RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire

Partagez | 
 

 Le fruit du hasard ft. Alyssa Vanbois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Sang de la Vigne
avatar
Le Sang de la Vigne
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Multi-Compte : Robar Royce
Messages : 667
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Le fruit du hasard ft. Alyssa Vanbois   Dim 25 Mar - 21:34

Le fruit du hasard

An 299 | Lune 5 | Semaine 1 (dernier jour)
Fuir n'avait jamais été une solution en soi, simplement la seule solution apparue dans un esprit enclin au désespoir qui ne souhaitait plus associer un lieu chargé de joie à la terrible nouvelle qui lui avait été faite, scellant son destin. Plus encore mon esprit ne supportait plus les chuchotements, les murmures des domestiques, suivant mon apparition, ni le regard emplie d'interrogations de mes hôtes. L'amour que je leur portais ne saurait suffire pour m'aider à oublier la situation. Lorsque les Treillois, mené par Hobber, avait quitté les lieux, Boisdorés m'était devenu étouffant alors que des évènements importants se préparaient au sein même des murs du château. Partir quelques temps était une évidence.

Le voyage offrait une échappatoire bien maigre, chaque paysage s'ancra dans mes iris comme autant d'images qui me seraient précieuses lorsque ces vastes plaines verdoyantes ne seront plus le théâtre de mes escapades. Les effluves boisées ne rivalisaient pas avec celles iodées de mon île, le destin me mènerait en un lieu où mes yeux contempleront l'océan tel un vieil ami alors que ces odeurs demeureraient l'objet de souvenirs constants. Chaque halte, méticuleusement prise, était une occasion de laisser mon cœur s'imprégner de cette atmosphère propre au Bief, de me laisser aller à la mélancolie, à cette tristesse familière dont je n'avais pas souhaiter le retour. L'inquiétude avait marquée les visages des quelques chevaliers fieffés de père, y reconnaissant les signes du passé lorsque mes pieds foulaient, des heures durant, les falaises les plus hautes et escarpées d'une île endeuillée. Le silence dont ils faisaient preuve en disait d'avantage qu'une franche discussion entre eux, m'en apprenant plus sur leur appréhension. Tous ignoraient le message délivré par mon frère, assistant impuissants aux conséquences sur ma personne. Ils avaient suivi mes volontés sans sourciller, emportant le nécessaire afin de rejoindre la citée suzeraine, là où, je l'espérais, l'animation constante saurait me changer les idées. Quand bien même cela m'obligerait à côtoyer lady Olenna.

L'absence de certains membres de la famille suzeraine rendait les lieux plus calme, il manquait trop de personnes pour que mon esprit puisse sereinement mettre de côté les tourments qui l'assaillait, néanmoins suffisamment pour l'occuper à la lueur de l'astre diurne. Les sourires offerts n'étaient que des lames, enclines à blesser sans le vouloir, ils apportaient pourtant la distraction nécessaire, un rappel des heures passées à arpenter toutes les rues de ce haut lieu, à fouler aux premières heures du jour les allées, lors de promenades solitaires, souvent interrompues par Abigaelle en personne. Mes pensées s'envolaient vers la jeune blonde dont la missive m'avait suivi, elle ignorait encore tout des derniers évènements, de cette décision conjointe menée entre une père et un frère, et j'hésitais encore à lui faire part de tout cela. La perspective de coucher ces mots sur un parchemin était une façon de leur donner vie, d'accorder de l'importance à ce qu'ils signifiaient, or ils signifiaient trop pour que l'encre ne transcrive toutes les émotions qu'une telle annonce se devait de susciter. Tout le voyage durant je n'avais eu de cesse de repousser le moment fatidique où je devrais révéler la vérité. Ce secret pesait lourd à mes épaules mais il demeurait mien, tant que les mots n'échapperaient pas de la bouche de l'un des protagonistes. Cette constatation m'était apparue la veille alors que l'on déchargeait mes effets, que grand-mère Olenna était venue m'accueillir en m'annonçant la présence d'une orageoise en ses murs. L'Orage semblait vouloir me poursuivre, faisant tomber ses pluies sur le berceau de mon âme, la broyant à l'idée que la nouvelle se soit déjà répandue sur ses terres, balayant tout sur son passage, autant les sentiments des miens que mes espoirs. Une discussion m'avait informé que le séjour de lady Vanbois n'était pas le fruit du hasard, un voyage effectué en l'honneur des noces de sa nièce, au Val. Tout Westeros vibrait au rythme du même diapason.

L'occasion était trop belle pour la laisser s'échapper, j'avais certes des appréhensions face à un destin non désiré, il n'en demeurait pas moins qu'il me fallait être pragmatique, ravivant les cendres de la demoiselle qui m'habitait, demeurée trop longtemps endormie. Rencontrer cette dame pourrait s'avérer fort utile pour mon avenir, me fournir ample information sous le couvert d'un intérêt pour une région qui, physiquement, m'était inconnue. Une rencontre se devait d'être préparée, elle ne le serait pas, j'ignorais combien de temps son séjour allait durer, aussi avais-je solliciter une entrevue dans l'un des boudoirs propices aux conversations féminines, consciente de la curiosité engendrée par un tel acte, autant de la part de lady Alyssa Vanbois que des autres occupants du château. L'attente ne fut pas longue, une servante lui ouvrit la porte, la laissant pénétrer dans la pièce, avant de s'éclipser. "Lady Vanbois bonjour, je me présente Desmera Redwyne" Une révérence plus tard je l'invitais à s'asseoir. "Merci de m'accorder un peu de votre précieux temps."
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orage
avatar
Orage
Valar Dohaeris
Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Leonette Tyrell / Sansa Stark
Messages : 224
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: Le fruit du hasard ft. Alyssa Vanbois   Dim 22 Avr - 21:55


Chapitre 1

 Je déjeune avec mes enfants, ces derniers savourent avec plaisir les mets présents sur la table. Sur celle-ci, on trouve du gruau, du lait, du miel, des œufs mais également des pains d'épice. Je les regarde en souriant. C'est l'avant-dernier repas que je prends avec mes deux filles et mon fils. En effet, d'ici quelques heures, je laisserais ma fille Ysila au service de la princesse des roses tandis que moi je quitterais le fief des Tyrell pour aller à Port-Réal. Ce trajet sera bien long …
Par la suite, une servante s'approche de nous, elle me tend une missive. Je l'ouvre et je découvre qu'il s'agit d'une invitation de la part de Lady Desmera Redwyne, cette jeune femme me demande de la rejoindre dans l'un des boudoirs.
Je remercie la servante et je lui fais savoir que j'accepte de rencontrer la jeune demoiselle. Je me lève de table suivie par mes enfants. Je les regarde dans les yeux.

Alyssa – Robert et Alys, allez dans votre chambre. Je souhaite que vous préparez vos affaires avant notre départ.

Robert – Mais … Je n'ai pas envie de repartir.

Alyssa – Robert, nous devons continuer de préparer notre départ pour aller à Port-Réal.

Alys donne sa main à son frère puis ils quittent ensemble la salle à manger. Je pose mon regard sur Ysila. Elle a été choisis pour être d'atour de Margaerys Tyrell. Une aubaine pour notre famille. Je la regarde avec un sourire. Je me rapproche d'elle et je la prends dans mes bras.  Je la serre et je sens son odeur.

Alyssa – Ma chère fille, tu connais mes recommandations concernant ton service auprès de ta maîtresse. Applique mes conseils, fais attention à toi et surtout écoute les conseils avisés de Lady Cersei.

Ysila – Oui, mère.

Je lui souris. Je quitte l'étreinte de ma fille. Je continue de l'observer. J'ai bien peur qu'il me soit difficile de me séparer de ma première-née. Et pourtant, je dois le faire. Je l'embrasse sur son front. Je lui demande de regagner sa chambre. Je lui promet que nous passerons un petit moment avant que je parte. En effet, le voyage en direction de Port-Réal commence en début de l'après-midi, deux heures après le repas.
Mais, pourrais-je tenir ma promesse ? Je ne sais point, je sais que je dois respecter les horaires du départ, c'est pour cette raison que je ne pense pas rester bien longtemps auprès de Lady Desmera.
Je quitte mes appartements, je retrouve la messagère, cette dernière me demande de la suivre. Je marche derrière elle pendant quelques minutes. Arrivée à la porte du boudoir, je me fais annoncer puis j'entre dans celui-ci.
J’aperçois la princesse de la vigne, cette dernière est issue d'un lignage bien prestigieux. Je me souviens que Cersei a mentionné l'esprit de la petite-fille de la reine des épines. Je lui accorde un sourire et je m'incline devant elle.

Desmera -  Lady Vanbois bonjour, je me présente Desmera Redwyne. Elle fait une révérence, puis, elle m'invite à s’asseoir.Merci de m'accorder un peu de votre précieux temps ajoute-elle par la suite.

Alyssa – Bonjour Lady Redwyne, je suis ravie de pouvoir faire votre connaissance dis-je avant de m’asseoir sur un fauteuil en face d'elle. Je vous remercie de votre invitation rajoute-je avec douceur. En revanche, je ne souhaite point être impolie mais je ne peux point rester plus longtemps. Je souris. En effet, je dois partir en début d'après-midi … Je la regarde. J'avale ma salive.  Malgré ceci, je suis heureuse de pouvoir converser avec vous Lady Redwyne.

Aurais-je du me taire ? Peut-être. Je l'observe puis je me pose des questions concernant mon entrevue avec elle. Pourquoi la digne héritière de lady Olenna souhaite converser avec une veuve? Que veut-elle savoir ?

Alyssa – Pardonnez-moi mon audace Lady Redwyne, puis-je savoir pourquoi m'avez-vous convié ici ? Demande-je avec un sourire.

Oui, pourquoi ? Quelles sont ces raisons ? Je l'ignore mais je le saurais bien assez tôt. Je pose mon regard marin sur elle. Je tente de la sonder en la regardant, or, je n'arrive pas à la décrypter. Cache-t-elle bien son jeu ? Il est vrai que les femmes ont toutes un jardin secret … Moi-même, j'en ai un. Et, je ne souhaite pas qu'une personne puisse pénétrer dans ce dernier. Pourquoi m'intéresse-je à vouloir la décrypter ? Je ne sais pas. J'aime savoir à qui j'ai affaire. D'après les dires de la lionne, cette femme assise devant elle n'est pas niaise comme les petites fleurs … Elle n'est pas comme cette Lady Leonette Tyrell, la belle-soeur de ma chère amie. De même, elle ne semble pas être comme la piquante fille de Baelor Hightower. Non, elle est différente.
Vais-je faire mon amie ou mon ennemie ? L'avenir nous le dira. Je ne peux pas déterminer à l'avance si cette délicate personne sera une personne de mon entourage ou au contraire une rivale, mais dans tout les cas,  je suis ravie de pouvoir rencontrer cette jeune femme au tempérament contraire ces petites poupées de porcelaine.
Comment dois-je mener la danse avec elle ? Je ne sais pas encore. J'attends que celle-ci puisse de dévoiler petit à petit pour pouvoir mieux la connaître.
alyssale fruit du hasard
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Sang de la Vigne
avatar
Le Sang de la Vigne
Valar Dohaeris

Ft : emma watson
Multi-Compte : Robar Royce
Messages : 667
Date d'inscription : 31/05/2017

MessageSujet: Re: Le fruit du hasard ft. Alyssa Vanbois   Lun 11 Juin - 16:12

Le fruit du hasard

An 299 | Lune 5 | Semaine 1 (dernier jour)
Les yeux féminins paraissaient, parfois, être un mystère pour la gente masculine, nous avions appris à jouer avec des cartes bien différentes des leurs, néanmoins une femme savait reconnaître des signes propres au membre du même sexe. Tel un miroir nous nous observions, en toute discrétion. J'ignorais ce qu'elle pouvait chercher à voir de ma personne, de mon côté je savais parfaitement ce que mes yeux tentaient de percevoir, à percer le mystère des possibles révélations qui avaient peut-être déjà traversé l'Orage. Son attitude ne ressemblait pas à celle d'une femme en possession d'une information capitale, mais j'ignorais tout de la veuve Rogers, mis à part son désir de reprendre son nom de jeune fille du Val… Avait-elle, à l'instar de Cersei Lannister, le regret de sa région après son mariage ? Ou était-ce un moyen pour elle de de trouver de la force dans son veuvage ? Ce n'était pas des question que je pouvais ni voulais poser, et ses grands yeux bleus demeuraient aussi silencieux que possible. Néanmoins ce court moment ne dura pas, l'Orageoise allait bientôt repartir. "Tout le plaisir est pour moi et croyez moi je n'abuserais guère de votre précieux temps. Il n'est donc pas question de vous mettre en retard." C'était le cas pourtant, sa simple présence la mettait en retard dans ses préparatifs, surtout à un délais aussi court de son voyage, cela tendait aussi à prouver son désir de satisfaire la volonté d'une jeune lady ou tout simplement d'essayer de comprendre ce que son suzerain avait pu déceler en ma personne pour jeter son dévolu sur moi. J'étirais un sourire avenant sur mes lèvres, gardant le silence le temps que l'on nous serve une tasse d'infusion, me contentant de continuer mon observation, consciente des interrogations traversant l'esprit de la veuve. Il me faudrait manœuvrer avec habileté pour obtenir les informations désirées, plus encore pour déterminer le type de relation qui nous unirait. Amies ? Alliées ? Ennemies ? Ou simples connaissances ? La servante se retira et seuls les murs allaient désormais être témoins des mots qui allaient être prononcés. Aussitôt la porte refermée, elle formula l'une des nombreuses interrogations qui étaient siennes. "Je m'excuse de la façon cavalière dont j'ai sollicité notre rencontre mais les circonstances ont précipité mes décisions. Il est assez rare pour moi de pouvoir converser avec des dames d'autres régions, l'Orage a toujours exercé une fascination dans mon esprit d'enfant. Pouvoir connaître cette région au travers de vos paroles seraient un honneur pour moi." Tant de mensonges en aussi peu de mots, prononcés avec un aplomb tel que grand-mère aurait été fière de moi, si elle avait été mise au courant, sa propension à tout savoir avant les autres pouvait s'avérer peu agréable sur le long terme aussi comptais-je révéler mes fiançailles le plus tardivement possible, assez tôt pour qu'elle ne soit pas prise au dépourvu lorsque la rumeur viendrait se répandre dans le Bief. Sans doute avant mon retour à BoisDorés. "Je dois avouer tout ignorer des terres de votre défunt époux, comment est Amberly ?" Je portais ma tasse à mes lèvres, comme toute jeune noble, j'avais appris à connaitre les familles composant les différentes régions. Une petite visite au mestre de HautJardin avait ravivé cette mémoire latente.
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Le fruit du hasard ft. Alyssa Vanbois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fruit du hasard ft. Alyssa Vanbois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les plus grandes découvertes sont parfois le fruit du hasard. [pv: Alexander / Erwin]
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Demande de Fruit du Démon [YA]
» Fruit du Démon et Sabres d'exception oubliés ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Bief :: Hautjardin-
Sauter vers: