RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine
Blurd Mervault
Capitaine
Valar Dohaeris
Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. PNhZr5zp_o
Ft : Aidan Turner
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett
Messages : 784
Date d'inscription : 30/10/2016

Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. Empty
MessageSujet: Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau.   Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. EmptyDim 15 Juil - 21:58

Blurd Mervault

l'honneur à portée de doigts




feat. Aidan Turner

Prénom Nom : : Blurd Mervault Date et lieu de naissance : lune 12 de l'an 272 à Port-réal Statut de sang : Ancien roturier se retrouvant anobli durant son enfance, grâce à son père.   Statut social : Fils du chevalier oignon, capitaine du Lady Marya Situation maritale : Marié à Mary Mertyns Allégeance : Son père, Davos Mervault et à Stannis Baratheon Particularité : Il ne sait pas lire et écrire, a parcouru Westeros et Essos, il favorise les voyages en mer que par la terre. Il a peur des chevaux

caractère

Aventureux Impulsif Jovial Séducteur Franc Révolté Astucieux
Désinvolte   Vigilant   Analphabète


Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

Le capitaine Mervault a longtemps grandi au pied des murailles du donjon rouge et même à cette époque, il se concentrait bien plus sur les enfants les plus pauvres que les riches qui vivaient bien lotis. La politique ne l’intéresse vraiment pas, ni même les grandes lois qui permettent toujours de mieux lotir les nobles. Bien sûr, il est au courant que de l'Orage à un nouveau statut pour la loi de l'héritage, que sa nièce passerait toujours avant son fils pour Grain-de-pluie, mais la véritable liberté est d'avoir un bateau et non être aux commandes d'un donjon. Par rapport à l'indépendance des îles de Fer, obtenu grâce à la libération des otages, il est simplement ravi de voir celle qu'il avait bien connue à Essos, Asha Greyjoy, être libéré, son peuple et elle, des chaînes de la royauté Targaryenne. Mais fallait-il vraiment en venir jusqu'à des batailles sanglantes pour y parvenir. Tout semblait se décider dans le sang, et c'était cela qu'il pouvait reprocher à ces histoires.

Blurd ne pense pas que le Targaryen soit un mauvais Roi, mais comme les marins le disent souvent, le vent peut tourner à tout moment, et même le meilleur d'entre eux peut faire une erreur de jugement et mener à la mort tout son équipage. L'espérance est donc que si le vent vint à se retourner vers une nouvelle tension, le Roi ne fasse aucune erreur qui provoquerait une guerre.

Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

Se rendant beaucoup à Essos, il lui a été coutumier de croiser des gens qui se disaient d'avoir de grands pouvoirs. Des voyants, tout comme des prêcheurs du culte de R'hllor. Chacun avait ses croyances, chacun avait ses légendes et Blurd ne s'attachait réellement à aucune. D'ailleurs, jamais il aurait cru voir Devan et Matthos se convertit à ce Dieu de la lumière, Neina avait peut-être sauvé la femme de Stannis, mais qu'est-ce qui était de tous les autres morts de Westeros par la peste rouge ? C'était encore un bel exemple du pouvoir de la noblesse, car si cette prêtresse rouge avait sauvé une personne du peuple, il n'y aurait certainement pas eu tout ce remue-ménage.

Donc, oui, si ses frères sont des adeptes absolus du dieu de la lumière, tout comme de l'histoire d'Aegon, de son épée enflammée sortie d'un bûcher  et de l'histoire du dragon à trois têtes, Blurd, lui ne s'épanche pas sur le sujet. Oui, la scène s'est peut-être passée comme ils le disaient, mais qu'est-ce ça réellement apporter à l'Orage, hormis un beau spectacle ? Certains y voient peut-être de l'espoir, mais ce n'est pas son cas. Blurd lui préfère se concentrer sur sa famille et grain-de-pluie, car leur Dieuest bien gentil, mais ce n'est pas lui qui a aidé à remettre en état le donjon.


Derrière l'écran

Anwen un cetain âge 7/7 J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Dc dacey........

DRACARYS 2017, avatar par zuz', icone par spacewalker




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine
Blurd Mervault
Capitaine
Valar Dohaeris
Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. PNhZr5zp_o
Ft : Aidan Turner
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett
Messages : 784
Date d'inscription : 30/10/2016

Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. Empty
MessageSujet: Re: Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau.   Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. EmptyDim 15 Juil - 21:59

Histoire

citation cool ici







Blurd, fils d'un contrebandier

Une voix douce, une caresse sur sa joue. Le petit luttait pour ne pas voir ses yeux se fermer, voulant continuer à admirer celle qu'il nommait 'Maman.'. À côté de lui, son grand frère, dormait déjà, mais Blurd aimait apprécier ce moment et finalement, vint à se relever pour se mouvoir dans les bras de Marya. La tête contre son épaule, il attrapa une de ses mèches de cheveux et lui demanda s'il rentrerait bientôt, avant de se laisser emporter par le sommeil, se sentant en sécurité. 

Blurd était le fils de Marya, une femme courageuse et souriante, elle avait toujours grandi à Port-réal, son père étant un charpentier pour les bateaux, un travail honnête qui lui permettait de prendre soin de sa famille. La douce jeune fille eut une enfance paisible, ne connaissant pas réellement les aléas de la pauvreté, ni même de la richesse. Sa vie se retrouva chamboulée quand elle tomba amoureuse d'un jeune de Culpucier, qui à l'inverse d'elle, savait ce qu'était de ne pas pouvoir manger chaque jours. Il devint très vite son aventure, si son père confectionnait des bateaux, lui voyageait avec. Elle savait que ces agissements n'étaient pas légaux, mais son coeur ne battait que pour lui, ce fut son premier combat, celui de pouvoir faire briller le regard de Davos. Un mariage d'amour, mais surtout d'attente du retour de l'être aimé, le regard toujours porté vers l'horizon et s'il arriva à temps pour assister à la naissance de Dale, ce ne fut pas le cas pour Blurd. L'enfant vint à rencontrer son père, des semaines plus tard. 

Grandissant dans les rues de la capitale, l'enfant était un véritable chenapan, aimant courir, embêter les autres enfants, nager dans la baie, mais surtout, il aimait ramener des présents à sa mère dès qu'il le pouvait. Cela pouvait être une fleur sauvage ou bien un coquillage, quand ce n'était pas une simple pierre. Cadeau modeste, mais qui venait du coeur. Blurd voulait lui faire oublier l'absence de son père et souvent venait admirer l'horizon avec elle. Sa mère était toute sa vie, mais son admiration allait à son père. Déjà petit, il voulait suivre ces traces, parcourir les océans, voyager à travers les continents, découvrir tous les ports qu'il existait. L'entente avec Dale, dépendait des jours, mais il était son meilleur allié quand il s'agissait d'aller se battre contre les enfants des riches marchands. Oui, il trouvait plus facilement leur place auprès des enfants des rues que ceux qui portaient de beaux habits. Même s'il avait grandi auprès du donjon rouge, il ne fûtjamais attiré vers cette vie, ce qui le faisait rêver, c'était l'océan, rien d'autre.

Durant des années, il restait le petit dernier, le plus choyé par sa mère, celui que son père prenait dans ses bras dès qu'il revenait à la maison ou qu'il le gardait sur ses genoux quand il s'agissait de raconter ses aventures. Mais, vint le jour ou sa mère annonça fièrement qu'un nouvel enfant allait rejoindre la maisonnée. La réaction immédiate de Blurd fut de préciser qu'il n'y aurait pas assez de place pour lui, en soi il ne voulait surtout ne pas être remplacé dans le coeur de ses parents, mais ce sentiment de frustration fut très vite remplacé par l'envie de prendre soin de sa mère. Blurd s'évertuait à faire le plus de tâche domestique pour qu'elle ne fatigue pas et quand son père lui proposa un voyage avec lui, pensant soulager sa femme en prenant ses fils, Blurd refusa, ne voulant pas la laisser. Il lui tenait la main, quand elle vint à accoucher et personne n'avait réussi à le faire sortir. À ce moment précis, il était l'homme de la maison et à l'apparition de son petit frère, Matthos, un sentiment de fierté l'envahit. Blurd devenait un grand frère.

Un plus petit à la maison, Blurd put partir à l'aventure avec son père. Et quel voyage ! Jamais, il n'oublierait la sensation des vagues sous le bateau, ni même, ce sentiment de liberté qui l'envahissait. C'était un homme de l'océan, comme son père, il n'avait aucun doute. Dès qu'il posa un pied à Braavos, il tomba amoureux de ce lieu, allant même jusqu'à dire à son père que s'il devrait se marier, cela serait avec une femme venant de cet endroit et quelle aurait sans aucun doute la voix douce de sa mère. Une fois rentré chez lui, il courra jusqu'au bras de sa mère et lui affirma d'une voix emplie d'innocence, qu'un jour, il serait un aventurier des mers comme son père.

Tandis que la maisonnée était animé par des jeux d'enfants et des parents qui se parlaient, au coeur de la salle du trône, une scène qui allait changer les cours des choses à Westeros se produisit. Le roi Aerys avait fait tuer des membres de familles nobles dont les noms ne voulaient rien dire pour Blurd, mais son père semblait inquiet, n'arrêtant pas de dire que le vent allait tourner. Le lendemain, il était parti et tous eurent du mal à reprendre leur quotidien. Des semaines plus tard, Blurd fut réveiller en pleine nuit par son père, des sacs avaient été préparés. Ils quittaient Port-réal, tous ensemble, son père avait réussi à leur trouver un endroit ou vivre à Braavos. Ne voulant pas voir sa famille vivre à Westeros durant cette époque de guerre.

Cette nouvelle vie, à Essos, plaisait à Blurd. Il vint même à rencontrer une jeune fille qui deviendrait par la suite, son premier béguin et sa maîtresse favorite. À chaque nouvelle venue de son continent natal, il allait le répéter à sa mère qui s'inquiétait pour ceux qu'ils avaient laissé derrière et surtout son époux qui ne pouvait pas rester en arrière. La dernière fois que Blurd l'avait vu, il l'avait aidé à remplir son bateau de ravitaillement et c'était surtout l'odeur des cagettes d'oignons qui lui revenait à l'esprit. Ce jour-là, le jeune garçon ignorait à quel point ces oignons allaientchanger le cours de sa vie, non tout ce qui l'avait préoccupé, c'était de voir son père repartir vers Westeros, alors que sa mère attendait un heureux évènement.

Blurd Mervault, fils d'un chevalier

Les échos de la fin de la guerre à Westeros vinrent à arriver à Essos, mais pas de nouvelle de son père. Blurd essaya même de se faire engager sur un bateau marchand pour partir à la recherche de son père, mais au moment où il arriva à convaincre un capitaine, sa mère accoucha. Maric vint à rejoindre la famille, encore un garçon, encore une naissance loupée par Davos. Il fallut quelques semaines plus tard pour que celui-ci réapparaisse, un grand sourire, mais avec des doigts en moins. Marya resta figée face à la main de son époux, mais il vint à la rassurer, ajoutant que Stannis Baratheon allait leur offrir une meilleure vie. L'incompréhension fut totale, avant que l'homme devenu le chevalier oignon vint à raconter ce qu'il avait fait. Durant des lunes, ils s'étaient tous inquiéter pour lui, l'imaginant même mort, mais celui-ci s'était fait une place auprès d'un homme puissant, d'après ses dires. Le même homme qui lui avait coupé ses phalanges. À présent, Davos voulait emmener sa famille à Accalmie, pour rejoindre l'homme qu'il avait juré de servir jusqu'à sa mort. Ils allaient quitter Essos pour retourner vers leurs terres, sans retourner chez eux à Port-réal. L'Orage allait devenir la demeure de cette famille.

Marya tenait dans ses bras, le petit dernier, tandis que ses trois autres fils suivaient les pas de leur père. Blurd n'en revenait pas de l'immensité du château, cela en était même perturbant, comment faisait-il pour ne pas se perdre ? La présentation à Stannis lui parut très froide, ce n'était pas un petit rigolo pour sûr, mais le regard empli d'admiration de son père envers lui, le poussait à apprécier cet homme, quoiqu'il ait coupé les doigts de son père. Encore, à présent, il ne comprenait pas, son père leur avait permis de survivre et en récompense, il lui avait coupé les doigts pour avoir agi en contrebandier, sauf que sans ça, il ne serait peut-être plus de ce monde. Dans sa tête, il n'arrêtait de se répéter qu'il ne devait pas ouvrir sa bouche sans risque de se faire couper les doigts comme son père, mais cela se révélait très difficile .

Passant quelque temps, au château, Blurd se baladait et un des hommes de Stannis vint à sa rencontre. Il tenait un cheval et lui proposait de grimper dessus. L'intrépide jeune homme ne pouvait résister, malgré que jamais de sa vie, il n'était monté à cheval. Les premiers instants se passèrent bien, mais quand le garde lâche les rênes, la monture s'énerva et partit aux galops, avant de faire voltiger Blurd. La frayeur de sa vie, il refusa de retenter l'expérience, même quand l'homme signifia qu'un fils de chevalier devrait savoir le faire. Ricanant, il répondit qu'il était le fils d'un contrebandier pas d'un chevalier. Après sa chute, il se retrouva confronter à des hommes qui vinrent à se moquer de son statut d'ancien roturier, sa réaction fut de réagir avec les poings et c'est son père qui vint le séparer des autres.

Blurd était hors de lui, il voulait retourner à leur ancienne vie, là où il n'était pas jugé à chaque instant, il cria aussi sur son père lui demandant comment il pouvait servir un homme qui lui avait coupé ses doigts. Davos posa une main sur l'épaule de son fils et là vint à dire qu'ils venaient de nul part, mais qu'ils se devaient de toujours agir pour les causes justes. Son père n'avait pu laisser mourir des personnes de faim, alors qu'il avait les moyens de les aider. N'y avait-il pas plus belle valeur que cela ? Puis d'un sourire, il ajouta que pour une juste cause, il valait mieux agir, même si pour ce faire, il fallait contourner quelques règles. Une phrase rassurante pour le jeune garçon, son père était toujours le même, malgré son évolution sociale. Finalement, outre son statut de chevalier, Stannis leur donna, avec accord royal, de la terre et un donjon, mais surtout un nom allait suivre leur prénom. Ils devinrent la maison Mervault de Grain de pluie. Un grand honneur, mais pour ne pas oublier leur racine et surtout leur histoire, l'emblème et la citation de la famille venaient à faire rappeler l'instant qui avait changé leur vie à jamais, l'histoire des oignons et des doigts coupés.

S'habituer au nom Mervault, ne fut pas simple, mais pour son père, il tentait d'être à la hauteur. Ses parents eurent d'autres fils, des enfants qui ne connaîtraient que cette vie parmi les nobles, mais par chance, Davos continuait à voyager quand il le pouvait et emmenait ses fils aînés avec lui. L'appel de l'océan restant toujours aussi important pour cette famille.Toujours dans l'ombre de son père, Blurd rêvait d'indépendance, de pouvoir voyager de son propre chef et l'occasion se prêta à lui quand un jour, à Lys, un homme joua son vieux bateau au jeu de cartes. Sans réfléchir, le Mervault vint à jouer tout l'argent qu'il possédait et ne fut pas loin, de même perdre sa propre liberté, mais finalement, il gagna le bateau. Face à ce qui pouvait ressemblait à une épave, ces yeux brillaient. Il mit un certain temps à le restaurer et il nomma ce bateau en l'honneur de sa mère 'Lady Marya.'

Blurd Mervault, capitaine du Lady Marya

L'enfant né dans un des quartiers de Port-réal avait bien changé. À présent capitaine de son bateau, il transportait ds marchandises entre les divers ports et si de par son nom de famille, certains venaient à l'appeler "Ser'", il précisait très vite son titre de "capitaine.' Jamais, il n'avait eu envie d'apprendre à lire et à écrire, trouvant qu'il s'en sortait très bien sans avoir une plume ou un livre à la main. Tout ce qui comptait réellement, c'était de savoir se défendre, mais surtout être un bon navigateur. Son père lui avait tout enseigné de ces années de contrebandier, mais Blurd comme il lui avait enseigné Davos, transgressaient les règles que quand la cause était juste. C'est d'ailleurs avec cet idéal en tête qu'il obtient une cicatrice sur le visage. Pour dire vrai, la jeune femme était de grande beauté, mais cela, il le remarqua qu'une fois, son visage saignant, alors qu'il avait voulu l'aider à se défaire de l'emprise de deux hommes. Comme beaucoup d'autres, elle rejoint le rang de ses maîtresses, il ne se lassait pas de la beauté des femmes, mais se respectait à une règle, pas plus d'une dans un port, car cela pourrait apporter bien des soucis, si elles se rencontraient. Bien sûr, sa réputation de coeur volage le suivait et si elles restaient près de lui, c'était qu'elles acceptaient de le partager. Blurd n'était pas prêt de vouloir se passer la corde au cou, comme Dale venait de le faire. Aucune femme n'était jamais arrivée à la hauteur de sa mère dans son esprit, ce qui le convenait dans l'idée qu'il n'était pas prêt de se marier.

Passant plus de temps en mer qu'à terre, dans les tavernes plus que dans les châteaux, il aimait tout de même regagner les terres de l'Orage et surtout le donjon de sa famille. Blurd comme à chacun de ses voyages, ramenait toujours un cadeau à Marya, ainsi qu'à deux plus jeunes frères, bien différents de lui. Si les premiers se vouaient tous a la mer, les autres se tournaient vers la chevalerie, Devan étant même devenu écuyer de Stannis. Tous différents, mais pas moins proches. Les Mervault avaient su s'élever du plus bas, et même si certaines vieilles familles de nobles ne les acceptaient pas, ils restaient des proches de Stannis Baratheon.

L'homme au regard obscur, aux boucles sombres, restait fier de ses origines et surtout ne se destinait qu'à une vie sur l'océan, tout en servant les Baratheon. Comme son père, il estimait beaucoup cette famille et pour eux, si la cause était juste, donnerait sa vie. Après tout, cela resterait une aventure à croquer à pleine dent.

Blurd Mervault, capitaine, époux et père

Le messager de l'océan. Apportant des nouvelles de sa famille à Eleyna, il lui demanda de lire une autre lettre qu'on lui avait confiée. Il eut beaucoup mal à entendre les mots qui sortaient de sa bouche. Ayara était morte en mettant leur enfant au monde. Enfant dont il ignorait tout jusqu'à ce moment-là. Un véritable choc, Eleyna le poussa dans le bon sens et il était décidé à aller chercher son fils à Braavos. S'arrêtant à Grain-de-pluie pour annoncer la nouvelle aux siens, il apprit un autre fait qui viendrait à changer sa vie. Son père l'avait fiancé à Mary Mertyns, lui allait vivre un mariage politique, lui qui passait sa vie à aimer, devait se résoudre qu'on lui impose une femme. Les accords furent passés, il était décidé que le mariage soit célébré avec le retour de son bâtard. Il prit bien son temps à Bravos à découvrir cet enfant de quelques lunes. Ayaral'avait nommé Davy en l'honneur de ce père dont elle entendait si souvent parler par l'homme qu'elle avait aimé. Cet enfant, son enfant allait avoir une belle vie qu'importe le nom qui se devait de suivre son nom, Storm, Mervault ou rien du tout, il restait son fils, son sang et celui d'Ayara.

Une fois mariée, Mary dut venir s'installer dans le petit donjon partager avec le reste de la famille. Sa mère comme à son habitude, gardait le sourire et s'occupait de sa maisonnée sans jamais se plaindre. Elle choyait Davy durant les absences de Blurd en mer et tentait de faire comprendre à Mary, que la vie d'une épouse de marin était une vie de solitude avant tout. La réalité, c'était que Blurd n'était pas attaché à son épouse, favorisant toujours des moments avec son fils au lieu qu'auprès de son épouse quand il était à Grain-de-pluie, puis il avait toujours ses maîtresses qui elle étaient contente de le voir quand ils venaient dans leur port, alors pourquoi se confronter à une épouse quand il peut réussir à aimer ailleurs ?! 

C'était un matin comme un autre, Dale était parti pour Lys avec son bateau, son père était avec Matthos, Maric et Devan à Accalmie auprès du suzerain. Blurd lui était au donjon, courant avec son fils dans les bras, après Steffon. Leana, l'épouse de son frère, riait aux éclats, tandis que Mary restait égale à elle-même. Quand sa mère vint à sortir, Blurd se stoppa net. Donnant son fils à Leana, il s'approcha d'elle, mais elle lui fit signe de ne pas s'approcher davantage. Le petit Stannis était malade et elle précisa que ce n'était pas le premier dans le Bois-la-pluie, Marya avait peur, il le voyait bien, mais surtout, elle voulait que son fils parte avec le reste de la famille, les protège. Une fuite, que Blurd eut du mal à accepter, car c'était laisser sa mère en arrière, mais il n'avait jamais pu rien lui refuser. Ce fut le cœur lourd, qu'il emmena tout le monde au "Lady Marya'" et prit la direction de Lys. Retrouvant Dale, il lui confia la famille, ainsi que SalladhorSaan, un ami pirate de la famille.

Ne pouvant rester en arrière, il prit autant de vivre qu'il pouvait se le permettre et retourna en direction de l'Orage. Son premier regard sur les côtés lui brisa le cœur, il ne semblait ne plus y avoir de vie. Se dirigeant vers le donjon, il n'y avait aucun bruit. Puis, à l'extérieur, il remarqua sa mère le dos collé contre le mur, du sang coulait de ses yeux et dans une couverture était enveloppé Stannis, sûrement avait-elle voulu l'enterrer, mais la force lui avait manqué. Elle n'était plus, elle était partie seule. Tombant à genoux, aucune larme ne colla sur ses joues, non, c'était la colère qui le submergeait. Jamais, il n'aurait pas dû la laisser et pourquoi son père n'était-il pas là ? 

Ne se laissant guider que par sa colère, il retourna à son bateau pour se diriger vers Accalmie. Mais une fois, face au château, il remarqua que les portes étaient closes, aucun moyen de communiquer avec l'intérieur, ils avaient simplement choisi de se mettre à l'abri sans penser à tout le peuple qui ne pouvait pas se le permettre. Là, incapable de surmonter la mort de sa mère, il emmena des vivres aux familles près des côtes, voulant aider ceux qui arrivaient à survivre à cette peste. L'épuisement l'envahissait, rien ne semblait s'améliorer. Une terre recouverte par la mort. Attendant quelques jours, pour être certain que la maladie n'avait pas pris place sur son équipage, il repartit en direction de Lys, retrouver le sien et surtout leur annoncer la mort de Marya et Stannis. La surprise fut qu'il trouva son plus grand réconfort dans les bras de son épouse, il se laissa aller à la colère, aux larmes, mais elle ne prit pas peur et arriva même à le ramener à elle. Sa mère avait choisi son père, mais son père n'avait jamais été trop présent pour elle. Il ne voulait pas être ainsi avec Mary, là, il se jura de tenter d'être un époux fidèle, mais surtout une personne qui ferait toujours passer sa famille avant ce qu'on pouvait appeler le devoir. La peste rouge vint à disparaître, Maric était mort de ce fléau à Accalmie. Une époque funeste pour les Mervault, et pour l'Orage, tout simplement. Cela poussa Matthos et Devan à se convertir au culte de R'hllor, ils avaient vu en Neina, la lumière de ce Dieu si puissant.

La vie reprit son cours à Grain-la-pluie. Blurd refusait de parler avec son père, lui en voulant énormément pour cette mort en solitaire qu'avait vécu Marya. Il avait besoin d'un coupable, d'un coupable fait de chair et de sang. La nouvelle de la grossesse de Mary vint à lui réchauffer le cœur, sa mère aurait été heureuse de voir le donjon se remplir d'enfants, c'était ce qu'elle aimait le plus. Il fut présent à l'accouchement de son deuxième fils, Martyn. Même s'il aimait ses fils, l'émotion fut plus forte quand son frère lui mit sa fille, tout juste née, dans ses bras. Une Marya venait de reprendre place dans la famille et à cet instant toutes ses pensées étaient tourné vers sa mère. Rien ne se perd jamais, et Marya Mervault, serait toujours en vie, tant qu'il y avait une personne pour se rappeler d'elle. Quoiqu'il ait compris cela, il restait buté sur le fait qu'il ne voulait pas voir son père, mais l'heure de la confrontation arriverait sûrement à grands pas, car les deux se retrouveraient au tournoi de Lestival.



DRACARYS 2017, gif par tumblr




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. C71w
Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. Tumblr_pszb6xgzOO1wze9hq_1280
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 9200
Date d'inscription : 22/08/2015

Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. Empty
MessageSujet: Re: Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau.   Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. EmptyLun 16 Juil - 11:08

Validation

Mon petit corbeau des mers favoris Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. 2414428499



félicitations

Félicitations te voilà validé(e) ! Tu vas pouvoir bientôt commencer à RP mais avant quelques formalités administratives ! Pour que votre avatar apparaisse dans le bottin il faut le recenser ici et si vous êtes noble également pour que la famille vous soit réservée et apparaisse dans l'annexe des familles nobles prises du forum. Vous pouvez aussi créer vos scénarios par ici. Attention, lisez bien les règles. Vous pouvez aussi aller lire la base de données si ce n'est pas déjà fait. Nous vous encourageons vivement à vous créer une fiche de liens et une fiche de rp. Vous pouvez aussi aller faire connaissance dans le flood ! Si tu es perdu(e), nous avons une section parrainage ici où des parrains pourront te guider pour te retrouver dans l'univers et le forum ^^

Et la règle la plus importante : AMUSEZ VOUS !

DRACARYS



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. Empty
MessageSujet: Re: Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau.   Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Blurd Mervault - L'Océan est l'enfant du ruisseau.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Le Grand Enfant : Otsumi Kira
» Qu'est-ce qui te ferait plaisir, mon enfant?
» Danse avec moi, enfant de Dragon. [Elena]
» L'art est un jeu d'enfant ! | Andorre & Islande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Orage-
Sauter vers: