RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans le Val, à Dorne et dans les IDF ! Points à la clé !

La 17e version est en place, on vous annonce bientôt une surprise

Partagez | 
 

 It's time to have a conversation between father and son

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Sang du dragon
avatar
Le Sang du dragon
Valar Dohaeris

Ft : Toby Regbo
Multi-Compte : Andrew Rowan
Messages : 171
Date d'inscription : 21/02/2018

MessageSujet: It's time to have a conversation between father and son    Mar 20 Mar - 22:13

It's time to have a conversation betwen father and son

Fire and Blood

Aegon & Rhaegar

Les rayons du soleil étaient venus caresser la peau du prince, le tirant lentement de ses songes en venant réchauffer son visage. Il s’était redressé dans son lit, observant quelques secondes le vide de la pièce avant de quitter la chaleur de ses draps de soie. Il se dirigea vers une bassine de bronze, plongeant ses mains dans le liquide clair qu’elle contenait avant de se mouiller le visage plusieurs fois de suite puis d’attraper un linge d’un blanc pur pour s’essuyer. Le prince attrapa sa tenue, déjà préparée par ses serviteurs, enfilant le bas puis ensuite le haut. Sa veste était un ouvrage des meilleurs artisans de la capitale, mêlant les couleurs du blason des dragons. Les funérailles de la reine-mère avaient eu lieu et sa tenue restait sobre, mais demeurait légèrement plus élaborée au fur et à mesure que le temps passait. Les convenances étaient-elles qu’il ne pouvait arborer de vives couleurs, ainsi, les nuances de rouge allait du bordeaux au grenat, tout en passant par le cramoisi. Comme toujours, rien n’était laissé au hasard et d’un geste simple, il attrapa sa chevalière formant un dragon et sertie, aux niveaux des yeux, de deux rubis. Il tenait particulière à cet objet, qu’il possédait depuis sa plus jeune enfance et qu’il portait chaque jour. Une fois prêt, le jeune homme quitta ses appartements, traversant les couloirs et se rendant au sein de la salle du trône. Certains nobles étaient déjà présents, discutant de choses et d’autres, certains regardèrent compatissants se tournèrent vers le prince qui effectua un simple geste de la tête en salutation, ponctué d’un fin sourire. Il faisait bien souvent des apparitions au sen de la cour, discutant avec quelques nobles de ci de là mais depuis que le deuil avait touché la maison royale, l’ambiance avait changé, cela se voyait tant par rapport aux nobles qu’aux autres détails. Mais si Aegon avait dû faire face à cela, cachant ce qu’il ressentait afin de se montrer fort pour les siens, les semaines qui s’étaient écoulés l’avaient aidé à faire ce deuil, grâce à l’aide sa soeur, de son meilleur ami mais aussi à celle de sa fiancée, présente à la capitale. Mais il n’y avait pas aussi que cela qui touchait de près leur maison, il y avait aussi la rumeur concernant son oncle qui, plus le temps passait, prenait de l’ampleur. Elle était sur toutes les lèvres, mais les membres de la cour se retenaient bien d’évoquer cela en présence d’un membre de la famille royale. Aegon pensait cette rumeur vraie, d’autant plus depuis qu’il avait évoqué ce sujet avec Robb qui en pensait de même. Il espérait faire la lumière sur cela et que la justice serait faite équitablement, il comptait bien faire en sorte que cela soit le cas.

La journée passa bien vite, le prince vaquant à ses occupations, travaillant sur les projets qu’il avait en tant que maître des navires. Il fut arrêté au détour d’un couloir par un page, qui vint lui indiquer que son père, le roi, l’attendait dans son bureau. Il n’attendit pas, prenant la direction du lieu où son père l’attendait avant que le garde face à la porte ne l’ouvre, annonçant le prince qui entra dans la pièce. Il se tint debout face au roi, le droit dos, une attitude princière digne. « Père. » Il inclina respectueusement la tête. Malgré qu’il était son père, il était aussi son roi. Il savait que si son père le faisait mander pour une entrevue aussi protocolaire, c’était qu’il y avait une véritable raison. « Vous souhaitiez me parler ? » Il attendit l’autorisation de son père afin de s’asseoir. Il y avait bien peu de sujets qui demandaient une telle entrevue, il était rare que son père le fasse venir d’une telle façon. Il se souvenait encore de celle qu’il avait eu à l’époque où son père avait fait de lui un membre du conseil restreint, évoquant les projets que pouvait avoir son fils ou même sur ce qu’il souhaitait devenir à l’avenir. Le prince restait droit dans sa chaise, plongeant ses yeux océaniques tirant sur l’améthyste à la lueur des chandelles dans ceux de son père. Il attendait de savoir ce qu’il comptait évoquer.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Roi des Sept Couronnes
avatar
Roi des Sept Couronnes
Valar Dohaeris

Ft : Karl Urban
Multi-Compte : Liane Vance / Tyrion Lannister
Messages : 446
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: It's time to have a conversation between father and son    Jeu 5 Avr - 12:30

It's time to have a conversation between father and son

An 299 - Lune 6 - Semaine 3



Aegon & Rhaegar


Debout face à la fenêtre de son bureau, close en cet après-midi relativement venteuse et grise, c’est le regard perdu vers l’horizon et les mains jointes derrière son dos, que le Roi-Dragon réfléchissait. La veille, il avait envoyé un corbeau à Lord Wyman Manderly au sujet de cette rumeur infâme qui circulait sur son propre frère et sur ce qu’il « aurait fait » envers la petite-fille du Seigneur de Blancport, Wylla, qui se trouve être également l’héritière du Triton, à présent que son aînée Wynafryd était promise à Robb Stark. Les échos de cette rumeur étaient bien sûr arrivés jusqu’aux oreilles du Roi et c’est aussi étonné que surpris qu’il avait appris la nouvelle. Il n’y accordait aucun crédit ; il connaissait bien son frère et ne pouvait l’imaginer fomenter ainsi l’empoisonnement d’une innocente Nordienne, quand bien même un échange assez animé eut lieu entre eux deux à Winterfell, selon le rapport qu’il reçut de Ser Barristan, présent ce jour-là. Viserys savait pertinemment que la Couronne et le Nord, et plus précisément Targaryen et Stark, nourrissaient des relations tendues et une sourde rancœur était toujours présente dans le cœur des Nordiens, qui aiment répéter à volonté que « Le Nord se souvient ». Avait-il été réellement aussi stupide qu’impulsif pour raviver ainsi ces rancœurs et mettre à mal La Paix du Roi ? Si de prime abord, Rhaegar avait refusé de but en blanc d’y croire, il était forcé de constater qu’autour de lui, bien plus nombreux étaient ceux qui, au contraire, y accordait du crédit. Et cela commençait réellement à l’inquiéter et à remettre ses propres convictions en cause, ce qui lui provoquait moult tourments depuis plusieurs jours.

Il décida donc d’en parler à son fils et héritier. En tant que futur souverain et actuel membre de son Conseil Restreint, Aegon se devait d’avoir un point de vue objectif et Rhaegar était désireux de l’entendre et de le confronter au sien. Lorsqu’on frappa à sa porte, il se retourna, fit signe au garde de refermer la porte et de les laisser avant de désigner le fauteuil en face du sien et de son bureau :

Aegon, merci d’être venu. Assieds-toi, je t’en prie. dit-il, s’asseyant également.

Il croisa les jambes et ne perdit pas un instant pour entrer dans le vif du sujet, tant cette histoire commençait sérieusement à l’agacer :

En effet, mon fils. Supposer que tu n’aies pas été informé de la rumeur circulant au sujet de ton oncle serait que pure fantaisie, je me trompe ? En tant que futur-Roi, il te faudra bien souvent avoir recours à ton objectivité, ce qui est loin d’être aisé lorsqu’il s’agit d’une personne qui nous ait proche. Je serais donc désireux de savoir ce que le Prince Aegon, futur souverain des Sept Couronnes, pense de la rumeur concernant le Prince Viserys…et non ce que le neveu pense de son oncle.

DRACARYS 2018, gif par tumblr



House Targaryen
When this battle's done, I mean to call a council. Changes will be made. I meant to do it long ago, but...well, it does no good to speak of roads not taken.


AWARDS 2018 !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Sang du dragon
avatar
Le Sang du dragon
Valar Dohaeris

Ft : Toby Regbo
Multi-Compte : Andrew Rowan
Messages : 171
Date d'inscription : 21/02/2018

MessageSujet: Re: It's time to have a conversation between father and son    Mer 18 Avr - 19:05

It's time to have a conversation betwen father and son

Fire and Blood

Aegon & Rhaegar

Le prince avait déjà une idée de ce que son père allait bien pouvoir lui parler, car il était courant qu'il soit convoqué pour évoquer les affaires de la famille royales comme ce fut le cas à l'époque de ses fiançailles avec la rose dont il était épris ou même lorsqu’il fut nommé maître des navires. Mais les sujets qui touchaient actuellement les dragons étaient d’importances bien plus grandes, car c’était toute leur légitimité qui pouvait être mise à mal et cela, Aegon ne pouvait le tolérer. Il se rendit vers le bureau de son père dans une démarche digne mais pourtant sereine, prêt à faire la lumière sur les événements. Pour lui, il ne servait à rien de s’énerver ou même de se hâter, car cela demandait bien plus que quelques soupçons. Personne ne pouvait décemment attaquer le prince son oncle sans preuves et même si son entrevue avec son frère de l’hiver l’avait conforté dans son avis, le prince héritier devait être prudent. Même s’il pouvait se montrer téméraire, trop téméraire, il n’en demeurait pas moins un prince éduqué au sein de la cour, connaissant parfaitement le jeu des intrigues auquel il jouait depuis sa plus jeune enfance. Son attitude lorsque les problèmes pouvaient apparaître été finement étudiée, car c’était sur cela que l’on pouvait juger quel genre de souverain serait-il un jour. Alors il se montrait calme et réfléchi, jouant de son intelligence et de son esprit stratège pour obtenir les renseignements qu’il pouvait avoir besoin. Une fois face à son père, il inclina de la tête et une fois la permission accordée, s’asseya face à lui. Il écouta attentivement les paroles du roi, réfléchissant au fur et à mesure sur ce qu’il allait bien pouvoir dire. Il ne voulait pas évoquer la pupille du roi dans ce sujet, afin d’éviter de lui accorder quelques ennuis ; le prince avait une grande confiance en son père, mais préférait prévenir le moindre problème. Robb demeurait un Stark, un loup de l’hiver, dont la famille avait souffert des actions des dragons. Son avis pouvait facilement être jugé comme faussé par les sentiments. « Père, j’ai bien longtemps considéré que notre plus grande force était notre famille et en ce sens, je n’ai jamais parlé en mal de notre lignée, que cela soit de ceux vivants ou de notre ascendance, comme feu votre père. Je me suis toujours fait un devoir de démontrer le positif, même au sein du règne de celui qu’on appelle désormais le Fol. » Il avait parlé d’une voix douce et tempérée, prenant son temps de dire son avis à celui qui parlait d’objectivité. Il le savait, un prince ne pouvait décemment pas critiquer sa propre famille et même un ancien roi, mort aujourd’hui. S’il n’avait jamais critiqué Aerys, ou même son père, il avait cependant avoué à feu Yohn Royce son désir d’être meilleur que ses prédécesseurs, dont les erreurs fut pour l’un nombreuses et pour l’autre, conséquentes. « Mais malgré ce que j’ai bien pu penser pendant des années, mon avis changea. Si je sais trouver un soutien parfait en ma soeur, qui ne me tournera jamais le dos quoiqu’il adviendrait, je ne peux en dire autant sur mon oncle. Je n’ai jamais manqué d’observer les actions de chacun des membres de la cour, de prendre compte de tout ce qui pouvait bien se dire en ces murs et mon oncle ne fit jamais exception à cela. » Aegon avait toujours observé, prenant considération de ce qui se déroulait autour de lui. Les membres de sa famille ne faisaient pas exception concernant son attitude et il avait bien souvent entendu des choses concernant son oncle, dont l’attitude excentrique était particulièrement raillée au sein de la cour. « Je suppose que vous savez ce que pense les membres de la cour de mon oncle, le trouvant trop excentrique. Je sais qu’il porte une grande estime pour votre père, faisant fi de ce qu’il a bien pu se passer durant la rébellion, cherchant bien souvent des excuses à ce qu’il s’est produit. » Il marqua une pause, observant son père. Il évoquait son avis en détail, préférant qu’en cette situation, son père sache complètement ce que pouvait bien penser son héritier.  « Je pense mon oncle capable d’une telle atrocité. J’ai songé à toutes les possibilités, pendant plusieurs jours. Mais quoiqu’il arrivait, je sais qu’il serait capable d’une telle horreur. Je sais à quel point il peut vénérer mon grand-père, alors pourquoi ne serait-il pas capable de pareils monstruosités ? Je ne voulais pas y croire, mais plus le temps passe, plus je le pense capable d’une telle chose. » Il laissa un léger silence s’installer, inspirant une douce bouffé d’air frais. Le prince était véritablement tourmenté par ce qui se déroulait actuellement, cela pouvait se lire en cet instant sur son visage. « Les douleurs de la rébellion sont encore bien présentes, si les preuves viennent à désigner mon oncle coupable… Cela mettrait en péril la paix que nous cherchons à protéger, père. Et même sans cela, l’absence de preuve ne veut pas dire qu’il ne serait pas coupable. » À l’intonation de sa voix, le roi pourrait facilement comprendre que son héritier venait de terminer de parler, ayant donné un avis complet sur ce qu’il pensait.

DRACARYS 2017


The prince and his rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Roi des Sept Couronnes
avatar
Roi des Sept Couronnes
Valar Dohaeris

Ft : Karl Urban
Multi-Compte : Liane Vance / Tyrion Lannister
Messages : 446
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: It's time to have a conversation between father and son    Ven 4 Mai - 14:04

It's time to have a conversation between father and son

An 299 - Lune 6 - Semaine 3



Aegon & Rhaegar



Le Prince-héritier avait manifestement un avis bien précis et tranché sur la question de l’innocence ou de la culpabilité de son oncle. Rhaegar l’écouta sans l’interrompre, hochant de temps à autre la tête, signe qu’il entendait bien les dires de son fils. Sur son visage, nulle trace d’étonnement ou de surprise lorsqu’Aegon affirma directement que son oncle ne pouvait pas être innocent dans toute cette histoire. C’est bien ce que je craignais. Entre son Conseil Restreint, dont Aegon faisait parti, ses conseillers et son meilleur ami Jon Connington, sans parler des innombrables « on-dit » qui parvenaient jusqu’à ses oreilles. De savoir que son propre fils le pensait coupable à ce point lui fit tout de même un choc :

Je…commença-t-il, fronçant les sourcils tant le sujet était délicat Je me trouve dans l’incertitude la plus totale, Aegon.

Et c’était là la stricte vérité.

Aux prémices de cette rumeur, je ne pouvais décemment imaginer mon frère capable d’une telle chose. Je l'ai défendu, malgré ceux qui pouvaient bien me dire le contraire…Mais aujourd’hui…Je ne peux fermer les yeux ou me rendre sourd de ce qui m’entoure. Même mon propre fils, son neveu, a toute raison de le penser coupable…

Il plongea son regard dans celui si semblable de son héritier. Ils allaient au-devant de sombres jours, pas seulement pour le royaume, mais également pour leur famille.

Aussi ai-je pris contact avec Lord Wyman Manderly. Le Seigneur de Blancport est pour l’instant le seul qui puisse m’apporter plus de détails concrets sur cette histoire qui met notre nom et notre légitimité à mal. De l’issue de cette conversation découlera une avancée que j’espère importante dans la résolution de cette affaire…Quoi qu’il en soit, l’honneur et le nom des Targaryen sera lavé, dussé-je m’en occuper moi-même, si Justice du Roi doit être rendue.

Il n’osait y songer pourtant. Rien que l’image de Viserys agenouillé devant lui, les mains ligotées dans le dos et son épée tranchant son cou d’un coup sec le fit blêmir.

Je suis en revanche d’accord avec toi sur un point. J’ai toujours su que cela lui porterait préjudice et l’ai averti maintes fois… Aerys a beau être mon père, ton grand-père, il est de loin un homme à admirer…Je suis heureux que tu ne gardes aucun souvenir de lui.

Aegon était à peine né à cette époque. Mais Viserys portait toujours leur père en si haute estime que Rhaegar en était parfois gêné… Il poursuivit :

Quoi qu’il en soit, je te communiquerai les prochaines étapes de cette affaire. Tu es autant en droit de les connaître que moi, en tant que futur souverain et Maître des Navires.

Il se leva et alla chercher du vin et deux coupes, qu’il remplit de la rouge liqueur et en disposa une devant son fils, lui laissant ainsi le temps de digérer tout ce qu’il venait de dire.

DRACARYS 2018, gif par tumblr


House Targaryen
When this battle's done, I mean to call a council. Changes will be made. I meant to do it long ago, but...well, it does no good to speak of roads not taken.


AWARDS 2018 !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Sang du dragon
avatar
Le Sang du dragon
Valar Dohaeris

Ft : Toby Regbo
Multi-Compte : Andrew Rowan
Messages : 171
Date d'inscription : 21/02/2018

MessageSujet: Re: It's time to have a conversation between father and son    Jeu 10 Mai - 0:06

It's time to have a conversation betwen father and son

Fire and Blood

Aegon & Rhaegar

Son père l’avait laissé parlé du début jusqu’à la fin, ne le coupant pas une seule fois. Alors Aegon avait donné son avis le plus complet, car il avait eu le temps de réfléchir à cela, plusieurs fois et souvent la nuit, quand son sommeil se voyait troublé par ses pensées. Son père lui avoua son incertitude et l’héritier comprenait parfaitement la position dans laquelle se retrouvait le monarque des sept couronnes. Lui-même avait cherché les raisons pour laquelle le prince son oncle aurait agi d’une telle façon, mais tant de choses pointaient vers sa culpabilité qu’il avait fini par s’y résoudre, à croire en cette rumeur. Car il ne pouvait, en tant que futur souverain, être aveuglé. Que cela soit par l’amitié ou par l’amour, il devait faire preuve de clairvoyance, au-delà de tout sentiment et être objectif. Son père fronçait les sourcils, montrant pleinement la difficulté de cette situation. Puis, il prit la parole, alors l’héritier écouta attentivement son père. Alors il attendit que son père ait terminé, pour répondre. Il pesa bien ses paroles, réfléchissait aux mots qu’il allait employer. « Nos relations ne resteront pas intactes avec la maison au triton. Depuis la rébellion, le Nord panse ses blessures et j’en suis conscient. Grâce à Wynafryd Manderly, cela permettait d’assurer une certaine alliance mais désormais, cela ne vaudra plus rien. Malgré qu’elle soit la dame de compagnie de ma soeur, même avec cela, nos relations vont se compliquer. Et nous ne pouvons décemment nous le permettre. » répondit-il avant de marquer une pause, songeur. Son père lui apporta une coupe de main, qu’il attrapa fermement avec de jouer avec. « N’avez-vous jamais peur du futur, père ? » demanda-t’il. L’héritier avait toujours préféré affronter ce qui venait, toujours soucieux de faire le bien, de rappeler à tous la grandeur de sa maison, en lavant leur nom. Mais il avait bien du mal quand de tels événements avaient lieu, à voir du positif. « Nous nous efforçons de resserrer les liens entre chacunes des couronnes, nous faisons en sorte de maintenir la paix du roi, de l’affermir. Nous avons déjà eu cette discussion par le passé, mais il m’arrive de douter. Ces derniers temps, surtout. Vous avez prouvé votre force, vous avez maté deux rébellions. Mais, quand est-il de moi ? » surenchérit-il en portant sa coupe à ses lèvres, laissant en même temps un soupire s’échapper avant d’avaler une gorgée du précieux liquide rouge. « J’ai encore tant à prouver, alors je crains le jour où vous quitterez ce monde. Loin de moi l’idée de vous enterrer avant l’heure, mais cela peut arriver, plus vite qu’on ne le croit. La mort de Mace Tyrell en est la preuve formelle. » avoua-t’il d’une voix calme. Peut-être que le roi ne verrait pas où son héritier voulait en venir, mais il souhaitait profiter de cet instant pour discuter, à coeur ouvert. Le père et le fils avaient déjà eu une telle discussion, quand ils avaient évoqué quel roi voulait être Aegon. Mais en cet instant, lui-même n’avait pas de réponse. « Nous savons, vous et moi, que je dois faire mes preuves pour racheter les torts des dragons. Plus pour mon futur règne que pour le vôtre, car vous avez prouvé votre force. » fit-il simplement, observant son père. Une nouvelle fois, il approcha sa coupe de ses lèvres et avala une gorgée. « Et… la plus grande menace au règne d’un dragon, est un autre dragon... » murmura-t’il, mais ses paroles étaient assez fortes pour être audibles par son père. « Cela dit, le dragon a été muselé. » précisa-t’il. Aegon montrait toujours une certaine force et une grande assurance, mais en voyant lui-même son père qui hésitait, il comprenait que c’était le moment de parler. Vraiment, au-delà des convenances, de ces réunions au conseil restreint. « Nous faisons tout pour assurer la paix et savoir qu’un dragon, un des nôtres, est prêt à faire du tort à notre famille, me fait remettre beaucoup de choses en question. Alors je préfère profiter de cet instant, seul à seul, pour pouvoir évoquer de telles choses avec vous père. Si ce n'est pas aujourd'hui, nous n'aurons pas d'autres moments. » conclut-t'il, laissant un sourire s'afficher sur ses lèvres. Il faisait toujours tout pour être irréprochable, pour être le meilleur prince qui pouvait exister mais quelques fois, cela pesait sur ses épaules. Il n'avait pas toujours l'occasion d'en discuter avec sa soeur et ce sujet, il préférait l'avoir avec son père, qui connaissait le poids de l'héritage et désormais, de la couronne.

DRACARYS 2017


The prince and his rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Roi des Sept Couronnes
avatar
Roi des Sept Couronnes
Valar Dohaeris

Ft : Karl Urban
Multi-Compte : Liane Vance / Tyrion Lannister
Messages : 446
Date d'inscription : 27/12/2017

MessageSujet: Re: It's time to have a conversation between father and son    Ven 18 Mai - 16:10


It's time to have a conversation between father and son

An 299 - Lune 6 - Semaine 3
Aegon & Rhaegar


Rhaegar émit un léger rire qui se voulait plus défaitiste que moqueur aux propos de son fils envers le Nord. Il prit sa coupe de vin dans une main, en but une gorgée avant de sourire tristement :

Cette rumeur détruit définitivement tout projet de dialogue, même cordial, avec le Nord. Les Manderly n’en sont peut-être pas les Suzerains, mais ils ont un poids considérable dans le Nord. La jeune Manderly, toute amie qu’elle puisse être avec Rhaenys, ne représente plus aucun intérêt dans cette pseudo-réconciliation. Celle-ci est morte et enterrée à présent. Je ne reverrais pas d’entente entre le Nord et la Couronne de mon vivant.

Défaitiste ? Non, réaliste serait le terme à employer pour pareil discours. Et tout ceci est de ma faute, car j’ai voulu suivre mon cœur, et non mon esprit… Et d’entendre les mots qui suivirent de son fils ne le réconforta pas plus au contraire. Je te laisse ce poids sur les épaules mon fils…pardonne-moi… Il l’écouta donc se confier à lui sur sa crainte de l’avenir, s’inquiétant même de ne pas être suffisamment à la hauteur. Il secoua lentement la tête aux paroles de son héritier mais le laissa néanmoins aller jusqu’au bout de sa pensée avant de boire une gorgée de vin et de lui répondre :

Tu seras meilleur Roi que je ne l’ai jamais été, Aegon. J’en suis convaincu depuis longtemps. dit-il, se voulant rassurant.

C’était lui, le Prince qui fut promis. Il poursuivit, taisant cependant ce terme qui se rapprochait presque d’une superstition que d’une réalité future :

La Couronne est un poids quotidien, certes. Tu feras des erreurs, comme j’en ai fait, comme ton grand-père en a fait et comme chacun de tes ancêtres avant toi. Certaines pourront être rattrapées et d’autres laisseront des marques si profondes qu’il sera presque impossible de les effacer totalement…Celle que j’ai fait…est l’une d’entre elles.avoua-t-il. Tu en subiras encore les conséquences lorsque je ne serais plus de ce monde…et je le déplore…

Mais, sentant son fils inquiet, il préféra s’en tenir là pour les remarques négatives et mit en avant tous les avantages que son fils a, et que lui, à son âge n’a jamais eu :

Toutefois, tu pars avec bien plus d’avantages que je n’en avais à ton âge Aegon. Tu fais partie du Conseil Restreint à un poste très important. C’est un atout considérable, une chose que je n’ai jamais eu et que j’ai dû apprendre de moi-même. Et puis… Il hésita avant de poursuivre, souriant tendrement à son fils : Tu n’as pas les mêmes relations conflictuelles avec ton père comme c’était le cas entre ton grand-père et moi. Nous ne pouvions nous parler calmement lui et moi. Il ne m’a préparé en rien à ce rôle…si ce n’est qu’il a exigé que je sois fait chevalier en plus de mon futur rang sur le Trône de Fer. Mais…entre toi et moi…et bien…j’ose espérer que nos relations sont meilleures et si j’en juge par la façon dont tu te confies à moi, je dirais qu’elles le sont.

La question de la rumeur qui touchait de plein fouet la famille au Dragon semblait avoir trouvé une réponse toute arrêtée aux yeux et à l’esprit d’Aegon. Rhaegar hocha la tête puis leva la main droite pour temporiser les choses :

Beaucoup partagent ton avis, malheureusement. Mais tant que ton oncle n’aura pas été entendu, ou que je n’ai en ma possession aucune preuve tangible l’accusant personnellement et directement, il doit être encore considéré comme innocent. Cependant je suis d’accord avec toi sur un point. En ces temps troublés où les Dragons sont les cibles de rumeurs décrédibilisant notre autorité, mieux vaut se montrer prudent et ne faire confiance qu’en nous-même et en notre famille…Ce qui inclue encore le Prince Viserys. conclu-t-il.

Il regarda un instant son fils, ce jeune visage qui malgré tout, faisait ressortir un sentiment de maturité rare pour cet âge. Il finit sa coupe de vin et la posa délicatement sur son bureau avant de sourire à nouveau à son fils :

Tant que je vivrais, tu auras mon soutien et mon aide, mon fils. Ainsi pourrais-je quitter ce monde en paix et en sachant que, certes, je n’ai pas toujours été un Roi ni un père exemplaire…mais au moins aurais-je été un digne précepteur pour mon fils, appelé à être un grand Roi, juste et bon. Tu fais ma fierté, Aegon… dit-il avant de rajouter en riant légèrement Et ta sœur également, même si parfois, je maudis les Dieux de l’avoir faite trop Dornienne que Targaryenne !


House Targaryen
When this battle's done, I mean to call a council. Changes will be made. I meant to do it long ago, but...well, it does no good to speak of roads not taken.


AWARDS 2018 !!:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: It's time to have a conversation between father and son    

Revenir en haut Aller en bas
 
It's time to have a conversation between father and son
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de la Couronne :: Port-Réal :: Le Donjon Rouge-
Sauter vers: