RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Toutes les nouveautés de la 21e MAJ sont à découvrir ici
Nous avons besoin de monde dans le Bief et le Val d'Arryn ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Seigneur
Whissan Wyl
Seigneur
Valar Dohaeris

Ft : Anna Mouglalis
Multi-Compte : /
Messages : 234
Date d'inscription : 10/01/2019

MessageSujet: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 12:39

Whissan Wyl

" Je sais sans m'avilir céder à ma disgrâce "




feat. Anna Mouglalis

Prénom Nom : Whissan Wyl Date et lieu de naissance : An 268, à Wyl Statut de sang : Noble Statut social : Lady de Wyl Situation maritale : célibataire Allégeance : Les Martell de Lancehélion Particularité : Maitrise l'art du combat au couteau.

caractère

Fière Lâche déterminée   Timide Radicale Nerveuse Feignante Colerique Attentiste Généreuse Aimable   Imprévisible


Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

200 mots minimum :Un penchant certain pour la violence. Un allant naturel pour la rébellion. Des rumeurs-et parfois plus- qui leur prêteraient une fraternisation séculaire avec toutes les races de banditisme qui infestent les Montagnes Rouges. L'Histoire fait que les  Wyl ont du mal à donner leur confiance et, en retour, rares sont ceux à leur accorder la leur.
Dans l'ombre, ils poursuivent leurs affaires et respirent l'air du temps. Le mariage avorté de la Princesse Arianne. Les attaques infernales des fer-nés. Aux portes de la Principauté rien ne leur échappe. Confiance ? Non. Jamais. Mais, comme ses ancêtres, Whissan croit  en la loyauté, peu importe son expression, peu importe aussi les difficultés que sa nature instable lui fait rencontrer dans l'application de cette valeur.
Si, à de nombreuses reprises, les Wyls ont levés les armes contre les dragons, les Targaryens demeurent les maîtres de Westeros. Les dornien ne l'entendent pas de cette oreille. De Prince, il n'en ont qu'un. Et c'est pour ce Prince qu'avec une singulière régularité au cours des siècles précédents la défiance du clan - ainsi que son indiscipline, qui arrive toujours à point nommé- a absorbé les velléités et les provocations venues du Nord, et ménagé ainsi la politique de paix affichée par Lancehelion sur la scène politique. Depuis de nombreuses années, la vipère noire semble endormie, se contentant de se reposer sur la réputation malfamée de la frontière. A nouveau, ils attendent leur heure.
Leurs principes transcendent l'argent, l'honneur ou la gloire. Dorne n'a pas de roi.



Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

200 mots minimum : Entre les razzias incessantes, les rappels à l'ordre de ses sujets remuants, la defense de la Voie des Os, ou encore la Peste, la Lady de Wyl est trop occupée à maintenir sa frontière ainsi qu'elle l'entend pour se perdre en rêveries. La magie. Les mythes. Les religions. Des histoires faites pour donner de faux espoirs aux enfants, aux pauvres; répétées sur des générations pour maintenir l'illusion, la douce servitude des plus faibles. Non, les charmes de la sorcellerie n'ont jamais eu de prise sur le cœur de la jeune femme.
Mais à l'écoute de la rumeur du jeune Prince traversant le bûcher, Whissan a frissonné. On parle depuis toujours de faits étranges sur les routes, a l'abri des regards, et les murs des cachots de Wyl ont embrassé tant de prières...Tous y croient en cette force mystérieuse. Tous sauf elle.
En revanche, voir un conte aussi stupefiant colporté depuis ce qui semble être les hautes sphères du continent, voilà qui est nouveau.
Derrière un sourire goguenard, un malaise se glisse doucement sous sa peau: et si c'était vrai? Malgré sa nature méfiante, elle n'a jamais eu beaucoup d'imagination. Alors le doute s'installe. Et il ne la quitte plus.


Derrière l'écran

Dada 24 ans (plus pour longtemps) 4/7 environ   J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Ah que recoucou le peuple! :vAncienne joueuse de Daemon Sand et d'autres j'avais du délaisser le forum suite à des problèmes privés; plus d'un an plus tard, le moral revenu et l'inspiration avec, j'avais envie de retrouver mes racines de rpgistes: Dorne sur Dracarys. Hâte de retrouver/découvrir les joueurs par ici!  

DRACARYS, avatar par CRÉDIT?, icone par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Whissan Wyl
Seigneur
Valar Dohaeris

Ft : Anna Mouglalis
Multi-Compte : /
Messages : 234
Date d'inscription : 10/01/2019

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 12:40

Histoire

Living your life cutthroat
You gotta be so cold
Yeah, you're a natural







An 279 | Route des Osseux


Le ruban avait la couleur de l'or fondu. Il était effilé, tordu. Rêche comme une corde à force de manipulation. Derobé par jalousie à une jeune fillette dont l'aplomb, la beauté autant que l' amour qu'elle inspirait autour d'elle - et il fallait voir quelle court s'était formée autour d'elle parmi la jeunesse du tournoi- avaient justifié à eux seuls ce geste qu'elle avait aussitôt regretté. Il ne s'était pas écoulé une heure que la brune Wyl avait été débusquée par un des jeunes courtisans. La bousculade, elle ne l'avait pas vu venir.
Les railleries qui fusaient, rusées comme des guêpes, ces épaules qui la poussaient doucement mais franchement, cet index qui la désignait en chuchotant.
"On sait bien que par chez vous tout le monde naît avec une corde autour du coup . Relève tes cheveux pour voir!" Avait lancé le plus fier d'entre eux en glissant sa main dans ses cheveux pour dévoiler sa nuque. Un frisson d'horreur avait parcouru tout le dos de la jeune fille qui restait prostrée malgré la pression qu'exerçait sur elle ce cercle d'enfants, malgré le rappel de cette horrible rumeur que les étrangers prêtaient à sa famille et qui la révulsait parce qu'elle aurait voulu la réfuter à haute voix mais n'y arrivait pas, parce qu'au fond d'elle, elle savait qu'elle ne pouvait le nier sans perdre la face. La réputation de criminels des Wyls était ancrée  dans les esprits depuis trop longtemps maintenant. Ce n'était pas elle qui allait les convaincre que le gibet ne les attendait pas au pied du berceau, ni jamais.
Puis, sans elever sa  voix, Whissan avait tiré le bras de l'un, griffait un autre, ne cherchant qu'à dissimuler de toutes ses forces la frayeur qui peignait ses traits de blanc.



Le soir, le Lord Waral et sa fille prirent leurs montures et partirent pour le nord. Le seigneur, qui jetait des regards à la petite fille, rompait de temps à autre le silence par ses propos qui prouvaient qu'il était de bonne humeur.
Il lui parlait, lui montrant les champs alentours, se remémorant à haute voix les démonstrations de ses fils batards lors du tournoi qu'ils venaient de quitter. Whissan, elle,  gardait un sombre silence, ne répondait que par monosyllabes et paraissait plongée dans ses pensées.
Elle songeait que son père était malheureux, qu'il se trompait, que derrière le visage large au profil busqué et menaçant, que derrière ses yeux noirs au regard vaguement triste, la fausse moue de confiance qui tordait ses traits lorsqu'il posait sur elle son regard lui était plus douloureuse que s'il eût été honnête. Comme elle aurait voulu être la fille qu'il prétendait voir à sa place. Comme elle aurait voulu lui dire comme il se trompait.

Mais, dès qu'elle réfléchissait à ce qu'elle lui dirait et à la façon de s'y prendre, elle sentait que, d'un mot, d'un argument, le Lord Dornien démolirait ses paroles; et elle craignait par dessus tout de commencer, craignait d'exposer ce qu'il y avait de plus tabou à ses yeux au sarcasme paternel.
Bourreau aimant, cruel entre tous précisément parce qu'il l'aimait et qu'en la tourmentant il se faisait souffrir lui même, savait de propos délibérés non seulement l'offenser, l'humilier, mais encore lui prouver que tout était toujours sa faute; Puis il recommençait, sans transition aucune, à l'aimer ainsi qu'il l'avait décidé.

Un des nouveaux chagrins qui était venu ses derniers temps tourmenter Whissan était encore frais dans sa mémoire chamboulée. Les visages des fils et filles de Dorne et d'ailleurs fixaient encore leurs yeux dans son dos, du moins était-ce qu'elle ressentait. Ses minces épaules affaissées par ce lourd souvenir qu'elle fuyait avec une joie aigre. Le ruban râpé dormait dans sa paume. Serpentant entre ses doigts mollement refermés autour du cuir des rênes, c'était un maigre trophée qu'elle n'avait plus envie de tenir sans savoir le lâcher.

Dans ses rapports avec les autres enfants, elle reconaissait avec terreur en elle même l'irascibilite de son père. Elle avait beau se répéter qu'elle ne devait pas s'emporter elle était tant faite de nervosité et d'appréhension et de crainte; Qu'à la moindre provocation ou insulte elle tressaillait, s'impatientait, d'abord timidement, prostrée et mutique, puis, une fois qu'elle se retrouvait acculée, elle sentait ses yeux se porter de tous les côtés: elle ne voyait rien nettement, son pouls battait violemment et le sang lui affluait au cœur.

Après quoi elle se retrouvait félicitée pour cette mésaventure, au bord des larmes, en se reprochant sa nature mauvaise. Son père la croyait hargneuse et pleine de velléités. Il était à des lieux de s'imaginer que de cette fillette méprisante Whissan aurait moins désiré s'en faire une ennemie qu'une amie. Et il était incapable de l'admettre, ce vieil homme qui se vantait en silence de la connaître mieux qu'elle ne se connaissait elle même!  Sa propre bassesse l'étouffait, et la seule vue des autres membres de son clan l'aurait rendue malade de solitude si elle avait douté de leur affection.

En de tels instants, le sentiment qui grandissait dans la l'âme de la petite fille était une sorte d'orgueil du sacrifice. Après tout pourquoi ne pas prétendre avec lui, pour lui, pour ne pas le décevoir, pour ne pas le forcer à la colère. Et soudain, précisément en ces instants, ce père qu'elle blâmait pour son aveuglement cherchait à tâtons tel objet qu'il souhaitait saisir, ou bien oubliait ce qui venait de se passer un instant auparavant, ou bien faisait un faux pas sur ses jambes affaiblies et regardait autour de lui pour voir si quelqu'un n'avait pas remarqué sa faiblesse, ou, ce qui était pire que tout, à table, quand il n'y .avait pas d'invité pour le stimuler, s'assoupissait brusquement en lâchant sa serviette. Il était faible, et vieux. Elle se faisait horreur à elle même dans ces élans de colère qui la guidaient contre lui qui avait été si terrible autrefois, un Wyl pure race, ultra agressif, transgressif, sans limite, qui l'avait eue trop vieux et refusait de voir les failles qui auraient pu habiller de crainte l'héritage qu'il laisserait bientôt à son fief. Beaucoup trop tôt.

Il mourrait huit semaines plus tard.



--⚕️--


An 301 | Forteresse des Wyl | Jour des doléances faites au Lord

A la première heure du matin, le jour fixé, Aphros entra dans le salon de réception de Lady de Wyl. Il ne la connaissait pas personnellement et ne l'avait jamais vue, mais tout  ce qu'il savait d'elle -ce qui revenait à très peu de choses- ne lui inspirait que peu d'estime pour cette femme.

Elle est la maîtresse de Wyl, elle a la confiance de la Tombe-du-Roy, grâce au sang qu'elle tient de sa mère, et, paraît-il, des Martell de Lancehelion; personne n'a par conséquent à se préoccuper de ses qualités personnelles; elle a été chargée par son père de poursuivre ses affaires, elle est donc la seule à pouvoir y donner suite, pensait-il en attendant, en compagnie de personnages qui lui étaient plus ou moins familiers, dans le salon à la décoration batarde où se lisaient la rudesse des terres de l'Orage, la volupté Dornienne, le prestige fade d'une Maison qui n'avait d'autre richesse que celle de sa réputation. Pour peu que l'on prit le temps de s'y intéresser, on pouvait y déceler des influences plus lointaines. Un exotisme dispersé ça et la entre les lourdes tapisseries et les soieries dispendieuses qui retombaient mollement sur les ottomanes râpées par une occupation presque continue de ce salon.

Au cours de son activité, principalement de passeur, le brun Aphros avait vu beaucoup d'antichambres et il connaissait bien les traits qui les distinguaient. Celle du château de Wyl avait un caractère particulier-voire unique et cela, hors du parfum de corruption qui flottait dans l'air. Les gens peu importants qui attendaient leur tour d'audience avaient un air confus, soumis. Ceux qui étaient d'un rang supérieur dissimulaient le même embarras sous des dehors dégagés et un air de raillerie qui s'adressait à eux-mêmes, à leur situation et au personnage auprès de qui ils allaient être admis. Les uns se promenaient de long en large d'un air pensif, d'autres riaient en chuchotant entre eux, et le vieux contrebandier entendait le sobriquet de " serpent de papier " et les paroles " le vieux va encore nous en faire voir de toutes les couleurs " qui visaient l'oncle de la Lady. Un riche passeur, qui semblait tout particulièrement convaincu de sa propre importance et de ses privilèges, visiblement froissé d'avoir dû attendre si longtemps, croisait et décroisait les jambes en souriant dédaigneusement. Mais dès que la porte s'ouvrait, tous les visages n'exprimaient plus qu'une chose: la crainte.

Après qu'un page eut introduit dans le bureau seigneurial plusieurs personnes et les eut reconduites, on fit franchir la porte redoutable a un marchand dont l'air humble et effrayé frappa le contrebandier. L'audience dura longtemps. Le jour touchait à son zénith. Aphros attendait.

Passant auprès d'un Lysien et de son compagnon, les bribes de ce qui semblait être la fin d'une conversation houleuse lui parvinrent indistinctement:

"Tu veux faire le malin?" Grondait dans sa barbe le plus âgé des deux . Droit comme un cyprès qui n'a jamais fléchi sous le vent, l'air frondeur sous un enthousiasme généreux et immodeste, l'adolescent lysien qui se faisait sermonner souriait. Arrogant.
"Tu serais pas le premier imbécile à vouloir enfoncer ta botte dans un nid de serpent !..." Pointant son index tremblant de colère par dessus son épaule sur la porte qui se trouvait dans son dos, il poursuivait et ce qu'il chuchota furieusement ne résonna que trop bien dans le salon, mais aussi dans l'ironie qui tachait les visages. " ...Tu as sans doute raison. C'est peut-être qu'une couleuvre - que de la gueule et pas de crocs- mais ça reste une Wyl, et le venin c'est pas ça qui manque dans la famille!"

Soudain on entendit à travers la porte les éclats d'une voix désagréable, rauque et irritée, et le marchand sortit, pâle, les lèvres tremblantes, et, se prenant la tête dans les mains, traversa le salon d'attente. Ce petit événement qui tombait si bien arracha un soupir entendu aux hommes qui patientaient, ainsi qu'une posture paternaliste au marchand Lysien qui, parcourant la salle de son regard, semblait dire à tous: " je vous l'avais bien dit!" Quelques figures se fronçaient pourtant d'un air vaguement désarçonné. Réprobateur.

Ce fut ensuite le tour du vieil homme, et le page de service lui murmura:" à droite, près de la fenêtre."

Sur ces mots, le contrebandier, perplexe, pénétra dans un cabinet simple et net et aperçu, assise à son bureau, une femme d'une trentaine d'années qui en paraissait plus, au long buste, aux épaules étroites sous le voile sombre de sa robe, au visage triangulaire avec des cheveux bruns et tirés à l'excès en un chignon serré, des sourcils froncés au-dessus d'yeux brun-verts inexpressifs et pourtant perçants. Whissan de Wyl tourna la tête de son côté sans le regarder. La porte s'était refermée derrière lui.

"Que demandez-vous? " Interrogea-t-elle. Et sa voix éraillée, étonnamment grave, était chargée de tant de gravité et de souffrance que le ressac des vagues au dehors parut soudain plus lourd et pesant sur le sable. Dans son attitude qui dénotait une conscience méprisante de sa supériorité, elle traduisait sans y penser toute la répugnance que lui inspiraient ces confrontations privées avec ces étrangers qui venaient chercher ses grâces.

Aphros devina que dans cette humeur querelleuse, contenue et inquiète, se terrait un caractère inhabituel à la maison Wyl et terriblement conscient de l'être. /Elle a entendu/ comprit-il. Comme si elle l'avait écouté, la Dornienne avait relevé ses grands yeux vers lui. Elle le regardait enfin, d'un regard en coin, avec une expression pensive et triste, presque accusatrice, presque suppliante; et malgré son silence et son inflexibilité apparente, son allure prostrée ne lui inspirait pas la crainte - elle n'inspirait ce sentiment à personne.

Des yeux gris du visiteur s'écoulaient des cascades de perplexité, mille questions, le visage de l'homme qui s'était assis là avant elle et l'ombre d'une déception retenue, inquiète. Devant le calme et l'assurance du contrebandier, qui semblait pouvoir prolonger ce silence perplexe de longues minutes, la Lady, anxieuse, supportait mal ce mutisme qui lui paraissait inconvenant et fâcheux, et comme elle cherchait désespérément les mots pour le rompre sans trahir son émotion, ce fut l'homme qui se tenait jusque là à l'écart qui s'avança au devant du Braavosi.

" Voici" souffla simplement l'oncle redouté en tendant un document roulé au passeur.

La voix sereine de son parent tomba comme une pierre sur son cœur, ses gestes sûrs, son aplomb, son sens du devoir lui firent prendre soudain conscience de son attitude ombrageuse. Elle en fut blessée dans sa dignité. Elle rougit, ses beaux yeux s'éteignirent, son visage se couvrit de tâches, et, avec cette expression de victime qui se figeait souvent sur ses traits et l'enlaidissait, elle s'abandonna à l'autorité de son oncle, délaissa la transaction, reprit sa plume et griffonna sur un parchemin, cherchant en vain à réprimer son agitation intérieure.






DRACARYS, gif par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Tavish Cafferen
Héritier
Valar Dohaeris


Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy
Messages : 620
Date d'inscription : 23/12/2018

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 12:41

Une Wyl Tes ancêtres ont détruits mon fief ma chère, je crois donc que nous nous trouverons facilement un lien Razz
Bienvenue ici, j'ai hâte de lire ta fiche !


Ser Tavish •
Never forget who you are for surely the world will not. Make it your strength. Then it can never be your weakness. Armour yourself in it, and it will never be used to hurt you.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sister of Falcon
Aelinor Vanbois
Sister of Falcon
Valar Dohaeris


Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 672
Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 12:58

Dorne en force ma petite Ynys Allyrion est absolument aux anges. Bienvenue sur Dracarys ma chère. Hâte de découvrir ta demoiselle



Sister of Falcon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Stark
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Alyssa Vanbois
Messages : 1175
Date d'inscription : 01/09/2017

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 12:58

Welcome à toi bon courage



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Ellaria Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris


Ft : Indira Varma
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Liane Vance // Tyrion Lannister
Messages : 245
Date d'inscription : 13/08/2018

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 13:19

Heureuse de voir Dorne se repeupler Smile Il nous faudra forcément un lien

Bon courage pour ta fichette


Ellaria
BASTARD, LOVER, MOTHER
MISSING YOUR VOICE, SKIN, LAUGH...LOVE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris


Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 7702
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 13:36

Rebienvenue, je m'attendais pas à te revoir par ici
Tu connais la maison du coup, je te propose pas de parrainage
Bon courage pour ta fiche


The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince
Theon Greyjoy
Prince
Valar Dohaeris

Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford
Messages : 192
Date d'inscription : 10/10/2018

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 15:04

Bon retour !!!
Bon courage pour ta rédaction Wink


(alaeon) With shortness of breath, you explained the infinite how rare and beautiful it is to even exist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7683
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 15:10

Une surprise également de mon côté (quoi que, le retour de Lyra se fait rarement seul, d'expérience ), bref, rebienvenue et bon courage pour ta fiche je viendrais t'embêter avec mes orageois, entre le seigneur de Serena et une ancienne habitante de Havrenoir, ça sera assez facile



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sister of Falcon
Aelinor Vanbois
Sister of Falcon
Valar Dohaeris


Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 672
Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 15:28

Mon dieuuuuuuuuuuuuuu Dadaaaaaaaaaaaaaaaaaaa j'avais pas vuuuuuuuuuuu



Sister of Falcon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris

Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 764
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 16:02

Bon retour Dada j'ai hâte de voir ce nouveau perso en jeux ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness in her eyes
Jyana Manning
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris


Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Rougefort | Daenerys Targaryen
Messages : 1222
Date d'inscription : 07/04/2016

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 19:37

Re bienvenue par ici
Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche


( Jyana was a girl, she made mistake, yet she is a mother, a wife too.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le bourgeon cristallin
Marianne Harlton
Le bourgeon cristallin
Valar Dohaeris

Ft : Sophie Rundle
Multi-Compte : Alysane Mormont et Mary Mervault
Messages : 3853
Date d'inscription : 13/05/2015

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 19:51

Bon retour parmi nous Dada . ça fait plaisir de revoir Dorne se repeupler . Courage pour la rédaction de ta fichette .



Whiteheart
Trust me ☽ I took the stars from our eyes, and then I made a map, and knew that somehow I could find my way back. Then I heard your heart beating, you were in the darkness too, so I stayed in the darkness with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton
Messages : 584
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 20:17

Re-Bienvenue


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 181
Date d'inscription : 23/12/2018

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   Jeu 10 Jan - 20:18

DADADADADADADADADADADA

J'avais envie de mettre la pub mobile Vikings mais je me susi retenu.


Je suis trop content de te revoir ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work   

Revenir en haut Aller en bas
 
Whissan Wyl | This is the day we become respectable...But first, we do the dirty work
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dirty Little Sasha. [Done.]
» Dirty little secrets ϟ Athena & Louise
» Oops... didn't know you were here
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» ¤~~You still have lots more to work on~~¤

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Dorne-
Sauter vers: