RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La prochaine MAJ aura lieu le WE du 23/24 février
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 the sun in the sky, the flowers in the garden and two young people [pv Hoster]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
Sansa Stark
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Alyssa Vanbois
Messages : 1040
Date d'inscription : 01/09/2017

MessageSujet: the sun in the sky, the flowers in the garden and two young people [pv Hoster]   Jeu 27 Sep - 21:19


chapitre 1


Je sors de mes appartements avec ma septa et ma louve, nous avons décidé de nous promener après avoir fini mes leçons. Je me demande si je pourrais voir Hoster lors de cette promenade. Il est vrai que depuis que je suis à Lestival, je n'ai pas encore eu la chance de pouvoir lui parler. Je dois avouer  qu'il me tarde de converser avec mon fiancé. La dernière fois que nous avons pu longuement discuté, c'était à Corneilla. Je me souviens des contes qu'il m'avait narrer. Mon fiancé possède le don d'être un bon conteur. Je dois avouer que j'aime sa façon de raconter les histoires. Je souris puis ma septa me tire de ma rêverie. Je m'excuse auprès d'elle.

Nous arpentons les couloirs de cette demeure, nous croisons quelques gens. Or, parmi ces visages, je ne croise pas celui de mon fiancé. Je suis déçue de ne point voir mon fiancé. Pourquoi les anciens et les nouveaux Dieux ne veulent pas que nous rencontrons ? C'est bien cruel de leur part ! Certaines personnes me complimentent sur ma tenue. Cette dernière possède une nuance de rouge avec une ceinture rappelant les motifs de l'encolure de ma robe. On pouvait voir plusieurs couleurs dont le rouge et l'or. Ma chevelure quant à elle est soigneusement coiffée à la mode conflanaise. Je me demande si mon fiancé sera ravi que je sois habillée et coiffée comme une dame de sa contrée. Mais, est-ce que je garde quelque chose du Nord ? Oh, bien entendu.

Je pense à mon fiancé et je m'interroge sur notre mariage. Serions-nous heureux ? Est-ce que nous formerons un couple solide et tendre ? Je serais dans tous les cas, une femme dévouée, aimante et tendre avec son époux. Je ferais tout pour être aimée dans le Conflans. Je veux rendre fière ma chère mère. À l'image de ma mère, mon cœur se serre. Bientôt, je ne la verrais plus. Elle restera sur les terres nordiques des Stark tandis que je serais loin d'elle. Il faut dire que j'appréhende plus l'aspect de cette séparation. J'ai peur de la quitter et ne plus jamais la voir … Et si je mourrais en donnant naissance à mon enfant ? Je ne peux pas connaître mon destin. Qui peut connaître les fils de sa destinée ? J'ose espérer que mon futur sera radieux et que je connaîtrais point la douleur de perdre un enfant ou un autre membre de ma famille. Je ne sais pas si j'aurais la même force de ma mère pour supporter  la perte d'un enfant … Pourquoi penser au futur et non au présent ? Je ne sais pas. Je dois penser à l'instant présent et non me soucier des petits tracas de ma vie future. Je dois le faire et le mettre en application.

Quelques minutes plus tard, je suis dans les jardins avec ma louve et ma septa. Nous continuons cette promenade. Je respire cet air frais. Je pourrais fermer les yeux et me laisser bercer par la douce mélodie des oiseaux. C'est si doux et si apaisant. Je souris, puis, je vois au loin mon promis. Mon petit écrin de cristal bat un peu plus. Peut-être apeuré par ces futures retrouvailles avec mon promis … Il est vrai que c'est la première fois que nous serons seuls  … Enfin presque. Je regarde ma septa, elle me fait signe que nous pouvons aller le saluer.

Mon promis est assis sur un banc en train de lire un ouvrage. Je me demande quel est le titre de cet ouvrage  ainsi de quoi parle ce dernier. Je me rapproche puis arrivée à son hauteur. Je décide enfin de lui parler.

Sansa -  Bonjour cher Hoster dis-je avec une voix douce. Puis-je m’asseoir avec vous pour vous tenir compagnie demande-je en plongeant mon regard marin dans le sien. Je suis heureuse de pouvoir vous voir aujourd'hui … Comment allez-vous ? Rajoute-je avec un sourire.

Lady se rapproche d'Hoster puis elle se couche à ses pieds. Je regarde la scène sans rien dire avec un léger sourire sur mes lèvres. Lady apprécie Hoster, elle a toujours été douce avec lui et ce dernier ne lui a jamais fait du mal. Je me demande comment sera cette relation quand je serais à Corneilla. Est-ce que Lady sera heureuse là-bas ? Sans ses frères et sœurs … Je ne veux pas la laisser dans le Nord. Je ne pourrais pas … Elle est mon lien avec mon noble père et la laisser dans le Nord me rendrait triste. De même, je ne pourrais pas supporter de la perdre. Sa mort serait difficile à supporter. Je respire puis je me concentre de nouveau sur Hoster.

Sansa – J'ai vu que vous lisez avant que je vous interrompe. Puis-je vous demander de quoi parle cet ouvrage ? Dis-je un sourire. Est-ce une histoire sur cette contrée ? Demande-je en continuant d'ancrer mon regard dans celui d'Hoster.

Je pourrais lui demander s'il se posait les mêmes questions concernant notre futur, comment il voyait notre union. Les noms de nos enfants … Ou, je ne sais point. Mais, je prie les anciens comme les nouveaux de nous accorder des jours radieux. Des jours sans des nuages ou sans des éclairs. Je prends une profonde inspiration et je me concentre de nouveau sur lui. J'attendrais avant lui poser d'autres questions. Je ne veux pas être un moulin à parole dès nos retrouvailles.

sansathe sun in the sky, the flowers in the garden
(c) ANAPHORE


(5)



❥ Sansa Stark
(c) ystananas

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Hoster Nerbosc
Noble
Valar Dohaeris

Ft : Cesare Domboy
Multi-Compte : Walda Lannister
Messages : 35
Date d'inscription : 04/01/2019

MessageSujet: Re: the sun in the sky, the flowers in the garden and two young people [pv Hoster]   Sam 2 Fév - 8:27

Lestival. Comme cela était exaltant de voir le château de ses propres yeux après avoir lu sa description dans les ouvrages de la bibliothèque. Quand il devait se rendre dans un nouveau lieu, Hoster aimait se documenter sur sa géographie et son histoire. Celle de Lestival était tragique. Un choix étonnant et déroutant de la part du roi Rhaegar, ce palais ayant été ravagé par un terrible incendie qui provoqua la mort de nombreuse personnes. Hoster ne croyait pas aux fantômes mais il trouvait que reconstruire la bâtisse et d'y festoyer pouvait être offensant pour la mémoire des morts. D'un autre côté cela démontrait une force de caractère, renaître de ses cendres et regarder vers l'avenir, au lieu de se laisser ronger par la mélancolie comme le roi avait pu le faire dans sa jeunesse. On racontait qu'il jouait de la harpe seul parmi les ruines.
Le troisième fils Nerbosc aurait préféré loger dans une tente mais étant liée à la maison Targaryen par mariage, la maison Nerbosc était invitée dans les murs même du palais. Il fit le pied de grue en attendant que les serviteurs déposent son coffre de livres dans sa chambre, l'ouvrit et en sortit son recueil de poèmes. Rapidement il quitta le château pour se diriger vers les jardins. Une fois dehors il accorda encore quelques pensées aux disparus, réduits en cendres. Si sa famille trouvait la mort dans un incendie, serait-il capable de revenir sur le lieu du drame et de le faire reconstruire ? Probablement pas. Le roi avait peut-être pensé la même chose autrefois.
Il trouva finalement un banc, un peu à l'écart du chemin mais tout de même ensoleillé. Parfait. Il s'y installa et commença sa lecture. De temps en temps il s'arrêtait pour relire un passage qui lui plaisait et le réciter dans sa tête. Sa mémoire était excellente, il retenait avec une grande facilité ce qu'il lisait. Enfin... il retenait ce qu'il appréciait. Les récits historiques, les analyses scientifiques, les recueils de médecine, les descriptions des vestiaires... Mais la poésie c'était plus complexe. Non pas qu'il ne trouvait pas cela plaisant mais c'était une choses nouvelle et donc une chose qu'il ne maîtrisait pas. Réciter des vers constituait un véritable défi. Il n'était jamais certain du rythme ou des syllabes à accentuer. Pour cela il aurait été plus aisé de l'entendre réciter par un expert mais il n'y avait pas de ménestrel permanent à Corneilla ou à Darry le château. Leurs bibliothèques respectives ne comportait pas non plus d'ouvrages traitant de la poésie, juste des recueils. Il devrait apprendre plus ou moins en autodidacte.
Ce passage ci semblait digne d'être retenu. Hoster le lu, relu puis fermer les yeux pour le réciter une première fois de mémoire. Sansa l'apprécirait-elle ? Il imaginait son visage à l'ovale parfait, ses grands yeux azurs qui l'observeraient et son sourire qu'il ferait naître sur ses lèvres délicatement rosées. Pourvu qu'elle ne se moque pas de lui, lorsque enfin il oserait lui réciter des vers. Le jeune homme rouvrit les yeux. Sansa ! Impossible ! Rêvait-il ? L'avait-il souhaité si fort qu'il continuait à halluciner ?  Elle était là. Ho loué soient les Anciens Dieux ! Ils exauçaient son voeux. Dans la fraîche brise s'avançait sa tendre promise. Tiens ! Il pensait en vers maintenant. Il était inspiré. Pourtant quand elle le salua avec grâce, il se leva pour la saluer et resta sans voix. Il ouvrit la bouche mais aucun son n'en sortit. Bon... on se détend et on recommence.
"Bonjour chère Sansa." Diantre ! C'était une chose de l'écrire dans ses lettres, c'en était une autre de le dire à voix haute. "Oui je vous en prie." répondit-il en l'invitant à prendre place d'un geste de la main. Quand sa fiancée s'assit, il l'imita. En retrait se tenait la septa chargée de veiller sur la jeune fille. Hoster la salua d'un signe de tête.
"Je partage votre joie de nous revoir. Nous venons tout juste d'arriver de Corneilla. Et vous même, êtes vous arrivée depuis longtemps ? Avez-vous fait bon voyage ? Pour ma part je suis ravi de ne plus être à cheval et me tenir sur mes deux jambes."
La louve de Sansa, Lady, vint se coucher aux pieds du jeune homme. De toute la portée Lady était la plus belle avec sa fourrure gris perle et sa fine ossature. Et la plus douce. Hoster sourit en la voyant s'approcher de lui comme si ils étaient de vieilles connaissances. Il effleura le haut de sa tête.
"Bonjour Lady." murmura-t-il. "Comment vos loups voyagent-ils ? Trottent-ils tranquillement  à vos côtés ou courent-ils devant le cortège sans vous attendre ?" demanda-t-il ensuite à Sansa.
Oui il éludait la question de sa fiancée qui voulait qu'il lui parle de l'ouvrage dans ses mains. Il aurait préféré qu'elle ne le voit pas. C'était pour elle qu'il apprenait la poésie mais il voulait lui réciter des vers en étant sûr qu'il était bon. Et cela il ne le savait pas. Donc c'était trop tôt pour lui dire. Mais il ne pouvait ignorer sa question, ce serait très mal poli de sa part. Elle croyait qu'il lisait une oeuvre historique, elle se souvenait qu'il s'agissait de ses lectures de prédilection. A Corneilla il lui avait longuement parlé de l'histoire du Conflans, de la construction du château de Corneilla et de l'arbre empoisonné, de la perfection triangulaire de Vivesaigues...
"Non ce n'est pas ça." Il hésita. "Promettez de ne pas vous moquer." Il inspira profondément. "C'est un recueil de poèmes. Il me semble que vous aimez la poésie alors je voulais vous surprendre en vous récitant des vers."
Tout en s'expliquant, il sentait le rouge lui monter aux joues. Il se sentait ridicule et tellement niais.



( summer child )
Ce n'est pas du sang qui coule dans nos veines, c'est la rivière de notre enfance.


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
the sun in the sky, the flowers in the garden and two young people [pv Hoster]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Émilie - i should have bought you flowers
» Eternal Flowers' Shop ~ [Close]
» you fell in love with my flowers but not with my roots. (levi)
» CINÁED ─ With all the pretty flowers in the dust.
» morwen ⊹ black flowers blossom.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Orage-
Sauter vers: