RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La prochaine MAJ aura lieu le WE du 23/24 février
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 The truth will set you free {Alyssa}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
Melara Cole
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Maddison Jaizani
Multi-Compte : Wynafryd, Asha & Lucas
Messages : 825
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: The truth will set you free {Alyssa}   Lun 10 Sep - 11:36


The truth will set you free
Melara Cole & Alyssa Vanbois


« Lestival | 301, lune 12, semaine 3 »

Melara marchait d’un pas décidé, mais le visage plutôt baissé parmi les grandes tentes de campement installées à Lestival. Cela ne faisait même pas une journée qu’elle avait rencontré le Roi et que l’édit d’exil des Coles avait été révoqué, qu’elle avait retrouvé son nom de naissance, sensation des plus étranges. Elle avait passé toute la fin de journée avec Allyria pour lui expliquer ce qui venait de se dérouler et tous les secrets qu’elle lui avait caché durant ces dernières années, elle, mais également Béric. La dornienne avait encaissé le choc tant bien que mal. Melara avait vu son regard changer sur elle l’espace de quelques instants, avant que sa douceur et sa bienveillance ne revienne prendre le dessus sur la surprise et les doutes. Au delà du courrier qu’elle s’était empressée de confier à Blurd à destination de son père, Allyria avait été la première que Melara avait voulu mettre dans la confidence, mais elle était loin d’être la dernière. Eleyna n’avait pas compté beaucoup d’amis, mais il y en avait tout de même quelques uns. Elle voulait leur dire la vérité en face, plutôt qu’ils ne finissent par l’apprendre rapportés par des rumeurs déformées. Alyssa Vanbois était donc le deuxième nom à rayer sur sa liste. Cette ancienne amie d’Ilyana, celle qu’elle considérait comme son mentor. Elle n’avait pu se résoudre à lui dire la vérité, trop importante pour sa sécurité et celle de sa famille, il y avait un aspect plus sombre et mystérieux dans la personnalité d’Alyssa qui l’avait toujours empêché de songer à passer le cap. Mais à présent qu’elle avait retrouvé son nom et qu’elle n’avait plus rien à craindre des Targaryen, elle avait à coeur de dire toute la vérité à Alyssa en face, de sa propre bouche.

C’était donc le coeur battant, le front légèrement chaud d’appréhension que Melara s’était présentée devant la tente attribuée à la famille Rogers dont Alyssa s’occupait de la régence. Elle eut soudainement un doute. Et si la née Vanbois était déjà au courant de la nouvelle ? Seule une nuit était passée depuis la décision de Rhaegar Targaryen et il n’y avait pas eu d’annonces officielles, mais Melara connaissait la réputation de la valoise. Est-ce que quelques heures seulement après l’entrevue elle aurait eu le moyen de savoir ce qui s’était déroulé entre les murs de Lestival ? Dans le cadre d’une réception privée par le Roi ? Non, Eleyna en doutait, depuis ce matin, c’était une toute autre discussion qui se suspendait aux lèvres des habitants de Westeros. La rumeur disait que le prince Aegon Targaryen avait réuni de nombreux bannerets ainsi que son père pour leur annoncer à tous sa renonciation au trône et à toutes ses fonctions et ses titres d’héritier. Melara ne savait pas si cela était vrai, l’idée lui paraissait insensée pour être vraie et son esprit était déjà occupé par tant de choses la concernant qu’elle n’avait guère accordé plus d’intérêt au sujet. Néanmoins, elle savait que s’il s’agissait réellement d’un sujet sérieux, elle en entendrait parler plus tard dans la journée via Béric. Melara soupira donc une dernière pour vous évacuer tant bien que mal la pression qui s’était insinuée en elle puis s’annonça au garde devant la tente. “Lady… Eleyna Dondarrion. Lady Alyssa Vanbois serait-elle disposée à me recevoir ?” Elle avait hésité avant de donner son nom, après tout le roi avait été clair, mais Alyssa la connaissait pour le moment sous le nom d’Eleyna, pas Melara.

[4]
(c) DΛNDELION



• • • Of lead and steel • • •
Once again my heart was filled with hopes and dreams, I had left all fears behind me. But you did it again, you bargained with my life and left me with no choices. Now I'm nothing more than a scared little girl, wanting her mother's skirts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Ven 28 Sep - 18:45


chapitre 1


Je suis assise à mon bureau, je suis en train d'écrire une missive pour ma nièce Aelienor Vanbois. Dans celle-ci, je lui pose des diverses questions puis je lui parle du tournois. La jeune femme de l'Orage n'est point présente à grand événement, ceci est dû à la suite de son accouchement difficile. Et puis, je l'aurais découragé de partir avec un enfant en bas âge, deux lunes si elle avait décidé de le prendre avec elle. Protectrice ? Je le suis avec les gens que j'aime.

Par la suite, l'une de mes filles m’interromps pendant la rédaction de ma missive. Ne voit-elle pas que j'écris ? Je la foudroie du regard et elle s'excuse. C'est indigne de sa part de venir me déranger pendant que j'écris une maudite missive ! Je continue alors d'écrire la lettre pour la jeune griffonne. Je lui dis que je lui donnerais le nom du grand vainqueur lors de notre prochaine missive et il me tarde de lui avouer le grand gagnant même si j'avoue que j'aurais préféré que ce soit un valois qui gagne.  Je suis furieuse que mon neveu n'ait pas réussis à gagner … Je ne comprends pas son échec ! Il aurait dû briller ! Il était connu pour être le meilleur chevalier du Val mais non Monsieur n'a pas été fort. Je suis mécontente de lui … Enfin, que dire de lui ? Je ne saurais pas quoi penser. En revanche, j'étais satisfaite des prouesses du jeune Harrold. Un chevalier prometteur du Val. J'aurais aimé qu'il gagne et qu'il couronne Eleyna Dondarrion comme reine de l'amour et de beauté. J'aurais été heureuse pour elle. Un peu comme une mère ? Je ne sais pas.

Je pense à la jeune fille de mon amie. La belle Eleyna n'a plus de mère, cela doit être difficile pour elle. Elle est une orpheline, sans mère ni père. Heureusement que son cousin Beric est là. Je continue de penser à la jeune fille. Je me demande si je la verrais, il est vrai que depuis que je suis ici, je n'ai pas vraiment eu la chance de pouvoir converser avec ma jeune protégée. Peut-être qu'aujourd'hui, nous pourrions enfin converser. Je reste pensive pendant quelques minutes puis je demande au serviteur d'aller envoyer cette missive. Ensuite, dès qu'il est parti, je me lève et je rejoins mes filles dans la pièce commune. Elles sont en train de lire. Je leur demande si elles souhaitent du thé. Elles acceptent.

Je demande alors à un serviteur de nous apporté du thé d'ortie ainsi que les nœuds d'abeilles, ces biscuits sont délicieux … J'aime le miel. De même, je propose également de nous apporter des morceaux de tarte. Après ceci, je me retrouve avec mes filles, nous conversons dans la joie et la bonne humeur. J'ai oublié ma colère quand ma fille Ysilla est venue me déranger pour quelque chose. Je souris à mes filles, elles sont ma joie et ma fierté. Sans leur amour, je ne sais pas où je serais. Peut-être que je n'aurais pas réussis à continuer.

Par la suite, le serviteur nous apporte la collation, puis, quelques minutes après, il revient pour me dire qu'une jeune femme souhaite me voir. Il me dit qu'il s'agit de la jeune Eleyna Dondarrion. Un sourire naît sur mes lèvres rosées. Je fais signe que oui. Je demande alors à mes filles de me laisser seule avec Lady Eleyna , mes filles s'éclipsent et je vois la jeune fille entrer. Je me lève.

Alyssa – Lady Eleyna Dondarrion, je suis heureuse de pouvoir vous voir, venez, prenez place ma chère enfant. J'étais en train de boire le thé avec mes filles, mais, vous pouvez vous joindre à moi pour finir ces biscuits ? Dis-je avec un sourire.  Puis, je la regarde dans les yeux. Comment allez-vous très chère ?

Je me tais pendant des longues secondes, je regarde attentivement la jeune fille. Avait-elle changé ? Elle semblait bien différente. Je souris.

Alyssa – Je pensais à vous, ma chère nièce Aelienor regrette de ne point venir ici à Lestival en raison de son accouchement, ma nièce voulait tant vous revoir et assister à ce tournois. Je peux transmettre votre message quand je recevrais une missive de ma jeune nièce. Dis-je en souriant. Je la regarde. Je m'excuse d'être si bavarde, prenez place et conversons. Dis-je avec un grand sourire.

De quoi allons-nous parler ? Dois-je continuer sa formation ? Je ne sais pas si je peux être encore son mentor. J'ai l'impression qu'elle peut commencer à quitter le nid et à se débrouiller sans moi. Je continue de lui sourire en attendant les réponses de ma jeune protégée. Je regarde le thé et je fais signe au serviteur d'aller chercher de quoi nourrir la belle enfant. Je repense à mon parent, Harrold dois-je sonder le coeur de la belle demoiselle et jouer les entremetteuses ? Je peux attendre un peu.

alyssathe truth will set you free
(c) ANAPHORE


(5)




❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Melara Cole
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Maddison Jaizani
Multi-Compte : Wynafryd, Asha & Lucas
Messages : 825
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Mar 2 Oct - 17:45


The truth will set you free
Melara Cole & Alyssa Vanbois


« Lestival | 301, lune 12, semaine 3 »

Melara attendait devant la tente que le garde revienne avec l’accord de Lady Vanbois. Elle bougeait nerveusement ses pieds et son regard alternait entre eux et la légère ouverture de toile par laquelle on viendrait lui annoncer qu’elle pourrait pénétrer dans la tente pour discuter avec Alyssa. Elle n’imaginait pas que son mentor lui refuse l’accès, ça n’était pas ce qui la glaçait d’angoisse non. C’était le moment où elle devrait lui dire toute la vérité. Elle se surprenait à se tenir dans un état similaire à celui dans lequel elle était juste avant d’avouer son secret au Roi. Alors elle essayait de se rassurer comme elle le pouvait, se disant que si elle avait réussi à parler au Roi, à survivre à la colère du Dragon, elle pourrait bien survivre à son aveu à Alyssa. Mais la différence notable entre le Targaryen et la née Vanbois, était qu’il y en avait un des deux qui la connaissait personnellement, même intimement. La trahison ne se faisait pas d’un point de vue diplomatique mais bien personnel. Ainsi, Melara se demandait à quoi pourrait ressembler la réaction de l’ancienne valoise. Elle savait qu’elle l’aimait beaucoup et cherchait à se rassurer en se concentrant sur cet élément là. Mais elle n’était pas assez naïve pour s’en contenter. Alyssa était différente d’Ilyana, elle avait vu d’autres visages à la veuve, des visages qui lui faisaient craindre quelque chose de plus grave.

Après une attente que Melara trouva interminable, le garde revint enfin pour lui faire signe de le suivre. Un servant l’attendait de l’autre côté des tentures épaisses et chaudes qui abritaient les Vanbois et la conduit quelques mètres plus loin dans ce qui faisait office de salon. Le regard de la jeune Cole se perdit un instant sur la décoration. On aurait eu l’impression d’être à l’intérieur avec ces meubles et l’amoncellement de tapis, on en oubliait qu’on se trouvait sous une tente et non pas entre les murs épais et rénovés de Lestival. Alyssa l’accueillit alors chaleureusement et cela réchauffa le coeur de Melara avant de le lui pincer soudainement. Elle craignait tellement de la décevoir. Tant que Lanna n’aurait pas traversé le détroit, et même alors puisque les années les avaient séparées, avec la disparition d’Ilyana, la Vanbois était ce qu’elle avait de plus approchant à une mère. “Lady Alyssa.” dit Melara en s’inclinant, une voix légèrement plus fébrile que ce qu’elle aurait voulu. Son sourire était sincère, mais plus triste que joyeux. Comme la gérante d’Amberly évoqua ses filles, automatiquement le regard de la jolie brune se remit à parcourir l’intérieur pour les voir. Ça n’est que lorsqu’elle aperçut une ombre bouger derrière une tenture qu’elle comprit qu’Alyssa les avait congédié à côté.

Melara s’installa donc aux côtés de la Vanbois, mais son estomac était bien trop noué pour le moment pour imaginer prendre un biscuit ou ne serait-ce qu’une gorgée de thé. Elle secoua alors légèrement son visage, néanmoins avec un sourire poli, pour exprimer son refus au servant qui commençait à vouloir la servir. “Je vais bien, enfin je crois…” Elle vivait quelque chose d’assez indescriptible. Elle se sentait libre, pleine d’espoir et fière, mais il y avait toute cette facette moins sympathique à devoir ôter son masque devant ceux qu’elle aimait à présent. Elle ne se voyait pas retourner la question à son hôte et débuter une conversation comme si de rien était, non il fallait que ça sorte au plus tôt. La mention d’Aelinor n’arrangea rien. Elle avait été comme une sœur pour elle, même si son départ à Port-Réal les avait éloignées et que son mariage à un Vanbois n’avait rien arrangé. Il faudrait qu’elle s’arme de courage pour lui écrire également, mais cela pressait moins que pour Alyssa. “C’est très aimable à vous Lady Alyssa, mais il faut que je lui écrive une missive, il y a des choses que je dois lui dire moi-même…” Elle soupire une dernière fois, comme elle l’avait fait juste avant de s’adresser au Roi. “Et il y a quelque chose que je dois vous dire à vous également.” Elle baissa la voix légèrement, pour éviter que les filles Rogers ne l’entendent, même si cela n’avait pas vraiment de sens puisque ça n’était plus un secret, mais Melara tenait à l’intimité de sa confession. “Que savez-vous de la famille Cole, Lady Alyssa ?”

(c) DΛNDELION



• • • Of lead and steel • • •
Once again my heart was filled with hopes and dreams, I had left all fears behind me. But you did it again, you bargained with my life and left me with no choices. Now I'm nothing more than a scared little girl, wanting her mother's skirts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Dim 21 Oct - 18:39


chapitre 2



Après qu'Eleyna soit rentrée dans la tente, je me lève et je la salue. Il est bien longtemps que je n'avais pas pu parler seule à seule avec la jeune fille. Il faut dire que depuis que le tournois a commencé, il est compliqué de tout gérer. Je demande alors à la fille de prendre place à mes côtés. La délicate enfant prend place. Je lui propose également de manger des biscuits comme le ferait une  hôtesse d'une maison. Eleyna me fait signe que non. Je ne veux pas la forcer à goûter un biscuit, je la regarde puis je m'enquiers sur sa santé. Elle réponds à ma question, ma protégée me dit qu'elle va bien. Mais dans sa voix, je dirais que ce n'est pas le cas, je fronce les sourcils.

Par la suite, je mentionne l'épouse de mon neveu Roland, la belle Aelienor, une ancienne orageoise devenue valoise m'avait parlé d'Eleyna lors d'une missive. J'indique à la jeune jouvencelle qu'elle peut transmettre un message et que j'écrirais pour la jeune griffone. J'écoute les mots d'Eleyna, la jeune fille rejette ma proposition après m'avoir remercié. Elle dit qu'elle a quelque chose à dire. Quoi donc ? J'ancre mon regard dans les prunelles de la demoiselle à la recherche d'indice sur ces secrets. S'est-elle entichée d'un homme? Je pense à Harrold Hardyng, mon parent a porté les couleurs de la belle Dondarrion.  Veut-elle l'épouser ? Je continue de regarder la jeune enfant. J'essaye de me poser des questions sur ce qui peut la tracasser. Je la vois soupirer, je pose ma main sur la sienne pour lui donner du courage. J'ai peur qu'il lui soit arrivée quelque chose … A-t-elle était victime d'un mauvais garçon ? Faites que ce ne soit pas le cas. Je prends une profonde inspiration, attendant que l'enfant puisse me confesser ses secrets. Je ne dirais rien, je n'utiliserais pas ses secrets pour mes ambitions. Elle me parle de la famille Cole. Je fronce les sourcils, je suis étonnée qu'elle me parle de cette famille. Pourquoi ? Cela doit être en rapport avec elle. Je continue de réfléchir.

Alyssa – Si vous me parlez de cette maison, c'est qu'elle doit avoir un lien avec vous ? Votre secret ? Je plonge mon regard dans ses yeux. Je sais juste que cette maison a été exilé après la danse des dragons. Mon visage se plisse. Criston Cole est connu pour être le faiseur de roi … Dans mes souvenirs des leçons de ma septa, Criston a soutenu Aegon II de la maison Targaryen plutôt que Rhaenyra. Aegon nomma Criston main du roi. Par la suite, Criston Cole désigna Aemond Targaryen comme le régent lorsque qu'Aegon fût blessé lors d'une bataille. Je me tais quelque secondes. Mais, cela ne répond pas à votre question, je pense que je connais les Cole seulement à travers l'histoire qu'on m'a relaté.

Je me tais pendant de longues secondes, je ne sais pas quoi dire d'autre sur cette famille. Ils sont exilés à Essos, mais, j'ignore s'il y a des membres encore vivant de cette maison. Je regarde attentivement Eleyna. Pourquoi m'a-t-elle parlé de la maison Cole ? Est-elle liée à eux ? Est-elle apparentée d'une manière ? Je respire. Je m'avance et je reprends ma tasse de thé, je bois une nouvelle gorgée et je pose mon regard de nouveau sur Eleyna.

Alyssa – Je peux tout entendre Eleyna concernant ce secret … N'ayez pas peur de me le dire. Je ne vous ferais pas le moindre de mal. Je lui fais un sourire pour l'encourager à me révéler ce qu'elle me cache.Vous êtes ma protégée Eleyna, pourquoi vous ferais-je du mal ? Je souris, je repose ma tasse de thé puis je prends une main de l'enfant et je la serre. Chère enfant, vous êtes une personne que j'apprécie et je vous assure que je veux que votre bonheur et vous conseiller dans votre vie. Je sais que je ne suis point votre mère, je ne pourrais jamais remplacer votre feue mère mais sachez chère enfant que je suis là pour vous. Qu'est-ce qui vous arrive ? Quelque chose de grave ? Pourquoi m'avez-vous parlé de la maison Cole ? Vous avez attisée mon esprit et je dois avouer que je ne trouve pas d'explication concernant le lien entre vous et la maison Cole. Je la regarde. Peut-être un lien de famille avec eux … Je ne connais pas parfaitement l'ascendance de votre famille, mais, peut-être que les Dondarrion sont liés aux Cole. Je souris.

Je dois avouer que je nage dans une obscurité en cherchant à découvrir le secret que cache la jolie Dondarrion. Ce secret ne doit pas être facile à porter sur ces frêles épaules … Mais, pourquoi la jeune enfant ne m'a rien dit avant ? Est-ce à cause de moi ? Est-ce qu'elle craint que je répète son secret ? Je fronce les sourcils, j'enlève ma main de la sienne puis je reprends ma tasse de thé.

alyssathe truth will set you free
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Melara Cole
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Maddison Jaizani
Multi-Compte : Wynafryd, Asha & Lucas
Messages : 825
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Sam 10 Nov - 18:46


The truth will set you free
Melara Cole & Alyssa Vanbois


« Lestival | 301, lune 12, semaine 3 »

Melara avait voulu aller au plus court, par la piste la plus honnête. Cependant, comme entrée en matière, elle n’avait pu s’empêcher de demander à Alyssa ce qu’elle savait de sa véritable famille. Cela lui permettait de gagner encore quelques minutes avant de devoir dévoiler toute la vérité à celle qu’elle considérait comme son mentor, certes, mais pas uniquement. Il serait plus facile de raconter son histoire en sachant ce qu’Alyssa connaissait des faits officiels. Probablement qu’elle connaissait les mêmes faits que tout le monde. Melara savait la régente d’Amberly intelligente, elle devait donc avoir retenu ses leçons d’histoire sur la Danse des Dragons. Et effectivement, après quelques secondes la jeune Cole entendit Alyssa évoquer dans les grandes lignes l’histoire connue de sa famille, du moins d’un de ses ancêtres. Elle ne put cependant retenir un froncement de sourcils étonnés en entendant la veuve Rogers évoquer son secret. Elle savait donc déjà depuis tout ce temps qu’elle cachait quelque chose ? Melara déglutit une nouvelle fois avec difficulté. Elle ne savait pas si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle pour elle. Si elle s’en doutait depuis tout ce temps, mais ne lui avait jamais imposé de le lui dévoiler, c’est bien qu’elle lui faisait confiance et attendait qu’elle se sente prête pour le lui dire non ? A moins que cela ne fut un piège et qu’elle s’apprêtait à présent à le lui reprocher. Les lèvres de Melara se pincèrent d’angoisse alors qu’elle songeait au pire, tout en écoutant Alyssa finir son récit et multiplier les questions suspicieuses à son égard. Et voilà qu’elle reparlait du secret qu’elle devait lui confier en toute confiance. Depuis combien de temps soupçonnait-elle l’existence de ce secret pour savoir que c’était ce dont elle voulait lui parlait aujourd’hui ? Quelle était l’ampleur de l’information qu’elle avait sur elle ? Melara sentit l’air lui manquer dans les poumons alors qu’elle s’imaginait avoir pu être en un quelconque danger lors des précédentes années. Heureusement qu’elle n’avait jamais trop provoqué Alyssa et que cette dernière avait toujours semblé l’aimer comme une de ses propres filles.

Melara soupira une dernière fois avant d’entamer son récit. Elle ne parvenait pas à regarder la née Vanbois dans les yeux, donc elle baissa plutôt le visage vers ses mains qu’elle triturait nerveusement. “Lady Alyssa, je ne suis pas Eleyna Dondarrion.” commença-t-elle d’une voix si basse qu’elle se demanda si l’amie de sa mère adoptive avait pu l’entendre. Cependant, elle ne répéta pas et continua son histoire. “Eleyna est morte la même année que son père, de cette même fièvre qui prit à Ilyana son mari. Votre amie était si folle de chagrin que son cousin, Lord Parton prit pitié d’elle et se rappela de moi. Jeune enfant, née à Pentos la même année qu’Eleyna, de Lord Tylan Cole et de son épouse Lanna, cette jeune enfant qu’il avait croisé sur un marché de Myr l’année auparavant. Cette enfant que Lord Tylan avait essayé de lui faire prendre en pitié pour lui obtenir une entrevue avec le Roi, après tout, n’avait-il pas pardonné les Stark, les Baratheon et les Arryn… pourquoi n’aurait-il pas pu pardonner une famille de plus pour des actes bien plus anciens et lointains… Oui, Lord Parton s’est rappelé de moi et de tout ce que j’avais en commun avec Eleyna. Ma chevelure brune, mes traits enfantins semblables à ceux d’Eleyna tant qu’on ne la connaissait pas trop et qu’on ne m’observait pas de trop près. Alors un soir de désespoir, comme Béric me l’a conté depuis, l’alcool aidant, Lord Parton a écrit à mon père pour lui proposer de me voir grandir à Havrenoir, sur les Terres de l’Orage, à Westeros. Et lorsque Ilyana me vit pour la première fois, elle me reconnut immédiatement comme sa fille Eleyna. Même si Parton était venu à regretter sa décision le temps de mon voyage, il était trop tard et ne voulait pas causer plus de peine à sa cousine. Je ne suis pas Eleyna Dondarrion, Lady Alyssa, je suis Melara Cole.” dit-elle finalement en relevant un visage désolé vers sa mentore.
(c) DΛNDELION



• • • Of lead and steel • • •
Once again my heart was filled with hopes and dreams, I had left all fears behind me. But you did it again, you bargained with my life and left me with no choices. Now I'm nothing more than a scared little girl, wanting her mother's skirts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Jeu 13 Déc - 17:54


chapitre 3


La jeune jouvencelle me demande ce que je sais de la Maison Cole. Je relate à mon interlocutrice ce que je sais de cette famille exilée. Je me pose des questions concernant le secret de la jeune Eleyna. Pourquoi me parle-t-elle de cette famille ?  Par la suite, je reprends la parole et je dis à Eleyna que je ne lui ferais point de mal. Je continue à parler puis quand je finis de parler, je reprends ma tasse de thé en attendant que la jeune fille puisse me confier ce secret.
Je vois Eleyna soupirer, je continue d'examiner son visage en quête d'une réponse concernant ce secret. La jeune brune baisse son regard en direction de ses mains. Elle semble nerveuse. Ce secret doit être important pour qu'elle soit ainsi. Je continue de l'observer sans rien dire. Je ne veux pas l'inciter à me révéler ce secret, je préfère qu'elle le fasse quand elle se sentira prêtre.  
Quelques secondes plus tard, elle prononce sa phrase, elle n'est pas Eleyna. Je fronce les sourcils. Si elle n'est pas Eleyna, qui est-elle ? Mon interlocutrice reprend son récit, elle n'est pas la fille d'Ilyana mais d'une autre femme. Puis, elle continue et finit par se présenter, elle est Melara Cole. Et voici le lien entre sa question sur la maison Cole et elle-même. Elle est une Cole. Une descendante de cette maison exilée.

Je fais tomber ma tasse de thé après la révélation. Je respire et je la regarde sans rien dire. Plusieurs questions se bousculent dans ma tête concernant ce secret. Qui est au courant de son identité ? Le roi est-il au courant de ceci ? Risque-t-elle sa vie ? Sa tête est-elle mise à prix pour avoir pris l’identité d'une morte ? Je prends une profonde inspiration puis je regarde le sol taché par ma maladresse. Mon regard se pose de nouveau sur Melara. M'a-t-elle menti sur autres choses ? Je me remémore chaque moment passé en sa compagnie. Et, je me questionne sur les paroles qu'elle a prononcées. Quelques fragments de secondes plus tard, je me souviens de ce jeu que nous avions joué suite à notre compétition équestre. Des révélations faites et des choses que nous n'avons point évoqués. Ou, pas encore … Je reste encore silencieuse quelques secondes avant de prendre une profonde inspiration. Que dire à cette enfant ? Oui, qu'est-ce que je dois dire à cette jeune fille qui a dû vivre avec un secret mortel sur ces frêles épaules ?  Que je peux continuer à lui faire confiance ? Que je peux lui avoir pardonné de m'avoir rien dit ? Je continue de respirer à la recherche d'une réponse apportée pour mon interlocutrice. Je me mordille les lèvres puis je la regarde.

Alyssa – Ce secret n'était pas facile à porter et qu'à tout moment, vous auriez pu perdre la vie si le roi avait découvert ceci. Je respire. J'imagine que sa Majesté est au courant de ceci … Je me tais quelques secondes. Vivre avec un tel secret a dû être un fardeau pour vous, devoir être séparé des votres n'étaient pas facile. Vous avez été courageuse de tout quitter et de vivre sur le continent sans vous trahir. Je regarde le sol et les débris puis je repose mon regard sur la jeune fille. Maintenant que ce fardeau a été dévoilé, qu'allez-vous faire ? Et, votre famille ?

Après avoir posé ces questions, je me baisse pour ramasser les morceaux de la tasse.  Est-ce que ma confiance envers la jeune fille est brisée comme les morceaux de cette tasse ? Je ne sais pas encore … J'ai besoin de savoir si elle m'a menti sur d'autres aspects de sa vie ou de sa personnalité. Ou plutôt m'a-t-elle dissimulée autre chose … Je regarde les morceaux de cette tasse dans ma main, si je les caresse, je risque de me blesser. La vérité est-elle blessante ? Je dirais que oui … Et, parfois, on préfère mentir plutôt que dire la vérité. Je respire de nouveau et je regarde Melara.

Alyssa – Hormis ce secret, est-ce que vous avez menti sur d'autres aspects ? Je ne connaissais pas la véritable Eleyna mais j'imagine que cela n'a pas dû être facile d'être elle et vous … Je soupire. Je dois avouer que je me questionne sur vous Melara. Sur chaque moment que nous avons partagé ensemble, avez-vous été vous en tant que Melara ou Eleyna ? Si nous devions refaire ce jeu de la vérité, j'aurais perdu Melara. Je souris. Je comprends les raisons qui vous ont poussé à ne me rien dire … Je peux paraître comme une personne peu fiable mais je ne vous aurais jamais utilisé pour quoique ce soit. Surtout si votre vie en dépendait Melara … Je ne veux pas faire du mal aux personnes qui me sont chères … Enfin bon … Je respire et je la regarde.

Que faire maintenant ? Je me lève et je dépose les débris de la tasse cassée sur la table. Quand la jeune fille sera partie, je demanderais aux serviteurs de nettoyer. Je reste debout et j'observe Melara. Peut-être qu'elle souhaite partir maintenant que son aveu est dit. Ou souhaite-t-elle rester ?


alyssathe truth will set you free
(c) ANAPHORE


Spoiler:
 



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Melara Cole
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Maddison Jaizani
Multi-Compte : Wynafryd, Asha & Lucas
Messages : 825
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Sam 22 Déc - 23:36


The truth will set you free
Melara Cole & Alyssa Vanbois


« Lestival | 301, lune 12, semaine 3 »

Comme lorsqu’elle s’était exprimée devant le Roi, une fois le secret dévoilé, Melara ressenti un mélange de soulagement et d’appréhension. Un nouveau poids venait de s'ôter de ses épaules mais le temps restait en suspens tant que son interlocuteur n’avait pas réagit. La Cole ne savait guère à quelle réaction s’attendre, elle en avait vu des biens différentes autour d’elle, et elle savait très bien qu’elle n’en était qu’au début. Heureusement finalement que Béric l’avait restreinte à Havrenoir… Cela faisait moins de monde à qui avouer ses dissimulations. Elle avait tendu ses mains pour aider Alyssa à ramasser sa tasse échappée, mais s’était ravisée au dernier moment. Encore une fois, tant qu’elle ne savait sur quel pied danser, elle préférait attendre avant de provoquer un contact ou tout autre réaction.

Lorsque Alyssa reprit enfin la parole, la Cole retint sa respiration et se retrouva suspendu aux lèvres de sa mentor. Alors que ses propos s'enchaînaient, Melara sentit un sanglot lui remonter dans la gorge. Aussitôt, elle baissa les yeux une nouvelle fois vers le sol. Elle ne pleurait pas de tristesse mais de soulagement. Quoi que si, il y avait bien une pointe de tristesse dans ces larmes là. La veuve Rogers évoquait ses angoisses, la séparation qu’elle avait connu avec sa famille, toute ces choses douloureuses avec lesquelles elle avait vécu quotidiennement pendant plus de dix ans. Des choses qui arrivaient enfin à leurs termes. Melara releva doucement le visage vers Alyssa, hochant la tête le temps de retrouver sa voix. “J’ai eu une audience avec le Roi hier, grâce à Béric et Lord Stannis. Je voulais que vous soiyez une des premières au courant, que vous appreniez la vérité par moi plutôt que par les bruits que vous entendrez probablement les prochains jours. J’ai obtenu le pardon de Sa Grâce.” Un sourire reconnaissant se dessina aussitôt sur ses lèvres. “J’ai écrit un corbeau à ma famille dès l’entretien conclut, j’ai donné rendez-vous à mon père à Accalmie au plus tôt. Je vais enfin les revoir Alyssa, après près de quinze ans. Ils vont venir pour la première fois à Westeros et je vais les revoir. Nous allons vivre sur les Terres de l’Orage, tous ensemble.” C’était cette fois-ci un grand sourire qui illuminait son visage.

Melara ne put retenir sa main sur celle d’Alyssa. Elle lui était si reconnaissante de sa bienveillance et de sa compréhension. Puis elle se mit à nouveau à secouer son visage, mais cette fois ci pour exprimer la négation. “Non.” s’empressa-t-elle de répondre. “Je n’ai menti sur rien d’autre Lady Alyssa. Uniquement sur mon nom et mes origines. J’ai peut-être tempéré mon caractère pour ne pas me faire remarquer, il est vrai. Mais mon affection et mon admiration pour vous sont tout ce qu’il y a de plus sincère, comme l’était mon amour pour Ilyana. Je n’ai jamais connu Eleyna non plus et je n’étais qu’une enfant lorsque je suis arrivée. Je n’ai pas joué un rôle, j’ai simplement, enfin si l’on peut s’exprimer ainsi, revêtu une autre identité.” Melara fit une petite pause et sentit son coeur de gonfler de gratitude lorsque Alyssa exprima son degré d’affection pour elle. Elle baissa une nouvelle fois le visage. “Je suis navrée de ne pas vous l’avoir dit avant… J’espère qu’avec le temps, vous me pardonnerez…”
(c) DΛNDELION



• • • Of lead and steel • • •
Once again my heart was filled with hopes and dreams, I had left all fears behind me. But you did it again, you bargained with my life and left me with no choices. Now I'm nothing more than a scared little girl, wanting her mother's skirts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Jeu 3 Jan - 18:38


chapitre 4


La jeune enfant me livre son secret, elle est la descendante de cette maison exilée. Je finis par répondre à Melara puisque c'est son nom de naissance. Je lui dis que ce n'est pas facile de porter ce secret sur des frêles épaules. Je lui pose des questions concernant sa famille.

La Cole m'informe qu'elle a eu une audience avec le roi. Je ne suis pas sortie hier ni aujourd'hui, j'aurais pu entendre des rumeurs sur elle. Aurais-je aimé apprendre ceci plutôt que de sa bouche ? Non. Si ça avait été le cas, aurais-je entendu qu'elle me livre ce secret ? Je dirais que oui. Je la regarde attentivement et je continue de l'écouter sans la couper dans sa tirade. La jeune fille me confie qu'elle a eu le pardon du roi. Je suis fière d'elle, dans mes yeux, on peut voir de la fierté pour cette jeune personne. Elle a réussi sa mission au péril de sa vie. Je souris à la jeune enfant quand elle m'informe qu'elle reverra ses parents. La voir heureuse me remplit mon cœur meurtri par la perte de mes fils.

Alyssa – Si j'avais entendu ces rumeurs, je vous aurais certainement demandé si elles sont fondées ou je vous aurais laissé me parler. Je la regarde. Je suis heureuse que vous puissiez retrouver vos parents, profitez d'eux ma chère enfant. Serrez-les fort dans vos bras, embrassez les. On ne sait jamais de quoi demain sera fait. Il faut donc profiter des gens que nous aimions avant que ce ne soit trop tard.

Par la suite, je ramasse les morceaux de la tasse et je lui pose des questions. Je lui demande si elle m'a menti sur autre chose. Je pose mon regard de nouveau sur la jouvencelle. Elle m'affirme qu'elle n'a point dit la vérité concernant son origine ainsi que son patronyme. Je lui souris. Par la suite, elle avoue qu'elle a de l'admiration pour moi. Je garde mon sourire bienveillant à son égard. Peu de temps après, je lui fais part de mon affection pour elle. La jeune fille baisse sa tête et elle s'excuse pour son secret. Je pose ma main sur la sienne.

Alyssa – Chère Melara, je vous pardonne. Ne craignez point ma colère concernant ce secret, vous avez menti pour vous protéger vous et votre famille. C'est compréhensible. Mais, promettez-moi qu'à partir de maintenant, il n'aura plus de secret entre nous.

Et moi ? Devais-je tout lui dire ? Devais-je lui mentionner ce passif sentimental avec le ténébreux Arys ou mourir avec ce secret. Peut-être ou peut-être pas. Je prends une profonde inspiration puis je  repose mon regard sur elle.

Alyssa -  Melara … J'y pense. Si votre famille le souhaite, vous pourriez venir à la maison ? À Amberly ? Vous seriez bien reçu. Lui dis-je avec un sourire. J'aimerais connaître vos parents … Pensez-vous qu'ils accepteraient de venir à Amberly ? Je l'observe. Peut-être après que vous soyez bien installé ici … Comme il vous plaira. Je serre ma main sur celle de l'enfant. Je veux qu'ils sentent bien ici. Je la regarde. Mais avant tout cela, pourriez-vous me parler de votre famille ?

Un serviteur se rapproche, je lui fais signe de ramasser les débris posés sur la table. Je lui remercie après qu'il a accompli cette tâche. Il nous laisse de nouveau seule. Quelques minutes plus tard, je respire et je décide de reprendre la parole.

Alyssa- Voulez-vous prendre une tasse et manger quelques mets ? Nous pourrions continuer à discuter. Si vous le voulez bien. Je la regarde. Je souris. Nous pourrions parler du tournoi, il me semble que mon cher parent Harrold Hardying  vous apprécie. J'aurais aimé qu'il vous couronne reine d'amour et de beauté s'il avait pu se rendre en final. Je souris. Avez-vous fait des nouvelles rencontres ou des retrouvailles ?

Il est vrai que j'ai soutenu mon neveu Robar Royce ainsi que Bryce Caron mais j'ai suivi le parcours de mon cousin Harrold. Je suis fière de son parcours. Suis-je déçue que la vipère rouge ait gagné contre Bryce ? Je l'aurait été si j'avais perdu de l'argent. Mais, le spectacle était grandiose. Deux grands hommes se sont affrontés pour le titre. Et au moins, il n'a pas eu de scandale. Pas comme la dernière fois. Suis-je ravie que ce soit Ellaria qui soit reine de l'amour et de beauté ? Une bâtarde ? Cela me dérange pas qu'elle ait le titre, Ellaria n'est certes pas une lady mais elle possède une beauté sans pareille. Dois-je prendre de la hauteur pour un bâtard ? J'apprécie l'ancien bâtard Storm, Tavish Cafferen. Il était autrefois un bâtard mais j'ai appris à le connaître. De même, nous avions quelques points communs. En revanche, je dois avouer que je peux me montrer méprisante pour les serviteurs  ou quelques personnes. Je regarde de nouveau la jeune Melara.

alyssathe truth will set you free
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Melara Cole
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Maddison Jaizani
Multi-Compte : Wynafryd, Asha & Lucas
Messages : 825
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Lun 7 Jan - 17:11


The truth will set you free
Melara Cole & Alyssa Vanbois


« Lestival | 301, lune 12, semaine 3 »

Les mots de celle que Melara considérée comme sa mentor, lui mettaient du baume au coeur. Ses yeux continuaient de brillaient de soulagement et de reconnaissance. Elle revêtait un étrange sourire aux mêmes reflets de joie et de gratitude. Et lorsque Alyssa la pria de serrer Tylan et Lanna Cole dans ses bras lorsqu’elle les reverrait, de profiter d’eux, la jeune femme secoua vivement la tête en approbation. Oh oui, elle comptait faire tout ça. Elle voulait retrouver ce souvenir de l’odeur de la crinière de sa mère, enfouir son visage dans le creux de son épaule, fermer les yeux, et oublier toutes ces années de séparation. Elle voulait retrouver les vigoureux bras de son père qui la faisait voltiger dans les airs autrefois. Tout autant qu’elle avait hâte de l’entendre l’appeler sa princesse, avec toute cette fierté dans son regard. “J’espère que lorsqu’ils seront bien installés et remis de leurs émotions, vous accepteriez de nous rendre visite. Ou que nous nous rendions à Amberly. Cela signifierait tant pour moi lady Alyssa que mes parents puissent vous rencontrer.” Melara souhaitait que cette rencontre puisse se faire au plus tôt, cependant, elle avait bien conscience qu’elle devrait prendre son mal en patience. Il fallait que son père arrive, qu’ils aient leur entretien au Donjon Rouge, qu’ils reviennent dans les Terres de l’Orage et prennent leurs nouveaux repères. Cependant, une fois ceux-ci pris, il serait plus que nécessaire pour Tylan de rencontrer ses voisins et d’établir les meilleurs rapports possibles au plus vite. La jeune Cole espérait naïvement que le soutien du Roi et de Lord Stannis suffisent à les intégrer dans la région, mais probablement à tort.

Comme Melara aurait pu s’y attendre, Alyssa souhaita ensuite savoir si elle avait menti sur d’autres choses. Elle comprenait parfaitement que les gens aient besoin de s'accoutumer à cela et jauge à nouveau si elle était digne de confiance. C’était blessant un peu, il fallait bien l’avouer, mais logique, Melara devait le reconnaître. Elle fit de son mieux donc pour convaincre son amie de sa sincérité, laissant son impulsivité faire foi de ses intentions. Elle profita également de cette opportunité pour s’excuser à nouveau de lui avoir menti. Les Sept semblaient lui sourire, à moins que cela ne soit le Dieu de la Lumière qui guidait la Vanbois à présent, puisque cette dernière accepta de la pardonner sur l’instant, tirant un nouveau sourire plein de reconnaissance du minois de la brunette. “Je suis reconnaissante Lady Alyssa que vous acceptiez de nous ouvrir vos portes de la sorte. Vous savez ce que c’est que d’arriver dans une région qui n’est pas la votre, alors vous imaginez, arriver depuis l’autre côté du Détroit ?” lui demanda-t-elle avec un triste sourire. “Cela me rassurerait de savoir que mes parents puissent avoir votre soutien. Je ne souhaite pas en demander trop de vous, mais cela me touche que vous soyez aussi ouverte à les rencontrer. Malheureusement, je ne pourrais guère vous en dire plus sur eux pour le moment. Mes souvenirs de Tylan et Lana Cole sont anciens, à une époque où mon jeune âge troublait encore ma perception du monde. Mais je peux vous dire que mon père était mon héros, un homme courageux avec un noble sens de l’honneur. Quant à ma mère ? La plus belle femme d’Essos ! Fille d’un ancien Magistrat de Myr, elle est douce mais redoutable lorsqu’il s’agit de sa famille. Quant à mes frères, Lester n’était qu’un bambin lorsque nos routes se sont séparées et je n’ai appris que tardivement la naissance de Landor. Nos échanges épistolaires étaient rares Lady Alyssa et surtout particulièrement concis pour que le secret soit au mieux gardé…” acheva-t-elle finalement avec un sourire triste.

Il semblait à la jolie jeune femme que l’entretien toucherait bientôt à sa fin, pourtant, Alyssa l’invita à rester encore quelques instants avec elle, le temps de partager une tasse de thé chaud et grignoter un peu. Melara s’apprêtait à décliner poliment l’invitation, pensant encore aux personnes qu’il lui restait à informer de la situation, néanmoins le nom de Harrold Hardyng l’incita à rester assise aux côtés de la née Vanbois un peu plus longtemps. Ses joues rondes s’empourprèrent légèrement et ses doigts s’emmêlèrent nerveusement alors qu’elle la questionnait à son sujet. “Je ne pourrais malheureusement pas rester trop longtemps avec vous Alyssa. Mes connaissances ouestiennes ont beau être limitées, il y a encore quelques personnes à qui je dois avouer ce secret… Mais le temps d’une tasse de thé me parait raisonnable.” dit-elle avec un sourire légèrement malicieux alors qu’elle relevait le visage vers elle. “Ser Harrold a fait de très belles joutes en effet, il peut se targuer de son nouveau titre obtenu dans de telles conditions. Mais j’ai pu voir de mes propres yeux que la concurrence était rude, avec des gens très expérimentés, il n’a point à rougir, en effet, ni moi à être déçue je vous rassure.” Evidemment qu’elle aurait aimé être sacrée Reine d’Amour et de Beauté mais en arrivant à Lestival, elle ne pensait même pas qu’un participant porterait ses couleurs, alors elle n’était pas désappointée du tout. “Vous pensez vraiment ce que vous venez de dire à propos de votre cousin ? Vous pensez que je lui plait ?” Melara était encore trop habituée à être une Dondarrion pour se rendre compte que cette union était impossible. “J’ai pu revoir quelques connaissances oui, elles ne sont pas nombreuses et pas toutes chaleureuses, mais c’est plaisant de voir l’Orage dans une telle effervescence, avec une telle diversité. Était-ce la même chose lors du tournoi d’Harrenhal lady Alyssa ? J’imagine que vous aussi avez revu beaucoup de monde ?”
(c) DΛNDELION



• • • Of lead and steel • • •
Once again my heart was filled with hopes and dreams, I had left all fears behind me. But you did it again, you bargained with my life and left me with no choices. Now I'm nothing more than a scared little girl, wanting her mother's skirts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Lun 28 Jan - 11:39


chapitre 5


J'explique à la jeune femme que si j'avais entendu ses rumeurs, je lui aurais demandé des explications sur la véracité des propos émis par des couleuvres.  Ensuite, je déclare à la jeune fille de ses parents dans ses bras. On ne sait jamais quand nos proches peuvent mourir, il faut profiter d'eux à chaque instant. Je souris à Melara. Je propose à celle-ci de rencontrer ses parents. En effet, je serais heureuse de faire la connaissance des parents de ma jeune protégée. J'écoute les paroles de la jeune Cole.

Alyssa – Moi aussi ma chère enfant. Tenez-moi au courant concernant votre famille.

Par la suite, je lui demande si elle avait menti sur autre chose. Est-ce normal de faire cela ? Oui. J'avais besoin de savoir si je peux continuer à faire confiance à Melara ou au contraire à me méfier d'elle. Mais, pourrais-je tout lui dire ? Il y a des  secrets qu'on doit cacher … Même à ceux que nous connaissons depuis longtemps. La jeune fille parle. Je la laisse s'exprimer sans rien dire, je me contente de l'observer et de lui apporter un sourire chaleureux.

Alyssa – J'imagine que ce n'est pas facile d'être une étrangère sur un continent … Nous partageons ce point commun Melara. Deux femmes étrangères sur le sol des terres de l'Orage. Je respire. Vos parents ont mon soutien. J'ancre mon regard dans les yeux. C'est normal de les rencontrer Melara. De pouvoir discuter avec votre mère. Elle doit être d'une grande beauté et je serais ravie de partager avec elle des secrets de beauté et sur la mode. Enfin, qu'en pensez-vous Melara ? Pensez-vous que votre mère acceptera ? De plus, s'il faut, j'aiderais à votre famille à s'intégrer ici … Malheureusement, certaines personnes ont des préjugés sur les nouveaux arrivants, les étrangers. Je me tais quelques secondes.  Bientôt vous serez réunis Melara … Et, vous créerez des nouveaux souvenirs avec eux.

Par la suite, je lui propose de rester un peu pour continuer discuter. La demoiselle explique qu'elle ne peut pas rester plus longtemps. Je ne vais pas la forcer à rester si elle ne souhaite pas. En revanche, j'aimerais savoir ce qu'elle a pensé de mon parent. Moi, entremetteuse ? Absolument pas ! Je souris à la jeune fille. Cette dernière parle de mon parent. Il est vrai qu'Harrold a bien jouté, contrairement à Robar. Je suis furieuse que mon neveu ait perdu ! Lui, le meilleur chevalier du Val ? Il ne l'est plus. Il ne mérite pas ce titre glorieux. J'écoute Melara en souriant. Puis, je reprends la parole concernant mon cousin.

Alyssa – Je ne vous mentirais jamais Melara. Si je vous dis qu'il vous apprécie, c'est la vérité. Me faites-vous confiance chère amie ? Je me tais quelques secondes. Concernant son cœur, je ne peux pas vous le dire. Je ne lui ai pas parlé. Mais il est vrai que j'aurais aimé que nous soyons de la même famille, vous et moi. Ainsi j'aurais mes deux protégées dans ma famille. Je me mouille les lèvres. Cependant, ce n'est pas mon ressort de vous trouver votre époux, c'est votre père. Je ne souhaite pas qu'il soit courroucé que je vous envoie vers mon cousin alors que ce n'est pas de son choix premier.

Puis, nous parlons des retrouvailles lors de ce tournoi. J'ai revu des visages familiers comme le roi, Tavish ou encore Arys. De même, j'ai croisé de loin le nain … Tyrion. Je n'ai pas encore eu la chance de revoir la petite Walda. Et Margot ? J'ai appris qu'elle était là mais je n'ai pas revu mon ancienne amie. Je ne suis pas sûre que nos retrouvailles se passent bien. Après tout, elle ne comprend pas la douleur de perdre des enfants … Je croise de nouveau mon regard dans celui de la jeune Cole.


Alyssa – Certaines retrouvailles sont plus difficiles que d'autres. Je n'ai pas encore revu une ancienne connaissance du passé. Je soupire. Mais, pour répondre à votre question, oui, le tournoi d'Harrenhal était fastueux … Une belle époque avant que la guerre ne gâche tout au sein de Westeros. Des hommes ont perdu la vie. J'avale ma salive. J'ai revu des connaissances d'Harrenhal. J'ai pu revoir le roi ainsi que ser Arys Manning. Il me semble que vous connaissez son épouse. Je souris.

Les souvenirs que j'ai vécus avec Arys remontent dans mon esprit. Je les chasse puis je repose mon regard sur Melara.

Alyssa – J'ai également faire la connaissance de la reine de l'amour et de beauté. Je souris. Je suis en train de négocier des fiançailles pour mes filles. Quand j'aurais la date de leur mariage, j'espère que je pourrais compter sur votre présence ainsi que celle de votre famille. Et si quelqu'un dit quelque chose contre votre famille, je n'hésiterais pas à me fâcher ! Dis-je en plongeant mon regard dans le sien.



alyssathe truth will set you free
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Melara Cole
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Maddison Jaizani
Multi-Compte : Wynafryd, Asha & Lucas
Messages : 825
Date d'inscription : 15/01/2018

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   Dim 3 Fév - 23:06


The truth will set you free
Melara Cole & Alyssa Vanbois


« Lestival | 301, lune 12, semaine 3 »

Le coeur de Melara se mit à battre un peu plus vite alors qu’elle s’imaginait déjà quelques lunes dans le futur, en visite à Amberly avec sa mère Lana. Elle les voyait toutes les trois, autour d’une tasse de thé comme Alyssa les aimait, avec toujours les petits biscuits qu’elle demandait pour l’accompagner, à discuter des derniers tissus en vogue dans la région et de la prochaine coiffure qu’il faudrait porter pour être bien vues par la cour. Oh oui, cette idée plaisait beaucoup à la nouvelle Cole. Cependant, elle était bien placée pour savoir qu’il ne fallait pas trop se précipiter et que rien de tout ça n’était fait. Elle ne pouvait pas s’engager au nom d’une personne dont elle ne connaissait presque plus rien et qui aurait probablement beaucoup à faire en arrivant à Lestival. Elle offrit donc un sourire contrit à sa mentor, et lui répondit d’une voix délicate. “Encore une fois Lady Alyssa, je ne peux guère parler en son nom alors que je ne la connais plus vraiment. Je ne sais pas si elle acceptera votre proposition, bien que j’ai très envie de vous dire oui, parce que cela me rendrait des plus heureuses. Ce que je peux vous promettre cependant, c’est de lui faire la proposition, et de faire tout mon possible pour qu’elle partage mon enthousiasme à cette idée.” finit-elle par conclure avec un hochement de tête décidé. “Je ne pourrais jamais assez vous remerciez pour ce que vous avez fait pour moi jusque là et ce que vous me proposez de faire par la suite. Sachez que je ne l’oublierais jamais. Si un jour vous avez besoin de moi, d’une façon ou d’une autre, ça serait un honneur de vous rendre la pareil.” dit-elle avec une intense sincérité.

Alors que la discussion prenait un tournant un peu plus léger, le temps d’une tasse de thé, le rouge demeura sur les joues de Melara lorsque Alyssa se mit à évoquer un prochain mariage pour elle que son père devrait décider. Elle qui s’était plainte durant tant d’années de Béric, parce qu’il n’avait jamais voulu lui trouver d’époux, avec certes quelques bonnes raisons dans ce choix là, elle avait enfin la voie libre. Même si elle se rendait compte à présent que le sujet qui était discuté ouvertement, elle ne pouvait pas prétendre aux mêmes partis maintenant qu’elle était une Cole, que du temps où elle se faisait encore appeler Dondarrion. Même avec les excuses du Roi, ils étaient une maison mineure qui revenait tout juste d’exil. Là où la famille de Havrenoir était une famille majeure, proche des Baratheon, puissante de par sa position stratégique de l’autre côté des Osseux. Peut-être que l’envie d’Alyssa de la savoir faisant partie de sa famille l’aveuglait sur le jeu politique des alliances. Melara baissa les yeux vers le thé sombre qui fumait de sa tasse. “Ser Harrold est l’héritier du Val. Mon père serait chanceux que votre mère ne daigne, ne serait-ce qu’entendre notre nom… Je crois d’ailleurs que votre cousin n’était pas sensé porter mes couleurs, de ce que j’avais compris. Et maintenant, voilà que Lady Anya apprendra que j’ai menti. Non, je ne suis pas certaine que votre mère ait la même patience et bienveillance que vous à mon égard et je ne peux guère lui en vouloir.” dit-elle doucement en relevant les yeux vers la née Vanbois. “Je ne pense pas que mon mariage sera la priorité de mon père à son retour, nous verrons bien. Mais s’il m’en parle, je vous écrirez pour avoir vos précieux conseils.” dit-elle avec un sourire après avoir haussé les épaules.

Néanmoins le sourire s’effaça sur les lèvres de la Cole alors que la veuve Rogers évoquait Jyana Manning sans même prononcer son nom. Elle ne l’avait pas encore revu depuis l’officialisation de son identité. Melara ressentait un mélange d’appréhension et d’excitation à cette idée. Peut-être que les choses pourraient enfin être discutées ouvertement entre elles ! “Qui ne connaît pas son épouse dans l’Orage, n’est-ce pas ?” dit-elle avec un sourire piquant. Ca n’était pas pour rien que son mariage n’avait pas pu avoir lieu sur ses terres natales. “Mais nos vies ont pris des chemins bien différents, nous ne pouvons guère nous appeler des amies depuis de longues années déjà. Quant à son mari, je ne le connais guère que de nom… et de par sa remarquable chute à présent.” Melara du se mordiller la lèvre pour ne pas se mettre à rire alors qu’elle revoyait le vol plané du chevalier. Elle baissa une nouvelle fois les yeux et mis sa main devant sa bouche pour camoufler l’air moqueur qui l’animait. “Si je ne suis pas appelée ailleurs, ça sera avec le plus grand des honneurs que j’assisterais à ces mariages Lady Alyssa. Je ne manquerais de tels moments de joie et de démonstration de paix et d’amitié pour rien au monde.” dit-elle en posant sa main sur celle de sa mentor après avoir bu une longue gorgée de thé. Sa tasse était presque finit, il serait donc bientôt l’heure pour elle de quitter cette tente. “J’espère que vous raconterez mon histoire à vos filles et qu’elles se montreront aussi compréhensives et amicales que vous.” ajouta-t-elle doucement avec un regard pour le pan de tissu qui les séparait des jumelles.
(c) DΛNDELION



• • • Of lead and steel • • •
Once again my heart was filled with hopes and dreams, I had left all fears behind me. But you did it again, you bargained with my life and left me with no choices. Now I'm nothing more than a scared little girl, wanting her mother's skirts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: The truth will set you free {Alyssa}   

Revenir en haut Aller en bas
 
The truth will set you free {Alyssa}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logan "Judicaël" ᴥ The truth will set you free. But first, it will piss you off.
» 10 eme hussard FREE !!!
» avatar free
» young, wild and free ✰ juyne & louis
» Dolph Ziggler & Tyson Kidd vs R-Truth & Sheamus.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Orage-
Sauter vers: