RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici L'inquiètude d'une mère 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 L'inquiètude d'une mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyLun 7 Jan - 6:46

An 302
Lune 3

Il faisait sombre et presque frais dans la chambre… C’était ce qu’il y avait de mieux pour moi en ce moment. La fraîcheur et un peu d’obscurité… Quoi que… Aujourd’hui en soit c’était relativement une bonne journée : j’étais plus ou moins arrivée à garder une soupe de lentilles dans l’estomac accompagnée de quelques morceaux de fruits. Cette grossesse était plus qu’une catastrophe. Je n’arrivais plus à manger comme il le fallait et j’étais plus faible qu’un chaton. Rien que garder ce que je buvais était difficile certains jours. Edwyn s’occupait de moi… de toute manière j’étais incapable de protester ou de tenter de me lever : pour une fois : j’obéissais sagement sans discuter. Ce qui était le plus dur pour moi était de ne plus pouvoir allaiter ma fille, une nourrice se chargeait d’elle. Pour que je me repose un peu. Même si je la voyais le soir ou le matin et parfois dans la journée c’était dur pour moi…

Le mester était passé, aucune idée si c’était une idée d’Ed ou pas… mais il était passé. Je ne voulais même pas savoir s’il y avait un risque de fausse couche ou non : c’était largement suffisant pour moi de ne pas savoir. Et en fait au vu de mon état c’était tout à fait possible. Six lunes de grossesse déjà… J’estimais en gros que la petite graine de sésame datait de la nuit où Edwyn était rentré de la fête et que je l’avais surpris à regarder Sarelya. C’était pas mal d’avoir survécu jusqu’ici, six lunes. Il n’en restait plus que quatre à tenir. J’allais bien y arriver. Et le bébé aussi quand même.

Derrière la porte du couloir j’entendais des murmures. Edwyn et le Mester ? Sûrement. Je fermais les yeux avant de les rouvrir en entendant la porte s’ouvrir. Lady Ynys. Oups… Je commençai immédiatement à me redresser pour tenter de la saluer comme je le pouvais. Comme à chaque fois bien que je devais évidement rester coucher. Et pour sans aucun doute la millième fois m’excuser de ne pas assurer mes fonctions au près d’elle. Et encore une fois je me sens coupable de la « trahir » de cette façon.

« Bonjour Lady Ynys. Comment allez-vous ? Je suis désolée de ne pas pouvoir être au près de vous. »

Mille et unième excuse. C’était un peu comme une pièce de théâtre rondement apprise et maîtrisée. Mais on s’y fait plus ou moins.


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyJeu 24 Jan - 16:55

Ynys Allyrion était revenue à La Grâcedieu avec Boadicée et son époux. Elle avait retrouvé la chaleur de son foyer et la dornienne en était plus que ravie. Sa fille courrait régulièrement dans les couloirs de la demeure des Allyrion. Nyméria était une enfant vigoureuse et la jeune mère en était plus que ravie. Quant à son fils, le temps passait et peu à peu l’ombre de la mort de son aîné disparaissait dans les limbes du passé. Altaï grandissait et sa cadette aussi. C’était tout ce qui comptais pour la mère qu’elle était. Avait tant sacrifié pour eux, sa jeunesse en premier et ses rêves d’être à la tête de Ferboys. Mais avec le temps, les choix qu’on lui avait imposés lui paraissaient plus acceptable. Et finalement, elle ne regrettait pas de ne point avoir mis à exécution ses propres plans pour donner un enfant en meilleur santé à son époux. Ryon était heureux d’avoir à nouveau une fille. Nymeria n’allait pas remplacer Elia, évidemment mais c’était assez doux pour les âmes de se rendre compte que leur couple pouvait surmonter les pires crises.

Mais en ce début de l’An 302, pour une fois, ce n’était pas sa grossesse qui inquiétait le plus la Lady de La Grâcedieu. Non ce n’était pas la sienne mais bien celle de Boadicée. Cette femme qu’elle connaissait depuis des années. Ynys avait toujours eu à ses côté la Sand. Et si après ses scandales l’Allyrion a mis du temps à pardonner à la jeune femme, ce fut bien Ynys qui fit en sorte que Boadicée retrouve une place digne de ce nom auprès des sa maison. Or l’état de la future mère préoccupait la Lady des Montagnes Rouges. Alors pour une fois depuis bien longtemps c’était au tour de Lady Allyrion de veiller un peu sur la Sand. Boadicée avait été si souvent à ses côtés lors de ses nombreuses fausses-couches.  Et les pas rapides de la Dornienne la conduisaient en ce moment à son chevet. Ynys parcourait les couloirs de La Grâcedieu la mine inquiète. Mais elle laissa ses angoisses sur le seuil de la chambre de la jeune femme. Cette dernière fut presque étonnée de la voir, elle, plutôt que son compagnon. Ynys Allyrion ne s’en offusqua point. Elle entra calmement et s’approcha du lit où la Sand se redressait. Elle se confondit en excuses comme à son habitude. Elle s’excusait encore et encore de ne point pouvoir assumer ses fonctions à ses côtés.

La dornienne aux cheveux si caractéristiques de ses origines offrit un sourire rassurant à celle qui devait normalement assurer sa protection. Boadicée Sand faisait parti de sa garde rapprochée depuis son retour à Dorne. Elle avait suivi Lady Allyrion au grand tournoi de Lestival et les deux femmes étaient rentrées ensembles. « Je vais bien Boadicée, je vais bien. Et cessez de vous inquiéter pour moi. Il ne peut rien m’arriver entre les murs de La Grâcedieu vous le savez très bien. » commença la plus âgée des deux. Oui, quant bien même Ryon était encore moins souvent présent qu’auparavant depuis qu’il occupait sa nouvelle place auprès du prince Doran, Ynys se sentait tout de même en sécurité ici. Elle avait une confiance absolue en Ser Qorgyle et Ser Wells. Elle alla s’asseoir sur une chaise non loin du lit et son regard se posa avec affection sur la jeune mère. « Vous devez vous reposer Boadicée. Et essayer de manger un peu. Vous êtes deux ne l’oubliez pas. » avait reprit la Lady. Ce n’était pas un reproche, loin de là. Simplement Lady Ynys avait à cœur la bonne santé de la jeune femme, elle le lui devait bien après tout. Un nouveau sourire plein de tendresse se dessina sur ses lèvres. Un nouveau sourire plein de tendresse se dessina sur ses lèvres. « Le Mestre est-il passé pour vous examiner ? » demanda enfin la maîtresse de maison.



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyJeu 24 Jan - 19:15

Je rendis avec timidité son sourire à la lady avant de me laisser aller dans les oreillers. Je ne voulais pas forcer plus que nécessaire. Je rougis en baissant légèrement les yeux. C’est vrai qu’elle ne risquait rien avec ses deux gardes du corps… Mais je m’en voulais quand même de ne pas pouvoir assurer ma position. Je soupirai un peu, furieuse contre moi, en restant allongée contre mes coussins, je ne pouvais pas faire mieux. Je lissai les couvertures sur mes jambes et mon ventre déjà bien rond, j’avais l’impression d’avoir plus de ventre et de sein qu’avec ma Seralya. Peut-être était-ce simplement mon imagination, j’observais la lady s’asseoir près de moi.

À sa remarque je tournai le regard vers une assiette creuse remplie à nouveau d’une soupe de lentille avec quelques fruits faciles à manger. Deux… Je savais qu’il, ou elle ou les deux ? , était vivant : il bougeait quand même beaucoup. Même si de mon côté… niveau mouvement je restai immobile et quand il, ou elle, s’agitait un peu trop, je lui parlais doucement. On disait que les bébés adoraient entendre la voix de leurs parents. Et j’étais sûre qu’il, ou elle, adorait déjà quand son père chantait pour lui. Il, ou elle, deviendrait un grand chanteur ! Comme son père ! Même si pour l’instant c’était Sarelya qui réclamait à Edwyn des chansons et qui chantait avec lui. Je posai une main protectrice sur mon ventre.

« J’ai réussi à manger un peu ce matin. Une assiette de soupe de lentilles et quelques morceaux de fruits. Quant à boire… »

Mon regard se posa sur la coupe près de moi et la cruche toujours remplie d’eau fraîche, je buvais très lentement, mais j’essayais vraiment de m’hydrater en permanence… Mais c’était tout aussi compliqué que de réussir à manger. Je répondis au sourire plein de tendresse de la lady par un plein de reconnaissance. J’avais l’impression que Lady Ynys avait toujours joué le rôle d’une mère pour moi. C’était bien elle qui m’avait expliqué les saignements et les règles, que m’avait, qui avait tenté, appris à coudre et broder et c’était bien elle qui veillait sur moi maintenant. Je hochai la tête.

« Oui. Il passe deux fois par jour puisqu’Edwyn est partit un peu, je suis contente qu’il pense un peu à lui et qu’il se repose un peu. Je n’aime pas le voir privé de liberté ou inquiet, je préfère qu’il soit partit un peu se ressourcer. Aujourd’hui le mester semblait… satisfait. Mais… j’évite de poser des questions. »

C’était vrai : si j’aimais Edwyn plus que tout, j’aimais aussi qu’il parte pour mieux me retrouver dans ses bras, pour mieux voyager pas lui et ses récits. Et il avait aussi besoin de se reposer un peu, je ne voulais pas qu’il meure d’inquiétude ou qu’il sursaute au moindre de mes soupirs, ce voyage lui faisait du bien. Quant au mester… Je n’avais pleinement confiance qu’en mon compagnon, alors je ne demandai rien. Je fis un nouveau sourire qui se voulait rassurant à lady Ynys.

« Le plus dur pour moi… C’est aussi de ne plus pouvoir m’occuper de Sarelya… »

Ma fille avait beau avoir une année maintenant et savoir déjà un peu parler et se débrouiller toute seule, j’aimais m’occuper d’elle et la surveiller, la regarder jouer et encore un peu l’allaiter, c’était un petit moment intime entre nous deux, mais elle devrait bientôt céder sa place. Et elle avait bien compris qu’il y avait quelque chose avec mon ventre, je lui avais expliqué, mais elle avait du mal à tout saisir. C’était que malgré son intelligence dans son regard, elle restait petite. Je repris doucement la parole.

« Comment va Nymeria ? »

J’ignorai si Lady Ynys laissait nos deux filles jouer ensembles, j’étais coincée dans ma chambre, mais pendant le voyage les deux fillettes avaient semblé bien s’entendre.


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyDim 3 Mar - 1:07

Ynys Allyrion avait pris place sur une chaise toute proche du lit de sa protégée. Elle s’était assise avec légèreté et avait prodigué ses premiers conseils à la jeune femme. Ce n’était pas la première fois que Boadicée était enceinte mais des conseils aidaient toujours. Elle ne comptait plus ceux de sa nourrice et de sa suivante. Elle ne savait non plus combien de fois elle les avait remerciées pour cela. Surtout sa nourrice qui avait toujours su trouver les mots juste pour la rassurer. Elle lui avait alors conseiller ce manger un peu. Ynys savait que cela était important. S’affaiblir n’était jamais une bonne chose lorsque l’on portait la vie. La délivrance était un combat périlleux que certaines d’entre-elles ne gagnaient pas. Et la Lady de La Grâcedieu ne voulait pas prendre le risque de perdre la jeune Sand.

Ynys Allyrion hocha simplement de la tête quand Boadicée lui expliqua qu’elle avait réussi à un peu manger le matin-même. La blonde Dornienne en était ravie. Cela voulait peut-être dire que les nausées de la jeune femme commençaient à se réduire. C’était l’un des maux es plus récurrent chez les jeunes mères et pas le plus agréable loin de là. « Vos nausées passeront faites-moi confiance. » répondit simplement la maîtresse des lieux. Et si Ynys était heureuse d’apprendre que le mestre passait régulièrement, elle le fut nettement moins en apprenant que Edwyn Cendregué s’était absenté. Une grimace tira les traits de son visage. Ynys ouvrit la bouche mais pourtant aucun son n’en sortit. Mais la dornienne des Montagnes Rouges savait que cela n’était pas le plus important. Boadicée la connaissait suffisamment bien pour savoir qu’elle désapprouvait un tel comportement. Alors quand Boadicée changea de sujet et parla de sa fille, Lady Allyrion saut littéralement sur l’occasion. « Votre fille comprendra, j’en suis certaine. Et je peux vous garantir que cela ne changera rien entre elle et vous. Sarelya a l’esprit vif, elle finira par comprendre. » affirma sans détour la jeune femme. En plus de cela, la petite Sarelya s’était rapidement trouvée une amie en la personne de la jeune Nymeria.

« Nymerai se porte à merveille. Il est difficile pour moi d’admettre qu’elle va très bien alors que mon pauvre Altaï est si faible. Mais les Sept ont voulu les choses ainsi et je n’y peux rien. Nymerai semble apprécié votre fille de ce que j’ai pu voir. Mais je garde un œil sur elle, Sarelya est tout de même encore jeune pour pouvoir jouer tout le temps avec Nymeria. Et puis Altaï n’aime pas partager sa petite sœur et il se débrouille assez bien pour le faire comprendre. » répondit en laissant un léger rire s’échapper de sa gorge.

HRP:
 



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyDim 3 Mar - 11:54

Je vis la grimace de lady Ynys, mais… elle ne pouvait pas vraiment comprendre. Je préférais le voir partir pour mieux revenir ensuite. J’aimais le voir libre et heureux, il revenait toujours, c’était une sorte de marque de confiance entre nous. Puis le connaissant il serait capable de retourner dans le Bief pour demander conseil à ses maîtres. Il était comme ça. Je savais qu’il reviendrait, c’était instinctif chez moi, qu’il n’y aurait aucune tromperie entre nous. Nous étions ensemble depuis… trois ans ? Sans doute. J’avais arrêté de compter. Je préférais profiter du temps avec Edwyn que de le compter. J’aimais toujours être surprise par lui, que de le connaître par cœur. Je souris au compliment de la Lady sur ma fille. Je hochais doucement la tête avant de déclarer avec un fin sourire :

« Oui, puis elle est mieux avec d’autres personnes qu’avec sa mère qui reste couchée toute la journée. »

Je préférais préserver ma fille de mon état peu… ragoutant. Ma petite possédait mon caractère et adorait bouger dans tous les sens. Elle râlait beaucoup petite quand elle ne pouvait pas marcher et attraper tout ce qu’elle voulait. Elle avait besoin de bouger d’attraper de s’aventurer de partout. Ce qui me faisait beaucoup rire, parce que dans le même temps, elle pouvait se plonger dans des phases de contemplations profondes, et à cet instant, de part ses traits, je voyais son père tout jeune. Et même actuellement quand il restait immobile ses cheveux blonds dans les yeux aussi silencieux que l’air. Sarelya avait les yeux et les traits d’Edwyn, mais mes cheveux et mon caractère. Je hochais la tête en l’écoutant. Je pouvais comprendre, maintenant, les inquiétudes d’une mère pour ses enfants. J’avais de la chance d’avoir un presque mester en compagnon, il savait reconnaître si ma petite était malade ou non. Je ris avec elle quand elle m’affirma qu’Altaï n’aimait pas partager sa petite sœur. Je touchais mon ventre déjà bien rond, j’avais l’impression de ressembler à une baleine. Je me préparais à avoir une Sarelya comme Altaï avec son petit, ou sa petite, frère ou sœur. Mon regard glissa dans la pièce jusqu’à mon coffre où étaient rangées mes armes. Edwyn les avait soigneusement rangées à notre arrivé. Pour moi elles étaient aussi précieuses que des gemmes. Je joignis mon rire au sien.

« Sarelya me ressemble un peu, elle voudrait tout faire comme les grands déjà. Oh… »

Je sentis des coups dans mon ventre et je posais ma main dessus. Le petit, ou la petite, s’agitait un peu. J’avalais précautionneusement ma salive avant de tendre la main pour boire avec précaution une gorgée d’eau. Je souris à la lady.

« Le bébé s’agite beaucoup. »

J’espérais vraiment que c’était une marque de bonne santé… Et pas un mauvais présage. Je n’avais pas souvenir que ma fille s’agitait autant. En même temps je faisais plus attention à cet enfant vu que j’étais bien malade. Je ne touchais pas à la soupe de lentille, je bus juste une nouvelle gorgée d’eau sucrée. Ordre d’Edwyn. J’observais la lady, si elle le voulait elle pouvait toucher, je lui avais déjà donné mon autorisation.


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyDim 24 Mar - 0:01

Ynys Allyrion ne comprenait pas les agissements du Bieffois. Il avait beau vivre sous son toit depuis quelques temps maintenant, la dornienne aux cheveux blonds ne le comprenait pas. Et à dire vrai, elle ne le comprendrait probablement jamais. Comment pouvait-il laisser Boadicée gérer seule cette grossesse. Quel homme était-il pour préféré partir au loin quand bien même il revenait toujours. Lady Allyrion était bien placée pour savoir que chaque grossesse était différente de la précédente et qu’elle comportait les mêmes risques. Alors oui, la maîtresse de maison avait fait une grimace lorsqu’elle l’avait appris. Et n’était-ce pas normalement ? Après tout Boadicée était presque comme une petite sœur. Ynys la protégeait du mieux qu’elle pouvait. Mais Ynys ne pouvait pas tout contrôler de l’avenir de la jeune Sand et elle le savait très bien. En revanche, elle pouvait aider et voir la fille de Boadicée jouer avec la jeune Nymeria était une joie. Ynys Allyrion hocha la tête à la remarque de la jeune femme. Oui sa fille était mieux avec d’autres enfants de son âge, c’était un fait. « C’est une très bonne chose que votre fille se fasse des amis et je suis certaine qu’avec le temps, Altaï ne la verra plus comme une rivale se mettant entre lui et sa sœur. » ajouta la née Ferbos un large sourire aux coins des lèvres. Du moins elle l’espérait ardemment.

Ynys et Boadicée discutait tranquillement lorsque la future mère sentit son enfant s’agiter dans son ventre. Instinctivement, Ynys Allyrion se rapprocha d’elle comme une mère ou une sœur pourrait le faire pour s’assurer que tout va bien. Et comme l’aînée d’une maisonnée déjà rompu à l’exercice des naissance, Ynys Allyrion posa une main délicate sur le ventre de la jeune femme. « Au moins le bébé est vivant…. C’est déjà cela. » lâcha la jeune. C’était peut-être peu délicat de dire ces choses là mais parfois cela était nécessaire. Quand bien même Boadicée ne serait jamais préparée à perdre son enfant c’était une possibilité à ne pas oublier. « Je suis désolée, je ne veux pas vous effrayer non plus. Mais vous connaissez ma situation assez bien pour savoir qu’une grossesse est toujours un risque. » Ajouta Lady Ynys Allyrion l’air un peu gênée. Elle ne voulait pas faire peur à la future mère mas Ynys Allyron savait mieux que personne combien la vie qu’elles portaient dans leur ventre pouvait s’éteindre mieux que personne.



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyDim 24 Mar - 11:18

L’inquiétude d'une mère Je me demandais où était Edwyn… Ce qu’il pouvait faire… Le connaissant il aurait été capable de retourner dans le Bief pour parler à ses maîtres de mon état ou quoi… Je ne savais pas, peut-être qu’il était allé voir des guérisseurs, d’autres mesters pour savoir ? Il pouvait partir quelques semaines pour trouver des solutions. Je connaissais mon blond de compagnon ! Il était inquiet et voulait trouver une solution… J’en étais sûre, je le savais, j’étais contente aussi qu’il prenne un peu de temps pour lui… Peut-être que c’était stupide, mais ce n’était pas grave. C’était étrange c’est sûr pour l’extérieur de ne pas me voir avec mon compagnon près de moi pour cette période, mais il allait revenir bientôt, je le sentais.

Je souris quand elle parla de Nymeria, Sarelya et Altaï. Oui ! Ils allaient bien finir par s’entendre. Puis que Sarelya soit avec d’autres enfants était une manière de la préserver de mon état. Je n’aimais pas qu’elle me voit fatiguée, malade comme un chien. Une sorte de censure pour ne pas trop inquiéter l’enfant. Lequel d’ailleurs ? Sarelya ou le second ? Nous avions déjà décidé d’un nom pour lui. Mais cela resterait un secret jusqu’à l’accouchement. Le bébé s’agita et je posais ma main sur mon ventre comme pour le calmer. Je suppose qu’il devait entendre qu’on parlait de lui ! Je sentis la main de lady Ynys sur mon ventre et sa remarque me fit sourire.

« Oui… C’est ce que je me dis… Et c’est ce que dit le Mester. »

Déclarais-je en soutenant son regard. Je hochais la tête en l’écoutant. Oui, je me souvenais bien de ses fausses couches et de la mission que m’avait ordonné mon père : la distraire pour tenter de lui remonter le moral. Je touchais sa main du bout de mes doigts en hochant la tête.

« Je sais Lady Ynys, il n’y a pas de mal. »

J’aurais été beaucoup plus inquiète pour Sarelya, puisqu’elle avait été mon tout premier. Mais pour lui, ou elle, j’étais plus préparée. Je savais qu’il y avait beaucoup de légendes et de superstitions autour des bébés comme le fait de ne pas donner le nom à d’autres avant la naissance… Et personnellement j’y croyais dur comme fer. Il, pour moi c’était un petit garçon, bougea à nouveau et je grimaçais un peu. Je ne pus m’en empêcher, j’avalais ma salive avant de boire à nouveau et de parler :

« Je me dis qu’avec une telle énergie, il ou elle, va finir en grimpant partout et à courir avant ses deux ans. »

Un peu comme Sarelya qui était un bébé incroyablement tonique et qui aujourd’hui galopait sur ses deux jambes en suivant les grands, hors de question pour elle d’être à la traîne ! Même si elle on avait plus parfois l’impression qu’elle était sur des patins tant qu’elle glissait sur les dalles du sol. Je tournais la tête vers la porte en ayant l’impression d’entendre l’échos d’un cris d’enfant en colère. Avais-je rêvé ? Sans doute.
© 2981 12289 0


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyJeu 11 Avr - 22:22

Ynys Allyrion aimait bien la fille de Boadicée. Elle l’avait apprécié dès l’instant où elle avait vu le jour. Et puis cela avait aussi été un soulagement de voir que l’enfant allait bien. La Dame de La Grâcedieu avait fait en sorte que la petite fille ait un environnement digne d’elle malgré sa bâtardise. Ynys Allyrion n’avait jamais traité différemment des autres personnes qui gravitaient autour d’elle la jeune Boadicée. Alors la lady affichait un petit sourire surtout lorsque le futur enfant de la Sand se mit à bouger. Ynys Allyrion posa une main douce et protectrice sur le ventre de celle qui devait la protéger et lui fit remarquer que c’était bon signe de le sentir aussi vigoureux. La hantise de la voir perdre un enfant était encré dans l’esprit de la née Ferboys. Et si la Allyrion avait eu des paroles un peu inquiétantes, la jeune mère qu’était Boadicée la rassura en souriant.

Lorsque la mère grimaça à cause d’un mouvement de son enfant, Ynys Allyrion posa un regard inquisiteur sur la Sand. Elle n’aimait pas la voir ainsi. Elle prenait soin d’elle et savoir qu’elle pouvait souffrir la rongeait de l’intérieur. Et finalement, Ynys se demanda comment elle réagira lorsque ce sera Gwyneth dans cet état. Si Boadicée était un peu comme une petite sœur, Ynys Allyrion n’en oubliait pas pour autant sa cadette. Elle savait que leur frère veillait sur elle, il lui avait promis. Mais quand la jeune femme épousera un dornien, parce qu’il était plus que vraisemblable que ce soit le cas, et lorsqu’elle serait enceinte, Ynys ne savait comment elle réagirait. Irait-elle séjourner chez sa sœur pour veiller sur elle ? L’inviterait-elle à vivre les dernières lunes ici à La Grâcedieu ? Elle ne savait. Pour l’heure, tout ce qui changeait chez les Gardiens de la Voie des Os était le fait que son père négociait des fiançailles avec Lord Poulet. Et quelque chose lui disait que son frère en était plus que ravi. Surtout depuis qu’elle connaissait le nom de la demoiselle.

Ynys allait à nouveau laisser les mots franchir la barrière de ses lèvres lorsqu’elle entendit le cri d’un enfant. Instinctivement, tout comme la mère, elle tourna la tête vers la porte. Et un doux sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle vit la silhouette de sa nourrice traverser le couloir pour s’enquérir du bienêtre de l’enfant. Elle avait cru reconnaître la voix de sa fille. « Ne vous inquiétez pas. Ma nourrice s’occupe de Nymeria. » souffla Lady Ynys Allyrion pour rassurer sa protectrice. Puis pour changer les idées de la Sand, Ynys prit confortablement place sur le lit et remit une mèche de ses cheveux rebelles derrière son oreille. « Vous souvenez-tu de mon frère Cletus Ferboys ? » Un air malicieux passa dans le regard de la dornienne aux cheveux blonds.



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyVen 12 Avr - 15:11

L’inquiétude d'une mèreJe souris et hochais la tête. Mon oreille avait mit quelques secondes à reconnaître le cris de Nymeria. Ce n’était pas ma fille, mais j’avais le droit d’être inquiète pour elle. Je pouvais comprendre toutes les inquiétudes de lady Ynys maintenant. Je savais ma fille solide,je l’avais porté et mise au monde. Et je me souvenais encore de son premier cris pleins d’une énergie qu’elle tenait de son père et de moi. Je me souvenais du moment où on m’avait donné ce petit corps chaud et gigotant, je me souvenais du baiser d’Edwyn et de son regard resplendissant comme des gemmes quand ils nous avait enlacé avec tout l’amour du monde. Je me souvenais des larmes de joie qui avaient coulé sur son visage caché en partie par quelques mèches blondes et son étreinte avec son remerciement déposé au creux de mon oreille. C’était à cet instant que nous étions passé d’un simple couple, à une vraie famille. Famille qui allait s’agrandir encore un peu d’ici quelques lunes. Je le savais. La nourrice s’occupait de tout. Je préférais m’occuper moi-même de ma fille, mais dans mon état ce n’était pas possible et je le savais… Quand Edwyn était là, je le savais, quand il n’était pas près de moi avec notre fille et les autres enfants pour les distraire.

J’observais la lady s’installer près de moi, et je fronçais légèrement les sourcils. Mes trous de mémoires était toujours très handicapant, mais je travaillais beaucoup pour réussir à retrouver les information. Cletus Ferboys. Je hochais avec lenteur la tête en tendant la main pour attraper un morceau de fruit tout prêt qui attendait mon bon vouloir. Je le glissais doucement entre mes lèvres avant de déclarer :

“ Votre frère ? Oui je m’en souviens. Même si ma mémoire me joue encore des tours.”

Elle le savait, je lui avais expliqué et je travaillais beaucoup avec Edwyn, j’avais des carnets entiers où je notais tout ce qu’il se passait ainsi que les gens avec des informations dessus; J’aurais aimé reprendre quelques quartiers de fruits, mais je devais préserver et mon estomac fragile en ce moment, et la lady d’un quelconque accident. Je glissais à nouveau une mèche derrière mon oreille. Cletus, je n’arrivais à bien me souvenir de tout ce que je devais savoir de lui, de mémoire il me semblait qu’il avait participé au tournois et qu’il avait été blessé. Mon regard se tourna vers mon bureau où étaient disposé une petite dizaine de carnets en cuirs de couleurs et de motifs différents où je consignai un maximum d’informations pour garder des traces et avoir une mémoire de secours, Edwyn apportait parfois quelques corrections ou précisions. C’était aussi un moment entre nous. Une information franchit avec violence la porte de ma mémoire.

“ Il me semble que vous aviez parlez de fiançailles ou de discussions autour de fiançailles pour votre frère ? Ou je confonds avec quelqu’un ? “

Ce qui était… Tout à fait possible. Elle avait l’habitude quand même. A nouveau je sentis le bébé s’agiter et ma main caressa doucement mon ventre bombé. Et bien p’tit gars, tu voulais voir le monde ? Ne t’inquiète pas tu le verra bientôt. Je me demandais à qui tu allais ressembler. J’en suis sûre tu sera aussi beau que ta soeur.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyLun 6 Mai - 22:09

Ynys Allyrion avait voulu changer de discussion. Alors pour le faire, elle avait délibérément attiré l’attention sur son jeune frère Cletus. Connaissant la mémoire parfois chancelante de la jeune femme qui devait la protéger, Lady Allyrion avait naturellement demandé à la Sand si elle se souvenait bien de lui. L’héritier de Ferboys s’était rendu à La Grâcedieu il y a quelques années maintenant alors que la situation était compliquée pour sa sœur. Encore mère de deux garçons à la santé fragile, elle venait de perdre encore une fois un enfant. Des murmures parcouraient les couloirs de la forteresse. Ynys Allyrion afficha un large sourire alors que la Sand lui affirmait qu’elle se souvenait bien de son jeune frère. C’était une bonne chose. Cela voulait dire que la mémoire de Boadicée la laissait parfois tranquille lui laissant ses souvenirs.

Une tendre pensée traversa l’esprit de la née Ferboys quand elle repensa à son frère. Le jeune homme avait participé au grand tournoi de Lestival. Mais malheureusement, il n’avait pas été très loin. Désarçonné dès le premier tour du tournoi, blessé, Cletus n’avait pu aller plus loin. Et si Ynys avait craint que la blessure ne soit plus grave, une part d’elle s’était honteusement réjouit que son frère ne se retrouve pas face à la Vipère Rouge, Oberyn Martell. Si Ynys commençait à voir différemment le frère de son suzerain, elle gardait à l’esprit la tragique issue de son combat avec son arrière-grand-père. « C’est bien cela, Boadicée. Lord Anders Ferboys, mon père a bien entamé des négociations pour fiancer mon frère à Lady Jenelyn Poulet. Je crois que la demoiselle ne lui déplait pas. » souffla la Allyrion sincèrement heureuse de cette future union entre les Ferboys et les Poulet. Il était plus que temps que la hache de guerre soit définitivement enterrée entre les deux maisons.

« Il s’agit n’est-ce pas ? » fit la mère et maîtresse des lieux en voyant la jeune femme porter sa main sur son ventre bien arrondit par sa grossesse. « Il faut croire qu’il est pressé de faire notre connaissance, Boadicée. Avez-vous déjà songé à un prénom ? » Ynys Allyrion était curieuse de savoir si Boadicée et Edwyn avait déjà des idées de prénom en tête dans le cas où il s’agirait d’une fille et dans le cas où il s’agirait d’un petit garçon. Les prénoms avaient souvent des significations pour les parents.



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyLun 6 Mai - 22:58

L’inquiétude d'une mèreC’était parfois une véritable lutte contre moi-même pour éviter la censure de ma propre mémoire et pour réussir à préserver les informations que j’avais entre les mains. J’avais malgré tout parfois l’impression que ma mémoire, enfin fouiller dans ma mémoire, était aussi dangereux que de faire du patin sur une mince pellicule de givre au-dessus d’un lac glacé. Edwyn m’encourageait toujours avec beaucoup de douceur et sonnait toujours le clairon quand j’oubliais quelque chose. Il se torturait l’esprit et ses connaissances pour essayer de m’aider. De nous deux, je crois que j’étais maintenant celle qui le prenait le mieux. Maintenant oui, car avant… Je préférais oublier les tromperies de l’ombre qui m’avait poursuivi pendant le voyage au nord.

La blonde me rassura sur ce que je venais de déclarer. Je ne m’étais pas trompé. Pour une fois c’était très appréciable. Il faudrait que je pose une gemme sur ce jour-là. J’avais réussi à extirper une information de mon esprit. C’était… presque un miracle. Je souris à la bonne nouvelle et tournais la tête vers une branche de Barral que j’avais ramassée. Elle avait dû se briser avec le gel et je l’avais ramené. Ce n’était pas ici que pousserait un arbre tel que lui… C’était sûr en même temps… Dans le sud on priait les dieux du sud… Pas du nord. J’allais finir par demander à ce qu’on m’en fasse un petit en céramique. Je repris doucement la parole.

« J’espère qu’il sera très heureux avec son épouse. Je ne lui souhaite que du bonheur. »

Même si je ne me souvenais absolument pas d’avoir parlé rien qu’une fois avec lui. J’avalais ma salive en sentant le bébé s’agiter avec douceur. Eh bien… Il était en train de se préparer à vivre dehors. Aussi agité que sa mère. Il était cependant hors de question que je lui colle des armes entre ses mains comme mon père l’avait fait. Je caressais doucement mon ventre avant de poser la main de ma maîtresse sur mon ventre en hochant la tête.

« Je crois que l’enfant a hérité de la bougeotte de sa mère. Tout comme sa sœur. »

Sarelya aurait de la concurrence. Je réfléchis une seconde avant d’attraper un carnet que j’avais sur la table de nuit et lu à la lueur de la lampe. J’avais tout noté pour ne rien oublier. Je relis la liste de prénom et reposais le petit carnet avec un sourire avant de hocher la tête.

« J’ai insisté au près d’Edwyn. Sarelya a un prénom dornien, nous avons choisi un prénom Yi-ti. Après tout, tout comme sa sœur il le sera un quart. Et de vous à moi, je suis sûre qu’il s’agit d’un petit garçon. Je ne saurais pas vous dire pourquoi. Dans le même temps… J’ai quelques inquiétudes pour lui… C’est encore différent d’avec Sarelya… Il s’agite beaucoup, j’espère juste que c’est parce qu’il a hâte de jouer avec sa sœur et d’entendre son père chanter. »

Oui c’est sûr, il aurait de quoi être fier de sa sœur et de son père… De sa mère, c’était une autre histoire. J’indiquais le carnet :

« Nous avons inscrits quelques noms si vous voulez les lire. »
:copyright: 2981 12289 0


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyMer 19 Juin - 0:34

« J’espère aussi, je l’espère vraiment. Cette union est importante. » souffla la mère et dame de La Gracedieu. Ynys ne voulait que le meilleur pour son frère et sa sœur. Alors oui, elle espérait réellement que cette union se passe pour le mieux. La dame de La Grâcedieu était l’aînée des enfants Ferboys et malgré son mariage, elle restait celle qui devait veiller sur eux. Et puis Cletus avait fait tant de choses pour elle. Il l’avait soutenu, même à distance lors de ses trop nombreuses fausses-couches. Il avait été encore là, alors que des rumeurs et des murmures circulaient sur une possible répudiation de la part de Ryon. EN réalité, c’était surtout sa belle-mère qui en rêvait, refusant d’accepter que ses petits-enfants soient aussi chétifs. C’était pour lui, pour son mariage et pour son époux qu’elle avait tenu bon. Alors cette fois, elle serait là pour son frère. La maison Poulet était une vieille maison ennemie de la maison Ferboys, mais la dame soutenait et son frère et son père dans ce choix de rapprochement. Après tout, elle en était un peu l’instigatrice.

Même si le sujet était plaisant, il laissa rapidement place à la préoccupation première des deux femmes. Le futur enfant de Boadicée Sand occupait toutes les pensées des deux dorniennes. Et son agitation n’était pas passée inaperçu. Cela faisait sourire la Dornienne rocheuse. Mais elle espérait qu’il ne soit pas trop pressé de sortir tout de même. Quand bien même l’idée de jouer avec sa sœur serait certaine. Pour ce qui était du chant du bieffois, Ynys ne se prononçait pas. Il avait beau avoir une voix plaisante, elle préférait les musiques typiquement dorniennes.

A l’évocation des prénoms et du carnet, la mine d’Ynys Allyrion se referma légèrement. Elle n’avait rien contre les Yi-TI mais tout de même. Était-ce réellement une bonne idée qu’un enfant dornien porte un tel prénom ? Elle ne saurait le dire mais sa méfiance prenait le dessus. Elle secoua légèrement la tête avant de se lever en direction du carnet qu’elle saisit avec délicatesse. Elle savait à quel point il était précieux pour la jeune femme. Elle feuilleta quelques pages avant de se tourner vers la jeune femme. « Ce sont des prénoms très jolis. Je le reconnais. Mais est-ce une bonne idée. L’enfant naîtra à Dorne, il sera un Sand comme Sarelya… alors un prénom Yi-Ti… lequel avez-vous choisi ? » demanda tout de même la dornienne aux cheveux blonds.



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyMer 19 Juin - 8:54

L’inquiétude d'une mèreToutes les unions sont importantes. Mais en particulier celle des nobles à cause des alliances. J’étais en union libre, je ne pouvais pas me marier avec Edwyn, donc je ne pouvais pas trop me plaindre de ce côté-là. J’aimais à la folie Edwyn, mais jamais je ne porterais le nom de Cendregué. C’était comme ça. Je notais qu’elle n’aimait pas les noms Yi-Ti. Dommage, c’était ce que nous avions choisi. Sarelya ressemblait à Edwyn avec ses traits métissés. Je restais immobile en caressant doucement mon ventre en observant la lady lire les noms. Je plissais légèrement les yeux, pensive.

« Sarelya, même si nous savons toutes les deux qu’elle devrait porter un certain nom de bâtard en lien avec Edwyn, n’en porte pas. Et elle porte les traits Yi-ti, même si je vous l’accorde, elle est métissée… Très métissée. On suppose qu’il ou elle, aura des ressemblances avec Edwyn. Et on a choisi Yanling pour une fille et Feng pour un garçon. C’est ma mère d’Edwyn qui nous en a beaucoup proposé… Mais j’imagine que si vraiment il n’a aucun trait Yi-Ti et que le prénom ne lui va pas… On changera. Enfin… nous avons le temps. »

J’avais hâte de voir sa petite bouille et le serrer contre moi. Comme j’avais hâte de pouvoir enfin pouvoir câliner ma fille sans qu’elle doive faire attention pour tout et n’importe quoi. J’observais lady Ynys avec attention avant de froncer les sourcils, la bouche légèrement sèche.

« Vous… Vous n’aimez pas Edwyn, lady Ynys ? »

J’avais bien vu la lueur dans son regard quand on parlait d’Edwyn. Et je me demandais ce que mon compagnon avait put faire pour fâcher lady Ynys. C’était vrai qu’il était particulier comme homme, mais je ne m’en passerais pour rien au monde. Son petit sourire en coin, cette manière de me regarder… C’était tout un ensemble qui m’avait fait tomber amoureuse de lui. J’avais peur que Lady Ynys et lui… ne s’entende pas du tout et qu’ils ne se supportent pas. Enfin, que Lady Ynys ne supporte pas Edwyn. Le seul homme que me semblait ne pas aimer Edwyn c’était bien mon père. Mais c’était autre chose.
:copyright: 2981 12289 0


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil du matin
Ynys Allyrion
Le Soleil du matin
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère C71a
L'inquiètude d'une mère Ewjx
Ft : Diane Kruger
Multi-Compte : Aelinor Vanbois || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 840
Date d'inscription : 12/05/2017

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyJeu 22 Aoû - 18:42

La conversation avait changé pour en arriver aux prénoms du futur enfant que portait Boadicée. A l’annonce d’un prénom Yi-Ti, Ynys Allyrion avait légèrement tiqué. Elle n’avait su mieux masquer sa méfiance. Malgré tout, elle s’était emparée du carnet de la jeune femme pour lire les différents prénoms qu’ils avaient retenus. Ne sachant quoi en penser, la Dame de La Gracedieu préféra se tourner vers la Sand et lui demander directement. Boadicée lui donna un prénom masculin et un autre féminin. La prévoyance de la dornienne tira un maigre sourire aux lèvres de la Dame des Montagnes Rouges. « Oui vous avez encore du temps pour choisir définitivement le prénom de l’enfant. » souffla songeuse Lady Allyrion. Mais elle comprenait l’empressement dont Boadicée et son compagnon faisaient preuve.

Lorsque Boadicée lui demanda si elle n’aimait pas Edwyn, la blonde dornienne se raidit légèrement. Elle se leva et fit quelques pas dans la chambre. Puis elle alla vers la fenêtre et posa un regard bienveillant sur la future mère. « Ce n’est pas que je ne l’aime pas Boadicée. Mais nous prenons des risques avec un natif du Bief dans notre demeure. Nous l’avons accepté… Je l’ai fait accepter à mon époux par égard pour toi. Mais je n’aime pas le fait qu’il parte on ne sait où et te laisse ici avec un enfant à naître. Il est déjà père il doit prendre ses responsabilités. » lâcha la Dame d’un ton calme et pourtant assez autoritaire et réprobateur. Puis elle se rapprocha de celle qui la protégeait d’habitude. Elle posa une main sur son épaule et l’invita à se recoucher. « Tu devrais te reposer maintenant. » fit-elle comme si elle parlait à Gwyneth. C’était ce même ton confiant et bienveillant. Puis elle se leva et quitta la chambre refermant soigneusement la porte derrière elle.



Le Soleil du Matin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
L'inquiètude d'une mère 190809040146206631
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 818
Date d'inscription : 11/09/2016

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère EmptyVen 23 Aoû - 8:54

L’inquiétude d'une mèreOui, nous avions le temps après tout. Encore de longues lunes avant de voir le bout de son nez. Je pariais sur un physique proche de celui d’Edwyn cette fois. Mais ça c’était autre chose, il fallait juste attendre pour le voir. J’eus un petit sourire en pensant à Edwyn il devait bientôt j’en étais sûre. Il allait bientôt revenir d’une manière ou d’une autre Je lui faisais mortellement confiance. Mais c’était vrai qu’il pouvait être plus qu’intriguant quand on ne le connaissait pas, il fallait juste s’y faire, moi j’avais tout de suite aimé sa manière d’être. Mais c’était spécial aussi. J’observais la lady faire les cent pas et se poster près de la fenêtre sans rien.

Ses paroles étaient logiques et sages, je pouvais comprendre, mais Edwyn se présentait toujours comme un Han et ne parlait jamais du bief. Il préférait parler de Dorne où il se perdait dans ses déserts. Il était heureux-ici et ne ferait jamais rien pour toucher ou contrarier ses hôtes. Je baissais un peu les yeux. Concernant ses responsabilités… Il les prenait quand il était là ! Il s’occupait merveilleusement bien de sa fille. Il fallait le voir être là et prendre soin de moi aussi. Je hochais la tête pour lui faire comprendre que j’avais bien compris la problématique. Je souris à la lady quand elle m’ordonna de me reposer.

« Merci lady Ynys, passez une bonne journée. »

Je l’observais partir et fermais les yeux. J’entendis quelques minutes après un bruit de course, s’arrêter net devant ma porte et celle-ci s’ouvrire tout doucement. Je tournais la tête et vis Edwyn se glisser dans ma chambre avec un sourire. Il m’embrassa tout en douceur et caressa ma joue.

« J’ai trouvé quelque chose pour t’aider mon amour. »

Je souris et me nichais contre lui pendant qu’il m’expliquait tout.
:copyright: 2981 12289 0


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

L'inquiètude d'une mère Empty
MessageSujet: Re: L'inquiètude d'une mère   L'inquiètude d'une mère Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'inquiètude d'une mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'inquiétude sursaute au frisson d'une crainte [Pv]
» Au sujet de cet été... inquiétude partagée (pv) TERMINE
» Un air d'inquiétude [V: Leyna & Shaggy]
» Inquiétude en sous-sol
» S1E3 : L'inquiétude d'une mère... N'est au final pas si importante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: