RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 En attendant les temps - Pv. Sacha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 937
Date d'inscription : 27/09/2017

En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: En attendant les temps - Pv. Sacha   En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 EmptyMer 7 Nov - 15:30

Je sentis le malaise de Meliodas et aussitôt la culpabilité me rongea. Ce n’était pas voulu… pas vraiment contre lui ! Je réagissais toujours trop brusquement quand on faisait une petite réflexion de ce genre devant moi. Et aujourd’hui, c’était Meliodas qui prenait ma mauvaise humeur pour rien… Je me mordis la lèvre regrettant d’avoir réagit ainsi. Je me laissais aller contre mon père adoptif quand il entoura mes épaules de son bras. J’étais vraiment nulle et stupide parfois. Je relevai le nez vers lui lorsqu’il me raconta qu’il n’avait pas voulu me blesser. Je souris quand il m’embrassa le front et me nichai contre lui avant de lui tapoter le ventre.

« T’inquiète, c’est ma faute surtout… J’réagis mal quand on m’dit ça, c’pas contre toi… J’suis juste… chiante sur c’sujet. »

Je n’avais pas envie qu’il se sente coupable de quelque chose, surtout qu’il n’avait rien fait de mal, il n’avait pas pensé à mal. Lui j’en étais sûre. Il savait très bien comment j’étais et ce que j’avais vécu, de plus il parlait en connaissance de cause, rien qu’un peu. C’était moi qui avais surréagis pour absolument rien. J’étais vraiment du genre pénible comme fille. À se demander comment lui, Félicité ou lady Cersei arrivaient à me supporter. Je finis ma première bière et attrapai la seconde avant de rire.

« J’suis vraiment une chiante d’abrutie ! M’dem’nde comment t’arrive à me supporter. Comme Féli ou lady Cersei ! »

Madame tête de pierre qui n’écoutait presque jamais ce qu’on disait. Je gloussai quand il assura que c’était fait exprès de paraître méchant pour faire fuir les prétendants un peu collants. Je savais qu’il pouvait être méchant, mais pour moi il ressemblait tellement à un gros nounours que… C’était parfois difficile de le prendre au sérieux. Sauf quand il avait une épée à la main. Je me souvenais très bien de notre premier entraînement. Le pauvre, j’avais manqué de piquer une crise de nerfs carabinée ! Heureusement j’étais arrivée à rester plus ou moins calme.

Je gloussai amusée en voyant son grand sourire idiot sur le visage quand je lui dis qu’il était le meilleur des pères. Par jeux néanmoins je grognai quand il m’ébouriffa les cheveux. Il allait finir par me recoiffer lui-même ! Parce que je détestais le faire et je ne savais pas le faire en même temps. Donc c’était lui qui allait finir par me recoiffer ! Je finis par répondre en le regardant engloutir son poulet comme un fou.

« T’sais qu’t’vas f’nir par m’recoiffer ? »

Je levai les yeux au ciel en l’écoutant parler comme… comme un papa un peu inquiet. Je fais mine de lui donner un coup de poing dans l’épaule. Je lisse une mèche derrière mon oreille avant de secouer la tête en riant.

« J’te paris qu’j’ai plus combattu qu’la moitié des écuyers ! Et ouais t’inquiète pas ! J’m’entraîne vec c’qui m’passe sous la main. Mais j’préfère m’entraîner avec toi ! »

Je finis ma bière d’une longue gorgée, moins que celle de Meliodas, mais quand même, je me débrouillai pas si mal. Je me frottai le bout du nez de la paume de la main.

« J’vais pas prendre une troisième Bière. Plairait pas à Lady Cersei. »

Puis même si être légèrement pompette est une sensation agréable, je n’avais pas envie d’être complètement bourrée. Ça vaudrait mieux pour tout le monde, je ne savais pas comment je tenais l’alcool… Et je n’avais pas envie de le découvrir. J’observai tranquillement la pièce sans rien rajouter. On allait bientôt devoir rentrer…

« Si t’es en r’tard Néphelie v’m’gueuler d’ssus… »

Parce que ça serait toujours ma faute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Meliodas Trant
Noble
Valar Dohaeris
En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 C716
.
Ft : Charlie Hunnam
Multi-Compte : Dryn Magnar
Messages : 326
Date d'inscription : 20/01/2018

En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: En attendant les temps - Pv. Sacha   En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 EmptySam 17 Nov - 18:50

Inquiet, comme à son habitude, Meliodas n'avait pourtant qu'une seule envie, qu'un seul désir, que sa jeune fille puisse un jour être capable de rivaliser avec n'importe qui en ce monde, ou du moins, pas loin. Elle avait tant souffert par le passé, tant de choses effroyables lui étaient arrivées ou, faillirent lui arriver que … Pouvoir imaginer qu'une seule de ses choses puissent lui retomber dessus, la chose terrifiait le Trant. Il l'avait entraîné, depuis le début, à sa façon, voulant en faire une combattante complète, sans pitié, sans peur et avec le moins de faille possible. Peu importe ce qui pourrait arriver face à elle, il fallait qu'elle puisse se défendre, qu'elle puisse survivre, même quand lui ne serait pas présent. Ayant eu la chance de pouvoir la protéger, plus d'une fois, notre homme espérait simplement qu'elle puisse se débrouiller, même lorsqu'il serait absent. Malheureusement, lui ne pourrait pas être là, à chaque fois, peut-être bien qu'il viendrait à mourir rapidement. Après tout, n'y avait-il pas un vieil adage qui disait qu'à vivre par l'épée, on périrait par celle-ci ? Peu importait son épée en acier valyrien ou ses compétences, l'orageois savait pertinemment qu'il finirait par tomber sur plus fort que lui et, contrairement à ser Barristan Selmy, il était fort à parier que lui ne se bonifierait pas avec l'âge. Alors oui, Sacha devenait devenir exceptionnelle, c'est pour cela qu'il s'enquérait fréquemment de ses entraînements, lorsqu'il ne pouvait pas s'en occuper lui-même. « T'entraîner avec moi ? J'suis l'seul à la hauteur c'est ça ? » Un petit sourire en coin, à mi-chemin entre la fierté et la joie se dessina doucement pour ponctuer ses mots. Finissant le peu de bière qu'il restait, notre homme repris finalement la parole en se tapotant le ventre. « C'la clé d'affronter tous type de gars. Certains auront compris des trucs que t'aurais pas pensé toute seule, même s'ils te sont inférieur en terme de technique. Découvrir un nouveau r'gard, ça t'fera avancer. Et puis … Si jamais tu sens qu't'avances plus, en parler à dame Cersei et lui faire les yeux doux … Elle te pourrait probablement t'trouver un bon maître d'armes. Elle a une sacré influence et elle est capable de retourner n'importe qui pour le mettre dans sa poche. »

Bientôt, les mots de Sacha firent revenir Meliodas à la réalité, le temps était passé terriblement vite, comme à chaque fois qu'ils se retrouvaient tous les deux. La jeune fille avoua même ne pas vouloir prendre de troisième pinte, certaine que cela ne plairait pas à sa bienfaitrice, ce qui fit agiter doucement et admirativement la tête de son père. « Ouais, va falloir rentrer, pis j'ai faim moi en plus. » Ses mots se finirent par un grand rire tandis que sa main vint taper son ventre, ou du moins le trou sans fond qui semblait lui faire office d'estomac. « Par contre, j'vais devoir faire un p'tit détour, j'dois récupérer une commande chez un forgeron, ça nous laissera quelques minutes en plus. » Se relevant joyeusement, le Trant tapota l'épaule de sa fille pour l'inviter à le suivre pour se diriger vers le comptoir et payer l'addition, laissant un pourboire généreux. Après tout, lui ne manquait de rien, Cersei le payait grassement pour ses services, alors s'il pouvait embellir la journée de commerçants, autant ne pas se priver.

Entraînant la jeune fille dans une étroite ruelle non loin de la taverne dont ils étaient sortis, le père de substitution semblait particulièrement savoir où il allait, tournant à droite et à gauche sans la moindre hésitation, jusqu'à rejoindre cette bâtisse d'où s'échappait une très forte chaleur, ainsi qu'une grande fumée. Poussant la porte entrouverte, Meliodas finit par saluer le forgeron en plein travail. Un homme d'une bonne cinquantaine d'années, au cheveux courts et gris, mais avec des bras épais et puissants, maniant son marteau, semblant pourtant terriblement lourd, d'une facilité déconcertante. Attendant sagement que l'artisan finisse de battre le fer pendant qu'il était encore chaud, l'homme mûr finit par s'éponger le visage avant de venir vers le blondinet, une épée à la main pour la lui tendre. L'attrapant avec délicatesse, le garde du corps dégaina lentement l'arme pour observer la lame, la finition de celle-ci mais aussi les gravures, chose qui sembla le rendre diablement joyeux. L'épée enfin sortie, notre homme posa le fourreau sur un établi et, après s'être assuré que rien ni personne n'était dans un certain périmètre, il se lança dans un essai, la faisant tournoyer d'une main, puis de l'autre, jonglant même avec pour vérifier tant le poids que l'équilibre de cette œuvre d'art. Satisfait du travail, l'orageois rangea la lame dans son fourreau, félicita l'homme et lui tendit une bourse bien remplie pour son travail, avant de se retourner vers Sacha pour la lui tendre. « Tiens, un petit cadeau pour toi. J'ai cherché le meilleur métal possible pour en faire la meilleure lame pour toi. Notre ami, là, est le meilleur forgeron de toute la cité, c'est une épée qui devrait te suivre un long moment, j'espère qu'elle te plaira. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 937
Date d'inscription : 27/09/2017

En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: En attendant les temps - Pv. Sacha   En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 EmptyDim 18 Nov - 0:06

« P’tre bien ! Pis ouais… affronter de tout… J’sais… c’la trente millièmes d’fois qu’tu m’le dis. »

Je ris doucement en secouant la tête. Méliodas ne se lasse pas de me donner mille et un conseils en permanence. Comme-ci il avait peur que je ne sache pas quoi faire en cas d’attaque. Enfin… Ça me fait pas plaisir… mais je me sens plus proche de lui quand il s’inquiète pour moi. Parce qu’on dirait un papa. Et avant lui j’avais Jojoris qui vérifiait que j’allais bien, puis c’est moi qui ai un peu veillé sur les autres. Mais avec Méliodas c’est différent, Jojoris… je ne savais plus si j’avais été triste de le voir mourir, sûrement oui, mais Méliodas… Peut-être que je m’étais plus liée à lui parce qu’il n’était pas juste plus grand, c’était un adulte, je ne savais pas vraiment son âge, mais bon… Bref ! Mais avec Méliodas c’était plus… paternel je crois, plus comme un vrai père.

J’éclatai à nouveau de rire avant de tapoter son ventre. Mais quel estomac sans fond ! Je secouai la tête en gloussant. Un détour ? Une commande ? Mais… il a pas besoin d’une nouvelle épée ! Il a une magnifique épée en acier Valyrien ! C’est à n’y rien comprendre. Je me grattai la joue avant de lancer une pique amicale en me relevant et en lui tapotant le ventre.

« Une n’velle boucle d’ceinture pour ça ? »

Mouais, mauvais, j’aurais dû dire la ceinture. Meh… On ne pouvait pas réussir à tous les coups. J’attrapai le bras de Meliodas quand il sortit et le suivis sans attendre. Il connaissait bien la ville ! Impressionnant ! Il tournait sans hésiter et semblait même pressé. J’observai la forge, plutôt cossue ! Pas mal. Je m’appuyai contre le mur, laissant Méliodas entrer seul. J’observai pendant ce temps la rue, silencieuse sans rien voir d’incroyable. Le temps était glacé, mais rien d’incroyable durant la saison, ça m’allait très bien ! Je sursautai quand un apprenti posa une main sur mon épaule et m’invita à entrer.

L’épée que tenait entre ses mains Méliodas était magnifique, elle semblait que précieuse, gravée, pile comme il le fallait en forme. Pourquoi une épée par contre ? Il en avait une… Je sentis ma mâchoire se décrocher quand il me tendit l’épée en m’affirmant que c’était un « petit » cadeau pour moi. On avait pas la même notion de petit. J’eus un rire nerveux et tendis délicatement les mains pour prendre l’épée. Tout ce qu’il avait fait pour moi… J’observai en silence la lame, gravée… Je n’arrivais pas bien à lire ou à comprendre ce qu’il y avait sur la lame, ma lecture était encore bancale. J’étais toujours secouée de mon rire nerveux, je finis par regarder Meliodas.

« Petit ? On a pas la même notion de petit cadeau Meliodas… Elle est magnifique. Merci. »

Je rangeai soigneusement l’épée avant de la passer à ma taille et de me jeter au cou de Meliodas en restant contre lui et en me mordant la lèvre pour ne pas céder aux larmes. J’étais très touchée par ce cadeau. Beaucoup trop… Tout ce qu’il faisait pour moi… Je restais contre lui sans oser m’en détacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Meliodas Trant
Noble
Valar Dohaeris
En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 C716
.
Ft : Charlie Hunnam
Multi-Compte : Dryn Magnar
Messages : 326
Date d'inscription : 20/01/2018

En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: En attendant les temps - Pv. Sacha   En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 EmptyMer 12 Déc - 19:35

L'arme semblait lui plaire, à n'en point douter. On eut presque dit que sa mâchoire allait se décrocher quand son père de substitution la lui tendit, pareille surprise, pareil cadeau, la jeune fille ne semblait pas y croire, à tel point qu'un étrange rire nerveux l'étreignait lorsque l'arme fut enfin dans ses mains. L'attention et la délicatesse avec laquelle Sacha mania cette épée avait quelque chose de touchant, c'était comme si, dans ses mains, l'enfant des rues tenait la plus précieuse et importante de toutes les reliques. Son attention vint se porter sur Meliodas pour finalement le remercier et, après avoir pris grand soin de ranger la lame à sa ceinture, vint se jeter à son cou pour l'étreindre un long moment, semblant profiter de cette situation pour cacher des larmes qui semblaient vouloir naître. Assez surpris d'un tel geste, l'orageois resta immobile quelques instants avant de l'étreindre à son tour, heureux que ce petit présent ait pu avoir un tel impact sur sa fille.Elle faisait partie des rares personnes dont notre ami désirait plus que tout le bonheur et la survie. Si un petit geste, ou cadeau suffisait à la mettre dans une telle joie, cela ne pouvait que faire battre rapidement son cœur. « Tu sais, dame Cersei me paie vraiment bien pour c'que j'fais, j'me dis que c'est normal d'faire profiter ma p'tite fille hein. » La retirant doucement de cette étreinte qu'elle ne voulait pas lâcher, le faux-père en profita pour poser un doux baiser sur son front, avant de lui caresser la joue et lui sourire tendrement. « Je refuse que quoi qu'ce soit puisse t'arriver. Je … J'serais pas toujours là pour veiller sur toi, je t'ai entraîné et … J'sais bien que tu finiras par me surpasser mais … Là, avec une telle arme, t'auras moins de risque, je suppose. Tu devrais être capable de rivaliser avec pas mal de monde. » Une petite tape sur l'épaule et le guerrier s'écarta d'un pas, pour finalement pointer sa nouvelle arme de son index. « Va falloir lui trouver un nom, les meilleures lames en ont toujours et … Ça porte chance ... » Un froncement de sourcil et de nez, avant de regarder le plafond, le tout en se grattant l'épaule. « Il paraît, du moins c'est que disait mon père, j'veux bien le croire. » Un petit rire ponctua ses mots, très vite suivit d'une énième tape sur l'épaule. « Bon, faut qu'on se bouge, sinon ma très chère femme va vouloir me tuer. »

Le chemin du retour fut beaucoup plus rapide, Meliodas était en retard et surtout, il en avait conscience. Néphelie était loin, très loin d'être de ses femmes soumises qui pardonnaient tout et n'importe quoi, sans rien dire. Au contraire, la belle était teigneuse, fourbe et ne semblait rien oublier, jamais. Peut-être ne ferait-elle rien sur le moment, peut-être qu'elle laisserait passer aussi, mais, il y avait des chances pour que la Selmy garde tout cela à l'esprit, caché bien profondément, quelque part dans sa mémoire pour le ressortir au moment opportun. Il n'y avait pas à dire, le Trant ne s'ennuyait jamais avec elle et, avait finit par apprécier de vivre à ses côtés. Sans nul doutes que c'était une femme de ce calibre qu'il lui fallait, une de celles n'ayant pas peur de dire ce qu'elle pensait.

Enfin arrivé dans la cour du château, l'épouse était là à attendre, semblant impatiente et, un regard sévère attrapa celui de Meliodas, à peine fut-il arrivé en compagnie de sa fille. Regardant le cadran solaire, non loin de leur position, le garde du corps eut un long soupir. Tout deux étaient arrivés un bon quart d'heure en retard et, notre ami se précipita vers son épouse pour s'excuser. « Je … Je suis désolé ma chère, on a pas mal papoté, je ne me suis pas rendu compte de l'heure. » Se grattant nerveusement l'arrière du crâne, il finit par tapoter son ventre qui continuait à grogner. « Dans tous les cas, je meurs de faim, je ne connais pas le menu mais e suis impatient. » Un grand rire et, bien vite, Meliodas se pencha vers Sacha pour lui glisser quelques mots dans l'oreille « On se revoit ce soir d'accord ? Penses à bien manger et à t'entraîner, moi j'vais essayer de pas me faire poignarder. » Une petite tape sur l'épaule et, le garde du corps disparut dans les couloirs au bras de sa chère et tendre.


En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 XWr6xqSL_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: En attendant les temps - Pv. Sacha   En attendant les temps - Pv. Sacha - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En attendant les temps - Pv. Sacha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Le sablier du temps...
» Les chansons du muguet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: