RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Blood is thicker {Nerbosc} 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Blood is thicker {Nerbosc} 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Blood is thicker {Nerbosc}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Émissaire du Conflans
Lucas Nerbosc
L'Émissaire du Conflans
Valar Dohaeris
Blood is thicker {Nerbosc} C2yZ
Blood is thicker {Nerbosc} VlNcRS5D_o
Ft : Joshua Sasse
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Melara & Bryce
Messages : 1559
Date d'inscription : 11/05/2017

Blood is thicker {Nerbosc} Empty
MessageSujet: Blood is thicker {Nerbosc}   Blood is thicker {Nerbosc} EmptyLun 12 Mar - 15:35


BLOOD IS THICKER
Brynden & Lucas | 299, lune 4, semaine 1

* * *

“Tommard, veille à ce que mon cheval soit prêt, ainsi que celui de Brynden pour la prochaine heure.” dit Lucas au palefrenier avec un sourire, juste avant de s’éloigner des écuries. Les deux fils aînés de Tytos Nerbosc avaient prévu de passer un moment de la journée ensemble, à l’écart de Corneilla pour discuter tranquillement, comme ils en avaient l’habitude. Finalement, depuis que Brynden était revenu du Bief accompagné du couple Tyrell, les deux frères n’avaient pas vraiment eu l’occasion de passer du temps ensemble sans que d’autres personnes ne se retrouvent mêlées à l’équation. Entre son court voyage à Vieilles-Pierres pour faire découvrir les lieux à Garlan Tyrell, les tâches d’héritier qui incombaient à Brynden, puis l’arrivée du convoi royal, on ne pouvait pas dire que les choses avaient été calmes à Corneilla. Mais cela manquait à Lucas de pouvoir se retrouver avec son aîné et il savait que leur route se sépareraient prochainement, alors il avait proposé à son frère une petite escapade sur les terres Nerbosc, à l’écart du château. Ils pourraient parler le coeur léger, plaisanter, grignoter un bout, s’entraîner un peu s’ils le voulaient. Si Lucas portait le titre de chevalier contrairement à son frère, ce dernier n’en demeurait pas moins un meilleur combattant que lui. Chacun avait ses atouts et ses faiblesses et ils se complétaient toujours à la perfection. Les deux faces d’une même pièce. Voilà ce qu’avait dit plusieurs fois Arwyn en parlant d’eux, du temps où elle était encore de ce monde.

En retournant à l’intérieur de château, Lucas passa par les cuisines, choisissant avec soin les quelques aliments qu’il emportait avec lui pour le trajet. Il saisit un pain rond encore chaud, quelques tranches de viandes séchées, un morceau de fromage et plusieurs fruits. Alors qu’il attrapait une dernière pomme, il sentit une vive tape sur la main qui lui fit échapper le fruit. Son visage s’illumina lorsqu’il vit qu’il avait à faire à Lyz, la responsable des cuisines. “Hé ! Tu m’laisses d’quoi préparer le repas d’midi, p’tit voleur !” Son ton ne semblait pas laisser place à la négociation, pourtant Lucas savait parfaitement que la vieille femme ne pouvait jamais lui résister. Quelque chose lui disait d’ailleurs qu’elle ne l’ignorait pas elle-même et que c’était pour cette raison qu’elle commençait toujours au plus ferme. “Comment ça Lyz ? Vous nous laisseriez mourir de faim ? Mon frère et moi ? L’avenir même de notre région ?” Il avait pris un air mi indigné, mi désolé. “C’est aucun’ment c’que j’veux, mais vous pouvez pas charparder sans cesse d’la nourriture dans mes cuisines. On n’est pas dans un moulin ici m’sieur Lucas.” Le dit chevalier attrapa la pomme qui lui avait échappé plus tôt puis la mis dans sa besace de cuir. “En échange, je vous promets de vous rapporter un peu de gibier pour ce soir.” Il conclut sa promesse d’un clin d’oeil et embrassa la cuisinière sur la joue avant de filer en direction de ses appartements.

Une fois dans sa chambre, Lucas changea de vêtements, optant pour une tenue confortable mais suffisamment chaude pour la promenade. Une fois qu’il eu terminé il se rendit jusqu’aux appartements de son frère et frappa à la porte. “Brynden.” dit-il en l’enlaça brièvement dans ses bras pour le saluer comme ils ne s’étaient pas encore vu de la journée. “Les chevaux nous attendent en bas dans la cour, notre encas est prêt également.” dit-il en brandissant la sacoche devant lui. “Prêt à partir ? Où une tâche de dernière minute va empêcher l’héritier de Corneilla de passer un peu de temps avec son frère ?” demanda-t-il avec un petit sourire en coin. Tytos ne lésinait pas sur les apprentissages qu’il voulait donner à son fils aîné. Tout comme il lésinait rarement sur les missions qu’il donnait à Lucas, l’obligeant à passer la moitié de sa vie sur les routes pour rencontrer les conflanais et d’autres alliés des régions environnantes. Mais il semblait à Lucas que Tytos avait à coeur que ses deux aînés se soutiennent et restent proches, alors probablement aurait-il laisser un peu de liberté à Brynden pour ce jour. “Heureux de t’éloigner un peu de Corneilla pour respirer l’air frais de notre région ? Ou bien préférerais-tu rester ici pour profiter de ta fiancée ? Je sais que mes cheveux ne sont pas aussi beaux que les siens, mais je ferais de mon mieux pour que tu n’estimes pas ton temps perdu avec moi.” ajouta-t-il avec un éclat de rire et un regard taquin en direction de son frère. Il était curieux d’entendre son ressenti à froid sur ses fiançailles et la vie de mariage qui l’attendait ensuite aux côtés de la dragonne argentée.



honor over life
I don't know where you're going but do you got room for one more troubled soul ? I don't know where i'm going but i don't think i'm coming home. I'll check in tomorrow if i don't wake up  dead. This is the road to tuin and we're starting and the end.

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Blood is thicker {Nerbosc} Empty
MessageSujet: Re: Blood is thicker {Nerbosc}   Blood is thicker {Nerbosc} EmptySam 24 Mar - 20:41

Un soupir s’échappa de ma bouche tandis que je quittais la salle où j’avais été convoqué par mon père, Lord Tytos Nerbosc, celui-ci avait voulu me donner encore quelques conseils avant de m’annoncer que je devais bientôt repartir sur les routes. Je devais me rendre à Dorne en compagnie des Targaryen pour le mariage entre Viserys Targaryen et Arianne Martell, mon père souhaitait que j’y fasse une très bonne impression auprès de ces deux familles importantes. Il insistait bien sur le fait que je devais aussi être exemplaire avec la Princesse afin que celle-ci n’ait pas dans l’idée de faire tout son possible pour que son frère, le Roi, revienne sur sa parole et annule ce mariage, juste parce que son fiancé, moi-même, ne lui plairait pas. Ce mariage était d’une importance capitale pour le Conflans, et surtout pour notre famille. C’était l’occasion inespérée d’arriver au premier plan dans le jeu du Trône de Fer en passant par la grande porte. Après ce mariage, nous deviendrions enfin l’une des grandes familles de Westeros, de par notre rôle de suzerain du Conflans, mais aussi par ce lien de famille avec le Roi que créerait ce mariage. Je commençais à sentir une vraie pression depuis quelques lunes maintenant, en fait depuis mon départ pour le Bief. Avant ça c’était parmi la noblesse du Conflans ou parmi nos alliés que je devais me fondre, bien sûr il m’arrivait parfois de rencontrer les autres familles, mais là j’étais bel et bien entré dans le dernier cercle des grandes familles du continent. Et sincèrement, je n’étais pas du tout à l’aise au milieu d’eux, et je commençais à me demander de plus en plus si j’allais aimé ce qu’allait être le reste de ma vie.

Je me retrouvais ainsi dans mes appartements, me préparant pour une petite escapade sur nos terres, une de mon frère afin de se retrouver. Il est vrai que ça avait été très difficile de le voir depuis mon retour, j’avais été obligé de rester aux côtés des dragons et de m’assurer qu’ils ne manquaient de rien, ainsi nous n’avions pas eu le temps de nous retrouver. Je venais juste de terminer de me préparer quand soudain quelqu’un frappa à ma porte. Je n’eus pas le temps de faire un pas pour l’ouvrir que celle-ci laissa paraître mon frère. « Lucas. » Celui-ci m’enlaça, j’y répondis aussi, mais pas aussi franchement, j’avais toujours eu beaucoup de difficultés à montrer clairement mon affection envers les membres de ma famille, mais ils savaient tous que je ferai tous les sacrifices qu’il faudrait pour chacun d’eux. « Oui, je suis prêt. » Un léger rictus se dessina sur mon visage lorsque celui-ci se demanda si j’allais pouvoir lui consacrer un peu de temps. Il était vrai que j’avais peu de temps de libre, en fait j’en avais peu depuis que j’étais né. Très vite, Tytos, notre père, me confia au maître d’armes et au mestre, leur laissant une totale liberté pour mon éducation. Parfois, certains lieux, certaines pièces, me rappelaient cette douleur qui se diffusait dans tout mon corps pendant les entraînements alors que notre maître d’armes continuait de m’insulter, m’ordonnant de continuer à me relever et à me battre. A cette époque j’en ai tant voulu à père, mais aujourd’hui je le comprends parfaitement, il me préparait juste à tout ça, à survivre aux épreuves qui attendaient notre famille et à affronter ceux qui voudront nous nuire. Soudain je sortis de mes pensées en entendant mon frère évoquer la princesse. « Très marrant… AH AH AH » Bien sûr ce rire était très loin d’être franc. « Bien au contraire, tu as eu une très bonne idée… pour une fois… cette petite sortie me fera le plus grand bien. Je commence à étouffer ici. Il y a beaucoup trop de monde à mon goût. Et pour tes cheveux… j’arriverai à m’y faire. En plus, aux dernières nouvelles, quand on fait la course, je ne les vois pas puisque tu es toujours derrière. » Je lui fis une tape sur l’épaule puis nous sortîmes de ma chambre.

Nous étions en train de descendre les escaliers qui menaient en direction de la cour où se trouvaient nos chevaux lorsque je repris la parole.  « Tu as raison sur un point : la Princesse  a effectivement une très belle chevelure… Quelle impression elle t’a fait ? » Nous venions d’arriver dans la cour, il n’eut pas le temps de me répondre que Tommard vint avec un palefrenir pour nous amener nos deux chevaux. Je le remerciais puis j’installais mon épée sur le côté, je ne partais jamais sans elle. C’était une manière de me sentir toujours en sécurité. Je posais mon baluchon de l’autre côté. Ma main passa dans la crinière de mon cheval puis d’un petit bon je m’installais sur ma selle. Mon talon s’enfonça dans les côtes de ma monture et celle-ci avança en direction des portes de Corneilla. Nous passâmes ces dernières. Je m’arrêtais quelques instants, profitant de l’occasion pour regarder l’horizon. « J’ai vu père ce matin. Je pars avec les dragons dans quelques jours. Il pense que ce serait une bonne idée que j’aille au mariage de Viserys et d’Arianne Martell… ».
Revenir en haut Aller en bas
L'Émissaire du Conflans
Lucas Nerbosc
L'Émissaire du Conflans
Valar Dohaeris
Blood is thicker {Nerbosc} C2yZ
Blood is thicker {Nerbosc} VlNcRS5D_o
Ft : Joshua Sasse
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Melara & Bryce
Messages : 1559
Date d'inscription : 11/05/2017

Blood is thicker {Nerbosc} Empty
MessageSujet: Re: Blood is thicker {Nerbosc}   Blood is thicker {Nerbosc} EmptyMer 4 Avr - 19:10

Lucas était heureux de retrouver son frère et de savoir que les prochaines heures ne seraient que pour eux. La vie d’héritier n’avait pas toujours laissé beaucoup de temps à Brynden pour profiter de sa famille, tout comme l’écuyage de Lucas à Harrenhal puis son rôle d’émissaire le tenait parfois éloigné de longues lunes de Corneilla. Mais les deux aînés de Tytos trouvaient toujours une solution pour se retrouver et passer du temps ensemble. Au delà des taquineries qu’ils échangeaient en quasi permanence que certains pouvaient lire comme une tension entre eux, il n’y avait que bienveillance et soutien. Une véritable amitié et complémentarité. Lucas espérait que jamais rien au monde ne viendrait changer cela pour eux, même s’il avait du mal à imaginer comme une telle chose pourrait être possible, sous quelles circonstances. La réaction de Brynden à sa taquinerie fit resplendir le fier sourire du chevalier et il ignorant la réplique de son frère à propos de la qualité de ses idées habituellements. Comme son aîné venait d’accepter la sortie, il passa son bras autour de son cou pour l’entraîner dans les couloirs et rejoindre l’écurie. Cependant, il ne conserva le contact entre eux que le temps de parcourir quelques mètres, libérant finalement Brynden de l’étreinte forcée. “On a rarement vu Corneilla aussi plein, il est vrai ! Et pourtant, même si notre famille n’est pas de la trempe des Frey, on ne peut pas dire qu’on soit peu nombreux pour autant.” ajouta-t-il avec un petit rire amusé. Entre les oncles et tantes, les cousins, cousines et leurs descendances, Corneilla était toujours bien loin d’être vide, mais elle avait un rythme, chacun avec ses habitudes. Il suffisait parfois de peu pour venir chambouler cet équilibre, alors évidemment, entre le convoi royal et tous les invités de prestiges de la région, il y avait de quoi manquer d’air pour quelqu’un avec le tempérament de l’héritier des lieux, Lucas le comprenait entièrement. “Tu sais très bien que diplomatiquement je n’ai pas le droit de te doubler mon frère, c’est uniquement pour cette raison que tu ne vois pas mes cheveux. Je m’en voudrais de blesser l’égo du futur Suzerain du Conflans, je tiens trop à ma tête.” répondit-il du tac au tac à la réflexion de son frère. C’était incorrect cependant, Lucas n’avait jamais eu peur d’affronter son frère avec la totalité de ses capacités, peu importait son statut d’héritier, il ne craignait pas de passer pour un frère jaloux. Cependant, lorsqu’il s’agissait de courses ou de combats, le chevalier avait beau se servir de toutes ses compétences, cela suffisait rarement pour défaire son aîné. Chacun avait ses domaines de prédilections et c’était mieux de la sorte.

Les deux frères restèrent silencieux un temps, se rapprochant peu à peu des écuries, puis finalement Brynden reprit la parole, sérieusement, même si son approche reprenait la taquinerie de Lucas. Ce dernier prit un instant de réflexion pour être sûr d’y apporter une juste réponse. “Je crois que tout le monde est d’accord pour dire qu’elle laisse sans-voix lorsqu’on pose le regard sur elle pour la première fois. Elle dégage quelque chose qu’il ne me semble jamais avoir vu chez quelqu’un d’autre.” Lucas se rappelait encore de cet instant où il l’avait découverte dans la cour et l’impression qu’elle lui avait fait. Elle semblait si forte et si fragile à la fois. Probablement inconsciente de cette force d’ailleurs de ce qu’il avait pu en constater par la suite avec leurs quelques échanges. “Je n’ai pu passer que quelques moments avec elle, mais elle m’a fait une bonne impression. Elle est jeune, effrayée par un certain nombre de choses mais je pense que cela n’est pas immuable pour autant. Surtout associée avec quelqu’un comme toi.” Alors que Lucas saisissait les rênes que Tommard lui tendait, il regarda son frère avec un sourire chaleureux, le couvant presque du regard. Il n’y avait plus de ton taquin, que des paroles sincères et bienveillantes. “Je pense qu’on peut être surpris par une telle association que celle de votre mariage et pourtant, j’arrive à voir ce que père y a vu, au-delà des bénéfices politiques je veux dire. Je pense que si vous vous laissez le temps et une chance, vous pourrez chacun permettre à l’autre de dévoiler d’autres facettes de vous même qui ne vous rendront que plus forts et entiers.” Oui, Lucas visualisait déjà ce futur équilibre profitable pour tous les deux. A son tour, le cadet des Nerbosc mis son cheval en marche pour ne pas se laisser distancer par Brynden. Une fois parvenu à sa hauteur, il lui apprit le voyage que Tytos aurait aimé lui voir entreprendre, à savoir accompagner la Princesse et sa mère jusqu’à Lancehélion pour assister au mariage du Prince avec Arianne Martell. Lucas hocha doucement la tête alors qu’il digérait l’information. “Je pense qu’il a raison. Il vaut mieux que ça soit ta peau qui brûle au soleil plutôt que la mienne.” répondit-il en jetant un regard amusé à son frère avant de reprendre plus sérieusement. “Au moins ça vous permettra de passer plus de temps ensemble, de continuer à vous connaître. Et en plus de cela, ça permettra évidemment de resserrer les liens avec la Couronne mais aussi les Martell !” Comme leurs chevaux au petit trot laissait les portes de Corneilla derrière eux, Lucas se décida enfin à interroger sérieusement son aîné. “Et toi ? Que penses-tu de Daenerys pour le moment ? Et de ce voyage que vous allez pouvoir faire ensemble ?”



honor over life
I don't know where you're going but do you got room for one more troubled soul ? I don't know where i'm going but i don't think i'm coming home. I'll check in tomorrow if i don't wake up  dead. This is the road to tuin and we're starting and the end.

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Blood is thicker {Nerbosc} Empty
MessageSujet: Re: Blood is thicker {Nerbosc}   Blood is thicker {Nerbosc} EmptyJeu 24 Mai - 18:04

Je sentis un certain soulagement à l’idée de passer les prochaines heures avec son frère car je commençais à étouffer à Corneilla. Je devais faire très attention à chacun de mes faits et gestes qui étaient, bien sûr, observés par les membres de la famille royale, leurs gens mais aussi sûrement par d’autres, pour le compte de certaines personnes qui pouvaient voir d’un oeil curieux ou mauvais l’idée du mariage entre moi et la Princesse Daenerys Targaryen. Au moins, pour un bref moment, j’allais pouvoir être moi-même et dire ce que je pensais réellement, ne pas jouer un rôle mais être moi-même car je savais très bien que je pouvais avoir confiance en Lucas. Il est vrai que l’histoire de Westeros regorge de trahisons entre frères, mais je savais très bien qu’il n’enviait pas ma position d’héritier, il ne voulait pas être en première ligne, moi non plus dans un sens, mais j’étais l’aîné donc c’était bien à moi de jouer ce rôle, et je savais qu’il serait là pour m’épauler. J’avais une confiance aveugle envers mon frère. En parlant de confiance, celui-ci évoqua les Frey, une famille qui était à l’opposé du mot confiance… avec les Bracken bien sûr. Deux problèmes qu’il aurait un jour à gérer en tant que suzerain, et un sujet sur lequel il était en total désaccord avec son frère. Ce dernier continuant de prôner une solution diplomatique avec eux, mais l’histoire montrait que ça n’avait jamais fonctionné, pour ma part j’étais pour des solutions permettant de les affaiblir durablement. Rien que de penser à ces deux familles, je sentais la colère monter en moi, mais celle-ci disparut rapidement en entendant mon frère me dire qu’il faisait exprès de rester derrière moi pour ne pas “humilier” l’héritier. Je le regardais quelques instants, haussant le sourcil, un léger sourire sur les lèvres, mais ne répondis rien, un silence valait mieux que quelques mots face à une telle bêtise.

J’écoutais attentivement mon frère me parler de Daenerys. Il était bien sûr d’accord avec lui, il avait eu la même impression quand ses yeux s’étaient posés sur elle la première fois qu’il l’avait vu, dans la cour de Corneilla, au moment de l’arrivée de la troupe royale. Tous les regards avaient été attirés par elle, de par sa beauté qui était pure mais aussi par une prestance, une prestance digne des plus grandes reines Targaryen. A mon tour, je pris les rênes que me confiait Tommard puis montais sur la selle de mon destrier. Ce fut à cet instant que je repris la parole, coupant celle de mon frère. ”Père n’y a vu que le bénéfice politique. Nous savons tous les deux que la princesse aurait pu être laide, il aurait accepté la proposition du Roi. Une offre de ce dernier ne se refuse pas, surtout pas au moment où notre famille cherche à s’imposer vis à vis des autres.” Nous nous dirigeâmes vers la porte alors que nous abordions le sujet de mon futur voyage dans le Sud, à Dorne pour le mariage de Viserys Targaryen avec Arianne Martell. La phrase concernant ma peau qui allait brûler me fit légèrement sourire. ”Tu as raison sur un point : je risque de fondre sous la chaleur là-bas, mais est-ce que ce sera à cause du soleil ou des dorniens ?” Je fis cette dernière remarque avec un grand sourire. Je n’avais jamais été un grand séducteur, n’ayant pas la verve de mon frère mais j’avais toujours eu un succès auprès de la gente féminine malgré moi. Nous avions déjà la forteresse derrière nous lorsque mon frère remit le sujet de la princesse sur la table aisni que du voyage à Dorne. ”Sincèrement je pense que je vais perdre mon temps à ce mariage. Je sais que je dois y être présent, ce sont deux des familles les plus importantes qui s’unissent, mais je ne crois pas qu’on doit attendre quelque chose de positif de la part de Viserys ou des Martell. Le frère du Roi n'a pas l'air d'être un homme qui gagne à être connu… et les Dorniens, ils ont toujours été si indépendants qu’ils en sont imprévisibles, et ça restera ainsi. ” Je n’avais aucune envie d’aller à Dorne pour assister à ce mariage et de devoir offrir à Viserys un cadeau de la part de notre famille pour un homme qui ne le méritait sûrement pas, mais il fallait faire un effort pour le bien de notre famille. Soudain je sentis le regard de mon frère sur moi, je savais très bien qu’il attendait la réponse à la question importante qu’il se posait intérieurement depuis son arrivée dans la cour. Comment était la princesse à mes yeux ? ”Daenerys est très belle. Il est vrai qu’elle dégage quelque chose d’unique… mais elle est si jeune. Je n’avais même pas son âge que je partais avec père pour la guerre. Elle a l’air d’être le genre de princesse à aimer danser,  bavarder avec ses dames de compagnie du beau temps, à faire de la couture, alors que moi j’adore me battre, travailler manuellement. Bref, en plus d’avoir une différence d’âge qui amène à ne pas avoir le même vécu, il semblerait que l’on n’ait aucun point commun… peut-être que ce voyage à Dorne me donnera tord.” Je sentais le regard inquiet de mon frère sur moi. Je tournais la tête vers lui, un sourire aux lèvres. Je levais la main dans sa direction au moment où il allait prononcer un mot, lui demandant de ne pas tout de suite parler mais d’écouter avant la fin de ma réponse. ”Je sais que ce mariage est important pour notre famille, et c’est mon rôle en tant qu’héritier d’assurer notre survie, donc ne t’inquiète pas mon frère, je ferai tout mon possible pour que ce mariage fonctionne. Je t’en fais la promesse. En plus je ne suis pas à plaindre, ma future femme est sûrement l’une des plus belles de Westeros.” Soudain mes paroles me firent penser au fait que maintenant que j'étais fiancé le suivant sur la liste était Lucas. Il allait devoir se trouver une fiancée durant les prochaines années. ”Parlons un peu de toi mon frère… comment vois-tu ton avenir ? Tu ne vas pas pouvoir rester seul bien longtemps… chacun son tour.”
Revenir en haut Aller en bas
L'Émissaire du Conflans
Lucas Nerbosc
L'Émissaire du Conflans
Valar Dohaeris
Blood is thicker {Nerbosc} C2yZ
Blood is thicker {Nerbosc} VlNcRS5D_o
Ft : Joshua Sasse
Multi-Compte : Wynafryd, Asha, Melara & Bryce
Messages : 1559
Date d'inscription : 11/05/2017

Blood is thicker {Nerbosc} Empty
MessageSujet: Re: Blood is thicker {Nerbosc}   Blood is thicker {Nerbosc} EmptyDim 3 Juin - 17:21

Alors que le cadet de l’héritier des Nerbosc se réjouissait de passer un moment tranquillement avec son frère, il fut assez attristé d’entendre ce qu’il avait à lui dire concernant l’union que leur père lui avait réservé. Son sourire bienveillant se transforma instantanément en une moue contrariée. Il espérait que c’était simplement la pression que ressentait Brynden en ce moment, les sourires forcés qu’il avait dû garder tant bien que mal sur son visage ces précédents jours qui le faisait parler de la sorte et que ça n’était pas ce qu’il ressentait vraiment au fond de lui. “Tu sais très bien que ça n’est pas vrai Brynden. Tu crois que père a attendu trente ans pour que la Reine des Épines ne vienne se mêler de nos histoires et arranger une telle alliance ? Que pendant trente ans il a su que ce jour arriverait et qu’il n’accepterait pas que tu épouses autre chose qu’une princesse ? Tu te doutes autant que moi que depuis que les Nerbosc ont accédé au pouvoir suite à la chute de Robert, les propositions ont dû se multiplier pour caser la prochaine dame de Corneilla et pourtant, il ne t’a forcé la main pour aucune. Il ne nous a jamais forcé à quoi que ce soit diplomatiquement dans ce domaine, s’il te plait ne dit pas ça de lui, pas pour ce sujet.” Pour une fois Lucas était celui qui venait à la défense de son père auprès de l’héritier, une chose qui était habituellement faites par Brynden pour réconcilier les deux colériques qu’étaient Lucas et Tytos. Pour le reste, l’aîné des Nerbosc était le digne héritier de son père, pas Lucas. “Mais tu n’as pas tort, lorsqu’on nous offre une telle opportunité, que le Roi se présente avec une telle demande, il est plutôt avisé de l’entendre. Et je mettrais ma main à couper que père n’a pas dit oui dans la précipitation comme d’autres de ces maisons ambitieuses et prêtes à tout pour gagner une alliance, quitte à paraître désespérées tant la réponse arrive vite. Il a accepté la proposition parce qu’il avait entendu tout ce qui se disait sur le caractère de la princesse et il a pensé que vous formeriez une bonne paire et vos centres d’intérêts n’ont rien à voir là-dedans, il s’agit de vos caractères, de vos forces et de vos faiblesses à chacun.” Lucas finit par se taire non sans lâcher un long soupir. Il se passa la main sur le visage légèrement dépité. “Pardon Brynden, je ne cherche pas à me disputer avec toi ou à te contredire, tu as le droit de ressentir ce que tu veux et cette sortie est justement pour te changer les idées et te permettre d’évoquer librement le fond de ta pensée.” Le chevalier haussa les épaules en secouant doucement la tête, il était habitué à en faire autant, mais comprenait bien que ça n’était pas forcément ce que son aîné attendait de lui en cet instant.

Comme ils évoquaient le très prochain voyage à Dorne, Lucas reprit un ton un peu plus léger et son sourire revint peu à peu sur ses lèvres. Brynden ne semblait pas ravi de cela non plus, à croire qu’il n’y avait rien en ce moment qui lui donnait le sourire et voilà qui attristait Lucas. Il pensait que son frère serait heureux de passer plus de temps en compagnie de sa fiancée pour apprendre à mieux la connaître. Et que pour une fois, il serait celui qui pourrait s’éloigner un temps de Corneilla. “Pour une fois que ça n’est pas à moi de faire tout le travail, tu pourrais prendre ta mission un peu à coeur et avec le sourire.” Tenta-t-il de le taquiner en venant donner un léger coup de coude sur son bras alors qu’ils chevauchaient côte à côte. “Ne pars pas si défaitiste Brynden. Il y a effectivement quelques rumeurs sur la personnalité extravagante de son frère mais nous le connaissons peu, ça sera l’occasion pour toi de nous dire ce qu’il en est vraiment, c’est important. En tout cas je l’espère oui que ce voyage te donnera tort et que tu regretteras d’être parti défaitiste lorsque tu seras revenu ! Il serait tant que quelqu’un te contredise un peu… j’ai l’impression de ne plus pouvoir le faire autant qu’avant…” Il jeta un nouveau coup d’oeil complice à son frère, avec un regard malicieux. Il cherchait vraiment à alléger l’ambiance entre eux après avoir été un peu moralisateur quelques instants auparavant. Puis il se montra bienveillant, cherchant à aborder des sujets qui mettaient son frère de meilleur humeur plutôt que de le contrarier. “Si ta future épouse et ton futur voyage à Dorne ne te donne pas le sourire, alors qu’est-ce qui le fait en ce moment ? Dis-moi mon frère ? Je ne doute pas que tu feras honneur au Nerbosc là-bas et dans le futur, mais j’ai l’impression que ça ne t’apporte plus la même joie qu’autrefois… Qu’est-ce qui a changé ?” Ou était-ce sa vision de lui qui avait changé ? Lucas n’aurait su le dire mais il espérait que cette conversation éclaircisse au moins les choses.

Après quoi Brynden s’intéressa à Lucas, sous-entendant que ses propres fiançailles ne tarderaient pas. Lucas éclata d’un rire légèrement amer mais regarda son frère avec un air amusé. Son esprit se tournait évidemment vers Marianne, il ne s’imaginait avec personne comme il s’imaginait avec elle, bien qu’un quelconque mariage semblait impossible avec la jeune femme, même si sa cousine l’avait évoqué. Lucas ne connaissait pas la nature des sentiments de la Harlton mais il ne doutait pas qu’ils se limitaient à de l’amitié. Et puis son veuvage était encore bien récent, loin de lui l’idée de lui parler de mariage. “Heureusement pour moi, père n’est pas venu me proposer une liste de prétendantes. Et il n’y a plus de princesses disponibles à ce que je saches. Ouf…” ajouta-t-il avec un éclat de rire complice. “La seule chose que je sais sur mon avenir, c’est que je servirais toujours notre famille et notre région, le reste me semble beaucoup trop flou encore…” dit-il soudainement rêveur alors que son esprit se tournait encore une fois vers Marianne.



honor over life
I don't know where you're going but do you got room for one more troubled soul ? I don't know where i'm going but i don't think i'm coming home. I'll check in tomorrow if i don't wake up  dead. This is the road to tuin and we're starting and the end.

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Blood is thicker {Nerbosc} Empty
MessageSujet: Re: Blood is thicker {Nerbosc}   Blood is thicker {Nerbosc} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Blood is thicker {Nerbosc}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hey sister, know the water's sweet but blood is thicker {Rachelle
» no nuo (+) blood is thicker than water
» armée blood axe en construction
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: