RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
Toutes les nouveautés de cette 19e MAJ sont disponibles ici

Partagez | 
 

 Un peu de Dorne à Lestival…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bâtarde
avatar
Bâtarde
Valar Dohaeris


Ft : Indira Varma
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Liane Vance // Tyrion Lannister
Messages : 65
Date d'inscription : 13/08/2018

MessageSujet: Un peu de Dorne à Lestival…   Mer 22 Aoû - 15:30

Un peu de Dorne à Lestival…
An 301 - Lune 12 - Semaine 4 ° Feat. Rhaenys Targaryen

Loreza! Attends! Il fait froid! Tu vas attraper la mort si tu sors comme ça !

Ellaria l’emmitoufla rapidement dans un épais manteau et lui noua un châle en laine autour du cou et des épaules.

Voilà ; maintenant tu peux y aller. dit-elle en déposant un baiser sur le front de la plus jeune des filles d’Ellaria et d’Oberyn. Ce dernier avait promis à sa fille de passer du temps avec elle aujourd’hui. Comme il n’y avait pas de joutes ni de spectacles, il décida de l’emmener faire une balade à cheval autour de Lestival et, si le temps restait aussi clément, peut-être iraient-ils plus avant sur les Terres de l’Orage. Après lui avoir promis de rentrer au coucher du soleil, chose qui avait lieu vraiment trop tôt pour la Dornienne avec cet hiver, ils s’embrassèrent et se souhaitèrent mutuellement une bonne journée. Et elle sera bonne, Ellaria le savait et s’en réjouissait d’avance. Elle allait enfin pouvoir passer plus que quelques instants avec celle qu’elle considérait comme sa véritable nièce par alliance ; Rhaenys. Se détachant de l’étreinte de son amant, Ellaria lui assura qu’elle lui transmettrait comme promis le bonjour de son cher oncle. Puis Oberyn et Loreza la laissèrent seule dans leurs appartements et partirent pour leur journée d’excursion et de découverte. Ne restaient avec Ellaria que deux gardes de la Maison Martell, les autres accompagnant le Prince et sa fille. A son tour, la bâtarde de Denfert se prépara à sa propre journée. Si sa robe était toute à la mode et aux couleurs de Dorne et des Martell, celle-ci était dissimulée sous un long par-dessus épais, ainsi qu’un châle brodé de soleils d’or barrés de lances. Elle prit ses gants au cas où la Princesse et elle sortiraient se promener plus tard dans la journée puis quitta ses appartements, suivis de sa petite escorte.

Dans les couloirs du château, elle croisait surtout des nobles de la cour qu’elle avait l’habitude de voir au Donjon Rouge. A force, certains avaient fini par être aimables avec elle et la saluaient poliment. Mais pour d’autre, elle était encore et toujours une intruse, une femme de vile naissance qui n’avait pas le moins du monde sa place parmi eux. Cependant aujourd’hui, elle n’allait pas s’en formaliser. Au contraire, Ellaria souriait tout en marchant et en saluant ceux qui la reconnaissaient ou qui la saluaient sans la connaître, la prenant pour une noble Dame de Dorne. Très vite, elle vint à croiser de moins en moins de monde pour finir par se retrouver presque seule dans l’aile du château réservée à la famille royale. Ellaria se présenta au garde posté devant les appartements de Rhaenys :

Ellaria Sand. Je suis attendue par la Princesse.

Il lui dit de patienter un moment pendant qu’il allait prévenir la Princesse de sa présence. De son côté, Ellaria demanda à ses accompagnateurs de rester en-dehors de la pièce et qu’elle n’aurait probablement plus besoin de leurs services avant ce soir, lorsqu’elle s’en retournerait rejoindre Oberyn et Loreza. Soudain, la porte s’ouvrit et il lui fut permis d’entrer. Il régnait une douce chaleur à l’intérieur et Ellaria donna son châle et son par-dessus ainsi que ses gants à la servante qui se proposait de la débarrasser. Elle la remercia et, alors que la servante s’eclipsait, Rhaenys fit son apparition depuis la pièce d’à côté ; sa chambre probablement. Immédiatement, le visage d’Ellaria s’illumina d’un radieux sourire :

Rhaenys ! dit-elle en allant vers elle, la serrant dans ses bras, familiarité qu’elle ne se permettait que lorsqu’elle était seule avec la fille du Roi. Ellaria se dégagea un peu de cette étreinte et prit le visage de sa nièce entre ses mains fines : Toujours plus belle à chaque fois que nous nous voyions ! Je suis si heureuse de te voir,  ma chérie !
(c) sweet.lips


[1]



Bastard, Lover, Mother


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris


Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 7057
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Un peu de Dorne à Lestival…   Mer 19 Sep - 18:46



► Lestival | 301, lune 12, semaine 4
Un peu de Dorne à Lestival
Rhaenys Targaryen & Ellaria Sand
Rhaenys était allongée dans son lit, dans une tenue beaucoup trop légère pour les froides températures de l’hiver qui régnait sur les Terres de l’Orage. Ses doigts caressaient la peau tendue de son ventre arrondis par cinq lunes de grossesse et le début d’une sixième. Elle se demandait à quoi pouvait ressembler l’enfant qui grandissait dans son ventre. Si c’était une fille ou un garçon. D’après Alyria se serait un petit garçon car le ventre de la princesse restait haut malgré son poids. Mais il n’y avait aucune certitude dans ces observations. Le jour de la naissance serait le seul moment de certitude pour connaître le sexe de l’enfant, un jour que le dragon ensoleillé redoutait. La crainte d’avoir hérité des difficultés de sa mère pour donner la vie planait dans son esprit, elle y pensait tous les jours. Si sa santé n’avait rien à voir avec feu la Reine Elia Martell, ce genre de chose était tout autre, résultant beaucoup du physique. Un physique que la jolie brune partageait avec sa mère que trop bien. Bien sur, si les choses se compliquaient lors de son accouchement elle demanderait à ce que la vie de son enfant soit sauver plutôt que la sienne mais cela l’effrayait néanmoins.

Gella pénétra dans la chambre de sa maîtresse qu’elle n’eut pas besoin de réveiller, elle alla donc écarter les lourds rideaux de velours sombre bloquant la lumière du jour. La luminosité vint faire cligner plusieurs fois la princesse des yeux avant que ses iris ne s’habituent aux rayons du soleil qui perçait timidement derrière les nuages blancs. Comme à son habitude, la servante commença à s’afférer autour de la princesse, faisant la conversation à Rhaenys. Mais aujourd’hui, la jeune femme n’avait guère envie de sortir de ses draps et d’enfiler une robe épaisse qui viendrait la protéger du froid. Elle avait envie de flâner, de ne rien faire en particulier. Mais la petite brune originaire du Culpucier lui rappela qu’elle devait voir sa tante Ellaria un peu plus tard dans la matinée. Le nom de la dornienne redonna un peu de force à la jeune femme qui se redressa avant de sortir du lit. Le dragon ensoleillé se mit devant sa coiffeuse et Gella commença à discipliner l’épaisse chevelure sombre de la fille du Roi qui passait un linge légèrement humide sur son visage afin de finir de se réveiller complètement.

Une fois un peu plus fraîche, elle alla enfiler sa maudite robe hivernale qui vint lui serrer la taille et le ventre, ce qui était fort désagréable dans son état. Des coups fut frappés à la porte de ses appartements avant qu’un garde lui annonce la venue de la concubine de la vipère rouge. Rhaenys ordonna qu’on fasse rentrée et Gella alla de suite prendre la cape et les gants de la dornienne tandis que la fille du Roi émergeait dans le petit salon adjacent à sa chambre. Un doux sourire illumina son visage en voyant la svelte silhouette de sa tante. Elles allèrent s’enserrer dans le bras l’un de l’autre avant qu’Ellaria ne prenne son visage entre ses mains, laissant les yeux de Rhaenys devenir légèrement rieur.
« Et moi donc ! J’ai l’impression que cela fait une éternité que je ne t’ai pas vu ! »

Au moins six lunes malheureusement. Six lunes qu’elle avait passé dans le Val, loin des siens, loin de la capitale, loin de cette vie qu’elle aimait plus que tout. Heureusement qu’elle avait ses dames de compagnie, elle en avait profité pour rendre visite à Aelinor chez les Vanbois qui était enceinte à ce moment-là. Sa dame n’avait par ailleurs pas pu être présente à cause de son accouchement trop proche de la date des festivités.
« Gella apporte nous quelque chose à grignoter, je meurs de faim ! »

Un problème supplémentaire dû à la grossesse, elle devait manger pour deux et avait bien trop souvent faim. Elle faisait cependant attention à ce qu’elle mangeait mais les fringales étaient fréquentes et n’ayant pas encore prit le premier repas de sa journée, la princesse mourrait littéralement de faim.

Rhaenys entraîna donc sa tante vers des fauteuils confortables disposé autour d’une table en bois finement travailler en attendant que sa servante revienne avec un plateau rempli de nourriture pour satisfaire l’appétit de sa princesse.
« Comment va Loreza ? Contente d’avoir vu son père jouter ? »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne





The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un peu de Dorne à Lestival…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Game of Thrones Pro Tour (Milieu de la saison 3)
» 298 - Lune 12 - Semaine 2 - Jour 4 - DORNE
» Sous le soleil de Dorne, les araignées dansent !
» [Fléaufort] Le fils perdu et la perle de Dorne
» 298 - Lune 12 - Semaine 1 - Jour 6 - DORNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Orage-
Sauter vers: