RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Alysane Mormont ► Ici nous tenons 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Alysane Mormont ► Ici nous tenons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gardienne des Ours
Alysane Mormont
Gardienne des Ours
Valar Dohaeris
Alysane Mormont ► Ici nous tenons H0aLkHhc_o
Ft : Hayley Atwell
Multi-Compte : Marianne Harlton et Mary Mervault
Messages : 213
Date d'inscription : 13/07/2017

Alysane Mormont ► Ici nous tenons Empty
MessageSujet: Alysane Mormont ► Ici nous tenons   Alysane Mormont ► Ici nous tenons EmptyMer 18 Juil - 21:06

Alysane Mormont

   
Ici, nous tenons !

   


   

   
feat. Hailey Atwell

Prénom Nom : : Alysane Mormont Date et lieu de naissance : Lune 2 semaine 1 Année 276 sur l’île aux Ours Statut de sang : Noble du Nord. Statut social : Lady Situation maritale : Célibataire même si les rumeurs courent et racontent qu’elle est en union libre avec un ours. Officieusement, elle est en union libre avec un trapeur du nom d'Edrick. Allégeance : Aux Mormonts en premier lieu puis à la maison Stark Particularité :Alysane est devenue une mère très tôt, ce qui ne l’empêche pour autant pas de tenir son rôle de défense pour son foyer.  

   
caractère

Maternelle Associale Protectrice Cynique Loyale Méfiante Courageuse Féroce Bonne enseignante Acariâtre

   

   
   
Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

   Alysane n’a jamais eu et n’aura jamais confiance aux Targaryens. Ils n’ont été que des successions de problèmes aussi bien pour le Nord que pour leur île. Elle ne les reconnaît pas, dans la mesure où elle n’agira pas dans leur sens mais bien plus à la voix de Robb Stark. Après tout, ils n’ont jamais daigné leur accorder le moindre intérêt au moment où elles avaient le plus besoin, et cela l’Ourse ne l’oubliera jamais. Elle n’est pas de celle qui pardonne et n’envisagera jamais un tel acte. La rumeur de l’empoisonnement de la petite Manderly suscita une véritable rage intérieure dans ses croyances. Et cela scella à tout jamais l’idée que la paix que ce roi désire n’est autre que de la poudre aux yeux. Poudre que beaucoup perçoivent comme une vérité alors qu’il n’en est rien. La preuve, il n’est même pas en mesure de gérer sa propre famille, comment un homme tel que lui peut tenir un royaume tout entier ? C’est impossible. Il paraît trop malléable, et elle lui tient pour responsable des futures invasions fer-nées à venir. Car de sa soit disant paix et volonté de sauver des vies, il a déclenché des raids à venir sur l’île… Des pillages, des morts… Leur temps risque d’être difficile à cause de la décision d’un homme, il les a sacrifié et en cela Alysane lui en veut énormément.

   
Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

   Alysane, tout comme le reste de sa famille, a grandit sous l’impact de la magie d’une certaine manière. Prier les Anciens Dieux au barral, fêter certaines journées spéciales mais surtout connaître les prémices des enfants de la forêt. Même, si elles n’eurent aucun indice mettant en évidence toutes ces légendes, une part inconsciente d’elles a toujours cru en ces histoires. Et puis ne dit-on pas qu’elles sont des changes-peaux ? Elle adore entretenir cette légende et s’en est amusée à maintes reprises avant la naissance de Jeor. Mais si elle croit en tout ce dont on lui a inculqué, Alysane a du mal à croire aux charlatans qui prétendent que la religion de ce faux dieu va les délivrer d’un quelconque mal. Il s’agit là d’un nouveau signe de guerre à venir. Et elle l’avoue franchement, elle s’en fiche pas mal dans la mesure où ce ne sont que des histoires de continent. Qu’ils se battent, qu’ils s’entretuent, elle veillera à protéger son île, son berceau et ne laissera aucun lézard fouler la terre de ses ancêtres pour y semer discorde. Très terre à terre, Alysane est celle qui croit que ce qu’elle voit et pour l’heure, elle n’a rien vu qui éveille en elle quelque chose d’autre que ce qu’elle ressent.

   
Derrière l'écran

   
Sandrine/Foxpaw 31 ans Autant que possible J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


   
Et me revoilà avec ma Mormont que j'adore et qui n'a pas fini de rappeler que l'Ile aux Ours est la meilleure de toutes Alysane Mormont ► Ici nous tenons 2730769331.

   
DRACARYS, avatar par FOXPAW, icone par tumblr


Ours grognon aux enfants mignons .Forte personnalité aux reflets argentés. Impatiente mais souriante, tu apportes la joie sous ton toit .Ours au fort caractère qui veille sur ses terres
merci Edrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardienne des Ours
Alysane Mormont
Gardienne des Ours
Valar Dohaeris
Alysane Mormont ► Ici nous tenons H0aLkHhc_o
Ft : Hayley Atwell
Multi-Compte : Marianne Harlton et Mary Mervault
Messages : 213
Date d'inscription : 13/07/2017

Alysane Mormont ► Ici nous tenons Empty
MessageSujet: Re: Alysane Mormont ► Ici nous tenons   Alysane Mormont ► Ici nous tenons EmptyMer 18 Juil - 21:08

Histoire

 
Entre une ourse et un grizzly forcément que je ne pouvais pas être un chaton

 


 

 
 
«Ici, nous naissons sur cette île. Dans ce lieu qui façonne les hommes et les femmes à l’image même de ce que représente la rudesse du relief et des rôles que nous nous devons de tenir. Notre île est notre berceau, notre recueil mais surtout notre patrie. Fidèle à l’image que nous en avons, elle sait nous donner grâce à ses ressources sans pour autant oublier de nous reprendre. Elle nous rappelle constamment qu’elle est celle qui nous choisit pour vivre, celle qui nous apprend à lui témoigner un respect des plus grands, car elle sait créer les famille, les rapprocher mais également les diviser.» Alysanne Mormont est née en l’année 276, soit 13 lunes après la naissance de sa première sœur, Dacey. Fille de l’Ourse, Maege Mormont, et de celui qu’elles dénommèrent toutes Grizzly, la petite fille poussa ses premiers cris sur la belle île qui restera à tout jamais son foyer. Nourrisson, ses traits ne purent être déjà sans rappeler ceux de la grande guerrière de cette modeste maisonnée. Mais ces derniers se mêlaient volontiers à ceux de celui qui aura pour toujours la seule image paternelle digne de son choix. Elle est la fille d’une ourse et d’un grizzly, elle est alors celle qu’on saura appeler plus tard la Fille-Ours, même si ses poils ne poussent pas comme ceux des animaux.

«Ici, nous grandissons non pas en craignant les fables romanesques des autres contrées, mais en étant confrontés aux préparations réelles contre les attaques des autres. Sauvageons, fer-nés, nos ennemis ont des visages bien vivants et ne se dissimulent pas derrière des masques monstrueux. Et pour mieux nous y confronter, nous nous devons de tenir l’île aussi fermement que nous le pouvons.» Les enseignements reçus sur l’Ile aux Ours s’avèrent être différents en comparaison que ce que d’autres maisons puissent se résoudre à appliquer. La défense est un mot d’ordre qu’il se faut tenir envers et contre tous, de la même mesure qu’un principe d’égalité a su se mettre en place assez rapidement sur ces lieux. Les femmes doivent défendre pendant que les hommes partent pêcher. Aussi, Alysane ne fut pas une exception à la règle et lorsqu’elle eut l’âge requis pour s’en préoccuper, on lui apprit les rudiments de défense à l’épée. Un jeu qu’elle approuva, tant ce dernier lui correspondait totalement. A l’inverse de Dacey, qui était plus féminine, elle, s’affichait comme une petite fille sale, boueuse, toujours encline à chercher la bagarre pour marquer la différence. Elle n’était pas l'aînée et l’avait rapidement compris, aussi elle se devait de rester ici pour défendre et pour ne pas laisser l’envahisseur pénétrer. Dire cela à une fille de cinq ans était probablement lui ouvrir la porte à ses plus grandes imaginations. Surtout lorsqu’elle comprit qu’elle devrait également protéger sa jeune sœur, Jorelle. Dacey n’était plus la seule dans ce rôle, elle l’était aussi et elle prendrait garde à bien tenir sa place. Ce fut la même année qu’elle du assister aux départs de leur mère et de leur oncle Jorah. Partis tous deux en soutien pour une guerre que les filles ne comprenaient pas. Les filles apprirent à dépendre les unes des autres pour cette occasion et ce grâce aux enseignements plus lourds de Grizzly. A ce moment là, une sorte de révélation naquit dans le cœur de la deuxième, celle visant à toujours vouloir protéger les siens coûte que coûte, au détriment de sa propre protection. Parce que voilà ce qu’étaient les ours : une horde qui défendait veillait à faire du défaut de son prochain, une force tout entière, une union qui saurait toujours faire poids face à l’ennemi.

« Ici nous honorons. Notre dévotion envers les Anciens Dieux est toujours proéminent dans nos coutumes. Nous prions devant l’Arbre Cœur depuis des siècles et nous ne cesserons jamais de le faire. Lui seul connaît nos véritables tourments et c’est vers lui que nous nous devons de nous tourner en cas de problème. » Attention que Jorah Mormont sembla oublié au détriment d’une femme qui parvint à le détourner de ses principales fonctions. L’île aux Ours ne dérogea pas à la règle de ce mauvais temps et des mauvaises frasques qui en découlèrent. Montrée du doigt, accusé de blasphème et de traitrise envers des engagements anciens, ce fut avec un sourire narquois sur les lèvres qu’Alysane attendit le départ de son cousin. Si cela n’avait tenu qu’à elle, elle aurait préféré le voir mourir sous ses propres yeux plutôt que devoir endosser l’image d’un parjure au sein même des siens. Jamais on ne leur avait inculqué de telles valeurs, de la lâcheté à part entière. Bien au contraire, toutes les filles savent que n’importe qui a sa place sur cette terre à partir du moment où elle était à même de la défendre. Les filles ont grandi avec ce crédo qu’elles ne cessent de répéter à tout va mettant en exergue le fait qu’elles sont aujourd’hui ce qui les a fait devenir ainsi. Chaque enfant, chaque femme, chaque homme vit sur ses îles avec la peur constante de voir revenir le Kraken. Et Jorah l’avait oublié. Il avait délaissé ses engagements pour tirer un nouveau profit, de l’argent gagner de manière indigne et aussi horrible que lâche. Ce fut pour cette occasion que la deuxième fille de Maege devint plus cynique et beaucoup plus asociale. Après tout, comment faire confiance en un homme ? Ou à un membre n’appartenant pas à sa famille ? Cela s’avère compliqué, surtout si cette autre personne prie d’autres dieux, vit autrement, et dénigre ceux qui lui tendent ses bras.

Le temps devenait plus maussade sur l’île, surtout lorsque tous découvrirent à quel point leurs caisses étaient vides. Mais on leur avait appris à survivre et tous se hâtèrent à recouvrer des vivres pour leur prospérité. A quinze ans, Alysane engendra, avec la plus grande surprise, une petite fille. Elle l’appela Marthe en hommage à sa mère mais également à celui avec qui elle l’avait conçu. Beaucoup mettaient en avant qu’avec un caractère tel que le sien, ce ne pouvait être qu’un ours avec qui elle se serait accouplée et la Mormont ne démenti rien. Personne n’est au courant de qui est le père de Marthe et probablement personne ne connaîtra jamais son identité. Car ce dernier partit aux travers les chemins escarpés des terres du Nord, en quête de nouvelles prises. Trappeur de par son métier, l’homme est natif de l’île, cependant, mais la discrétion sur leur relation fut telle que personne ne s’en aperçut. Dès lors que ses tremblements se mirent à cesser et qu’elle pu accueillir le petit être dans ses bras, Alysane sentit à quel point son rôle de protectrice devait être tenu. Elle n’était plus seulement fille de l’Ourse, ou encore sœur des Ourses, elle était également devenue Mère Ourse. Une mère qui s’attacherait à inculquer les valeurs les plus profondes de son être pour que l’héritage persiste et qu’il jaillisse juste ici, dans le cœur de son enfant. L’honneur devenait plus grand, plus fort et plus profond, lui révélant à quel point son désir le plus cher serait de défendre son foyer.

« Ici nous aimons d’une manière incommensurable. Notre dévotion envers notre famille et nos suzerains est telle que nous savons donner sans forcément rien attendre en retour. Nous sommes de ces gens qui n’expriment pas leurs sentiments mais qui les témoignent sans demi-mesure. » Alysane est probablement la Mormont la plus attachée à ses racines. Aussi, il n’est pas rare de la voir bouder ou se renfrogner dès l’instant où on lui apprend qu’elle doit quitter sa terre natale pour se rendre ailleurs. Elle ne veut pas. Son amour pour son prochain est immense et c’est pour cette raison que même si elle n’appréciait pas l’idée, elle laissa Jorelle et Dacey partir pour découvrir le reste de Westeros. Une idée, en somme et pour toutes, complètement irresponsable selon son avis, mais leur mère l’avait décidé ainsi. Son père était parti depuis quelques lunes maintenant et elle se réconfortait en songeant aux belles années qu’ils avaient pu vivre. Mais laisser les filles partir lui arracha le cœur et ce même si elle ne le montra pas. Alysane s’isola pendant plusieurs jours, laissant Marthe auprès de sa nourrice de fortune pour ainsi retrouver ses origines dans la forêt. Lorsqu’elle en ressortit, ses traits étaient devenus beaucoup plus durs alors que ses intentions s’intensifièrent au sujet de la préservation de l’île. Elle retrouva les siens et passa énormément de temps avec Lyra et Lyanna. Toutes les deux étaient si différentes que ça en était même assez drôle de s’amuser à les voir se chamailler. Et ce fut à cette occasion qu’Alysane entreprit l’apprentissage auprès des enfants et des adolescents. Il fallait plus que tout préserver cet amour et il n’y avait que par ce geste qu’elle saurait le démultiplier.

« Ici nous pleurons parce que nous ne sommes pas épargnés. Comme nous l’avons déjà vu, l’île nous offre et sait nous reprendre de la plus cruelle des manières. Et pourtant nous nous devons de lui en être reconnaissants. » Les périples accompagnèrent les troubles alors que l’absence des filles venait à peine de s’arrêter.  L’île aux Ours fut contrainte d’offrir une des leurs, la plus douce, Lyra Mormont aux Greyjoy en échange de la paix. Les hurlements de Maege fendirent les nuages, pareils au grondement du tonnerre lorsque le jour fut venu. Alysane gardait la tête droite, ses yeux fixés dans ceux de sa sœur qui s’éloignait de plus en plus sur les eaux. Son cœur se déchirait et sa rancœur ne fit qu’augmenter alors que tout lui intimait de s’entraîner plus que de raison. Ses muscles commençaient à bien grossir, sa poigne à serrer davantage si bien que ses jointures mettaient un temps de plus en plus conséquent pour devenir blanches. Elle pleurait de l’intérieur mais restait impassible. L’ourse prit cette épreuve comme un échec. Un de ceux qu’elle ne devrait jamais plus perdre mais au contraire gagner. Aussi, lorsque Jorelle revint de son voyage au Mur, elle lui promit ainsi qu’à Lyanna et Dacey que jamais plus, elle ne laisserait d’autres peuples leur nuire.

« Ici nous survivons afin de nous rappeler de tous et de les honorer au mieux. Nous nous devons de garder la tête haute pour ainsi prouver que l’île ne tombera pas. » Alysane continuait de s’occuper de Marthe lorsque Dacey lui annonça qu’elle allait devenir mère à son tour. Son sourire était le même que celui qu’elle pouvait avoir lorsqu’elle se confrontait à une des merveilles de son entourage. Empli de compassion, de gratitude mais surtout de fierté. Lorsque Maeve apparut enfin, le cœur de la fille-ourse se mit à bondir plus que de raison, lui permettant de comprendre qu’elles tiendraient coûte que coûte. Leur petite communauté grandissait et quand Jorelle revint elle aussi avec le petit Edwin, Alysane ne put que l’accueillir dans ses bras et lui souhaiter la bienvenue. Tous avaient leur place ici et tous seraient à même de devenir les oursons qu’elles avaient été jadis. La vie reprenait son cours à sa manière. Les petits grandissaient à vue d’œil et Alysane se plaisait encore une fois à participer à l’enseignement qu’on devait leur donner. L’année 297 leur fut plus clémente, puisqu’elle leur rendit leur chère Lyra et ce pour toujours. Un espoir inespéré, une famille qui se retrouvait.

« Ici nous tenons et nous continuerons à la faire quoi qu’il en coûte. Nous sommes des ourses et nous vouons nos vies à notre île. » Aujourd’hui mère pour une deuxième fois, Alysane préserve les siens du mieux qu’elle le peut. Lîle est son berceau, son foyer, sa patrie, jamais elle ne pourrait la délaisser. Voilà pourquoi, elle reste sur cette dernière alors que toutes les autres Mormonts se rendaient à Winterfell pour accueillir le retour du jeune loup. Ses opinions lui sont propres à ce sujet, et lorsque sa mère lui demanda qu’elle était sa décision, la fille-ourse se contenta de lui répondre ces simples mots : « Il reste toujours un Mormont sur l’île. »

~~~~

« Ici nous prospérons. Qu’importe les difficultés du continent, nous nous devons d’assurer descendance et continuité à notre île. Il est hors de question de la voir faillir. » A peine était-elle à nouveau mère qu’Alysane fut engrossée pour une troisième fois après des retrouvailles avec son trappeur. Leurs anniversaires à Dacey et elle furent une bonne occasion de fêter les retrouvailles familiales mais également de pouvoir s’assurer que tout le monde se portait bien. Comme d’ordinaire, les Mormonts eurent à cœur de porter joie et amusement aux invités qui les avaient suivis. Une occasion pour l’Ourse de revoir l’un des hommes qu’elle admire pour son honneur, Grégor Forrestier. Et puis la nuit qui suivit ne fut qu’une apothéose de bien être dans les bras d’Edrick. Si bien que quelques lunes à peine après cette dernière, Alysane reconnut les symptômes bien connus d’une nouvelle grossesse. Qu’elle ne fut sa surprise d’apprendre qu’il en était de même pour son aînée. Ainsi gardaient-elles ce lien si particulier qu’elles avaient entre elles au point de se suivre jusque dans ce bonheur. Bonheur qui pour Alysane s’avéra être un véritable calvaire pour Dacey. Affaiblie par sa condition, l’Ourse culpabilisait à mesure que les jours les rapprochaient du terme et lui infligeaient l’injustice d’assister à cette impuissance. Elle ne l’avait jamais avoué, mais Alysane eut très peur pour la survie de Dacey.

« Ici nous soutenons nos suzerains et leur portons un respect incommensurable. Nous ne pouvons nous défiler aux instants durant lesquels ils ont besoin de nous, que ce soit dans la guerre, dans le doute, dans le deuil, que dans la bonne humeur. Notre rôle ne peut nous échapper. » Ce fut donc pour remplacer Dacey mais également pour prouver de sa fidélité envers ses suzerains qu’Alysane suivit sa mère et ses sœurs en direction de Winterfell. Le rôle d’émissaire ou l’un de ceux qui y ressemblait ne la satisfaisait nullement, mais la bonne foi veilla à lui inciter de partir pour présenter ses condoléances à la famille Stark. De plus, elle désirait présenter son soutien envers la petite Arya Stark et Jon, qu’elle appréciait le plus. Leurs amitiés n’en n’étaient que plus marquées depuis les années et probablement durerait-elle pour de nombreuses encore. Son sens inné pour la réparti, pour ne pas dire son côté bourru, la présenta directement à Aegon Targaryen. La famille selon laquelle de nombreuses accusations ne cessaient de fuser depuis que la rumeur de l’empoisonnement de la petite Manderly avait couru partout dans le Nord. Bien entendu, Alysane ne passa pas par quatre chemins pour exprimer ce dont elle avait sur le cœur et fut agréablement surprise d’entendre le prince lui répondre de cette manière. Il lui avait prouvé une chose ce jour là : les lézards avaient leurs défauts, mais également des qualités insoupçonnées et peut être l’une d’elle s’était située juste devant elle durant ce court échange de paroles. Cette journée fut également l’occasion pour l’Ourse de voir enfin le futur suzerain de leurs terres : Robb Stark. Mais elle laissa la parole à sa mère ou encore à ses sœurs pour converser avec lui. Après tout, elle n’était pas la plus appropriée pour parler politique, elle n’était pas Dacey.

« Ici nous assurons la protection de nos pairs et donnons notre vie à notre île. » Le terme arriva et Alysane eut la joie d’accueillir dans sa lignée un nouveau petit garçon qu’elle nomma Benjen, en hommage à la famille Stark. L’accouchement se déroula aisément bien plus que celui de Dacey. Heureusement pour elle, ni l’enfant ni sa grande sœur ne furent toucher par des épreuves irrévocables et tous apprirent doucement à se familiariser les uns avec les autres. Ses relations avec Maege furent semblables à ce qu’elles avaient connu. Et Alysane se contentait simplement de continuer ce dont elle envisageait depuis des années. Marthe l’aidait dans cette tâche et lui renvoyait l’image fière de ce dont une mère pouvait attendre de ses enfants.  Joer grandissait également et commençait à moins brailler pour un oui et pour un non. Benjen ressemblait bien plus à elle qu’à Edrick, ses cheveux étaient aussi bruns que ceux de Marthe ou les siens et ses yeux avaient quelques éclats verdâtres, qui rappelaient son père. Edrick en profita pour partir pour quelques lunes, désireux de se retirer comme il en avait l’habitude pour ainsi parfaire son affaire commerciale. Mais aussi pour se rendre compte de ce qu’il y avait de l’autre côté. La vie continuait de suivre son cours. Guerrier grandissait à vue d’œil lui aussi et commençait à faire moins de bêtises, ce qui était pour ravir l’Ourse. Alysane remarquait la manière dont Dryn agissait avec Dacey mais ne s’interposa pas. Après tout, elle jugeait sa sœur à même de répondre de ses propres affaires et si elle en ressentait le besoin elle savait qu’elle pouvait compter sur elle. Tout comme Lyra, Jorelle et Lyanna pouvaient également le faire.

« Ici nous resterons unies et nous veillerons l’une sur l’autre jusqu’à la fin. » Elles n’avaient pas besoin de se parler pour se comprendre. Elles n’avaient pas besoin de se voir pour sentir quand l’une avait besoin des autres. Et c’est ce qui arriva ce jour où Jorelle tomba pour retenir Maeve. Alysane sentit son cœur s’arrêter une fois encore alors qu’elle constatait des dégâts sur sa sœur. Les Anciens avaient choisi cette voie, mais elle n’était pas en mesure de leur laisser prendre sa sœur. Alysane passa beaucoup de temps avec sa cadette pour l’aider à recouvrer ne serait-ce qu’un minimum de motricité. Chose qui arriva au fil des lunes et qui leur permit se profiter les unes des autres d’une nouvelle manière. Lorsque Dacey n’était pas à son chevet, Alysane prenait le relai sans se faire attendre, suivit de près par Lyra et enfin Lyanna. Elles ne se séparaient jamais et même les petits avaient à cœur de l’aider. Marthe se montra très humaine et bienveillante envers sa tante. Toutes parvinrent à leur manière à la remettre sur pied, profitant ainsi de ce que les bienfaits d’une famille pouvaient apporter.

« Ici nous tenons. » Edrick revint de son expédition sans qu’elle ne l’ait attendu et lui fit la remarque de ne plus jamais repartir. Du moins pas pour l’instant. Chose qui, tendit à envenimer son caractère belliqueux alors qu’elle lui rappelait qu’ils ne se marieraient jamais. Cette réponse eut le don de le faire rire, puisqu’il n’aspirait pas à celui lui non plus. Au contraire, il avait fait ce choix dans le sens où, tout comme Grizzly, il désirait s’occuper de ses enfants. Une idée qui éveilla un nouveau regain d’amour d’Alysane envers lui et qui lui laissa l’occasion de s’offrir à lui plusieurs fois. Si bien qu’elle tomba une fois de plus enceinte. Une nouvelle qu’elle n’osa pas partager dans un premier temps, alors que l’injustice avait tant accablé Dacey.  De plus, elle tenait à l’entraîner pour assurer la protection de l'île pendant le tournoi de Lestival.

 

 
©️ DRACARYS, gif par tumblr


Ours grognon aux enfants mignons .Forte personnalité aux reflets argentés. Impatiente mais souriante, tu apportes la joie sous ton toit .Ours au fort caractère qui veille sur ses terres
merci Edrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
Alysane Mormont ► Ici nous tenons Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 895
Date d'inscription : 29/07/2016

Alysane Mormont ► Ici nous tenons Empty
MessageSujet: Re: Alysane Mormont ► Ici nous tenons   Alysane Mormont ► Ici nous tenons EmptyDim 22 Juil - 12:02

Validation

C'est parfait, Maman Ourse



félicitations

Félicitations te voilà validé(e) ! Tu vas pouvoir bientôt commencer à RP mais avant quelques formalités administratives ! Pour que votre avatar apparaisse dans le bottin il faut le recenser ici et si vous êtes noble également pour que la famille vous soit réservée et apparaisse dans l'annexe des familles nobles prises du forum. Vous pouvez aussi créer vos scénarios par ici. Attention, lisez bien les règles. Vous pouvez aussi aller lire la base de données si ce n'est pas déjà fait. Nous vous encourageons vivement à vous créer une fiche de liens et une fiche de rp. Vous pouvez aussi aller faire connaissance dans le flood ! Si tu es perdu(e), nous avons une section parrainage ici où des parrains pourront te guider pour te retrouver dans l'univers et le forum ^^

Et la règle la plus importante : AMUSEZ VOUS !

DRACARYS


The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Alysane Mormont ► Ici nous tenons Empty
MessageSujet: Re: Alysane Mormont ► Ici nous tenons   Alysane Mormont ► Ici nous tenons Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alysane Mormont ► Ici nous tenons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez nous
» Un nouveau depart [avec Ryu Shingen, si quelqu'un veut nous rejoindre il peut]
» Nous recrutons actuellement.
» association serrons nous la patte
» Nos goûts musicaux nous définissent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Nord-
Sauter vers: