RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] C71a
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister & Donnor Salfalaise
Messages : 393
Date d'inscription : 05/06/2018

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyLun 7 Jan - 22:43

a beast in human skin
An 302 lune 1 semaine 4

Une onde de choc venait de frapper tout le Nord. Alors que Sansa Stark se préparait pours ses prochaines noces avec Hoster Nerbosc, Ramsay Bolton avait enlevé la jeune fille, la conduisant immédiatement sur ses terres de Fort Terreur. Le jeune seigneur condamnait indéniablement le Nord à une prochaine guerre.

-
Ramsay Bolton ne s’était jamais remis des différentes humiliations des Stark. Après avoir éliminé le patriarche de la famille, il souhaitait s’en prendre à lady Catelyn en la privant de ce qu’elle aimait le plus au monde, ses enfants. Tapie dans l’ombre, les espions de lord Bolton avait écouté, traqué, fouillé tout ce qui pouvait être utile pour leur maître. Quand l’un d’eux revint quelques jours plus tard, annonçant à Ramsay les habitudes de lady Sansa Stark, qui allait bientôt épouser un Nerbosc, Ramsay n’attendit guère pour prendre son cheval et se diriger vers Winterfell. Il n’avait pas le temps, il devait utiliser la surprise pour pouvoir commettre le plus de dégâts possible. Il chevaucha sans repos, prenant avec lui son fidèle Schlingue. Vêtu de simples vêtements, personne ne pouvait imaginer que celui qui chevauchait une monture aux couleurs des ténèbres était un noble seigneur du Nord.
Winterfell se trouvait non loin quand Ramsay s’arrêta enfin. Caché dans l’ombre d’une forêt, il s’installa contre un arbre pour déguster le lapin que son fidèle Schlingue était parvenu à tuer pour leur repas. Ils mangèrent et passèrent la nuit dans les bois, surveillant bien sûr les alentours au cas où une meute de loup viendrait s’en prendre à eux. Enfin, au petit matin, Ramsay et son compagnon se glissèrent parmi les pauvres gens de Winterfell, devenant des ombres parmi les ombres. Le lord connaissait les habitudes de sa victime, il se rendit jusqu’au bois sacré de la famille et là, il attendit. Quelques heures plus tard, la jolie rousse s’engouffra en compagnie de sa louve et se rendit sous le barral où elle se mit à prier. Ramsay n’attendit pas longtemps. Il sortit son arc et frappa d’une flèche, puis d’une seconde la louve qui accompagnait toujours lady Sansa Stark. Schlingue qui s’était caché non loin de là sortit de l’ombre et planta son poignard dans la gorge de l’animal dont la fourrure se tacha de sang. L’immense bête tomba sans avoir pu comprendre ce qui lui arrivait. Dans un même temps, alors que Schlingue achevait la bête, Ramsay se précipita sur Sansa pour la maîtriser et l’empêcher de pousser des cris. La jeune femme se débattait et rapidement, Ramsay s’assomma pour qu’elle ne puisse opposer de résistance et surtout pour la conduire loin de Winterfell. C’était Schlingue qui avait eu l’idée du transport. Ils glissèrent la rousse dans un tapis poussiéreux,  et elle fut hissée les épaules de Schlingue. Avant qu’ils soient vus, Ramsay et Schlingue quittèrent les lieux avec leur victime. Sans se faire interpeler, ils parvinrent à quitter l’enceinte du château, dans les bras de Schlingue se trouvait toujours lady Sansa inconsciente et Ramsay pour faire illusion portait des denrées alimentaires qui devaient être transporté dans le village attenant au château. Rapidement, ils rejoignirent leur monture. Les deux hommes se trouvaient dans les bois quand ils entendirent les cloches de Winterfell sonner, signalant qu’un drame avait eu lieu.

-
Quand lady Stark se réveilla, elle était bien loin de chez elle. Pour éviter qu’elle alerte les alentours, Schlingue l’assomma de nouveau. Ainsi, durant son vrai réveil, la belle rousse était allongée dans un lit confortable et enfermée dans une chambre qui devait certainement appartenir à une lady. Ramsay fut informé du réveil de la jeune femme et alla à sa rencontre, vêtu cette fois ci de ses atours de lord.

« Lady Stark quelle plaisir de pouvoir vous revoir et de vous compter dans ma demeure. » Avec un sourire carnassier, Ramsay n’écouta pas les protestations de la jeune femme et lui annonça tout bonnement que le lendemain à la tombée de la nuit, Sansa deviendrait son épouse. Le lord referma la porte sur sa victime, savourant ses protestations et ses larmes. Dans le couloir, adossée contre un mur, Myranda le regardait avec fureur. Ramsay se délectait de la jalousie de son amante et lui reprocha son comportement tout en lui disant que c’était une chose dont elle devait d’y attendre. Une servante ne pouvait tout simplement pas devenir la nouvelle lady de Fort Terreur.

-
La nuit était tombée. Sous le barral, Ramsay attendait l’arrivée de sa future épouse. Pour accompagner lady Sansa, Ramsay avait fait l’honneur de nommer Schlingue, celui qui l’avait aidé dans cet enlèvement. Il riait sinistrement quand il imaginait la jeune femme être incommodée par l’odeur de son répugnant serviteur. Ramsay savait qu’au dehors une guerre était en train de se préparer. Tous étaient au courant de l’enlèvement de l’ainée des Stark et bien entendu, tous les regards s’étaient tournés sur Ramsay et ses hommes. Pour le moment, il n’y avait pas de preuves, on tâtonnait, on cherchait à savoir si Sansa Stark était réellement à Fort Terreur pour ne pas commettre d’impair. Ramsay de son côté prévoyait de rendre Sansa sensible à ses charmes, si bien qu’elle ne voudrait plus rompre son mariage. Il voulait obliger Sansa à dire à tous ce que lui voulait, qu’elle avait suivi délibérément Ramsay par amour et qu’elle ne voulait pas se séparer de lui. Ramsay était fier de son plan, mais en attendant qu’il se réalise, il devait épouser lady Sansa, qui pour le moment se faisait attendre. Cela le mécontentait et Ramsay comptait bien punir sa femme au moment venu.


Made by Neon Demon



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyLun 28 Jan - 20:10


Chapitre 1

 

D'ici quelques lunes, je serais unie à Hoster Nerbosc. Bientôt, je serais son épouse et je vivrais auprès de lui jusqu'à que l’étranger nous sépare. Je prie les anciens et les nouveaux dieux qu'ils nous aident à connaître la joie et la félicité pour cette union. Oui, j'espère que je ne connaîtrais rarement la tristesse. Je ne pourrais supporter le deuil des fruits de notre union … Ni le perdre. Pourrais-je supporter ce deuil ? Je plongerais dans le fond des abysses et je ne suis pas sûre que je pourrais remonter … L'obscurité m'enveloppera et la lumière me quittera … Je ne dois pas penser à cette ombre qui peut planer sur un tableau ensoleillé. Je dois penser qu'au bonheur. Les peurs doivent s'envoler, je dois écouter les recommandations de Lady Marianne ou ceux de Wynafryd. Mais, comment faire ceci alors que j'ai déjà connu l'épreuve de perdre un parent ? Je soupire et je continue de marcher en direction du bois sacré.

Arrivée là-bas, je m'assois sur le tronc et je ferme les yeux. Je me laisse envoler dans une rêverie rosée. Un rêve où je serais heureuse. Puis, j'ouvre de nouveau les paupières. Je regarde le ciel puis je me dis qu'il est temps pour moi de prier.  Quelle prière ? De protéger les gens que j'aime. Il serait trop long de les énumérer. Or, quelques secondes après quelque chose perturbe Lady. Je pose mon regard sur Lady. Mes yeux s'écarquillent quand je vois un poignard planté au fond de sa gorge. Des perles roulent le long de mes joues. Pourquoi ? Lady est innocente. Je commence à angoisse et à essayer de trouver une solution pour m'échapper des griffes de mes attaquants. En effet, deux hommes sont là et je dois fuir. Fuir ou mourir …

La bête, la monstrueuse bête qui n'est autre que Ramsay Bolton ou ce bâtard se rapproche de moi. Il arrive à me maîtriser. Si j'avais pu, je l'aurais giflé. Quel monstre ! Faites que Robb puisse le punir et le décapiter. Mais, Robb arrivera-t-il à temps ? Ma sœur ne peut pas se battre … Où est mon chevalier ? Mon sauveur ? Il n'est pas là. Je suis seule sans défense. Je suis une colombe face à la bête. Face à une bête féroce qui ne pourra pas s'arrêter jusqu'à que je sois au plus mal. Comment faire face à un prédateur comme Ramsay ? Il m'a toujours fait peur avec son regard insistant. J'avale ma salive, mon cœur bat à une allure frénétique. Que va-t-il me faire ? Va-t-il me tuer ? Non … Il doit avoir besoin de moi. Va-t-il demander une rançon à mon frère contre des privilèges ? M'épouser pour s’élever ? Je l'ignore …

Je ne pourrais pas supporter ses baisers … Je ne pourrais pas imaginer ma nuit de noce avec ce tas de fumier. Oui, il me dégoûte. C'est une bête et non un homme. Qui voudrait s'unir avec un monstre ? Qui voudrait porter les fruits de la semence de cet homme ? Moi, je ne le veux pas. Personne voudra de lui. Épouser un monstre comme lui ou épouser un fer-né ? Lequel est pire parmi  ces deux êtres ? Ramsay est un monstre. Un fer-né pile, vole ou viole mais il n'est pas pire que Ramsay. Personne n'a la cruauté de ce perfide homme. Non, personne. Je préfère épouser Theon, un fer-né que je méprisais ou Tavish Cafferen… Plutôt que cet énergumène.

Mon cœur se révolte contre l'idée d'être enlevée loin de ma famille. Pourquoi moi ? Moi, le soleil de Winterfell ? Oh peut-être que c'est parce que je suis la sœur de Robb, le suzerain de Winterfell. Mais, hormis cela, je ne suis personne.

Et puis tout devient noir. Suis-je morte ? Laissez-moi mourir … Je préfère mourir plutôt que vivre auprès de cette bête immonde. Prenez mon souffle de vie et laissez-moi rejoindre Père et ceux qui l'ont précédé. À quoi bon vivre si c'est pour rester avec cet homme ? Peut-être que Robb arrivera à me sauver ? Il le doit … Robb … Sauve-moi.


Je me réveille quelques instants plus tard dans une chambre inconnue. Je ne suis pas à Winterfell. Je ne suis pas morte sur le chemin. La bête doit vouloir me garder en vie, sinon, il m'aurait ôté la vie comme son toutou l'a fait pour Lady. Ramsay a le sang de ma louve sur les mains. Je ne lui pardonnerais jamais ce geste criminel. Jamais. Qu'il pourrisse en Enfer ! Lui et ses acolytes. Il mérite le pire des châtiments … Pourra-t-il se repent de son péché ? Même s'il doit faire une amande honorable, il sera toujours un criminel. Il sera toujours un monstre. Rien ne pourra nettoyer le sang qu'il a sur ses mains. Il n'est pas pur … Il ne le sera jamais. De même, je ne crois pas qu'un monstre comme lui peut changer. L'amour ni la douceur ne pourront changer son cœur de pierre …. Non. Je regarde le plafond puis mes yeux se portent sur Ramsay. Sa vision me donne envie de vomir ou de le gifler.

Je prends une profonde inspiration et j'essaye de me calmer pour éviter de faire quelque chose qui pourrait contrarier cette bête. Je n'ai pas envie qu'il me transperce de son poignard … Même si j'ai envie de mourir plutôt que de rester auprès de lui, je n'ai pas envie qu'il soit celui qui me tuera. Je ne veux pas qu'il lise la peur dans mes yeux ni qu'il voit la vie s'échapper de mon corps. Je le regarde dans les yeux. Je l'écoute.  Il me souhaite la bienvenue chez lui … Croit-il vraiment que je compte éternellement chez lui ? Robb va me sauver ! Oui, Robb va venir me sauver avec les Nerbocs ! Je dois me rattacher à cela ou sinon je perdrais la raison. Je la perd un peu déjà … Est-ce la peur qui me fait agir ainsi ? Je dois penser à ma survie. Mais, comment survire avec un monstre aussi rusé que Ramsay ? Il doit connaître mes failles qui se craquellent quand il pose son regard sur mon visage de porcelaine … Comment faire ? Je ne suis pas manipulatrice … Non. Je suis la plus douce et innocente des créatures.

Sansa – Je pense que vous faites erreur Lord Bolton. Je ne vais pas rester ici. On viendra me chercher.

Puis, le monstre m'avoue son plan. La nuit tombée, je serais sienne. Je ne serais pas l'épouse d'Hoster mais de ce monstre. Mon visage se décompose face à cette annonce. Et, les larmes coulent. Je ne veux pas l'épouser … Je ne pourrais pas supporter qu'il me touche … Il me salirait. Je respire et je proteste.

Sansa – Je ne serais jamais votre épouse. Vous pouvez m'épouser mais jamais les Anciens vont considérer ce mariage comme valide. Mon frère et les Nerbocs viendront et ils me ramèneront chez eux.

Ramsay ferme la porte et je reste seule dans cette chambre. Elle n'est pas comme celle que j'ai à Winterfell. Elle est terne et il manque quelque chose pour que je me sente chez moi. Des fleurs … Des fleurs d'hiver. Je continue de pleurer.  

Quelques minutes plus tard, des servantes viennent et me préparent pour mon union avec le lord de Fort Terreur. Elles me lavent puis elles m'aident à m'habiller. Une robe blanche … Une colombe bientôt salie par les mains ensanglantées par ce monstre. Je laisse les servantes me coiffer. Je repense à ma demande à Marianne. Jamais l'épouse de Lucas ne me coiffera comme une Conflannaise. Jamais, je serais sa belle-soeur ni celle de la princesse Daenerys … Ni de la petite Bethany. Ces femmes que je commençais à m'apprécier ne seront pas les membres de ma famille … Non. Je n'aurais pas de femmes à qui je pourrais faire confiance ici. Je le sais, je le sens.  Pourquoi ? Les serviteurs ont trop peur de trahir Ramsay … Peut-être que ma douceur pourra les faire fléchir et m'aider à m'éloigner de ce monstre ? Je me regarde dans le miroir. Je suis jolie certes … Mais, j'aurais voulu que je suis belle pour m'unir avec Hoster.

Je soupire. Je regarde les servantes. Elles font le travail sans douceur sans paroles. Ou très rarement … Je suis bien loin du confort de Winterfell et de la maisonnée qui demeure dans cette bâtisse ancestrale des Stark. Là-bas, j'étais choyée, aimée … J'étais le soleil de Winterfell, là, je serais l'obscurité et la glace de Fort-Terreur. Je serais une princesse froide … Je ne serais plus la Sansa d'autrefois. Pourquoi agir ainsi ? Car, je ne sais pas si Robb arrivera à me sauver. Une fois unie à Ramsay … Je serais mariée légalement à ce monstre et je ne pense pas que je pourrais échapper à la nuit de noce. S'il y a consommation, je serais sa femme et Robb ne pourra pas faire quelque chose … Il sera impuissant. Je continue de réfléchir à cette future vie et des possibilités qui s'offrent à moi  pour échapper à ce cauchemar … Je n'ai plus d'espoir que Robb vienne me sauver. S'il y a quelques heures, j'avais espoir, ce dernier est mort maintenant …. Je dois me résoudre à épouser ce monstre, ce barbare, ce scélérat …. Ce fumier.

Oui, je le dénigre. C'est mal, je le sens. J'étais souvent hautaine avec certaines personnes comme Jon, Theon ou Tavish. Je me rends compte de la noirceur de mon âme … Les Dieux m'ont-ils puni d'avoir été mauvaise avec deux bâtards et un fer-né ? Est-ce ma punition d'être aussi jolie et la fille de Ned ? Je reprends une profonde inspiration. Je continue de regarder mon reflet dans le miroir. Je dois détruire mon joli minois. Être défigurée … Je fronce les sourcils. Même en étant laide, Ramsay commettra à mon égard les pires cruautés. Il fera de moi sa bestiole, sa proie, son gibier et je ne pourrais pas lutter. Si seulement, j'étais Arya, je pourrais me défendre. Or, je ne sais pas comment me servir d'un poignard. Mes mains délicates n'ont jamais été sali par le sang … Je suis qu'une colombe.

Puis, je quitte la chambre, le dénommé Schlingue m'escorte pour m'unir au monstre. Je regarde la victime de Ramsay. Il est sa petite marionnette. Ne voit-il pas que Ramsay a un cœur sombre ? Ramsay l'a brisé … Par quels moyens ? Je ne sais pas. Je me mordille les lèvres.

Nous avançons jusqu'au barral où mon futur époux m'attendait . Visiblement, il n'était pas content. Pourquoi ? Qu'ai-je fait pour le mécontenter ? Je crains qu'il me fasse du mal. Il n'hésitera pas à me faire du mal. Je respire et j'observe l'assemblée. Aucun visage familier, aucun visage amical … Tout s'accélère, je suis maintenant la femme de ce monstre. Je suis à ses côtés au banquet. Je pose mon regard sur les mets qui sont posés dans mon assiette. Je n'ai pas faim. Puis, la musique retentit. Est-ce l'heure de monter dans les appartements nuptiaux pour accomplir le devoir marital ? Oh, pitié …
Pas maintenant. Mon cœur est apeuré.

Je ne peux pas fuir … Je ne sais pas si je pourrais envoyer un corbeau à ma sœur … Pourquoi j'ai encore de l'espoir ? Je deviens folle à essayer de trouver des solutions pour m'échapper de ce sort qui m'attend.  J'avale ma salive et je regarde mon époux … Je ferme les yeux et j'imagine que c'est Hoster. Ramsay ne sera jamais comme Hoster mais si j'imagine que c'est Hoster alors que peut-être que ma vie conjugale avec ce monstre sera moins pénible. Enfin, je pourrais essayer mais Ramsay sera toujours Ramsay. Il  ne sera pas l'homme qui m'était destiné … Il ne sera jamais la Corneille érudite. Jamais … Pourquoi alors rêver à Hoster ? Car si je pense à lui, je ne serais pas morte entièrement. Oui, je meurs lentement …

Je me lève puis on m'accompagne dans la chambre nuptiale. J'attends là-bas. Où est Ramsay ? Que va-t-il me faire ? Je me tiens devant le lit sans savoir quoi faire. Je croise mes bras sur ma robe blanche. Dois-je me dévêtir ? Ou laisser le barbare le faire ? Je respire, j'ai peur … Peur de cette nuit de noce.  Puis, la porte s'ouvre et je vois Ramsay. Une larme glisse sur une de mes joues.

Sansa – Mon seigneur ? Demande-je d'une voix polie sans chaleur.

Je reste à ma place sans bouger en direction de Ramsay. Je ne veux pas me mettre à genoux et lui demander clémence pour ce qui s'est passé quand je suis arrivée . J'ignore pourquoi son regard était furax. Je pose mon regard sur deux coupes et le vin posés sur la table.  Dois-je le servir ? Je ne sais pas quoi faire. Je respire. Je suis apeurée, cela peut se voir dans mon regard.

Je me dis que même si je suis sa femme. Mon cœur ne sera jamais à lui. Je me réfugierais dans des rêves … Au moins, cela me maintiendra en vie dans ce cauchemar … Et si je porte ses enfants … Devrais-je les tuer quand ils seront dans mes entrailles ? Je serais une criminelle. Je serais pire que Viserys. On ne tue pas les enfants. Même ceux du vice et de la vertu … Je suis condamnée à porter les enfants de Ramsay. Mais, je me fais une promesse. Jamais, ils seront comme lui. Je ferais tout pour que mes enfants soient la lumière et non l’obscurité comme leur père … Leur misérable père.

Mais, pourrais-je supporter tout ceci ? Je ne sais pas. Je dois puiser ma force dans les souvenirs que j'ai des personnes que j'aime. Je dois éviter de me faire des idées qu'on viendra me chercher car je ne sais pas si je pourrais me libérer des griffes de Ramsay. Oui, je suis défaitiste … Mais, peut-être que je devrais accepter mon sort pour éviter que les Nordiens et les Conflannais perdent la vie …Si je dis que je suis heureuse alors ils seront en vie … Si je dis quelque chose qui prouve le contraire, le sang sera versé … Pourrais-je supporter que mon frère meurt à cause de moi ? Non. Je ne veux pas non plus que ser Lucas Nerbosc ni ses frères perdent la vie … Lady Marianne comme la Princesse Argentée ne doivent pas connaître la douleur de perdre leur époux. Je me sacrifie … Mon bonheur plutôt le malheur des autres … Je ne suis pas une guerrière ni une héroïne, je suis seulement Sansa.

Je chasse ces idées et je me concentre sur Ramsay. Je suis sa prisonnière, mais, du moment que je pourrais rêver, je serais libre …
sansaa beast in humain skin
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] C71a
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister & Donnor Salfalaise
Messages : 393
Date d'inscription : 05/06/2018

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyJeu 14 Fév - 17:32

a beast in human skin
An 302 lune 1 semaine 4

En enlevant Sansa Stark, Ramsay voulait avant tout faire souffrir la jeune fille et sa famille. Depuis qu’il les connaissait, les Stark l’avaient toujours méprisé, tantôt en lui refusant une place dans leur garde et dernièrement, alors qu’il était seigneur, en refusant la main qu’il leur tendait. Catelyn Stark l’avait humilié, méprisé en ne le soutenant pas dans sa quête d’épouse pour perpétuer la lignée des Bolton. Les Stark recherchaient qu’une seule chose, sa mort, pour pouvoir lui prendre ses terres. Sansa Stark, la belle rousse du Nord était la victime idéale. Ses noces se profilaient, elle devait bientôt épouser un jeune seigneur du Conflans et bien, c’était désormais Ramsay qu’elle épouserait. L’homme avait fomenté un plan infaillible et en effet, au nez et à la barbe de tout le monde, il était parvenu à enlever la belle Stark, à tuer sa louve et à la conduire jusqu’à Fort-Terreur. Ramsay n’avait aucune pitié, il avait blessé sa future femme en faisant en sorte qu’elle reste endormie tout au long du voyage. C’était que le début des souffrances de Sansa Stark, en l’épousant elle subirait la haine de Ramsay pour sa famille.
Après son retour à Fort-Terreur, Ramsay avait annoncé la nouvelle à Sansa, elle deviendrait son épouse et n’aurait nullement le choix. Le Lord n’accepterait aucune protestation de sa part et même si elle se refusait à lui, il la contraindrait. Ainsi, le Lord avait invité ses proches alliés à venir rapidement à Fort-Terreur, annonçant qu’il célébrait ses épousailles et qu’un banquet serait donné en cet honneur. L’homme avait commencé à recevoir ses vassaux et il donna ses ordres pour la célébration de l’évènement. Bientôt, il aurait une épouse pour organiser toutes ces futilités et il pourrait consacrer son temps à des choses plus importantes. La chose qui fut la plus agaçante pour Ramsay, ce fut d’essuyer la jalousie de Myranda. La petite teigne blonde lui avait littéralement hurlé dessus, cassant au passage quelques précieux objets. Ramsay aurait pu la jeter par l’une des nombreuses fenêtres, mais il ne s’était pas résolu à faire cela à son amante. Myranda était une bonne combattante, elle avait de nombreuses qualités, mais la jalousie était bien l’un de ses pires défauts. En retour, Ramsay lui avait rit au nez et lui expliqua non sans une once de violence que jamais il épouserait une simple servante.
Les noces se arrivèrent rapidement, Ramsay ne perdit pas de temps, il ne voulait surtout pas que les Stark se mêlent de ses affaires avant qu’il soit marié avec Sansa. Une fois Sansa devenue sa femme, les Stark ne pourraient plus rien faire.
Tous les invités étaient présents, attendant devant le barral la future mariée, tout comme le seigneur des lieux. Ramsay était impatient, guettant les alentours. Tous ses hommes étaients en place, sur les remparts de Fort-Terreur, prêt à informer le maître des lieux de la venue des Stark. Non personne ne viendrait, il n’avait laissé aucun témoin derrière lui. Ils mettraient des semaines avant de venir s’aventurer sur les terres des Bolton et avec un peu de chance Sansa serait enceinte et donc bien à lui.
La mariée approche, magnifique dans sa robe et ses fourrures blanches. Une image de pureté que Ramsay allait s’empresser de salir. Comme pour se moquer de la jeune fille, il l’avait fait escorter par Schlingue. Un sourire ironique apparu sur les lèvres de Ramsay en voyant la détresse de Sansa. Le petit oiseau ne pouvait pas fuir, elle était sienne désormais. Il prit sa main et le mestre célébra le mariage, unissant devant les anciens dieux Sansa Stark et Ramsay Bolton.

Le banquet des noces réunissait tous les proches et Ramsay et ses vassaux. Le vin et la bière coulèrent à flot et différents plats passèrent devant tous. Les alliés du seigneur étaient fiers de sa prise et du coup mit dans le nez des Stark. Ramsay but à outrance, mais il était toujours capable de se maîtriser. On fit chanter des chansons à la gloire des anciens Rois Rouges, les ancêtres de Ramsay. Tous rêvaient de gloire et Ramsay souhaitait qu’une chose engrosser son épouse et ainsi perpétuer la lignée des Bolton, dont il était le dernier représentant.
Vint l’heure du couché pour la mariée, Ramsay demanda à une servante de faire conduire Sansa dans leur chambre et de la préparer. Pendant ce temps, le seigneur but encore quelques coupes de vin et accueilli avec allégresse les remarques graveleuses de ses hommes.

Quand il entra dans la chambre nuptial, Ramsay trouva Sansa debout devant le lit, elle ne semblait pas quoi savoir faire. Elle ne bougeait pas, apeurée et elle avait raison d’avoir peur. Ramsay s’approcha de la table où se trouvait du vin et deux coupes, il s’en servit une et remplit l’autre qu’il tendit à son épouse.
Ma douce épouse. Qu’il est dommage que vous deviez payer pour les humiliations de vos parents envers la maison Bolton. Je vous ferai vivre un enfer ma douce.” Il s’approcha et caressa les cheveux roux de la jeune fille tout en murmurant à son oreille. “ Votre unique but sera de me faire des enfants, vous resterez d’ailleurs dans cette chambre jusqu’à l’annonce de votre première grossesse et vous n’en sortirez que pour de grands évènements. Vous souffrirez, mais vous devrez avoir l’air heureuse et me montrer un amour inconditionnel. Votre frère viendra vous récupérer et vous refuserez, me jurant ainsi un amour éternel. Je suis certain que vous trouverez une jolie histoire à leur raconter pour dire que vous vous êtes enfuis avec moi, ne pouvant ainsi pas vous résoudre à épouser un autre homme. “ Il but d’une traite sa coupe de vin et la posa en la claquant sur la table, faisant ainsi trembler la jeune fille. Il retira sa veste et sa chemise, dévoilant ainsi son torse.
Vous obéirez Sansa, à chaque instant, à la moindre désobéissance, au moindre pleur et si vous jouez mal la comédie, je vous punirai et sachez que punir c’est ma spécialité. “ Il tourna autour de la jeune fille et lui retira lui ôta sans délicatesse sa coiffure, dévoilant ainsi ses longs cheveux roux. “ J’oubliais ! Sachez également que vous venez d’épouser le meurtrier de votre père.” Il se mit à rire d’un rire sadique et débuta ainsi la pire nuit que Sansa ait connu de toute son existence.


Made by Neon Demon



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyDim 3 Mar - 18:57


Chapitre 2

 
Je n'ai jamais songé un instant être l'épouse de Ramsay Bolton. Je ne pensais que je serais son épouse. Non, j'aurais dû épouser Hoster Nerbosc. La troisième corneille .. Et, non un bâtard devenu légitime. Qu'ai-je fait pour mériter ce châtiment ? Ai-je offensé les dieux pour qu'ils me punissent ainsi ? Je l'ignore. Mais, j'aurais pensé qu'après la perte de mon cher père, les dieux se montrent plus cléments envers moi.

Je regarde la bête qui me sert d'époux, je la vois manger. Je n'arrive pas à manger. Je n'ai pas de plaisir à manger les mets qu'on me sert. Je mange par politesse mais l'envie n'est point là. J'écoute les chansons à la gloire de Bolton. Comment font-ils pour aimer un être comme lui ? Ont-ils peur de lui ? L'aiment-ils réellement ? Je pense qu'un bon seigneur doit se faire aimer et non régner par la crainte. Mon père était honorable, juste et droit. Ramsay est le contraire de mon père. Il est à l'antipode de mon archétype d'homme. Oui, je rêvais de prince charmant et Ramsay est un montre. Un vil serpent … Que me fera-t-il si je ne tombe pas enceinte ? Il me fera les pires choses qu'il peut accomplir. Je n'ose pas imaginer ceci. Je tremble d'effroi rien que d'y penser. Je continue de le regarder. Mon cœur ne battra jamais pour lui. Jamais ! Je me fais le serment de ne jamais l'aimer. Je le respecterais mais jamais je serais amoureuse de lui. C'est Hoster que j'aime. Enfin, je crois.

Par la suite, il est heure pour moi de rejoindre ma chambre nuptiale. J'ai peur. Que va-t-il m'arriver là-bas ? En connaissant le monstre, je ne serais pas heureuse. Je suis la soubrette, elle m'aide à me préparer pour la nuit. J'attends mon époux en croisant les bras sur ma robe blanche. Enfin, il arrive. Je dis mon seigneur en attendant la suite. Je regarde ensuite les deux coupes.

Le monstre se rapproche de la table où se tenait les deux verres. Je décide de ne pas bouger. Je reste prudente. Il se sert une coupe puis il me sert pour moi. Dois-je boire ce breuvage ? Je n'ai pas envie. Pas maintenant. Mais s'il me le demande, je le ferais. Telle un patin qui écoute les ordres de son maître. Il pourra croire qu'il tire les ficelles mais il ne pourra jamais contrôler ce que j'ai sur le cœur. J'écoute Ramsay parler. Il dit que c'est dommage que je paye pour les humiliations de mes parents. Est-ce ma faute s'il est un bâtard ? Si sa famille n'est pas respectée comme les Mormont ou les Manderly. Jamais, les Bolton ne seront aussi respectées par ces deux familles distinguées. Enfin, c'est mon jugement à moi et non celui que prône mon frère. Mon époux me caresse les cheveux, j'avale ma salive. Que dois-je faire ? Je ne peux pas lui mettre une claque ni me reculer. Si je recule, je tomberais sur le lit. Par la suite, il me murmure que mon devoir est de procréer. N'est-ce pas ma première mission en tant qu'épouse ? Donner la vie à des fils. Me croit-il stupide ? Je connais les devoirs d'une femme : obéissance et être fertile. La vipère continue de parler, il dit que je devrais rester ici. Que vais-je faire seule ? Aurais-je le droit de coudre ? Ou devrais-je contempler le plafond avant qu'il me tourmente ? Serais-je privée de respirer l'air frais ? Je ne préfère pas demander. Je le laisse continuer à parler. Pense-t-il réellement que je trahirais sa confiance pour avoir la tête de mon frère sur une pique ? Jamais. Je dirais à mon frère que je suis heureuse. Je me sacrifie pour sa vie, celle des nordiens et celles des conflanais. Pourquoi dois-je jouer ce rôle ? Je ne le jouerais pas si on n'avait pas trop perdu de gens … Et même, s'il n'avait pas eu la rebellion, je n'aurais pas permis à mon frère de mourir pour moi. Je respire et je continue de regarder Ramsay. Croit-il que je mettrais en danger les gens que j'aime ? Non. Il est stupide de me surestimer. Je suis peut-être idiote pour certains points mais je ne ferais rien qui pourrait coûter la vie de mon frère ou des gens que j'aime. Le vil homme boit le vin. Puis, il me fait sursauter. Quel mécréant, quel monstre …

Ramsay me défait ma coiffe, ma chevelure rousse tombe en cascade. Il dit que si je n'obéis pas, il me punira. Que me fera-t-il ? Il m'a pris ma louve. Qu'est-ce qu'il peut arriver de pire que la mort de Lady ? Il dit qu'il est le meurtrier de mon père. Mon cœur se brise en mille morceaux. Ramsay brûlera en Enfer. Si seulement, je pouvais allumer le brasier où cet idiot cramerait, j'en serais heureuse. Or, je n'ai pas la capacité. Je suis qu'une faible femme.

Sansa – Je ferais ce que vous m'ordonnez mon seigneur. Dis-je d'une voix sans chaleur.


J'aurais pu me taire mais je pense qu'il valait mieux que je parle. Je ne sais pas à quoi m'attendre avec ce monstre.

Sansa – J'écrirais une missive sous votre dictée, ainsi, vous verrez que je suis fidèle à votre nom et non à celui de mon frère.

Ai-je trop dit ? Va-t-il me punir pour ces quelques paroles ? Je me mouille les lèvres en observant ce monstre. Je me tiens toujours droite. Je dois être aussi digne que mère. Je me redresse et je respire à plein poumons. Que dire maintenant? Que faire ? Je me tourne vers la table et je bois une gorgée de vin. Si seulement, je pouvais mourir maintenant … Comment vais-je rester en vie avec lui ? Dois-je attendre de lui donner un fils avant de mourir ? Ou, de mourir en donnant la vie ? Je ne sais pas. Je respire et je le regarde dans les yeux. Je reste froide, aussi froide qu'un iceberg. Il ne pourra jamais réchauffer mon cœur. Il ne réchauffera jamais l'âtre de mon âme. Non, ce n'est pas lui qui devait m'accompagner dans la vie, mais, Hoster. De même, je m'imaginerais un monde où je suis l'épouse d'Hoster. Ou, je pourrais me réfugier dans les bribes de paroles de mon cher cobrac. Je me souviens de ces récits et de ces poèmes.


sansaa beast in humain skin
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] C71a
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister & Donnor Salfalaise
Messages : 393
Date d'inscription : 05/06/2018

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyMer 3 Avr - 10:47

a beast in human skin
An 302 lune 1 semaine 4

Enlever l'aînée des filles Stark et l’épouser à l’insu de tout le monde serait son plus grand coup d’éclat. Ramsay avait pris tous les risques pour parvenir à cette mission et il y était arrivée brillamment. Aujourd’hui, la belle et douce Sansa Stark était sienne et personne ne pourrait jamais s’opposer à cette union. Sa victoire serait de mettre enceinte la jeune fille et qu’elle lui donne un héritier. Ainsi, l’homme aurait un enfant et une épouse qui pourrait prétendre au trône du Nord. En tout cas, s’il venait à avoir un fils, il l'élèverait en ce sens, dans la haine des Stark.
Sansa Stark avait épousé le meurtrier de son père, Ramsay lui avait révélé toute la vérité. Après tout, le mari et son épouse ne devait avoir aucun secret l’un pour l’autre. Il en serait de même pour lui et Sansa. La jolie rousse saurait tout sur lui, les bons comme les mauvais côtés.

Obéissez ma douce épouse, c’est tout ce que j’attends de vous. N’oubliez pas que vous êtes une Bolton maintenant, vous avez reçu mes couleurs et vous vous devez de les honorer."

-
Le lendemain matin, Ramsay était particulièrement de bonne humeur, il avait fait vivre un cauchemar à Sansa Stark et il espérait bien que cette nuit avait été très productrice. Dans tous les cas, il avait l’intention de partager chaque soir la couche de la jeune femme dans l’intention de produire plus rapidement un héritier. Une fois que Sansa sera enceinte, il la laissera le temps de sa grossesse, se trouvant ainsi un nouveau jouet pour quelques mois. Il souriait tandis qu’un serviteur était en train de l’habiller. Sansa se faisait de son côté vêtir. La lady de Fort-Terreur se devait d’être parfaite. Ramsay quitta sa chambre et alla rejoindre la salle à manger où était dressé le repas. Le seigneur s’installa sur son haut siège à la table d’honneur et commença à raconter sa nuit de noce, tout en faisant rire l’assemblée.

Ah ma belle épouse !” Il se leva et s’avança vers Sansa pour l’embrasser sur la joue. Il lui prit sa main et l’avança jusqu’à la table d’honneur. Là, tel un parfait gentleman, il lui tira son siège pour qu’elle puisse s’asseoir. “J’étais justement en train de parler de vous.” Il demanda à ce qu’un serviteur apporte un plat à la jeune femme. “Mangez, pour me donner un héritier vous devez prendre des forces. J’espère que je ne vous ais pas trop épuisé ?” Il la regarda avec un sourire pervers sur les lèvres et se pencha vers son assiette pour manger un bouchée de sa tourte. “Je suis certain que ce sudiste de Nerbosc ne vous aurez pas autant gâté en une nuit !” Il se mit à rire, tout comme les personnes présentent dans la salle.



Made by Neon Demon



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyMer 10 Avr - 22:38


Chapitre 3

 

Comment pourrais-je aimer la main qui a ôté la vie de mon père ? Jamais, je n'aimerais cet homme. Par les anciens et les nouveaux dieux, je jure sur ma vie que mon cœur sera aussi froid qu'un iceberg. Je serais une princesse de glace, le soleil que j'étais à Winterfell ne brûlera plus ardemment dans cette prison. Oui, c'est une prison car je suis un oiseau, un oiseau qui ne pourra plus sortir … Enfermée, cloîtrée dans cette demeure, j'ai bien peur de dépérir. Dois-je me laisser mourir de faim ? Je ne suis pas sûre que la bête m'autorise à jeûner. Il vaut mieux que je mange … Peut-être pas comme une ogresse mais je dois manger. En revanche, sera-t-il possible de m'enfuir dans cette demeure ? Je ne pense pas que j'aurais l'audace de m'échapper … Je serais libre quand l'étranger m'ôtera la vie. Mourir ? En mourant, je serais libre de Ramsay … Si je fuis, il me traquera et il fera du mal à des gens. Si je meurs, il ne me fera rien. Peut-être que mon esprit déraille. Après tout, pourquoi serait-il sain alors que je ne suis pas où je devrais être ? Ma vie est auprès d'Hoster Nerbocs. Et si je feins la folie … Peut-être que Ramsay me laissera tranquille … Qui voudrait d'une folle comme épouse ? Personne. Ces idées défilent dans mon esprit.

Le criminel, le félon me dit que je suis une Bolton. Je porte peut-être ces armes, je suis unie devant le baral sacré mais les dieux ne pourront jamais reconnaître ce mariage. Pourquoi le feraient-ils ? Ramsay est un monstre. Il ne mérite pas le bonheur. Et même si je lui donnais son précieux enfant, il est possible que ce dernier trépasse. Il est monnaie courant qu'une femme périsse en donnant la vie ou que l'enfant meurt lors de l'accouchement. Mais si l'enfant meurt dans mes entrailles, le barbare Ramsay sera furieux et me donnera des coups. Je pourrais imaginer plusieurs scénarios sur ma vie en tant qu'épouse que Ramsay. Mais, jamais, ils ne seront ceux que j'avais imaginé en tant que dame de Vivesaigue auprès d'Hoster.

Je ne dis rien à Ramsay, je me contente de hocher la tête. Je refuse de parler comme je le fais quand je me sens bien. À quoi bon ? Si je dis quelque chose de travers, il me fera du mal. Il vaut mieux clore mes lèvres et dire des choses qui pourraient aller dans le sens de l'infâme et diabolique Ramsay.

La nuit est terrifiante. Je me sens humiliée. Je n'avais pas imaginé vivre en enfer lors de ma première nuit. Quand je me réveille, je vois que Ramsay n'est plus là. Quelle heure est-il ? Je l'ignore. Je vois une servante, elle me dit qu'elle va me préparer pour la journée. J'acquisse la tête sans rien dire. La domestique me lave. Je me contente de la laisser faire, je regarde les marques de mon corps et je remémore la nuit honteuse que j'ai vécu. Et si Ramsay m'avait tué cette nuit là ? Personne n'aurait rien dit. Quoique s'il me tue, il ne pourra pas obtenir sa vengeance sur ma vie. Il ne me tuera pas. En revanche, il me blessera. Je regarde la servante. Pourquoi est-elle fidèle à son maître ? Est-ce que ce dernier la traite bien ou au contraire il lui fait subir les milles tourments ? Après ceci, je suis habillée d'une robe, la servante me demande si je souhaite tresser mes cheveux auburn. Je lui réponds que je souhaite une coiffure qui puisse plaire à mon époux.

Peu de temps après ceci, je rejoins mon époux dans la salle de réception. Avant de pénétrer dans cette salle, j'entends les rires gras des sbires de ce monstre. Il se moque de la nuit de noce. Je rougis.  Je dois me maîtriser et ne point pleurer face à ce tyran. Si je pleure, il me tourmentera un peu plus. Je prends une profonde inspiration, je pense aux moments heureux que j'ai vécu avec ma famille à Winterfell. Je n'ai plus ma précieuse Lady, je ne suis plus une Louve mais je resterais toujours une Louve. Ramsay ne pourra pas m'enlever mes souvenirs ni mes rêves. Non, jamais. Je suis sa prisonnière, son patin mais je ne serais jamais amoureuse de lui. Je continue de respirer, je pose ma main sur mon vent plat. Et si ce dernier reste plat et que je dois subir les tourments de Ramsay pour que je devienne enceinte de ses œuvres … Je ne pourrais pas supporter de vivre cela éternellement. J'entre enfin dans la salle de réception. Je le vois trôner sur son siège. J'avance vers lui. Le misérable se lève et me salue. Sa belle épouse ? Je ne sais pas quoi répondre face à compliment. Est-ce un mensonge qui sort de la bouche de Ramsay ? Mon esprit est perdu. L'homme s'avance vers moi puis il m'embrasse sur la joue. Je suis surprise de ce geste venant de lui. Ensuite, il se comporte comme un véritable gentleman envers une dame. Je m'assois à la table d'honneur et je regarde les mets posés sur la table. Je dois manger ou sinon je crains le pire venant de cet homme. Je le laisse parler puis je commence à manger la tourte. Je pose mon regard azur sur lui. Dois-je lui répondre concernant sa dernière remarque sur l'homme qui a dompté mon cœur ? Je soupire.

Sansa – Si monsieur le croit, alors, c'est certainement la vérité dis-je d'une voix neutre et en baissant la tête

Que dire de plus ? Je continue de manger une tourte. Puis, je vois une femme. Il me semble qu'il s'agit de Myranda. Elle me regarde d'une drôle de manière. Ensuite, mon regard se pose sur mon époux. Dois-je lui demander de prendre congé ? Je respire de nouveau. La vie avec cet homme sera longue.

Lune 4 semaine 1

Je suis alitée dans mon lit depuis quelques jours, le mestre m'annonce que je suis enceinte. Je me redresse du lit. Je le regarde dans les yeux. Je porte l'enfant de ce monstre. Est-il au courant ? Il doit jubiler dans son coin car maintenant je suis enceinte. Si je le suis, il pourra me laisser la paix. Il ne viendra pas me tourmenter les nuits.

Sansa – Je vous remercie mestre Rodrick. Mon époux sera comblé que je suis enceinte. Je respire. Pensez-vous qu'il me soit possible de sortir du lit et pouvoir annoncer la bonne nuit à mon tendre époux ? Je me tais quelques secondes. Est-ce recommandé de prendre l'air ?

Rodrick – Oui Lady Sansa, mais, vous devez vous reposer. L'air pourra vous faire du bien.

Je remercie le mestre, il quitte de ma chambre. Je vois la servante, je lui demande de m'aider à me lever puis de m’apprêter pour voir mon époux. Suis-je tombée amoureuse de Ramsay ? Plutôt que mourir, je ne pense pas ce que je dis au mestre. Je mens. Est-ce mal ? Peut-être … Je préfère cela plutôt que Ramsay pense que je lui résiste.  

Quelques heures plus tard, je suis prête. Je me rends au bureau de celui qui est devenu mon époux. Je frappe à la porte puis je rentre. Je le regarde dans les yeux. Je me rapproche de lui. Est-il au courant que je suis enceinte ? J'aurais tant aimé qu'Hoster soit le père de mes enfants et non ce monstre. Or, les dieux ont décidé le contraire.

Sansa – Bien le bonjour mon aimé dis-je en plantant mon regard dans le sien. Est-ce que vous avez quelques minutes à m'accorder ? Je me rapproche de lui. Je lui souris.

Dois-je attendre ? Je m'arrête sur le chams. Je ne sais pas comment va réagir Ramsay. Je prends une longue inspiration. J'avale ma salive puis je le regarde.



sansaa beast in humain skin
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] C71a
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister & Donnor Salfalaise
Messages : 393
Date d'inscription : 05/06/2018

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyMar 28 Mai - 22:21

a beast in human skin
An 302 lune 1 semaine 4

La bête avait enlevé la belle, la conduisant dans sa terrible forteresse, la privant de toute sécurité et lui faisant vivre le pire des cauchemars. Plus de famille, plus de fiancé, juste la terreur d’un quotidien cauchemardesque. Ramsay détestait les Stark et Sansa subissait toutes les humiliations et la frustration qu’il a pu ressentir envers sa famille. L’écorcheur ne pardonnait pas et la jeune femme qui était devenue son épouse saurait à quel point il pouvait être une horrible personne.
Le mariage sied à Ramsay. Il se plaisait à maltraiter son épouse, à lui rappeler qu’elle était désormais sienne et que personne ne pourrait la lui enlever et certainement pas son frère Robb Stark et son incapable d’ancien fiancé Hoster Nersbosc. Personne n’était venu réclamer la belle enlevée jusqu’à Fort-Terreur. Elle était à sa merci. Chaque soir, Ramsay partageait la couche de la couche de sa jeune épouse, espérant qu’elle tombe enceinte pour perpétuer la lignée des Bolton et aussi pour que sa progéniture puisse un jour revendiquer Winterfell et la gouvernance du Nord. Ramsay avait de grandes ambitions, il voulait apporter au nord son indépendance, comme les Iles de fer le firent. Pour lui, le Nord ne devait pas être soumis au pied des dragons. Le Nord devait être son propre souverain et personne ne devrait le remettre en cause et ruiner ses traditions. Certain de lui, Ramsay savait qu’il finirait par trouver des alliés qui iraient dans son sens et l’aiderait à faire la main basse sur le Nord et à le défendre envers et contre tous.

Voilà quelques jours que son épouse était souffrante. Ramsay en était fort contrarié puisqu’il ne pouvait pas la visiter. En outre, il espérait que Sansa Stark ne se laisse pas mourir, sinon, cela pourrait compromettre tous ses plans. Pour la remettre sur pied, il lui fit envoyer un mestre qui devait l’examiner.
Seul dans le bureau attenant à sa chambre, le lord de Fort-Terreur était en train d’examiner des documents concernant la logistique du château, les stocks de vivre et, ce qui l’intéressait le plus, le nombre d’homme qui serait disponible s’il venait à faire la guerre dans le Nord. Son armée ne valait pas celle des Stark, mais s’il venait à convoquer son ban, Ramsay savait que chaque Ecorché équivalait bien plus qu’un loup. Ses hommes étaient sanguinaires et ne reculeraient jamais devant le danger.
Alors qu’il était en train de rédiger une missive à l’intention de lord Locke, son épouse entra dans la pièce. Soupçonneux de la voir arriver devant lui, tout en celui accordant une dénomination qui transpirait la fausseté, Ramsay se tût, préférant observer Sansa. Puis, il finit par répondre à sa question, l’invitant à rester dans la pièce, debout face à lui.

Vous voilà donc remise ma tendre épouse ? “ Répondit mielleusement Ramsay qui pensa tout de suite au fait qu’il allait pouvoir rejoindre le lit de sa femme dès ce soit. “ Que vous a dit le mestre ?” Demanda l’homme.




Made by Neon Demon



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] EmptyVen 26 Juil - 11:08


Chapitre 4

 

Je ne suis pas mariée à un prince charmant mais à une bête. La belle qui épouse une bête, ça serait une belle histoire. Sauf que la belle n'est pas éprise de ce monstre. Comment aimer un homme comme Ramsay ? Personne. Je ne comprends pas les raisons qui poussent ces maîtresses à le désirer. Il n'a rien de particulier. C'est un barbare sans cœur qui ne mérite pas de vivre. Et dire que je porte dans mes entrailles son enfant. Je ne veux pas donner la vie à cet enfant. Ramsay ferait de lui un patin. Que faire alors? Mourir ou rester en vie ? Je ne sais pas.

Je suis dans le bureau de mon prétendu époux. Il me demande ce que le mestre a dit. Je suis enceinte de toi monstre et je n'ai pas donner la vie à un être comme toi. Car si je sais que mon fils torture les gens ou s'ils tuent des femmes. Je ne serais pas heureuse … Non, car, je sais que Ramsay ferait tout pour contrôler son enfant. Il n'aimera pas cet enfant. Il est pour lui la clé du Nord. Dois-je réellement mourir ? Différentes pensées circulent dans mon esprit. Je me sens si lasse de vivre ici … Je souhaite rejoindre un linceul et revoir mon père. J'avale ma salive et je le regarde dans les yeux.

_ Je ne pense pas que je serais remise mon époux, ces maux ne vont pas disparaître du jour au lendemain. Je pose mon regard dans les yeux de la bête. Je porte votre fils. Je ne pense pas que vous voulez que je perde votre enfant, Ramsay ? Je soupire. Je vous demanderais de bien vouloir ne point me visiter. Pour la santé de l'enfant. À moins que vous désiriez que j'accouche d'un enfant mort-né. Je me tais quelques secondes. Peut-être que je pourrais prendre l'air ? Plutôt que rester clôturée dans une maison. Une bonne marche serait vivifiante pour la graine qui pousse en moi. Une graine doit être vigoureuse, non ?


Dois-je jouer la faible ? M'évanouir pour qu'il me laisse reprendre des couleurs ? Je ne veux pas qu'il me bat. Car si je perds son précieux enfant de cette façon, je lui ferais payer. Je ferais tout pour assassiner ce chien. Oh oui, il mourra. Comment ? Je ne sais pas encore.

Mais, je ne comprends pas pourquoi je suis partagée entre vivre ou mourir. Est-ce parce que je me sens prisonnière ici ? Je n'ai plus goût à rien. Ce que je mange n'a plus les mêmes saveurs divines quand j'étais heureuse. Est-ce que je me laisse mourir à petit feu ? Je mange de moins en moins. Comment cet enfant pourrait grossir dans mes entrailles quand la vie n'est pas que cendre et désenchantement. Je respire, je pose ma main sur mon ventre. Cela me rend malade d'être la mère de cet enfant. Il ne peut pas rester en vie. Mais désire-je réellement le tuer ? Ou, ça sera Ramsay qui causera la perte de cet être qui grandit en moi. Cette chose abominable.

_ Pourrais-je prendre congé de vous très cher mari ? Votre enfant m'épuise et je ne pense pas qu'une femme enceinte dans vos pattes pourraient vous aider à prendre une décision. Je vois que vous êtes en train de travailler et j'imagine que mes humeurs de femme enceinte pourraient vous contrarier. C'est pour cette raison que je demande prendre congé car je ne souhaite pas vous importuner en me voyant ainsi. La femme d'un grand seigneur comme vous ne peut pas faire l'ombre à son mari.

Ces mots sortent de ma bouche mais j'ignore comment la bête va réagir. Je soupire en ne sachant quoi faire d'autres. Souhaite-t-il que je m'agenouille devant lui pour que je le supplie de me laisser repartir ? Je veux qu'une chose : qu'il me laisse en paix. Je ne veux pas qu'il me touche. Non, que ces mains caressent sa catin s'il le souhaite. Moi, je veux être tranquille. Je ne désire pas voir sa face dans le noir. Ni qu'il soit en moi. J'ai déjà quelque chose de lui qui grandit en moi. Pourquoi devrais-je supporter la vue nauséabonde de son paternel ? J'aurais tant aimé que cette chose soit l'enfant d'Hoster. Mon doux Hoster … Je suis désolée pour tout.

_ Mais, je vous promets d'être rayonnante à vos côtés cher Ramsay ce soir. Nos sujets pourront fêter cette nouvelle avec grande joie. Une bonne nouvelle doit être fêtée. À moins que vous préfériez que nous attendions que je donne naissance à votre fils ?

sansaa beast in humain skin
(c) ANAPHORE


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty
MessageSujet: Re: a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]   a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
a beast in human skin - avec Sansa Stark [ALTERNATIF]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Vient demander à Guillaume de renouer avec Luna
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» RP avec une chatte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: