RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief et le Val d'Arryn ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  3725701551

Partagez
 

 Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyMer 26 Déc - 20:02

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

Les nordiens n'avaient jamais été friands de l'utilisation des chevaux comme montures. Du moins, nettement moins que les autres régions du royaume (excepté les îles de Fer qui n'en faisait plus partie). Pour Torrhen Holt, cela ne posait réellement pas de problème. Il montait depuis des années pour se déplacer. Il avait acheté ce cheval dans les Terres de l'Orage  depuis longtemps déjà. L'animal et son maître se connaissaient à présent sur le bout des doigts. Les températures étaient basses. Trop basses même pour un nordien.  Au loin, il distinguait la silhouette de Moat Cailin qui se dessinait à l'horizon. Ses tons sombres de basalte noir caractéristiques. On ne pouvait la rater. En arrivant par la Route Royale, il allait gagner du temps pour atteindre son objectif.

Mais quel était-il ? Rattraper le convois accompagnant Lady Sansa Stark, qui amenait cette dernière à Corneilla pour son futur mariage. C'était une tâche qu'il n'avait pas choisi de lui même. Lord Walton, son père lui avait confié afin qu'il se familiarise avec la noblesse nordienne et qu'il puisse aussi jouer de son capital sympathie afin de nouer de probables futures alliances pour la maison Holt. Un travail dans ses cordes. Amplement.  Il était convaincu par ses capacités. Parfois, cela frisait l'arrogance mais il s'en fichait. Mieux valait qu'il soit confiant. La luminosité avait déjà baissée pas mal depuis qu'il avait aperçu les premiers contours de l'antique forteresse. A mesure qu'il s'en approchait, il distinguait les premières tentes et feu de camp ce qui serait fort appréciable compte tenu de la nuit qui allait tombée mais aussi de la température. Donnant quelques coups à son cheval pour qu'il accélère, la monture accéléra sur plusieurs centaines de mètres avant  de le faire ralentir afin de pénétrer au pas de course dans le campement improvisé.

A l'intérieur, les gens s'affairaient à allumer les derniers feux et monter les dernières tentes.  Des hommes s'affairaient déjà à couper des vivres pour constituer ce qui serait sans doute le début d'un ragoût. Un plat loin d'être le plus savoureux mais toujours nourrissant et réchauffant. Le jeune homme mit pied à terre et confia son cheval à un palefrenier contre une petite pièce puis il se mit à déambuler dans le camp. Vêtu de cuir et d'une grande veste en fourrure sur laquelle était cousu le blason de la maison Holt, Torrhen était fier de se trouver ici. S'avançant dans le camp, il salua une ou deux personnes dont il reconnaissait le visage avant de repérer les blasons posé ci et là. Il attrapa un gamin qui passa par là pour qu'il ait avertir les Stark de sa présence avant de continuer sa route, arrivant devant une tente en train d'être montée. Devant celle-ci était tendu le blason très reconnaissable de la maison Manderly. Il avait apprit par l'intermédiaire de son père que Lady Wynafryd serait présente.

Arriverait-il à la reconnaître ? Il ne gardait à l'esprit que l'image d'une fillette qui essayait de jouer aux hommes. A présent, elle possédait, disait-on, un dragon. Une créature légendaire. En balayant les alentours des hommes qui s'affairaient, il n'en vu nulle trace. Pas plus de dragon ici que de guerrier des îles d'été. Il se remémora alors que l'aînée des filles de la maison du Triton aurait pût devenir la belle-sœur de la future mariée de ce convoi mais ses fiançailles avec Robb Stark furent avortées. Balayant les alentours du regards, il remarqua qu'une jeune femme, qui se tenait de dos par rapport à lui, était en pleine conversation avec la personne qui devait probablement lui faire office d'intendant sur place. S'approchant lentement, le jeune homme sifflota un air d'une ballade dornienne assez connue avant de prendre la parole d'un air assuré et un poil arrogant.


- On m'a raconté qu'une jeune femme qui s'amusait par le passé à soulever des épées en bois s'amusait à présent à jouer avec des dragons. Cette dame ne doit pas avoir beaucoup changé au bout d'une dizaine d'année !

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptySam 29 Déc - 16:49


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

Cela ferait bientôt une lune que Wynafryd avait rejoint le convoi de nordiens en partance de Winterfell. Une lune qu’ils marchaient toute la journée, à l’allure la plus rapide que le permettait les voitures chargées de dames, de vieillards, de provisions et de diverses affaires. La neige n’arrangeait rien à leur vitesse, pourtant ils progressaient doucement mais sûrement. En arrivant à Moat-Cailin en cette après-midi, ils étaient presque parvenus à la moitié du trajet qui devait les mener jusqu’à Corneilla pour voir la Louve épouser la Corneille. Un mariage arrangé, une alliance diplomatique de grande envergure, mais qui semblait tout avoir pour donner un jour un mariage aussi heureux que celui de Catelyn Tully et Eddard Stark avec le temps. C’était ce que la Manderly avait souhaité pour elle et Robb pendant un an, avant que la maladie de sa soeur ne lui fasse revoir ses engagement différemment. Un mariage auquel elle était heureuse d’assister même si cela signifiait faire la route avec Robb et sa nouvelle fiancée Kylis Omble, et se sentir observée par ses comparses nordiens pour cette même raison. Elle était heureuse de pouvoir se montrer disponible pour sa jeune amie. Elle était heureuse de retourner dans le Conflans et de découvrir Corneilla pour la première fois. Elle allait enfin pouvoir revoir Myrielle, prendre de ses nouvelles pour de bon après toutes ces lunes passées captive à Pyk. Peut-être reverrait-elle aussi le Lefford qui avait été présent aux noces de cette dernière et s’était complètement moqué de la complexité de sa situation. Nul doute qu’elle pourrait également croiser à nouveau la princesse Daenerys puisqu’elle serait bientôt la belle-soeur de Sansa. Depuis l’affaire Viserys, les deux jeunes femmes n’avaient pas vraiment passé de temps ensemble et leurs familles respectives les avaient éloignées sans que cela ne soit de leur volonté.

Avec le soleil qui se couchait de plus en plus tôt, Wynafryd s’afférait à organiser ses affaires dans la tente fraîchement montée pour la nuit. Elle ne voulait pas se faire surprendre par l’obscurité. Elle vérifiait donc que ses quelques affaires étaient bien là et qu’elle avait le nécessaire pour la soirée. Il fallait dire que Wynafryd n’était plus habituée à voyager sans Sybelle à ses côtés, mais avec son passage sur l’Île-aux-ours, il n’avait pu en être autrement, pas alors que Wylla refusait de mettre un pied hors de leur région bien aimée. C’est alors qu’à quelques pas d’elle, dehors, devant l'entrebâillement des pans de tissus épais, elle entendu une chanson qu’elle n’avait pas pour habitude d’entendre dans les rangs du convoi. Comme le sifflement ne s’éloignait pas, signifiant donc qu’il ne s’agissait pas simplement d’une personne de passage, la jolie brune releva le visage, intriguée. Elle vit alors un beau brun, son aîné de quelques années, chaudement emmitouflé dans une fourrure claire. Il se tenait là et la regardait avec un sourire en coin. Wynafryd, qui n’avait pas souvenir de l’avoir croisé sur la route jusqu’à présent, s’apprêtait à lui demander froidement ce qu’il voulait, lorsqu’il prit enfin la parole. Ce qu’il dit lui coupa le souffle. Elle resta hébétée quelques secondes, son regard sondant ce visage avec plus d’attention. Puis ses sourcils s’écarquillèrent sous l’effet de la surprise. Elle fit un pas en sa direction, un sourire étonné sur les lèvres. “Torrhen Holt ! Par les Sept ! Vous ici ? Je croyais que vous aviez trouvé une nouvelle terre d’adoption en Essos ?” Son sourire s’était amenuisé au fur et à mesure que toutes les moqueries qu’il avait eu à son propos lui revenaient en mémoire. Dix années avaient beau s’être écoulées, elle ne les oubliait pas !
(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptySam 29 Déc - 21:16

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

La jeune femme le reconnu et s'adressa à lui. Ce fut plutôt flatteur qu'elle se remémore aussi rapidement sa personne alors qu'il ne s'était plus depuis plus de dix longues années. Torrhen devait l'avoir marqué d'une façon ou d'une autre. Et elle semblait en savoir plus sur ses anciennes localisations que beaucoup d'autres. Peut-être n'avait elle pas été mise au courant de son retour. Il remarqua son sourire qui s'était effacé. Il ignorait pourquoi. La Lady essayait probablement de garder une prestance neutre comme se le devait une dame bien née, en public. Sa voix ne trembla pas lors de sa réponse. Elle semblait assurée et franche, spontanée.

- Le Nord a finit par me manque, Lady Manderly. Essos n'est point une terre où j'aurai pu y passer ma vie. Cela fait maintenant plus d'une lune que j'ai regagné la Sentinelle. N'avez vous point été avertie de mon retour ?

La dame de Blancport avait changée elle aussi. Il se souvenait d'une petite fille brune, à la peau de lait. Elle était à présent devenue une belle jeune femme, possédant les attributs de la féminité, des yeux envoûtant et une superbe chevelure sombre. Une dame en tout point attirante et désirable. Il se souvenait avoir entendu à la Sentinelle que peu d'hommes osaient encore l'approcher. Elle possédait un dragon et avait déjà eu des fiançailles avortées. Elle devait effrayer la gente masculine crédule mais pas lui. Pour l'instant du moins. Elle n'avait pas encore manifesté un caractère hostile ou dérangeant.

- Mon père m'a envoyé accompagner le convoi vers Corneilla. Et donc me voilà. Si vous voulez lire  son message, je vous le transmet immédiatement.

Glissant sa main sous la fourrure de sa veste, le jeune homme retira une missive cachetée portant le sceau de la maison Holt. Il la tendit à la Manderly, la laissant s'en emparer à son aise. Il lui laissa également le temps de la décacheter et de la lire calmement. Il en profita ainsi pour la dévisager quelques instants avant de regarder les hommes qui s'affairaient aux alentours, mettant ardeur et volonté à dresser la tente de la dame de Blancport. La luminosité avait encore baissé. Il allait devoir lui aussi trouver où s'abriter ou dormirait à la belle étoile. Ce n'était pas cela qui l'effrayait même s'il ne se souvenait pas avoir passé une nuit dehors par un temps aussi rude. Cela forgeait son homme.

- J'espère que ma présence ici pourra vous être utile ou tout du moins agréable. Et si jamais vous souhaitez toujours lever l'épée, j'espère que cette fois, j'aurai l'occasion de croiser le fer avec vous ha ha ha.

Un rappel du passé à nouveau mais qui se voulait plutôt taquin plus que cassant. Il fallait parfois arriver à rire et à faire rire de sa propre stupidité. Tout dépendait du sens de l'humour de Lady Wynafryd. Son mauvais caractère allait peut-être enfin se manifester et il comprendrait peut-être pourquoi on lui avait chuchoté que nombreux étaient les hommes qui cherchaient à la courtiser ou simplement se trouver trop longtemps en sa présence. Parfois mieux valait ne pas trop jouer avec le feu, surtout quand il pouvait provenir d'un reptile ailé particulièrement dangereux. Jusqu'à présent, aucune trace du dit dragon cependant. Légende sans aucun doute mais il aurait tout le temps de vérifier cela de plus près au cours du voyage. Enfin de plus près ou de loin selon comment la dame accueillait son retour et sa présence parmi la troupe.

DRACARYS
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyLun 31 Déc - 22:21


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

S’il y avait bien une personne que Wynafryd ne s’était pas attendue à trouver dans ce convoi, il s’agissait bien de Torrhen Holt. A vrai dire, elle n’avait même jamais été certaine que leurs routes se croiseraient à nouveau, tant le jeune homme de la Sentinelle s’était découvert un amour pour les routes et les aventures à l’adolescence. Elle avait eu quelques bribes de nouvelles de ses péripéties à travers ses frères lorsqu’ils visitaient Blancport, c’était ainsi qu’elle avait su pour son établissement de l’autre côté du Détroit, mais ses connaissances sur ce chapitre de sa vie s’arrêtait bel et bien là. La Sirène hocha doucement la tête alors qu’elle écoutait le récit du Holt. “On décrie beaucoup le Nord pour sa dureté, et pourtant tous ceux qu’il a vu naître veulent y revenir, il est vrai. Mais je ne savais rien de votre retour non…” Elle hésita un instant sur le titre qu’elle devait utiliser. “Dois-je vous appeler ser Holt à présent ?” demanda-t-elle avec une ombre de sourire moqueur qu’elle n’avait pu retenir. “J’ai quitté Blancport lors de la dixième lune de l’année précédente pour séjourner un temps à Porte-Béline avec les Woolfield, avant de remonter tout droit sur l’Île-aux-ours pour le mariage de Lyra Mormont. Une fois la cérémonie passée, j’ai rebroussé chemin pour retrouver Winterfell et ce même convoi !” expliqua-t-elle ensuite.

Si son apparition lui avait tiré un sourire bienveillant, parce qu’il lui rappelait soudain la nostalgie de plus douces années, ce signe de réjouissance s’était finalement dissipé aussi vite qu’il s’était dessiné. Elle avait déduit qu’il s’agissait de Torrhen de part ses cheveux sombres et la ressemblance qu’il lui semblait trouver avec l’un de ses frères, sous oublier la remarque qu’il lui avait faite pour s’introduire. Il lui avait semblé qu’il n’y avait que ce Holt pour pouvoir lui tenir de tels propos… Néanmoins, elle ne pouvait pas se montrer imprudente. Probablement que les rumeurs sur son saurien commençaient doucement mais sûrement à franchir les frontières du Nord et les Sept seuls savaient les convoitise que cela pourrait faire naître chez certains seigneurs ou petites gens. Et quand bien même il se serait bien agit de Torrhen, les souvenirs ne lui étaient pas si doux que cela. Elle se rappelait avec précision les remarques acerbes qui avaient quitté sa bouche d’adolescent alors qu’elle s'entraînait auprès de Gyles sous les ordres de Torrhen Ardoise, le maître d’arme de Blancport. Wynafryd n’avait pas été une enfant très susceptible, cependant, chacune des remarques de ce Holt l’avait mise dans une colère aussi noire que pouvait l’être celle d’une enfant véxée. Elle accueillit donc le parchemin cacheté du seigneur de Sentinelle avec un certain soulagement.

Elle venait de finir de lire les mots de Lord Walton lorsque Torrhen reprit la parole. Elle réfléchit un instant à sa proposition. Il était vrai que malgré leur vassalité directe aux Stark, les Holt avaient toujours étaient plus proches des Manderly de part leur proximité géographique et la très ancienne domination de leur famille sur l’Antre des Loups, on même titre que les Locke, les Long, les Boisfrêne ou encore les Ardoise. Il était tout aussi vrai, que Wynafryd avait finalement retrouvé le convoi toute seule, laissant ses compagnons habituels de voyage retourner à Blancport pour garder Wylla sous bonne garde. Elle s’était jugée en parfaite sécurité entourée de gens et amis comme les Ourses. Finalement, elle ne pouvait pas vraiment se targuer de connaître Torrhen, malgré les heures qu’il avait passé à une époque à Chateauneuf, pas plus qu’il ne la connaissait aujourd’hui. “C’est bien aimable à vous Torrhen, je tâcherais de m’en souvenir, mais je ne suis pas sûre que ma compagnie soit des plus agréables, vous vous amuserez plus avec les hommes de votre âge, j’en suis certaine.” dit-elle avec une bienveillance sincère. Sa façon de lui offrir une porte de sortie, après tout, il n’était peut-être pas au courant de sa situation qui faisait fuir les célibataires qui n’étaient pas initialement ses amis. “Méfiez-vous de ce que vous souhaitez maintenant Torrhen, je ne doute pas que vous ayez appris beaucoup de choses durant toutes ces années, mais il serait malvenu de me sous-estimer une fois de plus.” Elle était soudainement amusée. Son âme d’enfant rêver de croiser le fer avec lui pour saisir une chance de le laisser sans voix, ce qu’elle n’avait jamais pu faire à l’époque.
(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyMar 1 Jan - 20:52

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

La dame n'avait donc pas été informé de son retour. Elle lui posa la question classique du « Ser ». Pensait-elle qu'il aurait accepté ce titre en renonçant aux Anciens Dieux pour embrasser la foi des Sept ? Il laissa ensuite faire son petit rapport de ses déplacements, la jeune femme lui détaillant son itinéraire jusqu'à Moat Cailin. Lorsqu'elle eut achevé ses paroles, le jeune homme lui répondit du tac au tac.

- Torrhen m'ira très bien. Je n'ai point été oint pour devenir Chevalier. Ma foi va aux Anciens Dieux et non au Sept. Je n'étais pas prêt à les renier pour un simple titre qui ne changera en rien ma valeur au combat.

Lorsque Wynafryd eu achevé la lecture de la missive, elle communiqua quelque chose d'étonnant au Holt, lui prodiguant un conseil. En effet, elle lui conseilla de passer plus de temps avec d'autres jeunes hommes de son âge plutôt qu'en sa compagnie. Elle lui indiqua ensuite de se méfier de ses capacités ce qui lui arracha un sourire non dissimulé. L'amusement semblait plus au rendez-vous que prévu. D'un côté, il serait normal qu'il passe du temps en la compagnie d'autres jeunes hommes, afin de nouer des amitiés et de lier les des liens de camaraderies mais cela ne pressait pas et semblait plutôt banal. Alors que la taquiner et rester dans le sillage de sa future suzeraine semblait bien plus intéressant sur le plan de l'enrichissement personnel. Puis au cours du voyage, il aurait tout le temps de sympathiser avec les autres alors que là, il était déjà face à elle et pouvait consacrer quelques dizaines de minutes à sa présence. A moins tout simplement que Lady Wynafryd essayait de lui dire de se retirer de façon polie.

- J'aurai tout le temps de le découvrir. Vous ne pouvez avoir fait que des progrès depuis toutes ces années. Et puis, j'aime être surpris. Cependant, je pense avoir tout le temps de profiter de la présence des autres nobles de ce camp mais comme je semble être l'émissaire de mon père, il me semble naturel de passer un peu de temps avec celle qui deviendra un jour la Suzeraine de la maison Holt.

Se rapprochant de la jeune femme, le jeune homme lui asséna un regard franc, pour lui montrer qu'il n'était nullement effrayé ou décontenancé par son conseil. Cela pouvait paraître un peu maladroit, certes. Mais sa personnalité était ainsi et il allait être difficile de le faire changer. Il n'allait pas se laisser impressionner par un petit bout de femme. Et puis oser s'aventurer là où d'autres ne semblaient pas désirer tenter l'aventure était également une façon de se prouver qu'il valait mieux qu'eux.

- Mais avant de vous affronter en duel, il faudrait me faire affréter un petit coin où je pourrais passer la nuit. Je suis sûr que vous disposez d'assez d'influence pour cela. J'ai entendu beaucoup de choses à votre sujet Lady Manderly depuis mon retour dans le Nord. Certaines semblent assez sévères mais je m'en moque. Je suis homme à me forger mon propre avis.

Un poil d'arrogance dans sa phrase mais c'était pourtant la vérité. Il ne comptait pas se laisser influencer par les dires des autres. Et passer du temps en la compagnie d'autres hommes lui apporteraient sans doute ces dites influences. Parfois, il fallait sauter sans se poser de question et voir ce qu'il en résultait.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyVen 4 Jan - 16:15


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

Ainsi, Torrhen avait eu beau suivre un chevalier dans ses périples, il n’avait pas décidé pour autant d’embrasser pleinement sa cause, refusant de promettre quoi que ce soit devant les Sept alors que les Anciens avaient son coeur et toute sa loyauté. Le reflet d’un sourire apparut quelques instants sur les lèvres pleine de la Sirène alors qu’elle écouta sa justification. Elle était néanmoins un tantinet surprise, avec cette arrogance qui planait autour de lui chaque fois qu’elle cherchait dans ses souvenirs. Il fallait bien l’avouer, elle aurait imaginer qu’un homme comme lui aurait apprécier les honneurs d’un tel titre, sans accorder trop d’importance à la foi. “Un peu plus et j’aurais presque l’impression que les Sept n’ont même pas votre sympathie…” dit-elle doucement, en le regardant de biais pour analyser sa réaction, se gardant bien de lui faire savoir qu’elle trouvait sa motivation louable. Il s’était trop moqué d’elle par le passé pour qu’elle se donne ce mal là !

Le ton se fit néanmoins plus sérieux l’instant d’après, alors que Wynafryd prenait connaissance du document donné par Lord Holt à son benjamin pour rejoindre le convoi pour Corneilla. Son enthousiasme à la revoir lui avait semblé pour le moins étonnant et la Sirène avait rapidement trouvé le moyen de l’encourager poliment à passer son temps avec les hommes de son âge plutôt qu’avec elle. Elle ne voulait pas qu’il se retrouve embarrassé après coup, d’avoir agit dans une situation un peu particulière, sans avoir tous les éléments à sa connaissance. Si le fils de la Sentinelle était toujours aussi fier, peut-être pourrait-il avoir l’impression d’être pris pour un idiot dans cette situation, avec un peu de recul. Elle voulait l’éviter à tout prix. Sans oublier encore une fois, que Torrhen avait beau éveiller en elle une certaine nostalgie, elle n’oubliait pas l’affront qu’il s’était entêté à lui faire chaque fois que leurs routes se croisaient dans la cour de Châteauneuf. Mais son avertissement ne sembla pas suffire puisque Torrhen s’empressa de lui répondre qu’il pourrait bien trouver ces fameux compagnons plus tard. Si elle commença par le regarder avec surprise, son regard changeant du tout au tout lorsqu’il évoqua la position de suzeraine. Son coeur s’était glacé et son regard s’était empli d’un reflet triste alors qu’elle tentait tout de même de rester impassible. “Je crois que vous faites erreur Torrhen. La tente de Lady Kylis Omble, votre future suzeraine, se trouve un peu plus loin dans cette direction.” Un doigt pointé vers sa propre droite.

Était-il possible que ce faux chevalier errant n’ait eu que la moitié des informations ? Wynafryd finit par se détourner de lui, cherchant à oublier le malaise qu’il venait de provoquer entre eux. Elle en profita pour déposer le paquet de vêtements qu’elle tenait dans les bras depuis que Torrhen l’avait interpellée quelques instants plus tôt, puis attrapa une gourde pour la déplacer dans la tente qui terminait peu à peu de prendre forme. Elle l’écouta partager son besoin de trouver une localisation pour passer la nuit, néanmoins, il capta de nouveau pleinement son attention lorsqu’il évoqua ce qu’il avait pu entendre d’elle. Elle s’arrêta, avec cette fois-ci sa longue dague entre les doigts. Elle se redressa et le toisa silencieusement, les lèvres légèrement pincées. Certaines choses avaient changées chez Torrhen, mais il y avait des choses qui demeuraient. Cette assurance, ce sourire à toute épreuve. Cette volonté de montrer que rien ne l'impressionnait. Une capacité qu’elle admirait autant qu’elle l’exaspérait parfois. “Il ne faut pas croire tout ce que l’on dit effectivement…” commença-t-elle à répondre prudemment, alors que son esprit pensait à nouveau à Vraël et à sa sécurité. “J’ai été fiancée à Robb Stark en effet, mais voilà plus de deux ans que cela n’est plus le cas. Je ne suis qu’une lady nordienne, fille d’un héritier, qui manie un arc ou une épée de temps à autre comme vous vous en rappelez si bien.” ajouta-t-elle avec un sourire poli. “Venez avec moi, allons faire jouer cette fameuse influence pour vous trouver un abris pour la nuit Torrhen.” dit-elle en rengainant sa courte lame à sa ceinture avec une mélodie métallique. Elle sortit totalement du petit abris devant sa tente et commença sa marche dans la neige pour rejoindre le coeur du campement où les deux nordiens n’auraient aucun mal à trouver une solution pour héberger le Holt.
(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyLun 7 Jan - 20:01

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt


Les Sept n'avaient pas sa sympathie ? C'était peut-être pousser le bouchon un peu loin. Il avait juste trouvé insultant l'idée de prêter serments à des divinités qui n'appartenaient pas à ses croyances. C'était un peu comme renier les Anciens Dieux ou d'un autre point de vue, prêter un faux serment à des divinités à qui il n'était pas fidèle. De l'hypocrisie en somme.

- Voyez plutôt cela comme un désir de ne pas me montrer hypocrite envers les fervents des Sept.

Torrhen était un homme certes franc mais parfois maladroit et cette maladresse pouvait le surprendre n'importe où. Ce fut ce qu'elle sembla faire alors que Lady Wynafryd vint le corriger verbalement après que l'homme l'ait appelée « future suzeraine ». Ou comment mettre les pieds dans le plats en sautant à pieds joints dedans. Son poing se serra dans la fourrure et ses ongles griffèrent sa propre peau. Comment avait-il pût faire une erreur pareil ? Il s'était tout simplement emmêlé les pinceaux. Sa réplique avait dû être vexante pour la dame Manderly qui fut naguère la fiancée de Robb Stark.

- Excusez mes paroles. Je ne voulais point vous manquer de respect. Mes pensées se sont mélangées dans mon esprit et ont prit le pas sur ma langue. Vous m'en voyez désolé.

La dame de Blancport semblait s'occuper de tout et de rien comme pour éviter de croiser le regard du Holt. Il la vit déposer quelque chose et rentrer une autre sans même chercher à comprendre ce qu'elle faisait. Torrhen avait créer un malaise monumental. Il entendit néanmoins le bruit de la dague que l'on sortait. Lady Wynafryd justifia les erreurs verbales du jeune homme. Elle lui expliqua rapidement l'impair qu'il avait commit puis rangea sa dague avant d'inviter l'homme de la Sentinelle à la suivre afin de trouver un endroit où dormir.

- Vous ne devez pas vous sentir obligée pour moi. Je pourrai me débrouiller mais le geste me fait plaisir. Veuillez encore une fois excuser mon manque de tact et de courtoisie, je ne voulais pas vous rappeler, ce qui semble, être de mauvais souvenirs.

Reformuler à nouveau des excuses était le mieux qu'il pouvait faire car elles étaient sincères. Il n'avait point voulu la blesser, ni la vexer. Il espérait qu'elle ne mettait pas cela sur le compte des racontars qu'on aurait pût lui narrer au sujet de la dame triton.

- Vous avez tenu fermement votre dague. J'espère que vous me montrerez quelques coups dont vous avez le secret. Il y a bien deux choses qui n'ont pas changer chez vous et que je retrouve tant chez la petite fille que j'ai laissé derrière moi que chez la femme que je retrouve aujourd'hui. Votre envie de manier les armes et la pureté, la clarté de votre regard.

Peut-être était-ce trop franc ? Pas le genre de mots que l'on sortait à une dame mais ils n'étaient pas pavés de mauvaises intentions. Il essayait simplement d'être gentil à sa manière et de lui évoquer ce qu'il appréciait dans leur court entretien. Le jeune homme espérait juste qu'il ne la dérangeait pas trop en lui demandant de l'aide pour trouver un endroit où passer la nuit. Il savait que ce genre requête pouvait exaspérer aisément. Puisque la discussion avait dérapé à cause de mariages avortés autant la relancer sur un mariage qui allait bientôt se conclure. C'était aussi une façon de connaître la vision politique de la jeune femme ainsi que de se faire une idée plus générale sur l'avis des nordiens.

- Ma question va peut-être vous paraître bizarre mais que pensez vous du mariage de la jeune Stark ?

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyMer 9 Jan - 19:22


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

Comme Torrhen avait soulevé la question de la foi, Wynafryd n’avait pu s’empêcher de chercher un peu plus loin que ce qu’il avait mentionné, faisant bien évidemment allusion à la foi que les Manderly avait conservé lorsqu’ils avaient quitté le Bief des siècles plus tôt. Une nouvelle fois la Sirène dut se reconnaître étonnée par les réponses de l’apprenti chevalier. Elle ne connaissait de lui que ce souvenir d’adolescent et elle en oubliait presque qu’il avait pu changer, du moins grandir après dix années sur les routes. Elle ne pouvait s’empêcher d’être sur la défensive en sa présence puisqu’ils étaient finalement devenus de nouveaux inconnus, mais elle reconnaissait sans peine qu’elle lui avait donné trop peu de crédit lorsque ses yeux s’étaient posé sur lui pour la première fois depuis une décennie. Un léger rire franchit ses lèvres et elle baissa un instant le visage  pour ne pas le regarder en même temps, respectant de ce fait distances coutumières. “Une noble réponse Torrhen.” prononça-t-elle doucement.

Mais son sourire avait disparu soudainement lorsque la maladresse de langage du Holt l’avait désignée comme sa future suzeraine. Un titre qui pesait lourd de sens pour la Manderly et qui l’avait fait réagir instantanément. Cependant, la voix et les propos sincèrement désolés du presque chevalier, calmèrent la froideur de son coeur. Le guerrier venait de rentrer après dix ans loin du Nord, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Elle avait du mal à ne pas se sentir blessée, mais elle comprenait bien que cela n’avait pas été intentionnel de sa part. Elle arrêta donc son rangement qu’elle avait repris nerveusement pour l’observer un instant. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire quelque peu contrit. “Je survivrais. Vous avez été absent un certain temps, il n’y a pas de mal.” conclut-elle en baissant une nouvelle fois les yeux vers ses mains qui s’agitaient nerveusement.

Finalement, la jolie brune préféra laisser l’incident derrière eux et après un léger soupir de résignation, elle se redressa pour inviter Torrhen à la suivre. Elle était décidée à lui offrir l’aide qu’il lui avait demandé. “Oh, je crois que ça n’était pas la première fois que vous manquiez de courtoisie à mon égard Torrhen, j’aurais du m’y attendre. Vous avez raison, je ne devrais pas vous aider, mais ma mère a été trop insistante sur mes bonnes manières…” dit-elle finalement, d’un ton plus léger cette fois-ci. Elle ne savait pas si cela mettrait encore plus le Holt dans l’embarras, ou si au contraire il saisirait l’opportunité pour se remettre à rire. Ou peut-être encore, s’excuserait-il finalement pour ses moqueries passées.

Les deux nordiens se mirent finalement en marche dans le campement qui commençait peu à peu à ressembler à quelque chose. Wynafryd se mit en tête de trouver les Cerwyn, avec qui les Manderly étaient alliés depuis peu, maintenant que Jonelle avait épousé Wendel. Elle avait remarqué une nuit précédente qu’ils ne manquaient pas de place, cela lui semblait donc une bonne piste pour commencer ses requêtes. Comme elle avait rengainé sa dague avec énergie, le fils de la Sentinelle n’avait pu s’empêcher d’évoquer son intérêt pour les arts martiaux plus habituellement réservés aux hommes sur le continent. Ses propos l’amusèrent surtout, mais lorsqu’il mentionna son regard, elle ne put s’empêcher de ressentir un certain trouble. Son pas ralentit et elle tourna la tête pour observer à nouveau le demi-chevalier. Tentait-il de se moquer d’elle à nouveau ? Ou était-il sincère ? Elle n’était guère certaine de la bonne inclinaison. Elle lui offrit un timide sourire avant de répondre. “Oh, c’est que nos routes se croisent au bon moment finalement. Pas très très longtemps après votre départ du Nord, ma mère a décrété que l’épée n’était pas un loisir pour une jeune femme digne de ce nom. J’ai réussi à continuer à m’entraîner à l’arc, mais de moins en moins souvent. Cela fait tout juste deux ans que j’ai décidé de reprendre sérieusement l'entraînement des deux activités. A mon retour à Blancport après avoir servi la princesse Rhaenys Targaryen.” Elle se tut un instant avant de reprendre. “Je vois que certaines choses n’ont pas changé chez vous non plus Torrhen, vous ne semblez toujours pas effrayé de dire ce qui vous traverse l’esprit… Cela ne vous a-t-il jamais posé de problèmes durant ces dernières années ?” Elle se trouvait finalement curieuse à en apprendre un peu plus sur ses voyages. Peut-être que cette route jusqu’à Corneilla en serait finalement l’occasion.

Torrhen pris à nouveau Wynafryd de court lorsqu’il la questionna sur son opinion sur le mariage à venir de son amie Sansa. “Je dois reconnaître que la nouvelle m’a surprise au début. Je ne m’y attendais pas. Mais je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre non plus. D’un côté les Stark sont très attachés au Nord, de l’autre, Sansa a toujours rêvé d’une vie plus au sud. Ma foi, les Nerbosc me semble un compromis intéressant, à prier les Anciens, et moins isolé que les nordiens, sans aller jusqu’à un dépaysement bieffois…” Comme un autre fameux mariage qu’elle avait failli connaître. “Peut-être que la présence de la princesse Daenerys à ses côtés lui procurera l’animation de cour qu’elle enviait… Mais surtout, la jeune Louve semble entichée du Corbeau, alors je suis heureuse pour elle. Avez-vous eu l’occasion de rencontrer les Nerbosc lors de vos années sur les routes ?” Peut-être aurait-il donc un autre avis sur la question.

(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyVen 11 Jan - 23:55

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

« Noble » ? Ce n'était pas forcément le terme qu'il aurait employé. «Fidèle », sans doute mais il ne voyait pas ce qu'il y avait de réellement noble derrière ses propos.  Il trouva l'excuse de Lady Wynafryd un peu facile. C'était comme si elle passait l'éponge trop vite, lui cherchant une raison de s'être trompée au lieu d'admettre tout simplement qu'il s'agissait purement d'une maladresse.

- Mon absence ne justifie pas tout mais je vous appellerai pour me défendre la prochaine fois que je commettrais un impair ha ha ha.

Une simple boutade, qui, il l'espérait, ne serait pas mal perçue par la jeune dame.  Cela ne semblait pas avoir démonté la jeune femme à l'aider à trouver un endroit où se loger pour la nuit. Cela témoignait d'une parte qu'elle possédait un bon fond mais également, comme elle l'avait elle même précisée, que son éducation avait été menée de main de maître, ou plutôt de maîtresse dans ce cas-ci.

- Il est vrai que par le passé, je n'ai point été tendre avec vous. Je ne vous promet pas de me faire pardonner mes actes passés. Peut-être que les paroles d'un homme peuvent rattraper celles d'un enfant. Je ne me suis jamais réellement penché sur la question.

Une réponse un peu trop franche certes mais qui avait au moins le mérite d'être entière et vraie. La dame de Blancport lui expliqua ensuite qu'elle avait dût abandonner le maniement des armes avant de le reprendre il y avait seulement deux années. Un retard ne se comblait pas aussi simplement dans ce genre de domaine. Il se remémora également, grâce à la conversation que son interlocutrice avait été, à une époque, dame de compagnie de la princesse Rhaenys Targaryen. Une place importante et rêvée pour la plupart des dames bien nées du royaume. Il préféra néanmoins rebondir sur l'allusion à sa franchise qui lui semblait plus prompte à la plaisanterie.

- Et bien je dois avouer que Ser Pat avait tendance à m'en coller une derrière le crâne dés qu'il sentait que la franchise de ma langue risquait de nous attirer des ennuis mais il y a bien eut quelque fois où il n'a pas réussit à m'en empêcher mais ce ne sont pas des histoires qui se narrent au beau milieu d'un campement. Autour d'un bon feu, avec une bonne coupe de bière, loin des oreilles indiscrètes. Voilà qui serait le cadre idéale pour qu'on ne  me surprenne pas à raconter des histoires que les oreilles d'une dame bien éduquée ne devrait pas capter ha ha ha.

Sa phrase était aussi une invitation à se retrouver  à un autre moment pour partager un moment plus privé et échanger réellement. A l'abri des oreilles indiscrètes, la personnalité et les propos d'une personne pouvaient changer du tout au tout et puis rien ne valait vraiment un moment de narration d'histoires autour d'une bonne bière brune. Après avoir écouté attentivement l'avis de Wynafryd à propos des noces qui allaient unir Stark et Nerbosc, le jeune homme s'empressa de répondre du tac au tac avec la même énergie que d'habitude.

- Je vois. Il s'agit donc d'une alliance profitable qui plaît également à la future mariée. Cela semble toujours plus facile d'aborder un mariage ainsi. Enfin , de ce que j'en ai vu. Je ne suis moi même point marié. Vous êtes bien plus connaisseuse que moi des jeunes femmes du royaume. Dire que vous avez fréquenté la cours royale. Vous avez fait du chemin ha ha ha. Oui, il me semble que nous avons rencontrés les Nerbosc mais nous n'avons pas séjourné longtemps à Corneilla. Le Conflans était la région natale du chevalier que j'accompagnais et il n'y revenait généralement que pour les tournois ou quand il ne pouvait faire autrement.

Son regard ne trahissait aucune émotion quand il évoqua le fait de ne point être marié. Ce sujet ne l'avait jamais tracassé outre mesure. Lui qui avait passé une bonne partie de sa vie sur les routes et qui était bien plus épris de sa liberté jusqu'à présent que de n'importe quelle femme, trouvait la situation actuelle presque idéale.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyJeu 17 Jan - 16:38


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

La Manderly avait préféré prendre un peu de hauteur par rapport à l’erreur du presque chevalier. Elle n’avait pas voulu l’accabler pour des sujets qui étaient restés si longtemps si loin de lui. Elle fut donc très surprise d’entendre la réaction du Holt qui refusait de se faire excuser de la sorte. Elle lui lança un regard de biais, cherchant à le sonder et se demanda s’il ne se moquait pas d’elle encore une fois, comme il en avait pris l’habitude dans la cour de Châteauneuf. Elle avait du mal à le suivre, à savoir sur quel pied danser. Il lui semblait qu’il battait tantôt le chaud et tantôt le froid. Cependant, elle ne pouvait pas ignorer la lueur malicieuse qui brillait dans son regard. Cela voulait dire qu’il cherchait à plaisanter, ou qu’il recommençait ses moqueries. Elle décida donc de tenter sa chance avec les plaisanteries. “Ne vous en faites pas, j’ai bien compris que vous n’aimiez pas que je vous cherche des excuses. Le prochain faux pas vous sera fatal monsieur.” dit-elle d’un ton des plus sérieux, avant de lui offrir un bref sourire malicieux. Une étrange sensation étreignit alors la poitrine de la jeune femme. Un mélange de plaisir et de culpabilité. Elle avait oublié ce que cela faisait que d’agir de la sorte. Charmante et légère. Piquante comme le trident de son emblème. Oh, bien sûr, elle avait plus ou moins gardé son humour avec ses proches, notamment Wylla qu’elle adorait charrier, mais cela faisait plus de deux ans qu’elle n’avait pas baissé sa garde de la sorte avec un inconnu et elle n’était pas certaine de ce qu’elle en pensait.

Elle releva finalement un sourcil, continuant de jauger son interlocuteur, alors que ce dernier venait de souligner avec soin son statut d’adolescent à l’époque de ses mesquineries. Il reconnaissait que ses paroles avaient pu être vexantes, mais il ne s’excusait pas pour autant de celles-ci. Simplement, la possibilité de pouvoir mieux faire à présent. “Nous verrons bien alors…” conclut-elle doucement d’un air détaché tout en lâchant le beau brun du regard pour reprendre sa marche. Puis alors que tous deux avançaient dans la neige et que Wynafryd espérait trouver les Cerwyn, elle se mit à évoquer son parcours martial pour répondre aux questions du fils de la Sentinelle. Elle en profita également pour en poser quelques unes des siennes, curieuse de savoir si le franc-parler du jeune homme ne lui avait pas attiré trop d’ennui. Elle ne put retenir un rire amusé, portant une main devant ses lèvres, alors qu’il se mit à évoquer l’agacement du vieux chevalier quant à son comportement. Elle imaginait très bien la scène et cela l’amusait grandement. “Alors vous devrez me réserver un peu de votre temps un de ces prochains soirs et une coupe de bière. Voilà le paiement que j’accepterais pour l’aide que je vous apporte aujourd’hui. Ma mère a beau m’avoir éduquée correctement, vous avez pu voir de vos propres yeux que je ne suis pas tout à fait comme les autres.” Encore que, dans le Nord, elles étaient rares à être de sages ladies innocentes, elle connaissait plus d’amies débrouillardes et à l’aise avec l’arme de leur choix, que l’inverse. Mais l’ancien écuyer avait attisé sa curiosité et l’idée d’être transportée par les péripéties d’un autre le temps d’une heure lui plaisait bien.

L’échange suivant se fit un peu plus politique, alors que le Holt cherchait à cerner l’opinion de la Manderly sur l’union à venir de la louve. Si la question l’avait faite se questionner elle-même sur la situation maritale du nordien, elle n’en demanda rien et se contenta de chercher à savoir s’il avait lui même rencontrer les suzerains du Conflans, pour pouvoir lui dresser un portrait de la famille qu’elle allait rencontrer. Elle avait croisé certains d’entre eux au mariage de Myrielle Lannister et Patrek Mallister, mais elle n’avait pas été dans les meilleures dispositions pour les observer avec soin, malgré l’officialisation des fiançailles à l’époque. Elle écouta donc sa réponse avec soin, notant au passage la précision de Torrhen sur sa propre situation. “Effectivement, c’est toujours mieux pour un mariage si les deux personnes s’apprécient déjà…” dit-elle d’un air légèrement absent. Mais cela rendait l’annulation de fiançailles d’autant plus douloureuses également, même si la jeune femme se garda bien de partager cette avis à haute voix. “Il est vrai que pour une nordienne, j’ai pas mal bougé par le passé, mais vous me battez à plat de coutures en terme de kilomètres ! Et probablement en terme d’aventures aussi.” ajouta-t-elle avec un sourire sans joie pour autant. Il y a des aventures dont elle se serait passée finalement. Peut-être une vie restée à Blancport aurait était plus calme et plus joyeuse pour elle aujourd’hui. Mais on ne pouvait pas refaire le passé. “Profiterez-vous de ce voyage pour revoir Ser Pat alors ?” demanda-t-elle avec une curiosité sincère. Quelques instants plus tard seulement, la route de la jeune femme croisa enfin celle du jeune héritier Cerwyn. Elle l’interpella poliment et avec le sourire, lui présentant ou représentant par la même occasion l’émissaire des Holt et la raison pour laquelle elle venait le trouver. En quelques minutes, Cley accepta gracieusement d’accorder un bout de son propre logement au voyageur. “Vous voilà entre de bonnes mains à présent Torrhen. Au plaisir de vous revoir durant le voyage. Et n’oubliez pas votre dette.” dit-elle avec un sourire amusé, avant de saluer les deux nordiens d’un hochement de tête poli, et de tourner les talons pour retourner vers sa propre tente.

(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptySam 19 Jan - 23:26

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

A l'évocation du mot fatal, les lèvres du jeune homme formèrent un sourire amusé et ses yeux affichèrent un air de défi. C'était une sorte de jeu qui semblait s'installer entre eux. A l'époque, de son adolescence, la gamine Manderly  possédait moins de répartie et de réponse qu'à présent adulte.  Cela amusait énormément le Holt. Ce n'était néanmoins qu'une première impression. Il ne fallait pas forcément juger un livre sur sa couverture, ni sur ses premières lignes. Les débuts étaient souvent plus prometteurs que le contenu réel.  La dame de Blancport le pressa ensuite pour qu'il lui raconte ses histoires, un soir, autour d'une bière. L'idée n'était pas déplaisante, loin de là.

- Je l'ai remarqué en effet mais je vous préviens que si je vous vois rougir lors de certaines de mes histoires, je me devrais de taire les détails les plus indécents, voir les plus horribles, ou de vous les narrer avec plus d'amusement pour voir jusqu'où vous êtes capable d'écouter ha ha ha. 

Une boutade de plus. C'était comme lorsqu'on se battait à l'épée. Il ne fallait pas se relâcher et toujours continuer à frapper, prendre l'ascendant pour monter que l'on existait et qu'on ne laisserait pas filer la domination. La seule différence était qu'ici, il ne risquait pas de mourir, ou tout du moins, il y avait très peu de chance que cela se produise. La jeune femme lui parla ensuite du mariage et il ne pût s'empêcher de rire en l'entendant évoquer le fait qu'il avait eut plus la bougeotte qu'elle. Pour un homme cela ne posait pas de problème mais pour une dame de la naissance de Lady Manderly, vivre sur les routes comme il l'avait fait tout un temps aurait été presque impossible à moins de changer d'identité et de ne jamais se faire reconnaître.

- Peut-être oui. Si les routes ne sont pas trop enneigées sur le chemin du retour. J'ai toujours rêvé de le voir courir à cloche-pied derrière un troupeau de pourceaux ha ha ha. Je me demande d'ailleurs si Ser Pat arrive vraiment à s'acclimater à une vie sédentaire.

Quand vous aviez passer pas mal de temps sur les routes, à combattre, ou à jouter, retourner à une vie plus « normale » était parfois difficile mais ce choix semblait avoir été mûrement réfléchit par Ser Pat. De plus, sa jambe souffrante n'y était pas étrangère non plus. Si l'hiver  n'avait pas décidé de pointer le bout de son nez, une visite aurait été plus facilement envisageable. Finalement, le jeune homme fut laissé en compagnie de l'héritier de la maison Cerwyn. Il s'empressa néanmoins de remercier son accompagnatrice avant que celle-ci ne s'en aille.

- Merci de m'avoir accompagner jusqu'ici. Je n'oublierai pas de vous remercier, à ma façon  et sous peu, Lady Manderly.




Quelques jours plus tard,

Le Holt avait passé les jours suivants à faire route en compagnie de Cley Cerwyn et d'autres jeunes hommes bien nés. L'ambiance n'était pas mauvaise et il avait toujours une anecdote amusante à leur raconter. Il s'attirait facilement la sympathie de ses semblables. Alors qu'ils avaient dressés à nouveau campement la veille, le jeune homme s'était levé en même temps que les premiers rayons du soleil afin de se mettre en quête d'un partenaire d'entraînement à l'épée digne de ce nom. Ayant déjà partagé ce rituel avec plusieurs hommes mais n'ayant toujours pas trouvé le répondant parfait, le Holt demeurait toujours en quête. Dévorant un de ses derniers bouts de viande séchées, le jeune homme marchait en tenue d'entraînement cherchant un homme valide et compétent dans les parages, pas accaparés par le fait de monter la garde. Sans même s'en rendre compte, il arriva à hauteur de la tente de la maison du Triton. Il se remémora alors la demande de Lady Wynafryd tout en se disant qu'il ne serait pas poli de la déranger. Cependant, quel ne fut pas sa surprise de la trouver en dehors du lit de si bon matin. Sa tenue était fort différente de celle qu'elle avait porté lors de leur rencontre, quelques jours plus tôt. Plus pratique pour l'entraînement sans aucun doute car, oui, la jeune femme était bien entrain de manier l'arme sous ses yeux. Sa bouche parla plus vite que son esprit et il ne pût s'empêcher d'y aller de son petit commentaire.

- Vous n'êtes pas assez souple sur votre jambe d'appui. Trop de raideur, pourrait vous faire perdre l'équilibre.

Stupide comme à son habitude. Ce n'était pas pour la rabaisser mais pour corriger sa position afin de l'aider à s'améliorer. Malheureusement, ce genre de commentaire n'était pas toujours prit en ce sens. Bien souvent, c'était même le contraire. Comme Lady Wynafryd allait-elle le prendre ?

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyLun 21 Jan - 21:31


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

Wynafryd ne rêvait presque plus depuis que sa route avait pris un chemin différent de celui emprunté par Vraël. Elle ne se réveillait plus avec ses étranges sensations de déjà-vu, ou d’émotions fortes sans aucune image pour accompagner ce ressenti. Pourtant, cela faisait quelques jours que les songes étaient revenus. Depuis qu’ils avaient passé Moat-Cailin, et chaque jour où ils s’enfonçaient un peu plus dans le Neck pour approcher de la frontière du Conflans, son sommeil s’était de plus en plus agité chaque nuit. Au point que cette nuit-ci, elle se réveilla plusieurs fois en sueur. Lorsqu’elle se réveilla pour la troisième fois, elle n’y tint plus et enfila une épaisse cape sur ses épaules pour passer le nez au dehors de sa tente. La lumière du ciel était traîtresse parce que les journées avaient bien raccourcies depuis la lune précédente, ils avaient perdu près d’une heure d’ensoleillement le matin et tout autant en fin de journée, preuve que cet hiver était plus rude que le dernier connu par les Sept Couronnes. Mais après plusieurs minutes à observer les reflets du ciel, Wynafryd remarqua les premiers oiseaux et les reflets gris de l’aube qui se prépare. Autour d’elle, le campement commençait doucement à prendre vie, du côté des servants du moins. Il fallait qu’ils préparent tout le nécessaire pour leurs maîtres une fois qu’il serait leur tour de se réveiller. La Manderly se retourna vers sa modeste couche et hésita. Mais l’idée de se tourner et de se retourner encore et encore dans ce lit l’agaça plus qu’autre chose. Elle referma le pan de tente qu’elle avait entrouvert d’un air décidé, puis laissa tomber son manteau pour enfiler quelques vêtements. Elle opta pour une robe chaude mais simple. Surtout ample au niveau des jambes, pour ne pas la gêner dans ses mouvements. Il n’y avait aucun corset qui lui gênait la taille, une simple bande de tissu pour serrer sa poitrine. Elle couvrit le tout par une légère peau de mouton qui s’arrêtait au niveau de ses hanches et ne recouvrait pas ses bras.

Convenablement habillée, elle saisit la longue dague et sortit de la tente sans traîner. Elle fit quelques pas pour s’écarter des premières habitations. Pour ne pas réveiller ses voisins d’une part, mais aussi pour ne pas être trop vue des autres également, même s’il n’y avait quasiment pas âme qui vive à cette heure ci, et que la lumière était encore faible. Même si les nordiens étaient plus ouverts d’esprit sur les pratiques martiales par les femmes que dans d’autres régions, elle demeurait tout de même une Manderly et sans se cacher, elle préférait rester discrète. Elle trouva un espace où la neige avait été aplatie par du passage et se considéra assez loin de sa tente pour commencer à s’exercer. Elle se mit à enchaîner les mouvements comme le maître d’arme de Blancport le lui avait enseigné, d’abord lentement pour réveiller son corps, puis de plus en plus rapidement pour travailler ses réflexes et sa dextérité. Elle n’aurait su dire avec exactitude depuis combien de temps elle avait commencé à s’exercer lorsqu’une voix la tira de sa concentration en la faisant sursauter. Elle avait fait abstraction du monde et ce dernier s’imposait à nouveau à elle. Sur la défensive, elle pivota tout de suite en direction de celui qui venait de critiquer sa position, sa lame tendue vers lui.

Elle ne put retenir un soupir de soulagement en reconnaissant Torrhen. “Et on ne vous a jamais dit qu’il était dangereux de surprendre une personne armée ?” rétorqua-t-elle avec un sourcil haussé, une fois qu’elle eut retrouvé sa contenance. Elle abaissa finalement sa lame et continua de faire face au fils de la Sentinelle. “Vous ne pouvez pas vous empêcher de me critiquer, à croire que c’est plus fort que vous Holt ?” commença-t-elle à lui répondre avec un air pincé. Mais sa remarque n’avait pas été moqueuse et c’était quelque chose que l’Ardoise de Blancport lui avait déjà fait remarquer. “C’est au moins constructif cependant…” dit-elle mais d’une voix plus basse cette fois-ci, comme si elle ne voulait pas totalement reconnaître qu’il avait eu raison. Elle pivota légèrement, quittant le beau brun du regard pour se remettre en position, fléchissant ses jambes avec soin, et remontant son bras pour le mettre en garde. Une fois certaine de sa position, elle tourna légèrement le cou pour chercher son regard. “Mieux ?” demanda-t-elle, avec une assurance qui trahissait son sarcasme.
(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyMer 23 Jan - 14:20

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

La Manderly soupira. Il ignorait si c'était parce qu'elle était contente de le voir ou si elle avait simplement prit peur. Parfois, lorsque l'on était trop concentré, nous perdions la notion du monde extérieur jusqu'à ce qu'un élément perturbateur nous refasse plonger dans celui-ci, de manière souvent brutale. Il émit un rire fin en écoutant sa première réplique.  Elle lui semblait aussi dangereuse que l'enfant qui venait de naître, même armée de sa lame. Cependant, il fallait toujours se méfier de l'eau qui dormait.

- Je vous pensais plus dangereuse avec vos paroles qu'avec votre lame. Peut-être me serais je trompé ? 

Il perçu une légère boutade dans la suite de ses propos. Il n'entendit pas les suivants qui furent presque inaudibles pour ses oreilles. Après avoir reprit position, la jeune femme tourna son cou vers lui pour lui demander si sa nouvelle position lui convenait mieux.

- Nettement mieux. Les fondamentaux sont souvent négligés mais constituent la base la plus importante dans le maniement des armes.

Il s'approcha de la jeune femme et appuya légèrement sur son bras droit, une simple pression pour le faire s'incliner un rien.

- Et maintenant vous atteignez la perfection.

Peut-être n'aurait-il pas du la toucher comme cela mais il l'avait agit instinctivement, naturellement. Ce n'était pas le genre de chose qui se faisait mais la chance d'être surpris en ce lieu et à cette heure était infime si bien que cela ne lui traversa pas l'esprit d'avoir possiblement mal agit. C'était dans sa nature de prendre des décisions impulsivement. Se reculant peu à peu, le jeune homme sortit sa propre lame  calmement de son fourreau.

- A présent, montrez moi ce dont vous êtes capable, Lady Manderly. Faites moi l'étalage de tout vos progrès.

C'était une invitation autant qu'un défis mais puis qu'ils en avaient discuter plusieurs jours avant, Torrhen ne voyait pas pourquoi elle refuserait aujourd'hui. Puis, il commençait lentement à cerner la personnalité de la dame de Blancport. Son petit doigt lui disait qu'elle n'était pas le genre de personne à rater une occasion de prouver sa valeur et de pouvoir contredire quelqu'un qui l'avait critiqué. Un sourire se dessina sur les lèvres du Holt, attendant la réponse de son adversaire potentiel. Il ne fallait pas qu'elle se laisse guider par ses émotions car c'était le meilleur moyen de commettre des erreurs. Au contraire, Lady Wynafryd se devait d'être la véritable maîtresse de son sang-froid.

- Juste quelques bottes pour juger votre niveau. Je n'attaquerai pas sauf si vous me prouver que vous serez en mesure de repousser mes attaques. En garde Lady Manderly !

Il y avait toujours un brin de provocation dans ses paroles. Juste suffisamment pour blesser l’orgueil de la jeune femme et lui rappeler ces moqueries du passé. C'était devenu presque un jeu pour lui et son adversaire ne considérait peut-être pas la chose ainsi mais le Holt préférait se laisser griser par l'instant présent. Et puis il fallait reconnaître que bouger un peu et faire quelques passes d'armes en sa compagnie équivalait à joindre l'utile à l'agréable. A force de rester immobile, il risquait de prendre froid et de finir en glaçon, ce qui n'était pas dans ses plans d'avenir.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  K0gc
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 7948
Date d'inscription : 22/08/2015

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyLun 28 Jan - 17:19


Sur la route des souvenirs
Torrhen Holt &
Wynafryd Manderly


« Moat-Cailin | 302, lune 3, semaine 1 »

Il était difficile de changer les vieilles habitudes, Wynafryd se rendait bien compte de cela alors que le Holt la critiquait comme au bon vieux temps pour son usage des armes. Et lorsqu’elle avait cherché à le piquer en retour, c’était son éclat de rire qui avait résonné à ses tympans. La Manderly se crispa légèrement. Il avait ce don de l’exaspérer et de la pousser à bout en quelques minutes. Ou alors était-ce simplement la mémoire de son corps qui lui faisait perdre patience aussi vite. L’enfant boudeuse qu’elle était ne demandait qu’à ressortir pour l’envoyer paître. Mais il lui semblait en même temps qu’il y avait quelque chose de légèrement différent dans son attitude. Il piquait, mais il n’agressait pas. Pas comme il avait pu le faire par le passé. Elle aussi avait changé d’ailleurs, malgré sa fierté et sa susceptibilité, elle faisait de son mieux pour la maîtriser la plupart du temps. Et puis d’une façon qu’elle n’osait s’avouer encore, elle avait envie de lui prouver qu’il avait tort. Dans un autre contexte, la Sirène s’en serait totalement moquée. Mais elle ne l’expliquait pas, il y avait quelque chose chez Torrhen qui la dirigeait dans cette voie. Peut-être parce qu’il était un des rares hommes à ne pas le regarder avec ces yeux emplis de pitié. Alors elle ne voulait pas perdre cette sensation devenue trop rare ces deux dernières années. “Même la plus maladroite des personnes peut causer de graves dommages dans certains contextes. Je vois néanmoins que votre arrogance n’a pas bougé d’un pouce depuis toutes ces années.” dit-elle d’un air satisfait, sans relever ce qu’il venait de dire sur sa dangerosité, encore peu certaine de ce qu’elle ressentait face à ce commentaire ci.

Toujours appliquée à vouloir donner tort au presque-chevalier, Wynafryd se concentra et mis en pratique tout ce que le maître d’armes de Châteauneuf lui avait enseigné, et tint compte du commentaire qu’elle venait de recevoir pour parfaire sa position. Elle le provoquait presque de trouver un défaut. Et Torrhen ne se fit pas prier. Elle se retint de perdre sa posture et de reculer alors que le Holt se rapprochait pour ne se retrouver qu’à quelques centimètres d’elle. Pour la première fois elle perçut son parfum, un mélange de cuir, d’ale et de musc. Une odeur différente de celle de Gyles ou de Robb. Mais c’est sa main sur son bras qui la troubla le plus. Son geste n’était pas déplacé en soit, le père de Gyles ou son fidèle homme d’armes l’avaient reprises plusieurs fois de la sorte. Et ça n’était qu’un bras. Néanmoins, elle restait une dame de la maison Manderly, et on ne pouvait pas dire qu’ils se connaissaient bien finalement. Elle se rendait ainsi compte que le Holt n’hésitait toujours pas et continuait de foncer sans se poser de questions superflues. Elle l’observa quelques secondes à la dérobée, avant de se reconcentrer sur son bras alors qu’il reprenait ses distances. “Mmh.” dit-elle simplement après s’être raclée la gorge, cherchant à faire passer sa gêne. Après un léger soupir pour reprendre sa concentration, elle chercha à s’imprégner de la position pour la retrouver le plus facilement possible à l’avenir.

Lorsque le Holt la somma de faire ses preuves, un sourire fier sur ses lèvres, elle fut tentée de le renvoyer d’où il venait de la manière la plus cinglante possible. Evidemment qu’il serait facile pour lui d’avoir l’avantage sur elle, leurs expériences n’étaient même pas comparables. Et elle ne voulait pas donner d’eau à son moulin. Elle l’entendait déjà énoncer critique sur critique pour venir à bout de ses nerfs. Pourtant, elle préférait faire face à sa critique, plutôt qu’il puisse penser d’elle qu’elle était une lâche. Elle ne fuyait pas devant le danger. Surtout qu’avec ce que le nordien lui avait dit, il semblait ne pas s’attendre à grand chose de sa part. L’occasion pour elle de le surprendre et peut-être d’avoir un léger avantage. Ou mieux. De le faire taire. Elle regrettait presque de ne pas avoir Vraël à ses côtés pour parfaire son effet. “Très bien.” dit-elle finalement d’une voix claire, avec un léger mouvement de tête en sa direction pour l’inciter à tirer sa lame. “Néanmoins, remarquez qu’il ne serait pas très équitable que vous m’affrontiez avec votre épée, alors que je n’ai que cette dague pour me défendre.” ajouta-t-elle avec un regard pour l’arme qu’elle tenait.
(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Torrhen Holt
Noble
Valar Dohaeris
Ft : Dan Jeannotte
Messages : 234
Date d'inscription : 23/12/2018

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  EmptyMar 29 Jan - 22:03

Sur la Route des Souvenirs

Année 302, lune 3, semaine 1 - Moat Cailin



Wynafryd Manderly & Torrhen Holt

Wynafryd n'avait encore rien prouvé la lame à la main. Ses paroles étaient pourtant bien acérées et tranchantes. La petite dame possédait du répondant. Cela ne devait pas plaire à tous les hommes. Torrhen en était certains. Pour beaucoup de représentants de la gente masculine, se faire répondre de la sorte par une femme, même en étant roturier et l'interlocutrice une dame bien née, pouvait provoquer un certain courroux. La jeune Lady était néanmoins maligne lorsqu'elle exprima son désavantage d'allonge avec sa dague par rapport à l'épée. Torrhen se retint néanmoins de lui faire remarquer qu'elle était moins costaude que lui pour ne pas la vexer. Il préféra néanmoins lui faire remarquer un autre fait auquel elle n'avait certainement pas pensé jusqu'à alors. Pourtant, cette réplique lui vint aussi rapidement qu'une flèche partie de son encoche.

- Si vous vous entraînez, c'est pour apprendre à vous défendre non? Pensez vous que si vous êtes en danger, le malandrin qui vous agressera vous laissera le soin de lui choisir son arme ? Vous devriez être en mesure d'apprendre à réagir face à une épée avec votre arme si courte soit elle. Je ne dispose néanmoins pas d'une dague sur moi, je me contenterai donc d'utiliser un bouclier si vous en disposez ou j'éviterai simplement, sans arme. Peut-être que mon sourire arrogant vous donnera l'audace de frapper plus juste ha ha ha.

Dans le fond, la vérité assénée par Torrhen était loin d'être fausse. Si elle se retrouvait un jour agressée, la dame de Blancport se devrait de se défendre comme elle le pouvait, avec les moyens du bord. Elle ne devait donc pas se formaliser de l'armement de son adversaire. Cependant, vu la facilité avec laquelle il s'attirait ses foudres, le Holt préféra ne pas rajouter une couche supplémentaire à ses affronts afin de ne pas l'excéder au plus haut point.

- J'ai ouï dire que vous possédiez, une, comment dirais je ?  Une arme que bien des personnes pourraient convoiter. Une arme particulière et rare que l'on pensait disparue. J'ignore si ce genre d'arme existe réellement mais en tout cas, je suis content d'affronter votre lame plutôt que de terribles flammes ha ha ha.

Ou comment mettre les pieds dans le plats pour aborder le sujet de l'existence du prétendu dragon de Lady Wynafryd Manderly. Lui n'y croyait toujours pas. Pour lui, ce genre d'animaux ne pouvaient plus exister. Il avait entendu parler de vouivre quand il était en Essos mais n'en avait jamais vu une de près. Son corps avait naturellement adopté une posture défensive, attendant le premier assaut de la jeune femme après avoir rangé son épée. Le combat a main nue n'avait jamais été son point fort mais il pensait pouvoir arriver à tenir tête à son adversaire. Et si ce n'était pas le cas et qu'il ne se blessait pas, cela leur offrirait toujours une bonne tranche de rigolade.

- Alors, il vient ce premier assaut ou vous avez peur de m'abîmer mon joli minois avec votre dague ?

Il portait sa tenue avec quelque légère protections de cuir. Il pourrait donc, si la dame ne portait pas des coups de toutes ses forces, arriver à parer et ne pas trop s'esquinter le corps. Il en était totalement capable. Calmant sa respiration, ses yeux se posèrent sur la lame, attendant les premiers mouvements de celle-ci pour que son corps entre en action et se mette à esquiver. Il n'était certes pas aussi agile qu'un Danseur d'eau mais en ne portant pas de tenue lourde, il l'était toujours plus que n'importe quel chevalier vêtu de ses atours les plus solides afin de participer à un tournoi.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty
MessageSujet: Re: Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly    Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la Route des Souvenirs Feat Wynafryd Manderly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haine, Colère, Souvenirs [Feat. Urame]
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» L'armée de Gondor se met en route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: