RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La 20e MAJ est terminée les nouveautés sont à lire par ici !
Nous avons besoin de monde dans le Bief, à Dorne et dans le Val ! Points à la clé !
Jusqu'à mercredi les votes aux tops sites, compte double !!
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 Désastre des astres [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Désastre des astres [solo]   Ven 12 Oct - 12:20

Margaery Targaryen
désastre des astres

Le froid était plus mordant que jamais. Etait-ce réellement l'hiver ou juste le sentiment de solitude extrême qui s'emparait de son être alors que, peu à peu, tous quittaient Lestival ? Etaient-ce les vents du Nord s'insufflant sous sa sa cape ou juste le fait de se savoir prisonnière d'une situation inextricable ? En l'espace de deux lunes, Margaery sentait sa vie lui échapper. Elle qui, jusque là, contrôlait son existence, calculant chaque décision et ses conséquences, anticipant chaque action et sa répercussion se trouvait désormais jouet du destin. Deux lunes, il n'avait fallut que deux lunes pour que les Sept s'amusent avec elle a nouveau, mettant à l'épreuve sa foi et sa souffrance. Seule, debout face à l'une des fenêtres du château de Lestival, Margaery observait la dernière délégation emprunter la porte principale de l'enceinte pour rentrer sur ses terres, auprès des familles laissées le temps d'un tournoi. Et elle ? Elle qui attendait un retour rapide à Port-Réal, elle qui espérait annoncer la joyeuse nouvelle dans le coeur même du pouvoir royal ... Prisonnière. Elle se sentait prisonnière. Prisonnière d'un château qu'elle ne pouvait quitter. Prisonnière d'un époux qu'elle aimait mais qui avait réduit à néant ses ambitions. Prisonnière de son sexe de femme qui faisait de la décision d'Aegon, quelque chose contre lequel elle ne pouvait rien. Pourquoi avait-il fait cela ? Pourquoi ne lui avait-il pas parlé de ses doutes, de sa décision avant d'annoncer publiquement son renoncement au trône ? Elle se sentait trahie, blessée par l'homme qu'elle aimait, blessée par celui qui avait fait sauter les barrières qu'elle avait mit tant de temps à bâtir pour assurer un avenir à sa maison, à sa personne, à ses futurs enfants. Les dernières semaines lui revenaient en boucle. Prise dans ses nausées, dans ses doutes concernant sa grossesse et la manière de l'annoncer elle n'avait pas prêté attention aux instants d'isolement qu'Aegon prenait, disparaissant parfois même en plein milieu de la nuit. S'ils s'étaient retrouvé durant leur voyage à travers Westeros, elle avait mis cela sur le compte d'un trop plein de foule, d'un devoir de fils envers son père, de prince envers son royaume, d'homme envers ses pulsions. Cette dernière hypothèse lui avait brisé le coeur mais mieux valait l'imaginer dans les bras d'une des prostituées qui trainaient dans le campement plutôt que dans ceux d'une maitresse. Elle avait mis son manque d'attention sur le compte de la fatigue, des retrouvailles avec son royal père, nullement sur des pensées qui l'amenait ailleurs. Comment avait-il pu ? Comment avait-il pu lui promettre un amour éternel et la délaisser ? Comment avait-il pu lui dire qu'elle était sa précieuse conseillère et la tenir éloignée d'une décision si importante, cruciale pour leur avenir ? Comment avait-il pu ?

Le froid était mordant que jamais. Etait-ce le fait de se savoir loin de tous ses amis ou de ne plus savoir ou était sa place ? Désormais mariée à un prince préférant laisser le trône à un nouveau-né, princesse qui ne serait jamais reine, pas même lima régente de son fils. Blessé suite à sa joute, elle n'avait pu reparler avec lui depuis son annonce choc. Et que dire ? Que faire ? Quel sentiment était le plus prégnant ? La colère ? La tristesse ? La décéption ? Peut être juste l'incompréhension ... Sa main gagna son ventre. Elle ne le lui avait toujours pas dit. Elle s'était confié au Roi, à sa belle soeur, à ses amies les plus proches, mais elle ne le lui avait pas dit. Sa grossesse se verrait bientôt, d'ici une ou deux lunes, elle devrait retrouver des robes plus amples mais ces lunes lui paraissaient bien loin. Aegon avait besoin de repos. Repos du corps et de l'âme avait annoncé le mestre avant que le Roi et sa cour ne partent à leur tour pour Port-Réal la laissant sur place, auprès de son époux.Qu'allait-elle devenir ? QU'est-ce que l'amour lui avait apporté hormis la mort, la tristesse et la colère ? Que restait-il de la Rose de Hautjardin, de la fille de Mace Tyrell dont on disait qu'elle était l'une des plus belles femmes de Westeros ? Qu'était devenue Margaery Tyrell et son sourire enjôleur, ses mots doucereux et son rire communicatif ? Etait-il possible que le dragon de son blason de mariage ait fini par consumer la rose d'or de son enfance ? Sa vie passée lui revenait en mémoire. Les instants passé à rire avec Daena, les lettres enflammées qu'elle envoyait à Aegon, les promenades avec Willos. Ses pensées vaquèrent vers des personnes ayant disparues de sa vie: l'étreinte protectrice de Mace, le sourire de Loras, la beauté de Gaemon, la conversation de Viserys.

Le froid était plus mordant que jamais.
Elle était seule avec ses questions et pensées.
Qu'allait-il advenir d'elle ?
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Désastre des astres [solo]   Lun 5 Nov - 18:39

Margaery Targaryen
désastre des astres

Sa main retomba mollement sur le velours du coussin. La traces de larmes maculaient déjà le parchemin, humidifiant l'encre sèche qui, par endroit, commençait à baver en tâche sombre, aléatoire. Le regard noisette perdu dans le vide, elle avait l'impression que le sol s'échappait sous ses pieds. La cage dorée de Lestival n'en demeurait pas moins une cage, un lieu où Aegon et elle se faisait oublier le temps que retombe la nouvelle du renoncement de son prince. Ils réfléchissaient à l'avenir, à ce qu'allait bien pouvoir devenir leurs existences maintenant que la couronne, à laquelle ils se préparaient, leur échappait pour se placer sur la tête d'un bébé. Un avenir qu'Aegon avait choisi sans elle, un avenir où, de toute évidence, sa grossesse ne pourrait rester un secret. Elle n'avait toujours pas aborder le sujet avec son mari, ne trouvant les mots pour lui annoncer que ses prétentions au trône concernait également la lignée qu'ils batissaient ensemble. Les choses auraient-elle été différentes si elle avait fait part de la nouvelle d'un enfant à naitre plus tôt ? Tout ceci avait-il a voir avec le fait qu'ils n'avaient, pour l'instant, aucune descendance vivante ? Pour l'heure, elle se sentait coupée de l'extérieur, n'apprenant les choses que bien après, qu'une fois qu'elle demeurait impuissante.

Se relevant, elle sentit la lettre lui glisser des doigts, tombant doucement sur le sol tandis qu'elle se remettait debout, chancelante tout en gardant ses larmes. Quelle sorte d'épouse était-elle ? Quelle sorte d'amie était-elle ? Elle avait bien tenté de la prévenir, de lui rappeler ce que sa grand-mère, les précepteurs et tout Westeros savait déjà, mais elle n'en avait fait qu'à sa tête. Abigaëlle. Elle ne l'avait même pas vu quitter Lestival ... Tout s'était passé si vite: la défaite d'Andrew, l'accident dont son amie avait été victime, et maintenant ça. Le visage souriant d'Abigaëlle se dessina devant elle. La rose la revoyait dans sa robe bleue, caressant les cheveux d'Erich en lui disant combien elle l'aimait, combien elle était heureuse de l'avoir dans sa vie. Comment avait-elle pu faire cela ? Se rendait-elle compte de l'éternité de cette existence qui l'attendait à présent ? L'écriture oblique d'Andrew Rowan l'informait de ce destin si triste qui attendait la jeune femme: pour s'être ainsi mutilée.

Une bouffée de colère l'envahie et, ne prenant la peine de prendre une cape, s'engagea hors de ses appartements sous le regard et les questions de ses dames de compagnie. Son pas était décidé et rapide mais son esprit était, lui ailleurs. Elle arriva dans un couloir séparant ses appartement du reste du château et y découvrit quatre soldats portant les couleurs de la maison Tyrell. Faisant mine de ne point s'y intéresser, Margaery poursuivi son chemin jusqu'à ce que la silhouette élancée de sa mère apparaisse de derrière un mur. « Mère ? » laissa échapper la princesse. « Je dois aller parler à mon époux, qu'il parle au Roi son père au sujet de Lady Abigaëlle. » expliqua la jeune fille qui fit un pas en avant. Alerie eut un geste et les gardes se mirent en travers de son chemin. « Abigaëlle a fait son choix, mon enfant. Oublies là, cela vaut mieux. Nous ne devons pas prendre parti dans cette affaire: des tensions avec les terres de l'Orage et Lord Caron ne nous seraient aucunement profitable. » répliqua la douairière du Bief tandis que sa fille tentait de se frayer un chemin entre les armures argentés des hommes de sa maison. « Et votre amitié entachera bien assez ton image, ne ternis pas ta réputation en jouant les enfants capricieuses pour sauver une égarée dont le sort est déjà décidé. » Sans voix, Margaery cessa soudainement de se débattre, observant sa mère avec stupeur. « Messieurs, ramenez la princesse ma fille dans ses appartements. Elle semble épuisée. » Les larmes aux yeux, Margaery sentit les hommes la prendre par le bras. Elle s'en dégagea violemment et fit marche arrière, profondément blessée.

La porte se ferma sur elle et sur ses sentiments d'enfant.
La porte se ferma sur le sourire d'Abigaëlle.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Désastre des astres [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Chasse de chasseur de renards (C, solo)
» Rompre la solitude (Solo acquisition Kuchiyose)
» Arrivé a Jadielle...Mouillé...(Solo) [TERMINÉ]
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Orage-
Sauter vers: