RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
Toutes les nouveautés de cette 19e MAJ sont disponibles ici

Partagez | 
 

 Toutes les étoiles du ciel dans ses yeux [PV Boa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Wanderer Lord
avatar
The Wanderer Lord
Valar Dohaeris

Ft : Yuuji Kamijou
Multi-Compte : Robb Stark
Messages : 444
Date d'inscription : 28/04/2017

MessageSujet: Toutes les étoiles du ciel dans ses yeux [PV Boa]   Jeu 20 Sep - 19:42

Toutes les étoiles du ciel dans ses yeux

Our night sun



Boadicée Sand & Edwyn Cendregué


Le tournoi de Lestival avait été pour toutes les Sept Couronnes l'occasion de se réunir dans un grand tourbillon festif, fait de tissus, de musiques, d'éclats d'armure rutilantes et de nobles ports de tête qui plongeaient Edwyn dans cette forme d'enthousiasme hédonisme dont il avait le secret. Alors il profitait des joutes, des festivités, de cet emportement de beauté, pour s'enivrer comme il en avait l'habitude. Oh, que tout cela pouvait lui manquer à la seconde où il le quittait!

Il était resté dehors jusque tard le soir, profitant du vin qui coulait à flot et de la musique qui résonnait dans toutes les traverses des jardins de Lestival. Il oubliait tout, sa famille, les Cendregué dont il était maintenant destiné à hériter si son frère aîné n'avait pas de descendance, sa mère qui devait faire face au deuil de Androw et demeurait pourtant cet inébranlable roc à la grâce inégalée. Baigné dans le vin, il dansait, chantait, et profitait de la vie qui avait toujours été la sienne, celle d'un doux décadent.

Il avait néanmoins fini par rentrer, regagnant les appartements qui avaient été alloué à la maison Allyrion et à leur suite. Adressant en silence une prière aux Sept pour la bonté et la mansuétude de Lady Ynys, il s'apprêtait à se diriger vers la chambre de Boadicée dans le plus grand des silences, quand un gazouillis se fit entendre, figeant sur place le Bieffois comme son sang s'était glacé dans ses veines. Toujours à pas de loup, il se détourna de sa route pour se diriger vers la petite pièce attenante à la chambre de Boadicée.

Au milieu de celle-ci, un petit berceau. Dans celui-ci, leur fille, à la beauté déjà stupéfiante en ce qu'elle mêlait deux métissages. Dorne, le Nord, le Bief, Yi Ti réuni en un seul visage, une seule paire d'yeux plus céleste que toutes les pierres précieuses de ce monde. Néanmoins, ces grands yeux s'embuaient déjà de larmes, tandis que la petite commençait à pleurer.

Prestement, Edwyn se dirigea vers le berceau et tendit les mains vers la petite, qu'il prit dans ses bras. Passant de l'amant étourdi au jeune père de famille en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, il commença à la bercer pour calmer ce chagrin naissant. Tout en la berçant, il murmurait à son oreille:

-Chut Seralya, chut mon enfant. Tout va bien, papa est là...

Il continua ce manège le temps nécessaire, déposant à intervalle régulier un baiser dans la massa de cheveux naissante de sa petite fille. Il n'avait certainement jamais imaginé que lui, le Bieffois fou, engendrerait un jour une descendance.
Et pourtant, non seulement cela avait eu lieu, mais en plus cela lui convenait parfaitement. Certes, il n'était à n'en pas douter le meilleur père du monde. Trop amoureux de ses voyages et de sa liberté, il était incapable de se fixer à un endroit unique trop longtemps, fusse-ce pour prendre soin de celles qu'il aimait plus que tout au monde. Et puis Boadicée, cette tendre amante, avait toujours obstinément refusé qu'il sacrifie tout son mode de vie à leur famille de bric et de broc. En retour montrait-il deux fois plus d'attention quand il était présent.

-Tout va bien mon amour. Même quand je suis loin, je suis toujours là, je pense à toi. Fais dodo maintenant, papa et maman sont là pour prendre soin de toi.

Edwyn se mit même à fredonner une berceuse à voix basse pour achever de calmer la petite, qui finit par s'endormir contre lui. Avec toute la délicatesse du monde, Edwyn remit Seralya dans son berceau, demeurant pourtant penchée sur elle pour l'admirer dans son sommeil.

Il était tellement absorbé dans sa contemplation que le mestre musicien n'entendit même pas des pas s'approcher de son dos, alors qu'il murmurait silencieusement une autre prière aux Sept qui ne font qu'Un, pour qu'ils veillent sur sa fille et la protègent de tous les dangers.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
avatar
Bâtarde
Valar Dohaeris
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 653
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Toutes les étoiles du ciel dans ses yeux [PV Boa]   Jeu 20 Sep - 21:35

J’observai Seralya qui tétait avec avidité avant d’aller dormir. J’avais mal partout, surtout aux jambes à force de passer mes journée debout derrière lady Ynis, mais ce n’était pas grave. J’avais déjà beaucoup de chance que lady Ynis veille de moi. Je finis par détourner un instant le regard de ma fille pour observer la nuit, nullement obscure et calme en cette période de joutes ! Mais néanmoins agréable. Après tout, j’avais pus enfin retrouver Edwyn après des lunes de séparations. Honnêtement, s’il me manquait affreusement durant ces périodes, je ne lui en voulais pas. Je l’avais assez menacé et interdit de quitter ce mode de vie pour lui en vouloir. Mais cela n’empêchait nullement la douleur de son absence de venir se glisser dans mon cœur dès qu’il partait. Et ses retours m’apportaient toujours de la joie.

Je sentis ma fille recracher gentiment mon sein et je le rangeai sous ma chemise de nuit avant de poser ma petite contre mon épaule pour lui faire son rôt. Je ne laissais aucune autre personne allaiter ma fille, s’en était hors de question. Si j’avais perdu beaucoup de poids après l’accouchement, accouchement qui était de loin l’un de mes pires souvenirs, certes en ayant une mémoires en lambeaux il était facile de dire cela, mais l’instant d’après où j’avais eut ma fille dans les bras restait sûrement le plus magnifique. Les meilleurs moment étant après ces instants d’intimité avec Edwyn et Seralya. Mais les deux lunes après l’accouchement avait manqué de me rendre dingue : j’avais eu interdiction de par Edwyn et Lady Ynis de me lever ou de faire le moindre effort… À raison bien sûr ! Mais… j’étais intenable ! Enfin, j’avais réussis à créer quelque chose que je croyais impossible : une famille. Et rien que pour ça je pouvais remercier les Anciens Dieux.

Je finis par me lever en berçant doucement Seralya avant de me glisser dans sa petite chambre pour l’installer dans son berceau. Avec toute la délicatesse du monde, je la bordais pour qu’elle n’attrape pas froid. J’attendis qu’elle s’endorme en suçant son pouce. Elle était tellement belle ! Avec sa peau pâle, ses yeux comme ceux d’Edyn, à qui elle ressemblait d’ailleurs, et ses cheveux roux. De toute manière elle et Edwyn étaient les amours de ma vie. Je finis par m’arracher à ce spectacle pour aller me blottir sous les couvertures, après m’avoir changé. J’eus juste le temps de m’installer que le sommeil m’attrapa.

Un petit bruit venant de la chambre de ma fille m’éveilla. Je me levai sans bruit en prenant une robe de chambre légère, j’aimais toujours autant le froid, et entrouvris la porte. Edwyn ! Il était rentré ! Sans bruit, profitant qu’il endorme à nouveau Seralya qui pleurait doucement, je me glissais derrière lui pour l’écouter chanter. Ses beaux cheveux blonds, sa manière d’être, sa nonchalance exquise, sa voix aussi douce que le miel… Lorsqu’il réussit à endormir Seralya, je m’approchai sans bruit, ou presque, de lui et en me haussant sur la pointe des pieds, passait mes bras autour de son cou pour nicher mon visage contre le sien.

« Elle est belle, pas vrai ? Elle te ressemble. »

Je lâchai Edwyn avant de glisser ma main dans la sienne pour le tirer, malgré moi, loin de notre fille. Je ne voulais pas la réveiller, madame aimait bien parfois se réveiller en pleine nuit réclamant à manger. Je refermai délicatement la porte derrière Edwyn avant de venir l’embrasser et me nicher contre lui. J’avais besoin de lui et de sa présence autour de moi, mais je ne voulais surtout pas qu’il perde son aura de liberté, c’est pour ça que je le poussais à voyager et que je le laissais aller aux fêtes : je détestais ça, de base, mais depuis mon accident c’était devenue une vraie torture d’y aller. Délicatement je traçai les contour du visage d’Edwyn du bout des doigts, je n’avais pas besoin de lui dire qu’il m’avait manqué, ça ne servait à rien. Je m’oubliais un instant dans son regard clair incapable d’en détacher mes yeux, je finis par souffler tout bas :

« Comment était-ce ? »

Cette fête, ces soirées qui faisaient briller ses yeux comme des pierres précieuses, si je n’aimais pas y aller, j’aimais qu’il me les raconte. Même si j’oubliais beaucoup, j’essayai de me souvenir de tout ce qu’il me disait. Je finis par reposer mes pieds au sol. J’avais trop mal partout pour rester longtemps sur la pointe des pieds.




Les gifs:
 

Les Award 2018:
 


Les Awards 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Toutes les étoiles du ciel dans ses yeux [PV Boa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étoiles dans tes yeux danseront ce soir...
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» Des flammes dans les yeux [PV : Darth Mortuus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Orage-
Sauter vers: