RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Conflans et Dorne ! Points à la clé !
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
La MAJ aura lieu le week end du 23 et 24 novembre [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx 3725701551

Partagez
 

 [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx Empty
MessageSujet: [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx   [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx EmptyMar 7 Aoû - 1:54

Thème


La Dent d'Or n'avait pas changée d'un pouce. Ses habitants, eux, par contre, s'étaient armés de lourd manteau de l'hivers qui, lentement, comme dans les mots des Stark, arrivait. Daven était dehors, embrassant la brise glacée qui soufflait sur ce lieu qu'il serait un jour amener à gouverner. L'ambitieux lion n'en avait pourtant pas envie, pas le moins du monde. Bien au contraire, il voulait que Leo guette éternellement sur cette forteresse qu'il avait pourtant appréciée à aimer. Remontant légèrement les pans de son long manteau, Daven se protégea d'une bourrasque plus glacée que les autres. Les chevaux dans l'écurie offrait des volutes de fumées d'une blancheur immaculée et, alors que le Lannister s'approchait d'eux, ils l’accueillirent d'un hennissement joyeux. Le lion n'avait pourtant la tête à aller chevaucher, craignant trop que sa monture tombe et ne se casse une jambe sur le sol rocailleux de l'Ouest. L'hivers ne durerait pas éternellement et il aurait tout le temps de ressortir en suivant la beauté du printemps. Il aurait un enfant lorsqu'elle les fleurs reviendraient à la vie, un petit garçon qu'il traînerait à sa suite. Les balades seraient alors entourées de rire.

Il quitta les chevaux sur une dernière caresse avant de s'engouffrer dans la Dent d'Or. Les murs retenaient à peine la chaleur qui s'échappait de quelque âtre. Daven avait envie de voir son épouse, de savoir ce qu'elle faisait et de discuter avec elle. Le lion avait changé pendant les deux années qui l'avaient séparé de sa cousine. Il avait grandit, brutalement, en pensant perdre la femme qu'il aimait pourtant profondément. Et les quelques claques qu'il s'était prit en plein visage alors qu'il débutait son rôle d'ambassadeur avaient été d'une violence pire que n'importe quels coups pour le Lannister trop orgueilleux.  Le silence ne lui cillait pas mais il avait compris qu'il y avait dans l'observation dans clefs qui lui permettait de se démarquer des autres. Il n'était pas là que pour représenter avec fierté la maison dont il arborait le lion. Non, il était également présent pour voir les nobles, étudier les comportements et discerner ce qui se tramait dans les ombres avant d'en offrir un rapport détaillé à son suzerain.... mais également à son beau père qui ne loupait la moindre occasion pour être tenu au courant de ce que les Sept  - désormais Six- couronnes avaient à offrir.

Daven poussa une nouvelle porte, s'offrant le plaisir d'une chaleur presque réconfortante en comparaison des glaces qui s'étaient imposées comme maîtresse à l'extérieur. Déposant un baiser si chaste sur les lèvres de son épouse - la passion était une affaire de début qui s'estompait pour n'offrir que de la vérité - il s'installa en face d'elle après avoir ôté son manteau. L’âtre diffusait une chaude chaleur qui réchauffa légèrement les os pourtant glacés du lion.

De nouvelles de Montargent ? demanda-t-il en apercevant le parchemin devant son épouse.

Une manière comme une autre de lancer la discussion, entre les souvenirs et les commérages. Montargent avait brutalement changé, sous les yeux ébahit de Daven qui avait été estomaqué quand la nouvelle était tombé. Des Serret, le lion n'appréciait qu'Azilys et il ne s'était finalement pas trompé. L'observation commençait à lui offrir quelque avantages, encore bien trop ténus face aux compétences de son épouse et du père de cette dernière. Mais Daven n'était pas à la Dent d'Or que pour engrosser son épouse, bien au contraire. Il accrocha un sourire à ses lèvres avant de mordre dans un fruit qui trônait dans sa corbeille. C'était les derniers. Une chose de plus qui allait lui manquer de l'Ete. Mais le précédent avait été trop long et il avait promis un hivers bien difficile. Leur enfant allait naître pendant ce dernier, sous un monde qui changeait très vite.

1
Revenir en haut Aller en bas
La fille de la Dent d'Or
Alyx Lefford
La fille de la Dent d'Or
Valar Dohaeris
[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx 5LLfTPyS_o
[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx Tumblr_pu1ctb88am1wz4e9zo1_500
Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Selmy || Wylla Manderly || Jayne Bracken
Messages : 6613
Date d'inscription : 27/08/2015

[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx Empty
MessageSujet: Re: [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx   [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx EmptyMer 8 Aoû - 19:19


Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions
Daven & Alyx| 301, lune 11, semaine 3

Pour la première fois de sa vie, Alyx gérait le domaine de la Dent d’Or seule. Son père et sa tante s’étaient rendus au tournoi de Lestival afin de représenter les intérêts de leur maison et pourquoi pas trouver des nouveaux accords commerciaux et revoir Lord Tywin pour Leo. Alors la jeune femme avait pris la place de son père, place qui serait à elle plus tard. Une responsabilité et une démonstration de confiance pour la jolie brune qui ne voulait pas décevoir son père, elle voulait le voir satisfait de son travail quand il reviendrait des terres de l’Orage et si possible pouvoir lui tendre son petit-fils. Mais pour le moment, elle se concentrait sur la gestion des terres face à l’hiver qui s’était bien installée. Il fallait veiller à ce que leur gens ne meurt pas de faim, les réserves étaient pour le moment suffisante mais personne ne savait combien de temps allaient durer l’hiver, alors il fallait être prévoyant. Certains disaient qu’il durerait dix années. D’autres disaient que ce n’était qu’un hiver comme un autre. Le dernier hiver avait emporté sa mère qui était morte suite à une forte fièvre. Personne n’avait rien pu faire, alors les Lefford se montraient prudent toujours marqué par le précédent.

En fin d’après-midi, le mestre vint la rejoindre et lui ordonna d’aller se reposer. Avec ses huit lunes de grossesse, la jeune femme devait se ménager pour ne pas risquer de perdre son enfant ou d’accoucher trop tôt. Elle se leva avec l’aide du vieil homme, une de ses mains soutenant son ventre qui était énorme. Il lui tendit également une lettre qui venait d’arriver, la jeune femme reconnut aussitôt le sceau des paons de Montargent. Elle remercia l’homme d’un léger sourire et se rendit dans ses appartements, frissonnant face aux courant d’air froid des couloirs de la Dent d’Or. Elle poussa la porte de ses appartements où la douce chaleur du feu brulant dans la cheminée l’accueilli mais ce fut également un léger feulement qui lui tira un sourire. Le lynx de fumée qu’elle avait adopté presque trois ans plus tôt avait désormais sa taille adulte et faisait plus la taille d’un tigre que d’un chat. Son pelage noir rayé de blanc ne lui donnait guère une allure rassurante, mais l’animal était loyal envers sa maîtresse voir peut-être trop protecteur. Depuis le début de sa grossesse, il ne laissait guère de gens s’approché d’Alyx quand il était dans les parages. Il tolérait les Lefford et Daven mais c’était bien tout. Si la jeune femme ne lui ordonnait pas de cesser, il ne laissait personne s’approcher d’elle.

Alyx s’assit dans un fauteuil prêt du feu tandis que Iago s’installait à ses pieds. La brune put enfin lire la lettre de son amie et un grand sourire étira ses lèvres à sa lecture. Azilys avait récupéré de son récent accouchement et viendrait à la Dent d’Or sous peu pour être présente lors de l’accouchement de son amie. Cela réchauffait le cœur de la Lefford. Sa tante ne serait pas là cette fois mais la présence du paon d’argent la rassurerait. Elle posa donc le bout de parchemin sur la table et se servit un verre d’eau avant de se caler dans le fauteuil, une main posée sur son ventre. L’enfant était relativement calme aujourd’hui, peu chahuteur donnant du repos à la belle.

Le calme fut rompu par une vague de froid faisant tourner la tête d’Alyx, mais ce n’était que Daven qui rentrait. Iago aussi releva la tête mais la reposa bien rapidement en constatant qu’il ne s’agissait que du lion. Elle laissa son époux déposer un chaste baisé sur ses lèvres avant qu’il ne s’assoit devant elle pour engager la conversation.
« Azilys va bien, elle a récupéré de son accouchement et elle viendra prochainement à la Dent d’Or avec Alyzéa pour être présente pour le mien. Elle devrait arriver la lune prochaine si tout va bien. »

Elle avait hâte de revoir sa meilleure amie, en deux années bien des choses avaient changé pour les deux jeunes femmes. Et Alyx s’apprêtait à affronter une nouvelle page de sa vie, celle de mère. Elle n’arrivait toujours pas à se faire l’idée, pourtant elle était bien plus prête que la dernière fois. Il y avait de nouvelles sensations qu’elle n’avait pas connues, sentir son bébé bouger dans son ventre réagir aux bruits de l’environnement comme à la voix de ses parents. D’ailleurs la voix de Daven sembla l’avoir réveillé car il donna un coup de pied vigoureux faisant grimacer de douleur la jeune femme.
« Et si pourrais dire à ton enfant d’arrêter de taper dans mon ventre comme s’il s’agissait d’un ballon cela m’arrangerait ! »


egotrip




Le temps irrevocable a fui, l'heure s'achève. Mais toi. Quand tu reviens, te traverse mon rêve, tes bras sont plus frais que le jour qui se lève. Tes plus clairs. A travers le passé ma mémoire t'embrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx Empty
MessageSujet: Re: [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx   [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx EmptyDim 30 Sep - 20:43

Thème


Un sourire grandit sur les lèves du lion à l'annonce de son épouse. S'il ne connaissait que très peu la meilleure amie de sa femme avant d'épouser Alyx, son regard sur l'héritière de Montargent avait énormément changé. Lui qui s'était toujours montré réticent aux pouvoirs offert aux femmes sans jamais véritablement offrir à tous les pensées qui teintaient sous son crâne avaient rencontré en la jeune femme une puissance qu'il avait rarement vu chez d'autre homme. Et Azilys avait été là pour Alyx, la réconfortant de mots que Daven ne parvenait à trouver alors que leur enfant n'avait pu offrir le moindre souffle au soleil et au lion. Le mort de son fils avait été un déchirement pour le Lannister et s'il avait gardé pour lui cette cicatrice qui avait arraché son coeur, il l'avait aussi et surtout fait pour cette femme qu'il aimait. Azilys avait été là, son ventre rond et ses sourires. Les souvenirs flottaient encore, là, trop prononcé, mais le lion ne voulait que la même chose se produise. Il avait lui aussi changé en 2 ans. Prit des responsabilités, écouté les mots de son épouse. S'était surtout excusé pour son comportement. Son caractère en était ressorti bien plus grandit. Après tout, il était un homme, plus un simple lionceau capricieux se pensant maitre du monde. Il devrait épauler son épouse et ne plus lorgner sur les pouvoirs des Lannister. Son nom ne serait oublié que s'il cherchait trop à le rappeler. Et il voulait se détacher des ombres qui accrochaient sa peau.

Un petit rire échappa des lèvres du lion. Cet enfant qui bougeait promettait déjà bien des tourments à ses parents. Il serait vif, s'était certain. Quand à son sexe.... Daven ne pouvait espérer qu'un garçon, pour l'entrainer et faire de lui un puissant chevalier qui ferait briller le soleil plus fort encore que personne avant lui.... Mais il se prenait, parfois dans ses songes, à imaginer une petite fille au caractère des Lefford, aussi intelligente que sa mère, capable de contrôler le monde de la simple force de son regard.... Oh il taisait tout cela, ne gardant que sur les lèvres un sourire énigmatique qu'on ne lui avait jamais connu. La paternité changeait doucement le lion, nouant sans qu'il ne puisse l'éviter son ventre. Il avait peur pour son épouse. Bien trop peur. Plus les lunes passaient plus il craignait de s'attacher à cet enfant...

Si jeune et déjà pénible.... Tu étais pareille toute enfant si mes souvenirs sont exacts. lança-t-il, un rire sur le bord des lèvres, prêt à éclater.

Il tourna son regard vers Iago, confortablement installé devant l'atre dans lequel brulait avec fureur des flammes qui réchauffait la pièce. L'hivers serait violent, Daven le sentait jusqu'au plus profond de ses os qui frissonnaient dès qu'il avait le malheur de mettre un pied dehors. Il sera assigner à la Dent d'Or.... Ce qui n'était pas pour déplaire au lion ensoleillé. Après tout, il voulait profiter des premiers instants de son enfant avant de repartir pour l'Ouest ou quelque autre région de Westeros.

Qu'on dit les mestres sur cet enfant déjà si vigoureux ?

Un soupçon d’inquiétude dans les pensées du lion, qu'il refusait de laisser paraître dans sa voix. Après tout, Alyx avait suffisamment à penser seule sans que son époux n'ait besoin d'en rajouter un peu plus, au risque de l'angoisser plus que nécessaire. Mais Daven avait confiance en cette femme qui l'avait dompté si facilement, le rendant toujours plus amoureux. Leur mariage commençait a être inscrit pour de bon dans la pierre qui aurait dû servir de coeur au lion. Mais il ne s'était essoufflé qu'une fois, pour mieux revenir dès que sa rage était retombé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx Empty
MessageSujet: Re: [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx   [FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Le soleil ne reflette que l'or sur le pelage des lions | Alyx
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: