RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! ASHA + she's not for burning 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici ASHA + she's not for burning 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 ASHA + she's not for burning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
ASHA + she's not for burning C2yZ
ASHA + she's not for burning Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

ASHA + she's not for burning Empty
MessageSujet: ASHA + she's not for burning   ASHA + she's not for burning EmptyDim 15 Juil - 18:50

Asha Greyjoy

we do not sow




feat. keira knightley

Prénom Nom : : Asha Greyjoy Date et lieu de naissance : An 276, lune 1 à Dix-Tours Statut de sang : noble de la maison Greyjoy Statut social : princesse du Sel et du Roc depuis l'an 300, capitaine du Vent Noir depuis l'an 283, héritière de Balon Greyjoy depuis l'an 289 Situation maritale : en concubinage avec Qarl Pucelle, bien que non exclusifs Allégeance : à son père Balon Greyjoy, à sa famille aussi bien les Greyjoy que les Harloi, et aux fer-nés Particularité : Bien que Balon ait un fils et que les hommes priment sur les femmes pour l'héritage, c'est bien Asha qui est l'héritière des Greyjoy ; elle a découvert un archipel de trois îles à l'ouest de la mer du Crépuscule

caractère

rusée butée séductrice orgueilleuse éloquente indélicate intrépide sanguine habile provocatrice


Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

Dire que Asha Greyjoy n'a aucun intérêt pour la politique du roi Rhaegar Targaryen serait un euphémisme. Même avant leur indépendance officielle, la politique des Sept Couronnes n'a jamais suscité beaucoup d'attention chez les fer-nés, leurs coutumes et leur culture étant bien trop différentes de celles des contrées vertes. Et sans avoir un intérêt pour la politique du Dragon, les fer-nés et Asha en particulier n'a jamais eu confiance en Rhaegar. Un homme qui provoque une guerre et responsable de milliers d'hommes pour les beaux yeux d'une nordienne ne lui dit rien qui vaille. Alors évidemment, depuis que les Îles de Fer ont saisit leur indépendance à force de combat, la politique du Roi et la confiance qu'Asha pourrait avoir pour lui est devenue inexistante. La seule politique qui l'intéresse est celle de son père, Balon Greyjoy. Et là, bien que ses avis divergent sur certains sujets, elle a totalement confiance en lui. Éventuellement, le seul aspect de la politique du Targaryen que Asha garde à l’œil, c'est de savoir s'il tient parole et s'en tient à son édit vis à vis de leur indépendance, mais là, la confiance doit se montrer réciproque.

Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

Asha ne croit pas vraiment en la magie. Elle a la foi en le Dieu Noyé, bien qu'elle ne soit pas aussi fervente que d'autres membres de sa famille, elle croit à certains miracles, à un certain mysticisme, mais elle n'en fait pas des tonnes sur le sujet comme certains prétendus magiciens ou chez les gens superstitieux. Si on doit appeler ses événements "magiques" elle les considère comme normaux, comme naturels, faisant partie du monde et de l'équilibre global. Toute force doit avoir son opposée. Donc s'il y a des phénomènes et des gens plus puissants, plus "doués" dans ce monde, c'est qu'ils ont une raison d'être là et tant mieux pour eux, pas besoin de les vénérer pour autant. Après, depuis cette fameuse comète rouge dans le ciel, il ne semble pas à Asha que la "magie" ait influencée sa vie de quelque façon que ce soit. Bien sûr, elle a rencontré Leeven et même son dragon. Elle a été surprise parce que ces créatures avaient disparus depuis plus d'une centaine d'années, mais il ne lui a pas fallut bien longtemps pour se faire à l'idée une bonne fois pour toute. Il y a un dragon, point, pas la peine de se poser mille et une question sur la raison de son existence, cela ne changerait pas sa présence pour autant. Mais ce dragon bien que majestueux, elle doit le reconnaître, n'a nullement changé la vie de la Capitaine.

Derrière l'écran

Agathe/aslaug. 25 ans 6 jours par semaine J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Voir chez Wynafryd pour les détails. Mais pour la petite histoire, après avoir apprivoisé le forum avec Wynafryd, je n'ai pas résisté à prendre mon personnage favori de la saga, ma queen, mon bébé, Asha Greyjoy (celle des libres hein, pas de la série, quoi que cette dernière saison encore, ça allait).

DRACARYS, avatar par Box&Shock, icone par aslaug.


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
ASHA + she's not for burning C2yZ
ASHA + she's not for burning Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

ASHA + she's not for burning Empty
MessageSujet: Re: ASHA + she's not for burning   ASHA + she's not for burning EmptyDim 15 Juil - 18:50

Histoire

No fight is hopeless till it has been fought






année 285, lune 5


L’ambiance qui régnait dans la pièce était pour le moins étrange. C’était un mélange de pression intense et d’un calme paradoxal. Voilà plusieurs heures que les cloches résonnaient sur l’ensembles des Îles-de-Fer pour informer de l’arrivée de l’ennemi. Nous ne semons pas. Tels étaient les mots de leur Maison. Et pourtant… Balon Greyjoy était en train de récolter de ce qu’il avait semé. Et ça n’était pas le butin qu’il avait alors espéré. Avant même qu’Asha n’est le temps de comprendre ce qu’il se passait, sa mère, Alannys Greyjoy, était venue la chercher, paniquée, lui demandant de prendre les quelques objets auxquels elle accordait de l’importance et de la suivre au plus vite, Theon était déjà avec elle, le regard apeuré. L’unique fille du couple avait lancé un regard autour d’elle pour voir ce qu’elle pouvait bien prendre avec elle. Son choix fut vite fait. Elle avait saisi le petit poignard que son oncle Victarion lui avait offert quelques lunes auparavant pour son treizième anniversaire. Elle avait conservé la poupée de fortune qu’elle avait déjà dans les mains lorsque sa mère était entrée, puis elle avait attrapé le livre de son oncle Rodrik qui trônait sur la table. Elle lui avait promis d’en prendre soin lorsqu’elle lui avait emprunté et elle ne comptait pas rompre sa promesse. Puis le petit groupe s’était dirigé en vitesse vers le dernier étage de la plus haute tour de Pyk. D’autres personnes se trouvaient déjà dans la pièce. Il y avait des membres d’autres familles séjournant dans le château au moment de l’attaque, qui ne pouvaient pas se battre, des vieillards, des femmes, des enfants en bas âge. Et plusieurs servants de la famille qui rentraient dans ces mêmes critères.

Asha avait fait preuve de patience jusqu’à présent, mais après plusieurs heures à attendre et à entendreles canons, les cris et le métal des armes qui s'entrechoquaient, elle ne tenait plus en place. Elle regrettait à présent d’avoir pris la poupée, elle ne lui était d’aucune utilité. Elle se serait sentie bien plus à l’aise avec une lame supplémentaire en sa possession. Bien que effrayée les premiers instants, parce que totalement décontenancée vis à vis de ce qu’il se déroulait à Pyk, les sanglots et les tremblements des gens dans la pièce finirent par l’exaspérer et lui ôtèrent toute peur. L’adrénaline commençait à faire effet en elle. Puis ce fut plus fort qu’elle et Asha se précipita hors de la pièce, laissant poupée et livre derrière elle. En un bond agile elle avait rejoint la porte, et l’avait ouverte tout juste pour s’en extirper. Les deux gardes qui stationnaient devant furent pris de court et en quelques instants la fillette avait disparu à l’angle du couloir. Ce n’est qu’Alannys sortant derrière elle en paniquant qui les fit réagir. L’un des deux gardes la maintint sur place, lui demandant de ne pas sortir de là et de rester en sécurité. L’autre lui promit d’aller récupérer Asha.

Mais la jeune fille avait déjà filé. Elle connaissait tous les recoins du château, les moindres couloirs, les moindres passerelles. Tout ce qui se camouflait derrière chacune des portes. Et pourtant Asha marchait sans trop savoir où elle allait, son poignard à la main. Elle se déplaçait en fonction des bruits et des cris qui résonnaient. Tentant de s’en approcher, sans pour autant y courir tête baissée. Elle finit par se retrouver vers le bas de la tour. Il y avait moins de bruit et de plus en plus de cadavres. Les ennemis étaient déjà passés par là. La fille du Kraken ralenti la cadence et se tint un peu plus sur ses gardes. Un gémissement la fit sursauter. A quelques pas d’elle, un homme était en train d’agoniser. Asha grimaça et s’approcha de lui doucement. Il s’agissait d’un  fer-né. Il lui semblait le reconnaître, mais elle n’en était pas sûre pour autant, ses cheveux souillés de sang, camouflant l’essentiel de son visage. La fille du Kraken s'accroupit pour dégager son visage lentement. Il essaya de lui parler, mais en vain, c’était déjà trop tard pour lui. Ca n’était pas le premier cadavre qu’elle voyait, mais c’était la première fois qu’elle en voyait autant au même endroit, surtout autant des siens. Alors qu’elle allait reprendre sa progression, un visage familier attira son attention un peu plus loin. Asha poussa un cri. “Non !” Elle fit un bond pour enjamber les cadavres qui la séparait du corps qui l’avait interpellée. Elle se sentit submergée par toutes sortes d’émotions, des larmes montèrent, faisant luir ses petits yeux. Mais ce qu’elle ressentait surtout, c’était une rage, une colère toute nouvelle bouillir en elle. Elle retourna le corps inerte avec une force qu’elle ne se connaissait pas. Elle ne s’était pas trompée malheureusement, elle l’avait ressenti dans sa chair. C’était bel et bien Maron Greyjoy, qui gisait là, inerte. Elle lui frappa le torse de son petit poing serré, poussant un nouveau cri. Elle connaissait la mort, elle l’avait côtoyé, mais naïvement, comme une enfant de son âge, elle ne l’avait jamais envisagé pour ses proches, certainement pas pour son père et ses grands-frères, de féroces combattants. Et pourtant, Rodrik avait péri à Salvemer, et à présent Maron allait festoyer avec lui, au fin fond des océans, aux côtés du Dieu Noyé. D’un revers de main sec, Asha hota les quelques larmes qui lui brouillaient la vue, puis se releva, déterminée à le venger, prête à en découdre avec le premier ennemi qui croiserait sa route.


année 295, lune 11


Asha s’étira lentement, tout en souplesse comme un chat sauvage, faisant de son mieux pour ne pas réveiller Qarl à sa droite et leur conquête féminine  à sa gauche. L’un comme l’autre s’étaient endormis profondément après leurs exploits des heures précédentes. Mais la fille du Kraken ne trouvait pas le sommeil. Elle s’extirpa doucement du lit, nue, laissant le drap à ses compagnons de nuit, partant à la recherche de son justeaucorps. Elle le trouva au sol, près de la porte de la chambre. Après un examen rapide de la pièce de tissu, elle du se rendre à l’évidence qu’elle ne pourrait plus rien en faire. La Pucelle lui avait arraché tout son laçage. Ca n’était pas le premier, et ça ne serait certainement pas le dernier. La jeune femme afficha un sourire satisfait, repensant au moment qu’ils venaient de partager. Elle enfila tout de même son haut, qui même s’il ne fermait plus, permettait tout de même de camoufler ses seins. Elle trouva ses braies devant l’ouverture qui donnait sur un balcon extérieur. Une fois à peu près décemment vêtue, elle délaissa la chambre pour se prélasser sur le petit balcon. L’air était doux et le vent d’été fit virevolter ses cheveux. Elle aimait les nuits de ce genre, où tout semblait à la fois si vivant avec les voix au loin et pourtant si paisible. Aucun nuage à l’horizon, des étoiles à l'infini dans le ciel, une mer d’huile et paisible qu’elle regretterait très certainement le lendemain.

Elle se passa une main dans les cheveux, tentant de dompter sa chevelure courte et de l’empêcher de venir lui chatouiller le visage. Mais ce fut en vain, la brise en avait décidé autrement. En rabaissant son bras, elle remarqua l'ecchymose qui décorait à présent son poignet. Un petit rire amusé franchit ses lèvres et elle se retourna vers la chambre pour admirer de loin Qarl dans son sommeil. Voilà une année qu’ils se fréquentaient et elle n’avait jamais connu quelque chose de comparable. La plupart des gens autour d’elle ne la comprenait pas, mais elle s’en moquait bien. Ils se comprenaient eux, d’une façon tordue et violente oui, mais ils se comprenaient et c’était l’essentiel. Elle pensa à Tris l’espace de quelques instants, non sans perdre son sourire orgueilleux. Il avait beau penser le contraire, il se fourvoyait sur toute la longueur. Elle regrettait à présent d’avoir joué avec lui de la sorte, de s’être rapproché de lui. Si elle avait su à l’époque qu’il la prendrait au sérieux et voudrait faire d’elle sa femme, la mère d’une flopée de marmots, elle se serait trouvé un autre partenaire, parce que ça n’était certainement pas ses plans d’avenir, loin de là ! Elle se massa délicatement le poignet, avant de se retourner à nouveau vers ce qu’il se passait de l’autre côté.

Au bout de quelques instants, elle vit deux de ses hommes passer dans la petite rue qu’elle surplombait. Elle lâcha un petit salut, les faisant sursauter par la même occasion. Ils s’arrêtèrent pour la saluer en retour, non sans lui demander d’un air complice si elle passait une bonne soirée. La capitaine du Vent Noir répondit d’un éclat de rire. Oui, elle s’amusait toujours lorsqu’elle était de passage à La Treille. C’était toujours un arrêt idéal en revenant d’Essos pour marchander et passer du bon temps avant de retrouver le climat rude des Îles de Fer. Elle leur souhaita donc une bonne fin de soirée à eux également, non sans leur rappeler qu’elle comptait les trouver en forme pour le départ, le lendemain. Puis elle les observa poursuivre leur route, un sourire suspendu à ses lèvres. Ça allait faire bientôt deux années qu’ils naviguaient à ses côtés. Lorsqu’elle était devenue capitaine, elle avait choisi ses hommes avec précaution. Elle les avait voulu bons, mais surtout loyaux. Il n’était pas courant de voir une femme gérer son propre bateau, son peuple était un peuple de macho, sur ça, Asha ne se voilait pas la face. Et pourtant elle en avait trouvé des hommes dévoués et pas seulement parce qu’ils pensaient pouvoir la sauter. Non, ceux qui s’étaient présentés avec cette motivation avaient bien vite déchanté. Elle avait fait ses preuves, c’était une bonne capitaine, qui savait où elle allait, une excellente combattante, qui se souciait d’eux, et pas par pur égoïsme. Non, elle connaissait leurs femmes et leurs gosses. Et tous savaient que si cela était nécessaire, elle se sacrifierait pour eux, sans se poser la question deux fois. Et elle savait qu’ils en feraient de même pour elle.


année 298, lune 4


Asha était installée dans la bibliothèque de son oncle Rodrik, plusieurs ouvrages ouverts devant elle. Elle se frotta les yeux, agacée. Ce projet n’avançait pas comme elle le voulait et elle commençait à perdre patience. Elle soupira longuement puis s’écarta de la table, faisant claquer entre ses mains le carnet dans lequel elle prenait ses notes depuis le début de ses recherches. Elle repoussa les cartes d’un mouvement irrité, non sans provoquer la protestation de son oncle. “Asha ! Fais attention…” La fille du Kraken répondit avec un nouveau soupir. “Pardon mon Onc’.” finit-elle tout de même par lui répondre. Voilà quelques lunes à présent que Asha avait commencé à rassembler tout ce qu’on pouvait bien savoir sur l’ouest. Pas la région des Lions, non, le véritable ouest, celui vers lequel le soleil se couche. Là où il se lève, tout le monde sait qu’il y a les terres immenses d’Essos… mais là où il se couche ? Voilà ce qu’Asha voulait découvrir. D’autres terres, d’autres richesses, d’autres personnes. Elle voulait explorer ces mers inconnues. Mais voilà le problème. Elles étaient encore trop inconnues pour le moment. Comment pouvait-elle partir sans avoir combien d’homme prévoir, combien de vivre prévoir, connaitre un minimum les courants qu’elle allait rencontrer. Son père n’accepterait jamais de la laisser mener son expédition dans de telles conditions. Et d’ailleurs, elle n’accepterait jamais d’amener des hommes à leur mort certaine, parce qu’elle aurait mal travaillé. Alors elle avait commencé par fouiller les moindre recoins de la bibliothèque de son oncle Harloi à Dix-Tours. Mais elle avait l’impression de ne pas apprendre grand chose de plus, tout le monde semblait s’être arrêté au même endroit, comme s’il y avait une limite invisible. Avaient-ils trouvé le bout du monde ? Si c’était le cas, ils ne le disaient pas clairement.

Ils sursautèrent tous les deux lorsqu’un servant tapa à la porte. “J’apporte un mot pour Lady Asha.” La dite lady grogna en entendant la formule de politesse. “Combien d’fois faut que j’te dise que j’ai rien d’une Lady. S’tu veux vraiment m’coller un titre, appelle-moi Capitaine.” L’homme hocha docilement la tête avant de partir à reculons. Asha saisit la lettre et s’approcha de la cheminée. Il portait le cachet de la maison Botley, cela ne laissait présager rien de bon aux yeux de la jeune femme. Un nouveau grognement s’échappa de ses lèvres. Elle fut tentée de jeter directement le bout de papier dans le feu, pour s’épargner les propos qu’elle pensait être ceux de Tris. Mais dans le doute, et voyant le regard de son oncle posé sur elle, elle ne le fit pas. Malheureusement, elle ne s’était pas trompée. Ses yeux parcoururent rapidement les lignes manuscrites et appliquées de son prétendant. Une fois parvenue au bout du propos, elle soupira une nouvelle fois d’exaspération et froissa le parchemin entre ses doigts agiles. La boule de papier eut vite fait de se retrouver à crépiter au milieu des flammes. “Que se passe-t-il Asha ?” La capitaine leva les yeux au ciel avant de pivoter vers son oncle. Décidément, c’était une mauvaise journée, le Dieu Noyé s’évertuait à l’agacer, elle était prête à parier dessus ! “C’est encore Tristifer Botley, qui me déclame son amour. D’après lui, comme Theon est revenu depuis un p’tit moment et qu’il lui semble qu’il est redevenu un vrai fer-né, y a plus de raison pour moi de rester l’héritière de mon père… Et si j’suis sa logique, ça veut dire retourner à ma bonne petite place de Lady Greyjoy, sage, rangée auprès d’un mari, avec le ventre gros de marmots.” Rien que de répéter les propos de Tris la mettait hors d’elle. A la fin de sa déclamation, elle donna un coup de poing dans le mur, la rage au ventre. “C’est quoi son problème ? C’quoi qu’il comprend pas dans non ? S’il croit vraiment que maintenant que je connais la vraie vie des fer-nés j’vais me ranger sagement.” Elle soupira. Tentant d’évaluer les autres propos qu’ils tenaient et qui concernaient son petit frère. Était-ce vraiment ce que pensaient les autres fer-nés aussi ? Qu’après une petite année, Theon était redevenue une seiche, après presque dix années chez les loups ? Et que elle, parce qu’elle était une femme, alors qu’elle avait été éduquée expressément pour reprendre la suite de son père, n’était soudainement plus le bon choix ? Elle n’avait rien contre son frère, bien au contraire, c’était elle qui était allée le récupérer envers et contre tous, au péril de sa propre vie, mais parfois, elle se demandait si elle avait fait le bon choix. Elle avait vu le regard qu’il avait posé sur elle lorsque Balon l’avait dénigré et lui avait annoncé qu’il n’était plus son héritier, mais bel et bien elle. Alors évidemment elle avait soutenu son frère dans chacun de ses entraînements, pour chacune de ses expéditions, elle était heureuse qu’il soit entre les mains d’Harrion et Victarion. Mais elle était une meilleure combattante, une meilleure capitaine, une meilleure navigatrice et plus maligne que lui, malgré son orgueil qui lui répétait le contraire. Elle était également son aînée et elle était appréciée par beaucoup sur les Îles. C’était sa place. Elle détestait que les hommes remettent tout ça en question tout ça parce qu’un garçon était de retour, ce qu’il avait entre les jambes n’aurait rien dû changer à la donne.


addendum - 301


Asha ne perdit pas de vue ses explorations et mis tout en oeuvre pour pouvoir partir en expédition dans des conditions correctes. Après avoir écumé toute la bibliothèque de son oncle favori, la Greyjoy se résolue finalement à demander de l'aide ailleurs, à quelqu'un qui avait des contacts dans les meilleures archives que le monde n'est jamais connu. Baelor Noirmarées était revenu chez lui peu de temps après Theon après près de dix années passées à Villevieille, la cité qui hébergeait la Citadelle. Il ne fut pas évident pour elle de demander de l'aide à ce prieur des Sept, mais sa colère finit par s'estomper progressivement au fur et à mesure que leur amitié enfantine ne ressorte comme si Baelor n'était jamais parti. Asha accepta donc de lui laisser le bénéfice du doute, bien qu'elle n’appréciait toujours pas sa conversion, au moins, il acceptait de l'aider, de la mettre en contact avec un ami à la Citadelle, et pour cela elle lui en était reconnaissante.

Peu de temps après cela, Baelor eut vent d'une découverte par son ami alors une petite expédition fut montée et se rendit à Villevieille. Pour sauver les apparences, Asha n'eut d'autres choix que de jouer le rôle d'une lady habituelle des Îles de Fer, délaissant son cuir et sa maille de fer pour les robes de l'ancienne femme de Baelor. Ce jeu ne plu pas un seul instant à la fer-née, mais elle parvint à calmer la tempête qui gronder en elle, en ne perdant jamais son objectif de vue. Objectif qui fut presque compromis lorsqu'on lui refusa l'accès à la Citadelle, malgré son grimage en homme, mais heureusement, l'ami de Baelor parvint à faire sortir les documents importants pour qu'ils puissent en prendre connaissance et copier les informations importantes. C'est à l'occasion de cette sortie que Asha fit la connaissance de Myria Flowers, une jeune femme qui cherchait également à s'introduire dans l'antre des mestres, refusée également à cause de son sexe. Quelque chose chez elle intrigua la fer-née et cette dernière la fit sortir de la cellule dans laquelle les mestres l'avaient jetée pour la calmer. C'est avec grand plaisir qu'Asha découvrit que celle qu'ils avaient qualifiée de "sorcière" n'était rien d'autre qu'une femme intelligente, cultivée et particulièrement douée avec les cartes et les étoiles. La Greyjoy n'hésita pas longtemps avant de lui proposer de venir avec elle, mais elle ne s'attendait pas à ce que la bâtarde accepte l'aventure avec empressement. Une jeune certes intelligente, mais aussi irresponsable que Asha dut garder à l’œil à chaque instant, pour s'assurer qu'elle ne se mettait pas dans une quelconque embarras. Une fois tous le nécessaire en poche, les fer-nés ne s'attardèrent pas à Villevieille, réitérants de fausses promesses de paix à leurs hôtes avant de rentrer en vitesse dans leur archipel.

De retour à Pyk, Asha décida de dévoiler ses ambitions et ses plans à son père avant d'aller plus loin. Il était temps pour elle d'avoir l'aval et le soutien de Balon, maintenant qu'elle avait suffisamment d'éléments pour prouver que sa quête n'était pas perdue d'avance. C'est lors de cet entretien qu'Asha apprit que son père n'abandonnait pas ses idéaux d'indépendance et qu'il prévoyait quelque chose dans un avenir proche. La Greyjoy réaffirma à cette occasion qu'elle n'en désirait pas moins pour les Îles et qu'elle ferait tout ce qu'il attendrait d'elle. Par chance, Balon estima que la quête d'Asha n'était pas vaine et qu'elle pourrait lui être utile, alors il la laissa mettre en place son expédition avant de réclamer quoi que ce soit d'elle. Et cette organisation ne fut pas une mince affaire. Asha, Myria et Rodrik Harloi mirent un moment à croiser toutes les informations à Dix-Tours pour dessiner un plan d'expédition, une trajectoire dans la mer du Crépuscule. De son côté, Gysella Bonfrère, ainsi qu'Harras Harloi faisaient de leur mieux pour recruter des volontaires en prévision du départ.

Quelques lunes plus tard, ce fut finalement 4 boutres qui quittèrent Pyk pour suivre le rêve fou d'Asha. Gysella et Tristifer l'avait suivie sans surprise, avec leur boutre personnel et leurs équipage respectif. De son côté, Harras avait fourni un de ses bateaux à son cousine ainsi qu'une partie de ses hommes et d'autres volontaires tous d'horizons et d'équipages différents. Si le voyage débuta brillamment, les navires furent surpris par des courants plats et des algues hautes. Une mutinerie finit par éclater sur le bateau donné par Harras, compte tenu des doutes et de l'équipage non soudé qui le formait. Heureusement il ne fallut pas bien longtemps aux autres pour la mater, mais cela se fit au détriment du boutre de Tris, et de beaucoup de ses hommes, ainsi que de ceux de Gysella. Après cet épisode, la suite de l'expédition se fit sans encombre et les fer-nés finirent par trouver ce qu'ils étaient venus chercher : une nouvelle terre, fertile, richement boisée. Ça n'était pas un continent, mais un archipel de trois Îles que Asha choisit d'appeler les Nocturnes : Aube, Nox et Brunante. Pour honorer la mer du Crépuscule et dissuader les curieux d'y mettre les pieds. Brunante se révéla habitée par deux tribus avec qui les fer-nés établirent le contact. Bien qu'ils ne parlaient pas la même langue, ils parvinrent avec un peu de temps et d'efforts à se faire comprendre. Asha chercha plutôt à conclure un accord de paix et d'entraide avec eux plutôt que de chercher le conflit. Après une dizaine de jours sur place et compte tenu du temps de voyage, la Greyjoy décida de rentrer à Pyk pour en informer son père, mais bien décidée à y revenir. Un groupe d'une vingtaine de fer-nés restèrent sur Brunante pour développer leur camp en prévision de l'arrivée d'autres fer-nés plus tard. Sur son boutre pour le retour, Asha fut accompagnée par un groupe d'émissaires composée de la fille d'un des chefs du conseil bruni, ainsi que ses gardes. Très rapidement, Kina Ka fascina Asha qui prit plaisir à l'avoir à ses côtés, à apprendre sa langue et sa culture, impatiente de pouvoir lui retourner la faveur sur les Îles de Fer.

A son retour chez les fer-nés, après avoir appris à son père tout ce qu'elle avait découvert et les portes qui leurs étaient à présent ouvertes. Asha se montra disponible pour son père et fit tout ce qu'il attendait d'elle pour préparer les Îles de Fer à prendre le pouvoir. Outre les stratégies militaires, les entraînements accrus, les chantiers navals pour agrandir la flotte, cela signifia retourner sur les Nocturnes un peu avant la fin de l'an 299 pour raccompagner Kina Ka chez elle et conclure un accord moins prévisionnel et plus ancré dans la durée. Le voyage se montra bien moins périlleux cette fois-ci puisqu'ils étaient prêts à affronter les différents obstacles, et surtout Myria avait pu travailler sur une nouvelle trajectoire, plus courte, optimale, pour qu'il n'y ait plus que quatre semaines de voyage entre Pyk et Brunante. Une fois l'accord renouvelé, les routes d'Asha et de Kina se séparèrent pendant un temps, la Greyjoy devant retrouver son père pour participer à la première étape de son plan.

Le Dieu Noyé semblait leur sourire, à moins que ce fut les Sept ou R'Hllor aient eu une leçon à donner aux Sept Couronnes, puisque ces dernières furent touchées par la peste rouge. Balon revit alors sa manœuvre et profita de l'opportunité pour lancer l'assaut sur les îles Bouclier. Si Willos voulut répliquer aussitôt, Balon le stoppa dans son élan en menaçant la vie des différentes familles des Boucliers. Les Houëtt, Serry, Grimm et Chester ne furent pas particulièrement bien traité durant cette courte période mais aucun ne perdit la vie et les fer-nés repartirent, ouvertement penauds, prenant avec eu les vivres et le matériel donné par Willos, ainsi qu'une femme de chaque famille en otage pour couvrir leurs arrières. Les fer-nés laissèrent le Bief se réjouir de cette fausse victoire, faisant mine de rentrer chez eux alors qu'ils avaient un tout autre plan en tête. Une petite flotte essentiellement composée de Pindepierre, Sparr, Kanning, Wynch et Salfalaise, se sépara du reste du groupe et fit voiles vers Port-Lannis. Ces volontaires savaient dans quoi ils s'engageaient, mais pour la gloire des Îles de Fer, il ne reculèrent pas bien au contraire. Cette attaque n'avait nulle vocation à détruire l'Ouest ou à le faire trembler. Non, l'idée était d'endommager leurs forces, quitte à se sacrifier mais surtout d'attirer l'attention ailleurs que sur Salvemer. Ainsi, même si le Conflans avait redoublé d'effort pour se montrer prudent, la prise de Salvemer se fit relativement facilement pour les fer-nés, les pertes des conflanais se montrant bien supérieures à celles des insulaires. Les hommes qui en étaient encore capables durent rebrousser chemin pour aller chercher du renfort. Durant cette bataille, Asha s'illustra particulièrement, n'en ressortant qu'avec des bleus et des éraflures. Elle eut même le plaisir d'affronter le seigneur des lieux, Jason Mallister, le meurtrier de son frère Rodrik, mais elle laissa l'honneur à son père de lui ôter la vie et de rendre sa tête au Dieu Noyé. Les fer-nés occupèrent Salvemer pendant près de trois semaines avant que la cavalerie lourde ne reviennent. Bien qu'il y eut des combats, ils ne s'attardèrent pas trop, ils avaient eu ce qu'ils voulaient, ils avaient fait leurs coups de force, ils avaient capturés de nouveaux otages à Salvemer, ils n'avaient plus rien à prouver à quiconque.

Cependant Qarl fut gravement blessé durant le dernier affrontement et Asha s'inquiéta bien plus qu'elle n'aurait jamais voulu l'admettre. Elle chercha de l'aide auprès de tous les mestres de son oncle et de son père avant de se tourner vers la bâtarde de la Couronne ramenée par Gysella Bonfrère, Leeven. Elle lui fut d'une grande aide et Asha lui en est encore très reconnaissante aujourd'hui. Cependant, la convalescence fut longue pour le petit-fils de serf et il dut rester plusieurs lunes alitées avant de pouvoir remarcher. Cela fait tout juste quelques semaines que le Pucelle semble avoir retrouvé sa forme et son énergie d'antan. Asha passa donc plusieurs lunes à osciller entre la chambre de son homme et le bureau de son père pour évoquer la suite des Îles de Fer. Balon avait beau avoir déclaré leur indépendance à leur retour sur Pyk, techniquement les faits n'étaient pas reconnus par les Sept Couronnes et ils avaient toujours leurs douze otages sur les bras. A force de persuasion et de conviction, Balon finit par accepter qu'Asha se rende à Port-Réal, avec entre autre Rodrik et Harras Harloi, pour négocier avec le Roi. Bien que l'entretien fut houleux , la diplomatie sans faille du Bouquineur permit aux fer-nés de quitter le Donjon Rouge avec un édit royal et aux otages du Bief, de l'Ouest et du Conflans d'être libérés aussitôt.

Asha ne fut pas surprise qu'aucun fer-né ne soient conviés au tournoi de Lestival, comme ils n'avaient pas été conviés à Harrenha, malgré la politique ouverte de Quellon à l'époque. Et de toute manière, l'attention d'Asha est toute ailleurs. Avec le retour de Kina sur les Îles de Fer, elle sent la mer qui l'appelle à nouveau. Elle commence donc à préparer doucement mais sûrement une nouvelle expédition, en partance de Brunante cette fois-ci. Mais en attendant, elle continue d'exercer son rôle d'héritière en servant son père.

DRACARYS, gif par leejordan (tumblr)


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
ASHA + she's not for burning C2yZ
ASHA + she's not for burning Tumblr_o5a3d847931u410r7o2_r2_250
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 585
Date d'inscription : 06/06/2017

ASHA + she's not for burning Empty
MessageSujet: Re: ASHA + she's not for burning   ASHA + she's not for burning EmptyLun 16 Juil - 18:07

Validation

Et voici pour notre exploratrice guerrière fer née préférée !



félicitations

Félicitations te voilà validé(e) ! Tu vas pouvoir bientôt commencer à RP mais avant quelques formalités administratives ! Pour que votre avatar apparaisse dans le bottin il faut le recenser ici et si vous êtes noble également pour que la famille vous soit réservée et apparaisse dans l'annexe des familles nobles prises du forum. Vous pouvez aussi créer vos scénarios par ici. Attention, lisez bien les règles. Vous pouvez aussi aller lire la base de données si ce n'est pas déjà fait. Nous vous encourageons vivement à vous créer une fiche de liens et une fiche de rp. Vous pouvez aussi aller faire connaissance dans le flood ! Si tu es perdu(e), nous avons une section parrainage ici où des parrains pourront te guider pour te retrouver dans l'univers et le forum ^^

Et la règle la plus importante : AMUSEZ VOUS !

DRACARYS


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

ASHA + she's not for burning Empty
MessageSujet: Re: ASHA + she's not for burning   ASHA + she's not for burning Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ASHA + she's not for burning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Legend of the burning sands
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Burning Doll [Sylver & Tabata]
» Grognards liberalis-Cosak(ketch) vs [N]daMotta-[N]burning Appolo
» the earth will be burning - SKENANDORE ✝

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Iles de fer-
Sauter vers: