RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
La MAJ est finie Rendez vous ici pour toutes les nouveautés !!

Partagez | 
 

 [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Sam 21 Avr - 17:35


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
Combien de temps avait-elle attendu une lettre de sa grande sœur ? Cela faisait plus d’une lune qu’elle n’avait pas eu de nouvelle de Wynafryd. La jeune sirène ne cessait chaque semaine d’aller voir son grand père pour lui demander des nouvelles de son aîné mais le vieil homme n’avait malheureusement rien de plus qu’elle. Wylla commençait donc à s’inquiétait sérieusement pour sa sœur, se demandant si le lézard n’avait pas décidé de s’en prendre à elle. Le sommeil la quittait petit à petit devant l’absence de nouvelles. Finalement mestre Téomore vint la trouver une après-midi lui apportant un corbeau venant tout droit de la capitale. La jeune fille avait sauté sur ses pieds prendre la lettre et pour la lire. Mais son cœur se serra en lisant l’écriture de sa sœur. Que ce passait-il pour qu’elle prenne ce genre de décision ? Le cœur battant, la sirène aux cheveux verts se rendit dans le bureau de son grand père sa lettre dans sa main. « Grand père… » le vieil homme leva les yeux vers sa petite fille et elle remarqua qu’il tenait un parchemin semblable au sien. « Elle ne peut pas faire ça ! » commença la jeune sirène. « C’est son choix Wylla… Ses raisons sont louables. Nous devons le respecter peu importe les conséquences. » La belle ouvrit la bouche pour protester mais le regard de son grand-père la dissuada d’ajouter quelque chose. Elle repartit dans ses appartements dans l’incompréhension la plus totale. Cela ne valait pas le coup qu’elle réponde à sa sœur si celle-ci était sur le chemin du retour. Elle attendrait donc l’arrivée du navire ramenant sa grande sœur à la maison et elle pourrait avoir une discussion de vive voix.

Les quinze jours qui suivirent furent bien long pour la jeune sirène aux cheveux verts qui tournait en rond, attendant que le navire n’arrive. Wylla avait retrouvé son impatience légendaire bien qu’elle restait encore bien silencieuse. Elle avait si hâte de revoir Wynafryd, de pouvoir la serrer de nouveau dans ses bras, d’entendre vraiment le son de sa voix. Même si les raisons de son retour brisaient quelque peu le cœur de la plus jeune. Le geste de son aîné la touchait énormément et même si elle allait bien tenter de la convaincre de ne pas rester sur ses positions, elle respecterait la décision de sa sœur si celle-ci ne revenait pas dessus. Elle n’avait pas vraiment son mot à dire sur cette décision mais elle connaissait les sentiments de sa sœur et la savoir renoncer au bonheur d’un mariage heureux lui brisait le cœur. Alors elle espérait réussir à la convaincre de renoncer à cette idée malheureusement pour pouvoir vivre son idylle.

Ce fut finalement à la fin de la septième lune qu’un navire arriva. Si de nombreux membres de la famille Manderly allèrent acceuillir les arrivant directement au port, Wylla resta à Châteauneuf, observant du château les évènements. Son grand père lui avait annoncé que le fils du Roi avait voyagé avec Robb et Wynafryd et la jeune sirène refusait de croiser de nouveau la route d’un dragon même s’il était différent. Elle ne voulait plus avoir à faire aux chevelures argentés des lézards. Même si elle mourrait d’envie d’être la première à accueillir sa sœur, elle avait choisi de rester en retrait. Son grand-père avait même approuvé ce choix judicieux. La confiance envers les dragons étaient brisés et si Wyman accueillait l’héritier du trône ce n’était que par devoir.

Elle observa de sa fenêtre la délégation se rendre jusqu’au château et elle attendit plusieurs minutes histoire d’être sûr de ne pas croiser le nouveau dragon présent entre les murs de sa demeure. Wylla partit donc en quête de sa sœur, le cœur battant dans sa poitrine sous l’excitation et l’émotion de revoir sa grande sœur. Au détour d’un couloir elle aperçut la chevelure sombre et bouclée de la sirène. « Wynafryd ! » La jeune fille se mit presque à courir jusqu’à sa sœur pour aller la prendre dans ses bras, enfouissant son visage dans les cheveux bruns de son aîné. « Tu m’as tellement manquée… »

(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Dim 22 Avr - 18:46

Ce n’est que lorsque Wynafryd aperçu enfin les lignes clairs de Blancport à l’horizon qu’elle se rendit compte que cela faisait des semaines qu’elle ne respirait plus pleinement. Aussitôt un poids s’était ôté de ses épaules. Elle était chez elle. Elle avait retrouvé les siens et serait en sécurité. D’ici quelques heures elle allait pouvoir serrer Wylla dans ses bras et toutes les rudes décisions qu’elle avait dû prendre les semaines passées prendraient tout leur sens. Si la mine de la Manderly s’était trouvée plutôt morne depuis son départ de la Capitale, ses yeux gonflés et qu’elle avait tenu à rester isolé dans ses quartiers sur le bateau, à présent elle ne parvenait pas à quitter le pont et Châteauneuf des yeux alors qu’ils ne faisaient que se rapprocher. Sybelle s’était même légèrement moquée d’elle en lui demandant si elle craignait que Blancport ne disparaisse si elle descendait dans sa chambre un instant. Wynafryd avait répondu à sa cousine par un léger rire et pourtant, l’idée faisait un drôle d’écho en elle. Tant qu’elle n’aurait pas parcouru la salle de Merman et qu’elle n’aurait pas serré les Manderly dans ses bras, elle aurait du mal à croire qu’une page se tournait pour de bon. Peut-être aussi parce que cela faisait deux semaines que tous les jours Wynafryd observait un phénomène que tout le monde qualifiait cependant d’impossible. Son œuf avait éclos la nuit après l’envoi de ses lettres. Son œuf d’un vert bronze s’était trouvé réduit en morceau et un dragon bien vivant en avait émergé. Il avait fallu que Sybelle et Gyles lui jurent qu’ils le voyaient aussi pour qu’elle soit sûre de ne pas perdre la raison. Et il leur fallait encore le lui rappeler quotidiennement tant elle était encore sous le choc de la découverte. Le seul avantage à ce choc et à ses questionnements était que la sirène avait moins de temps pour songer à son coeur brisé.

Une fois le pied posé sur ses terres, la Manderly serra dans ses bras chacun des membres de sa famille, chacun plus longtemps qu’elle ne l’avait jamais fait. Même son grand-père qui n’était pas des plus démonstratifs répondit à son étreinte. Et même l’embrassade qu’elle partagea avec sa mère lui fit plus de bien qu’elle ne l’aurait songé. Cependant, il y avait une jeune femme qui brillait par son absence, au point que Wynafryd avait commencé à se demander si la jeune femme n’avait pas tronqué sa chevelure verte pour une couleur des plus banales et que c’était pour cette raison qu’elle ne la distinguait pas du monde présent pour accueillir tous les voyageurs du bateau. Comme son grand-père était occupé à les saluer selon les règles de la diplomatie, elle s’approcha de son oncle Wendel pour l’interroger sur les allers et venues de sa sœur. “Tout le monde a convenu qu’il était mieux pour Wylla que sa route ne croise plus jamais celle d’un dragon.” Wynafryd hocha la tête, on ne peut plus compréhensive de la décision, mais particulièrement bouleversée par le sens profond de sa phrase et de la position dans laquelle cela la mettait. Elle avait vu le bébé dragon comme une opportunité certaine pour sa famille, puisque en deux semaines, elle avait tout le loisir de se demander si l’éclosion de son œuf à elle, signifiait également l’éclosion de l’œuf qu’elle avait vu offert à Viserys lors de son mariage. En avoir un à eux à Blancport pourrait s’avérer utile à l’avenir, surtout face à une personne aussi vicieuse que le lézard, mais si sa famille ne le voyait pas de la sorte ? Après tout nombreux étaient ceux qui disaient que seuls les Targaryen pouvaient posséder et contrôler de telles créatures.

Comme les exercices diplomatiques s’attardaient et que Wynafryd ne se trouvait plus être la future épouse de Robb, elle en profita pour s’éclipser avec Sybelle afin de retrouver sa sœur loin de tout le tumulte. Elle aurait toute l’occasion de devoir tenir son rôle de fille d’héritière lors du dîner aurait très certainement lieu à Châteauneuf en fin de journée. Alors qu’elle arrivait enfin dans l’aile du château qui hébergeait entre autre ses appartements et ceux de sa sœur, elle distingua enfin la chevelure verte qu’elle connaissait et appréciait tant. Un nouveau poids s’enleva de ses épaules et elle lâcha un soupir de soulagement, sans se rendre compte qu’elle s’arrêtait dans sa progression alors que que Wylla courrait presque sur elle. “Oh ! Attention.” fit-elle avec un léger rire alors qu’elle se jetait dans ses bras, enfouissant son visage dans son visage dans sa sombre tignasse. Rapidement, Wynafryd tendis la cage à rapace qu’elle tenait dans une main à Sybelle puis profita de sa main libre pour la resserrer autour du dos de sa sœur, tandis que l’autre venait lui caresser doucement les cheveux. Avant de fermer les yeux un instant pour profiter du moment, la Manderly vit Sybelle qui s’éloignait à pas de velours pour déposer ses affaires dans ses appartements et leur laisser un moment d’intimité, elles pourraient parler toutes les trois plus tard. “Tu m’as énormément manqué aussi Wylla. Mais je suis de retour maintenant, et pour de bon...” Elle resta encore un moment les yeux fermés à serrer sa petite soeur contre elle, soulagée. Puis elle la prit par les épaules pour l’écarter d’elle. “Laisse moi te regarder…” Ses yeux allèrent de la tête aux pieds de la sirène aux cheveux verts. Elle avait grandit, elles devaient faire la même taille à présent, ses joues étaient toujours arrondies de l’enfance, mais il y avait quelque chose d’un peu moins enfantin chez elle et elle espérait que cela n’était pas seulement dû au traumatisme de son empoisonnement. “Allons nous asseoir quelque part, et raconte-moi comment tu vas ? Pour de vrai.” Elle lui pris la main et se remis en marche. Ses appartements ou les siens conviendraient très bien, elle voulait simplement que Wylla aille là où elle sentait la plus à l’aise.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Sam 28 Avr - 11:16


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
La sensation de serré sa grande sœur dans ses bras n’avait pas de prix et la petite sirène aux cheveux verts lutta contre les larmes d’émotion qui lui montait aux yeux. Elle était plus qu’heureuse de pouvoir revoir son aîné après presque d’un an d’absence, un an sans se voir. Elle se souvenait encore de leur conversation quand Wynafryd lui avait annoncé qu’elle allait partir à Port Réal pour servir la fille du Roi en tant que Dame de Compagnie. A l’époque, les deux Manderly ignoraient quand elle pourrait se revoir mais désormais ce n’était qu’un souvenir lointain car l’aîné était rentré à la maison et cela faisait plus que du bien à la plus jeune après les derniers évènements qui s’étaient déroulés à Blancport. Son empoisonnement avait surement tout changé, allant jusqu’à provoquer le retour de Wynafryd et la renonciation à tant de belles promesses d’avenir. Le dévouement de sa grande sœur envers sa famille et son bienêtre était plus grand que n’importe quoi, allant jusqu’à sacrifier son bonheur, son amour pour l’héritier du Nord.

Elles se séparèrent et Wynafryd la détailla de la tête aux pieds. Wylla ne pensait avoir trop changer en un an, elle avait un peu grandi et c’était probablement les derniers centimètres qu’elle prendrait avec sa quinzième année qui débutait. Son corps devenait celui d’une femme malgré les fragments de l’enfance qui restait visible sur son visage mais qui ne gênait nullement la benjamine des Manderly. « Oh je n’ai pas tant changé que ça, j’ai toujours les cheveux verts c’est le principale ! » Depuis son empoisonnement, même sa mère ne l’embêtait plus avec sa couleur criarde. C’était devenue normal et elle continuerait encore pendant de nombreuses années, s’étant bien habitué à cette couleur sur ses cheveux. Personne ne pourrait le lui faire retirer cela.

Wynafryd glissa sa main dans la sienne pour se remettre en marche vers un lieu plus tranquille pour pouvoir rattraper le temps perdu entre elle mais tout en lui demandant comment elle allait vraiment. Sans mensonge de peur que des lettres soient vérifier, sans artifices. Wylla pouvait parler avec son cœur sans peur comme auparavant. « Cela dépend des jours. Mon moral est en dent de scie. Et je ne te cacherais pas que le dernier mois a été compliqué et les quinze derniers jours mêlés entre la joie de te revoir et la tristesse de ce à quoi tu renonces pour moi. Et aujourd’hui, la joie de te retrouver enfin mais aussi l’appréhension de peut-être croiser le chemin d’un nouveau dragon. Je gère comme je peux, heureusement tout le monde est là à mon écoute et pour m’aider quand j’en ai besoin…Même mère, ce qui était assez perturbant au début mais je dois dire que je commence à apprécier son soutien. » Tant de chose avait changé chez les Manderly depuis ce fameux jour où elle était tombée dans les bras de son père, empoisonné par une surdose de bonsome. Depuis les gens étaient au petit soin et elle-même avait changé. La peur l’avait fait changer, la prise de conscience avait été violente.

Les deux sirènes étaient arrivées devant les appartements de Wynafryd dans lesquels, elles entrèrent pour se mettre à l’abris des rencontres non voulues et des oreilles indiscrètes, leur fournissant l’intimité dont elle avait besoin pour se retrouver. Une fois la porte refermé, Wylla entra dans le vif de sujet, ne passant pas par trente-six chemins. Elle avait encore la lettre de sa sœur en mémoire. « Pourquoi tu as renoncé à l’amour que tu portes pour Robb pour moi ? Tu sais que je ne t’en ai jamais voulu pour cela. Grand père m’a dit de respecter ton choix, ta décision mais… ça me brise le cœur de savoir que tu renonces à ton bonheur pour moi. » La jeune fille leva ses yeux bleus vers son aîné, cherchant à comprendre, espérant pouvoir la résonner bien qu’elle se doutait que la décision était murement réfléchie par l’héritière de Blancport et qu’un possible retour en arrière n’était plus faisable.


(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Mar 1 Mai - 10:41

Pendant un instant, le coeur de Wynafryd ne lui causait plus de peine, il lui semblait enfin que toutes les raisons pour lesquelles elle avait pris ces difficiles décisions se tenaient devant elle, en la personne de Wylla. Elle lui rappelait pourquoi elle avait fait ses choix et qu’ils ne pouvaient pas être mauvais s’ils lui permettaient de vivre sereinement et en sécurité. Tout cela ne serait pas en vain. L’aînée de Leona et Wylis Manderly tint à regarder en détail sa cadette, rompant l’étreinte pour pouvoir se faire. La réponse de Wylla lui tira un petit rire amusé. Elle posa sa main sur le côté de sa tête, caressant sa chevelure du bout de ses doigts et sa joue de son pouce. “J’ai eu peur que tu veuilles être un peu plus conventionnelle après cela, mais je suis heureuse de voir que cela au moins, n’a pas changé. Parce que, que tu le veuilles ou non, les traits d’enfant de ton visage sont en train de disparaître. Oh c’est encore subtile je te l’accorde, et ce n’est que le début, pourtant le changement est enclenché.” Elle ne savait pas si sa sœur avait eu ses premiers saignements, mais cela allait souvent de paire avec l’évolution qu’elle commençait à déceler chez la sirène aux cheveux verts.

Puis la jolie brune pris la main de sa sœur et l'entraîna dans les couloirs. Elle voulait pouvoir s’asseoir, oublier le roulis des vagues de ces deux dernières semaines de voyage, mais surtout être dans un espace calme et chaleureux pour pouvoir discuter avec sa sœur sans craindre un public qui ne serait pas le bienvenu. Elle en profita pour commencer à interroger Wylla sur son état et se montra particulièrement attentive aux réponses qu’elle lui donnait, ne lâchant sa main sous aucun prétexte. “Si cela peut te rassurer, il m’a semblé qu’Aegon était très différent de l’autre prince. Robb le porte en haute estime… Mais je comprends que sa présence te mette mal à l’aise et les Targaryen auraient dû y songer avant de l’envoyer chez nous. Même s’il n’a rien laissé paraître, ça ne m’étonnerait pas que grand-père ait pris ça pour un affront… Mais tu n’es pas obligée de voir le prince si tu ne le veux pas, nous ferons tout pour que vos routes ne se croisent pas, tu peux me faire confiance à ce sujet.” Elle s’était arrêté un instant pour pouvoir regarder sa sœur droit dans les yeux et la rassurer sur ses intentions avec un sourire. “Mère a ses défauts, mais elle n’a jamais manqué d’amour pour nous, à défaut de savoir l’exprimer correctement. Si vous arrivez à vous entendre à présent, voilà au moins une bonne chose. Cependant, je suis là à présent, pour toi Wylla, si tu as peur, si tu as envie de parler, si tu as envie de te changer les idées, je suis là pour toi. Il ne faut pas que tu hésites, d’accord ?”

Leurs pas les avaient finalement mené jusqu’aux appartements de Wynafryd où Sybelle était déjà en train d’ordonner ses affaires au fond de la pièce.A peine Wynafryd avait-elle fait un pas dans les lieux qu’elle s’était arrêtée pour en contempler chaque recoin. “Rien n’a changé…” souffla-t-elle doucement, soudainement submergée par l’émotion. Elle avait quitté sa chambre presque un an auparavant, pour servir la princesse et sécuriser une alliance. Elle y revenait à présent, elle ne servait plus Rhaenys et elle se trouvait à nouveau célibataire. Comme un retour en arrière, comme si elle n’avait jamais quitté Blancport. Hormis ce qui était arrivé à Wylla. Mais la jolie brune n’eut pas le temps de s’émouvoir plus sur le sujet et son pincement au coeur puisque déjà sa petite sœur l’asséner avec une question des plus sensibles. Wynafryd vit flou une seconde, sentant ses jambes faiblir sous elle. Elle se dirigea vers le fauteuil le plus proche d’un pas légèrement hésitant puis s’y installa sans ménagement. Elle eu besoin d’une minute supplémentaire pour reprendre sa respiration et pouvoir répondre à sa sœur sans que l’émotion ne la saisisse, bien que ses yeux se firent plus luisants. “Je n’ai pas renoncé à mes sentiments pour Robb Wylla, ils sont toujours là.” dit-elle en posant sa main sur son coeur. “Mais j’ai renoncé à notre union oui.” Elle fit une petite pause, fixant sa sœur avec intensité, cela lui permettait de garder son sang froid et de se rappeler ce qu’elle voulait vraiment. “Je sais que tu ne m’as rien demandé Wylla, j’ai fait ce choix en mon âme et conscience. Je ne te mentirais pas en te disant qu’il ne me coûte rien. Mais si j’aime Robb de tout mon coeur, je ne t’aime que plus petite sœur. Et ce malgré ta langue pendue.” Elle lui offrit un sourire amusé bien que vide de joie, elle cherchait à dédramatiser la chose, à en rire pour ne pas en pleurer. “Quelle genre de sœur serais-je si je faisais passer un bonheur égoïste avant ta santé et ta sécurité ? Ce mariage, oui m’aurait rendu heureuse et aurait apporté un avantage à notre famille mais il n’est pas nécessaire pour la survie des Manderly. Alors que l’héritage qui t’aurait incombé sur Robb m’avait passé son manteau sur les épaules…” La Manderly marqua une nouvelle pause puis saisit la main de sa sœur dans les siennes. “Le jour ou grand-père et père ne seront plus, les Sept nous gardent et fassent que ça soit le plus loin possible, tu n’auras pas à porter ce point sur tes épaules, à te questionner sur la politique, tu pourras continuer d’éviter tous les Targaryen et leurs alliés si c’est ce que tu souhaites. A vivre ici avec moi, ou dans une autre maison avec un époux de ton choix. Je n’aurais pas été heureuse avec Robb de te savoir dans cette position…”



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Ven 4 Mai - 11:50


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
Si les mots de Wylla firent rire Wynafryd, la réponse de sa sœur la fit également légèrement pouffer. Certes il y avait eu du changement chez la jeune sirène, mais certaines choses restaient inchangées et intactes. Il fallait bien plus qu’un lézard mal intentionné tentant de la tuer pour qu’elle renonce à sa chevelure verte dont elle était si fière. La couleur de ses cheveux étaient devenues une partie intégrante de son être, peu de personne se souvenait de la Wylla aux cheveux blonds. Le lézard aurait réussi un coup de maître en lui faisant revenir à sa couleur de cheveux d’origine. Mais ce n’était pas le cas. « Il y a peut-être deux trois choses qui ont changé je te l’accorde, mais mes cheveux, jamais ô grand jamais je n’y renoncerais ! Il faudra plus qu’un lézard pour cela ! » Surement la vieillesse aurait raison de sa couleur criarde mais cela seuls les dieux le savaient et pour le moment, c’était bien le cadet des soucis de la jeune Manderly.

La peur et les souvenirs restaient bien présent chez Wylla, est même si on disait qu’elle était brave, son courage avait bien des limites et elle les avait trouvés. Pour une fois, la petite sirène de Blancport avait joué la carte de la prudence et de la raison en demandant à son grand père qu’elle n’ait pas à devoir croiser la route de l’héritier des Sept Couronnes. Différents ou nom du précédent prince venu dans le Nord, il n’en restait pas moins un membre de la famille des Targaryen. Et pour le moment, les deux derniers dragons venus ou ayant eu un contact avec le nord, avait laissé des traces bien trop marquante dans les esprits des nordiens. Le nord se souvenait et elle ne faisait pas exception. Alors elle refusait de croiser le prince mais si cela n’était pas très respectueux pour l’invité royal qu’il était. S’il était différent comme le prétendait Wynafryd, il comprendrait. Mais elle en doutait, il restait un lézard, n’apportant que le feu de la guerre et faisant couler le sang de ses ennemis. « J’ai demandé à grand père s’il y avait moyen de ne pas croiser la route du prince. Il m’a dit qu’il ferait tout pour que cela n’arrive pas. Mais bon, un accident est malheureusement si vite arrivé. Et je ne compte pas te lâcher beaucoup pendant les prochains jours, nous avons du temps à rattraper et si tu as à mes côtés je serais probablement rassurée. » Un léger sourire se voulant rassurant était née sur les lèvres de Wylla, elle ne voulait pas que ça sœur ne s’inquiète outre mesure. « Ne t’en fais pas, je sais que je peux compter sur toi si j’ai un souci. »  Avec le retour de son aîné, elle retrouvait une oreille attentive à ses problèmes d’adolescente, qui pouvait aisément la comprendre mais également la guider.

Elles arrivèrent dans les appartements de Wynafryd où rien n’avait bougé. Personne n’avait touché aux affaires de la sirène. Au moins elle pouvait retrouver un univers lui étant complètement familier, c’était toujours plus agréable de revenir ainsi après une longue absence. Wylla pu sentir la violente émotion de sa sœur à ses questions. La jeune sirène se mordit la lèvre inférieure, se taisant, laissant sa sœur accusé la salve de questions et reprendre ses esprits, en s’asseyant dans un fauteuil.  Finalement la réponse arriva et Wylla décida de ne pas interrompre son aîné, jugeant qui lui était déjà suffisamment difficile de parler de tout cela alors que les évènements étaient récents. Elle préférait prendre le temps d’écouter sa sœur, d’essayer de comprendre et ne pas réagir au quart de tour comme par le passé. Elle tentait de réfléchir un peu plus à ce qu’on lui disait et comment elle allait répondre. Sa sœur sacrifiait beaucoup de chose pour elle, et cela faisait de la peine à la jeune sirène bien qu’elle était contente de savoir sa grande sœur à ses côtés à Blancport. Deux parties d’elle-même faisait rage face aux mots de Wynafryd. « En renonçant à l’union, tu renonces en partie ce que tu éprouves pour Robb car tu ne pourras plus vivre cela en sa compagnie… et tu ne passerais pas pour une grande sœur égoïste. Tu as toujours agi pour les Manderly, tu as porté ton rôle d’héritière avec brio et tu aurais fait une merveilleuse suzeraine du Nord. Tu pensais au Nord et à notre famille avant toi. Personne ne t’en aurait voulu de te voir pour une fois penser un peu à ton bonheur personnel, même si je comprends que cela te rassure de me savoir heureuse, loin des devoirs qu’apporte le statut d’héritier, de me savoir en sécurité. » Wylla fit une pause, cherchant ses mots, cherchant à parler avec son esprit plutôt qu’avec son cœur mais elle n’y arrivait pas alors elle laissa son cœur parler librement. « Mais si tu penses que tu n’aurais pas été heureuse alors tu as surement pris la meilleure décision qu’il soit. » La sirène aux cheveux verts ne pouvait pas blâmer sa sœur pour cela, elle respectait son choix et le comprenait en partie. Elle était probablement trop jeune pour comprendre les subtilités de l’amour.

(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Sam 5 Mai - 19:04

La présence du Targaryen sous leur toit à Blancport ne rassurait pas la sirène aux cheveux verts et son aînée la comprenait totalement. Elle avait tenté d’aborder le sujet avec Rhaenys et Robb, mais cela n’avait pas été évident et elle n’avait rien pu dire ouvertement. De toute manière, il semblait que la présence du prince soit sur ordre du Roi lui-même, pas une simple lubie de son héritier, alors il n’y avait pas grand chose que Wynafryd pouvait faire. On ne pouvait pas dire que les membres de cette famille n’était pas connue pour prendre leurs aises et choisir de voir l’affront où ils avaient envie de le voir. En ça la mentalité nordienne et des régions priant les Sept étaient bien différentes. Et même si Wynafryd et sa famille priaient les Sept, huit siècles à vivre avec les nordiens avait forcément influencé leurs mœurs et leur façon de voir les choses. En n’envoyait pas un membre de la famille responsable d’un empoisonnement, sous le même toit où fut commis le crime en espérant être reçu avec le sourire et toutes les élégances réglementaires parce qu’on était de la famille royale. Et pourtant, c’était bien ce qui était en train de se passer un peu plus bas, à mi-chemin entre le port et la grande salle de Merman où Wyman devait probablement conduire ses invités à cet instant même. Le seigneur le plus riche du Nord n’avait d’autre choix que de sourire et de se montrer respectueux envers le futur Roi des Sept Couronnes. Pourtant elle savait parfaitement que son grand-père n’en pensait pas moins, elle savait son attachement aux actions honorables et surtout à sa famille. Le mélange du jour était loin d’être réussi. Mais Wyman connaissait aussi ses devoirs, alors il se pliait à l’exercice. Les quelques mots rassurants de Robb et de Wynafryd à l’égard de l’héritier avait au moins valu cela. Mais ça n’empêchait pas Wynafryd d’être pressée de voir son grand-père en toute discussion pour entendre tout ce qu’il avait à lui dire sur le sujet, il fallait qu’elle connaisse le fond de sa pensée. “Promis je serais là, et on fera tout pour éviter un malheureux accident comme tu dis.” Wynafryd s’approcha furtivement pour déposer un petit baiser sur la tempe de la jeune fille.

Le retour dans ses appartements lui fit un drôle d’effet et l’aînée des sœurs Manderly perdit un temps son sourire et sa force de caractère face à un tel décor. Cela pouvait paraître anodin mais Wynafryd y voyait tellement de choses différentes. Elle crut pendant quelques secondes qu’elle allait à nouveau s’effondrer et ne redevenir l’ombre d’elle même en une fraction de seconde mais heureusement ça ne fut pas le cas. Elle vit le regard inquiet que lui jetais Sybelle en arrière, prête à intervenir si elle le lui demandait, mais elle s’assit simplement, bien que rapidement, sur un fauteuil à côté d’elle. Pouvait-elle vraiment se plaindre d’un coeur brisé et d’un retour en arrière quand sa sœur avait failli mourir ? Non, elle n’était pas celle qui était à plaindre là, elle ne pouvait pas tourner cette conversation comme quelque chose qui n’impactait qu’elle. Il fallait que pour une fois, elle sache se montrer aussi forte que sa cadette, tout autant capable de parler franchement et sans détour. Peu à peu, son doux sourire revint, bien que la tristesse restait ancrée dans son regard clair. Elle déglutit difficilement puis repris. “Je sais à quoi je renonce Wylla et je sais pourquoi je le fais. Si je l’ai décidé seule au début, j’en ai parlé avec Robb ensuite et je ne suis plus la seule à avoir donné mon avis à la question. Il se soucie également de toi et de ton bien-être et sait ce que cela aurait signifié pour moi de me trouver à Winterfell te sachant seule à Blancport avec ton nouveau devoir sur les épaules.” Peut-être un retour en arrière aurait-il était possible au tout début, mais cela semblait improbable à présent. Quelque chose s’était brisé entre eux lors de cette discussion. Ou elle l’avait brisé toute seule avant avec sa lettre. Mais le résultat était le même. Les sentiments demeuraient mais le couple n’était plus viable. “J’ai besoin de te savoir heureuse, en bonne santé Wylla. Tu penses que tu pourras m’aider de ce côté là ? Que tu saisiras les opportunités que seront pour ton bien ? Que tu ne feras pas de choses irraisonnées que tu pourrais regretter ?” Wynafryd ne voulait pas mettre le poids de son propre bonheur sur les épaules de sa sœur, elle ne voulait pas un jour l’accuser de quoi que ce soit sur son propre malheur, il ne s’agit pas de cela. Mais elle voulait être sûre que Wylla vivrait pleinement, à défaut de le pouvoir elle. “Dis-moi maintenant, t’es-tu bien occupé d’Écume ?” reprit-elle sur un ton soudainement plus gai. Elle avait besoin de parler d’autres choses, la plaie était encore trop fraîche pour être attisée de la sorte.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Dim 6 Mai - 16:57


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
Wylla ne pouvait plus rien faire pour sauver la fiançailles de sa sœur. Elle ne pouvait pas chercher à insister sur le sujet. Si Robb avait compris et n’en voulait pas à son aîné s’était tout ce qui importait à la jeune sirène. Faire en sorte que sa grande sœur ne souffre pas trop de cette rupture car elle voyait bien que cela n’avait pas dû être facile de prendre cette décision. La jeune fille à la chevelure criarde acquiesça donc face à l’explication. Que pouvait-elle dire de plus ? Elle irait peut-être remercier Robb ensuite, s’il n’était pas avec le lézard car de ce qu’elle avait compris, le prince héritier et le jeune loup était relativement proche. Ça n’arrangeait pas spécialement les faires de la brave sirène mais elle devait faire avec. Elle n’avait guère d’autres options de toute façon. Elle pouvait aussi attendre que le prince reparte vers le Sud pour aller à la rencontre de son futur suzerain ? Mais cela repousserait encore le moment à de nombreuses semaines. Elle ignorait pour l’heure ce qu’elle ferait. « C’est gentil de sa part de se soucier de mon bien être » souffla-t-elle doucement. Qui aurait pu se soucier d’elle en dehors de sa famille ? Probablement personne.

Wynafryd avait terriblement besoin d’être rassurer par sa petite sœur. La jeune fille aux cheveux verts ressentait bien la détresse de la brune qui avait besoin de se rassurer. Wylla ferait tout pour que son aîné puisse être tranquille sur ce point. De toute manière depuis son empoisonnement, les envies tempétueuses et impulsives de la jeune sirène avaient nettement diminué, une vraie chute libre. Elle n’était pas la voix de la sagesse non plus, mais elle réfléchissait plus aux conséquences de ses actions. Si elle avait encore du mal à ne pas laisser sa langue parler librement, elle faisait également des efforts à au moins mettre des formes pour dire ce qu’elle pensait. Une petite progression qui pour beaucoup semblait énorme. La nouvelle Wylla n’avait plus rien à voir avec l’ancienne petite fille intrépide à la langue bien pendue. « Je te promets d’être prudente. J’ai eu du mal à apprendre la leçon, il a fallu ce malheureux accident pour le comprendre. Mais désormais je fais attention et cela ne me rend pas malheureuse. » La petite sirène faisait des efforts, et avec le temps elle s’y habituait et les efforts semblaient moins compliqué. La peur avait également énormément aidé à cela quoiqu’on en dise et c’était bien malheureux que le changement passe par cela.

Wynafryd changea de sujet, retrouvant un peu de lumière dans son visage laissant naître sur le visage de l’autre sirène, un sourire légèrement amusé. L’étalon de Wynafryd n’avait pu suivre sa maîtresse à Port Réal, alors Wylla s’était chargé de s’occuper de lui en l’absence de sa sœur. « Oui et il s’est aussi occupé de moi. » Les chevaux avaient un pouvoir mystérieux, remontant le moral quand les choses étaient au plus bas. Elle ignorait comme c’était possible mais elle avait constaté qu’après avoir passé du temps avec Ecume, elle se sentait toujours plus légère. « Bon par contre je ne l’ai pas chevauché. Je suis moins bonne cavalière que toi et je préfère les hongres bien dociles de l’écurie que ton animal fougueux. Je préfère rester au sol à le câliner plutôt que de le sortir en ballade. Mais il s’est dégourdis les jambes, je l’ai mis régulièrement au paddock et je crois que père l’a sortie deux ou trois fois. » L’animal ne s’était pas autant dépenser que si sa maîtresse était présente, mais Wylla avait tout fait pour qu’il ne ressente pas trop l’absence de sa cavalière.

(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Ven 11 Mai - 11:11

Il n’était pas évident pour Wynafryd de revenir sur les décisions qu’elle avait eu à prendre concernant ses fiançailles avec Robb, comme il n’était pas simple de songer aux conversations qu’ils avaient eu à ce propos, pour expliquer la situation à sa soeur. L’aînée des Manderly faisait de son mieux pour rassurer sa cadette, pour lui faire comprendre ce qu’il s’était passé dans les grandes lignes et qu’elle n’avait pas à porter de culpabilité pour ce choix. Mais elle ne voulait guère plus s’étendre que nécessaire sur le sujet, son coeur était encore en miettes et il lui semblait qu’elle ne parviendrait jamais à recoller les morceaux ensemble. Elle n’arrivait pas à imaginer un monde où elle ne ressentirait rien pour le jeune loup, où il lui était possible d’épouser quelqu’un d’autre. Mais il n’était pas temps de penser à cela, il était encore tôt et la nouvelle n’avait pas encore été officialisée pour le reste du royaume. Wynafryd voulait se concentrer sur ce qui l’avait motivé à faire ce choix, voir le positif dans la décision qu’elle avait prise. Au moins, elle était là pour sa sœur et elle n’aurait pas à se soucier de sa sécurité maintenant qu’elle était à ses côtés. “Tout le monde se soucie de ton bien-être Wylla. Tu as beau avoir tes petits défauts, tu es très appréciée, à Blancport, dans le Nord… Mais pas uniquement à présent, avec la rumeur, certains prennent ton partie sans même te connaître, parce qu’on ne s’attaque pas à une enfant.” ajouta Wynafryd en la couvant d’un regard bienveillant.

La jolie brune avait ensuite voulu que sa sœur la rassure sur son avenir, elle voulait la savoir capable d’être heureuse, de ne pas s’enfermer dans une prison morose à cause de la peur. Bien sûr qu’elle en aurait les premières années, elle avait vécu quelque chose de traumatisant, mais elle voulait que Wylla garde à l’esprit qu’un jour cela irait mieux. Plus elle garderait cette optique en tête et plus il y aurait de chance pour que cela se réalise. Elle lui demandait aussi de ne pas prendre de risques insensés. En évoquant cela, Wynafryd n’avait pas particulièrement d’idées précises en tête, mais elle ne remettait nullement en cause le caractère de sa jeune sœur. Elle prit une moue légèrement contrariée alors que sa soeur lui répondait qu’elle avait retenu la leçon. “Pardonne-moi Wylla, ce n’est pas ce que j’ai voulu dire. Viserys ne t’a pas enseigné de leçon. Tenter de se débarrasser d’une enfant parce qu’elle a eu le malheur de froisser son petit égo… ça n’est pas une leçon à enseigner ou à retenir. Oui il faut que tu fasses attention à certaines étiquettes, et il y a certaines familles à qui tu ne peux adresser le véritable fond de ta pensée sans que cela soit risqué diplomatiquement parlant, parce que tu ne pourras plus te cacher éternellement derrière ton jeune âge. Mais je voulais plutôt te dire de faire attention aux gens à qui tu confieras ta confiance, tu devras t’assurer qu’ils en sont dignes, et alors tu pourras dire tout ce que tu auras sur le coeur.” Comme elles étaient en train de le faire, il n’y avait aucun mal de parler du prince Viserys de la sorte en privée, parce qu’aucune d’elles n’iraient le répéter. Il fallait que Wylla ne soit entourée que de gens qui garderaient ses secrets et auraient à coeur sa sécurité.

Puis la sirène de Blancport délaissa les sujets assez sérieux pour quelque chose de plus léger, évoquant l’étalon dont elle avait confié la charge à sa sœur lorsqu’elle avait quitté le Nord un an auparavant. Elle écouta les réponses de sa sœur avec attention, un doux sourire sur les lèvres. Elle était heureuse de voir qu’elle avait pris sa mission à coeur et que même si elles n’avaient pas le même amour pour les équidés, Wylla l’avait traité avec le plus grand des soins pour elle. “Je suis heureuse d’entendre tout ça.” répondit Wynafryd en hochant doucement la tête. “On ira le voir tout à l’heure alors, il m’a manqué aussi. Monter à Port-Réal ce n’est pas la même chose, il faut sortir complètement de la ville pour espérer pouvoir vraiment en profiter…” Les yeux de la Manderly s’était perdu au loin. Elle voulait aborder un sujet précis avec sa sœur et qui ne manquait pas de sérieux, mais elle craignait sa réaction. Cependant elle ne pouvait s’imaginer de lui garder la chose secrète. “Est-ce que tu me fais confiance Wylla ? Il y a quelque chose que je dois te montrer…” Elle fit alors un signe à Sybelle qui était toujours au fond de l’appartement. La douce Woolfield saisit la cage à rapace et approcha tranquillement des deux sœurs, le tissus toujours rabattu sur l’enceinte de bois. Wynafryd souleva délicatement un pan pour que Wylla puisse distinguer le dragon de bronze vert roulé en boule et endormi au centre de la cage.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Mer 16 Mai - 11:22


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
La rumeur de son empoisonnement par le prince lézard avait visiblement traversé tout Westeros, laissant les gens prendre parti. Mais Wylla n’aurait jamais pensé que des gens du Sud puisse croire en cela. La jeune sirène pensait Viserys apprécié par les sudistes, notamment dans le Bief. Mais d’après les mots de sa sœur certains pensait le dragon de l’est coupable car elle était jeune, elle était encore une enfant pour beaucoup. C’était étrange de ce dire cela, que des inconnus la supportait dans cette épreuve compliquée. Elle n’aurait jamais cru cela. Dans le Nord ce n’était pas si surprenant mais pour le reste des Sept Couronnes, la jeune fille à chevelure criarde restait surprise. « Tout Westeros est au courant… » une question qui résonnait comme un constat. Ce n’était pas ce qu’elle avait voulu du moins pas de la sorte. Elle désirait que le lézard pait pour son acte mais que tout Westeros soit au courant alors qu’aucune accusation officielle n’était venue de son grand père pouvait mettre à mal bien des détails qui pouvaient être important. De plus Viserys pouvait établir un plan de défense et se protéger de ses accusations quand elles viendraient, car Wylla en était persuadée, un jour les Manderly accuseraient le frère du Roi.

La jeune sirène savait parfaitement que ce qu’avait fait le prince n’était en rien acceptable. Personne ne devait agir de la sorte car l’égo était froissé. Mais la Manderly et sa langue trop pendu avait refusé jusqu’à ce terrible moment que ce qu’elle pouvait dire pouvait avoir de terrible répercussion sur elle et sa famille. Désormais elle avait compris et s’efforcé de réfléchir avant de répondre dans le feu de l’action. Mais sa sœur voulait aussi qu’elle se méfie de la confiance qu’elle pouvait accorder. Pour Wylla s’était deux notions très semblable car dans tous les cas, elle devait faire attention à ce qu’elle disait. « Je pense que je vais avoir du mal à accorder ma confiance pendant quelques temps. Je tente de ne pas voir le mal partout avec les étrangers venant du Sud mais c’est compliqué, je ne cesse de me poser des questions sur leur véritable intention. Je ne me suis pas méfier avec Viserys et j’en ai payé le prix bien que j’ai conscience qu’il n’avait absolument pas le droit d’agir de la sorte. Mais les faits sont ainsi, on ne peut pas changer le passé. Je dois apprendre à vivre avec. » Le temps serait définitivement son meilleur allié avec sa famille. Il n’y avait qu’eux qui pourrait la rassurer, la guider et la protéger du monde extérieur, du Sud et des étrangers.

Ecume avait manqué à sa sœur et elle avait hâte de retrouver l’étalon pour profiter des extérieurs de la ville. Visiblement à Port Réal, ce n’était pas la même chose pour profiter de l’art de l’équitation. Et la cité devait être bien plus grande que celle des Manderly. « Je suis sûre que tu lui as manqué aussi et qu’il sera content de te revoir et de pouvoir se dégourdir les jambes ! » Wylla avait de nouveau l’autorisation de sortir et de vivre comme bon lui semblait, du moins presque comme elle le désirait. Elle ne sortait plus sans escorte désormais, elle ne pouvait plus se faufiler hors de Châteauneuf pour échapper à sa mère. Mais faire une ballade avec sa grande sœur, cela elle pouvait et en plus ça la tiendrait éloigner du nouveau lézard présent entre les murs de sa maison.

Sa sœur redevint sérieuse et posa une question bien étrange. « Bien sur que tu peux faire confiance…Pourquoi une telle ques… » La jeune sirène n’eut pas le temps de terminer sa phrase que Sybelle s’approchait avec une cage recouvert d’un tissu. Que voulait lui montrer sa sœur ? La curiosité de la jeune fille était piquée au vif et quand Wynafryd souleva un pan révélant l’intérieur de la cage, Wylla fut surprise de ne pas y trouver un oiseau de chasse. Elle cligna plusieurs fois des yeux pour être certaine qu’elle ne rêvait pas. Cependant, elle garda ses distances avec l’animal qui dormait à l’intérieur. « C’est…un dragon ? Un vrai de vrai ? Comme ceux d’Aegon le Conquérant ? Enfin en format…bébé. Où est-ce que tu l’as eu ? Les Targaryen savent ? » Les questions fusaient de la bouche de Wylla qui regardait la cage avec surprise, merveille et appréhension. Les dragons étaient les créatures des Targaryen, qui grâce à eux avaient pu conquérir Westeros. Si Wynafryd en avait un, le Roi ne viendrait-il pas réclamer cet animal qui devrait appartenir à sa famille ? Aucune autre famille de Westeros n’avait eu de dragon par le passé, uniquement la maison royale. La sirène aux cheveux verts se posaient milles et une question sur cet animal ancestral qui était supposé éteint depuis près d’un siècle.


(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Ven 25 Mai - 17:04

Wynafryd avait voulu rassurer sa soeur, lui montrait qu’il n’y avait pas que les Manderly qui se souciaient de sa santé et de ce qui lui été arrivé. Tout le Nord évidemment avait pris la nouvelle à coeur, un dragon ne pouvait pas s’en prendre à une jeune nordienne sans que cela ne rappelle la triste catastrophe arrivée à Lyanna dix-sept années plus tôt. Et puis il y avait  ceux qui ne les connaissaient même pas mais qui s’indignaient qu’on puisse s’en prendre à une enfant, quoi qu’elle ait pu dire. Et la jolie brune ne se rendit compte qu’à cet instant que Wylla n’avait pas du tout eu conscience de cela, restée dans sa bulle protectrice de Chateauneuf depuis le tragique événement. “Oui, la rumeur a parcouru tout Westeros et même Essos j’ose croire avec le cadeau de mariage que grand-père a fait au lézard. Alors certes tous n’y croient pas et laissent leur loyauté pour les dragons les aveugler sur la réelle personnalité du Prince. Mais à l’inverse, il y a ceux qui ne connaissent ni le prince, ni toi et qui pourtant condamnent cet acte. Plus jamais tu ne seras seule Wylla.” Elle posa sa main sur son épaule et la caressant doucement. Il fallait que la sirène aux cheveux verts de Blancport reprenne peu à peu confiance en elle et retrouve cette flamme si particulière qui la faisait vibrer jusque alors.

L’aînée des Manderly avait ensuite voulu s’assurer que sa soeur se montrerait prudente à l’avenir mais qu’elle ferait également en sorte de s’entourer de gens de confiance, qui lui permettrait de vivre sa vie plus sereinement, sans devoir constamment vivre dans la peur que cela ne se reproduise. Elle ne voulait pas qu’à seulement quinze ans, sa vie se retrouve gâchée de la sorte. Elle venait de vivre quelque chose de traumatisant et elle ne pourrait probablement jamais l’oublier, mais elle espérait sincèrement qu’elle arriverait à garder cet événement dans le passé avec le temps. Viserys n’avait pas réussi à se débarrasser d’elle physiquement, et Wynafryd ne voulait pas qu’à défaut, il gagne en tuant le mental de la jeune femme. “Je comprends ta réticence envers le gens du Sud et j’espère même que tu la conservera pendant un temps puisqu’elle ne pourra que t’aider à rester en sécurité. Mais garde quand même dans un coin de ton esprit qu’il y a des exceptions partout.” Elle se garda de parler des nordiens bien que l’image du bâtard de Roose Bolton lui revenait à l’esprit et lui glaçait le sang. Wynafryd tenta de ne rien laisser paraître de son bref malaise, chassant cette pensée désagréable avec un raclement de gorge et se concentrant à nouveau sur sa sœur. “Par exemple, sans l’aide de la princesse Rhaenys, je ne me trouverais pas là à tes côtés aujourd’hui. Pourtant elle est la nièce du lézard… autant que nous sommes les nièces de Wendel.” Wynafryd regarda Wylla avec insistance quelques secondes puis lui faire saisir l’importance de ce qu’avait fait le dragon ensoleillé. Elle ne l’avait pas forcément cru quant à la culpabilité de Viserys, mais elle ne lui en avait pas tenu rigueur non plus.

Après ces sujets pour le moins sérieux, l’ancienne dame de compagnie aborda des thèmes plus légers. Elle voulait savoir ce qu’il s’était passé durant son absence. Bien sûr Wylla avait évoqué quelques choses au fil des lunes lors de leurs premiers échanges, mais maintenant qu’elle était rentrée, c’était différent. Wynafryd ne put s’empêcher de demander des nouvelles de son étalon préféré, n’ayant pu le prendre avec elle pour se rendre à la capitale. Elle savait que le cheval se serait trouvé trop malheureux là-bas, alors elle l’avait laissé ici, entre de bonnes mains, comme toutes les autres choses qu’elle aimait alors, exception faite de Sybelle et Gyles. L’aînée fit alors promettre à sa sœur de se rendre dans les écuries un peu plus tard pour voir les choses de ses propres yeux. Puis profitant du calme et de la sérénité lié à la conversation, Wynafryd en profita pour réaborder quelque chose d’un peu plus sérieux, craignant vraiment la réaction de sa cadette face à ce qu’elle allait lui montrer. Alors que Sybelle dévoilait le beau dragon de vert bronze, la jolie brune étudiait avec soin la réaction de Wylla pour agir en circonstance. Elle put constater avec soulagement que la découverte ne la faisait pas reculer d’un bond ou crier de terreur. Elle remarquait cependant que la sirène ne cherchait pas particulièrement à s’en approcher là où Sybelle, lors de la même découverte, avait voulu voir de plus près. Puis finalement, l'enthousiasme débordant de sa soeur tira un sourire à Wynafryd. Elle était soulagée que sa soeur réagisse de la sorte. Et avec sa multitude de questions, l’espace d’un instant, il lui sembla retrouver sa jeune soeur curieuse et insouciante. Peut-être était-ce ce dont elle avait besoin depuis le début. D’une distraction conséquente. “J’ai eu la même réaction que toi, mais oui, il semblerait que ça soit un dragon… comme ceux d’Aegon le Conquérant, comme ceux des récits historiques.” Elle fit une pause pour regarder la créature qui n’était pas plus grande qu’un petit chat, surtout grâce à l’envergure de ses ailes finalement. Elle le couvait du regard et resta silencieuse un moment. Toujours tournée vers la cage elle reprit ses réponses pour Wylla. “Il n’y a que Sybelle, Gyles et toi à présent qui sont au courant. J’en informerais grand-père une fois Aegon parti… et Robb bientôt. Tant que je pourrais garder son existence secrète, je le ferais.” Puis elle capta une nouvelle fois le regard de Wylla. “Tu te rappelles l’œuf que grand-père m’avait offert juste avant de partir pour la capitale ? Espérant qu’il m’aiderait à bien me faire voir des dragons, d’un en particulier, au Donjon Rouge ? Et bien je ne l’ai connu que sous cette forme jusqu’à il y a deux semaines. Juste quelques jours avant le départ, je ne l’explique pas, la coque avait cédé et il était là, roulé en boule dans le coffret. Je ne suis pas encore certaine du nom… je crois que j’ai un peu de mal à le croire encore…” Alors qu’elle confiait cela à sa sœur, elle tournait une nouvelle fois la tête en direction de la cage. Elle ne rêvait pas, il était toujours là.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Mer 30 Mai - 11:47


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
Le sentiment qui avait envahi la jeune sirène était bien étrange. De la satisfaction, mêler à de la peur et à de l’angoisse. Car si une partie de Westeros la soutenait, condamnant les agissements du Targaryen, les représailles des lézards pouvaient également venir. Son grand père devait surement chercher à arrondir les angles par rapport à cela mais Viserys était imprévisible. Finir ce qu’il avait commencé pouvait être dans ses options désormais. Mais d’un côté est-ce que cela ne la protégerait pas non plus. Quelques semaines après son empoissement un bieffois lui avait offert un présent inestimable. Accroché à son coup, beaucoup ne voyait qu’un beau collier mais en son sein était enfermé quelques millilitres d’un poison puissant nommé Larmes du Lys. Wylla ne comptait pas s’en servir, elle n’était pas une assassine mais cela la rassurait, elle avait un moyen de se défendre et de faire croire avec cette arme.

Sa confiance perdue envers les gens du Sud serait probablement pour toujours. Il faudrait probablement l’amadouer pour qu’elle puisse de nouveau ne plus avoir cette méfiance avec les sudistes. Il pouvait avoir des exceptions selon sa sœur et cela la sirène aux cheveux verts ne pouvait le nier. Selon Wynafryd, son amie la princesse faisait partie de ses exceptions car elle l’avait aidé à rentrer à Blancport. Malgré cela la fille du Roi restait une dragonne. Un membre de la famille de celui qui avait tenté de lui ôter la vie. « Le croit-elle coupable ? » le ton Wylla était plus accusateur et amère qu’elle ne l’aurait voulu. Certes Rhaenys Targaryen avait permis à sa sœur de rentrer, mais qu’elle était ses réelles motivations derrières tout cela ? La Manderly pouvait être reconnaissance pour son geste mais c’était bien la seule chose qu’elle pouvait faire.

La conversation s’éloigna de ce sujet trop sérieux pour se focaliser sur les créatures que renfermer la cage de l’aînée des deux sœurs. Cette dernière confirma à sa cadette que c’était bel et bien un dragon comme ceux décrit dans les livres comptant l’histoire des Sept Couronnes. L’œil curieux mais la prudence de mise, Wylla observait la créature de loin. Visiblement très peu de personne était au courant de l’existence du reptile. Même leur grand père n’était pas encore au courant. « Je garderais le secret, je te le promets. » Quand la sirène faisait une promesse, elle la tenait. Garder des secrets n’avaient jamais été son fort mais sous promesse, elle honorait toujours ses paroles. « Je me demande comment va réagir grand père quand tu vas lui annoncer qu’un vrai dragon se trouve sous son toit… » Bien ? Mal ? Sceptique ? La jeune fille n’avait aucune idée comme le Lord de Blancport pouvait prendre la nouvelle. C’était bien un mystère pour la demoiselle. Mais peut-être que si Wynafryd lui disait que c’était l’œuf qu’il lui avait offert qui avait visiblement éclos, il le prendrait surement bien ? « C’est bizarre, je croyais qu’il devait être fossilisé, être comme une pierre. » C’était un véritable mystère. « Les récits disent que c’est la magie qui fait naître les dragons. Tu penses que la magie pourrait être revenue à Westeros ? » Une vraie question épineuse. Il y avait quelques semaines de cela, un astre rouge avait déchiré le ciel. Wylla ignorait sa signification mais beaucoup de monde avaient des hypothèses plus ou moins farfelues.

Sa sœur lui confia qu’elle n’arrivait pas encore à lui trouver un nom, ce que la jeune fille pouvait comprendre au vue de la surprise que cela avait dû être. Réaliser qu’elle possédait un vrai dragon pouvait être compliqué. « Garçon ou fille ? » demanda Wylla d’un ton malicieux. Aider à trouver un petit nom à la créature devait pouvoir se faire.

(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Dim 3 Juin - 18:25

Wynafryd essayait tant bien que mal de rassurer sa soeur. Elle lui disait à la fois de se méfier des gens avant de leur accorder sa confiance, mais elle essayait aussi de lui dire que tous les gens du Sud n’étaient pas comme le lézard qu’elle avait pu croiser. Il y en avait, elle n’en doutait pas, il se pouvait même qu’il y en ait des pires que lui, comme le Nord n’était pas épargné pour avoir quelques spécimens cruelles, elle en avait bien conscience. Alors l’aînée des Manderly s’était mise à parler de la princesse qu’elle avait servi jusque là, pendant presque un an, racontant à sa soeur comment elle l’avait aidé à partir au plus vite pour la rejoindre et sans en avertir le Roi pour ne pas risquer qu’elle soit retenue. Et tout cela malgré le lien qui l’unissait au responsable. Un propos qui fit soulever une question à la sirène aux cheveux verts, avec un ton pour le moins accusateur. Le sourire de la jolie brune se crispa quelque peu alors qu’elle prenait un air désabusé. Elle haussa doucement les épaules avant de s’expliquer. “Je n’irais pas jusque là. Elle ne voulait même pas l’imaginer au départ, mais j’ai fait de mon mieux pour la mettre sur la bonne voie, sans pour autant porter une accusation officielle, ça n’était pas chose aisée. Je pense qu’elle a encore du mal à le croire coupable, je peux le comprendre, c’est son oncle, mais il me semble qu’il n’a plus sa confiance comme il a pu l’avoir autrefois et c’est déjà un bon début. Je sais que grand-père échange avec le Roi, il faudra voir ce qu’il se passe de ce côté là également…” Wynafryd soupira longuement et remit une mèche de cheveux derrière son oreille. Le sujet était délicat, mais elle voulait croire que la matière serait résolue prochainement, le plus tôt serait le mieux.

Puis Wynafryd changea totalement de sujet, bien décider à dévoiler la vérité sur ce qu’elle avait vécu cette étrange journée deux semaines plus tôt et lorsqu’au lieu de son œuf fossilisé s’était tenu un dragon vivant, en chair et en os, se mouvant sur le tissu soyeux du coffret de bois. La Manderly n’était pas pressée de dévoiler son secret au monde. Il lui semblait que faire des envieux ou des curieux pourrait le mettre en danger et ça n’était certainement pas ce qu’elle voulait. Tout comme il lui semblait qu’il pourrait peut-être un jour représenté un avantage, il était alors mieux que ses ennemis l’ignore. Wynafryd n’oubliait pas l’œuf fossilisé qu’elle avait vu offert à Viserys, elle y songeait chaque fois que ses yeux se posaient sur le dragon vert. Mais cela, elle ne voulait pas encore l’évoquer à sa sœur, tant qu’elle ne serait sûre de rien, il n’était pas nécessaire de l’inquiéter, surtout lorsqu’elle voyait comment sa sœur se tenait à distance du sien. Elle posa sa main sur la sienne et lui offrit un sourire heureux. “Je te fais confiance Wylla.” Certes la jeune femme avait la langue bien pendue, mais elle savait qu’elle n’était pas le genre à dévoiler les secrets de famille à tort et à travers, simplement le fond de sa pensée, alors avec de tels enjeux, Wynafryd savait qu’elle n’avait pas à s’en faire. Le sourire de l’aînée des sirènes s’estompa un instant lorsque Wylla se demanda comment son grand-père réagirait en l’apprenant. Elle secoua la tête. “Je n’en sais strictement rien, je me dis qu’il pourra réagir d’une façon, mais son opposée me semble tout aussi valable.” Il n’y avait jamais rien eu de similaire, de comparable pour se faire une idée. “Mais je me dis qu’il finira par y voir un atout pour nous, non ?” Si Wynafryd était capable de le maîtriser cependant, de cette condition, elle n’en doutait pas une seconde, sinon lorsqu’ils seraient plus grand, il pourrait mettre en danger les siens et c’était loin d’être l’effet recherché. La Manderly savait qu’on disait que seuls les Targaryen pouvaient les contrôler, mais s’il avait éclos sous sa garde, il y avait bien une raison ? C’était ce que la jolie brune se répétait quotidiennement en tout cas. “Je ne l’explique pas plus que toi Wylla…” repris une nouvelle fois Wynafryd en secouant la tête. “Un jour il était encore au stade d’œuf fossilisé oui et le lendemain, comme tu le vois là… en plus petit évidemment. Je ne comprends pas bien ce qui a changé… J’ai vécu un étrange moment au Septuaire la veille mais les Sept et les dragons n’ont pas de liens à ce que je sache… Il y a bien ce que l’on dit de la comète rouge qui a déchiré le ciel le jour de l’incinération de la Reine Mère… Mais je n’en sais rien à vrai dire, c'est comme s'il avait décidé de lui même qu'il était temps de sortir... As-tu commencé à voir des sirènes dans nos criques toi ?” demanda-t-elle finalement avec cette fois ci à sa sœur avec un air amusé. “J’irais subtilement embêter mestre Theomore pour en savoir plus durant les prochaines semaines. J’ai commencé quelques lectures au Donjon Rouge, mais avec le choc, le départ et la volonté de garder cela secret… je n’ai pas pu en tirer grand chose, il faudra que je recommence ici. Tu m’aideras ?” Comme Wylla lui demandait finalement s’il s’agissait d’un mâle ou plutôt d’une femelle. Wynafryd rit doucement. “Cela non plus je n’en sais rien… C’est bien différent d’un chiot ou d’un poulain mais tu veux peut-être voir par toi-même si tu t’en sors mieux que moi ? En tout cas je ne l’explique pas non plus, mais j’ai l’intime conviction qu’il s’agit d’un mâle…” Il y avait tant de choses inexplicables autour de cette créature depuis son apparition. Wynafryd semblait avoir une sorte de connexion avec lui, de ressentit particulier, mais elle n'était pas une Targaryen alors comment était-ce possible ? Était-ce simplement son imagination ? Son instinct maternel qui lui faisait lire les choses de cette façon ? Elle espérait que le temps l'aiderait, après tout, tout cela était si récent.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Jeu 7 Juin - 10:55


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
Wynafryd lui confirma que la princesse ne croyait pas son oncle coupable. Sa sœur avait réussi à semer le doute dans son esprit provoquant une baisse de confiance mais c’était tout, ce n’était pas suffisant pour Wylla. Elle ne pourrait faire exception de sa méfiance des dragons pour la fille du Roi. Elle était peut-être moins mauvaise que les autres membres de cette famille, mais elle ne pourrait pas avoir confiance en elle comme son aîné semblait avoir confiance en son amie du Sud. Et si son grand père échangeait avec le Roi, cela voulait dire que cela bougeait niveau royauté et cela pouvait être bon comme pas bon. Tant que le jugement ne serait pas rendu officiellement, la jeune sirène ne serait pas tranquille sur ce point. Même si elle se savait soutenue et protégé par les siens et sa région, la jeune fille n’était pas tranquille à ce propos et pourtant elle devait prendre son mal en patience et attendre que Wyman règle l’affaire avec sa Majesté.

Avoir un dragon, même de petite taille, pouvait déboussoler. Si Wylla était curieuse sur cette créature qu’elle voyait de ses propres yeux, elle restait prudente et ne s’en approchait pas trop. La réaction face à un bébé dragon restait propre à chacun et deviner celle du seigneur de Blancport restait un mystère entier. Mais comme le disait justement sa sœur, dans plusieurs années l’animal pourrait se révéler être utile, un bon moyen de défense et de dissuasion contre toute attaque. Mais avant qu’il ne devienne suffisamment imposant pour devenir une forme de défense, il restait pour le moment vulnérable, ce qui rendait leur famille peut-être en proie à la jalousie ou à être la cible d’attaque pour voler la créature. Tout type de scénario était possible. « Oui, quand il sera plus gros il pourra dissuader des gens de nos vouloirs du mal. Peut-être que grand père réfléchira ainsi, j’ose l’espérer. » Parfois son grand père était un véritable mystère pour la benjamine des Manderly. Tout comme l’éclosion de l’œuf qui restait inexpliqué aux yeux de sa sœur. Elle n’arrivait pas à trouver d’explication. Du jour en lendemain, la coquille avait laissé la place à un petit reptile.

L’esprit de la jeune sirène tentait de trouver une explication. Elle avait bien vu la comète rouge déchiré le ciel mais elle n’avait pas trouvé d’explication. Etait-ce le retour des dragons ? Certains murmuraient le retour de l’hiver ou encore le retour de la magie. Mais Wylla n’arrivait pas à trouver d’explication. Mais cela pouvait devenir un sujet d’étude intéressant. Chercher dans les livres si par le passé un tel astre avait été observé et si oui, quels avaient été les conclusions de l’époque. La jeune fille secoua la tête négativement. « J’aurais bien aimé mais non pas de sirène en vue pour le moment. Je ferais des recherches dans les livres d’histoire pour voir si un tel phénomène a déjà été observé par le passé. A deux on finira bien par trouvé quelque chose ! » Tout comme le reste, le sexe de l’animal était un mystère. La jeune sirène aux cheveux verts secoua la tête en grimaçant quand Wyanfryd lui proposa de regarder par elle-même la créature pour déterminer s’il s’agissait d’un mâle ou d’une femelle. « Sans façon ! Mais faisons confiance à ton instinct. Trouvons-lui un prénom qui puisse passer pour les deux ? Mais qui ne fasse pas trop dragon de Targaryen…un nom qui sonne dragon du Nord ! » La jeune fille avait repris son visage enfantin pour la recherche du baptême de la créature. « Sybelle vient nous aider à lui trouver un petit nom ! Trois esprits seront plus efficaces que deux ! » Leur cousine était restée en retrait pendant toutes leur discussion, se faisant discrète pour ne pas gêner aux retrouvailles des deux sœurs.

(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6015
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Ven 8 Juin - 15:23

Wynafryd redoutait un peu de devoir annoncer à son grand-père que l’oeuf qui lui avait confié s’était transformé en un véritable dragon. Elle avait peur qu’avec les récents événements, le vieux seigneur de Blancport de voit cette arrivée du mauvais oeil et comme une menace. Sauf que la Manderly le sentait, chaque nouveau jour passé avec la créature l’en rapprochait un peu plus, d’une façon difficilement explicable, à l’image de l’éclosion. Elle ne voulait pas avoir à se séparer du saurien. Elle espérait au plus profond d’elle même que Wyman continuerait de voir les avantages qu’une telle possession pourrait représenter, comme il l’avait déjà évoqué lorsqu’il avait trouvé l’oeuf sur l’étal du crédule marchand puis qu’il l’avait offert à Wynafryd en perspective de son voyage au Donjon Rouge. La jolie brune afficha un sourire qui se voulait rassurant, caressant la délicatement la main de sa petite sœur. “Quand est-ce que grand-père ne pense pas en priorité à la sécurité et au bien-être de sa famille, hein ?” Elle essayait certes de convaincre Wylla, mais cela valait tout autant pour elle. Elle essayait de rationaliser la chose et elle ne parvenait pas à imaginer son grand-père se débarrasser de cet avantage stratégique, tant qu’il ne représenterait pas une menace.

Comme la sirène aux cheveux verts avait questionné l’arrivée du dragon dans leur vie, cherchant une explication logique, les rumeurs sur le retour de la magie s’étaient frayées un chemin dans leur conversation, Wynafryd évoquant la symbolique de la comète rouge et le sens que certains aimaient à lui donner. Elle avait demandé, amusée, à sa sœur si cette dernière avait eu l’occasion de voir des sirènes ou des tritons depuis le fameux événement. “Si tu ne trouves pas encore l’eau trop froide, j’irais bien me baigner prochainement, cela m’a trop manqué à Port-Réal, mais on ne pouvait pas imaginer une lady d’une noble maison, une dame de compagnie de la princesse avoir un tel comportement ! Je t’aiderais à chercher les sirènes.” répondit-elle avec un regard bienveillant sur Wylla. Cette dernière proposa ensuite de l’aider à effectuer des recherches pour essayer de comprendre le phénomène dont elles avaient été témoins. “Tu as raison, on ne sera pas trop de deux pour chercher, merci.” Si Wynafryd espérait pouvoir garder son dragon et en prendre soin correctement, elle ne pouvait pas se limiter aux convictions qu’elles semblaient percevoir de la créature. Il fallait qu’elle fasse certaines recherches plus poussées pour être sûre d’en prendre correctement soin. Elle savait que ce cadeau venait avec une certaine responsabilité et elle voulait l’assumer avec succès.

Wylla s’était aussi intéressée à savoir s’il s’agissait d’un mâle ou d’une femelle et bien que l’aînée des sœurs n’ait aucun moyen d’en être sûre, certainement pas vu l’âge du dragon qui n’avait même pas encore une lune, elle avait confié à la sirène aux cheveux verts qu’elle avait l’intime conviction qu’il s’agissait d’un mâle. Wynafryd s’était amusée à lui proposer d’aller elle-même l’examiner pour lui proposer une conclusion, mais sans surprise Wylla refusa aussi sec ce qui tira un petit éclat de rire dans la bouche de la jolie brune. “Ne t’en fais pas, je n’avais aucune intention de lui donner un nom Targaryen. Cela serait encore un bon prétexte pour eux pour se l’approprier et je ne le veux pas. J’avais surtout pensé à un nom qui rappelle les créatures de l’océan ? Qu’en dis-tu ?” Elle avait haussé un sourcil, attendant l’avis de sa soeur, mais cette dernière décida plutôt d’inclure Sybelle à la réflexion. Leur cousine déposa la cage sur la petite table entre elles et vint s’asseoir sur le canapé au côté de Wynafryd, joyeuse de participer au même titre que les sœurs. Wynafryd concentra son attention alors sur le dragon qui commençait à remuer, comme conscient de l’attention qui lui été portée de toute part. “J’aimerais trouver quelque chose qui soit en lien avec les Manderly, avec notre rapport à la mer, avec notre blason, mais sans que cela ne dénature trop le dragon pour autant… Je pensais demander à mère ou grand-père s’ils connaissaient quelques vieux contes. Ou même au mestre Theomore si on a quelque chose qui en parle dans la bibliothèque…” Elle avait Écume d’une part, un nom qu’il portait bien pour sa robe et qui faisait honneur à la mer, il fallait que le Dragon trouve son nom également.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Brave Mermaid
avatar
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris


Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 449
Date d'inscription : 06/06/2017

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   Mar 19 Juin - 14:21


Le retour d'une sirène
Wylla & Wynafryd

« Blancport | 299, lune 7, semaine 4 »
Leur grand-père pensait toujours au bien de sa famille mais parfois des surprises et des évènements inattendus pouvait faire réagir une personne étrangement, aussi sage soit il comme Wyman. Les deux sirènes ne pouvaient faire que des suppositions et espérer qu’il réagisse ainsi, mais rien n’était certain dans ce genre de situation. A la vue du dragon Wylla aurait pu faire un bond en arrière et êtrre morte de peur façon un animal aussi dangereux symbole des Targargyen, comme elle aurait pu s’approcher de la créature complètement subjugué et excité. Alors prévoir la réaction d’un homme comme le seigneur des Manderly était improbable. Il fallait prier et espérer que sa réaction soit positive à l’encontre du bébé dragon qui se trouvait dans la cage.

Quand sa sœur lui proposa de l’accompagner pour aller nager un grand sourire illumina le visage de la jeune fille aux cheveux verts. Elle ne nageait plus beaucoup depuis son empoisonnement, les températures s’étaient également nettement refroidi rendant la mer bien plus fraîche qu’à l’ordinaire. Le mestre n’avait pas été emballé de laisser la benjamine des Manderly prendre un bain d’eau de mer. Mais personne ne pourrait l’empêcher d’aller gouter l’eau salé entourant Blancport en compagnie de sa grande sœur. « En choisissant bien notre endroit on doit pouvoir trouver des courants venant du sud qui apporte un peu de tiédeur. » Chercher les sirènes leur rappellerait probablement leur enfance, lorsqu’insouciance et innocence se mêler à travers les éclats de rire et les gerbes d’eaux qui venaient créer quelques perles d’eaux salines dans les chevelures des deux sœurs.
« Attention, je suis le monstre des mers ! ROAAARGH ! » Wylla sauta sur sa sœur en agitant ses bras dans tous les sens, imitant un monstre du haut de ses dix ans. Elle s’écrasa contre le corps de Wynafryd et tombèrent à la renverse dans des éclaboussures d’eau de mer et un rire mal contenu de la benjamine. « Arrête ! Tu vas faire peur aux sirènes ! » grommela Sybelle boudeuse. « Mais ça fait des heures qu’on les cherche…on a rien vu… » geignit la petite fille. « Je veux jouer ! On cherchera demain ! » Ne laissant pas le temps à leur cousine de répliquer, la tornade aux cheveux verts s’abattit sur elle, s’enfonçant dans les flots sous les cris de protestation de la plus âgé. L’âge où l’innocence régnait, où rien en semblait pouvoir les atteindre.
Trouver un nom pour un dragon n’était pas une mince affaire car dans leur esprit résonnait les noms des grands de l’histoire ayant appartenu à la famille royale. Qui ne pensait à Belarion, la Terreur Noire quand on parlait de ses créatures cracheuses de feu ? Ou encore Meraxès, Tessarion ? Des noms qui avaient fait vibrer de peur ou d’admiration Westeros. Aujourd’hui ils alimentaient l’histoire et les rêves des enfants voulant voir de leurs propres yeux ces reptiles volants. La proposition de sa sœur était astucieuse, au moins tout le monde saurait à qui appartiendrait l’animal. « Excellente idée ! » Wylla se mit donc à réfléchir, se replongeant dans les histoires qui avaient bercés son enfance mais aussi dans les légendes qu’elle avait lu elle-même quelques années auparavant. Elle se souvint alors d’une créature, ayant la tête d’un dragon mais le corps d’un serpent vivant dans les profondeurs des océans, attaquant les pirates et protégeant une ville portuaire de l’ennemi. Mais impossible de retrouver le nom. Alors elle pria pour que sa sœur ou Sybelle se souvienne pour elle. « Oh vous vous souvenez de cette histoire d’une créateur mi dragon mi serpent vivant dans l’eau qui protège une ville portuaire ! C’est quoi son nom déjà ? S’il n’est pas trop moche cela pourrait lui convenir. Dragon appartenant à une ville portuaire et la protégeant de ses ennemis ! » L’élément des Manderly était l’eau donc tout collait. Mais il fallait se souvenir du nom et pour le moment la mémoire de la petite sirène aux cheveux verts lui faisait défaut.

(c) DΛNDELION


true to our words
The floating boat is carrying me, And I can live my story differently, The greedy sirens are chewing all around me + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Le retour d'une sirène | ft Wynafryd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: