RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La 20e MAJ est terminée les nouveautés sont à lire par ici !
Nous avons besoin de monde dans le Bief, à Dorne et dans le Val ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 The world is so misshapen Δ Edrick/Jory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'ours indompté
Jorelle Mormont
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 800
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Jeu 10 Jan - 23:33


   


Edrick Ѻ Jorelle
An 302, Lune 3, Semaine 1


Une fille. C’est l’image que lui renvoyait l’eau qui ondulait sous ses yeux. La jeune femme fixait son reflet qui se déformait aux rythmes des méandres du seau, scrutant les traits de son visage rougit par le froid. L’insulaire semblait être en quête de quelques choses d’invisible à l’œil nu, comme-ci ce qu’elle recherchait lui permettrait de mieux se définir. Que voyait-elle réellement ? Une simple gosse du Nord, descendante d’un ours féroce, seule fille – au demeurant – d’un inconnu mort au combat. Petite, elle avait cru les paroles de son aînée, son père était cet homme qui se cachait dans les grottes. Ce vieux bonhomme qui ne sentait pas toujours bon, mais dont le sourire était toujours bienveillant, du moins avec elle. Jorelle adorait se rendre au fin fond de la forêt, accompagné de ses sœurs pour écouter ses histoires et jouer avec ses énormes chiens. C’est ce qu’elle retenait de ce personnage amusant. Mais en évidence, la vérité était toute autre, l’Hermite n’était pas son géniteur. Dacey lui avait raconté une douce et belle histoire, elle-même y avait cru. Finalement, la légende était plus belle que la réalité.

Ce n’est que plus tard que Jory en apprit davantage sur ses origines. Elle était née d’une union vouée à l’échec. Loin d’être la fille d’un ours – même si elle aimait faire croire cela – la jeune insulaire eu du mal à accepter l’identité de son géniteur, car cela signifiait qu’elle n’était pas seulement une enfant du Nord. Le sang de la maison Tully coulait dans ses veines. Elle était donc de la famille de la grande Catelyn Stark et ainsi, de son souverain qu’elle avait autrefois réprimandé. Son père à elle se nommait Brynden Tully, plus connu sous le nom du Silure.

La jeune femme en apprit plus sur ce géniteur durant son voyage vers la capitale que sur sa propre île. Sa mère ne parlait jamais de lui, gardant jalousement ses secrets et ses souvenirs. C’est sans doute pour cela qu’elle avait voulu voir les terres de l’homme qui aurait dû apprendre son existence. Et finalement, Jorelle fut fière d’être sa fille. Et aux dires d’Andar, un noble qu’elle avait rencontré dans son périple, la nordienne avait ses traits : le même regard bleuté, sans parler de cette chevelure qui se teintait de roux avec les rayons du soleil. Ses origines bâtissaient les fondations de son existence, mais elle n’était pas que cela. Jorelle était avant tout une nordienne, fille de l’île aux ours. C’était sa terre. Cela la définissait davantage que sa maison.

C’est l’image que lui renvoyait l’eau qui ondulait sous ses yeux, une fille née dans le gel du Nord. En réalité, ce n’était pas le froid que redoutait cette jeune femme, mais la longue nuit d’hiver et ce que les vents glacials apportaient avec lui. Cependant, même si elle n’appréciait pas être plongé dans le noir complet, elle continuait à se bander les yeux durant ses entraînements. Elle s’y était habitué et après autant d’entraînements, elle avait appris à ne plus craindre l’obscurité. Au-delà de vouloir aider Edwin, Jorelle savait que durant cette longue nuit, la vue ne lui serait d’aucune utilité. Alors elle savait que ses exercices serviraient, car il décuplait ses autres sens. C’est ce qui lui permit de deviner une présence à côté d’elle, son bras se leva vers le son qu’elle entendait, tout en gardant son corps fixe. La jeune femme devinait des pas lourds, sûrement un homme, mais elle ne pouvait pas en dire davantage. Pas encore.

Sa main lâcha son bâton avant d’enlever son bandeau imbibé de sa sueur, ses yeux eurent des difficultés à ce réaccoutumé à la lumière. Toujours à la verticale de cet inconnu, Jorelle tourna sa tête et aperçu l’amant de son aîné, le moins drôle des deux.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork


Only the Gods knows what's hiding in the darkness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 801
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Ven 11 Jan - 10:15

J’avance à pas d’ours dans la forêt en écoutant les bruits autour de moi. L’hiver vient… Et j’ai quelque part l’avantage d’y avoir déjà goûté grâce à mon métier et à mes explorations lointaines dans le Nord… C’est pas si mal je pense. Je passe une main dans mes cheveux et secoue la tête. Bien, au vu de l’heure je vais pouvoir rentrer à la grotte pour commencer à me préparer mon repas… Ou des surprises pour mes petits oursons ? Mmh… Choix délicat effectivement. Surtout que je les ai bien gâtés ces derniers temps avec les couvertures et le pain de viande… Non, pas plus, sinon ils vont devenir de vrais petits sudistes incapables de contenir leur frustration ! Et c’était absolument hors de question.

Je m’arrête un instant pour rajuster la bretelle de mon sac sur mon épaule avec un soupir. Je fais également jouer mon poignard et ma hache pour vérifier que le gel ne les coince pas. C’est peut-être stupide mais c’est un réflexe comme un autre. Dans les terres des sauvageons il faut être prêt à tout, en permanence. Surtout au pire en réalité. Mais ici le danger est moindre, non, pas moindre, Différent. Je m’arrête un instant pour respirer l’air froid et regarder autour de moi. Je ne suis pas perdu, mais j’ai pris le chemin le plus long pour rentrer. Instinctivement je veux passer près de chez Alysane pour rien que l’apercevoir. Je ne suis qu’un humble amoureux transi !

Après ma petite ballade près de mes ours je reprends vers mon chez moi et des bruits étranges me font détourner de ma voie. Décidément… C’est la journée des choses étranges. Autant aller voir, si c’est une bête blessée autant abréger ses souffrances le plus rapidement possible. Je me faufile dans la forêt… Avant de regarder avec surprise Jorelle, la quatrième ourse, qui tient un bandeau et un bâton… Qu’est-ce qu’elle fout ici ? Dans la forêt, ça d’accord, mais… de la sorte… Je souris, Jorelle est comme une petite sœur, têtue, casse-pieds, mais qu’on aime beaucoup quand même.

« Salut Jorelle. Qu’est-ce que tu fais là ? C’est quoi ce bandeau ? »

Je me demande bien ce qu’elle fait ici… Bien qu’elle ait le droit mais cela m’étonne. Et je note que quelque chose ne va pas, c’est flagrant. Je me gratte la barde en la détaillant avec attention.

« Tu fais une drôle d’tête. Qu’est ce qui t’arrive ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The world is so misshapen Δ Edrick/Jory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World
» 05. You roxx my World
» Commande Forge World du Père Noël !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Nord :: L'île aux ours-
Sauter vers: