RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
Toutes les nouveautés de cette 19e MAJ sont disponibles ici

Partagez | 
 

 ;; take it all, but you never give ;; (ariane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nouveau
avatar
Nouveau
Valar Dohaeris
cœur étoilé.
Ft : Nicola Peltz.
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:17

Ariane Tyssier

moons don’t fall in love with stars,
only stars fall,
and when they fall, they burn.




feat. nicola peltz

Prénom Nom : : Tyssier éternelle fatalité pesant sur une tête indigne d'un héritage beaucoup trop imposant. Ce patronyme lui apparaît parfois comme une bénédiction, une grâce sans contraintes, d'autres fois il n'est que tentation maladive et destructive. Au plus grand regret d'une enfant privée de choix. Ses géniteurs l'ont prénommé Ariane la jeune femme porte cet héritage avec grâce et élégance, consciente qu'il sera l'héritage de certains et la damnation de beaucoup d'autres. Date et lieu de naissance : Enfant de la toute dernière saison qui fige faune et flore, elle est celle qui est venue au monde les paupières closes, sans le moindre cri, sans le moindre bruit. Brune de la lune, elle est native du dernier jour de l'année soit le vingt-huit de la dernière lune au cours d'une nuit particulièrement froide et saisissante. La terre de ses ancêtres - Froide-Douve - a été le premier témoin de son éveil. Les traits toujours lisses d'une poupée à la peau de porcelaine, aux prunelles ombragées par des étincelles couleur ambrée. Énigme humaine, une maturité qui se perd dans la jeunesse d'un visage qui trahit son âge. Vingt-six années, le temps un énième sablier retourné. Statut de sang : Noble pureté royale qui coule dans ses veines et déverse chaque parcelle de son corps. Malédiction comme bénédiction, Ariane admire comme déteste cette particularité propre à sa position. Statut social : Lady tout lui fut livré sur un plateau d'argent, et ce, depuis toujours. Ariane n'a jamais connu la contrainte de devoir travailler, et ne la connaîtra probablement jamais. Régente elle règne d'une main de fer sur sa maison, son frère âgé de seulement sept années n'est pas prêt à prendre le pouvoir. Situation maritale : Marié une union peu désirée mais qui semble satisfaire les intérêts de la gamine. La princesse semble incapable de trouver un cœur semblable au sien à aimer, alors elle se contente de subir les souhaits d'une alliance désirée et mise en scène. La gamine se tait, subit et acquiesce au côté d'un Florent assoiffer de pouvoir, c'est peur-être leur seul point commun. Allégeance : Son allégeance va officiellement vers les idéaux de Willos Tyrell. Officieusement, la gamine ne souhaiterait servir que ses intérêts et les idées qui ne cessent d'émerger dans son esprit. Particularité : Voilà que ça arrache des soupirs à l'aide d'éclats argentés, des débris lunaires à l'allure circulaire, chakrams jumeaux d'une vingtaine de centimètres chacun : ils coupent la chair sans contrainte dans des baisers passionnés donnés d'un peu trop près ou même via les airs qu'ils fendent vivement. C'est une danse qu'Ariane as appris à utiliser dans des mouvements souples, élégance qu'elle garde même quand les lames viennent se salir d'un rouge. Des ornements décorent les contours, armes cérémonielles dédiées aux sept pour que les âmes arrachées puissent soi-disant reposer en paix. C'est juste un souhait gravé sur le métal, elle manie aussi bien les chakrams d'Essos qu'une épée, en plus d'être une archère en or. Une princesse guerrière qui n'hésitera pas une seule seconde à utiliser ses armes.

caractère

Intelligente Caractérielle Stratège Confiante Difficilement manipulable Lunatique Protectrice Colérique Prudente Manipulatrice


Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

Il est difficile pour Ariane de faire confiance à quelqu'un, surtout lorsqu'il s'agit d'un Roi et encore plus lorsqu'il s'agit d'un Targaryen. Elle voue une haine viscérale envers la famille de Targaryen, elle n'a jamais aimée les dragons et cela depuis sa naissance, mais elle se tait, elle courbe l'échine et fait croire le contraire pour ne pas risquer la colère des Dragons Tricéphales et pour ne pas perdre sa place de Regente de la maison Florent, depuis la mort de son père c'est elle qui a repris les rênes son frère étant trop jeune pour prendre les décisions et pour garder cette position elle doit avoir le soutien du Roi, pour tenir loin ses rapaces qui veulent son pouvoir, ce pouvoir qu'elle a toujours voulu. C'est un jeu de stratégie une grande table d'échec et lorsque l'opportunité lui sera donnée elle plantera un couteau dans le dos du roi, c'est ainsi que sa marche son allégeance peut vaciller. Aujourd'hui elle souhaite que le Bief reprenne sa souveraineté d'antan, cette souveraineté perdue depuis là conquête d'Aegon Ier. Toutes ses raisons font que la Florent n'a pas confiance en la politique menée par le Roi qui tisse petit à petit sa toile.

Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

Pour elle ce n'était que des légendes qu'on lui racontait, qu'elle lisait dans ses livres favoris, des légendes qu'elle aimait entendre et écouter. Que ce soit les dragons qu'elle imaginait flotter dans le ciel au-dessus de lieu, qu'elle rencontrait dans chacun de ses rêves et qu'elle pouvait monter. Le don de vervue et bien d'autres qu'elle pouvait lire dans les ouvrages qui voyagent dans tout Westeros. Elle à toujours considérer cela comme des légendes et pourtant il semblerait que ce n'est pas le cas, d'après les rumeurs qui tournent dans toutes les tavernes du Bief. L'astre rougeâtre était revenue, la magie avec lui mais est-ce véridique ? Cependant rien que de l'imaginer suffit à exalter l'imagination de l'araignée du Bief. Mais l'existence d'Ariane n'a pas changée pour autant, rien n'a été bouleverser pour elle, enfin pour l'instant. Peut-être qu'un jour elle aussi sera toujours par la magie, mais pour l'instant elle continue sa vie tranquillement profitent des quelques rêves qui lui sont offerts pour l'imaginer, pour imaginer tout ce qu'elle pourrait faire pour au final se réveiller normalement, sans avoir changer, sans avoir gagner.

Derrière l'écran

eunoia; 18ans 5j/7j J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Je ne sais pas quoi dire my bad, mais je m'appelle Alexie j'ai dix-huit ans et je suis actuellement à l'université dans laquelle j'étudie l'histoire c'est passionnant. J'adore voyager aussi, alors il est fort probable que je poste souvent des absences pour faire le tour du monde.

DRACARYS, avatar par amor fati, icone par eunoia,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Nouveau
Valar Dohaeris
cœur étoilé.
Ft : Nicola Peltz.
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:17

all my life is just despair

I lied and said I was busy.
I was busy;
but not in a way most people understand.

I was busy taking deeper breaths.
I was busy silencing irrational thoughts.
I was busy calming a racing heart.
I was busy telling myself I am okay.

Sometimes, this is my busy -
and I will not apologize for it anymore.





CHAPITRE I - I'M IN THE MOOD
I see it now; See your state form a sun in your eyes, See it in the light A thousand nights. Chased away by the bright By the brightest eye. How I've been waiting for it? I'm in the mood Never felt this good (skott/in the mood)


Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do. Une rengaine qui se répète, s’étire dans le temps, alors que la gosse tente d’échauffer ses doigts sur son instrument favori. Ses professeurs lui ont déjà dit de nombreuses fois qu’elle était une excellente pianiste, qu’elle devait avoir un don pour la musicalité aux vues de ses progrès rapides, de son oreille studieuse. Les feuilles de papier de ses propres compositions sont étalées sur le piano à queue, recouvrant toute sa beauté, alors qu’elle pianote toujours à la recherche du bon accord ; à la recherche de cet instant où lorsque l’on écoute une mélodie on se dit : c’est maintenant, c’est maintenant que je me sens libéré, transporté, à tout jamais soigné par la magnificence des notes jouées. Mais elle n’y arrive pas, elle s’échauffe, rejoue le morceau et bloque, coince, s’arrête toujours au même moment. Elle soupire, siffle entre ses dents, frustrée par son incapacité à débloquer ce nœud trop bien noué. Elle tape l’instrument, des notes saugrenues s’en échappant, faisant par la même occasion sursauter sa dame de compagnie. Le sourcil froncé, elle s’approche de l’enfant capricieuse, et lui caresse le haut de la tête. – What is going on ? You shouldn’t be hitting your piano, you know that. – Le ton est quelque peu désapprobateur, mais toujours affectueux, comme une douce mélodie qui s’introduit dans les oreilles d'Ariane. Elle boude, son visage toujours déformé par la colère de ne pas être capable de terminer ce morceau. Elle grogne, bougonne, se tortille sur son tabouret. – I cant’ finish. It’s been hours, HOURS, and I still can’t feel the music. – elle se contente de taper du pied et du poing avec le menton hautement levé. Si Ariane ne ferait jamais de mal à quiconque, il n’en est pas moins qu’elle peut se montrer foutrement capricieuse et terriblement bornée. Si son instrument a toujours tendance à l’apaiser, il fait ressortir chez elle, un côté très, trop compétitif, et une frustration sans frontière. Pourquoi ? Parce qu’elle se sait talentueuse, parce que c’est la seule chose dont elle peut réellement se vanter, où aucune autre personne qu’elle connaît ne peut l’égaler. Elle se doit d’être parfaite, de frôler la perfection et se l’accaparer. – But doesn’t it make it even more fun to have to try, to fight to find the right way ? if it were to easy, it would be boring, if it were to easy, you wouldn’t be so passionate about it. – la nourrice la regarde, un petit sourire secret mué sur les lèvres. Des mots de sagesse pour atténuer la colère de l’enfant gâtée. Mais Ariane n’est pas dupe, elle doit en avoir l’air, mais ne l’est pas, ne le sera jamais. Derrière ses traits innocents, ses sourires parfaits, elle a l’âme maligne. Pourtant reconnaissante de la présence de la femme qui l’a évolué en dépit d’être sa vraie mère, elle souffle entre ses dents, prête à s’y remettre. – maybe you’re right. – qu’elle ose dire, un murmure à peine audible, qui se perd dans le silence. Elle n’aime pas avouer avoir tort, elle n’aime pas l’idée d’être en tort. La femme lui caresse la joue, et retourne vers le fauteuil qui lui appartient, alors qu'Ariane se rassoit droite sur son tabouret. Ses mains délicatement posées sur les notes, elle inspire, expire et provoque une mélodie différente, peut-être un peu nostalgique, tragique, et l’accord qui coince s’en va au moment où elle touche les bonnes notes, ses mains à présent entraînées dans une folle danse. Un sourire vient se poser sur ses lèvres, alors qu’elle lève les bras en guise de victoire, son rire mêlé à celui de sa nourrice.


CHAPITRE II - STAY OFF MY MIND
I'm thinking of you, Won't you stay off my mind? Whatever I do I'm down when I'm high. You taught me to feel Something I knew but didn't believe, I see the universe changing when your effects are touching me, And you, you are a dream. Make me a fool 'fore you leave The world is not as exciting in my head, honestly. (Skott/stay off my mind)


Il pleut dehors, comme il pleut toujours à l’intérieur de son âme. Y a un truc qui va pas, ça fait des semaines que ça tourne dans sa cervelle, que ça s’arrête jamais. Elle a blessé quelqu’un, elle lui a fait terriblement mal, elle l’a presque tué ; elle l’a presque assassiné. Et Ariane, ô dieu Ariane, elle sait plus quoi faire, quoi dire. Elle a envie de crever, elle a envie de s’abandonner à la Mort et d’y rester planquer à tout jamais. Elle a tenté de se tourner vers les divinités, de prier que tout ira bien, qu’elle ira bien, mais la réponse qu’elle souhaite entendre ne vient jamais, alors qu’elle continue à rester allonger dans son lit, la mine livide, le cœur qui chavire. Elle est triste, déprimée, elle a pas l’âme à rire, ni à sourire, les doigts n’effleurent que furtivement le piano, alors que même son instrument ne lui donne plus l’envie de vivre. Elle a l’impression d’être tombé dans un trou, après des mois à avoir joué avec euphorie, à avoir été invité dans les plus grandes cours du royaume pour montrer ses prouesses, après des jours et des jours à se sentir aimée, vivante, à présent la joie est retombée comme un soufflet. Elle a laissé place à un trou, à un creux qu’elle ne sait pas comment reboucher. Ses poings se serrent contre ses draps, alors qu’elle tient dans sa main infiniment petite un boîtier de drogues, des pilules qui sauraient lui prendre ce dont elle ne veut plus : sa vie. Elle se souvient du regard de papa, tant de déception dans ses prunelles normalement si fières, parce qu’elle a osé lui dire qu’elle n’irait jamais au gouvernement, qu’elle ne travaillerait jamais dans ce milieu, que sa place était face aux notes, face à son piano à queue. La langue a claqué contre le palet, alors qu’il a tourné les talons, s’est détourné d’elle, sans même se retourner. Il l’a couvé sa fille, il l’a couvé comme un trésor, voulant l’utiliser comme arme, son arme secrète, mais Ariane n’a jamais été la guerrière qu’il aurait voulu, elle n’a jamais eu l’âme à détruire, à jouer à l’hypocrite. Ariane elle veut être libre, libre de papa, libre de son esprit, libre de cette maladie qui la fane de plus en plus. Y a eu ce jour, où elle s’est réveillée et elle s’est dit que tout irait bien, que les maux étaient enfin passés, mais le destin a fait qu’elle a fauté, qu’elle a dérapé, qu’elle a attaqué sa servante, son amie, sa meilleure amie. Elle a bousillé sa vie, et pour cela elle ne pourrait jamais se pardonner, et pour ça, elle se doit d’être punie. Elle ouvre le boîtier, compte les pilules, elle en laisse tomber huit dans sa main et sans crier gare, sans hésitation, elle les avale, s’aidant d’un verre d’eau pour les faire passer dans son gosier. Elle s’allonge, elle ferme les yeux et elle attend. Et puis, elle voit son corps, elle le voit de si loin, comme si elle est spectatrice de cette scène qui crève le cœur. Elle convulse, elle crie, puis elle dort, elle se perd dans l’inconscient, espérant ne jamais revenir. (…) Les rayons solaires viennent caresser sa joue, alors que le vent vient chatouiller ses mains. C’est le paradis, ça doit l’être. Elle ouvre maladroitement les yeux, la lumière venant fragiliser sa vue, c’est encore flou, trop flou, alors qu’elle se relève brusquement de sa couchette. Elle voit maman, elle voit papa, les visages penchés, les mines graves, dégoûtées. Elle est vivante. Elle le sait parce qu’elle entend les battements de son cœur dans ses tempes, parce qu’elle ressent le frisson qui s’imprègne de son corps, allant jusqu’à la moelle de ses os. Maman lève enfin la tête, elle se précipite vers Ariane, les mains jointes vers le visage de son précieux diamant. – Ariane, oh god, you’re alive. – la gosse entend un sanglot traverser la bouche de sa mère, elle se demande si elle l’a déjà vu pleurer, si elle l’a déjà vu flancher ; jamais. Le patriarche s’avance vers le lit de sa fille, le visage illisible, un masque qu’il porte toujours, coûte que coûte. Il hoche la tête vers l’un des servants. – What were you thinking Ariane ? – La voix est froide, presque glaciale. La gamine n’ose pas lever les yeux, elle se contente de regarder ses mains, elle se contente de se laisser bercer par les pleures de sa mère, par le chant des oiseaux, par l’environnement qu’elle connaît si bien. – I wasn’t. – Elle marque une pause. – I wish I was dead. – Franche, honnête, elle ne cherche pas même à masquer la déception sur son visage aux traits tirés. Elle est épuisée de faire semblant, de hocher de la tête, d’avoir l’air heureuse, d’avoir l’air d’aller bien, alors que c’est le contraire, alors qu’elle se crève chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde. – Don’t say that. – Maman serre les mains d'Ariane avec areur, elle serre si fort, que ça fait mal, mais jamais autant que les pilules qu’elle a ingurgité. Si elle ne se souvient de rien, elle sait pourtant qu’elle a souffert, qu’elle a failli y passer. Est-ce qu’elle regrette son acte ? non, elle regrette juste d’avoir échoué. – You will be guarded day and night so that this doesn't happen again. – La porte de sa chambre s’ouvre, laissant dans son sillage un homme qu’elle ne reconnaît pas. – This is maester Howards, he will give you something that will help you. – Ce n’est pas possible, elle le sait déjà. La tentative sera un échec comme toutes celles auparavant. Il n’y a rien qui peut la rendre heureuse, plus maintenant qu’elle a perdu le respect de papa, qu’elle a perdu sa seule vraie amie, que ses divinités ne l’ont pas écouté. Recalée de la société, Ariane est inutile et toute chose inutile doit être effacée, gommée, détruite ; leçon que son père lui a longuement inculquée. Le mestre hoche la tête en sa direction et lui tend une pilule bleue, une pilule anodine. Elle grimace à l’idée de devoir l’avaler, mais le fait, forcée par les regards de ses parents. Elle se rallonge, ferme les yeux avant de s’endormir, mais pas avant d’entendre. – This is not a solution because this isn't medication, it’s a drug, if you don’t find a way to really help her, she will become an addict. And trust me, you do not want your daughter to be addicted to this poison. – et pourtant..


CHAPITRE III - NO FAIR, YOU REALLY KNOW HOW TO MAKE ME CRY
I've been walking through A world gone blind, Can't stop thinking of your diamond mind. Careful creature Made friends with time; He left her lonely with a diamond mind And those ocean eyes. No fair, You really know how to make me cry, When you gimme those ocean eyes (billie eilish/ocean eyes)


en écriture.

DRACARYS, gif par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
avatar
Roturière
Valar Dohaeris

Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Abigaëlle Rowan/ Arya Stark
Messages : 480
Date d'inscription : 27/09/2017

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:19

Bienvenu à toi !! J'adore ta première partie de fiche ! Courage pour l'histoire  


Merci Daena :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Alyssa Vanbois
Messages : 808
Date d'inscription : 01/09/2017

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:21

welcome à toi Smile bon courage



❥ Sansa Stark
(c) ystananas

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Melara
Messages : 6410
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:27

Bienvenue par ici et bon courage pour ton histoire par contre, on va te demander de changer ton avatar, puisque comme tu peux le voir, Sacha joue déjà Marie Avgeropoulos (bottin). Je peux déjà te dire que Ariane ne peut pas être née un 31 puisque le calendrier de Westeros est composé de 13 lunes (nos mois quoi) de 28 jours, pas plus ni moins
Est-ce que tu serais intéressée par un parrainage pour t'aider à trouver tes repères sur le forum ?

Edit : comme tu peux le voir, l'arbre généalogique des Florent est déjà bien connu et rempli donc à défaut de choisir un personnage déjà existant de la saga, attention à bien choisir sa place dans l'arbre pour rester cohérent



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Nouveau
Valar Dohaeris
cœur étoilé.
Ft : Nicola Peltz.
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:31

Merci à vous trois. What a Face

Ah mince, quand j'ai zieuter le bottin trois fois de suite il n'était pas indiquer que Marie était prise.
Tant pis, je vais essayer de trouver une nouvelle bouille pour Ariane. Concernant le reste c'est modifier. Cool
J'avoue qu'un parrainage pourrait m'aider pour mes débuts. Alors oui je suis intéressé. What a Face

EDIT : étant donné que la maison est libre à créer je ne me suis pas basé sur la garde de nuit et je n'ai pas forcément l'envie de me baser dessus étant donné que ce n'est pas du tout ce que j'ai prévue et que c'est monstre éreintant de retravailler un personnage dans sa globalité alors qu'il est déjà ficeler. Du coup si c'est pas possible je pense abandonné le personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le bourgeon cristallin
avatar
Le bourgeon cristallin
Valar Dohaeris


Ft : Kristen Stewart
Multi-Compte : Alysane Mormont et Mary Mertyns
Messages : 3544
Date d'inscription : 13/05/2015

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:33

Bienvenue parmi nous . De ce qu'on peut déjà lire, ton style est super agréable . Bon courage pour les changements et la suite de la rédaction .



All of you
Don't leave me ☽ I guess this is what it's supposed to feel like.No, we don't talk, no, we don't talk, we don't talk anymore. I guess this is what it's supposed to sound like, the universe, the universe, universe is torn. I don't want to live without you. I can't live without you half the day
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Melara
Messages : 6410
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:35

Pourtant Marie est bien recensée
Je ne sais pas si tu as vu, mais j'ai édité mon message avec des informations sur la famille
Je m'occupe de te trouver un parrainage Smile



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Nouveau
Valar Dohaeris
cœur étoilé.
Ft : Nicola Peltz.
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:37

Merci Marianne c'est adorable.

Wynafryd, j'ai dû mal voir, shame on me.
J'ai éditer mon message du coup aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Melara
Messages : 6410
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:40

Ariane Florent a écrit:
EDIT : étant donné que la maison est libre à créer je ne me suis pas basé sur la garde de nuit et je n'ai pas forcément l'envie de me baser dessus étant donné que ce n'est pas du tout ce que j'ai prévue et que c'est monstre éreintant de retravailler un personnage dans sa globalité alors qu'il est déjà ficeler. Du coup si c'est pas possible je pense abandonné le personnage.

Comme on le dit dans le règlement, on se base sur ce qui existe déjà dans l’univers de la saga créée par GRRM et répertorié sur le site de la GDN ou de AWOIAF (en anglais). Et comme tu peux le voir dans ce bottin, la famille Florent est répertoriée comme n'étant pas jouée certes, mais ayant des membres connus à respecter. Si tu veux faire ce que tu veux de ta famille, on te conseille donc d'en choisir une pour laquelle on ne connait aucun membre Smile dans le Bief ça te laisse le choix entre une bonne dizaine de maisons au moins. Sachant que maison mineure ne veut pas dire maison pas prestigieuse, ou qui n'a pas un rôle stratégique Wink



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau
avatar
Nouveau
Valar Dohaeris
cœur étoilé.
Ft : Nicola Peltz.
Messages : 6
Date d'inscription : 13/10/2018

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:42

Du coup je vais repartir sur mon idée de famille de base est inversé les rôles entre Ariane et son époux. Si possible de modifier mon pseudo du coup en Tyssier à la place de Florent. (Puis Tyssier c'est plus classe que Florent en plus) Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Melara
Messages : 6410
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 20:43

Je te change ça



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ours indompté
avatar
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 756
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 21:02

Bienvenue parmi nous What a Face


Whisper of the night and song of the ancestor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
avatar
Noble
Valar Dohaeris

Ft : Charlie Hunnam
Multi-Compte : Aucun pour le moment.
Messages : 257
Date d'inscription : 20/01/2018

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Sam 13 Oct - 23:40

Oh mais que vous êtes jolie vous :D
Première fois que je vois cette actrice sur un forum médieval et, en fin de compte, il me semble ne pas l'avoir tant croisée que ça au final

Bienvenu parmi nous en tout cas, tu as une très jolie plume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1758
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   Dim 14 Oct - 9:27

Bienvenue par ici
Nicola est trop belle
Bon courage pour ta fiche, si t'as des questions n'hésite pas Smile



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ;; take it all, but you never give ;; (ariane)   

Revenir en haut Aller en bas
 
;; take it all, but you never give ;; (ariane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» Ariane. [Validee]
» Get up and never give up... [PV Raphaël]
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Ariane Letellier [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die-
Sauter vers: