RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! When love and trust are gone Δ Maddy 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici When love and trust are gone Δ Maddy 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 When love and trust are gone Δ Maddy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roturière
Maddy
Roturière
Valar Dohaeris
When love and trust are gone Δ Maddy Tumblr_inline_p93z8pl7BS1ucuavm_250
Ft : Eleanor Tomlinson
Multi-Compte : Jo' / Harlon
Messages : 318
Date d'inscription : 25/06/2017

When love and trust are gone Δ Maddy Empty
MessageSujet: When love and trust are gone Δ Maddy   When love and trust are gone Δ Maddy EmptyDim 22 Juil - 13:18

Maddy

En matière de vérité et de justice, il n’y a pas de différence entre les petits et les grands problèmes, la façon de traiter les gens est la même.




feat. Eleanor Tomlinson

Prénom Nom : : Maddy Date et lieu de naissance : née lune 12, l'an 273 sur l'île de la sorcière (Eaux profondes de Witch Isle) Statut de sang : Roturière Statut social : Servante à Roches-Runes (Runestone) Situation maritale : Veuve Allégeance : Maison Royce Particularité : fille de Samwell Stone, appelé Strong Sam Stone, maître d'arme de la Maison Royce et bâtard de la maison Descartes. Malgré son statut, elle sait lire et écrire.
Edit : mère de Rosenn. N'est pour le moment, plus la maîtresse de Robar

caractère

Audacieuse Distraite Cultivé Envieuse Enthousiaste Fière Rêveuse Rancunière Sensible Susceptible


votre personnage a-t-il confiance en la politique du roi rhaegar ?


Maddy ne croyait pas les mots qui sortaient de la bouche d’un Targaryen, parce que c’était de cette manière dont elle avait été éduquée. Son père n’avait pas confiance en eux, un sentiment qui était partagé par le nouveau seigneur de Roches-aux-Runes. Docile, elle crut en ce qu’on lui avait inculqué, mais lorsqu’elle fit assez âgée pour comprendre le monde de la politique, elle apprit qu’il fallait toujours se tourner vers le passé. Leur famille était réputée pour leurs bains de sang, il chevauchait des dragons et se sentait alors comme les maîtres du monde. Peut-être qu’au début, ils étaient différents, mais aujourd’hui, ils étaient connus pour leurs mœurs étranges et pour leurs avidités au pouvoir. Comment pouvait-elle suivre aveuglément des hommes comme eux ? Ces hommes qui préféraient mettre « à feu et à sang » les royaumes pour des idées différentes. Et peut-être que ce nouveau roi était différent, mais une paix obtenue par le sang n’arrivait pas à la convaincre.


Puis à présent, Rhaenys Targaryen a pris sa place auprès de Robar, son Robar, alors cela la pousse pas à apprécier les Targaryen. La princesse a quand même le mérité d'avoir réussi à faire à passer une loi qui vient des premiers hommes, une loi qui a permis à sa tante d'avoir une place d'héritière à la place de son cousin, Maddy ne doute pas qu'elle soit un futur grand seigneur à l'image de la grande reine Arwen Descarpe ou bien même de sa propre arrière-grand-mère qui lui a tellement appris sur la vie. Mais par rapport au Roi, lui-même, Maddy continu de s'en méfier, pour le moment.

quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

La magie a toujours été présente pour la fille de Samwell Stone. Maddy se souvient des histoires qu'Adria lui racontait, quand elle était plus jeune. À son exemple, la jeune rouquine prie le Roi Triton (Merling King), comme elle peut prier les anciens dieux. L'île est aussi réputée pour abriter des sorcières, la première du nom restait Ursula Descarpe, une sorcière qui d'après ses dires était l'épouse du Roi Triton lui-même. Un fait qui pourrait en rendre plus d'un dubitatif, mais Maddy a bien vu les sorcières de l’île sauver sa fille, née beaucoup trop tôt. La magie est au cœur de l'île et des légendes à son sujet. Vu comme sauvage et austère, son peuple est surtout libre d'agir à sa guise et d’honorer les anciens cultes, en paix. Les Andals ont pu prendre le Val et faire embrasser la religion des sept aux plus importants, jamais les habitants de l'ile-aux-sorcières ne se sont pas retournés de leurs dieux.

Après Maddy, crois aussi aux pouvoirs des autres dieux, comme de la force de ce dieu de la lumière qui aurait sauver l'orage et que le prince Aegon aurait retiré d'un grand feu, une épée enflammée. Il se retrouvait sûrement être un élu de ce dieu de feu, même de celui des sept, mais à l'inverse, cela l'étonnait qu'il le soit des anciens dieux et surtout du dieu Triton. Alors très bien que ces dragons viennent à être des sauveurs, mais ses dieux enverraient des sauveurs, eux aussi, elle n'avait aucun doute la dessus.
Derrière l'écran

Sushii 24 ans Autant que possible J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Idem à Jo' & Harlon

©️ DRACARYS, avatar par zuz', icone par Poison Ivy



And I was never sure whether you were the lighthouse or the storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Maddy
Roturière
Valar Dohaeris
When love and trust are gone Δ Maddy Tumblr_inline_p93z8pl7BS1ucuavm_250
Ft : Eleanor Tomlinson
Multi-Compte : Jo' / Harlon
Messages : 318
Date d'inscription : 25/06/2017

When love and trust are gone Δ Maddy Empty
MessageSujet: Re: When love and trust are gone Δ Maddy   When love and trust are gone Δ Maddy EmptyDim 22 Juil - 13:22

Histoire

citation cool ici






« Petit crabe, réveille-toi ! Regarde ce que j’ai trouvé ! »

La résonance de cette petite voix effilée annulait tous les autres sons de cette chambre d’enfant. C’était un timbre vocal qui ne tolérait aucun refus, mais sa démarche était à l’opposé de cet aplomb sans faille. Chacun de ses pas était hésitant, devait-elle attendre ? Et si elle n’aimait pas sa trouvaille ? Devait-elle avancer ou reculer ? Cette femme au main tremblante et marquée par la vieillesse secouait alors délicatement l’épaule de ce petit crabe endormi. Elle était si émerveillée par cette découverte qu’elle en oubliait l’heure tardive de la nuit. Et alors qu’elle alla se lover auprès de son arrière-petite-fille, la petite Maddy ouvraient avec de très grandes difficultés ses yeux collés par la fatigue. Perdu, elle cherchait à comprendre ce qu’il se passait et à peine qu’elle fut assise que son aîné lui déposa ce précieux trésor entre ses mains. Ce n’était qu’un livre abîmé par le temps, mais pour cette vieille dame, c’était une véritable trouvaille. Cette écriture en arabesque devait cacher des secrets et elle avait raison. Dès lors, le petit crabe s’éclaircit la voix et commença sa lecture :

« Dans les eaux glacées de la baie des crabes, non loin de la mer étroite, se trouve une petite île retirée du monde. Pour certains, ce n’était qu’un rocher infesté par des crabes rouges, mais pour d’autres, cet îlot était un véritable foyer, c’était même un refuge pour quelques-uns. Une terre d’accueil qui était à l’image de ses dirigeants, sinistre et sans vie, mais pour ses habitants, ce n’étaient que des calomnies. L’île de la sorcière, c'est le lieu qui m'a vu naître, pleurer, rire et grandir. Elle est la gardienne de mes secrets, de l’histoire de ma famille et elle a pu – elle aussi – être témoin de tout ce que j'ai vu. J’ai perdu mes parents à l’aube de mes dix ans, sans oncles, sans cousin, sans aucun mâle autour de moi, j’ai dû réaliser un mariage de convenance. Je n’ai pas eu la chance de me marier par amour, mais je pense avoir été heureuse. ». La fatigue la prenait de plus en plus, elle décida alors de lire les dernières pages.

« Je n’ai jamais compris pourquoi il l’avait aimé, que lui avait-il trouvé ce jour-là ? Mon petit-fils n’était peut-être pas destiné à succéder à son père, mais ne méritait-il pas d’épouser une femme plus… Moins villageoise ? J’aurais dû le savoir à l’époque, le bâtard de mon fils, élevé par les Royces ne pouvait pas agir comme nous autres. Il s’était marié secrètement avec cette villageoise aux cheveux de feu, il l’aurait emmené loin de mon île, mais sa grossesse était difficile. La pauvre fille était malade et cette naissance eut raison d’elle. J’aurais dû le savoir à l’époque. Sa mort était la preuve que les anciens dieux ne voulaient pas de cette union. Il la tant… Je n’ai jamais compris pourquoi il avait tant aimé, mais il devait voir en une richesse que personne ne percevait. Une fille aux cheveux roux, une fille aux grands cœurs. Je n’ai jamais compris… ». Ce livre, tous les soirs, elle le lisait. Lorsque le soleil disparaissait dans le ciel, son aîné venait la réveiller, elle avait trouvé un trésor étrange. Elle avait simplement oublié que ce trésor était son histoire, le vestige d’un passé commun. La petite Maddy ne connaissait pas l’origine de son mal, mais elle écoutait activement les bruits de couloir. Les servantes pensaient qu’elle était punie par les anciens dieux tandis que d’autres accusaient les nouveaux. Alors que d’autres, plus pragmatiques, accusaient le temps. C’était ce qui arrivait aux personnes qui vivaient trop longtemps. Mais pour cette petite fille, qui ne l’avait connu que dans cet état, elle était simplement expressive. Cette vieille dame n’avait aucun filtre, elle violentait parfois – ou pas – les servantes avec sa canne, elle radotait, se perdait dans le temps, mais peu lui importait, c’était la femme qui l’avait élevé. C’était sa maman en somme. Le petit crabe ne pouvait qu'être heureuse auprès d’elle, mais rien ne pouvait durer. C’est à l’aube de ses six ans qu’elle perdit pour une seconde fois une mère, mais qu’elle découvrit aussi le pourquoi c’était elle qui s’occupait de son éducation. Son arrière-grand-mère avait perdu sa dernière fille lorsqu'elle était plus jeune et elle avait cru que Maddy était cette enfant perdue.

Maddy ne pouvait plus rester sur cette île, il était temps qu’elle parte vivre auprès de son véritable père. Jamais on ne l’avait préparé à une telle épreuve, personne ne lui avait dit qu’un jour elle serait si triste qu’elle ne pourra plus s’empêcher de pleurer, mais que cela était normal. Son arrière-grand-mère lui avait appris à manger des crabes, à lire, à écrire, à faire peur au grand oiseau de mer et à être heureuse tout simplement. Cette vieille carne lui manquait tellement et son départ n’arrangeait pas cette angoisse perpétuelle. Elle était perdue sans elle et elle le serait davantage sans sa terre natale, mais comme son père avant elle, elle partit vivre à Roches-aux-Runes. L’insulaire eut énormément de mal à s’adapter à cette nouvelle vie, les règles avaient changé… Son père, maître d'arme des Royce, était strict, mais il était souvent dépassé par les âneries de sa fille et le fait de vivre auprès Andar n’arrangeait pas son caractère. Quand lui ordonnait à son maudit faucon de l’attaquer, elle, elle mettait des crabes dans son lit. Et contre toute attente, c’est lui qui la fit mûrir.

Lorsqu’elle eut sept ans, Andar quitta sa famille pour aller vivre à Vivesaigues. La mort frappait à toutes les portes ces années-là, des simples femmes qui donnaient la vie mourraient comme la grande dame de Roches-aux-Runes qui perdit la vie en mettant au monde Ysilla. Pauvre enfant, elle allait vivre sans connaître sa mère... Tout comme elle. Puis il eut cette maudite guerre qui éloigna son père. Il dut partir au côté de son seigneur, laissant Maddy veillé sur les trois jeunes enfants Royces. Heureusement, leur père revint en bonne santé auprès deux, tout comme le sien. Ce n’est que plus tard que revient Andar, mais il n’était plus le même. Malgré les séquelles de cette rébellion, ils formaient à nouveau une famille.

Tout semblait aller pour le mieux, Maddy avait réussi à se rapprocher de son père et elle pouvait enfin dire qu’elle était heureuse. Toutefois, une seule rencontre remit en question la totalité de son existence. Sa grand-mère lui avait répété encore et encore qu’elle ferait de grandes choses dans la vie, mais jamais elle ne lui avait dit qu’elle n’était rien. Elle n’était ni une noble, ni une bâtarde, ni une villageoise. Elle n’avait aucun statut et elle comprit à ses quinze ans qu’elle ne méritait pas sa place auprès des Royce. Alors elle se mit à réfléchir à son avenir. Qu’allait-elle devenir quand son père rendra son dernier souffle ? Qu’allait-elle faire de sa vie ? Et puis elle tomba amoureuse de cet homme qui lui avait ouvert les yeux. Elle n’était pas faite pour vivre dans un château, elle avait besoin de plus et par-dessus tout, elle voulait vivre avec cet homme aux regards ténébreux. Toutefois, lorsqu’il demanda sa main à son père, celui-ci refusa. Alors elle prit la seule décision qui lui paraissait être le plus juste, elle partit avec lui, sans un au revoir et sans sa permission.

Cela faisait quatre ans qu’elle vivait de nouveau sur son île, une vie qu’elle partageait avec son marin qui voguait durant des mois sur les océans, mais elle n’était plus seule, elle avait son fils. Son petit garçon avait trois ans à cette époque, un enfant plein de vie qui était tout pour elle. Jamais Maddy n’aurait cru ressentir ce sentiment, mais dès qu’elle eut son fils dans ses bras, elle sut qu’elle serait une bonne mère. Elle pouvait passer des heures à le bercer et pendant ce temps-là, tous les deux, assis à observer l’horizon, ils attendaient le retour de leurs héros. Le temps lui paraissait long sans lui, mais elle l’avait choisi et elle avait appris à supporter les conséquences de ses choix. Maddy vivait la vie qu’elle avait toujours rêvée, un mariage d’amour et non de convenance. Sur cette île, c’était un nouveau commencement, mais elle n’oubliait pas d’où elle venait. C’est sans doute pour cette raison qu’elle continuait à lire le livre de son arrière-grand-mère, c’était aussi une manière de se rapprocher d’elle et en jamais l’oublier.

Sa vie avait bien changé depuis son départ et parfois, elle se surprenait à repenser à Roches-aux-Runes, à la famille Royce, mais surtout à son père. Cela faisait si longtemps maintenant… Que penserait-il s’il la voyait travailler dans les champs ? Aimerait-il sa cuisine ? Apprécierait-il quelle pêche pour lui ? Oui, l’insulaire avait bien changé. A présent, elle savait prendre soin de son fils, de son époux, mais par-dessus tout, d’elle-même. Cette île lui avait tant enseigné et de cela, elle en était fière. Elle était si heureuse, mais comme une leçon qu’elle n’arrivait pas à retenir, une catastrophe se produisit. Il faut savoir profiter de son bonheur pendant qu'il est encore là… Son fils était passionné par les bateaux, il voulait devenir comme son père, un marin. Il ne comprenait pas vraiment ce que cela voulait dire, mais il voulait tout simplement lui ressembler. Alors il décida de l’emmener avec lui. Ce n’était l’affaire de quelques jours, tous les deux allaient vendre des crabes sur une autre île. Maddy ne s’était alors jamais sentie aussi seul, c’était la première fois qu’elle se réveillait sans lui, qu’elle mangeait sans lui, qu’elle respirait sans lui… Et elle allait découvrir qu’elle devrait s’habituer à son absence. Lorsque son mari revint de ce voyage, il n’eut n’y réjouissance, seulement des cris de douleur. Son petit garçon n’était plus. Il contracta une maladie durant cette escapade et il ne fut pas assez fort.

Depuis lors, le sourire de Maddy n’était plus le même et que dire de son mariage... La culpabilité rongeait son époux, il n’arrivait plus à la regarder dans les yeux, ce qui au début ne l’a dérangeait pas. Elle n’arrivait plus à être cette épouse modèle, mais elle l’aimait toujours, de cela elle en était certaine. Maddy n’avait pas réussi à le retenir lorsqu’il décida de repartir sur la mer et elle le regretterait pour le reste de sa vie. Deux mois après son départ, un homme vint à sa rencontre, son époux n’était plus. La mer lui avait pris les deux hommes de sa vie.

Le petit crabe avait besoin de sa famille et ils acceptèrent de la garder auprès d’eux. Ils s’occupèrent d’elle, la maintenaient en vie physiquement alors qu’elle dépérissait peu à peu. Maddy comprenait à présent le pourquoi son arrière-grand-mère avait eu besoin de remplacer sa fille avec elle. Personne ne voudrait ressentir ce sentiment. Elle se sentait… vide. Jamais elle n’aurait cru un jour que les paroles insensées de son aîné seraient réconfortantes. Chaque nuit, elle lisait cette même phrase qui était écrit dans son petit livre détérioré : « Le roi Merling m’a rendu mon enfant. La sorcière avait raison, il rend ce qu’il prend. Il rend ce qu’il prend. Il tient toujours ses promesses ». Alors elle attendit patiemment qu’il tienne sa promesse, qu’il lui rende sa famille. Bien sûr, elle avait vu le corps de son enfant, elle savait que jamais il ne lui reviendrait, mais son époux… Aurait-il réussi à survivre à ce naufrage ? Ne l’avait-il pas simplement quitté ? Elle se raccrochait à cet espoir et surveillait l’horizon.

À son retour, Maddy décida de travailler chez les Royce, de devenir servante, mais progressivement, elle s’auto-proclama dirigeante des servantes. Après quelques mois à Roches-aux-Runes, elle recommença à respirer, à rire. Cela lui faisait du bien de ne plus attendre un retour improbable, mais elle garda son alliance, juste au cas où. Lorsqu’on lui demandait où était son époux, elle leur disait la vérité, il était parti. Mais jamais elle n’avait parlé de son enfant, parce que personne ne lui demandait.

Maddy n’avait pas été la seule à avoir changé, elle avait du mal à reconnaître les enfants qu’elle avait gardés, les adolescents qu’elle avait abandonnés. Une fois encore, les règles avaient changé. Si bien qu’elle finît – une fois encore – par tomber sous le charme d’un autre homme. Jamais elle n’aurait cru qu’elle pourrait retomber amoureuse d’une autre personne que son mari, mais les faits étaient là, elle appréciait Robar plus qu’elle ne l’aurait dû. Si au début, elle refusait chacune de ses avances, elle finit par céder, parce qu’elle avait besoin de se sentir à nouveau aimer et désirer par un homme.

Sans qu’elle comprenne réellement pourquoi, Waymar décida de porter l’habit noir, s’éloignant à jamais de sa famille. Était-ce la solution qu’elle avait choisi dix ans auparavant ? Partir pour comprendre qui elle était et de quoi elle était capable ? Si c’était le cas, il avait fait le mauvais choix, puisqu’il ne pouvait pas revenir en arrière. La famille Royce perdit une fois encore un membre de leurs maisons, mais il n’était pas le dernier. Le seigneur Yohn fit tuer par un sanglier et tout devint différent.

L’île de la sorcière lui avait appris une chose, le bonheur est si fragile, qu’il faut le choyer et faire en sorte de le mériter. Une bonne action entraînera toujours une bonne action, mais pas toujours…

Des malheurs suivirent, la mort de Yorwick qui rappela à Maddy la perte de son propre enfant, mais aussi les fiançailles de Robar avec la princesse Rhaenys. La fille de Samwell Stone vint à tout remettre en question et pourtant, elle ne pouvait s’empêcher d'aimer Robar, tout en sachant qu'un jour, cette relation devrait se terminer. Par chance, elle se rendit au mariage de sa tante, puis à l'anniversaire de son grand-père, cela lui permettait de quitter Roche-aux-runes. Comme un signe des anciens dieux ou du roi triton, Maddy découvrit être enceinte sur son île natale, enceinte de déjà plusieurs lunes. Un choc pour elle, car à présent, Robar se retrouvait marié et leur fille qu'elle appela Rosenn devint son secret et celui de son père. La jeune servante qui avait déjà du mal à s'attacher à sa fille, ayant peur de la perdre, comme elle avait perdu son fils, ne voulait pas en plus que son enfant devienne en obstacle dans l'union de Robar et Rhaenys. Elle décida donc de rester quelque temps sur l'île de la sorcière, se donnant pour mission d'instruire les enfants de l'île. Mais ses projets changèrent, son père tomba malade et qu'Andar se cassa la jambe. Elle revint sur les terres fertiles du Val et confia sa fille à des proches à Roche-aux-runes.

Tentant de remplir son rôle comme auparavant, elle évitait Robar et maudissait Rhaenys, tout en sachant qu'elle n'était pas fautive, mais c'est elle qui évoluait au bras de celui qu'elle aimait. Surtout, qu'à présent, elle était enceinte. Maddy ne voulait pas voir tout cela et se promit de repartir, une fois que la famille serait de retour de l'Orage. Là, elle se devait de veiller sur Angus, mais aussi était bien décidée d'épauler son père en l’absence de la famille.


©️ DRACARYS, gif par tumblr



And I was never sure whether you were the lighthouse or the storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine
Blurd Mervault
Capitaine
Valar Dohaeris
When love and trust are gone Δ Maddy PNhZr5zp_o
Ft : Aidan Turner
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett
Messages : 779
Date d'inscription : 30/10/2016

When love and trust are gone Δ Maddy Empty
MessageSujet: Re: When love and trust are gone Δ Maddy   When love and trust are gone Δ Maddy EmptyDim 22 Juil - 13:34

Validation

Tout est parfait ^^



félicitations

Félicitations te voilà validé(e) ! Tu vas pouvoir bientôt commencer à RP mais avant quelques formalités administratives ! Pour que votre avatar apparaisse dans le bottin il faut le recenser ici et si vous êtes noble également pour que la famille vous soit réservée et apparaisse dans l'annexe des familles nobles prises du forum. Vous pouvez aussi créer vos scénarios par ici. Attention, lisez bien les règles. Vous pouvez aussi aller lire la base de données si ce n'est pas déjà fait. Nous vous encourageons vivement à vous créer une fiche de liens et une fiche de rp. Vous pouvez aussi aller faire connaissance dans le flood ! Si tu es perdu(e), nous avons une section parrainage ici où des parrains pourront te guider pour te retrouver dans l'univers et le forum ^^

Et la règle la plus importante : AMUSEZ VOUS !

DRACARYS




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

When love and trust are gone Δ Maddy Empty
MessageSujet: Re: When love and trust are gone Δ Maddy   When love and trust are gone Δ Maddy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
When love and trust are gone Δ Maddy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true
» ♥ Love never dies | Warren & Hope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Val d'Arryn-
Sauter vers: