RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
Toutes les nouveautés de cette 19e MAJ sont disponibles ici

Partagez | 
 

 Lord Bolton de Fort-Terreur - avec Jorelle Mormont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur
avatar
Seigneur
Valar Dohaeris

Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 114
Date d'inscription : 05/06/2018

MessageSujet: Lord Bolton de Fort-Terreur - avec Jorelle Mormont    Mer 25 Juil - 15:41

Lord Bolton de Fort-Terreur
avec Jorelle - lune 10 semaine 3

Quelle douce musique d’entendre ses hommes l’appeler « Mon seigneur ». Ramsay se sentait enfin à sa juste place. Lord Roose Bolton était mort, tragiquement assassiné par un groupe de sauvageon, en tout cas, c’était la nouvelle qui avait traversé le Nord, pour faire par à tous que Fort-Terreur avait un nouveau Seigneur. En réalité, cette tragédie était l’œuvre de Ramsay, qui n’avait pas hésité à commettre un parricide pour enfin se protéger des projets de son père. Roose Bolton aurait voulu se remarier pour avoir un autre héritier, bien plus légitime que son bâtard, et bien Ramsay lui avait coupé l’herbe sous le pied, commettant un nouveau crime pour enfin devenir le maître de toutes les situations. Roose Bolton n’avait pas pu sentir le coup venir, en plein combat avec des sauvageons, il avait vu son fils se rapprocher de lui et le tuer froidement d’un coup de hachette. Ramsay n’avait pas tremblé, il n’avait pas hésité, c’était pour lui le seul moyen de s’en sortir.
Le seigneur de Fort-Terreur était mort ! Longue vie au seigneur ! Ramsay avait fait célébrer avec dignité des obsèques de son père, certains voisins avaient été présents pour rendre un dernier hommage à Roose Bolton, puis dès le lendemain, Ramsay organisé une chasse en hommage à son père, pour les invités qui étaient toujours présents. Le jeune seigneur voulait profiter de cet instant pour redorer son blason et même s’il avait envie d’écorcher toutes ces personnes qui l’avaient autrefois insulté de bâtard, il se contenait, faisait des courbettes, se comportait avec politesse et faisait tout pour être l’hôte parfait.
Les chiens n’avaient pas mangé depuis plusieurs jours. Les écuyers suivaient leurs maîtres prêts à recharger les arbalètes et à tendre les flèches quand on aurait besoin d’eux. Les traqueurs quant à eux débusqués le gibier qui se cachait sur les chemins rocailleux de la forêt. Cela aurait pu être une balade de santé, mais le froid était mordant et la forêt très difficile. Alors que bon nombre de seigneurs préféraient affronter l’hiver en restant croupir dans leurs châteaux, Ramsay préférait bien plus la vie au grand air. Tantôt à pied, tantôt sur son cheval prénommé Sang, le nouveau Seigneur de Fort-Terreur observait ses invités qui appréciés la chasse qu’il avait organisé. Ramsay savait que le meilleur serait à venir, bientôt, tout ce beau monde allait quitter ses terres et il allait pouvoir sombrement reprendre ses activités. Dans son esprit, c’était une toute autre chasse qu’il imaginait. Il voyait sept jeunes filles courant nues dans cette forêt, tentant tout pour sauver leurs vies. Ramsay se voyait les chasser les unes après les autres et la meilleure aurait l’honneur de voir son nom être donné à l’une de ses nouvelles chiennes, appartenant à sa meute. Bien entendu, le nouveau seigneur allait devoir être discret, il ne voulait absolument pas que ses voisins, notamment les Manderly, mettent le nez dans ses affaires. Tout cela se fera en toute discrétion. Pour le moment, il devait prendre soin de ses invités.

« Mon Seigneur, les chiens ont reniflé une nouvelle piste. » s’exclama Schlingue tout en montrant la meute qui aboyait furieusement.
Ramsay monta sur son cheval et se lança au galop à travers la forêt pour débusquer lui-même la bête et l’achever. Les autres seigneurs s’étaient également lancés, voulant également prouver leur bravoure et brandir un nouveau trophée. L’air était frais. Seul les Hommes du Nord pouvaient supporter de telles températures. Ici, tout le monde avait l’habitude du froid, encore plus quand on venait d’un milieu pauvre et qu’on avait dû pendant toute son enfance se contenter d’une chaumière comme habitacle. Les chiens ralentirent et Ramsay pu voir la bête. C’était un cerf immense, une magnifique bête qui comblerait leurs estomacs durant le banquet de ce soir. Ramsay attrapa son arc, le banda et il s’apprêtait à tirer, quand une autre flèche le frôla et vint s’abattre sur l’animal objet de ses désirs. D’un regard sombre, Ramsay se retourna et vit Lady Jorelle Mormont fière de sa capture. L’homme avait qu’une envie l’écorcher sur place pour avoir osée lui ravir la bête, mais il reprit contenance et fit un sourire à l’intention de la lady.

« Décidément lady Mormont vous aimez nous surprendre, voilà un magnifique trophée. » Il rapprocha son cheval de celui de la jeune femme et ensemble ils se rendirent auprès de la bête qui était entourée de chiens aboyant furieusement.
« Mercy au pied ! » Il donna l’ordre à la chef de la meute de se calmer et lui indiqua de s’éloigner, emportant ainsi les autres chiens avec elle. Ramsay indiqua alors à Schlingue de nourrir les chiens avec la viande qu’il avait emporté dans sa sacoche. Même si le jeune Bolton n’avait pu tuer lui-même la bête, ses chiens méritaient tout de même une récompense.
« Ce soir, nous boirons en votre honneur lady Mormont. Mon père aurait été ravie de l'hommage que vous lui rendez en tuant ce cerf, lui qui aimait tellement la chasse.» Il descendit à cheval et contempla la bête qui n’était toujours pas morte. « A vous le privilège de l’achever. » Il tendit à la lady l’un de ses propres couteaux de chasse et attendit qu’elle s’exécute.


Made by Neon Demon



   
Le Seigneur de Fort-Terreur
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ours indompté
avatar
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 761
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Lord Bolton de Fort-Terreur - avec Jorelle Mormont    Dim 7 Oct - 21:20

Lady Mormont de l'île aux Ours
avec Ramsay  - lune 10 semaine 3

Emmitouflée dans sa fourrure grise et jonchée sur son cheval au crin d’ébène, la jeune femme au teint blafard observait le paysage qui lui faisait face. Depuis sa plus tendre enfance – doux euphémisme – l’insulaire aimait contempler la nature. Elle pouvait se cacher dans la flore et rester assise durant des heures, suffisamment longtemps pour que les animaux en oublient sa présence. Le divertissement d’une petite fille, passionné par les bêtes, se transforma rapidement sous l’impulsion d’un nouveau jeu. Celui de la survie. Il est vite passé le temps où elle pouvait les aimer de loin. Jory excellait dans l’observation, elle savait pister, écouter, mais n’était pas assez adroite avec un arc entre les mains pour ramener du gibier. C’est la douce Lyra qui lui apprit à maîtriser cet art, mais elle était loin de l’égaler, encore moins après son accident. La Mormont avait perdu de sa force depuis sa chute de la falaise, mais elle voulait se prouver quelques choses. C’est pour cette raison que Jorelle accepta l’invitation du fils Bolton. Dès lors, sa famille avait tenté de la dissuader, mais la jeune femme n’en avait fait qu’à sa tête. Pour la première fois de sa vie, elle avait pris le temps d’y réfléchir et refusa par la même occasion d’être accompagné. Elle voulait se mesurer à d’autres Nordiens, montrer à ses sœurs qu’elle restait la même, mais aussi à elle-même. Jory refusait qu’on la pense faible, mais maintenant qu’elle se trouvait sur le dos de son cheval, elle regrettait sa décision. L’humidité de la forêt et le moindre de ses gestes réveillaient d’anciennes douleurs qui était encore bien trop présente à son goût, si bien qu’elle avait l’impression que des aiguilles se plantaient dans ses os fragilisés. L’ensemble de son corps était insensibilisé par l’air glacé du Nord, certes, mais tous les mouvements de l’animal faisaient grincer ses membres. Et lorsque son cheval s’élançait dans les airs son regard se perdait, se noyant dans ce vert omniprésent et elle se sentait si mal qu’elle ralentissait délibérément son étalon. Pourtant, la Mormont tenait bon et restait debout. Même si dans les faits, elle était assise.

La jeune femme avait fait illusion, restait stoïque devant le regard des autres Nordiens, serrait les dents face à la douleur, mais surtout, maugréait lorsqu’elle entendait les chiens aboyés. Ce n’était pas de la chasse. C’était une mascarade. Sur son île, les hommes ne comptaient que sur leurs propres compétences pour ramener du gibier. La Mormont observait l’homme qui était devenu le seigneur de Fort-Terreur. Il y avait quelques choses dans le regard du fils de Roose Bolton, une sorte de lueur, une petite étincelle qui dansait au gré de ses humeurs. Il semblait jubiler et si elle n’était pas aussi concentrée sur son propre état, elle aurait remarqué sa façon de reprendre une certaine contenance, ces manières de métamorphoser son visage lorsque quelqu'un  l’observe, mais elle ne faisait pas attention. Elle aurait dû, car elle se serait davantage méfiée de ses propres actions.

Ses flèches cognaient contre son genou et ses doigts jouaient avec la corde de son arc qui se reposait sur sa cuisse endolorie par le froid. La jeune femme ne comptait pas se faire remarquer, d’autant plus que tout son corps criait la vérité, elle n’était pas encore prête pour une partie de chasse. Une fois encore, elle n’en avait fait qu’à sa tête. Pourtant, bien qu’elle s’était promis de ne pas en faire trop, à la vue du cerf, son bras s’arma et laissa glisser la plume entre ses doigts. Il avait agi tout seul. Il savait ce qu’il devait faire et avait fait mouche. Mais bien que Jorelle avait réussi à toucher l’animal, il était encore vivant et agonisait… Ce n’était pas dans son habitude et se culpabilisait. Son bras n’avait pas été assez haut et elle n’avait pas pris le temps de bien respirer avant de lâcher la corde, si bien que la flèche frôla le visage de Ramsay. Son regard cacha son véritable sentiment, elle avait eu très peur, mais au lieu de montrer cela, elle préférait faire transparaître le visage d’une femme fière. Sans le vouloir, elle avait démontré sa puissance et sa superbe agilité, mais au fond, l'ours savait que ce n'était qu'un coup de chance.

Jorelle fit avancer son cheval par un claquement de langue, elle fit vite rejointe par le maître des lieux qui complimenta sa prise : « Décidément lady Mormont vous aimez nous surprendre, voilà un magnifique trophée. ». Cependant, avant qu’elle puisse le remercier, Ramsay ordonna à son animal de se taire. Enfin un peu de calme. « Ce soir, nous boirons en votre honneur lady Mormont. Mon père aurait été ravi de l'hommage que vous lui rendez en tuant ce cerf, lui qui aimait tellement la chasse.», à vrai dire, la jeune femme n’avait pas tuer cet animal pour lui rendre hommage, mais pour bien pour elle. Uniquement pour elle. Alors Jorelle inclina légèrement sa tête en signe de remerciement et repris une de ses habitudes : « Est-ce votre père qui vous a appris à chasser ? ».

Le fils Bolton se laissa glisser de son cheval et lui tendit un couteau pour qu’elle achève ce pauvre animal, mais Jory en était incapable. Elle ignorait si elle pouvait remonter sur son étalon, alors elle préféra être fair-play : « Je vous laisse cet honneur, ça sera mon cadeau… Pour votre nouveau titre ». La jeune femme lui offrit un sourire et tira sur l’encolure pour s’éloigner du chasseur et de son gibier. Et finalement, elle tourna son buste pour observer cet homme au caractère changeant : « Voulez-vous continuer votre partie de chasse ou vous arrêter sur cette victoire ? ». Cette victoire était belle et bien la sienne, mais elle n’avait pas un ego surdimensionner et acceptait de la partager.
Made by Neon Demon


Whisper of the night and song of the ancestor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lord Bolton de Fort-Terreur - avec Jorelle Mormont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amitier un sentiment fort [ rp avec petite Balafre]
» lythène ۞ (fiche de présentation); ❝la veuve sanglante de Fort-Terreur❝
» [Fort-Terreur] L'écorché et le pion ~ Flashback An 294 ~ [Roose Bolton]
» Ils sont gros, ils sont forts et ils ont faim.
» Une chanteuse est parmis vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Nord-
Sauter vers: