RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! LUCAS + old wounds opened and bled again 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici LUCAS + old wounds opened and bled again 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 LUCAS + old wounds opened and bled again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Émissaire du Conflans
Lucas Nerbosc
L'Émissaire du Conflans
Valar Dohaeris
LUCAS + old wounds opened and bled again C2yZ
LUCAS + old wounds opened and bled again VlNcRS5D_o
Ft : Joshua Sasse
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Melara & Bryce
Messages : 1559
Date d'inscription : 11/05/2017

LUCAS + old wounds opened and bled again Empty
MessageSujet: LUCAS + old wounds opened and bled again   LUCAS + old wounds opened and bled again EmptyLun 16 Juil - 17:17

Lucas Nerbosc

honor over life




feat. Joshua Sasse

Prénom Nom : : Lucas Nerbosc Date et lieu de naissance : An 272, lune 11 à Corneilla Statut de sang : noble de la maison Nerbosc Statut social : chevalier et émissaire du Conflans Situation maritale : marié à Marianne Harlton (union matrilinéraire) depuis l'an 300 Allégeance : aux Nerbosc, tout particulièrement son père Tytos et son frère Brynden, ainsi qu'à la famille Targaryen Particularité : il est l'un des rares Nerbosc a être allé au bout de son écuyage et à être devenu chevalier malgré sa croyance pour les Anciens Dieux ; il a passé 6 lunes captif des fer-nés

caractère

bon vivant têtu bienveillant tempétueux charismatique manipulateur protecteur orgueilleux loyal justicier franc démonstratif impatient


Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

On pourrait croire que la captivité de Lucas dans la sombre demeure de Pyk aurait pu le rendre rancunier auprès des Targaryen, à cause de leur immobilité et de ce qu'ils ont finalement accordé aux fer-nés. Mais cela n'est nullement le cas. Le Nerbosc est bien placé pour savoir qu'il arrive de faire des erreurs, de prendre de mauvaises décisions, ce que le Roi a pu expérimenter alors qu'il n'était que Prince et que ses actions ont provoqué la Rébellion. Mais depuis, le Roi s'est évertué à maintenir la paix dans son royaume, peu lui importait le coût du compromis si la paix était maintenue. Et cela, Lucas ne peut que le respecter. Il ne pense pas que le Roi est infaillible ou parfait, après tout, malgré ce qu'aime raconter les Septons sur les Rois, ils n'en restent pas moins des hommes. Alors le chevalier comprend que le Roi n'est pas voulu sacrifier les otages. Et pour avoir vécu six lunes avec les insulaires, il comprend en partie leur volonté d'indépendance. C'est un peuple qui n'a rien à voir avec le reste des Sept Couronnes, continuellement isolé et tenu à l'écart, qu'ils soient en paix ou bien en guerre. Attention, cela ne veut pas pour autant dire que Lucas est venu à les apprécier, non, ils ont prit trop de choses importantes à son coeur, mais il n'est pas rancunier comme son père et réclamer vengeance ne ramènerait jamais Dayron ou Robb. Il veut laisser tout ce désastre derrière lui et démarrer un nouveau chapitre, une nouvelle page blanche, synonyme de paix et il lui semble que c'est également la volonté du Roi, puisque les actions de Viserys ne sont pas les siennes, tout comme les morts à Salvemer sont de la responsabilité des fer-nés et non du Targaryen.

Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

Comme tout le monde, alors que Port-Réal célébrait une dernière fois la reine mère Rhaella, même depuis Corneilla, Lucas a vu la comète rouge déchirer le ciel. Il a entendu ce que certains qui se considéraient dotés de dons pensaient. Il a entendu le peuple superstitieux proposer une traduction. Alors oui, Lucas a appris que la magie était supposément de retour à Westeros, mais il n'en a vu aucune démonstration. Il a entendu parler de certains rêves spéciaux, d'une prêtresse rouge lisant dans les flammes chez les Baratheon à Accalmie, il a même entendu le soit-disant miracle opéré par les fils du Roi, l'oncle de sa belle-sœur : le prince Aegon Targaryen. Mais rien de tout cela n'est arrivé dans le Conflans, rien ne s'est réalisé sous ses yeux. Et d'avoir vu l'oeuf de dragon offert par Rhaegar à la princesse Daenerys le jour de son mariage avec son frère Brynden ne change rien à la donne. C'est une pierre froide et rocailleuse, bien qu'attrayante et belle. Lucas croit que les esprits des Anciens Dieux sont présents de ci et de là et capable de réaliser des choses, mais il n'en a jamais été le témoin et est persuadé que cela ne sera jamais le cas. Avec le barral détruit de Corneilla, il n'y aura plus jamais de magie pour influencer la vie des Nerbosc.

Derrière l'écran

Agathe/aslaug. 25 ans 6 jours par semaine J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Plus besoin de me présenter, je crois que vous me connaissez déjà LUCAS + old wounds opened and bled again 1194520710 je retourne à mon deuxième amour du forum, le Conflans, mais pas avec Alyssa/Eleanor cette fois-ci, directement chez les Nerbosc, les purs et durs. On retrouve quelques traits commun avec Creighton et ça n'est pas pour me déplaire, alors j'espère faire quelques heureux/heureuses sur le forum LUCAS + old wounds opened and bled again 3643113164

DRACARYS, avatar et icone par aslaug.



honor over life
I don't know where you're going but do you got room for one more troubled soul ? I don't know where i'm going but i don't think i'm coming home. I'll check in tomorrow if i don't wake up  dead. This is the road to tuin and we're starting and the end.

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Émissaire du Conflans
Lucas Nerbosc
L'Émissaire du Conflans
Valar Dohaeris
LUCAS + old wounds opened and bled again C2yZ
LUCAS + old wounds opened and bled again VlNcRS5D_o
Ft : Joshua Sasse
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Melara & Bryce
Messages : 1559
Date d'inscription : 11/05/2017

LUCAS + old wounds opened and bled again Empty
MessageSujet: Re: LUCAS + old wounds opened and bled again   LUCAS + old wounds opened and bled again EmptyLun 16 Juil - 17:17

Histoire

l'honneur plus cher que la vie





Lucas a vu le jour à Corneilla, dans le Conflans, la 11e lune de l’an 272. Son arrivée fut un événement heureux, mais pas comparable à l’événement qu’avait été la naissance de son grand-frère Brynden trois années plus tôt. Brynden avait été celui qu’on avait tant attendu, le premier enfant du couple formé par Tytos et Arwyn Nerbosc, un garçon, l’héritier parfait. Tous les enfants qui allaient suivre ne serait que des bénédictions supplémentaires. Le fait que Lucas soit né garçon et non pas une fille était simplement une réassurance de plus, au cas où l’Étranger venait à prendre Brynden comme il prenait parfois les jeunes enfants. Mais heureusement pour Arwyn et Tytos, aucun de leurs enfants de perdit la vie, dans son ventre ou au dehors. Certes, plus de dix ans séparent Lucas du troisième garçon du couple, Hoster, mais cela s’expliqua simplement par une maladie bénigne que développa la Dame de Corneilla, puis par l’actualité politique qui secoua tout le continent.
Pendant dix années, ce ne fut que Tytos, Arywn, Brynden et Lucas. Les journées n’étaient pas toujours tendre, car Corneilla n’était point Haujardin et le Conflans n’était pas le Bief. Mais Lucas ne fut pas malheureux. Son père pris grand soin à surveiller et à diriger son éducation dès son plus jeune âge, il apprit beaucoup, et répondre à son père avec la tête haute en fit partie assez tôt. Brynden était et est encore aujourd’hui son modèle, son grand-frère, son protecteur et son héros. Si Tytos détient la première marche du podium, cette marche semble tellement inaccessible à Lucas qu’il lui est plus simple de vénérer son grand-frère, avec qui ils partagent jeux, secrets, entraînements, leçons et coups fourrés. Leur ressemblance physique fut d’ailleurs toujours frappante et si Brynden n’avait pas toujours été plus grand que lui d’une tête durant l’enfance, on les aurait pris pour des jumeaux. Mais leur caractère étaient pourtant loin d’être les mêmes, si Brynden inspirait déjà une certaine sagesse, un certain savoir comme leur père, Lucas lui était tout aussi bavard que l’autre Nerbosc était discret. Le deuxième fils prenait toujours plaisir à se retrouver au centre de l’attention. La plupart du temps, le jeune garçon cherchait à provoquer les rires de tout le monde, sa famille, les travailleurs de la maisonnée, tout le monde était un public digne de ce nom pour Lucas. Mais la plupart du temps, ses tentatives de mise en scène étaient suivi par les remontrances de son père, et les cris du Seigneur résonnaient dans les couloirs de Corneilla, et personne ne pouvait être sourd. Alors Lucas avait réussi son pari aussi. Il savait que se faire tirer les oreilles donnerait des sourires à une majorité de personne. Et puis il y avait Arwyn, sa douce mère, un modèle de beauté et d’intelligence. Depuis qu’il fut en âge de penser qu’il devrait un jour prendre une épouse, l’image de sa mère s’imposait. Il voulait lui aussi trouver une épouse dévouée envers lui, mais surtout envers sa maison, une épouse patiente avec les enfants, mais pas le genre étouffante qui ne laisse pas les enfants grandir. Arwyn était sa meilleure complice, celle qui détournait le visage lorsqu’elle le voyait passer dans le couloir alors qu’il était censé dormir. Celle qui lui permettait de monter à cheval et de partir en promenade en sa compagnie.

Mais cette harmonie qu’il avait trouvé et qu’il avait apprit à chérir fut mise en péril alors qu’il atteignait ses 9 ans. Son père lui répétait depuis un moment qu’il allait être temps pour lui de faire son écuyage, a défaut d’avoir servi de page à un chevalier. Le nom des truites était celui qui revenait le plus dans la bouche de Tytos. Il était persuadé que quelques années en compagnie du Silure feraient  de lui un excellent chevalier, certes pas aussi performant aux armes que Brynden Nerbosc, qui ne cessait de se faire remarquer jour après jour par ses qualités et ses progrès à l’épée, mais peut-être suffisamment approchant. Et Tytos espérait secrètement qu’un profil tel que Brynden Tully finirait par calmer les élans de langue de son fils, plus bavard et éloquent que jamais, toujours près à défendre la moindre bêtise. Sa dernière défense en date était pour les rats, et pourquoi, d’après lui, il fallait cesser de les tuer dans les cuisines. Ce sujet avait bien entendu défié la patience du seigneur de Corneilla.
Cependant, Lucas n’eut jamais l’occasion de servir le Silure, puisque peu de temps après avoir assisté à son premier tournoi à Harrenhal, la guerre éclata dans le pays. Il vit son père partir, revêtu de sa grosse armure, et Brynden, fier comme un paon suivit. Il resta à Corneilla avec sa mère, à se poser mille et une question, à attendre chaque jour un corbeau porteur de nouvelles, bonnes ou mauvaises, il voulait savoir ce qui se tramait. Les dernières nouvelles ne furent guère réjouissantes, lorsqu’on leur apprit la mort de Robert Baratheon, Lucas crut que tout espoir était à présent perdu, il n’avait que 11 ans et pourtant même aujourd’hui, il ne se souvient pas de s’être jamais senti aussi démuni qu’en cet instant là. Les Tully avaient prévu de continuer la guerre, même après la mort du Cerf et le retour en force de Rhaegar. Toutes les maisons du Conflans seraient obligées de suivre, il en allait de leur honneur, Tytos lui avait assez répété pour qu’il l’ait compris. Et pourtant il crut rêver lorsqu’il vit son père réapparaître aux portes de Corneilla quelques semaines plus tard, Brynden à ses côtés et leurs hommes derrières. C’était justement l’honneur qui était si cher à cette famille qui avait fait prendre cette décision compliquée à Tytos, son refus de suivre son suzerain pour massacrer le peuple innocent de Port-Réal. Ce choix fut lourd de conséquence pour sa famille ensuite. Alors qu’il n’était que le second, le meilleur soutien de l’héritier des Nerbosc, voilà qu’il se retrouvait à présent le meilleur soutien de l’héritier du Conflans. Les dragons avaient emporté la guerre, les nordiens et les valois étaient rentrés abattus, non sans devoir s’excuser,, les Baratheon avait été punis et les Tully massacrés. Le nouveau roi Rhaegar choisi alors Tytos Nerbosc pour leur succéder. Et c’est finalement chez les Whent, à Harrenhal, là où tout avait basculé, que Lucas fut envoyé pour devenir l’écuyer de Lord Walter.

Un semblant de vie normale reprit ensuite. Lucas trouva un autre foyer à Harrenhal où Shella fut ravie d’accueillir un semblant de troisième fils, après en avoir perdu deux sur ses quatre durant la Guerre. Lord Walter était un valeureux combattant bien qu’il n’avait pas la gloire passée du Silure, mais surtout, c’était un bon vivant, une personne généreuse qui fit toujours attention au bien-être et aux progrès de son écuyer. C’est aussi à Harrenhal que Lucas connu son premier amour en la personne de Wynafrei, l’unique fille du couple Whent. Elle allait avoir vingt ans alors qu’il en avait tout juste onze, mais il en fallait plus pour l’impressionner. Elle était belle et riait gentiment à toutes ses pitreries et toutes ses déclarations, alors évidemment elle lui était apparue comme l’épouse idéale. Wynafrei lui répétait alors qu’elle était flattée et qu’elle ne doutait pas qu’il deviendrait un beau jeune homme, qui ne manquerait pas d’avoir un certain succès d’après elle, grâce à ses belles paroles, mais qu’elle était déjà trop vieille pour lui. Lucas faisait le voyage de temps en temps jusqu’à Corneilla pour revoir sa famille, mais il ne grandit pas avec Hoster comme il l’avait fait avec Brynden. Même durant ses courts séjour chez lui, il trouvait le temps de se disputer avec son père. D’après l’héritier du Conflans, cela était dû à leur ressemblance de caractère de plus en plus frappante pour quiconque connaissait bien les deux. Si Brynden avait hérité de sa sagesse, il ne faisait aucun doute que Lucas avait hérité de son caractère tumultueux, sa passion des choses si prompte à le faire s’emporter. Père et fils s’aimaient infiniment, personne ne pourrait jamais douter de ça, mais leurs trop grandes ressemblances les empêchaient de communiquer correctement la plupart du temps. Alors il attendait ses retours à Harrenhal avec impatience. Harrenhal était devenu sa deuxième maison, comme les Whent étaient devenus sa deuxième famille. Le mysticisme des lieux avaient tout de suite séduit Lucas. Il en fallait beaucoup pour effrayer ce garçon des plus curieux. La vie auprès des Whent lui permit d’apprivoiser la foi des Sept, pratiquée par le reste du Conflans, et une autre gestion du domaine. Lucas emmagasina toute sorte d’informations à leur côté, pas simplement celles qui lui permettrait d’être fait chevalier.

Et alors que certains pensaient que la paix avait fait un retour durable à Westeros, Balon Greyjoy, le nouveau suzerain des Îles de Fer fit comprendre à tous qu’il n’était pas du même avis et tentant de prendre son indépendance des Sept Couronnes. Bien que ce fut un triste chapitre pour beaucoup de personnes, ce fut un moment clé pour Lucas qui se démarqua sur de nombreux points. Après l’attaque échouée à Salvemer, Lucas rentra à Corneilla pour aider son père comme il le put. Il n’était pas encore fait chevalier, mais il avait 17 ans, il était en âge de se battre et ce plus que correctement. Mais ça n’était pas tout, la langue du jeune homme ne s’était pas calmée bien au contraire, le Nerbosc l’avait domptée et entraînée jour après jour pour en faire sa meilleure arme, sa lame la plus tranchante. Il proposa donc à son père de la mettre à son service pour rallier toutes les familles du Conflans et partir en guerre. Bien que Tytos eu du mal dans un premier temps à faire confiance à son deuxième fils pour cette tâche, il dut se résoudre à l’idée et fut agréablement surpris par le résultat. Une fois les troupes du Conflans rassemblées, Lucas retourna combattre les fer-nés aux côtés des Whent. Il fut bien plus chanceux que les deux derniers fils qu’il restait à Shella, puisque ces derniers ne revinrent jamais de cette guerre. Seul Walter en revint, mais très affaibli. Ce dernier profita du tournoi de Port-Lannis, organisé pour célébrer la défaite des fer-nés, pour faire de Lucas un chevalier, aux côtés d’autres combattants qui s’étaient illustrés comme Jorah Mormont. La guerre terminée, son écuyage complété, Lucas fut libre de retourner à Corneilla. Il arriva à temps pour assister à la naissance de Alyn Nerbosc, le cinquième fils de Tytos.

Même si Lucas était de nouveau chez lui, même si cette harmonie qu’il avait temps aimé durant sa jeunesse était à portée de main, il lui fallut du temps pour se remettre de l’épisode de la Rébellion Greyjoy. La nouvelle de la mort de Walter Whent peu de temps après n’améliora en rien cet épisode sombre pour le pourtant si joyeux luron de Corneilla. Le nouveau chevalier se remit énormément en question, sur qui il était vraiment et quel était son rôle, aussi bien envers sa maison qu’envers sa région et son pays. Il était un plutôt bon combattant, il se défendait bien, manier les armes ne lui déplaisait pas. Mais c’était parler son activité favorite, être écouté, convaincre. Il avait aimé convaincre ces gens du Conflans des lunes plus tôt, mais il se rendait compte qu’il aurait préféré avoir à leur parler pour maintenir la paix plutôt  que de les emmener à la guerre. Et finalement, il lui sembla trouver un peu plus de clarté dans ses pensées. Il voulait oeuvrer pour la paix, il voulait d’un Conflans fort, solide et unifié, même si cela voulait dire devoir parler aux Bracken. Il voulait se rendre utile pour les gens, nobles ou non, après tout c’était la promesse qu’il avait faite en devenant chevalier. Alors s’il y avait des moyens de le faire sans avoir besoin de prendre les armes, voilà là où il voulait être efficace. Lucas se prépara donc pendant plusieurs semaines, choisissant ses arguments avec précision et une patience qui lui était le plus souvent inconnue, pour tenter de convaincre son père de le laisser devenir l’émissaire de leur maison. Le jeune homme fut surpris par l’accord prompt que Tytos lui confia. Apparemment ce dernier avait attendu qu’il se décide depuis l’épisode Greyjoy où il s’était fait remarqué et apprécié dans l’exercice. A l’aube de ses dix-huit ans, c’était l’occasion pour le jeune homme de faire ses preuves à son père, de lui prouver que malgré leurs différents parfois animés, sa loyauté allait sans faille aux Nerbosc et au Conflans.

Et c’est ainsi que depuis huit ans, Lucas chevauche alternativement vers le nord, le sud, l’est et puis l’ouest. Il se déplace de maison en maison dans le Conflans, mais également dans Westeros, là où son père estime avoir besoin de lui, mais également là où lui estime que son aide serait la bienvenue. Quelques doutes ont de nouveau fait surface chez le jeune homme lorsque Lady Arwyn a perdu la vie en mettant au monde le dernier fils du couple, Robert, il y a cinq années de cela. Et même si le deuil fut long et compliqué pour Lucas, il lui sembla finalement évident de continuer son oeuvre, il y voyait un excellent moyen d’honorer la mémoire et la fierté de sa mère. Il peut s’arrêter dans aux abords d’un champ pour aider quelques paysans à réparer un moulin, comme il peut se rendre à Castral-Roc pour affaire au nom du Conflans. Lucas aime se sentir utile, le jeune homme aime laisser des sourires sur son passage. Depuis la mort de sa mère, il n’a finalement plus pensé à prendre d’épouses et s’est contenté de faire chavirer quelques coeurs le long de la route. Et quand il voit le malheur qui s’est abattu récemment sur la douce Harlton, l’amie de son frère, il se dit que ça n’est peut-être pas plus mal comme façon de faire. Parce que quoi de plus triste que de perdre l’amour de sa vie ? Il avait bien vu comment les tourtereaux se regardaient, et voilà qu’après seulement quelques lunes de mariage, il ne restait plus rien du couple, qu’une veuve éplorée se laissant dépérir. Il ne pouvait qu’imaginer sa douleur, mais l’idée de savoir ce beau visage et cette belle personne n’était plus que l’ombre d’elle même à présent ne lui plaisait guère. Lucas venait de trouver sa nouvelle mission, son prochain sauvetage.


Addendum - 301


Lucas tint sa promesse et prit la route jusqu'à Castel-Bois avec son frère pour aller au nouvelle de la jeune veuve. Il laissa cependant les deux amis se retrouver, se sentant quelque peu de trop. Ce fut l'occasion pour lui de faire plus ample connaissance avec la cousine de Marianne : Azilys Serrett. Il ne leur fallut d'ailleurs pas échanger bien longtemps pour que l'ouestienne évoque déjà un remariage de la Harlton, trouvant le Nerbosc parfait une telle idée. Les propos choquèrent le chevalier au plus haut point, tant le corps de Torvald lui semblait encore tiède et l'amour que Marianne avait éprouvé pour lui irremplaçable, sans son pareil et d'autant plus qu'elle et lui ne se connaissaient pas vraiment finalement. Mais le Nerbosc eut du mal à oublier les mots du Paon Argenté qui revinrent sans cesse dans son esprit lorsqu'il revit Marianne la fois suivante. Il avait profité du voyage de Brynden vers Hautjardin pour rejoindre Castel-Bois de son côté et proposer à la jeune femme de s'aventurer un peu hors de chez elle pour lui changer les idées. Le voyage qu'ils firent jusqu'à Harrenhal, bien que sous un faux prétexte au moment du départ, fut propice aux deux conflanais pour faire plus ample connaissance. Au fur et à mesure que les jours passaient et que Lucas découvrait un peu plus la jeune femme, il se mettait à admirer un peu plus les différents aspects de la personnalité de la dame. Lorsqu'il put danser à Harrenhal avec elle, tout le monde sauf les premiers concernés purent remarquer la délicatesse avec laquelle il la tenait et les sentiments que trahissaient son regard même s'il ne voulait pas encore se l'avouer.

Il fallut attendre quelques lunes encore, après la venue de la princesse Daenerys Targaryen et sa mère Rhaella à Corneilla, pour célébrer ses nouvelles fiançailles avec Brynden. Une longue séparation se faisait imminente, lui partait pour Winterfell, alors que Marianne accompagnait le convoi conflanais à Lancehélion pour le mariage princier. Et le chevalier ne pouvait se résoudre à ce que leurs routes partent ainsi, chacune de leur côté sans qu'il ait pu lui dire ce qu'il ressentait. Il n'attendait pas particulièrement de réponse, jamais il n'aurait exigé de la jeune femme qu'elle réponde de manière positive à ses avoeux, il voulait simplement se montrer honnête, dévoiler ses arrières pensées chaque fois que son regard se posait sur elle, son coeur emballé chaque fois qu'ils passaient un moment ensemble. Si la réponse de Marianne l'inquiéta pendant un temps, elle lui avoua néanmoins à demi mots qu'elle n'était pas indifférente à son amitié et que d'ailleurs, il ne semblait pas bénéficier d'une amitié comme les autres, mais il lui fallait du temps et leurs voyages respectifs allaient leur accorder cela. Après un baiser volé, Marianne fut partie et Lucas dut oublier les tourments de son coeur pour se concentrer sur les matières d'état.

En effet, même si de son côté Lucas essayait toujours d'entamer une paix durable avec les Bracken grâce à leur héritière Barbara, son père avait d'autres projets plus pressents. Après des années de discussions progressives avec le Nord pour réchauffer leur rapport et mettre la rancœur de Catelyn Tully à leur égard de côté, afin d'imaginer une paix durable entre leurs deux régions et une sorte de retour des Tully à Vivesaigues, à travers la descendance d'Eddard et Catelyn. Cependant, l'émissaire eut droit à un couple fermé, dur et froid, rien que son père n'aurait pu présager avec leurs derniers échanges de corbeaux. Lucas dut faire preuve de patience et de persévérance pour enfin faire entendre sa proposition au couple : une union entre Sansa et Hoster, pour créer une branche de Nerbosc à Vivesaigues. Si les Stark ne lui dirent pas non, ils n'approuvèrent pas pour autant, promettant seulement de se rendre à Corneilla prochainement pour que les deux jeunes gens puissent se rencontrer et aviser en fonction.

Après une prière dans le bois sacré, Lucas ne s'attarda pas dans le Nord et fit la route à bride abattue jusque dans le Val d'Arryn pour assister au mariage de la sœur de son meilleur ami Andar. Mais alors qu'il quittait Rougefort pour rentrer à Corneilla et faire son rapport à son père, il apprit que le Loup Silencieux venait de s'éteindre. Sincèrement peiné par ce décès et comprenant un peu mieux l'étrange état du suzerain lors de sa précédente visite, Lucas décida de faire le voyage avec le convoi du Val pour présenter ses hommages aux Stark au nom des Nerbosc et du Conflans. Il profita de l'occasion pour renouveler l'invitation à Corneilla à Catelyn lorsqu'elle se sentirait prête, et évoquer leurs projets à Robb Stark, le nouveau suzerain du Nord.

Toutes ces péripéties, du joyeux mariage d'Ysilla, à la vie courte de Ned et à la peine de Cat firent prendre une décision plutôt irrationnel au Nerbosc, qui une fois sont rapport fait à son père, fonça tout droit chez les Harlton pour demander la main de Marianne à Arwood. Le temps était précieux, la vie était précieuse et il n'y avait qu'une personne avec qui il voulait partager cela, c'était la belle brune de Castel-Bois. Et tout juste après avoir célébré leurs fiançailles, le jeune couple se rendit chez les voisins des Harlton à Bel-Accueil pour assister au mariage de Liance Vance avec Desmond Mallister. Une fois ces festivités passées, Lucas et Marianne reprirent la route ensemble comme lors de leur premier voyage pour se rendre à Castral-Roc où le Nerbosc avait promis de rendre visite à son amie Walda Frey, devenue Lannister l'année auparavant. L'occasion pour lui également de réaffirmer l'alliance entre l'Ouest et le Conflans face aux troubles fer-nés.

Lucas assista avec beaucoup d'émotions au mariage de son frère Brynden avec la princesse Daenerys Targaryen, remarquant à quel point son frère faisait des efforts pour que la dragonne se sente à son aise. Mais pour une raison que Nerbosc ne pouvait expliquer, la nouvelle mariée ne semblait pas réceptive et pas plus se plaire à Corneilla malgré les efforts des Nerbosc de toutes les générations et ceux de ses dames de compagnie. C'est peu de temps après ce mariage, grâce à la venue de Catelyn Stark et sa fille Sansa, que de nouvelles fiançailles furent enfin annoncées, synonymes de paix et de réunification pour le Conflans. Cet engouement de joie et cette sensation de vie précieuse toujours importante pour le couple, les incitèrent à se marier relativement rapidement et en très petit comité, de manière presque inaperçue pour ne pas manquer de respect à l'Orage touché par une terrible peste.

Cependant, peu de temps après cela, les moments de bonheur semblèrent terminés pour de bon, laissant place à l'horreur et à l'angoisse. Des fer-nés avaient été signalés au Cap des Aigles et non loin de Salvemer, alors Lucas avait décidé comme d'autres volontaires d'aller renforcer les rangs des hommes chez les Mallister. Malgré cette prudence du côté des conflanais, les fer-nés vinrent tout de même frapper de plein fouet la forteresse des Aigles. Le choc fut d'une violence sans pareil et nombreux furent les hommes du Conflans à périr à ce moment là. Par chance, comme si les Anciens avaient veillé sur lui ou que les prières de son épouse avaient été exaucées par les Sept, Lucas ne fut pas vraiment blessé. Mais on ne put pas en dire autant de son oncle Dayron et de son cousin Robb. C'est d'ailleurs lorsque Lucas vit son oncle tomber, qu'il se précipita vers lui, oubliant toute prudence, et qu'un fer-né reconnaissant ses couleurs, choisit de l’assommer plutôt que de le tuer. Suite à cela, Lucas passa plus de six lunes en captivité des fer-nés, d'abord à Salvemer, jusqu'à ce qu'ils soient repoussés par l'armée de son père. Il se retrouva donc à Pyk avec d'autres hommes du Conflans ainsi que des femmes. Il passa les premières lunes à jurer et à maudire les fer-nés pour toutes leurs actions. Puis épuisé et esseulé, sa colère finit par se consumer seule et s'éteindre. Il le reconnait, il n'a pas vraiment été maltraité par ses geôliers. La nourriture était mauvaise et peu abondante, mais il n'a jamais été torturé d'aucune façon, aillant même le droit occasionnellement de manger en compagnie d'Alannys Greyjoy, ou de passer du temps en compagnie des autres otages, dans les couloirs de Pyk, sous bonne surveillance.

Néanmoins, cet épisode le marqua durablement. A son retour dans le Conflans, il crut d'abord que tout allait bien et qu'il pouvait reprendre sa vie comme si de rien était, comme s'il n'avait jamais été capturé à Salvemer, privé de près de 7 lunes de sa vie, sans plus aucun pouvoir sur celle-ci. Le retour à Castel-Bois fut plus périlleux qu'il ne l'aurait jamais songé. Se réveillant en sueur au beau milieu de ses nuits, enchainant les cauchemars, ne supportant plus le trop grand calme ou les événements trop bruyants. Il n'aimait plus le contact même avec ses proches et celle qu'il aimait tant pourtant. Sursautant bien plus que de raison à la moindre occasion. Le Lucas joyeux et positif que la région a connu pendants des années n'est plus. Le peu de patience qu'il avait a complètement disparu, il ne sourit plus, s'isole énormément, ne parle presque plus et s'obstine pourtant à dire que tout va bien. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il a décidé de participer aux joutes du tournoi de Lestival, comme avant, avec ses amis, comme si les fer-nés n'avaient jamais existé.

DRACARYS



honor over life
I don't know where you're going but do you got room for one more troubled soul ? I don't know where i'm going but i don't think i'm coming home. I'll check in tomorrow if i don't wake up  dead. This is the road to tuin and we're starting and the end.

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
LUCAS + old wounds opened and bled again C2yZ
LUCAS + old wounds opened and bled again 3162407052_1_6_8qCSp3WF
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8134
Date d'inscription : 27/02/2015

LUCAS + old wounds opened and bled again Empty
MessageSujet: Re: LUCAS + old wounds opened and bled again   LUCAS + old wounds opened and bled again EmptyLun 16 Juil - 20:01

Validation

Gloire à Tad Cooper LUCAS + old wounds opened and bled again 1574943387



félicitations

Félicitations te voilà validé(e) ! Tu vas pouvoir bientôt commencer à RP mais avant quelques formalités administratives ! Pour que votre avatar apparaisse dans le bottin il faut le recenser ici et si vous êtes noble également pour que la famille vous soit réservée et apparaisse dans l'annexe des familles nobles prises du forum. Vous pouvez aussi créer vos scénarios par ici. Attention, lisez bien les règles. Vous pouvez aussi aller lire la base de données si ce n'est pas déjà fait. Nous vous encourageons vivement à vous créer une fiche de liens et une fiche de rp. Vous pouvez aussi aller faire connaissance dans le flood ! Si tu es perdu(e), nous avons une section parrainage ici où des parrains pourront te guider pour te retrouver dans l'univers et le forum ^^

Et la règle la plus importante : AMUSEZ VOUS !

DRACARYS


The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

LUCAS + old wounds opened and bled again Empty
MessageSujet: Re: LUCAS + old wounds opened and bled again   LUCAS + old wounds opened and bled again Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LUCAS + old wounds opened and bled again
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS
» KI ROL STANLEY LUCAS DWAT EKTREMIS MERIKEN AP JWE NAN KAN MARTELLY
» Stanley Lucas, l'homme des occupants.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Conflans-
Sauter vers: