RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! [FB] Until the end of my days (Public) 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici [FB] Until the end of my days (Public) 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 [FB] Until the end of my days (Public)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yF
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 431
Date d'inscription : 08/12/2017

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyJeu 8 Mar - 11:24

Arys & Jyana's wedding

Until the end of my days


L'appréhension le gagnait à mesure que les minutes défilaient, tantôt bien trop rapide pour sa perception, tantôt affreusement lentes alors que s'approchait l'heure. Voilà bien des jours que Noirport grouillait d'une effervescence rare, se transformant peu à peu pour un évènement qui n'avait pas eu lieu depuis bien des années et auquel lui même n'avait eu l'occasion d'assister, encore au sein de sa mère lorsque le mariage de son oncle Bowen et de sa tante Wylla avait été célébré. Sa mère ... Il aurait tant aimé qu'elle soit là en ce jour, elle qui avait disparue quelques lunes après la naissance de la benjamine Manning, des suites de l'accouchement. Depuis ses fiançailles, il se demandait ce que sa mère aurait dit, si elle aurait approuvé son choix, si elle aurait temporiser les humeurs de son père quand à l'union de son héritier. Décédée depuis bien des années, il se souvenait à peine de son visage, mais il lui semblait en reconnaitre quelques traits dans le visage de sa jeune soeur qui n'avait, elle, aucun souvenir de la dernière Lady de Noirport. Revenue en hâte quelques jours auparavant, Zhoe était la première à être venue le voir, à peine le soleil levé. Lorsque le petit groupe Manning, alors en déplacement sur les terres bieffoises, avait reçu le corbeau d'Arys, ils avaient chevauché à toute hâte vers le domaine familial, honorant l'héritier de leur présence. Pour Arys, la présence de Godric avait quelque chose de rassurant: quand Zhoe quitta la pièce, pour laisser à son frère l'occasion de changer ses éternels vêtements brun usuel pour une tenue reflétant davantage son rang, et l'occasion qui se présentait, c'était son cadet qui avait prit le relai, le taquinant gentiment depuis le lit où il avait trouvé place. Les deux frères s'aimaient, malgré toute la rivalité qui pouvait avoir cours entre eux. Arys soupçonnait son père d'entretenir ce climat de tension entre eux, mais lors des évènements importants, il savait qu'il pouvait compter sur son frère. Ce dernier finit par quitter, lui aussi, les appartements du chevalier lorsque son père fit son entrée. Echangeant quelques banalités, recommandations et souvenirs. Et puis le moment fut venu. Il retrouva Godric à la sortie des ses appartement et, bras dessus, bras dessous, les deux frères quittèrent l'étage pour rejoindre la grande salle de la demeure où commençaient à patienter les quelques invités du mariage. Traversant l'allée centrale formé par l'amas de dignitaires qui s'était réunis des deux côtés de la salle, Arys adressa un clin d'oeil complice à sa jeune soeur dont le bras, offert à son père, lui permettait de garder le dos bien droit malgré l'âge qui se faisait sentir dans son regard. Derrière elle, les deux fils Fossovoie de CiderHall, amis de longue date du futur marié lui adressèrent un sourire. Aujourd'hui n'était pas le jour, mais Arys ne doutait pas qu'avant leur départ, une nouvelle annonce d'union soit faite, promettant Zhoe au second fils de Bryan et Malori Fossovoie. Dans l'assistance, des amis de son père, des représentants de familles alliées de l'autre coté des frontières de la Couronne, et des visages inconnus. Sa promise avait également envoyé nombre de corbeaux et leurs invités respectifs se mélangeaient encore, discutant avant que la cérémonie de débute. Il lui sembla entrapercevoir la silhouette de son futur beau-frère mais le stress qui le submergeait à présent était palpable. Vingt-huit années et, enfin, il prononçait un serment que bien des gens dans l'assistance attendait depuis des années. Godric l'informa que sa fiancée n'était pas encore prête, qu'il avait le temps d'aller offrir quelques salutations respectueuse aux invités ayant fait le déplacement. Cela n'avait rien d'un grand mariage comme celui qui avait eu lieu à Dorne, quelques semaines auparavant, mais Arys fut surpris d'y voir tant de monde, tant d'amis. Ses voyages payaient et il découvrait la réciprocité de ces amitiés qu'il avait mis si longtemps à créer. Bien sur, bon nombre de ses amis n'avaient pu faire le déplacement et Godric lui avait déjà fait part d'un paquet de lettre à son intention et celle de sa future épouse, excusant l'absence de personnes chères à leurs coeur.  « Préviens moi lorsque tu as des nouvelles de Lady Jyana » chuchota-t-il à son frère avant de s'avancer vers deux de ses amis pour les saluer. Godric avait eut l'occasion d'accueillir les derniers arrivants à Noirport, d'autres avait gagné le domaine quelques jours auparavant. A présent, Godric était ses yeux et ses oreilles: les regards braqués sur lui l'obligeait à être irréprochable et l'assistance de son frère ne serait pas de trop. Bientôt la cérémonie commencerait et, dans quelques heures, le banquet célébrerait son mariage.  
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness in her eyes
Jyana Manning
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yA
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_oneb4azUwz1v4pwuno4_400
Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Rougefort | Daenerys Targaryen
Messages : 1344
Date d'inscription : 07/04/2016

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyDim 18 Mar - 11:07

Les Eteules, An 299, lune 6, semaine 4

Le grand jour était enfin arrivé. Si beaucoup de demoiselle était anxieuse à l’idée, Jyana ressentait plus une certaine excitation à l’idée de pouvoir enfin se marier et mettre sa réputation derrière elle ainsi que les mauvaises langues orageoise. Elle n’avait invité personne d’autre que sa famille venant des terres de l’Orage. Elle avait aussi convié lady Bethany Caron mais cette dernière ne pouvait être présente, retenue par les noces de son propre frère dans le Bief. Il n’y avait donc que les Selmy pour représenter les terres de l’Orage, du moins sur invitation de la jeune femme. Si d’autres orageois étaient présents ce ne serait nullement de son fait et la belle priait les Sept pour que leur langue ne vienne rien dire pouvant compromettre ses noces avec Arys Manning. Cela faisait désormais plus d’un mois que la jeune Selmy était présente à Noirport. Elle avait eu le temps de se familiariser avec les lieux, commençant à connaître les membres de la maisonnée. Petit à petit, elle se sentait chez elle entre ses murs. Alors ce matin-là, quand le soleil était venu percé à travers les carreaux de sa chambre, Jyana s’était levé avec un beau sourire sur ses lèvres. Son cœur battait la chamade mais ce n’était nullement de l’anxiété ou de l’angoisse. Elle était heureuse tout simplement.

Pour l’aider à se préparer quelques servantes s’occupèrent de lui couler un bain chaud parfumé de douces senteurs agréables. Elles avaient fait attention que les cheveux sombres de la futur Manning ne trempent pas dans l’eau afin de ne pas avoir à les sécher ensuite. La mère de Jyana finit par également rejoindre le petit groupe de demoiselle. Alia était fière de sa fille, si tout n’avait pas été rose entre elle, la jeune femme était heureuse de pouvoir compter sur dame sa mère en ce jour particulier. Vint le moment de mettre la robe qu’elle avait commandé. Un tissu épais blanc recouvert de parure doré, des perles peintes en dorés venaient aussi accessoiriser la robe. Aucun collier ne venait orner son buste dégagé. De fine boucle d’oreilles ayant appartenu à sa mère furent accroché à ses oreilles. Son visage fut dégagé de tout cheveux, retenu à l’arrière de sa tête en quelques tresses élégantes, laissant la longueur de ses cheveux finement brosser tomber dans son dos. Alia déposa délicatement sur les épaules de sa fille le manteau au couleur des Selmy. Elle était prête pour la cérémonie religieuse qui aurait lieu dans peu de temps. Avant de rejoindre les invités, sa mère lui pinça les joues pour que quelques couleurs vinrent pigmenter ses pommettes.

Accroché au bras de la dame des Eteules, les deux Selmy rejoignirent père et frère qui les attendaient. En chemin, elles croisèrent Godric, le jeune frère d’Arys que Jyana salua. Le chevalier lui annonça qu’il allait prévenir Arys qu’elle était prête et que la cérémonie pouvait commencer. Un léger sourire de reconnaissance étira les lèvres de la brune. Les deux femmes rejoignirent le reste de la famille en pleine discussion. Lord Arstan détailla sa fille du regard, où Jyana vit briller une flamme de fierté. La jeune femme tourna la tête vers son frère pour observer son ressentit. Il devait surement redouter ce jour, car cela signifiait qu’il allait devoir vivre sans elle, sans ses conseils. Il serait seul aux Eteules. Même si la jeune femme désirait revenir régulièrement sur ses terres, la plupart du temps, elle serait à Noirport pour épauler son futur époux car tel était son devoir qu’elle ne fuirait pas sous aucun prétexte.
« Faisons de ce jour un grand jour pour notre famille »

Elle avait chuchoté cela, comme une confidence au sien. Son père sourit malicieusement, tandis que sa mère l’embrassa tendrement. Il était temps pour Jyana d’écrit son destin, son histoire, de tourner la page des Selmy pour commencer celle des Manning.


( Jyana was a girl, she made mistake, yet she is a mother, a wife too.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yF
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 431
Date d'inscription : 08/12/2017

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyLun 26 Mar - 1:47

Arys & Jyana's wedding

Until the end of my days


Zhoe à son bras, Arys saluait les quelques invités, s'aventurant au sein de petits groupes déjà assemblés et en pleine conversation pour les remercier d'être venu. Il se débattait avec la fierté à peine dissimulée de Corlys lorsque Godric revint vers lui, chuchotant à son oreille que la mariée serait prête d'une minute à l'autre. Un hochement de tête de la part de l'héritier et son cadet entama un nouveau tour de foule pour prévenir les invités que la cérémonie allait commencer. Arys releva la tête alors que Corlys posait une main sur son épaule et le jeune homme ignorait s'il devait se montrer enjoué de faire enfin l'objet de la fierté paternelle ou s'exaspérer du regard victorieux du seigneur de Noirport. Avec un soupire, il abandonna Zhoe devant sa place, au premier rang, et avança vers l'autel où le septon l'attendait. Son coeur battait à la chamade: soudainement il regrettait d'avoir si vite quitté la solitude de sa petite chambre. Taquine, Zhoe lui avait chuchoté qu'il n'était pas trop tard pour changer d'avis. Si cela avait été dit sur un ton plutôt humoristique censé lui rappeler combien il avait lutté contre le mariage et pour la liberté de son célibat, il s'interrogeait sérieusement sur l'opportunité de fuir avant que tout cela n'arrive, avant qu'il ne se retrouve engagé à vie auprès d'une femme. Il regretta presque aussitôt ses pensées alors qu'il se retournait pour attendre l'arrivée de la future épousée. Jyana venait d'apparaitre à l'autre bout de la pièce tel un rayon de soleil dans sa robe de mariée. A mesure que ses pas l'amenait dans l'allée centrale, il avait l'impression que son coeur allait sortir de sa poitrine, ignorant qui du choc de la vision angélique ou de la peur qui menaçait de le terrasser aurait raison de lui. Au bras de son père, la jeune femme semblait majestueuse aux yeux de son fiancé qui ne regrettait aucunement son impulsivité après la chasse royale. Lorsqu'elle était arrivée à Noirport, voici près d'une lune, il s'était promis de faire en sorte qu'elle s'y sente chez elle, d'apprendre à la connaitre avant que ce jour fatidique n'arrive. Si la brume de mystère qui l'entourait ne s'était pas dissipée, Arys devait reconnaitre qu'il appréciait sa présence et la manière dont, lentement, ils apprenaient à se découvrir l'un l'autre. Peu habitué à ce genre d'exercice, il s'était plut à tenter de la séduire: elle n'était pas que sa future épouse dont le devoir serait de rester à ses côtés et de se montrer obéissante. Arys attendait de sa promise qu'elle désire cette vie qu'il lui promettait autant que lui. Les dernières semaines s'étaient donc divisé entre le temps qu'il passait à son devoir d'héritier et celui qu'il accordait à son invitée. Les préparatifs du mariage occupait la demoiselle quand lui même ne pouvait être présent et, une fois, il s'était surprit à la contempler depuis la fenêtre du bureau paternel alors qu'elle était sortie s'aérer dans les jardins. Assez occupé ces derniers jours, il s'était montré relativement absent jusqu'à la veille du mariage, évitant encore sa belle-famille avec laquelle il ne savait pas comment agir. Jamais il n'avait été aussi nerveux. Jyana Selmy avait changé sa personne et il ne savait comment gérer cela. Elle finit par arriver au bout de l'allée, à quelques mètres de lui, et, après avoir laissé un dernier instant aux deux arrivant, il tendit sa main vers l'homme venu lui offrir sa fille. Ce dernier échangea un regard, plein d'une émotion sur laquelle Arys n'aurait pu mettre un nom, avant de finalement détacher son bras de celui de la jeune femme et de guide sa main dans celle de son fiancé. Lord Selmy finit par s'écarter, regagnant sa place au premier rang, près de son épouse. Les yeux d'Arys se plongèrent dans ceux de sa future épouse alors que, sa main toujours dans la sienne, il la guidait à sa hauteur. « Ma dame. » la salua-t-il à voix basse. Lui offrant un sourire, ils parcoururent ensemble les quelques pas qui les séparaient encore du septon. Tentant de garder son sérieux et de cesser de jeter des regards en coin à la jeune femme, il entendit le septon lui intimer une consigne qu'il connaissait déjà. D'un ample mouvement du bras, il retira le manteau de ses épaules pour le placer sur celles de sa promise. Le poids du manteau sembla emporter avec lui, celui de ses tracas. Le lourd tissus composé de fils noirs, bordeaux et argents, était recouvert de motifs marins au sein desquels se dessinait un Lion de Mer, emblème de la maison Manning. Bien que quelques peu usé par les années, le tissus avait une importance symbolique capitale, plaçant l'épousée sous la protection de son mari. Revenant à la hauteur de Jyana, il lui offrit de nouveau sa main, observant avec inquiétude les légers tremblement qui le parcourait.  
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyLun 26 Mar - 10:59


Le coeur d'Ilyn était serré aujourd'hui. Il avait fait le chemin jusqu'à Noirport en compagnie de sa mère, de son père et de quelques hommes, le visage fermé. Le chevalier avait trottiné pendant de longues heures à l'avant du cortège, perdu dans ses pensées, enivré par des souvenirs qui gonflait son coeur. Et pourtant, son visage était sombre. Ses cheveux trop longs venaient par instant cacher sa vision et assombrir un peu plus ses iris brûlants. Jyana allait se marier et il lui semblait qu'il perdait déjà sa soeur. Oui, le coeur de l'héritier était lourd. Car les conseils de sa cadette lui avait toujours été précieux. Il serra légèrement les talons, lançant sa monture plus vite alors qu'il l'obligeait à faire demi tour. Son père semblait avoir un visage aussi grave que le sien, sûrement inquiet de ce qu'il pourrait se passer. Car s'il avait confiance en sa fille, il savait parfaitement qu'une simple langue de vipère pouvait tout faire tomber. Preuve en était : le reste des Selmy ne les avait pas suivit... pas l'ombre d'une cousine jalouse où d'un oncle. Cousine d'ailleurs ivre de rage qui avait décidé de faire vivre un cauchemar à un Ilyn trop peu réceptif aux Eteules.

La famille s'était installée et Ilyn avait été rasé de près. Ses cheveux avaient été coupé, formant des ondulations qu'il n'avait vu depuis qu'il avait quitté les bateaux et l'air iodé de la mer. Il avait rejoint son père pour attendre Jyana et lorsque la plus jeune des Selmy était arrivé, il lui avait offert un tendre sourire. Ilyn ne connaissait pas encore le futur époux de la belle mais il n'aurait pas son mot à dire. De toute manière, son côté grand frère protecteur l'empêcherait très certainement d'apprécier le Manning.

Ce fut leur père qui prit le bras de la belle alors qu'Ilyn suivait au bras de sa mère. Il s'assit à la première ligne et regarda le menton à l'épi quitter les épaules de sa soeur pour être remplacé par un autre. Un léger soupir s'échappa des lèvres du jeune homme alros qu'un sourire glissait sur ses lèvres. Sa soeur devenait une femme, plus tard que toutes les autres mais avec le sourire. Elle semblait heureuse. Ilyn aurait tout le temps de la cuisiner plus tard. Et de lui apprendre la grande nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
Darkness in her eyes
Jyana Manning
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yA
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_oneb4azUwz1v4pwuno4_400
Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Rougefort | Daenerys Targaryen
Messages : 1344
Date d'inscription : 07/04/2016

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyMar 17 Avr - 18:40

Son père la conduisit jusqu’à son fiancé qui l’attendait devant le septon. Son père confia sa fille au Manning non s’en avoir longuement regardé son enfant avec émotion et fierté. Jyana glissa donc sa main dans celle d’Arys avec un léger sourire et ils parcoururent les derniers mettre ensemble pour que la cérémonie puisse débuter. La première étape fut le changement de manteau sur les épaules de la Selmy. L’épis de blé quitta ses épaules et le lion de mer rouge des Manning vint se poser à la place, changeant la maison protectrice de la jeune femme. Elle tourna les yeux vers Arys et ils réunirent une nouvelle fois leur main pour le reste de la cérémonie. La belle était sereine et garder son air fier sur son visage, laissant le septon noué leur main tout en récitant les mots qu’il devait prononcer avant l’échange des vœux.
« Par ce baiser, je vous engage mon amour et vous prends pour mon seigneur époux. »

Arys lui répondit et le Septon put conclure avant de demander aux deux jeunes gens de s’embrasser, symbole du passage dans sa nouvelle famille. Après le baiser, Jyana laissa son regard noisette se plonger dans celui de son époux, un sourire heureux sur les lèvres. C’était fait. Elle était mariée et désormais la page se tournait sur un nouveau chapitre, repartir à zéro sur de bonne base, une nouvelle vie à bâtir en la compagnie du Manning. Elle avait plus à se soucier de sa réputation, de tout ce qui avait fait de sa vie un véritable calvaire. Si le bonheur dans les mariages était rare, la jeune demoiselle était ravie de pouvoir faire exception à la règle tout comme ses parents.
Elle glissa son bras sous celui de son époux pour sortir du septuaire et recevoir les félicitations de l’assemblée, lui permettant ainsi de découvrir le peuple de Noirport et ses alentours, de découvrir les gens qu’elle côtoierait au quotidien. Les parents de Jyana vinrent féliciter le couple. La jeune femme put aisément voir l’émotion palpable chez sa mère. Son père semblait satisfait par la cérémonie et ce mariage réalisé rapidement. La Selmy glissa donc à l’oreille de son époux :
« Je crois bien que mon père vous apprécie. »

Quand serait-il d’Ilyn ? La jeune femme l’ignorait mais elle espérait que son frère ne fasse rien qui puisse la mettre dans l’embarras. Elle connaissait sa timidité mais aussi son côté surprotecteur envers elle alors qu’elle n’en avait pas forcément besoin.

Spoiler:
 


( Jyana was a girl, she made mistake, yet she is a mother, a wife too.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yF
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 431
Date d'inscription : 08/12/2017

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyLun 30 Avr - 19:10

Arys & Jyana's wedding

Until the end of my days


La cérémonie passa bien plus rapidement qu'il ne l'aurait imaginé: il avait redouté un faux pas, l'humiliation suprême devant la famille de sa promise, devant les fidèles de son père, devant le patriarche dont le regard brillait d'une flamme nouvelle. Cependant, malgré ses craintes, tout c'était déroulé à merveille: sa voix n'avait pas tremblé, ses pieds ne s'étaient pas pris dans l'amoncellement de tissus qu'il avait du placer sur les épaules de sa jeune épouse et cette dernière n'avait pas fuit. Jusqu'au dernier moment, il s'était demandé si elle viendrait. Si elle avait passé les dernières semaines à Noirport, ils ne se connaissaient encore que peu et Godric, en rigolant, avait semé la graine du doute dans son esprit en le laissant imaginer que la mariée ne se présente pas devant l'autel le jour de leurs noces. Mais elle était venue, elle portait les couleurs de sa maison, elle avait prononcé, sans faillir, l'ancestral serment les liant l'un à l'autre. Elle était à lui, il était à elle, de ce jour jusqu'à la fin de leurs jours. A présent, elle devenait Dame de Noirport, elle était sous sa protection, elle était sa femme. Offrant son bras à sa jeune épouse, Arys s'avança vers la sortie où les gens de ces terres étaient venus saluer le nouveau couple héritier du domaine. Si certains avaient entraperçu Jyana, elle devenait aujourd'hui leur Lady et il était important pour Arys, tout comme pour son père, que chacun présente ses respects à la nouvelle venue dans la famille. Les portes s'ouvrirent laissant entrer les premiers curieux se mêlant aux quelques nobles invités intimes de la cérémonie de mariage, les félicitations fusaient, lui donnant le tournis: lui d'ordinaire si discret sur les terres familiales devenait le centre de l'attention. Un sourire un peu contrit pris place sur ses lèvres tandis qu'il priait intérieurement pour que son calvaire prenne fin rapidement et qu'ils puissent rejoindre la salle où la fête se déroulerait et où il pourrait réellement parler avec sa femme. Entre deux serrages de main, il entendit Jyana s'adresser à lui au sujet de son beau-père dont la mine ravit venait concurrencer celle de Corlys Manning. « Je n'ai donc plus à craindre pour ma vie ? » lui chuchota-t-il en rapprochant son visage de son oreille pour qu'elle seule puisse entendre. La taquinerie faisait référence à leur première discussion, quelques semaines auparavant lorsqu'elle était arrivée à Noirport. « Le mien semble avoir atteint l'Illumination, je crois n'avoir jamais vu autant de joie sur son visage de ma vie ... C'est dire si notre mariage à sa bénédiction ! » Première confidence, premier partage entre l'époux et l'épouse. Pouvoir rire de ce qui l'avait, jusque là, préoccupé allégeait son être: c'était passé, il était désormais marié et Jyana semblait toujours être la parfaite candidate pour jouer ce rôle. Restait à découvrir qui elle était dans l'intimité de leur nouvelle relation conjugale. Alors que Zhoe venait serrer tendrement sa main libre, partageant ses voeux de bonheur, le chevalier remarqua du coin de l'oeil son père s'approcher de celui de son épouse, le guidant jusqu'à l'extérieur de la salle pour se rendre sur les lieux du banquet. Le signal était donné. D'une voix forte, alors qu'il faisait glisser son bras autour de la taille de Jyana pour la rapprocher de lui, il annonça. « Chers amis et famille bien aimée ... Ma belle épouse et moi même vous remercions tous pour votre présence à nos noces et vous invitons à poursuivre la fête par un banquet qui célèbrera l'union de la famille Manning de Noirport à celle des Selmy des Eteules ! » Zhoe et Godric applaudirent et la foule suivit avant de commencer à quitter les lieux pour se restaurer et profiter de quelques coupes de vin. Bientôt, l'air fut de nouveau respirable alors que quelques uns restaient encore dans la pièce, attendant il ne savait quoi pour rejoindre les autres. Le bras de l'héritier finit par quitter sa place, laissant Arys libre de faire face à celle qui devenait sa femme sans trop de témoins pour les épier. « Ce jour est aussi votre jour, ma chère. Amusez-vous, vous êtes à présent ma femme et tout ce qui est à moi vous appartiens. » Et il espérait que bientôt, leur union ne se limite pas à une signature officielle, une alliance familiale et un échange de biens matériels.
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness in her eyes
Jyana Manning
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yA
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_oneb4azUwz1v4pwuno4_400
Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Rougefort | Daenerys Targaryen
Messages : 1344
Date d'inscription : 07/04/2016

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyLun 7 Mai - 10:38

Jyana réprima un rire amusé au dire d’Arys, juste ses lèvres s’étirèrent sans ménagement. Arstan était probablement un homme protecteur envers son épouse et sa fille, mais de là à être menaçant pour la vie de son futur gendre ? Il serait plus à venir chercher son enfant aussi rapidement que la foudre ne frappe le sol mais c’était bien la seule chose dont il était capable. La demoiselle était donc amusée à imaginer cela.
« Effectivement vous pouvez respirer de nouveau tranquillement. »

L’ancienne Selmy tourna ses yeux vers son beau-père qui semblait effectivement au comble du bonheur. Les deux familles qui s’unissaient semblaient ravies l’une et l’autre de cette union, chacune pour des raisons différentes mais ce mariage était visiblement béni des dieux qui déversait une vague de bonheur sur Noirport en ce jour alors qu’à quelques dizaines de kilomètre le deuil couvrait la capitale. Mais Jyana ne pensait pas à ce détail, elle désirait juste profiter du moment et fêter dignement la fin de son célibat et de la fin de sa mauvaise réputation sur les terres de l’Orage. Désormais elle appartenait à une nouvelle région et elle en était plus qu’heureuse.
« Les sept eux même bénissent ce mariage j’ai l’impression » souffla-t-elle.

La jeune sœur d’Arys vint à leur hauteur pour les féliciter pour l’union, Jyana lui répondit avec un doux sourire. Elle espérait apprendre davantage de chose sur sa belle-sœur, apprendre à la connaître et prier pour qu’elle soit différente de sa cousine qui était resté aux Eteules au plus soulagement de l’orageoise. La brune offrait un visage radieux et espérait que Zhoe serait disponible pour une conversation entre fille un peu plus tard afin de partager des mots et des pensées qui ne pourraient regarder qu’elles. Elle n’avait jamais pu partager ce genre de chose, sa cousine la détestant et la seule amie de son âge lui avait tourné le dos lors de son accident de parcours. Il y avait bien Bethany mais le rossignol avait cette maturité qui créer une trop grande différence. La Caron avait un passé beaucoup plus chargé que la Selmy et Jyana ne pouvait guère tout partager avec son amie.

Les deux Lords semblaient relativement bien s’entendre car ils lancèrent le début du banquet. Arys glissa son bras autour de la taille de la jeune femme qui se laissa faire, laissant naître sur ses lèvres un sourire épanouie qui sonnait étonnement vraie. Pour un mariage arrangé les deux épousés semblaient proches et déjà complices. Une chose rare mais il valait mieux ça que des noces où chacun faisait la tête. Jyana ne comptait donner ce visage là en ce jour qui se voulait heureux. Son époux fit un rapide discours provoquant les applaudissements des invités qui se dirigèrent lentement vers l’endroit où se déroulait le reste des festivités.

Arys la lâcha ensuite pour lui faire face. Jyana en profita pour plonger son regard noisette dans les yeux de son époux. Un sourire amusé étira ses lèvres.
« Ne vous en faites pas, je compte bien profiter des festivités comme il se doit ! »

Elle fit une légère pause, laissant briller dans iris une lueur taquine.
« Offrez-moi donc la première danse avant que mon frère ou mon père ne vous vole se privilège ! »


( Jyana was a girl, she made mistake, yet she is a mother, a wife too.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yF
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 431
Date d'inscription : 08/12/2017

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyMer 9 Mai - 18:18

Arys & Jyana's wedding

Until the end of my days


Arys avait toujours crut que le mariage le changerait, qu'un beau jour, il serait marié à une femme des alentours et qu'il cesserait d'être l'esprit libre et aventureux qu'il était depuis qu'il était assez vieux pour faire ses propres choix. Pourtant, il se sentait étonnamment normal. Point d'illumination soudaine, de transformation divine dans sa personne: l'angoisse qui l'avait assailli avant la cérémonie disparaissait peu à peu alors que son épouse lui apparaissait sous un jour nouveau, non plus comme une fiancée, une femme à courtiser et dont il devait se faire bien voir. Elle était sa femme. La seule dont il serait, à présent proche en dehors de Zhoe. Sous les félicitations qui résonnait dans la pièce, il se détendit en lançant une ou deux taquineries à la jeune femme: il se retrouvait lui même. Point d'illumination mais point de corde à son cou: il avait craint de se sentir oppressé par son union conjugale et, s'il reconnaissait volontiers ne pas totalement réaliser qu'il était désormais marié, il n'avait jamais eu la sensation que sa promise ne le contraigne à quoi que ce soit. Le soulagement de Jyana était également palpable même s'il en ignorait les véritables raisons. Cependant, ce partage de sentiment lui donna l'impression qu'ils étaient plus proches, comme si les paroles ancestrales et sacrées du mariage se répercutaient dans leurs êtres, faisant d'eux une seule et même personne, une seule et même âme devant les Sept. Si, à ses yeux, le plus dur était passé, Arys ne se faisait aucune illusion: leur mariage ne serait pas un long fleuve tranquille. Jyana avait beau être à Noirport depuis plusieurs semaines, il lui fallait à présent prendre conscience que ses visites sur ses terres natales se feraient plus rares même s'il n'avait nullement l'intention de la séquestrer sur les terres Manning. Il faudrait qu'il bâtissent, ensemble, une maison, qu'elle s'intègre à sa nouvelle famille, à sa nouvelle vie ... Et il resterait encore bien du chemin à faire après cela ... Malgré leur âge avancé pour un mariage, la vie s'annonçait longue et pleine d'épreuve pour le jeune couple: les attentes de Corlys étaient grandes et Arys ignorait la relation que Corlys nouerait avec sa nouvelle fille notamment lorsqu'il serait absent de Noirport.  « Cette union se présente sous les meilleurs auspices, ma dame. Peut être était-ce la volonté des Sept que nous restions célibataires tout ce temps ? Pour pouvoir nous rencontrer ... » Un chuchotement à l'oreille de sa femme alors que les félicitations fusaient encore autour d'eux.Il y avait quelque chose de romantique dans cette idée: peut être le destin avait-il fait de lui un homme aux moeurs libres pour qu'il tienne à jamais son engagement auprès de Jyana puisque la vie lui avait offert, dans sa jeunesse, la chance de rencontrer et connaitre maintes femmes ? Tout semblait se passer à merveille: même dans ses rêves les plus fous, il lui semblait que le déroulement des évènements n'auraient pu être lus parfait. Son père et son beau-père partageant la même joie d'avoir marié leurs enfants, la foule les comblant de meilleurs voeux, Godric ne cherchant pas désespérément la lumière en ce jour qui leur était consacré, Zhoe qui se montrait étonnamment cordiale malgré les oppositions qu'elle avait manifesté lorsqu'il avait annoncé ses fiançailles ... Mais, plus que tout cela, c'était une Jyana souriante et rayonnante qui s'affichait à son bras. Elle n'avait rien des jouvencelles apeurées que les pères amenaient de forces devant l'autel, ni de celles qui ponctuaient les cérémonies de larmes comme il avait pu en voir. A l'échelle de leur rang, rares étaient les mariages se déroulant aussi bien, où tant de complicité et d'affection transparaiçaient entre les époux: c'était dans les hautes sphères que l'illusion était la meilleure. S'il ne pouvait nier les talents de Jyana en terme de comédie, il espérait que, comme lui, il y avait un minimum de sincérité, de réalité pour aider l'interprétation du rôle qu'ils jouaient tout deux à merveille. Les quelques mots qu'ils échangèrent alors avant de rejoindre les invités au banquet le firent sourire. « Il n'y aurait de plus grand honneur pour votre époux que d'ouvrir le bal au bras de la plus belle femme de la fête. » Lui offrant une nouvelle fois son bras, il quittèrent la pièce pour rejoindre l'extérieur où ils étaient attendu pour inaugurer la fête. La lumière du soleil l'aveugla et lorsque les jardins de Noirport s'offrirent à sa vue, décorés comme jamais, il fut surpris de voir la pluie de petites fleurs blanches séchés et de grains de lavande qui les accueillis dans un nuage à la fois féérique et parfumé. La main trouva celle de Jyana, la serrant pour partager l'instant d'un sourire. Les jardins, généralement entretenus à la mode de Port Réal, étaient surtout composé de grands arbres offrant ombres et fraicheurs des plus agréables l'été. Quelques parterres de fleurs offraient de la couleurs aux promeneurs mais l'aménagement de l'espace restait plutôt simple. Pourtant, en ce jour, Arys avait l'impression de ne plus reconnaitre les jardins de son enfance: un voile d'ombrage blanc avait été installé entre trois arbres rapprochés, servant de d'élégante tonnelle pour protéger les invités du soleil. des guirlandes de lampion, lanterne en papier blanc non allumées pour l'heure, s'étaient installées en compagnie de guirlande de fleur apportant de la couleur à l'ensemble de la décoration.  
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyMer 9 Mai - 21:28



Le sourire du Selmy pouvait presque être contagieux alors qu'il regardait sa soeur échanger ses voeux, alors qu'il observait son époux. Il y avait sur les lèvres de l'héritier un sourire qu'on lui avait peut vu. Ilyn était triste, certes, de perdre une petite soeur qu'il n'avait pas retrouvé depuis assez longtemps. Mais... Jyanna avait l'air heureuse. Le sourire sur son visage ne pouvait mentir, pas plus que la manière dont elle acceptait le manteau sur ses épaules. A sa droite, Ilyn sentit sa mère se tendre légèrement. Leur main se trouvèrent et les ongles d'Alia s'enfoncer dans sa peau. Mais il ne bougea pas, écoutant le sanglot discret de sa mère. Elle était heureuse. Terriblement heureuse là où Arlsan se contentait de bomber le torse, fier comme un paon de la beauté de sa fille. Les Selmy rayonnaient ce soir.

Ilyn avait pourtant la tête ailleurs. La cérémonie terminée et le banquet bien avancé, il s'était reposé contre un mur. Le chevalier avait transporté son perroquet durant tout le voyage mais avait refusé que le volatile ne quitte sa chambre durant la cérémonie. Pouic était bien capable de faire quelque bourde qui aurait tout envoyé dans des flammes étranges. Ilyn voulait seulement que l'oiseau puisse dire au revoir à sa soeur. Il sourit légèrement en la voyant s'avancer au bras de son époux pour une première danse. Se fût sa mère qui le tira de son bonheur en venant attraper son bras pour qu'il la face danser. Même avec sa peau plus foncée que celle des habitants de la Couronne, Alia faisait ici moins étrange que dans leur région. Elle était aussi belle que sa fille et Ilyn prit son bras pour l'emporter danser au milieu des autres convives. Son père discutait déjà avec de vieilles connaissances.

La musique le fit s'envoler dans d'autre lieux et d'autre direction. Il voyait bien dans les yeux de sa mère voler les mêmes flammes que dans les siennes. Celles du voyage et d'Essos qu'on ne pourrait jamais faire disparaître de leur iris si identiques. Jusqu'à ce que la musique enchaine sur une autre danse et qu'Ilyn s'approche de sa soeur. Il s'inclina devant l'époux et l'épouse, un sourire amusé sur les lèvres avant de demander, d'une voix bien plus assurée que tout ce qu'il avait pu faire jusqu'à présent en public : Ser Arys, si je peux vous emprunter votre cavalière. Il s'était incliné, presque comme un gentleman. Son père lui avait dit : ici, ils devaient faire bonne impression. Avec ses joues rasées de près et ses cheveux plus court, Ilyn avait l'impression d'être un autre homme. Qu'importait. Seule sa soeur avait de l'importance ce jour car c'était le sien et il voulait simplement lui souhaiter tant de bonheur et de plaisir pour son avenir qu'il voulait radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Darkness in her eyes
Jyana Manning
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yA
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_oneb4azUwz1v4pwuno4_400
Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Rougefort | Daenerys Targaryen
Messages : 1344
Date d'inscription : 07/04/2016

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyVen 25 Mai - 9:52

Si les Sept bénissaient leur union cela convenait à la demoiselle. S’ils avaient fait en sorte de faire échouer toutes les demandes de fiançailles pour bénir celles avec Arys, ils étaient bien sournois. Mais Jyana n’irait guère se plaindre. Son époux était ce qu’elle avait recherché chez un homme et même si elle était incertaine de ses sentiments à son encontre, elle ne pouvait nier qu’une certaine complicité était né entre eux. Ils se comprenaient avec aisance et les mots qui s’échappaient de leurs lèvres doré de sourire mutin illustraient trop bien leur relation. Alors contrairement à la plupart des jouvencelles, l’ancienne Selmy n’était pas angoissée, elle n’était pas anxieuse à l’idée de la cérémonie du couché, alors qu’elle aurait toutes les raisons de l’être. Elle avait confiance en Arys même s’il découvrait son secret. Elle avait préparé le terrain durant de longues semaines, jouant de ses charmes tout en faisant bien attention de ne pas commettre les mêmes erreurs. Parfois la tentation avait été bien grande mais l’oragoise s’était montré intelligente et avait évité un éventuel dérapage.
« Peut-être…Les dieux sont parfois bien mystérieux. »

Arys lui tendit le bras pour lui offrir la première danse, tout en lui glissant un compliment sur sa beauté. Toutes les mariées n’étaient pas censées être les plus belle le jour de leur noce ? Jyana n’ignorait pas ses qualités physiques, mais elle ne se considérait pas comme étant forcément la plus femme de la soirée. Sa mère était resplendissante pour ses noces et aux yeux de la jeune femme, c’était à elle que revenait ce titre.
« Attention la flatterie ne vous mènera nulle part ! » répondit-elle sur un ton taquin.

Elle passa son bras au sien et se laissa guider vers les jardins aménagés pour l’occasion. Quelques musiciens étaient réunis sous un grand arbre pour animer les festivités avec leur violes, violoncelles et tambours. Le soleil avait décidé de s’inviter également, illuminant de ses rayons Noirport. Les premières notes de musique joyeuse raisonnèrent dans l’air et le couple commença à esquisser les pas. Rapidement les invités se joignirent à eux, et Jyana remarqua son frère et sa mère dansant ensemble. Tout le monde semblait heureux et cela ne pouvait que ravir la jeune mariée.

La musique se termina par un accord simple caractéristique d’une conclusion musicale et l’orageoise s’inclina gracieusement face à son époux comme il était coutume de le faire à la fin d’une danse. Le couple s’écarta légèrement de la piste et Ilyn vint à leur rencontre. L’héritier des Eteules s’inclina devant celui de Noirport avant de demander la permission de lui ravir Jyana le temps d’une danse. La demoiselle se tourna vers son époux dans l’attente de sa réponse.


( Jyana was a girl, she made mistake, yet she is a mother, a wife too.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yF
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 431
Date d'inscription : 08/12/2017

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyJeu 7 Juin - 15:56

Arys & Jyana's wedding

Until the end of my days


L'ouverture du bal n'était qu'une marche dans la longue file des évènements anxiogènes de la journée: s'il s'en était sorti jusque là, il devait admettre qu'il était plus doué au maniement des armes qu'à celui des festivités. Cependant, les restes de ses enseignements et des instants où il avait eut l'occasion d'exercer cet art subtile lui permirent de ne point se ridiculiser. L'entrainement intensif dispensé par sa soeur dans l'intimité de sa chambre lui permit de faire honneur à sa jeune épouse, jusqu'à ce que la dernière note ne résonnent, emportant avec elle le silence des invités qui ne les avaient rejoints et qui applaudirent respectueusement. Offrant une révérence à Jyana pour la remercier de cet instant comme la politesse l'exigeait, Arys ne cacha son contentement, la présence de la brune rendant la journée plus vivable, loin de tout ce qu'il avait imaginé jusque là. Retournant vers les invités, le couple fut abordé par le frère aîné de la jeune femme qui ne ressemblait en rien au Ilyn Selmy qu'il avait pu rencontrer à Port-Réal, ayant visiblement fait un effort pour le mariage de sa cadette. Face à sa demande, le regard d'Arys quitta celui d'Ilyn pour se tourner vers sa femme avant de répondre avec un sourire  « Je vous en prie Ser Ilyn, vous êtes bien le seul à qui je permettrais cet honneur. » Le ton se voulait taquin et il déposa la main de son épouse dans celle de son frère avant de les laisser pour la danse tant attendue. C'était ainsi l'occasion de laisser un peu d'espace à la jeune mariée et de lui offrir l'opportunité d'un dernier réel échange avec sa famille avant que les obligations de leur vie de couple marié ne les rattrape, instaurant de nouvelles normes. Se noyant parmi les quelques chevaliers ayant répondu présent, Arys serra des mains, rit aux blagues dont certaines abordaient le sujet de la nuit de noces d'une manière peu acceptable devant une dame. L'absence de Jyana à son bras permettait la liberté de paroles de ses compagnons d'armes et Arys jeta un regard à son épouse, se promettant que ce soir serait le dernier où un homme autre que lui oserait parler d'elle de cette manière. D'une tape amicale sur l'épaule de quelque comparses, il se rendit auprès de Godric et Zhoe, enlaçant de ses bras les épaules de ses cadets. « Vous voici dont ! Je pensais que vous seriez en train de danser avec les invités. » lança-t-il à la cantonade, impatient de savoir ce que Zhoe avait pu apprendre au cours de son séjour dans le Bief. Un grognement de son frère accueilli cette remarque sous le rire étouffé d'une Zhoe bien plus joyeuse qu'il ne l'avait vu ces dernières semaines. Arys avait conscience de la légère jalousie de sa soeur, elle qui était jusque là la seule femme de sa vie. Mais il ne doutait aucunement des talents de Jyana pour amadouer ce bout de demoiselle en pleine rébellion. Zhoe avait définitivement besoin d'un modèle féminin n'étant qu'un nourrisson quand leur mère avait disparue. « Je te réservais ma première danse voyons ! » ria la jeune fille en l'entrainant vers la piste de danse où il se laissa guider. Après quelques pas, ils ne firent exception à la règle, discutant à voix basse, partageant quelques blagues sous le regard, pour une fois non envieux, de Godric. « A quand le bébé ? » demanda subitement la jeune adolescente, tirant dès lors un soupire de son frère aîné. Ils n'en étaient pas là même si Arys savait ce qui était attendu de leur part. Un héritier, rapidement pour permettre à Corlys de partir en paix, pour permettre à Godric de tourner la page et de se consacrer à d'autre objectifs dans la vie, pour assoir sa propre position de futur seigneur. Cependant, le chevalier ne pouvait s'empêcher de vouloir prendre son temps. Le cap du mariage était déjà énorme: six lunes auparavant il était célibataire, le voici désormais marié ... « Zhoe ! » gronda-t-il, fronçant ses sourcils sous le mécontentement que provoquait la remarque acerbe qui lui était destiné. La jeune fille haussa les épaules alors même que la musique prenait fin et quitta la piste en boudant alors que Godric le rejoignait, partageant son regard désespéré. « Les demoiselles ne sont plus ce qu'elles étaient. » se contenta-t-il de dire, recevant un acquiescement d'Arys.
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkness in her eyes
Jyana Manning
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yA
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_oneb4azUwz1v4pwuno4_400
Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Rougefort | Daenerys Targaryen
Messages : 1344
Date d'inscription : 07/04/2016

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptySam 7 Juil - 18:02

La boutade de son époux fit sourire la jeune mariée qui changea bien vite de bras et retourna sur la piste de danse avec un tout autre cavalier. Ilyn la fit danser et ils discutèrent rapidement le temps de la danse, entre deux pas et deux regards complices. Cette complicité allait lui manquer, elle le savait mais c’était ainsi. Jyana ne se morfondait nullement sur son sort, préférant rester optimiste sur l’avenir qui arrivait. La belle brune n’avait pas à se plaindre, Arys semblait complètement sous son charme. Et même si rien n’était acquis, elle était plus sereine que lorsqu’elle était arrivée à Noirport, quelques lunes plus tôt. La musique se termina et l’ancienne Selmy se sépara de son frère. Sa mère l’intercepta et elles papotèrent tranquillement.

La journée passa à une vitesse incroyable, Jyana allait de bras en bras bien qu’elle retournait souvent à celui du Manning. Le visage de la jeune femme reflétait son état d’esprit, elle était tout simplement en ce jour béni des dieux pour le couple. Qui aurait cru qu’elle serait ainsi le jour de ces noces ? Certainement pas elle qui avait commencé à perdre espoir. Mais heureusement ses prières et ses prises d’initiatives lui avaient souris et son passé devenait minutes après minutes qu’un lointain souvenir qu’elle balayait à l’aide de son sourire. Plus rien ne viendrait entacher sa réputation. Elle n’était plus dans l’Orage, elle ne dépendait plus de ses terres natales mais des terres de la Couronne désormais. Et c’était pour le mieux.

Le ciel commença à s’assombrir, étendant son manteau sombre au-dessus de leur tête, tandis que les serviteurs allumaient torche et lanterne afin d’éclairer les jardins qui prirent une toute autre ambiance. Les discussions et les rires s’entremêlaient à la musique dans une harmonie bienveillante, laissant l’insouciance prendre place. Mais le soir tombant annonçait également un autre point important des noces. Comme beaucoup de jeune fille dans sa situation, cela créer un peu d’anxiété chez elle mais elle savait certaines choses. La seule chose qui l’effrayait c’était qu’il découvre qu’elle n’était pas intacte. Elle avait échappé à l’examen du mestre des Manning. Mais elle allait devoir se montrer maligne. Alors quand ce fut décidé de passer à la fameuse cérémonie du couché, la jeune femme décida de jouer avec les hommes devant la déshabiller. Leur rendant la tâche difficile afin de ne pas terminer totalement nu quand elle parviendrait dans la chambre nuptiale. Chose qu’elle réussit, car si une bonne partie de sa robe lui avait retiré, il lui restait sa chemise blanche recouvrant les détails de son corps lorsqu’elle pénétra dans la chambre. Elle attendit donc qu’Arys apparaisse à son tour dans la pièce…


( Jyana was a girl, she made mistake, yet she is a mother, a wife too.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
[FB] Until the end of my days (Public) C2yF
[FB] Until the end of my days (Public) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 431
Date d'inscription : 08/12/2017

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) EmptyVen 13 Juil - 21:16

Arys & Jyana's wedding

Until the end of my days


La jalousie de sa cadette le mécontentait mais face a sa belle-famille, Arys se voyait mal exposer son agacement. Les Selmy n'étaient pas les seuls dont le chevalier cherchait à s'attirer la sympathie: tout les gens vivant sur le domaine de sa famille, tous les proches qui avaient été conviés étaient autant de personne qui devait voir en ce mariage, la continuité des ambitions de son père, la stabilité de la famille à travers le mariage de l'héritier de Noirport ... Corlys avait bien était clair sur ce sujet: tout devait être parfait en ce jour et si, jusque là, Arys s'était principalement attardé à ce que cette journée soit spéciale pour Jyana, il était temps d'agir comme son devoir l'exigeait. Zhoe n'était peut être pas heureuse de le voir prendre épouse, mais le jour viendrait bien assez vite où elle même devrait répondre aux exigences paternelles et faire son devoir en servant une noble dame loin du fief familial ou en partant définitivement au sein d'une nouvelle famille à travers son propre mariage. Tous les enfants Manning n'auraient pas le luxe d'un mariage de trentenaire ... Ces mots avaient été sous-entendu par son oncle, un peu plus tôt dans la journée: ce qu'on lui avait accordé ne s'appliquerait pas à sa fratrie et Arys ne pourrait continuellement protéger sa petite soeur de la réalité du monde et de son rang. S'il avait déjà fait part de ses inquiétudes à sa nouvelle épouse, il espérait doublement qu'elle parviendrait à l'épauler, à trouver les mots pour tempérer le caractère si difficile et exclusif de la jeune Manning. Ces réflexions, Arys sut qu'il les partageait avec Godric d'un simple regard mais déjà la musique changeait et les quelques danseurs changeaient de partenaires. Fin de l'intermède. Ce serait désormais à son frère de prendre le relai et d'être présent pour Zhoe, lui ne devait penser qu'à Noirport, qu'aux Manning, qu'à son épouse et à ceux qu'on attendait désormais d'eux.

Retournant auprès des convives, il partagea quelques danses avec des demoiselles aux visages familiers, offrant des sourires enjôleurs tout en gardant le regard régulièrement fixé sur son épouse. Quelque qu'avait pu être leurs passés ... Désormais elle était à lui et il était à elle. Il se voyait mal expliquer à la jeune femme qu'il avait fort bien connu, au sens religieux du terme, quelques dames présentes en cette journée particulière et n'avait la moindre envie de devoir justifier du fait qu'elles semblaient toute bien terne en comparaison de celle qui était à présent sa compagne. Les éclats de rire et les danses s'enchainèrent aidant Arys à retrouver son sourire. Oubliant l'agacement que Zhoe avait provoqué en lui, il se laissa emporté par la joie ambiante, par la fierté de pouvoir poser ses mains sur la taille de la mariée, charmé par le regard et le sourire de son épouse. En cet instant, il se sentait plus que jamais capable d'honorer les serments qu'ils avaient prononcés lors de la cérémonie ainsi que la promesse qu'il lui avait faite en lui demandant sa main. En milieu de tous les convives, elle semblait rayonner et cela le troubla particulièrement. Les heures défilèrent alors au rythme de la musique et du banquet offert pour ce mariage. Assis près de Jyana, Arys n'avait pas retenu son rire en voyant Godric se pavaner comme un paon et avait même manquer de s'étouffer en voyant un gentilhomme quémander une danse à sa jeune soeur. Il avait pu apercevoir son père et celui de son épouse en grande discussion et son oncle partager une danse animée avec sa cousine avant d'offrir à son épouse, quelques pas sur une balade qui avait manqué de lui mettre la larme à l'oeil. Tout ceci semblait si loin de ce qu'il avait pu imaginer que lorsque la nuit tomba, il regretta presque que la journée s'achève.

Et vint le moment pour les nouveaux mariés de quitter la fête. Sous l'impulsion des deux chefs de famille, une grande majorité des invités tapèrent joyeusement sur les tables dans un rythme que les musiciens reprirent et les quelques mots prononcés provoquèrent, chez Arys, un léger rire nerveux. La cérémonie du couché. Certains resteraient s'enivrer jusqu'à l'aube ou surveiller les yeux innocents de ce qui allait suivre. S'il avait pu rire de cette tradition, aux quelques mariages auxquels il avait pu assister, il se sentait légèrement mal à l'aise alors qu'une dizaine d'hommes et de femmes s'avançaient vers eux. Bon gré, mal gré, Arys observa Jyana se lever et, après quelques secondes, en fit de même, laissant du regard son épouse être emmenée par quelques frères d'arme alors que lui même était assailli par les attentions des dames participant à son "accompagnement" vers le lit nuptial. Gardant sa superbe, il tenta de ne pas montrer la gêne qu'être peu à peu déshabillée, à la suite de son épouse, par une horde de femmes déchainées, pouvait provoquer en lui et tenta d'apaiser sa nervosité par l'humour. Aux portes de la chambre, il ne lui restait que ses braies et il s'empressa de fermer la porte derrière lui, ravi de laisser au pas de la porte, ces furies dont il avait cru ne pas pouvoir se débarrasser. Se retournant avec un soupir de soulagement, il fit face à une Jyana simplement vêtue d'une étoffe blanche qui venait contraster avec les cheveux sombre de la jeune femme. Les dernières semaines, leur besoin de faire connaissance, la validité de ce mariage, tout menait à ce moment et Arys ne put s'empêcher d'éprouver un peu de peine pour son épouse: de cette nuit dépendrait beaucoup. « Epouse. » dit-il, tel un salut, afin de briser le silence pensant de cette chambre et de ce qu'on attendait qu'ils y fassent. Ce n'était pas qu'une tentative de la faire rire, c'était un salut à la nouvelle personne qu'elle était en ce jour, quittant son statut de damoiselle pour celui d'épousée. « La journée vous a-t-elle plut ? » demanda-t-il alors, se rendant dans un coin de la pièce où, sur une table d'appoint se trouvait un pichet de vin ainsi que deux verres qu'il emplit avant d'en tendre un à Jyana. Après un moment, et un raclement de gorge, il se lança sur un sujet délicat « Je ne vais pas vous mentir, ma chère, derrière cette porte se trouve quelques témoins qui auraient préféré se trouver avec nous mais ... Par égard pour vous, je leur ai demandé de rester dehors pour le moment. » La dernière chose qu'il souhaitait était de l'effrayer. Le souvenir d'une dame passée, chère à son coeur d'adolescent, lui revenait. Pauvre femme qui n'avait eut d'autre choix que celui de connaitre son époux sous le regard de la plupart des invités de ses noces. Certes, Jyana n'était pas aussi jeune que celle ci à l'époque, mais il avait partagé la couche de suffisamment de femme pour prendre des précautions quand au déroulement de certaines choses. « Mon père a accepté l'une de mes conditions lorsque je lui ai annoncé que je prendrais épouse. Je dois vous avouer que je ne lui est pas vraiment laissé le choix ...Et, aussi étonnant que cela puisse être, votre père a été également d'accord lorsque cette demande est entrée dans l'établissement de notre contrat de mariage. J'ai toujours eut à coeur ... De protéger de toute humiliation ma future épouse, aussi, le choix vous revient-il, Jyana. Si vous souhaitez des témoins de la consommation de ce mariage, de votre vertu et de tout ce qu'il s'ensuit ... Ils attendent dehors. » Il désigna la porte d'un signe de la main, plongeant son nez dans son verre de vin. « Cependant, si vous préférez que nous restions seuls, ils ne pourront pénétrer en ces murs, je vous le promets. Et il n'y aura que ma parole et ... Les éventuelles preuves physiques que notre mariage a été consommé devant les Sept. » Il fut tenté d'ajouter qu'il préférait nettement l'intimité d'une chambre pour partager la couche d'une dame mais garda pour lui ce détail. Dans tous les cas, il lui faudrait ouvrir de nouveau la porte afin d'informer les quelques curieux et plus solennel témoins, de la décision de son épouse. Il espérait vivement que les harpies qui avaient éparpillés ses vêtements à travers les couloirs avaient rejoint leurs maris et le reste de la fête dans les jardins. Seuls leurs pères respectifs, leurs frères et quelques intimes des seigneurs Mannig et Selmy seraient autorisés à assister à ce moment.
AVENGEDINCHAINS




jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] Until the end of my days (Public) Empty
MessageSujet: Re: [FB] Until the end of my days (Public)   [FB] Until the end of my days (Public) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Until the end of my days (Public)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» L'antre d'un ange. (Public)
» Department of Justice Office of Public Affairs FOR IMMEDIATE RELEASE
» ABC-JUMPING DAYS au 1er RCP 1er AOUT 2015
» Qui conçoit en secret accouche en public [Leopold & Dave]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: