RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF, dans le Val et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
La prochaine MAJ aura lieu le 29 & 30 septembre !

Partagez | 
 

 We should be sisters you and i (Abirgy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 451
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: We should be sisters you and i (Abirgy)   Dim 11 Mar - 20:35

A l'intention de Lady Abigaëlle Rowan,
Demoiselle de Boisdoré

Chère amie,
C'est avec une immense tristesse que je me vois aujourd'hui contrainte de t'écrire ces mots. Nul ne saurait t'aimer comme je le fais, ma douce, mais les temps sont bien plus sombre qu'aucune de nous n'aurait pu le prédire. Une terrible nouvelle est venue assaillir mon coeur, lourde de conséquences et apportant son lot de larmes. Tu n'es point sans avoir entendu les funestes nouvelles qui ont accueillis notre Roi bien aimé et sa famille.

C'est l'âme en peine que je me dois de t'écrire ces mots, et je prie les Sept que tu me pardonne, mon adorée. Je ne pourrais être présente le jour de tes noces. Cela me déchire le coeur, assurément et sache que je me suis enquis de ta santé et de ton bonheur auprès de Lady Caron, lorsque j'ai eu la chance de la voir à Lancehélion. Mon frère et seigneur m'envoie porter les condoléances des Tyrell auprès de notre bien aimé Roi et ma position ne me permets de refuser pareil devoir. L'hésitation me tiraille, me torture. Je me vois divisée par l'envie de te rejoindre, de célébrer tes noces à tes côtés et de découvrir ton époux et celle d'aller auprès de mon promis pour partager sa peine et consoler son âme.

Me pardonneras-tu, toi qui continue de me hanter par ton absence ?
S'il on m'avait dit, l'année passée, tout ce qui aurait lieu ... Nous aurions du être soeur, toi et moi et voilà que le destin m'éloigne toujours plus de toi. Peut être n'arriverais-je jamais à me pardonner mon absence durant ce jour si spécial ...

Mes pensées t'accompagnent,

Ton amie,
Margaery, demoiselle de Hautjardin



A rose is still a rose

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 746
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Dim 11 Mar - 21:01

À l'intention de Lady Margaery
Demoiselle de Hautjardin


Ma tendre Rose,

Ma rose, sache avant toute chose que je te pardonne ton absence. Je sais que tu es sincère avec moi. Cependant, je ne puis te cacher ma tristesse à la lecture de ta lettre. Je sais que tu t’en doutais … Mais ne t’inquiète pas, seul le cadeau de mon père à vu ma tristesse. Mon père a fait une folie pour mon anniversaire : un œuf aussi blanc que la neige et aussi brillant que le diamant. Je t’en joint un petit dessin, j’ai moi même du mal à réaliser ce que parfois j’ai dans les bras.

Pardonne ma lettre décousue, tu me connais : je suis incapable d’être cohérente dans la suite de mes lettres. Mais … sache que si tu me manque toujours aussi horriblement et que c’est un déchirement que de ne pas t’avoir à mes côtés, cependant personne ne le saura : je resterais droite, je te le jure. Mon adorée, ne sois nullement torturée par cette hésitation, je sais que tu es avec moi en ce jour, même si tu n’es pas près de moi. Tu es là, je le sais, tes pensées et ta présence sont là, je le sens, alors reste près de celui que tu aime et soutient le, s’il te plaît ma douce.

Nous sommes sœur Margaery, ce ne sont pas les liens des autres qui décident ceux que je veux nouer. Tu es ma sœur petite rose, tu l’es et tu le seras toujours. La sœur qui devine mes pensée sans que je n’ai le moindre mot à écrire sur le papier, ou que je n’ai de mot à prononcer. Je t’en pris ma petite rose, ne sois pas triste pour moi, penser à toi suffit à continuer ma route. Tu pourras venir me voir à Serena, je serais des plus heureuse de profiter seule de ta présence.

Mes pensées volent vers toi.
Avec toute mon affection,
Ton amie
Abigaëlle, demoiselle de Boisdorés



   When is the time to grow up


MARGAERY VIENS ICI !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 451
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Mar 13 Mar - 20:08

A l'intention de Lady Abigaëlle Rowan,
Demoiselle de Boisdoré

Ma douce,
Je suis incroyablement admirative de ce cadeau de mariage, le croquis que tu m'as adressé me laisse imaginative et il me tarde de venir te voir pour que tu me le montre et que tu me présente ton époux. Voyager me fatigue et j'aurais sincèrement aimé être là. Entre nous, ma chère, il y a certaine chose que j'aurai voulu régler avant mon mariage, notamment concernant mon affection passée pour un chevalier de notre connaissance. Amitié, avions dit, mais le destin semble se jouer de moi et des sentiments que j'ai pu avoir autrefois. S'il n'y a, dans mon coeur, que le regard améthyste d'un certain dragon, j'aurai aimé rappeler à notre chevalier combien ce que je lui ai dis était sincère et vrai et qu'il aura toujours mon amitié et une place toute particulière dans mon coeur.
Je t'en demande beaucoup, mon adorée, mais pourras-tu lui confier mes propos, dans l'intimité de vos appartements ? Je n'ai confiance en nulle autre que toi pour cette affaire car seule toi connais la peine qui a été la mienne lorsque j'ai du le renvoyer. Mon âme est toujours en peine de ce jour tragique même si mon coeur appartient aujourd'hui à un autre.

Je suis effondrée à l'idée de savoir que je ne te reverrai pas avant ce jour qui sera le tien: j'aurai tant aimé être présente pour ce jour si important, mais la figure de Willos était telle que je ne me sentais pas le coeur de lui refuser cela. Je me demande s'il t'a réellement fais ses adieux, ce jour où tu as quitté Hautjardin, et sans doute ne le saurais-je jamais ... Bien sur, je ne peux éternellement me plaindre car même si la situation ne se prête à la joie, je vais pouvoir retrouver mon promis. J'aurais tant aimé que tu sois près de moi, mon amie. Je t'en supplie, dis moi si tu es heureuse auprès de Lord Caron. Je me fais tant de soucis pour toi et je me sens si impuissante ...

Si la joie d'être aimée du prince emplie mon âme de sérénité et de bonheur, je n'oublie pas ces temps où nous étions, insouciantes, à rêvasser à quelques princes bieffois lors de nos réunions féminines. Tout cela me semble appartenir à une autre et les évènements de ces derniers temps nous catapulte dans le cruel monde adulte en quelques lunes à peine.

Mes pensées vont vers toi et ton frère,
Vous me manquez tant ...

Ton amie
Margaery, demoiselle de Hautjardin



A rose is still a rose

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 746
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Mar 13 Mar - 21:22

À l'intention de lady Margaery Tyrell
Demoiselle de Hautjardin


Mon adorée,

Sache avant toute chose que j’ai parlé à ce chevalier, et qu’il sait ce que tu m’as demandé de lui dire. Je pense qu’il était heureux de cela. Je me souviens aussi de ce jour, ne t’inquiète pas …

Ma douce, j’ai si hâte de te voir, j’aurais presque hâte de repartir de chez mes parents tout en ayant peur. Tu me manque tellement, ma mère pourrait en être jalouse, nos échange de lettre n’était pas aussi fourni que les nôtres. J’ai hâte également de te montrer ce cadeau ! Il a de magnifique reflet à la lumière des flammes au creux de la nuit. Je suis sûre que Lord Bryce sera ravi de te rencontrer. Même s’il ne se doute peut-être pas de notre affection commune.

Je t’en pris … Ne sois pas si triste mon adorée, tu es près de ton prince et de ton fiancé, je ne dois pas détourner ta présence de lui trop longtemps, il a plus besoin de toi que moi j’ai besoin de toi. . La solution aurait été que le prince et toi veniez au mariage, mais un prince au mariage d’une maison qui n’est pas aussi noble que la sienne … Je ne suis pas sûre que cela aurait plus à tous. Concernant nos adieux, je te raconterais cela de vive voix, j’aurais aimé le faire le jour même, mais puisqu’il s’agissait de mon dernier jour à Hautjardin, c’était difficile. Lord Bryce est un homme charmant et je crois que je serais très heureuse près de lui, une fois que je serais habituée à l’Orage.

Ne te crois pas impuissante ô la plus belle des rose, te savoir près de moi par pensées me suffit, tu me connais. Tu connais l’emblème de ma maison, je suis un arbre, nul ne saurait me faire ployer si je ne le souhaite.

Je me souviens de nos jeux, quand tu m’entraînais dans les grands jardins de ta demeure, ta main tenant la mienne, aujourd’hui encore je sais que nos mains font la même taille. J’ai bien encore en mémoire nos réunions féminines où le moindre homme même le plus petit serviteurs était banni. Je me souviens également de nos moments où nous n’étions que toute les deux et où je chantais uniquement pour toi, cachées dans quelques alcôves secrètes. J’ai commencé à écrire quelque petites choses sur cette période … Peut-être, une fois finis, t’en enverrais-je une copie ? Si tu le souhaite bien évidement, mais je ne me crois pas très douée pour la poésie.

Mon frère t’envoie ses amitiés
Mon amour et mon affection volent vers toi,

Ton amie,
Abigaëlle Rowan, demoiselle de Boisdorés.



   When is the time to grow up


MARGAERY VIENS ICI !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 451
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Mar 20 Mar - 16:23

A l'intention d'Abigaëlle Rowan,
Demoiselle de Boisdorés

Ma douce,
Je te remercie de t'être fais messagère auprès de notre connaissance commune. Je regrette ces dernières lunes passées à s'éviter ou à se disputer sur des sujets idiots: j'aurai tant aimé que l'on puisse avoir une discussion franche et sincère. Le temps des adieux sera pour plus tard, je le crains. J'espère que ma demande ne t'as point été dommageable.

Je redoute de n'être une fervente militante des relations mère-fille, tu connais mon rapport à Lady Alerie ... Mais je t'engage à remettre ta famille au centre de tes préoccupation. Lady Rowan doit se réjouir de pouvoir s'occuper du mariage de son unique fille et, pour tes dernières jours en tant que jeune fille, je t'invite à profiter de chaque instants près d'eux. J'aurais aimé être près de toi, mais puisqu'il parait qu'une jeune mariée doit avoir, sur elle, quelque chose d'emprunté, tu trouveras, accompagnant cette lettre, un petit quelque chose qui me fera être à tes côtés et qui te permettra d'être la plus belle mariée des Sept Couronnes.

Le voyage est difficile: nous voyageons en petit convoi de quatre cavaliers parcourant la route à toute allure et mon corps souffre du manque de ce genre d'exercice. Je crains que l'absence de mon promis ne soit nullement lié à l'importance de ta maison mais qu'il soit retenu par ses obligations à Port-Réal et le deuil qui est le sien. Je pense cependant ne point me tromper et te transmettant, de notre part à tous les deux, nos voeux de bonheur. Je suis rassurée de te savoir auprès d'un homme charmant, je t'avoue que les doutes dont tu m'as fais part, avant ton départ, m'ont énormément inquiétée et je redoutais que Lord Bryce soit un homme froid ou, au contraire, discourtois. Il me tarde de te revoir, ma belle, tant la fraicheur de nos conversation et ton écoute attentive me manque. Je me sens bien seule, au milieu de ces trois hommes chargés de s'assurer que j'arrive à bon port, et j'ai peur que ma solitude ne fasse que croitre puisque je demeurerai seule émissaire Tyrell jusqu'à l'arrivée du convoi chargé de m'amener mes effets et quelques unes de mes dames de compagnie.

Déjà l'on me fait signe d'achever ma missive. Je profite d'un corbeau, envoyé à Hautjardin pour prévenir de notre arrivée imminente. Quand ce courrier t'arrivera, je me serai déjà installée à Port-Réal, mais sache que je n'ai nullement cessée de penser à toi d'ici là ...

Les jours semblent des éternités,

Ton amie
Margaery

**

La lettre est accompagnée d'un pochon en brocard vert et or contenant un bracelet en or rose constitué de deux rangs, le premier, un jonc simple, finement gravé de motif floraux, relié à un second rang en chainette au milieu duquel se trouve une rose sertie de cristaux.



A rose is still a rose

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 746
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Mar 20 Mar - 22:18

À Lady Margaery
Demoiselle de Hautjardin

Ma tendre rose,

Je t’en pris, cette commission n’était vraiment pas grand-chose à faire, et elle ne m’a rien coûté, j’étais même heureuse de la faire, cela me rappelle quelques souvenirs, quand nous étions plus jeunes que nous voulions nous promener de nuit dans les jardins et que nous nous faisions passer des mots. Je crois que nous n’avons que peu de fois réussis. Ou jamais ? J’ai un doute.

Quand à mes relations avec ma famille, je te rassure tout se passe très bien. Ou presque, mais c’est avec Thaddeus, cela ne compte pas. Dès que j’ai un moment seule, je le vois surgir de presque sous les tables même si j’ai passé la dernière heure avec lui. Je te l’avoue parfois je suis un peu sèche, mais il reste encore tellement … je n’ai pas d’autre terme que « gamin » pour le désigner. Son côté enfantin est beaucoup plus touchant. Je profite de ma mère, de mon père, et de mes frères. Je devrais te raconter un épisode qui m’est arrivé avec Andrew durant la nuit, mais je préféré te le raconter de vive voix. Rien de grave ne te ronge pas les sangs, je t’en pris !

Tu me vois désoler de voir que ce voyage ne t’es pas des plus agréable. Mais quelque part je t’envie, j’aurais préférais faire le voyage à cheval de Boisdorés à Serena que dans un carrosse, je n’aime pas être enfermé, mais je te plains si le train et si infernale que tu me le dis. Prends soin de ton fiancé, on dit les femme face à leur sentiment mais les hommes aussi ont des sentiments, l’amour brillant dans les yeux mauves de certains prince de ma connaissance en est la preuve. Tu vois, j’étais dans le tord et je m’en veux de t’avoir inquiété pour rien. Il a une franchise que j’apprécie particulièrement. Des serviteurs affirment qu’il est plus calme depuis que je suis là … Je ne peux pas comparer ! Disons que je les crois.

Le cadeau que tu m’as fais est somptueux ! Tu l’as parfaitement assortis à ma robe sans le vouloir. Je suis heureuse de ton cadeau et je me retiens de le porter dans l’attende du jours. J’aurais l’impression ainsi que toute la soirée tu me tiens la main comme lorsque nous étions plus petites et que tu voulais me montrer en l’espace d’une heure tout les jardins de Hautjardin. Il me semble que cela remonte à des siècles. Comme promis d’ailleurs j’ai écris quelques petits vers là dessus, mais c’est tellement mauvais que je les cache. Si je sais chanter les vers des poètes, les écrire est une autre paire de manche !

Je te remercie de me faire part des félicitations du prince, je lui envois toute ma sympathie pour son deuil, mais je sais que tu sera là pour l’épauler. Comme tu es là pour m’aider même si tu es loin. Les jardins sont en fleurs, comme toujours, à Boisdorés, je me suis installée près d’une fenêtre pour admirer les dessins des jardins, c’était reposant. J’étais avec ma mère. Je te joins ci-joint un croquis des dessins des jardins. Je ne suis pas une grande dessinatrice, pardonne le trait malhabile.

Je t’avoue que l’anxiété commence à monter à l’approche de ce jour. Ma mère n’arrête pas de me reprendre lorsque je grignote le bord des manches de mes robes. Mais c’est soit les manches, soit mes ongles, je ne sais pas ce qui est le mieux. Je crois que cela agace même Desmera, et les sept savent quelle patience elle a avec moi. Comme tu ne peux venir permets moi de te décrire la robe que j’aurais. Elle sera d’argent avec un corsage souple, et un voile d’argent autour des bras et du haut du torse brodés de fleurs bleus, rouges et jaunes, en plus de ma cape j’ai un voile fait dans le même tissu léger. Ma mère a prévu en plus, rectification mon père a insister pour que ma mère commande, une diadème d’or sertis des pierres aux mêmes couleurs que les fleurs brodées, pour tenir le voile. De plus lord Bryce m’a offert le collier des dames de Serena que je vais porter, avec ton bracelet cela sera parfait. Je n’égalerais sûrement jamais ta beauté, mais je crois pouvoir un peu m’en approcher ce jour là. J’aurais aimé que tu puisse voir la robe … mais je doute qu’elle survive à la cérémonie du couché … Je t’avoue que c’est ce qui m’effraie le plus dans toute cette soirée … Mais je ne souhaite pas y penser.

Je suppose que lorsque tu recevra cette missive tout cela aura eut lieu. Mes pensées iront à toi comme chaque jours et tu peux être sûre que personne ne pourra deviner la moindre de mes pensées. Je resterais aussi droite et aussi fière que l’arbre.

Je chante pour toi tout les jours en secret,
Les jours sont aussi long qu’une vie d’homme sur cette terre

Tendres pensées à toi,

Ta fidèle amie
Abigaëlle Rowan.



   When is the time to grow up


MARGAERY VIENS ICI !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 451
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Lun 26 Mar - 0:45

À Lady Abigaëlle Rowan,
Demoiselle de Boisdorés,

Ma douce,
Me voici à présent à Port-Réal. Je t'écris après avoir pu enfin prendre mon premier vrai bain depuis plusieurs jours ! La chevauchée à été horrible et j'en ressens encore tous les effets dans mon corps. Peut être aurais-je du montrer plus de bonne volonté lorsque Loras voulait m'entrainer à monter à cheval ? Toujours est-il qu'après des journées entières à parcourir la route de la Rose, me voici enfin dans ces mêmes appartements que ceux de ma précédente visite. J'ai du voyager léger mais, par chance, on m'a apporté du parchemin et de l'encre pour pouvoir t'écrire, ainsi qu'une chambrière le temps que la mienne arrive avec le reste du convoi. Mes mains tremblent: pour la première fois, je représente seule les Tyrell et tant de chose se jouent ici. C'est déroutant de savoir être passée si près de toi sans avoir pu te voir.

Ta lettre m'a fait sourire, il est vrai que ton frère est jeune. Comment étions-nous à son âge ? Sans doute pareil sauf qu'Andrew t'a toujours bien trop adoré pour se laisser agacé de nos jeux d'enfant et Willos et Garlan ... N'avaient pas grand choix que de subir sans rien dire. Il y a parfois des avantages à interagir avec des gens soumis à l'étiquette. Nos amusements d'enfants pourraient s'avérer machiavélique aujourd'hui ... Quel dommage que cette idée ne me soit pas venue du temps où nous étions à Hautjardin. Nul doute que cela aurait éveillé l'esprit joueur de Daena.

Je me sens tellement triste, tellement coupable de n'avoir pu tenir ma promesse à ton encontre, ma douce. J'aurai tant aimé être avec toi et rire de ces remarques que te fais Lady Rowan. Sans doute cela t'aurais aidé de nous entendre nous chamailler, avec Desmera ... Mais je me console en me disant que, par mon absence, je la détrône, une fois de plus ! Néanmoins, et de manière plus sérieuse, je suis heureuse qu'elle soit avec toi. Malgré toute nos mésententes d'enfants, Desmera est quelqu'un de bon avec qui je te sais bien entourée. Cesse de t'excuser, je me fais du soucis pour toi depuis que tu es arrivée à Hautjardin et sans doute ne cesserais-je jamais de m'en faire.

Je t'assure que je viendrais te voir à mon retour,
Mes pensées t'accompagne

Ton amie
Margaery



A rose is still a rose

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 746
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Dim 6 Mai - 17:48

À lady Margaery Tyrell
Demoiselle de Hautjardin

Ma tendre Rose,

Comment vas-tu avec toute cette agitation ? Ne sois pas si tendue je suis sûre que tu vas t’en sortir brillamment comme toujours, tu es la meilleure pour briller en société, je te fais confiance. Tu vas t’en sortir comme une reine ! Ce que tu seras bientôt.

C’est à moi de m’excuser petite rose, j’aurais adoré de répondre avant, mais ta lettre est arrivée au matin du mariage. Que je vais te raconter ! J’avais une robe d’argent, comme tu t’en doute ! Brodée de fleurs bleues, jaunes et rouges, mon père avait trouvé le moyen de me faire offrir une petite tirade en or sertie de pierres de la même couleur que les fleurs et j’avais un voile léger sur la tête. Les manches et le haut de la robe était en toile plus légère argenté, je portai bien évidement le collier que Bryce m’avait offert pour mon anniversaire, mais surtout ! Surtout : je portais ton bracelet. Je n’ai pas cessé de jouer avec une partie de la journée, je ne l’ai retiré qu’au dernier moment. J’ai eus tellement de broches, de colliers et de bijoux que je pourrais en être couverte de la tête aux pieds. Desmera a fait preuve d’originalité : elle m’a offert un coffre en bois de Boisdorés, fabriqué à La Treille, recouvert d’arbre et de rossignol, dedans il y avait une scelle pour Bryce comportant les même motifs. Mais … Le cadeau de Willos était le plus beau d’entre tous. Ma rose, peut-être te l’avait-il dit avant, mais …  Il m’a fait danser ! Pas une danse trop complexe, ni très longue à cause de sa jambe, mais il m’a fait danser le premier. Bryce n’avait pas l’air des plus heureux. Pour une fois il faisait la paire avec Andrew. Je ne pourrais pas te dire lequel faisait le plus la tête. Mais je crois que le défilement de cousines, d’amie, et d’amis, dont le chevalier Ellery Vance , n’a pas vraiment plus. Tant pis pour lui. J’étais contente de revoir tout le monde. Même si bien sûr tu m’as beaucoup manqué, je me demande ce que tu aurais put dire à Bryce si tu avais été là.

Voilà qui est étrange de ne plus porter le nom de Rowan mais bien être la lady de Serena. J’ai peur ma rose, j’ai terriblement peur de ne pas être à la hauteur, de finir uniquement comme une poupée dans un endroit, de n’être plus qu’un ventre à héritier … Bryce a beau être une personne agréable, il ressemble beaucoup à l’Orage : il est quelque peu … imprévisible et ses colères ou ses sauts d’humeurs m’inquiète. J’ai beau l’avoir déjà côtoyé une lune entière, je m’inquiète du retour à Serena, je n’amène qu’une septa que je connais bien, rien de plus. Tu vas rire … Mais même la première journée seule à Hautjardin lorsque je me suis perdue dans les couloirs, lorsque je m’en souviens ne me renvois pas une peur telle. Tu peux me trouver stupide, tu en as tout à fait le droit et la raison : je le suis. Au point de parfois en perdre le sommeil. Tu me connais, tu sais que j’aime la nuit et me lever tôt. Et bien j’ai repris une vilaine habitude qui te faisais hurler plus jeune. Je recommence à m’asseoir sur le bord de ma fenêtre pour regarder nos jardins ou la nuit longtemps, bien après que Bryce ne se soit endormie, ou bien je regarde le soleil se lever toujours à la même place. Je te rassure ce pendant mon appétit, d’oiseau, est toujours là et je suis en bonne santé.

Mais assez parlé de moi. Raconte moi ton séjour à la capital, tes rencontres avec ton fiancé, ce que tu y fait, les personnes que tu côtoie ! Dis moi tout !
J’ai tant hâte de te serrer dans mes bras et de te chanter quelques petites choses !
Avec tout mon amour et mon soutient

Ton amie,
Abigaëlle Caron  



   When is the time to grow up


MARGAERY VIENS ICI !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 451
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Dim 20 Mai - 22:44

À Lady Abigaëlle Caron,
Dame de Serena,

Que cela m'est étrange de t'écrire sous ce nouveau nom !

Rien ne fait plus plaisir que de t'imaginer dans ta robe de mariée; je ne doute nullement de ta beauté en ce jour si spécial pour toi, mon amie. Je suis plus qu'enchanté de savoir que mon bracelet t'as plut. Ainsi auras-tu eu un peu de moi près de toi. J'imagine la joie qui a du être la tienne de revoir tous nos amis, notre famille ... Avez vous eut le temps d'échanger quelques mots avec Willos ? Je n'ose songer à la déconvenue de ton mari ! Fais attention à toi, il n'y a plus dangereux qu'un homme dont l'orgueil a été blessé. Andrew est-il toujours ennuyé de ton mariage ? Si je pouvais, je n'hésiterai pas à lui faire entendre ma propre colère: tu as besoin d'être entourée d'amour, de soutien, de félicitations pour ton union ... Mais il a toujours été un peu boudeur, ne crois-tu pas ? Dis moi, ma douce, quelles sont les charges de la nouvelle Lady Caron ? L'agitation du mariage retombe-t-elle ?

Ne te fais point de soucis, il te faut le temps de prendre tes marques, de devenir la Dame de ces lieux. Lord Caron ne t'as pas choisi pour rien, je suis sure que tu seras à la hauteur. Et, si mes souvenirs sont bons, tu as fais forte impression à Lady Bethany. Je pense que tu pourras trouver en elle une alliée sérieuse si tu avais besoin d'une amie.

De mon côté, mon départ de Port-Réal est imminent. Le prince va accompagner Ser Robb dans le Nord et prendra la mer prochainement pour rejoindre Blancport: mon utilité ici est donc terminée. Mais, j'espère que tu es bien assise, ma belle, je pense que mon prochain voyage sera pour mon mariage ! C'est ce que j'ai cru entendre lorsque quelques officiels sont venus me saluer. Comme promis, je te raconterai tout cela de vive voix. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, je t'informe de mon passage par Serena avant de rentrer à Hautjardin. Mon protecteur est d'accord pour faire ce détour afin que je puisse venir offrir mes voeux de bonheur à toi et ton époux. J'apporte avec moi une surprise de la part de mon promis: je crois m'être laissé aller à quelques confidences qui ont sut toucher son coeur et éveiller sa propre amitié pour un certain Stark.

Il me tarde de te revoir,
Ton amie,

Margaery de la maison Tyrell,
Demoiselle de Hautjardin.



A rose is still a rose

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Lili James
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 746
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Lun 21 Mai - 10:17

À Lady Margaery
Dame de Hautjardin

Et tu n’imagine pas à quel point cela est étrange d’être une Caron,

Je me suis sentis belle ce jour là, au travers du regard des autres, et même du mien pour une fois. Tu as toujours été prés de moi Margaery, toujours. Même si tu n’étais pas présente, je sentais bien tes pensées autour de nous, ainsi j’avais l’impression que tout les invités, dont j’avais rêvé, étaient là autour de moi. Nous n’avons échangé que les mots de circonstance avec ton frère, avant qu’il ne me fasse danser, mais rien après. Je ferais attention avec Bryce, ne t’inquiète pas. Quand à Andrew, s’il a boudé ce n’était nullement en ma présence et il m’a soutenu, comme toujours. Il s’est coupé les cheveux d’ailleurs, comme il me l’avait promit, cela le change beaucoup. Mais tu as raison ! Mes frères ont tout les deux ce côtés boudeur qui me fait beaucoup rire. Il m’a offert un bracelet des plus simple, et une dague à mon époux. Cependant, il est revenu m’offrir en cachette un pendentif avec une mèche de cheveux à l’intérieur. C’est peut-être stupide, mais ça aussi c’était une promesse.

Je ne peux te répondre encore quant aux taches de dame de Serena, dieux que cela m’est étrange à écrire !, nous ne sommes pas encore arrivés. Et je t’avoue que je n’ai nulle hâte de commencer mes nouveaux devoirs.

Ma douce ! Je suis si heureuse pour toi ! Depuis le temps que vous attendiez cet instant toi et le Prince ! Je te jure que je serais là ! Même si pour cela je dois partir en cachette, je serais là pour toi ! Que de bonnes nouvelles m’annonce tu ! J’ai d’avantage hâte de te voir maintenant que je sais que tu viens ! J’ai hâte que tu me raconte tout cela de vive voix ! Me voilà toute excitée maintenant ! J’ai l’impression d’être une enfant ! J’aimerais pouvoir accélérer le temps pour que tu sois déjà là ma tendre ! Bientôt je ne devrais plus inscrire dame, mais bien princesse en en-tête de mes lettres !

Avec tout mon amour et mon impatience,
Ton amie

Abigaëlle Caron
Dame de Serena



   When is the time to grow up


MARGAERY VIENS ICI !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 451
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   Mar 22 Mai - 18:18

À Lady Abigaëlle Caron,
Dame de Serena,

Je peine à imaginer ton frère sans sa tignasse brune. Je me souviens que plus jeune nous rions en imaginant que sans doute il y avait un concours entre ton frère et les miens pour la palme de la chevelure la plus longue (et mal coiffée quand on pense à Loras ...) Parait-il plus jeune ? Plus âgé ? Mon esprit ne parvient à former une image de cela ...
Derrière ces mots, il y a mon soulagement: j'avais crains que tu ne regrette la vie dans le Bief, ce mariage arrangé par ton père, mais tu as l'air plutôt heureuse, et c'est tout ce qui compte à mes yeux. Les danses sont les meilleurs moments d'une vie de femme, ils peuvent être révélateurs de nombreuses choses ... Les adieux ont dut être tellement tristes avec tous nos amis ...

Bientôt nous serons ensemble comme au bon vieux temps,
Il me tarde de rencontrer ta nouvelles famille,
Bien que j'ai déjà eu la chance d'échanger quelques mots avec Lady Bethany, ce serait mentir que de dire que je ne suis quelque peu intimidée à l'idée de rencontrer Lord Caron, de découvrir Serena. J'imagine que ton frère aura déjà repris la route pour Boisdorés ? Les relations avec votre père et ton époux se sont-elles arrangés ?

Il me tarde que tu me racontes tout cela.
Je prends la route d'ici quelque jours, mon protecteur m'a annoncé que nous arriverions en vue de Serena d'ici une vingtaine de jour. J'espère que le retour sera plus tranquille que l'aller: mes obligations sont moins urgente, le rythme de notre chevauchée devrait être plus agréable. Prions les Sept que le soleil accompagne mon voyage pour nous permettre de nous promener dans les jardins de ton château.

Ton amie,
Margaery de la maison Tyrell
Demoiselle de Hautjardin



A rose is still a rose

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: We should be sisters you and i (Abirgy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
We should be sisters you and i (Abirgy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cypher's sisters of battle
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Vente armee New In Box - Sisters Of Battle
» The Weird Sisters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: