RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Le rat rencontre la seiche Feat Euron 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Le rat rencontre la seiche Feat Euron 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Le rat rencontre la seiche Feat Euron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Le rat rencontre la seiche Feat Euron Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 838
Date d'inscription : 27/09/2017

Le rat rencontre la seiche Feat Euron Empty
MessageSujet: Le rat rencontre la seiche Feat Euron   Le rat rencontre la seiche Feat Euron EmptyMer 11 Juil - 14:27

Je hurlais de rage en me débattant comme une folle mon regard rivé sur mon épée. Rendez-la moi ! Ils ne m’avaient pas lié les mains dans le dos, mais ils me tordaient les bras dans le dos ferment. Je me tordais dans tous les sens en essayant de me dégager. C’était quoi cette attaque ? Un razzia sur les côtes de l’ouest et moi j’avais été là au mauvais endroit au mauvais moment. J’avais tenté de me battre de toutes mes forces, mais j’avais finis par me faire coincé et au lieu de me tuer ils m’avaient capturé, aucune idée de pourquoi. Mais pour l’instant ils me traînaient plus ou moins jusqu’à leur bateau.

Je sentis un poing s’enfoncer dans mon ventre et mes jambes se dérobèrent sous moi sous la force du choc. Je vis des étoiles danser devant mes yeux une bonne vingtaine de secondes. Mes genoux rencontrèrent le bois du navires. Je toussai pour reprendre mon souffle alors que plus qu’un seul homme me tenait. J’allais tous les fumer. Je me redressai dés que je sentis la poigne de l’homme se desserra un peu. Il me poussa en avant et je me débattis plus fort et finalement il me jeta au sol avant de me donner un coup de pied dans le ventre. Je roulais sur le sol en esquivant le dernier coup de pied. Je me roulai brièvement en boule avant de me redresser en sortant mon poignard de ma botte. L’autre ne comprit même pas ce que j’avais fait qu’il tomba lourdement sur le pont dans une flaque de sang.

Je fis tourner mon poignard entre mes doigts en essuyant mon visage d’un mouvement du poignet. Un autre Fer-né se tourna vers moi et bondit avec sa hache. Ce n’était pas lui que je voulais, mais celui qui osait toucher à mon épée. Je plongeais entre ses jambes d’une roulade pour me redresser. Je me fichais des autres Fers-nés, je voulais mon épée et sauter par dessus bord pour rejoindre la côte à la nage. Ou au pire mourir mais je ne laisserais pas mon épée entre leur sales pattes.

Bon … d’accord, c’était une très mauvaise idée de s’attaquer à des Fer-nés avec juste un poignard. Mais j’ai quand même réussis à en blesser un autre avant de finir à nouveau les bras tordus dans le dos et la bouche en sang. Mais ça ne m’empêchait pas de continuer de lutter en insultant tout le monde sous leur rire gras. Le silence se fit d’un coup et je sentis une main m’attraper une poignet de cheveux pour me tordre le visage vers le haut. Un homme, putain de fer-né. Je sentis qu’on voulais m’obliger à m’agenouiller. Va crever. Je fis volontairement un pas en avant et l’autre me tira en arrière, il n’était pas très à l’aise face à l’autre.

« On’a pensé qu’ça s’rait une bonne idée l’ramener, cp’taine, L’a une bonne épée, et c’bat c’mme une chevalier … Doublé d’un putain d’requin. »

Capitaine hein ? La prise sur mes cheveux augmenta alors que je m’avançais volontairement d’un pas en soutenant son regard. Je vais lui arracher les yeux, je n’avais pas peur de lui. Je sentis de nouveau la poigne de l’homme derrière moi se resserrer, mais qu’il aille mourir pour que je couine de douleur.

«Faite gaffe c’ptaine, elle mord plus qu’un chien enragé. »

Je retiens un grognement qui aurait put lui donner raison me contentant de fixer l’homme sans peur. Tu peux tenter de me soumettre si tu veux, tu t’en mordras les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Le rat rencontre la seiche Feat Euron Empty
MessageSujet: Re: Le rat rencontre la seiche Feat Euron   Le rat rencontre la seiche Feat Euron EmptyMer 11 Juil - 15:27

Les trois Fer-nés
Le raid était fructueux sur les terres de l'Ouest. Les hommes chargeaient de nouvelles provisions dans les cales, et un autre comptait les recettes que nous avions récolté. Quelques uns semblaient déjà de bien meilleure humeur après avoir assouvi leurs besoins les plus primaires.

Mais pourquoi diable mes hommes ramenaient-ils cette gueularde sur le Silence ? Cette petite chose hurlait comme un bébé phoque que l'on égorgeait. Elle était bruyante à nous en crever les tympans, une véritable furie, je l'entendais d'ici alors même qu'elle était encore à terre.

Assis sur une caisse, j'observais depuis le pont mes hommes traîner la gueuse. Elle se débattait comme une possédée, obligeant les pirates à lui tordre fermement les bras dans le dos. Ses hurlements s'estompèrent enfin lorsqu'elle fût malmenée, frappée et mise à terre. Mais cet idiot qui l'avait amené baissa sa garde, et laissa la gamine le poignarder. Elle semblait savoir se défendre, et était prête à tuer avec facilité. Elle déjoua quelques marins, et en blessa un second avant d'être neutralisée. Sa petite intervention fût commentée, et appréciée par l'équipage. Les sans-langues souriaient à pleines dents, mimant de leurs mains le geste d'un couteau tranchant une gorge. Le message était clair, ils voulaient la voir morte. Et moi, je la voyais bien dépossédée de sa langue.

D'un seul geste de la main, j'ordonnais le silence sur le pont. Je me relevais, et m'approchais de la gamine effrontée. D'une main, j'attrapais une poignée de ses cheveux en les poussant vers le bas afin de remonter son visage vers moi. La gueuse ne voulait pas s'agenouiller, soit. Le marin qui la retenait la tira en arrière lorsqu'elle tenta de s'approcher.

J'écoutais la justification d'un des hommes descendu à terre, et observa la fameuse épée qu'il lui avait dérobé. Je lui fis signe d'approcher, et pris l'épée en main pour en tester l'équilibre. C'était effectivement une belle lame, propre et entretenu. L'acier était également fort léger, attestant de son origine.

- "De l'acier Valyrien. C'est peu courant, surtout dans les mains d'une enfant. Qui t'a donné ça petite ?"

Je voyais son regard me brûler, et souhaitant ardemment ma mort. Je me demandais si nous avions tuer par hasard toute sa famille ? Se battre comme un chevalier ? Ce que j'avais pu voir ne ressemblait pas aux méthodes de combats des chevaliers.

- "Eh bien, avec un tel regard je m'attends au moins à ce qu'elle arrache un ou deux doigts à l'un d'entre vous."

Je redonnais l'épée à mon subordonné, lui indiquant de la déposer sur mon siège. J'observais un instant la fille, avant de reporter mon regard sur le corps de l'homme sévèrement poignardé. Il était ennuyeux de devoir remplacer un marin supplémentaire, et d'en plus de devoir nettoyer son sang se répandu sur le plancher du Silence. D'un geste de la tête j'indiquait le corps à un groupe de marin, leur donnant l'ordre silencieux de s'occuper de cette tâche.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
Le rat rencontre la seiche Feat Euron Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 838
Date d'inscription : 27/09/2017

Le rat rencontre la seiche Feat Euron Empty
MessageSujet: Re: Le rat rencontre la seiche Feat Euron   Le rat rencontre la seiche Feat Euron EmptyMer 11 Juil - 15:52

Mon regard pivota aussitôt lorsque je vis du coin de l’œil un mouvement. Dent de Lion. Putain. Ne la touche pas ! Je me débattis d’avantage en le voyant la prendre en main. N’y touche pas ! N’y touche pas. Je ne le lâchais pas des yeux tentant encore de faire lâcher prise au goret derrière moi. Un rictus tordit mon visage et je crachai un jet de salive sanglant au visage du pirate, je me fichais de prendre des coups, j’avais appris à en recevoir et en donner….

« Va te faire foutre par un requin du con. »

S’il croyait vraiment que j’allais lui donner la moindre réponse au sujet de Dent de Lion … Il pouvait toujours rêver. Je ne dirais rien. Aussi parce que je n’avais toujours pas la moindre idée de qui aurait put me l’offrir. À part les Sept, mais même ça je ne le dirais pas. Je tournais la tête, amortissant le coup de poing de l’un de ses hommes et me remis bine droite sans le lâcher des yeux. Arracher des doigts ? Je te le fais même les mains attachées dans le dos, j’eus un rictus et tentai à nouveau de m’approcher de l’homme dévoilant mes dents dans un sourire pleins de rage

« T’veux une démonstration avec les tiens de doigts ? Je pourrais même t’arracher la gorge sans problème. »

La deuxième partie est moins vraie, mais ça il ne le sait pas. Je suivis mon épée du regard, lâchant l’homme un bref instant. Elle était sur un siège, trop loin pour que je l’atteigne d’un bond. Il eut du mouvement, nettoyage du corps, tant mieux, le sang rendrait le plancher glissant. Je reportais mon attention sur le capitaine alors que je sentais ud mouvement derrière moi, mais c’était l’homme en face de moi qui menait les troupes et qui avait Dent de Lion. De plus … Où était le poignard de Jojoris ? Dans les mains de l’homme qui avait donné mon épée au capitaine. Je sentais clairement la sueur de l’homme imprégner ma chemise. Il allait finir par me lâcher. Très bien, tu ne veux pas que j’aille en avant ? Je me rejetais violemment en arrière, lui écrasant le pied d’un coup de pied rageur. Surpris, il recula et me lâcha en tombant au sol. Je pris aussitôt appuie sur mes pieds et bondis sur le côté pour éviter un Fer-nés. Épée. Vite. Sans arme je n’irais pas bien loin. Je pris appuis vivement pour m’élancer mais quelque chose me frappa violemment le visage. Merde … J’étais fatiguée, mes réflexes étaient mauvais. Je roulais au sol à moitié sonnée et je sentis à nouveau qu’on me traînait par les bras devant le capitaine, mais on me cloua au sol les deux bras coincé sous un genoux et une lame de hache près de mon œil. Je me tortillais un peu pour toujours regarder l’homme avec une grimace de défis.

« Rends-moi mon épée pute des ports ! »

Moi ? Fermer ma grande-gueule alors que je suis en position de faiblesse ? Même pas en rêve !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Le rat rencontre la seiche Feat Euron Empty
MessageSujet: Re: Le rat rencontre la seiche Feat Euron   Le rat rencontre la seiche Feat Euron Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rat rencontre la seiche Feat Euron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Just the same //feat Matt'//
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Militaires 3/3
» What about playing chess?
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Autres-
Sauter vers: