RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Prochaine MAJ le 28/29 juillet ! Pensez à sauver vos rps si vous voulez rp ce week end là Any proximity does not come from blood  1960165969
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Any proximity does not come from blood  3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Any proximity does not come from blood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Any proximity does not come from blood  Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptySam 5 Mai - 17:23

Am 299 Lune 8 semaine 2

Any proximity does not come from blood
Winterfell, an 299, lune 8 semaine 2


Une, deux, trois, quatre. Une, deux, trois, quatre. Je répétai encore et encore les mouvements que je venais d’apprendre. J’étais toute seule sur la lisse d’entraînement. Enfin, seule, pas vraiment, ma louve était là, près de moi comme à chaque instant depuis quelques jours. Mon père était tellement mal que je n’arrivais pas à me passer d’elle. En fait, je vivais plus comme un loup en ce moment que comme une femme. Je restai pour la plus part du temps dehors, parfois avec mes frères, parfois seule, parfois avec Tante Lyanna. De toute manière, il valait mieux laisser Robb profiter de père. C’était mieux pour tout le monde, et moi il valait mieux que je reste un peu seule.

Je fis tourner mon épée entre mes doigts. Ce n’était pas Aiguille, bien que je continue à m’entraîner avec elle tout les jours, je m’essayai à des lames un peu plus lourde pour me muscler. C’était le cas de celle que je manipulais à l’instant, même si j’avais Aiguille pendue à la ceinture. Je répétai inlassablement les mouvements le visage fermé, mes pensées voletant entre l’entraînement et tout sorte d’autres choses. Comme Sansa un peu. Après tout je portai son plastron en cuir en ce moment. Je passai l’épée de ma main gauche à ma main droite, il fallait s’entraîner des deux mains. Je ne savais même plus qui je l’avais entendu dire, mais je le faisais. Une, deux, trois, quatre.

J’entendis un grognement sourd et passai ma lame dans ma main dominante avant de pivoter sur mes talons. Nymeria s’était dressée, fourrure hérissée et elle fixait quelqu’un. Le prince Aegon Targaryen. Je restai immobile une seconde à regarde alternativement le jeune homme puis ma louve qui grognait en découvrant les crocs. Je claquai de la langue en intimant le calme à ma louve. J’avais déjà parlé à ce dragon là, et contrairement au premier, il m’inspirait déjà un peu plus confiance : déjà il n’était pas aussi imberbe que Bran, c’était un ami de Robb, et lui au moins ne nous prenait pas de haut. Mais quoi que je fasse, ou qu’il fasse, je restais méfiante à son égard. Sûrement à cause de l’autre prince. Nymeria revient vers moi et je passai ma main ganté dans sa fourrure. Elle s’était montrée méfiante envers le prince mais n’avait jamais fait ça. Sûrement parce que j’étais entourée, et que là nous étions seuls. Mais ce n’était pas une raison pour qu’elle se montre aussi … méfiante. Je m’inclinai comme il se devait devant le prince pointe de mon épée vers le sol.

« Mon prince, je vous souhaite le bonjour. Que puis-je faire pour vous ? »

S’il me demandait pourquoi je m’entraînais en me disant que ce n’était pas le rôle d’une Lady, prince ou pas prince, je le plantais là pour aller au Bois Sacrés, il n’oserait pas m’y suivre.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptyMer 9 Mai - 12:55

Any proximity does not come from blood

citation cool ici



Aegon Targaryen & Arya Stark

La vie était différente au sein des contrées hivernales du Nord, à l'exact opposé de ce qu'il avait connu pour celle la plus au sud du royaume, celle qui avait vu naître sa mère. Mais pourtant, un qualificatif fonctionnait parfaitement pour les deux, la rudesse de leur climat. Mais le prince avait bien plus eu de facilité à s'acclimater à celui de sa famille qu'à celui-ci, où il avait dû se passer de magnifiques fourrures et de tenues typiquement nordiennes, gardant cependant un côté prestigieux et luxueux qui allait de pair avec son rang. Ici, les nuits étaient plus courtes car le froid venait souvent sortir le prince de ses songes, stoppant net son sommeil mais il n'en était nullement dérangé, s'adaptant facilement à ces contraintes géographiques. Car il avait toujours souhaité voyager, découvrir ce qui serait dans un avenir plus ou moins lointain son royaume. Il avait commencé par se rendre dans le Bief pour le mariage de la lionne et de la rose, puis à Dorne, pour celui du prince Viserys et de sa cousine Arianne. Maintenant, le Nord, contrée plus qu'hostile aux dragons, dû aux actions de son oncle. Cela tira un pincement sur les lèvres de l'héritier, qui se trouvait allongé dans son lit, à moitié découvert. Il fixait le plafond, soupirait quelques fois et savait qu'il allait devoir quitter les draps chauds. Il était déjà conscient de la dureté de la tâche qui était sienne, mais cherchait des solutions pour pouvoir ramener la confiance. Non pas envers les dragons, pas même envers Rhaegar Targaryen, qui avait causé bien trop de torts pour eux. Envers lui, héritier de la couronne et futur roi, ami du suzerain du Nord. Il ne se contentait pas du minimum, car il tentait malgré tout de faire en sorte que les nordiens aient davantage confiance quant au règne actuel mais la tâche n'était pas aisée, car aucun, lui le premier, n'avait oublié ce qui avait causé la rébellion. Une nouvelle fois, un soupire s'échappa du creux de ses lèvres tandis qu'il se relevait, posant ses pieds à terre. Il se dirigea vers une bassine en cuivre et plongea ses mains dans l'eau, passant un coup sur son visage puis attrapant une serviette pour s'essuyer. Aussitôt, il enfila ses affaires, puis quitta la pièce qui lui servait d'appartements, épée accrochée à la ceinture. Qu'importait qu'il se trouvait dans une autre contrée, il continuait de s'entraîner le matin afin de parfaire sa maîtrise de la lame. Il avança dans les longs couloirs de la forteresse, apprenant à connaître les chemins qu'il empruntait souvent avant d'arriver dans la lisse d'entraînement où il n'y avait presque personne, seule une dame était présente accompagnée de sa louve, qui ne tarda pas à grogner. Un sourire s'afficha sur les lèvres du prince, qui ne bougea pas de sa place, alors que la jeune Stark se retournait vers lui. « Ma dame. » fit-il d'une voix respectueuse à l'encontre de la jeune fille, gardant un léger sourire sur les lèvres. « Je venais seulement m'entraîner. » répondit-il à sa question, s'approchant un peu plus. Il avait quelques fois entendus dire que la jeune louve s'entraînait souvent, mais il n'imaginait pas la voir ici de si bon matin. C'était peu commun pour une dame de manier une arme, mais il n'en était nullement dérangé ; son ancêtre, Visenya Targaryen, se battait avec l'épée noire-soeur et chevauchait un dragon. Son autre ancêtre, Rhaenys Targaryen, était aussi une combattante bien que moindre que sa soeur, mais chevauchait aussi un dragon. Les deux avaient participé à la Conquête et ce, activement. « Mais je peux m'en aller, si ma présence vous dérange, vous ou votre louve. » poursuivit-il en tournant son regard vers l'animal. Il avait déjà quelques fois parlé à la jeune femme, mais ne la connaissait pas tellement. Il espérait cependant apprendre à côté chacun des membres de cette maison afin la fin de son séjour, pour nouer davantage de proximité entre loups et dragons, au-delà de l'amitié fraternelle qu'il entretenait avec son frère de l'hiver.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Any proximity does not come from blood  Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptyMer 9 Mai - 18:05

An 299 Lune 8 semaine 2

Any proximity does not come from blood
Winterfell, an 299, lune 8 semaine 2


Je fixai avec attention le jeune Dragon qui lui non plus ne me lâchait pas du regard. Je notais qu’il souriait légèrement, mais là non plus pas de la même manière que son oncle, un sourire plus … naturel ? Moins … Moins méprisant ! C’était ça ! Il ne souriait pas avec cet insupportable air supérieur que nous avait sortit le lézard de la dernière fois. Je passais doucement la main dans le pelage de ma louve qui resta contre moi son regard rivé sur le dragon en face de moi. Non définitivement, tout comme moi Nymeria avait une dent contre les dragons. Enfin … pas que moi : tout le Nord en fait.

Je baissais les yeux sur l’épée du prince, toujours silencieuse. Ah … Il venait s’entraîner … Grand bien lui fasse. Il s’avança et Nymeria le regarda avec plus d’attention. Son attitude n’était pas agressive, presque amical. Je notai tout de même qu’il avait dit « Ma dame » et je n’étais pas une dame. Je fis un large geste pour montrer le terrain.

« Je crois qu’il y a assez de place pour deux Prince Aegon. Par contre, je me dois de vous détromper : je ne suis, et ne serais jamais une dame. »

J’inclinais brièvement la tête vers lui avec un petit sourire poli avant de poser un instant mon épée pour prendre ma louve dans mes bras et l’observer avec attention. Elle me rendit un regard brillant d’intelligence et je lui frottai avec amour le crane et les oreilles avant de poser mon front contre le sien, je lui soufflai pour qu’elle soit la seule à entendre :

« Ce n’est pas le même Dragon, Nymeria. Je sais que tu le sais, mais ce n’est pas le lézard de la dernière fois, d’accord ? On est d’accord. Si Robb l’aime bien, c’est qu’il n’est pas comme l’autre. »

Je lâchai ma louve qui s’ébroua et me donna un petit coup de museau humide dans le cou. Je lui frottai à nouveau ses bonnes joues pleines de poils. Je me redressai en reprenant mon épée. Mmmh … Je la posai sur le bord de la lisse pour saisir Aiguille et la sortir dans un petit chuintement feutré. Je la fis tourner entre mes doigts, ça je pouvais le faire, mais qu’avec Aiguille, les autres lames étaient pour l’instant trop lourdes pour moi. Je me remis en position pour reprendre les enchaînements en essayant de le pas jeter un œil au prince pour voir la manière dont il se battait. On pouvait bien tirer du meilleur de chaque style de combat non ? Même si pour l’instant je devais me concentrer sur mes mouvements. On se concentre Arya.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptyMer 9 Mai - 22:49

Any proximity does not come from blood

citation cool ici



Aegon Targaryen & Arya Stark

Dû à l’attitude du loup, il existait une légère tension mais elle ne venait pas du prince qui ne craignait nullement pour sa vie en cette instant. S’il savait avoir assez de talents pour se défendre contre une enfant et une louve, ce n’était pas la raison ; il avait déjà parlé avec la jeune fille et comme tous les nordiens, elle était hostile et il le comprenait. Mais sûrement plus ouverte à la conversation, dû à la proximité qui existait entre lui et le futur suzerain du Nord. Il savait que cela l’aidait à avoir quelques relations avec les membres de la famille aux loups et il comptait bien s’en faire des années, plus que maintenant. C’était là toute la tâche qui lui avait été confiée, celle de rattraper les erreurs des dragons et non pas que celle de Viserys, envers tout le Nord. Un léger sourire s’afficha une nouvelle fois sur les lèvres du prince quand elle évoquait qu’elle n’était pas une dame. « Bien-sûr, vous n’êtes pas comme votre soeur. » commença-t’il doucement, mais il n’y avait aucune reproche dans ses paroles, une simple constatation. « Et je suppose que vous dites cela à cause de vos tendances, bien plus proches de celles des hommes. Cela ne m’étonne guère. » continua-t’il, sur un ton bienveillant. « Mais pensez-vous vraiment qu’une dame ne pourrait pas manier les armes ? Mon ancêtre, Visenya Targaryen, était une reine. Et une guerrière. Si le titre de reine peut aller de pair avec celui de guerrière, je ne vois nullement de raisons à ce que celui de dame soit incompatible avec celui de guerrière, surtout que vous semblez vous débrouiller une lame à la main. » Ainsi, il montrait son soutien à la cause de la jeune fille. Il considérait qu’une femme pouvait être tout aussi habile, voire plus, qu’un homme. Et cela avait été davantage confirmé lors de son séjour à Dorne. « Mes cousines, les aspics des sables, filles du prince Oberyn, sont extrêmement douées. Avec tout type d’armes, d’ailleurs ! J’ai eu l’occasion de les voir à l’oeuvre et elles valent bien plus que la majorité des hommes. Alors pourquoi vous ne pourriez pas être la louve-guerrière du Nord ? » Il marqua une pause, tandis que la demoiselle posait son arme pour se rapprocher de sa louve et la rassurer, plus que la câliner. La proximité entre la jeune fille et son animal était belle à voir, rappelant celle que son frère de l’hiver entretenait avec le sien. Il imaginait quelques fois comment vivaient ses ancêtres avec les dragons, partageant sûrement la même complicité à une échelle différente. Il s’empara ensuite de sa lame, afin de s’entraîner. Il commença par le faire dans le vide, puis se tourna vers un mannequin d’entraînement sur lequel il commença à s’entraîner ; il avait toujours eu un style très différent de son frère de l’hiver, plus vif et bien plus agile, là où Robb avait toujours eu plus de force de frappe. Mais ils se valaient, avec leurs styles bien différents. Ils se montraient complémentaires, comme cela avait toujours été le cas. Mais désormais, leurs vies allaient grandement changer, car le loup retournait auprès de sa meute pour la protéger. Aegon était à la fois heureux et attristé. Premièrement, heureux car son frère de l’hiver retrouver les siens et allait enfin pouvoir être proche de sa famille. Deuxièmement, malheureux car lui savait qu’il allait se retrouver presque seul dans le donjon rouge. Rhaenys était sa soeur, sûrement son premier soutien, mais ce n’était pas le même que celui du loup. Il ne pouvait nullement comparer l’amitié fraternelle qui le liait à Robb, à son amour pour sa soeur. La comparaison se faisait davantage avec celle qui avait jadis lier Aegon le conquérant avec son demi-frère bâtard Orys, une comparaison vraie et qui correspondait, quant à elle, parfaitement. Il s’arrêta après plusieurs minutes à s’entraîner seul, se tournant vers la jeune Stark. « Souhaitez-vous que l’on s’entraîne ensemble ? Cela serait bien mieux que des coups dans le vide ou sur un mannequin, surtout pour vous. » Il marqua une légère pause, effectuant un moulinet avec son arme. Cela lui permettrait de parler avec elle en même temps, de se rapprocher autant que cela serait possible.


DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Any proximity does not come from blood  Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptyJeu 10 Mai - 9:18

Any proximity does not come from blood
Winterfell, an 299, lune 8 semaine 2


Je haussai un sourcil surpris en écoutant le Dragon. S'il n'avait pas eut cette attitude détendue et son sourire calme j'aurais pus prendre mal ce qu'il disait. Mais il semblait plus me soutenir. La louve-guerriere ... La dernière en date était ma tante, même du haut de mes, par les anciens déjà ?!, Dix ans je savais qu'il valait mieux éviter d'évoquer Lyanna entre loup et dragon. Les hommes du sud alors ... Je secouai la tête un petit sourire aux lèvres. N'avait-il pas rencontré les Mormont ? Visiblement non. Mais j'avais une petite théorie sur la place des femmes en ce monde

« C'est mon objectif que devenir la Louve-guerriere. Bien que ce titre fut porté avant moi. »

Que cela soit par Lyanna ou d'autres Stark. À lui de voir ce qu'il préférait entendre.

Si d'habitude ma louve restait couché dans un coin à me regarder , et sûrement à se moquer de moi, aujourd'hui elle restait debout près de moi. Elle ne lâchait pas du regard Aegon, à croire qu'elle rêvait de lui arracher la tête, mais tant qu'elle ne bougeait pas tout allait bien. Je repris mes enchaînements en réfléchissant , et ce fut la voix du dragon qui me tira de mes pensées bien morose.

Je restais immobile à le regarder avant de baisser les yeux sur ma lame, puis celle d'entraînement puis celle du prince. Aiguille était tranchante , je l'avais aiguisé ce matin, et il avait beau dire que j'étais douée avec une lame , c'était hors de question de créer un incident diplomatique.

« Et bien pourquoi pas mon prince. Permettez je change juste d'épée »

Aiguille regagna son fourreau et je pris la lame que j'avais reposé auparavant. Elle était mouchée et je ne risquais pas de blesser involontairement le prince volontairement c'était sûr que je ne réussirais pas, mais la dernière fois j'avais abîmée la cape de Robb. Lui si je l’abîmais c'était déjà beaucoup plus grave. Et lui ne casserait pas Aiguille . Pas que je lui en aurais voulut, mais un peu quand même. J'attrapais avant tout Nymeria pour la faire reculer sur le bord de la lisse en lui ordonnant de se coucher en lui disant que le prince ne me ferait rien. Elle ne semblait pas réellement convaincue, mais elle obéit en agitant les oreilles. Je me mis en garde, l'épée que j'avais pesait plus lourd que ce dont j'avais habitude, mais j'apprendrais à me battre avec. Je plantai mon regard dans celui violet du dragon attentive au moindre de ses mouvements. J'étais peut-être une petite fille, mais je ne me laisserais pas faire. Je restai souple sur mes appuies prête à bondir tel un loup.

©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptyJeu 10 Mai - 20:58

Any proximity does not come from blood

citation cool ici



Aegon Targaryen & Arya Stark

Comme toujours, le prince se montrait observateur face à son interlocuteur, ne manquant pas le haussement de sourcil que la jeune fille exécuta. Il pensait véritablement que le monde avait besoin de telles femmes, qui sauraient faire changer les moeurs. Quelques fois, certaines parvenaient à s'imposer et il en était plus que ravi, ayant toute son enfance été bercé par les récits sur ses ancêtres. Chevaucheuses de dragon, quelquefois combattantes, souvent princesses ou reines. Tant de femmes qui se montrèrent fortes et parmi ses ascendants, on pouvait compter la puissante Nymeria. Il assumait pleinement ses origines, valyriennes et dorniennes, les portant même fièrement. Le feu du dragon se mêlait parfaitement à la fougue du soleil. Cependant, même au sein de contrée telles que Dorne, il était rare de voir des femmes manier les armes ; elles pouvaient hériter, diriger leur maison, mais on recensait bien peu de telles ladies. Les aspics des sables étaient presque des exceptions, il savait l'avis de son oncle à ce sujet qui avait voulu donner toutes les cartes à ses filles pour qu'elle vive comme elles le souhaitaient. Tout comme les femmes de la maison Mormont, dont il avait entendu quelques exploits ; féroces guerrières, mais cela venait des conditions particulières dans lesquelles elles vivaient. Alors un jour, peut-être, les femmes auraient la possibilité d'assumer cela, comme sa propre soeur qui faisait parfaitement honneur à leur sang mais qui ne pouvait exprimer pleinement son talent. « Avant vous et il le sera après vous, espérons que celles qui vous succéderont n'auront nullement besoin de se cacher. » fit-il en souriant à le jeune femme, tenant toujours fermement sa lame en main. Une lame d'excellente qualité et dont le pommeau était orné de deux dragons. « Mais avec les bons enseignements, je ne vois nulle raison pour laquelle vous ne pourriez le devenir. » Une fois qu'elle eut accepté ma proposition, je posais ma lame sur l'un des râteliers avant de m'en emparer d'une autre, spécifiquement utilisée pour les entraînements, afin d'éviter un quelconque problème et surtout, de ne pas blesser la jeune fille. Il se plaça, en garde, face à la jeune fille. « Je vous laisse engager, dame Arya. » lança-t'il, tenant fermement son arme. Cela pouvait être un bon entraînement pour la jeune fille que de se mesurer à quelqu'un d'autre, comme lui le faisait souvent, alternant entre le maître d'armes et son frère de l'hiver, avec qui il avait échangé bien des coups. L'un et l'autre avaient, à force d'entraînement, finis par avoir des bleus sur le corps. Mais cela, leur routine matinal qu'ils avaient connu pendant des années, allait prendre fin ici, sur ces terres où ils ne se reverraient pas de sitôt. Leurs devoirs risquaient de les retenir de part et d'autre du continent, tandis que le dragon n'était pas encore le bienvenu au sein de ces terres enneigées. Il espérait modifier la perception qu'avaient les nordiens de sa famille ou du moins, de son père et surtout de lui, prince héritier, avant la fin de son séjour en ces terres. C'était là toute la tâche que son père, le roi, lui avait confié et il ne comptait pas faire défaut à sa maison, contrairement à son oncle. Il attendit que la jeune fille fasse le premier pas et porte le premier coup, pour parer d'un geste habile avec son épée. Elle semblait manier son arme avec vigueur, une louve féroce en devenir. « Allez-y de toutes vos forces, ne craigniez nullement de me blesser. » dit-il pour la rassurer, ne voulant pas qu'elle se retienne parce-qu'il était prince. Il savait que cela pouvait être mal interprété, mais il était celui l'ayant invité à cet entraînement. Un sourire orna ses lèvres alors qu'il parait un deuxième coup. La situation lui rappelait ses entrainements avec son frère de l'hiver, c'était pour cette raison qu'il en profitait pour tester la jeune louve, voir ce qu'elle valait, ainsi pour la juger sur ce qu'elle deviendrait dans un futur plus ou moins proche. Alors il se tenait droit, ancré dans le sol, sérieux mais avec un léger sourire sur les lèvres.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Any proximity does not come from blood  Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  EmptyJeu 10 Mai - 22:05

Any proximity does not come from blood
Winterfell, an 299, lune 8 semaine 2


Je retiens un grondement lorsqu’il me nomma « Dame ». Que fallait-il que je fasse pour qu’il ne me donne plus du « Dame » ?! Je détestais ça ! Si j’avais été un loup, j’aurais plaqué mes oreilles contre mon crâne pour lui indiquer clairement mon mécontentement. Il ne voulait pas comprendre que je n’étais pas une dame ? Bien. J’allais lui faire comprendre. Même avec des épées mouchées, lui aussi avait changé d’épée, il valait mieux en effet de ne pas finir avec un bras en moins, du moins brisé, ou des coupures importantes, ou une blessure qui pourrait s’infecter … et causer la mort. Un bref instant je vis le visage de mon père danser devant mes yeux. Je les refermai un bref instant et pris une profonde respiration pour chasser cette vision macabre. Mon père était fort, il vaincrait cette maladie. Et moi j’avais à montrer à un dragon ce que je savais faire.

Je sentais le sang du loup vibrer en moi, mes doigts se serrèrent lentement autour de ma garde. Je fendis en avant lestement pour tester la garde du prince. Le tintement clair du choc des épées résonna dans l’air froid du matin. Je rompis aussitôt le pas. C’était bon, je devais sans aucune peur y aller sans me retenir. Et le prince me le confirma. Je me rassemblai lentement pour bondir une nouvelle fois et frapper. Il para de nouveau en restant bien droit, un fin sourire aux lèvres. De nouveau je reculai en l’examinant avec attention, son regard était sérieux, mais il souriait. Était-il heureux ? Visiblement oui. Du moins c’était l’impression qu’il renvoyait. Je pris une profonde respiration de l’air glacé pour garder les idées froides. Robb avait dit que j’étais petite et que je ne devais pas compter sur ma force, mais sur ma vitesse, et l’esquive. Et Asha Greyjoy m’avait conseillé de viser des endroits comme les articulations pour vaincre. Et tuer. Mais avec des épées mouchées c’était un peu plus délicat de tuer.

Je fendis en avant en visant le genoux avant de remonter vers sa poitrine et à peine le choc contre sa lame couru le long de mon bras, de nouveau je reculai pour l’inviter à ne suivre sur mon terrain. Je me déplaçai sur le côté en crabe. L’avantage avec cette épée était que je pouvais parer sans risquer de la casser, pourtant, si je le faisais ce n’était qu’en dernier recours. Je n’avais pas assez de force pour parer tout ses coups sans en subir les « dégâts » plus tard. Je me déplaçai aussitôt sur le côté pour éviter son coup d’épée. Je le suivis du regard avec attention pour esquiver de nouveau une attaque. De nouveau je l’attaquai sur le côté, au niveau du coude cette fois. Je réussirais à le toucher rien qu’une fois. Il pourrait me mettre au sol, je me relèverais pour attaquer ensuite. On le vainc pas si facilement la louve.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Any proximity does not come from blood  Empty
MessageSujet: Re: Any proximity does not come from blood    Any proximity does not come from blood  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Any proximity does not come from blood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» armée blood axe en construction
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail
» True blood.
» Debut de waagh! (blood axe represent')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: