RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Toutes les nouveautés de la 21e MAJ sont à découvrir ici
Nous avons besoin de monde dans le Bief et le Val d'Arryn ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 The world is so misshapen Δ Edrick/Jory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'ours indompté
Jorelle Mormont
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 845
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Jeu 10 Jan - 23:33


   


Edrick Ѻ Jorelle
An 302, Lune 3, Semaine 1


Une fille. C’est l’image que lui renvoyait l’eau qui ondulait sous ses yeux. La jeune femme fixait son reflet qui se déformait aux rythmes des méandres du seau, scrutant les traits de son visage rougit par le froid. L’insulaire semblait être en quête de quelques choses d’invisible à l’œil nu, comme-ci ce qu’elle recherchait lui permettrait de mieux se définir. Que voyait-elle réellement ? Une simple gosse du Nord, descendante d’un ours féroce, seule fille – au demeurant – d’un inconnu mort au combat. Petite, elle avait cru les paroles de son aînée, son père était cet homme qui se cachait dans les grottes. Ce vieux bonhomme qui ne sentait pas toujours bon, mais dont le sourire était toujours bienveillant, du moins avec elle. Jorelle adorait se rendre au fin fond de la forêt, accompagné de ses sœurs pour écouter ses histoires et jouer avec ses énormes chiens. C’est ce qu’elle retenait de ce personnage amusant. Mais en évidence, la vérité était toute autre, l’Hermite n’était pas son géniteur. Dacey lui avait raconté une douce et belle histoire, elle-même y avait cru. Finalement, la légende était plus belle que la réalité.

Ce n’est que plus tard que Jory en apprit davantage sur ses origines. Elle était née d’une union vouée à l’échec. Loin d’être la fille d’un ours – même si elle aimait faire croire cela – la jeune insulaire eu du mal à accepter l’identité de son géniteur, car cela signifiait qu’elle n’était pas seulement une enfant du Nord. Le sang de la maison Tully coulait dans ses veines. Elle était donc de la famille de la grande Catelyn Stark et ainsi, de son souverain qu’elle avait autrefois réprimandé. Son père à elle se nommait Brynden Tully, plus connu sous le nom du Silure.

La jeune femme en apprit plus sur ce géniteur durant son voyage vers la capitale que sur sa propre île. Sa mère ne parlait jamais de lui, gardant jalousement ses secrets et ses souvenirs. C’est sans doute pour cela qu’elle avait voulu voir les terres de l’homme qui aurait dû apprendre son existence. Et finalement, Jorelle fut fière d’être sa fille. Et aux dires d’Andar, un noble qu’elle avait rencontré dans son périple, la nordienne avait ses traits : le même regard bleuté, sans parler de cette chevelure qui se teintait de roux avec les rayons du soleil. Ses origines bâtissaient les fondations de son existence, mais elle n’était pas que cela. Jorelle était avant tout une nordienne, fille de l’île aux ours. C’était sa terre. Cela la définissait davantage que sa maison.

C’est l’image que lui renvoyait l’eau qui ondulait sous ses yeux, une fille née dans le gel du Nord. En réalité, ce n’était pas le froid que redoutait cette jeune femme, mais la longue nuit d’hiver et ce que les vents glacials apportaient avec lui. Cependant, même si elle n’appréciait pas être plongé dans le noir complet, elle continuait à se bander les yeux durant ses entraînements. Elle s’y était habitué et après autant d’entraînements, elle avait appris à ne plus craindre l’obscurité. Au-delà de vouloir aider Edwin, Jorelle savait que durant cette longue nuit, la vue ne lui serait d’aucune utilité. Alors elle savait que ses exercices serviraient, car il décuplait ses autres sens. C’est ce qui lui permit de deviner une présence à côté d’elle, son bras se leva vers le son qu’elle entendait, tout en gardant son corps fixe. La jeune femme devinait des pas lourds, sûrement un homme, mais elle ne pouvait pas en dire davantage. Pas encore.

Sa main lâcha son bâton avant d’enlever son bandeau imbibé de sa sueur, ses yeux eurent des difficultés à ce réaccoutumé à la lumière. Toujours à la verticale de cet inconnu, Jorelle tourna sa tête et aperçu l’amant de son aîné, le moins drôle des deux.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork





⊹ where are you now ?

« There’s a carving on our gate. A woman in a bearskin, with a child in one arm suckling at her breast. In the other hand she holds a battleaxe. She’s no proper lady, that one, but I always loved her. Women should stick together more »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 810
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Ven 11 Jan - 10:15

J’avance à pas d’ours dans la forêt en écoutant les bruits autour de moi. L’hiver vient… Et j’ai quelque part l’avantage d’y avoir déjà goûté grâce à mon métier et à mes explorations lointaines dans le Nord… C’est pas si mal je pense. Je passe une main dans mes cheveux et secoue la tête. Bien, au vu de l’heure je vais pouvoir rentrer à la grotte pour commencer à me préparer mon repas… Ou des surprises pour mes petits oursons ? Mmh… Choix délicat effectivement. Surtout que je les ai bien gâtés ces derniers temps avec les couvertures et le pain de viande… Non, pas plus, sinon ils vont devenir de vrais petits sudistes incapables de contenir leur frustration ! Et c’était absolument hors de question.

Je m’arrête un instant pour rajuster la bretelle de mon sac sur mon épaule avec un soupir. Je fais également jouer mon poignard et ma hache pour vérifier que le gel ne les coince pas. C’est peut-être stupide mais c’est un réflexe comme un autre. Dans les terres des sauvageons il faut être prêt à tout, en permanence. Surtout au pire en réalité. Mais ici le danger est moindre, non, pas moindre, Différent. Je m’arrête un instant pour respirer l’air froid et regarder autour de moi. Je ne suis pas perdu, mais j’ai pris le chemin le plus long pour rentrer. Instinctivement je veux passer près de chez Alysane pour rien que l’apercevoir. Je ne suis qu’un humble amoureux transi !

Après ma petite ballade près de mes ours je reprends vers mon chez moi et des bruits étranges me font détourner de ma voie. Décidément… C’est la journée des choses étranges. Autant aller voir, si c’est une bête blessée autant abréger ses souffrances le plus rapidement possible. Je me faufile dans la forêt… Avant de regarder avec surprise Jorelle, la quatrième ourse, qui tient un bandeau et un bâton… Qu’est-ce qu’elle fout ici ? Dans la forêt, ça d’accord, mais… de la sorte… Je souris, Jorelle est comme une petite sœur, têtue, casse-pieds, mais qu’on aime beaucoup quand même.

« Salut Jorelle. Qu’est-ce que tu fais là ? C’est quoi ce bandeau ? »

Je me demande bien ce qu’elle fait ici… Bien qu’elle ait le droit mais cela m’étonne. Et je note que quelque chose ne va pas, c’est flagrant. Je me gratte la barde en la détaillant avec attention.

« Tu fais une drôle d’tête. Qu’est ce qui t’arrive ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ours indompté
Jorelle Mormont
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 845
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Mer 13 Fév - 0:09


   


Edrick Ѻ Jorelle
An 302, Lune 3, Semaine 1


Une soeur. C’est ce qu’elle percevait dans les sourires de Dacey et dans la douceur de ses gestes durant leurs entraînements quotidiens. Toutes deux avaient pris l’habitude de se rendre dans cet endroit qu’elles affectionnaient tant, un lieu calme où elles pouvaient se concentrer sur une seule tâche : s’exercer. Sa sœur avait été la première à la soutenir dans sa démarche et depuis, son aînée accompagnait ses progressions. Finalement, c’était sa manière de l’encourager dans sa façon d’éduquer Edwin. Car s’il y avait bien quelques choses que Jorelle haïssait chez son aînée, c’étaient ces morales perpétuelles qui se voulaient bienveillantes, mais qui dissimulaient des jugements bien ancrées. Toutefois, avec cet enfant sauver des eaux glacées du Nord, elle la laissait libre d’agir à sa guise, sans remontrance aucune et pourtant, il y avait beaucoup de chose à redire.

Ce matin-là, en observant sa sœur s’éloigner pour retrouver Dryn, elle mesura la chance de faire partie d’une famille aussi unie. Bien sûr, cela avait ces inconvénients, car pour cette famille, leurs relations pouvaient être un moteur, mais aussi une toxicité telle que rien de bon ne pouvait en sortir. C’est ce qu’elle avait ressentit le jour où elle explosa contre Alysanne. Jory avait retenue cette rage qui bouillonnait dans tout son corps, une véritable prouesse pour sa personne. Mais elle savait qu’il avait fallu de peu, de très peu, car lorsque Jorelle éclatait, elle ne retenait aucun mot, aucun geste. Oui, ses sœurs pouvaient sortir le meilleur, comme le pire.

Finalement, chacune à leur tour avait montré des signes de codépendances. Chacune ne pouvant vivre sans l’autre. C’était rare de voir un ours seul, car à l’image d’une meute de loup, la famille Mormont agissait de la même façon. Il n’y avait que Lyra qui avait réussit à quitter le cocon familial, coupant cette relation parfois trop oppressante pour Jorelle. Sa sœur bien-aimée avait pris son envol, à la découverte d’une nouvelle vie. Il lui avait été si difficile de la quitter qu’elle avait décidé de ne pas regarder son bateau s’éloigner. C’était plus simple. La fuite, c’est toujours plus facile.

C’était une idée qui lui avait traversé l’esprit lorsqu’elle observa son visage dans l’eau qui ondulait sous ses yeux. Fuir, c’était si simple et pourtant, Jorelle faisait partie de ses personnes qui culpabiliseraient beaucoup trop pour agir ainsi. C’est ce bruit de pas qui la sortit de ses réflexions.  

- Je pourrais te retourner les mêmes questions, se défend-t-elle.

Le visage de Jorelle trahissait sa surprise avec ses sourcils arqués. Il n’était pas habituel de croiser du monde dans cet endroit. C’était ici où elle avait passé la nuit avec la dernière des Mormont, à observer les étoiles au coin d’un feu ardent. Toutes deux appréciaient ses moments au calme, sans enfants qui pleurent, sans les râles de leur mère, sans personne autour d’elles.

- Salut Edrick. Qu’est-ce que tu fais là ? Tu fais une drôle de d’tête, qu’est-ce qui t’arrive ?

Ses lèvres, séchées par le froid, se déformèrent par un rictus espiègle. Mais avant même qu’il puisse répondre, Jorelle reprit la parole tout en se penchant vers le seau d’eau.

- Tu ne m’avais jamais vu, moi ou Dacey de nous entraîner avec des bandeaux ? Apparemment non. Au début, c’était pour savoir comment c’était d’être comme Edwin et surtout, comment je pourrais lui apprendre à se défendre seul. Et maintenant, je prends goût à ce nouveau défi.  

Elle prit une gorgée d’eau tout en repensant à ses premières fois. Elle n’était pas très douée. Toutes ses capacités étaient dépendantes de sa vue, mais à présent, elle s’appuyait sur tous ses sens. Jorelle se sentait plus forte, elle était meilleure au combat.

- Et quand la longue nuit sera là, on sera toutes les deux avantagés.  Elle marqua une légère pause, reprenant une nouvelle gorgée. Deux et demi si on compte Edwin.  

Jorelle laissa retomber sa chope dans le seau, projetant de l’eau sur son pantalon. Elle avait souri à sa propre blague.

- À ton tour de répondre, que fais-tu ici ?  

L’insulaire avait croisé les bras, stoïque avec son regard inquisiteur et son air faussement hautain. Pour le moment, c’était elle qui avait gagné.
© Frimelda, sur une proposition de © Blork





⊹ where are you now ?

« There’s a carving on our gate. A woman in a bearskin, with a child in one arm suckling at her breast. In the other hand she holds a battleaxe. She’s no proper lady, that one, but I always loved her. Women should stick together more »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 810
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Mer 13 Fév - 7:16

Mon soupir dessina une arabesque brumeuse dans le froid face à la réaction de Jorelle. Ce qu’elle pouvait être gamine des fois ! Marthe était parfois bien plus mature qu’elle. Mon p’tit lapin… Je croisais les bras en levant les yeux au ciel. Ouais… une vraie gamine parfois, mais je lui rendis son sourire. Je plaignais son ou sa compagne si elle en avait un ou une un jour. Ou même si elle en avait déjà un ou une de base. Ça ne devait pas être amusant tous les jours. Elle ne ressemblait pas vraiment à Alysane je trouvaits. Pour moi toutes les filles Mormont étaient bien différentes. Et pour moi, j’avais choisi la meilleure des cinq. Enfin : elle m’avait choisi pardon. Pas tout à fait pareil. L’honneur était bien plus grand.

Je hochai la tête en l’écoutant. Faire comme Edwin pour réussir à l’entraîner et elle y avait prit goût. Un défi. J’étais sûr que c’était ça pour elle. Et la peur de la longue nuit. Je fronçai légèrement les sourcils en repensant à mes nuits là-bas. C’était vrai qu’il faisait très noir, mais avec un peu d’habitude… on y arrivait bien. Après, c’est vrai que j’avais de l’entraînement et un père qui m’avait appri à me battre sur ces terres en toute circonstance. Ce n’était pas vraiment pareil. Je rajustai mon sac et mes armes avant de hausser les épaules.

« T’as la mémoire courte. Ma grotte est par ici, donc je rentre après une journée dans les bois. Puis, on sera trois à savoir se battre, trois et demi si tu veux. Je sais me battre aussi dans cet environnement. Je te rappelle que je suis trappeur. Vu que tu transpires comme une moufette, et que tu viens de te tremper, je te propose de venir te sécher un peu chez moi. J’ai même des sucettes au miel si tu veux. »

Même si elles étaient plus pour ma fille… Mais ça, elle ne le savait pas et je pouvais bien lui en donner une. Mais pas mon stock ! Mon petit lapin n’aurait plus rien sinon. J’eus un petit sourire idiot en pensant à la fois où pour la première fois elle m’avait appelé papa. Ah… J’étais beaucoup sentimentale parfois. Je passai une main dans mes cheveux pour en faire tomber la neige. Et oui, j’avais dis qu’elle puait la transpiration. Mais c’était de bonne guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ours indompté
Jorelle Mormont
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 845
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Mar 19 Mar - 22:50


   


Edrick Ѻ Jorelle
An 302, Lune 3, Semaine 1


Le trappeur l’écoutait docilement, tantôt il hochait la tête, tantôt il haussait des sourcils et parfois, il levait les yeux aux ciels. Chaque signe montrait un intérêt plus ou moins grand à son discours, mais la Mormont restait perplexe. Elle n’arrivait pas à donner du sens sur son comportement, mais au lieu de le questionner, elle préféra rester muette, attendant qu’il brise son silence.

Ce petit coin, isolé des regards indiscrets, n’étaient apparemment pas si reclus que ça. Sa grotte, un endroit qu’elle n’avait jamais eu envie de visiter, se trouvait dans les environs. Elle pouvait comprendre le besoin de vivre loin de la civilisation, mais elle avait du mal à imaginer une vie dans une caverne. C’était peut-être son côté noble qui ressortait, mais Jorelle ne se voyait vivre que dans une maison. En réalité, elle n’avait pas besoin de vivre dans un grand château, seulement d’avoir un espace suffisant, à l’abri des intempéries. Bien sûr, elle avait déjà passé des jours dehors, à dormir à la belle étoile, mais à chaque fois, elle savait qu’un lit plus ou moins douillet l’attendait chez elle.

Tout en continuant d’écouter, elle se pencha vers le sol pour récupérer son bandeau qui avait glissé de ses mains et en profita pour éponger l’arrière de sa nuque. Edrick vanta sa capacité à se défendre dans cet environnement, mais sans préciser lequel. Toutefois, la Mormont se doutait qu’il voulait parler de la nuit, mais elle n’était pas tout à fait convaincue qu’il puisse se débrouiller si demain il devenait aveugle. Après tout, elle n’avait jamais réellement vu de quoi il était capable. En plus, elle ne voyait pas du tout le rapport entre le fait d’être trappeur et savoir se défendre. Et encore plus, être un bon combattant. Jorelle leva elle aussi un sourcil, comme une sorte de mimétisme.

- Je n’aime pas particulièrement le miel, je sais, c’est un peu ironique sachant que l’emblème de ma maison est un ours. Mais merci.

Bien qu'elle n'était pas sûr d'apprécier ses roulades de yeux, mais parce qu’elle était de bonne humeur, elle n’avait pas cherché la petite bête et avait préférer refuser poliment sa proposition. La jeune femme dégagea son épaisse tresse de son épaule, elle sentit tout son poids s’écraser dans son dos.

- Je dois retourner à la maison, comme tu le dis si bien, je sens la moufette et j’ai besoin d’un bon bain. Mais avant, je dois ramener ce bois pour Alysanne, elle n’en avait presque plus ce matin.

La Mormont montra du nez ce que les deux sœurs avaient couper, il était important pour Jorelle de se re muscler convenablement les bras et qui d’autres que Dacey pour l’aider. Mais pour le moment, elle espérait qu’Edrick se propose pour porter quelques bûches. Cependant, en attendant, elle replaça ses deux épées dans son dos et ramassa son bâton d’entraînement.  


© Frimelda, sur une proposition de © Blork





⊹ where are you now ?

« There’s a carving on our gate. A woman in a bearskin, with a child in one arm suckling at her breast. In the other hand she holds a battleaxe. She’s no proper lady, that one, but I always loved her. Women should stick together more »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 810
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   Mer 20 Mar - 22:40

Elle avait beau se sécher, j’espérais quand même qu’elle n’attrape pas froid. Au besoin j’avais quelques capes à lui prêter dans ma caverne, mais quand même. Enfin, elle semblait sûre d’elle. Tant mieux, je glissais une main dans mes cheveux pour les repousser en arrière et faire tomber la neige qui avait élu domicile dedans. Je haussais les épaules quand elle me dit qu’elle n’aimait pas le miel. C’était son droit et cela en laisserait plus pour mes petits oursons qui raffolaient des sucettes. Surtout Marthe en fait. Mais ça c’était autre chose, c’était mes enfants et cela… ne la concernait pas vraiment… Enfin… si puisqu’elle était leur tante. Mais c’était autre chose. Je suivis son regard et observais le bois puis elle. J’eus un petit sourire goguenard avant de me gratter la barbe, par les dieux il faudrait que je la rase sinon je ferais peur à mes fils, avant de répondre.

« Allez, je vais t’aider, tu dois être fatiguée avec cet entraînement. Puis il faut bien que je m’assure que mes enfants et Alysane aient assez chaud ! »

Je ramassais soigneusement le plus de bûches possibles, j’en laissais quelques-unes à Jorelle, je n’avais pas assez de place quand même. Je me mis en route vers la maison d’Alysane. Si j’avais su… J’observais ma belle-sœur.

« Alysane est pas là. Les enfants non plus, je crois qu’ils sont partis chercher à manger. Ou bien voir quelque chose. »

Cela ne me regardait pas vraiment, Alysane pouvait gérer les quatre enfants sans moi. Même si je me faisais beaucoup plus présents, passant presque tous les jours pour les voir soulager Alysane au maximum. Je repensais à ma déclaration digne d’un sudiste… Elle avait dû me trouver ridicule. J’observais Jorelle.

« Tu penses que l’amour… Ça peut t’faire faire des trucs que d’habitude tu fais pas ? »

Fallait pas rêver je ne dirais rien d’Alysane ou moi. Mais j’étais curieux de son avis. Je la surveillais du coin de l’œil pour qu’elle ne tombe pas. Mon côté ours protecteur sûrement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: The world is so misshapen Δ Edrick/Jory   

Revenir en haut Aller en bas
 
The world is so misshapen Δ Edrick/Jory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World
» 05. You roxx my World
» Commande Forge World du Père Noël !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Nord :: L'île aux ours-
Sauter vers: