Tu es bien la fille d'Elia. Tu es si forte...Malgré tout ce que tu as traversé ces derniers temps et le nombre de personnes qui te sont chers mais qui t'ont tourné le dos ou ont dû te quitter, comme moi, je vois que tu tiens bon malgré ta sollitude et que tu vas de l'avant. Je suis si fière de toi. Seule une personne à la volonté et au caractère fort est capable de pareille avancée tout en étant seule. Mais je vois que tu ne l'es pas totalement? Je suis heureuse et effectivement rassurée de te savoir malgré tout épaulée par ta Gella. Je ne connais pas cette femme mais je suis sûre que c'est une bonne personne. Toutes celles qui prennent soin de ma nièce de coeur le sont de toute façon ! Et si ta Septa baisse un peu sa garde et te laisse un peu respirer, c'est que tu fais preuve de beaucoup d'efforts dans ta punition et que tes efforts sont en passe d'être récompensés. Continues sur cette voie et peut-être tes Dieux - et le Roi ton père - te permettront enfin plus de liberté? Du moins c'est tout ce que je peux te souhaiter...

Il est vrai que pour une mère, j'ai été prompte à te pardonner, toi qui a mis toi-même un terme à ta grossesse. Je ne dis pas que je cautionne ce geste. Je ne le peux pas, c'est contraire à ma nature de mère et aux valeurs de Dorne concernant les enfants. Mais j'ai vu sur ton visage et dans ton regard, au moment de ta confession, que tu n'as pas fait ce geste de gaieté de coeur...et de loin. J'eus le sentiment que quelque chose t'y as poussé mais je ne veux pas en savoir davantage pour le moment. Je te connais; tu es - heureusement - plus Martell que Targaryen. La folie qui touche souvent cette famille t'a épargné. Aussi, ce geste n'a rien à voir avec une quelconque folie mentale qui t'aurait atteinte...Peut-être un jour aurais-je le fin mot de cette histoire? Mais pour l'heure, comme je te l'écris plus haut, laisse-moi dans l'ignorance le plus possible à ce sujet...

Je veux bien te croire au sujet de Port-Réal et de l'insécurité qui y règne et qui nous aurait peut-être touché, mes filles et moi. Mais ici, à Lancehélion, j'ai l'impression que quelque chose se trâme contre moi. Le regard de certaines personnes que je croise a changé. Des murmures glissent toujours sur mon passage ou bien ceux que je croise cessent de parler sur mon passage et reprennent leurs conversations que lorsqu'ils m'estiment suffisamment loin d'eux pour que je ne puisse plus les entendre...Cela a commencé deux ou peut-être trois Lunes après mon arrivée...Je n'y ai d'abord pas fait attention mais ce genre de comportement est de plus en plus fréquent à Lancehélion. Je crains désormais que cela n'arrive aux oreilles de ton oncle Doran... Il me connaît pourtant bien mais que penserait-il si ces rumeurs dont j'ignore le contenu mais qui visiblement me concernent, ne l'atteigne? Je pense en discuter avec lui...Peut-être n'est-ce rien. Peut-être ai-je déjà vécu trop longtemps parmi les complots de la cour et me voilà à en voir partout sur mon passage... Ou peut-être y-a-t-il véritablement quelque chose et dans ce cas, mieux vaut être prudente...

Ne t'alarmes pas trop pour moi. A part cela et le fait que ma nièce et son oncle resté auprès d'elle me manquent cruellement, je vais bien. Je t'écrirais lorsque j'en saurais plus à ce sujet. Mais pour l'heure, portes-toi bien. Continues sur cette voie et surtout, restes forte comme tu sais si bien l'être.

Elia, Obara, Dorea et Loreza se joignent à moi pour t'embrasser.

Avec tout mon amour.

Ta tante, Ellaria.
code by Silver Lungs


The Sand Princess
I ask again, where does it end ? by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
L'inquiétude d'une tante... C2yZ
L'inquiétude d'une tante... 3162407052_1_6_8qCSp3WF
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8142
Date d'inscription : 27/02/2015

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... EmptyLun 25 Mar - 14:34

Rosby, 302, lune 4, semaine 3

Ma chère tante,

Pardonne moi d’avoir mis autant de temps à te répondre, j’ai entamé un pèlerinage jusqu’à Viergétang afin de me purifier de mes pêchers en me baignant dans le lac jonquil. Geste saluée par la Foi et autorisé par Père qui a cessé de me tourner le dos, en me rendant visite il y a un peu plus d’une semaine. Je n’ai pas mis longtemps à quitter la capitale et probablement que ta lettre est arrivée quelques jours après mon départ et qu’ils ont dû la faire suivre à Rosby.

Comme tu peux surement t’en douter je vais mieux, ma discussion avec père m’a alléger la peine et le fardeau qui était le mien. J’ai toujours du mal à trouver un sommeil paisible et les souvenirs de mes actes me hantent mais j’essaie d’aller de l’avant et de ne plus regarder en arrière. Ce qui est fait et fait. Je dois aller de l’avant même si cela m’est pénible. Ma correspondance avec mes anciennes dames m’aident grandement également dans ce processus. Peut-être révérais-je l’une d’entre elle à Viergétang, je l’espère.

Ce que tu me dis m’inquiète et m’interroge ma tante. Si à Port Réal, les gens te regardaient de manière étrange c’était pour ton statue d’enfant illégitime mais à Dorne, il me semblait que tu étais appréciée de tous. La cour de Lancehelion est-elle un nid à complot comme à Port Réal. Je n’ai été qu’une seule fois dans la capitale de Dorne mais il ne m’a pas semblé que cela ait été le cas, bien que ce fût à une époque différente. Demande peut-être à tes filles les plus jeunes de laisser trainer leurs oreilles. On dit que les enfants sont très bon à ce genre de jeux et qui soupçonnerait une enfant, même si elles sont aspics des sables, personne à Dorne n’irait faire cela avec une des filles de la Vipère Rouge. Cela pourrait peut-être t’aider à découvrir les sujets de ses conversations à ton encontre. Je suis sure que cela n’est rien de grave, qui pourrait te vouloir du mal à toi ?

J’espère que les choses s’arrangeront pour toi. Envoi le prochain corbeau à Viergétang, j’y serais probablement la prochaine fois que tu m’écriras et sinon le seigneur des lieux fera suivre ta lettre au lieu de mon prochain passage.

Que les Sept veillent sur vous,

Rhaenys.



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Ellaria Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiétude d'une tante... C2yq
L'inquiétude d'une tante... Tumblr_pnb45uKsCE1tsti4ko7_r1_250
Ft : Indira Varma
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Liane Vance // Tyrion Lannister // Lanna Cole
Messages : 327
Date d'inscription : 13/08/2018

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... EmptyJeu 18 Avr - 12:33

Ellaria Sand ∞ Rhaenys Targaryen
L'inquiétude d'une tante...
Lancehélion, An 302 - Lune 5 - Semaine 2

A destination de Viergétang et de la Princesse Rhaenys Targaryen

Ma chérie,

Te savoir enfin en-dehors de cette prison dorée dans laquelle on te retenait captive me soulage énormément. Je suis également heureuse d’apprendre que ton père le Roi est revenu vers toi, malgré la colère qui fut la sienne à ton encontre…Ou peut-être était-ce de la déception ? Parfois, décevoir quelqu’un est pire encore que de le mettre en colère…Quoi qu’il en soit, les nouvelles que tu m’apportes me font plaisir à lire, même si je les ai attendus avec impatience c’est vrai ! J’imagine que ton comportement doit également faire plaisir à voir à ta Septa. Qui aurait cru que ma Rhaenys soit une femme si pieuse ?! Tu l’es même plus que moi je ne le suis envers ma déesse de Lys…J’en culpabiliserais presque ! Je la prierai en fin de journée qu’elle te protège sur ta route et qu’elle exauce ton vœu de revoir l’une de tes anciennes dames de compagnie. Pardonnes-moi, je ne me souviens plus de leurs noms mais je revois encore assez bien leurs visages, lorsque tu étais venue à Dorne pour les noces d’Arianne. Elles m’avaient l’air de beaucoup t’apprécier et leur soutien, même aujourd’hui à distance, me démontre que même si je ne les connais pas, elles gagneraient en tout cas à ce que je fasse leur connaissance un jour. Je te souhaite donc d’avoir cette belle surprise sur ton chemin !

Mais je me dois de m’excuser moi aussi…de te répondre que maintenant, presque une Lune plus tard. Je n’ai pas eu à leur demander ce que tu proposais toi-même dans ta lettre. En revenant du marché avec Elia et Tyerne, Dorea m’a confié avoir entendu mon nom de la bouche de deux servantes en pleine discussion…L’une jurait que mon retour précipité de la capitale était plus que douteux et que ton oncle voulait soit me protéger de quelque chose que j’aurais fait, soit me protéger d’un quelconque danger dans ce trou de comploteurs qu’est l’endroit où malheureusement tu vis et as grandi… Elle n’en a pas entendu plus car l’endroit était assez bruyant mais cela a fait germer une idée en mon esprit…Et si certains pensaient que je t’avais aidé à mettre fin à ta grossesse ? Après tout, ne suis-je pas la compagne d’un grand connaisseur de poisons ? Et ne suis-je pas l’une des seules à ne pas t’avoir tourné le dos à la suite de ta révélation, alors que même ton oncle t’en a voulu, lui qui t’aime tant pourtant ? Tu sais mieux que moi que tout se sait très vite à la cour, est répété, amplifié et déformé… Je sais que je n’étais pas très bien vue parmi les nobles de la cour, mais je n’aurais jamais pensé que les Dorniens puissent y croire… Sur ce point-là, je suis aussi étonnée que toi. Maintenant, qui a initié cette rumeur ? Je n’ai pas de réponse à cette question mais peut-être au saurais-je plus ce soir ou demain ? Je dois me dépêcher de finir cette lettre car ton autre oncle, Doran, m’a fait demander. Le pauvre homme est de nouveau bien affaibli ces derniers temps. Il n’avait vraiment pas encore besoin d’avoir ce tracas supplémentaire sur les épaules… Je pense qu’il vaut mieux ne pas trop nous écrire jusqu’à ce que le vrai du faux soit démêlé ; cela pourrait nous être nuisible à toutes les deux et je ne voudrais pas que tu en pâtisses, maintenant que cela commence enfin à aller mieux pour toi.

Je te tiendrais au courant, c’est promis. Ne t’inquiètes pas pour moi et profites de cette bouffée d’air en-dehors de ce maudit Donjon Rouge !

Je t’embrasse ma chérie. Prends soin de toi.

Ta tante,
Ellaria.
code by Silver Lungs


The Sand Princess
I ask again, where does it end ? by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
L'inquiétude d'une tante... C2yZ
L'inquiétude d'une tante... 3162407052_1_6_8qCSp3WF
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8142
Date d'inscription : 27/02/2015

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... EmptyDim 26 Mai - 12:05

Port Réal, 302, lune 6, semaine 1

Ma chère tante,

Pardonne moi du temps de réponse, ta lettre m'a loupé à Viergétang et ils l'ont renvoyé à Corneilla où je me trouvais mais le temps qu'il arrive, j'étais repartis sur les routes et ils ont du la faire suivre à Port Réal.

Mon pèlerinage s'est déroulée comme nous l'attendions. Le voyage fut froid, l'eau du lac Jonquil plus encore. Mais me voilà purifié de mes actes et je peux désormais aller de l'avant et tourner cette page sombre de mon existence. J'ai pu revoir lady Wynafryd à Viergétang, me confier ouvertement à elle fut également une délivrance. Et quand je suis allée représentée la famille Targaryen à Corneilla pour leur apporter nos condoléances sur leur perte, j'ai pu revoir Lady Myrielle mais pas qu'eux. Un chevalier chère à mon coeur y était présent. J'ai pu enfin lui dire au revoir comme il se doit. Mon coeur n'est désormais plus inquiet sur son destin car il a offert se protection à mon amie Myrielle. Désormais, je peux reconstruire une vie à Port Réal. Veillez sur mon père et protéger notre futur Roi des complots pouvant se jouer contre lui.

Ce que je lis sur ta missive me fait froid dans le dos. Qui pourrait t'accuser toi d'une telle chose ? Les enfants sont sacrés à Dorne et tu n'es que douceur et protection envers eux. Qui pourrait te croire d'une telle chose ? Oberyn est certes un maître en la matière mais tu n'es pas comme lui. J'aimerais t'aider dans cette situation délicate ma tante, s'il y a quoique ce soit que je puisse faire pour cela, fais le moi savoir. C'est à cause de mes actes que tu te retrouves dans une telle situation. Si je peux faire amende honorable de cela, je le ferais sans la moindre hésitation. Tu as été la seule à me pardonner aussi vite et à me soutenir dans ma perte. Je refuse qu'on t'accuse d'une chose dont tu n'es pas responsable, surtout d'un acte aussi horrible. Tiens moi au courant.

Que les Sept veillent sur toi et les filles,

Rhaenys.



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

L'inquiétude d'une tante... Empty
MessageSujet: Re: L'inquiétude d'une tante...   L'inquiétude d'une tante... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'inquiétude d'une tante...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'inquiétude sursaute au frisson d'une crainte [Pv]
» Au sujet de cet été... inquiétude partagée (pv) TERMINE
» Un air d'inquiétude [V: Leyna & Shaggy]
» Inquiétude en sous-sol
» S1E3 : L'inquiétude d'une mère... N'est au final pas si importante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Autres contrées :: Corbeaux-
Sauter vers: