RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Enfin à la Maison 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Enfin à la Maison 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Enfin à la Maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 17:55


Enfin à la maison...

A

près un long voyage, Walcher rentrait à Castral Roc, fief ancestral de la Maison Lannister. Les bannières rouge et or flottaient au vent tandis que des mouettes survolaient gaiement la citadelle. Avançant silencieusement vers ce lieu majestueux et auréolé de gloire et de richesse, la Tombe n’attendait qu’une chose : pouvoir faire son rapport à Lord Tywin.

La mission qui avait été confiée a Walcher était simple : faire en sorte que les attaques sur les convois d’or allant jusqu’à Castral Roc cessent. Après quelques semaines d’enquête, Walcher avait fini par découvrir que les auteurs de ces attaques étaient une bande de bandits, principalement composée de franc-coureurs. Avec la paix installée par le Roi Rhaegar, ces derniers n’avaient d’autre choix que de se tourner vers le banditisme. Malheureusement pour eux, les Lannister payent toujours leurs dettes et cette fois, c’était Walcher qui s’était occupé du payement.

Enfin arrivé aux portes de Castral-Roc, la Tombe déclina son identité auprès des soldats Lannister. Il passa les lourdes grilles et se dirigea vers les baraquements. Son statut particulier –agent des Lannister– lui avait donné la possibilité de résider dans une cellule privée, contrairement aux soldats qui devaient dormir ensemble. Ce statut lui convenait parfaitement dans la mesure où son individualisme le poussait à ne pas fricoter avec les autres soldats. Après s’être décrassé, Walcher passa par les cuisines ou il prit un repas simple mais consistant. L’heure étant trop tardive pour faire son rapport a Lord Tywin, qui était un homme occupé, il décida de se vider la tête sur le terrain d’entraînement.

Ce lieu était propice aux rencontres avec les autres soldats. Si les vétérans n’y allaient pas souvent, ce n’était pas le cas des nouvelles recrues, qui s’entraînaient du matin au soir pour être digne de porter les couleurs Lannister. Equipé d’une épée émoussée, Walcher se dirigea vers un mannequin d’entraînement isolé et commença à frapper de toutes ses forces sur ce dernier. Ses années passées dans la Compagnie Dorée lui avaient apprit à frapper avec efficacité. Chacun de ses coups auraient pu tuer l’adversaire mais c’était inutile sur un mannequin de bois.

Une partie de l’esprit de Walcher était concentré sur le rapport à faire à son seigneur tandis qu’une autre se focalisait sur l’environnement, chose nécessaire pour ne pas se faire prendre par surprise.



Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 18:59

Je refermais d’un geste emplis de respect le livre que j’étais en train de lire en me frottant la nuque. J’adorai lire, vraiment, mais pour moi c’était très compliqué. J’observai avec consternation, c’était un nouveau mot que j’avais appris, la longue liste de mots dont j’ignorais la signification. Ah… Lady Cersei avait encore du travail pour tout m’apprendre. À croire qu’elle faisait exprès de me donner des livres très durs à lire pour me forcer à avoir un nouveau vocabulaire. Je devais finir ce livre hier, mais… je n’ai pas réussi. Clairement pas. Je viens de le finir aujourd’hui. Je me demande qu’elle va être sa punition. Si elle a la tête à m’en donner une. Je passai une main dans mes cheveux avant de secouer la tête et de ranger avec soin le livre : je prenais grand soin des livres, c’était très précieux. Je finis par attacher mes cheveux en queue de cheval avant de nouer ma ceinture autour de ma taille et d’ajuster mon épée à ma taille avant de descendre vers le terrain d’entraînement.

Il y avait déjà des gardes, mais au moins je fuyais légèrement la punition, j’irais voir la lady cet après midi, après le rapport de Teinture et des autres. Je notais un homme brun que j’avais déjà vu plusieurs fois. Walcher. Je pris une épée mouchée en l’observant se battre. C’était toujours très fascinant. J’aurais put lui demander s’il avait voyagé dans le Conflans il y a seize ans, mais je n’avais pas besoin de ça. Mon seul père actuel bien que nous n’ayons aucun lien de sang, c’était bien Mel. Je m’avançais lentement en me mettant en garde avant de l’attaquer sur le côté. Je ne souhaitais pas le surprendre, mais je fis en sorte d’attaquer sur le côté, sans l’avoir prévenue. Le chant et la danse de l’acier commencèrent à l’unisson et je le saluai d’un mouvement de tête.

« Salut Walcher. T’es r’vunes y longtemps ? »

Je plaçai une botte avant de reculer à nouveau pour l’inviter à se battre plus ou moins sérieusement contre moi : je détestais qu’on prenne des pincettes avec moi. J’aimais apprendre à la dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 19:17


Enfin à la maison...

W

alcher para avec son épée et remarqua que son assaillante était Sacha, une jeune fille dont Cercei Lannister était assez proche. Sans avoir de lien particulier, être au service de la plus prestigieuse Maison des Sept Couronnes rapprochait ces deux personnes. Avec ses trente ans, Walcher était plus âgé que Sacha mais cela ne l’empêchait pas d’avoir un certain respect pour elle, qui était plus forte que la plupart des gosses de son âge et qui, contrairement a beaucoup, n’avait pas peur d’aller au combat même si la défaite était au tournant.

- Je viens de rentrer, Lord Tywin avait un problème à régler. Et toi ? T’es pas avec Lady Cercei ?

Il se mit en garde et observa Sacha. Cette dernière était une guerrière née mais elle n’avait, selon Walcher, pas assez expérimenté le sang et l’acier des champs de batailles pour combattre assez convenablement. Toutefois, une de ses grandes qualités était qu’elle ne rechignait pas à la tâche et que pour elle, l’entrainement était toujours sérieux.
Walcher envoya un coup d’épée vers la tête de Sacha mais, au dernier moment, feinta et lâcha son arme avant de la récupérer de l’autre main. Il visa alors les côtes de son adversaire avec force tout en se préparant à esquiver ou à parer si jamais elle tentait une contre-attaque.

Ces séances d’entraînement avec Sacha était les seules appréciables pour Walcher. En effet, les manteaux rouges novices n’osaient pas frapper de toutes leurs forces, comme si leur vie en dépendait, tandis que les vétérans se pensaient trop supérieurs pour se battre contre un simple roturier. S’il savaient ce que faisait Walcher, ils ne le regarderaient plus de la même manière...


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 20:29

Je souris quand Walcher para avec habilité mon coup d’épée. Il n’avait pas pour but de le blesser ou de lui faire mal, mais plus d’attirer son attention pour un combat d’entraînement. Je soutiens son regard sans aucune peine et eu un vague sourire quand il me demanda pourquoi je n’étais pas avec la lady que je servais.

« Nan, c’est l’heure de mon entraînement. »

Et puis… déjà que j’avais une explication de texte en retard à lui rendre, si en plus je n’avais pas entendu mes petits espions et si je ne m’étais pas entraînée… C’était hors de question de me présenter devant elle. Mais je préférais me concentrer sur le combat. Je pressentis le piège plus que je ne l’avais vu se faire. Le changement de main était une technique que je connaissais et maîtrisais bien grâce aux entraînements avec Meliodas. Au lieu de parer je fis deux pas en arrière pour passer outre son attaque. Pour l’instant je le laissais venir et je me chauffais un peu les muscles. Je souris pendant l’affrontement, j’aimais ça, me battre, ma vie dans la rue m’avait appris beaucoup de choses, notamment me battre et survivre. Je crois que je me souviendrais toute ma vie mon premier mort. Je lui avais explosé le crâne avec une pierre quand il avait tenté de me toucher. Et pas d’une manière amicale.

J’avais une allonge moins longue que la sienne. Si bien que j’avais intérêt à le mener dans mon propre rythme sans lui laisser le temps de faire autre chose. J’avais pour moi ma vivacité et mon agilité. De plus : je n’avais jamais fait un changement de main devant lui. Il ignorait ce détail. Voyons jusqu’où il pourrait me pousser avec ma mauvaise main. Je tenais l’épée de ma main droite et j’étais gauchère.

Je fis un pas sur le côté et l’attaquais sur le flanc sans le lâcher des yeux. Comme chaque combat je me donnais à fond sans hésiter le moins du monde. Et tant pis si de mon côté j’avais quelques bleues ou blessures superficielles. Je poursuivis la conversation comme-ci de rien n’était.

« T’étais loin c’te fois ? Où t’es resté dans l’coin ? »

Je savais bien qu’il ne parlait pas beaucoup, mais j’étais curieuse malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 20:52


Enfin à la maison...

W

alcher para l’épée de Sacha et la renvoya vers elle. Il envoya un coup circulaire vers la jambe de son adversaire, tout en étant légèrement déséquilibré. En effet, c’était un adepte du combat à deux épées, ce qui l’arrangeait dans la mesure où il était ambidextre. Cette technique de combat lui avait été apprise par un ancien chevalier de la Compagnie Dorée alors que les mercenaires se battaient contre les troupes de la Cité Libre de Tyrosh. Technique qui lui avait été utile par ailleurs puisqu’elle lui avait permit de survivre aux combats que livrait la Compagnie à travers les Terres Disputées.

- Toujours dans l’Ouest. J’suis allé jusqu’à Montargent pour tuer des voleurs d’or.

La tâche la plus dure de cette mission avait été de débusquer les brigands. Si ces derniers étaient désordonnés, faute d’un manque de formation militaire, cela n’avait pas été dur de les faire passer de vie à trépas. En effet, ces derniers ne s’attendaient pas a voir débarquer un agent des Lannister pendant leur dîner, chose qui leur avait fait oublier une règle élémentaire : ne jamais s’éloigner de son épée. Mais ce n’était pas une épée qui aurait pu les sauver de la Tombe.

Ce qui avait le plus surprit Walcher, c’est la facilité avec laquelle ces brigands avaient dérobés une cargaison d’or destiné à Castral-Roc. Les Manteaux Rouge, malgré leur manque de tactique, n’étaient pourtant pas des soldats sans formation. Il avait apprit plus tard que les quelques épées censées protéger le chargement étaient restés dans une des nombreuses tavernes longeant la Route de l’Or.

Tout en repensant à cette affaire, Walcher se concentrait sur le combat présent et envoya un coup d’épée dans l’épaule de Sacha.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 21:16

Je sentis l’épée toucher ma jambe sans douceur, mais je refusais que mon minois n’affiche la moindre émotion. Touché ? D’accord. Mais mal ? Fallait pas rêver ! Je le refusais, je refusais la douleur. J’aurais juste un bleu. Mais je notais son déséquilibre. Il fallait que j’en profite. Il se battait des deux mains, d’accord, mais il manquait étrangement d’équilibre là. C’était étrange. Cela devait être une feinte pour m’obliger à commettre des erreurs. Je n’aimais pas ça. Il fallait que je reste concentrée au maximum. Je ne me laisserais pas avoir par un stratagème aussi basique. Montargent Des vols d’or ? Détails qui pourrait intéresser lady Cersei je le notais.

« J’vois. Ça a pu dû être dur puisque t’es là sans blessure et en forme. »

Mon épée remonta d’elle-même pour parer la sienne. Elle glissa le long de sa lame pour venir frapper sa propre épaule. Je restai mobile et souple sur mes appuis. Je remontai mon épée vers sa gorge comme pour lui trancher. Je sentis venir une attaque et me remis en parade à la fin de mon mouvement. J’avais l’impression que les autres gardes avaient arrêté de se battre entre eux pour nous regarder. Je soutenais le regard de mon adversaire sans battre un instant des cils. Je pivotai sur mes talons pour passer sur la gauche de sa garde et frapper en diagonale vers son torse avant d’à nouveau reculer. Je sentais mon cœur battre dans mon torse et cette sensation de risquer sa vie, même si je savais que je ne risquai pas grand-chose, était grisante. J’avais besoin de cela, de combattre, de prouver que je pouvais être meilleure qu’un autre ou qu’une autre dans un domaine. Que je n’étais pas bonne à rien. J’avais besoin de cela. De sentir que je pouvais être forte dans quelque chose. Rien qu’un peu. Montrer que j’avais du cran et que je pouvais le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 21:40


Enfin à la maison...

W

alcher continuait le combat contre Sacha, ce qui lui procurait un bien fou. C’était un vrai challenge pour savoir qui des deux allait en ressortir vainqueur. Malgré le jeune âge de Sacha, Walcher reconnaissait que cette dernière était plus forte que la grande majorité des soldats présents autour d’eux. Il recevait certes des coups d’épées émoussées mais cette douleur, bien qu’elle soit dérangeante, prouvait que chacun des combattants se battait réellement, comme si sa vie était en jeu, la mort attendant au bout du champ d’entraînement.

- C’était des lopettes. Tient, une bande de couilles molles viennent nous voir.

Walcher regarda les soldats qui venaient voir le combat. La plupart étaient des novices dont certains n’avaient jamais tenu une épée de leur vie. Ils les laissaient pendouiller lamentablement au bout de leur bras, ce qui était honteux aux yeux de la Tombe. Ce dernier ne se laissa pas déconcentrer et regarda Sacha dans les yeux.

- Tu t’es améliorée, c’est bien.


Il avança vers Sacha en roulant ses épaules et envoya un violent coup d’épée vers la tête de cette dernière. Il continua ensuite son assaut avec de violent coup d’épée, émoussant un peu plus la lame d’entraînement. Walcher n’hésitait pas car il savait que sur un champ de bataille, l’ennemi n’hésiterait pas non plus. Il frappait avec intensité, toujours en direction des points faibles et manquants de défense de Sacha. C’était une rage sourde qui guidait sa lame, mais également une froide volonté de terrasser son adversaire, peu importe le prix qu’il fallait payer pour cela.

Un soldat, qui semblait légèrement plus assuré que les autres et également un peu plus gradé, prit la parole en regardant les deux combattants. Il parla d’un air méprisant de telle sorte à ce que tout le monde puisse entendre.

- Par les Sept, on dirait des animaux ! Ces roturiers n’ont décidément aucune manière !


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 22:03

Je grimaçai un sourire à sa remarque sur les soldats et hochai brièvement la tête pour montrer mon accord. Je ne me battais pas spécialement contre eux, cela m’arrivait, mais je restai plus souvent avec les écuyers ou d’autres soldats, plus formés. Le défi était bien plus intéressant de la sorte. J’avais besoin de défi. Et qu’il les appelle Couille molles me faisait sourire : je n’étais pas la seule à penser à ça. Je grimaçai un nouveau sourire face à sa remarque. Bien sûr que je m’améliorais ! Je ne faisais que m’entraîner avec tout ce qui passait autour de moi, puis il y avait Meliodas aussi. Mais…

« Ouais, mais c’pas encore assez ! »

J’avais besoin d’être encore plus forte pour que mon presque père ne s’inquiète pas pour moi. J’avais besoin de plus de force pour prouver tout et n’importe quoi. J’avais besoin de force pour montrer que Ser Garlan ne s’était pas trompé. Il frappait fort, mais pas aussi fort que Meliodas qui pouvait être une vraie brute épaisse. Leur style était aussi très différent ce qui était appréciable, je ne restais pas bonne uniquement contre un seul style, j’avais besoin d’une large vision. Je refusais de lâcher un pouce de terrain, préférant l’esquive à devoir fatiguer mes bras à subir de violent coup. Mais je rendais coups pour coups en serrant les dents : je n’avais pas mal.

La remarque du soldat me fit réagir instinctivement. Je pivotai sur mes talons en repoussant sur le côté l’épée de Walcher avant de foncer vers le soldat et fendre l’air, sans avoir l’intention de le toucher ni même de le blesser, avec ma lame. Il recula surpris, trébucha et s’étala sur le dos. Je posai la pointe émoussée de ma lame sur sa gorge en le toisant.

« Dans un vrai combat t’serais mort. »

Je me détournai pour revenir contre Walcher sans plus faire attention aux cabots qui aboyaient autour de nous. Je n’avais pas besoin d’eux pour devenir meilleure. Je repris mon enchaînement de coups en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 22:28


Enfin à la maison...

L

a Tombe regardait la leçon de Sacha au soldat. Les jeunes Manteaux Rouges avaient la désagréable habitude de prendre les combattants d’origine modeste pour des moins que rien, sans se douter que la plupart d’entre eux étaient obligés de se battre à chaque instant pour prouver leur valeur, ce qui les plaçait au-dessus des soldats de base. Walcher apprécia la remarque de Sacha sur le fait que cet entraînement ne soit pas assez réel et décida de passer à l’étape supérieure. Il se saisit d’une seconde épée d’entraînement, retrouvant ainsi son équilibre. Il fit tournoyer les épées et les croisa en prenant une grande inspiration, son petit rituel avant chaque combat sérieux.

- Maintenant, on commence.


Il décroisa ses épées et s’approcha rapidement de Sacha avant de donner un coup d’épée dans la jambe de cette dernière avec la lame gauche et un coup dans l’épaule avec la droite. Il continua à faire des enchaînements de coups plus violents les uns que les autres tout en parant et esquivant les coups de son adversaire. Walcher encaissait lorsqu’il n’avait pas d’autre choix mais le faisait sans montrer aucune émotion.

Les soldats regardaient le combat avec un air impressionné sur la face tandis que la Tombe frappait encore et encore, une colère silencieuse animant chacun de ses coups, la rage du combat faisant briller ses yeux, lesquels étaient animés d’une flamme vive qui jamais ne semblait s’éteindre. Le choc de l’acier contre l’acier, le bruit étincelant des épées qui s’entrechoquent, là résidait la raison de vivre de Walcher car ses lames étaient animées par une foi inextinguible en la Maison Lannister. Il frappait encore et encore, n’ayant pour objectif que la défaite de son adversaire.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 23:01

J’observai mon adversaire saisir une seconde épée et les croiser sur son torse. J’en profitai pour reprendre à mon tour mon souffle. Je le sentais mal cette deuxième épée pour mes petites fesses, mais je ne me laisserais pas faire. Je serrais les dents et resserrais ma garde en gardant une respiration profonde. Je ne savais pas si je pourrais tenir très longtemps, mais je ne lâcherais rien. Un combat n’était fini que lorsque l’un des deux était mort. Perdre son épée signifiait souvent cela, mais je n’hésitais pas à utiliser des astuces d’enfants des rues. J’enroulais mon autre main autour du pommeau de l’arme. C’était parti.

D’accord, je n’étais pas prête. Je luttai avec férocité en serrant les dents. Je sens les coups tomber et c’était véritablement difficile pour moi, mais tout comme mon adversaire, je refusais de lâcher. Je répliquai et tentai de me faufiler entre ses lames, n’hésitant pas à faire des pas de côtés pour esquiver et ne pas toujours subir le choc des lames sur ma peau presque dénuée de protection si ce n’était du tissu. Mais je refusai de lâcher, de voir mon épée voler dans la poussière. À cet instant, nos regards sont jumeaux, brillant de la lutte du lion, de la colère, du désir de briller, du désir de toucher le ciel, de montrer la force cachée en nos corps. Nous virevoltions ensemble, nos souffles se mêlant, nos pas se tournant autour dans une valse rythmée par des sonneries de l’acier contre l’acier. Lui comme moi, nous vivions pour d’autres, nous n’étions que des armes, manié par d’autre.

Un coup particulièrement vicieux fit sauter mon épée. Mais je refusai de perdre un pas et continuais le combat tant que je ne serais pas morte. Je finis le fil d’une épée, émoussée, sur la gorge. Je souris en reprenant mon souffle.

« J’ai perdu. »

Je reconnaissais ma défaite. Mais contre un adversaire de ce type ce n’était pas incroyable. Je soutiens toujours son regard sans détourner le regard. J'avais mal partout et j'allais sans aucun doute voir fleurir des bleues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptySam 2 Fév - 23:31


Enfin à la maison...

L

a Tombe éloigna le fil de son épée émoussée de la gorge de la jeune Sacha. Il replaça les armes sur le râtelier d’armes d’entraînement, se doutant que les prochains utilisateurs allaient probablement voir les lames se tordre ou se briser après les assauts répétés des deux serviteurs des Lannister. Walcher prit une outre de vin et en bu une grande rasade pour se rafraichir le gosier et la passa à son adversaire. Il respirait lourdement, comme un bœuf, la rage du combat faisant encore bouillir son sang.

- Tu te bats bien, gamine. Un autre aurait déjà abandonné, mais t’a encore du chemin à faire. Un de ces jours, tu devrais venir avec moi. Enfin, si Lady Cercei l’autorise, bien sûr.

Walcher était obligé de reconnaître qu’il aurait peut-être perdu dans un combat à une seule épée, style qui le mettait en mauvaise posture. Sacha était une bonne combattante, c’était indéniable. La Maison Lannister pouvait être fière d’avoir une si bonne épée dans ses rangs, même si tout soldat servant les Lions aurait dû être aussi forts.

Bien que Walcher ne soit pas Maître d’Arme, il aurait tout de même conseillé à Sacha d’envisager de se servir d’une dague dans sa main faible, ce qui aurait plusieurs avantages. Les spadassins de Braavos utilisaient ce style, bien qu’ils n’usaient que de rapières, épées élégantes. Certains prétendaient que le style Braavien était supérieur à celui de Westeros mais ce n’était pas le cas de Walcher. Selon lui, une arme possède des qualités et des défauts, aucune d’entre elles n’est parfaite.

Agacé de voir des soldats aux regards admiratifs, la Tombe envoya le bras d’un mannequin désarticulé dans la foule.

- Dégagez, bande de connards ! Vous avez rien d’autre à foutre que de nous regarder avec des yeux de merlans frits ?! On est pas chez ces connards du Val alors bougez-vous ou je vous colle vos épées dans le cul !


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptyDim 3 Fév - 9:11

Si je respirais vite, Walcher respirait comme un soufflet de forgeron. Avais-je vraiment été une si bonne adversaire que ça ? J’avais quand même de gros doutes. Je grognai un peu quand il m’appela gamine. Je lui avais dit peut-être trente fois de m’appeler Sacha. D’accord, il avait presque le double de mon âge, mais Meliodas était plus âgé que lui, je crois, et il ne m’appelait jamais gamine. Ceci dit son idée me plaisait bien. J’eus un petit sourire face à sa proposition. Peut-être que cela me pourrait faire du bien ?

« J’en touch’rais deux mots à Lady Cersei. Pis on verra c’qu’elle dit. Pis clairement qu’j’ai du chemin. T’mas botté l’cul d’manière royale. »

Même si je pensais à un non… cela valait le coup de demander. Je posai l’épée d’entraînement à sa place avant d’étirer mes membres. Ça faisait pas du bien. Je pris la gourde de vin et en but une gorgée avant de lui rendre. Je préférais éviter de trop boire de vin avant d’aller voir lady Cersei. Je vidais par contre une gourde d’eau en secouant la tête. Glaciale. Avec Walcher ou Meliodas j’avais tendance à faire beaucoup moins attention à mon vocabulaire ou ma manière de parler, c’était reposant.

Je sursautai un peu quand Walcher insulta les manteaux rouges débutants. Je souris amusée de la situation et de sa réaction. Je m’approchai de Walcher et secouai la tête avant de parler doucement.

« Un peu plus et vont s’chier d’ssus. Où t’as appris le maniement des deux épées ? J’en avais entendu parler mais… jamais vraiment vu. »

Je ne savais pas trop si je voulais l’apprendre, je n’avais qu’une épée et si j’étais presque ambidextre avec deux épées il faudrait que j’apprenne tout à nouveau depuis le début. Mais est-ce qu’un épéiste avec une épée pourrait en battre un avec deux. Je fronce des sourcils.

« On peut d’battre avec une seule épée ? »

Est-ce que c’est déjà arrivée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptyDim 3 Fév - 12:58


Enfin à la maison...

W

alcher retourna s’asseoir, toujours en buvant dans l’outre de vin. Après avoir réfléchi quelques secondes à la réponse à donner aux questions de Sacha, il s’adressa à elle, sa voix toujours froide comme l’acier.

- C’est un ancien chevalier de l’Orage qui m’a appris ça quand j’ai rejoins la Compagnie Dorée. On était entre deux batailles contre les armées de Tyrosh quand il m’a dit que si je voulais pas me faire buter, fallait que je me bouge le cul. Alors il m’a appris les bases du combat à deux épées et le reste, ça s’est fait sur le champ de bataille.


Il n’avait jamais connu le nom de ce chevalier, malgré le fait qu’il ait dû le supporter pendant un an avant que le mercenaire de l’Orage ne tombe face à une charge de cavalerie. Il bu une autre rasade de vin et pensa à la seconde question de Sacha.

- Oui et non. Tout dépend de l’arme que tu utilise et si t’es douée dans son maniement. Toute arme ou technique a ses forces et ses faiblesses. Si tu cherche le truc parfait, tu va te casser le cul longtemps parce que ça existe pas. Faut que tu trouve ce qui te convient le mieux. Essaye de prendre une dague dans ta main faible, tu pourrais aimer. Ils font ça à Braavos.

Walcher savait de quoi il parlait dans la mesure où une de ces cicatrices (celle du flanc gauche pour être plus précis) était due à un spadassin Braavien. Ces escrimeurs étaient certes très doués mais quand la brutalité se frotte à l’élégance, c’est généralement la brutalité qui l’emporte.


Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Enfin à la Maison Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 824
Date d'inscription : 27/09/2017

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptyDim 3 Fév - 13:29

Je restai silencieuse en l’écoutant. Il avait beau parler comme un ours mal léché, c’était intéressant de l’écouter. Un orageois qui se battait à deux épées ? Intéressant. J’ignorais que les orageois pouvaient se battre à deux épées. Il me semblait que c’était plus… exotiques. Et la Compagnie Dorée… Euh… Cela me disait quelque chose… Mais incapable de mettre la main sur ce que c’était. Je retrouverais bien, ou je demanderais à Lady Cersei. J’espérais juste pour ne pas passer pour être trop stupide. J’étirai mes muscles avec lenteur pour m’assurer de ne pas avoir de blessure. J’aurais des bleues ce soir ! Tant pis ! J’aurais pris une bonne leçon. J’observais mes mains et secouais la tête en riant.

« Laquelle de main ? Je me bats avec les deux. Donc… J’ai pas trop de main plus faible que l’autre. »

Je sortis quand même mon poignard que j’avais depuis… peut-être huit ans ? J’avais un doute. Si mon épée était à droite mon poignard était à gauche. Je n’avais jamais pensé à me battre avec les deux en même temps. Je trouvais ça bizarre honnêtement. Je trouvais que cela donnait un drôle d’équilibre. Comme avec deux épées… J’imaginais que ça faisait une bonne arme de support… mais quand même. Je grattai ma joue avant de ranger à nouveau mon poignard.

« C’est étrange… l’équilibre doit vraiment être bizarre. Fin… pis… j’ai moins de force donc, je peux pas trop prendre de coup puissant. Même s’tu cognes moins fort qu’Mel. »

Mel, c’était un géant surtout au niveau des coups, il pourrait briser un bras d’un coup d’épée. Enfin, c’était stupide de penser à ça. Je savais qu’il est assez prudent avec moi pour ne pas me faire trop mal. Enfin me blesser sérieusement. Je me laissai tomber près de lui en étirant mon dos et mes jambes.

« C’était comment la compagnie ? »

Pas envie d’être mercenaire, mais toujours intéressant de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison EmptyDim 3 Fév - 13:56


Enfin à la maison...

W

alcher eut un petit rire ironique.

- Trant frappe fort mais il manque de précision.


Il repensa à la Compagnie Dorée suite à la question de Sacha. Les mercenaires de cette compagnie, contrairement à la plupart des autres épées-louées, n’étaient pas des sauvages en quête d’argent –même si cette question était évidemment importante– mais des soldats entraînés, fidèles, respectueux des principes martiaux. Outre une armée solide et fiable, la Compagnie était une véritable famille, sur laquelle on pouvait compter en cas de coup dur.

Walcher y avait passé des moments douloureux mais également des instants de bonheur intenses. Il se souvint des batailles dans les Terres Disputées, des guérillas aux Degrés de Pierre. La Compagnie Dorée faisait de ses membres, temporaires ou non, des machines de guerre, les plus aiguisées des lames. Cette assemblée hétéroclite de gens d’horizons différents avait la particularité de former des soldats si forts et si doués qu’un seul d’entre eux était bien supérieur à la plupart des chevaliers des Sept Couronnes.

- C’était bien. Chacun de ces soldats valent bien plus que tous ces connards de Manteaux Rouges. Ils sont indignes de porter les couleurs des Lannister, toujours à péter plus haut que leurs culs.

La Tombe, qui avait auparavant une certaine admiration pour les soldats Lannister, s’était rendu compte en entrant au service de Lord Tywin que ces derniers n’étaient jamais que des prétentieux qui, au lieu de s’entraîner pour aiguiser leurs corps et leurs esprits, préféraient de loin se saouler avec du vin bon marché et aller se divertir dans les bordel.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Enfin à la Maison Empty
MessageSujet: Re: Enfin à la Maison   Enfin à la Maison Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin à la Maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain
» Maison en ruine en carton et bois
» Les Gifs et smileys de la maison du soleil...
» La Maison Eclipse
» Dans une maison délabrée ... (Kuragari)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: