RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
La MAJ est finie Rendez vous ici pour toutes les nouveautés !!

Partagez | 
 

 [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Wolf Lord
avatar
The Wolf Lord
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 1779
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Lun 5 Mar - 15:32


Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons



Les Sept Couronnes, et plus particulièrement les Targaryen, étaient en deuil. Peu de temps après le retour de la délégation de Lancehélion, pour les noces du Soleil et du Dragon, la Reine-Mère s'était éteinte, paisiblement disait-on, après un affaiblissement rapide sans doute dû à ses récents voyages. Les Dragons de la capitale affichaient la mine sombre, la Princesse Daenerys n'apparaissait même plus en public tant son chagrin était grand. Robb se faisait plus discret que jamais à leur côté pour ne pas ajouter à leur trouble, leur prêtant une oreille attentive quand ils ressentaient le besoin de s'épancher. Ils perdaient tous qui une mère, qui une grand-mère, et les jours étaient triste dans la Citadelle de Maegor, qui semblait fonctionner comme au ralenti.

Les funérailles de Rhaella Targaryen avaient eu lieu avec faste et discrétion, ainsi qu'il convenait pour cette dame qui avait taversé le siècle, connu rébellions et violences en tout genre. Robb, comme à son habitude s'était tenu avec la maison royale, mais un pas en arrière, tandis qu'ils rendaient un dernière hommage à leur matriarche sur son bûcher funéraire.

Alors que les flammes léchaient l'édifice, le ciel bleu de la capitale avait été déchiré par une comète de feu traversant le firmament. Tout le monde avait levé la tête pour l'admirer, chacun cherchant à y voir un signe des Sept. Pour certains, c'était l'âme de la Reine-Mère qui s'en allait rejoindre les Sept. Pour d'autres, c'était un signe de l'avènement d'un nouvel âge d'or pour les Dragons. Le Jeune Loup n'avait pas d'avis sur la question, restant simplement calme et immobile derrière les Targaryen en deuil.

Il avait été prévu que ces derniers se réunissent pour le repas en petit comité après les funérailles, afin de partager leur peine et de se dérober pour quelques heures au regard d'une Cour sans répit. Le minimum de servants et domestiques avaient été sollicité pour les servir ce soir-là, et ceux ne partageant pas le nom de Targaryen par le sang ou mariage avaient été congédié. Robb, certes proches de la maison royale mais ne partageant pas le sang de Rhaella Targaryen, ne faisait donc pas partie des conviés, qui ne lui posait pas véritablement de soucis, bien capable de comprendre que les Dragons avaient besoin d'un tant soit peu d'intimité. De plus, et de manière quelque peu égoïste, s'éviter la compagnie de Viserys, qui avait fait le chemin depuis Lancehélion, lui convenait parfaitement.

Cependant, il eut une pensée notamment pour les dames de compagnie qui seraient les Princesses Rhaenys et Daenerys, qui s'étaient sans doute vu opposé la même chose que lui. Tout comme lui, toutes ces personnes partageaient la vie intime de la famille royale sans pour autant jamais en faire partie. Certes, elles n'avaient pas grandi auprès de lui ainsi que lui y avait été contraint, cependant tous étaient sans doute à même de se comprendre sur bien des sujets.
Pris d'une idée soudaine, le Jeune Loup avait donc fait mandé un page pour qu'il aille proposer aux ladies Manderly, Connington, Cox, Farring...de le rejoindre pour un dîner informel afin de laisser du temps et de l'espace aux Princes et Princesses. Ce serait une bonne occasion d'échanger autour de la mémoire de la Reine-Mère, ainsi que de leurs expériences respectives à la capitale.

Le Jeune Loup avait donc recruté quelques domestiques pour leur préparer un repas simple et sans frioritures contre quelques pièces sonnantes et trébuchantes. Il avait en général bonne réputation auprès du personnel du Donjon Rouge, donc il n'avait pas eu de difficulté a recruter quelques personnes pour cela.
Après avoir accueilli celles et ceux qui avaient répondu présent, le Nordien avait invité les jeunes gens à prendre place autour de la table qui avait été dressée sobrement dans l'une des nombreuses salles du Donjon Rouge. Il s'était habillé de façon sobre en raison du cadre informel de cette réunion, et en noir pour ne pas faire tâche avec le deuil qui frappait la maison Targaryen.

-Bonsoir à vous, et merci de votre présence en ces jours attristés.

Il adressa un sourire aux convives, toutes ces personnes infiniment proches de la maison Targaryen sans pour autant faire partie de cette famille. Ils demeuraient les périphéries de la Couronne, qu'importe leur attachement et la sincérité de leur affection pour eux.



©️ Feniix


Leo:
 


Awards 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris


Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas & Eleyna
Messages : 6005
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Mar 6 Mar - 20:40

L’Étranger avait surpris tout le monde par son passage au Donjon-Rouge. Tout le monde, voilà qui était peut-être une exagération, peut-être certains plus proches de la reine douairière l’avaient vu venir. On l’avait dit plus fatiguée durant les derniers jours de sa vie. Pourtant la nouvelle avait surpris la Manderly. Elle avait même fini par paniquer une fois passé le choc. Se pouvait-il que sa disparition soudaine soit due à un empoisonnement ? Et qui aurait intérêt à empoisonner la mère du roi ? Oui, l’espace d’une journée, Wynafryd avait envisagé que son grand-père pouvait être responsable du dernier souffle de Rhaella, un deuxième acte tout en grandiloquence après la pièce de théâtre. S’en prendre au prince directement était trop évident pour le tenter, mais sa mère ? Pourtant, après une reflexion plus poussée, la sirène avait fini par écarter cette hypothèse. Si Viserys était un monstre, sa mère semblait être son opposé et avait elle même subit les pires sévisses de son ancien mari si l’on en croyait les rumeurs. Et Wynafryd ne pouvait imaginer son grand-père s’abaisser à s’en prendre à une vieille femme qui avait déjà tant vécu et tant subit, même pour atteindre son fils. Il n’était pas cet homme. Et la sirène eut la confirmation, ainsi que le soulagement d’entendre que les mestres confirmaient que la mort était de cause naturelle. La dame de compagnie s’était alors montrée on ne peut plus disponible pour sa princesse, l’accompagnant quand elle en avait besoin, lui laissant de l’espace quand elle le réclamait. Elle avait perdu sa propre grand-mère huit ans plus tôt, et si elle avait toujours plus proche de son grand-père, sa perte ne lui en avait pas moins brisé le coeur et elle s’en rappelait encore. Il était dur de voir les gens qui aimaient le plus les disparus souffrir de leur perte. Alors elle faisait de son mieux pour remplir son devoir et être une véritable amie pour la princesse, même si les choses avaient été un peu différentes depuis l’empoisonnement  de Wylla.

La cérémonie avait été belle, élégante mais sobre, à l’image de la grande dame que tous pleuraient. Comme un signe des Sept, une comète rouge avait déchiré le ciel, visible par tous, immanquable. Wynafryd avait entendu les murmures et les commentaires derrière elle puis dans les rues. Certains y voyaient très certainement une manifestation divine, comment pouvait-il en être autrement lorsqu’un tel phénomène avait lieu alors qu’on brûlait le corps d’une reine Targaryen ? La nordienne n’avait pas vraiment d’avis sur la question, mais elle avait trouvé la vision belle et si sa famille pouvait trouver un réconfort en cette signification, alors la manifestation était touchante. Le groupe était rentré au Donjon Rouge sans quitter le ciel du regard, continuant d’admirer la beauté de l’apparition astronomique. Comme les Targaryen avaient choisi de se rassembler en famille pour partager une dernière fois le deuil de Rhaella, Robb avait eu l’idée d’inviter les proches de la famille royale dans un autre dîner. D’attendre ensemble que les dragons aient terminé leur repas, plutôt que de rester chacun de son côté. Wynafryd avait conservé sa robe noire portée lors de la cérémonie, elle avait simplement oté le voile de sa tête et tressée à nouveau ses cheveux pour ne plus les avoir sur le visage. Un domestique vint chercher la Manderly pour la conduire jusqu’à la pièce où avait lieu le dîner. Après quelques pas dans le couloir, elle lui fit signe de s’arrêter puisqu’ils passaient devant les appartements de la Connington. Elle frappa doucement contre le bois épais de la porte et attendit que la jolie blonde lui ouvre. “Vous êtes prête lady Aelinor ?” demanda-t-elle doucement avec un léger sourire. Elles pouvaient bien faire la route ensemble jusqu’au dîner, après tout, elles étaient unis de la même manière à la princesse et ne cherchaient toutes d’eux à lui redonner le sourire. Robb les accueilli à table et la Manderly choisit une place non loin de son fiancé. Elle tendit la main pour la serrer sobrement dans la sienne en signe de réconfort. S’il n’avait pas le sang Targaryen et avait choisi son camp du côté des nordiens, il n’en avait pas moins grandit à la cour et connu la reine depuis des années. Elle lui offrit un sourire compatissant avant de prendre place à table. “J’espère qu’ils trouveront le réconfort nécessaire durant ce moment ensemble…” répondit-elle simplement, les yeux baissés vers la table, évoquant les dragons sans équivoque.



Our waters run deep
Don’t make me sad, don’t make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don’t know why, the road is long, we carry on. Come and take a walk on the wild side, let me kiss you hard in the pouring rain, choose your last words, this is the last time, 'cause you and I, we were born to die.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Mar 13 Mar - 11:07


Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons
Est-ce que les récents évènements me dépassaient ? Absolument et il est vrai que je n’arrivais pas à me sentir à l’aise dans l’idée de réconforter la princesse pour une si grande perte qu’est le décès de sa mère. Je n’étais pas personnellement touchée, venant tout juste d’arriver auprès de la princesse et n’ayant pas réellement eu le temps de m’attacher à son entourage. Néanmoins, j’essayais de compatir avec sa tristesse, m’imaginant vivre le même deuil et essayant d’être le plus possible à son écoute. Si elle ne voulait pas me voir, je n’insistais pas et je revenais un autre moment pour montrer que malgré son refus, je restais présente en cas de besoin. Je n’avais pas eu vraiment le temps de m’acclimater à la capitale et il est vrai que je m’y sentais perdue, éloignée de ma famille et n’ayant personne vers qui me tourner à part Daenerys. Ainsi, je passais le plus clair de mon temps à dessiner les différents paysages sous différents points de vue. Cela me permettait de penser à autre chose et d’éviter de me morfondre par la même occasion. J’appréciais la vue de la Baie de la Néra, cela me rappelait en quelques sortes Salins et une part de moi était réconfortée par cette vision. Je me sentais en quelque sorte connecté à ma famille et je pouvais même imaginer derrière moi les enfants de la maison joués. Je m’abreuvais de leur innocence et il m’arrivait de repenser à cette période de ma vie lorsque tout semblait si simple et que ma seule préoccupation était de devenir une lady. Je ne savais pas pourquoi, mais quand je repensais à ce moment de ma vie, j’y associais souvent une rencontre singulière et qui m’avait particulière marquée. A chaque fois, dans mon esprit, j’y voyais les traits de l’orageois et j’apercevais la première fois que nous nous étions rencontrés dans le jardin du fort de Salins. D’une certaine manière, cette image me réconfortait et cela me donnait encore plus l’envie de dessiner, histoire d’honorer notre amitié.

Or, tandis que j’esquissais des navires à l’horizon, un page m’apporta une missive étonnante. Depuis les funérailles de la Reine-Mère, je n’avais pas réellement changé de tenue, vêtue d’une robe noire sans réellement d’esthétisme et sans bijoux apparents. Je n’avais pas voulu perdre de temps dans le choix du vêtement pour pouvoir apporter mon soutien à la princesse avant la cérémonie. Difficile de dire si ma présence la réconfortait, mais je faisais de mon mieux et d’une certaine manière, cela me rappelait mon récent deuil. J’avais l’impression que l’Etranger s’amusait à jouer autour de moi, comme s’il essayait de ne pas me faire oublier la perte de Genna. Il n’avait pas besoin de le faire, il n’y avait pas un jour où je ne pensais pas à la Vance et c’était le cœur serré que j’avais assisté aux funérailles. Tous ces gens habillés en noir n’avaient rien de différent de ceux que j’avais vu lors de l’enterrement de mon amie. Mais ce jour-ci, je n’avais pas été complètement seule et j’avais beau tourné le regard d’un côté ou d’un autre, je n’apercevais nullement Lucas. Son absence me renfrognait davantage et je suivais simplement le cortège d’un regard absent. Pour autant, lorsque les flammes s’élevaient peu à peu de l’édifice, je vis une sorte de comète enflammée transpercée le ciel bleu de la capitale. Toute mon attention fut accaparée par cette vision, comme si l’âme de la défunte faisait un dernier voyage avant de suivre l’Etranger. Autour de moi, j’entendis des murmures grandissants peu à peu dans la foule et certains mentionnaient un renouveau. Pas n’importe quel renouveau, certains y voyaient un signe comme le retour de la magie ou encore celui des dragons. J’étais quelque peu perplexe, étant donné que je n’avais jamais vu de dragons, comme tous les gens présents à ces funérailles et qu’ils n’étaient connus que dans certaines légendes d’un autre siècle. Ils avaient existé, je le savais, mais ils avaient disparu depuis et j’avais du mal à associer une comète à ce genre de changement. C’était peut-être pour ça que dans mon incertitude, j’avais choisi de dessiner cette comète parmi ce ciel bleu et éclairant en quelque sorte la voie aux différents navires dessinés.

Concernant la missive, il était question d’un dîner en petit comité, rassemblant les personnes proches des Targaryen étant donné que nous n’étions pas conviés à leur repas. Je comprenais amplement ce choix, je n’avais pas personnellement envie de m’immiscer parmi eux et ils avaient droit à de l’intimité pour pleurer leur perte. Ainsi, j’acceptais l’invitation, cela me permettrait de me sociabiliser parmi les habitants du donjon rouge. Puis, ils devaient certainement avoir des ressentis similaires au mien.

Je fus dans mes appartements lorsqu’un domestique vint me chercher pour me conduire jusqu’à la salle où aurait lieu le dîner. Je n’avais pas vraiment eu le temps de me changer et je n’avais pas envie de le faire de toute façon. A peine, j’eus franchi la fameuse porte, on nous invita à prendre place autour de la table. Je ne pris pas réellement le temps de réfléchir sur un placement en particulier et je m’assis là où il y avait de la place. Le hasard voulut que je prenne place à côté de Brynden et je fus assez étonnée de le voir à ce repas. Apparemment, même les fiancés n’étaient pas conviés au dîner intime de la famille royale. L’héritier du Nord nous salua et nous remercia d’être présents en ces jours attristés. Il nous adressa un sourire. Puis, à côté de lui, Wynafryd, une dame de compagnie de la princesse Rhaenys, répondit les yeux baissés vers la table. Elle espérait que les Targaryens puissent trouver le réconfort ensemble durant leur repas et à ses mots, j’eus une petite pensée pour Daenerys. Je hochais simplement la tête à ses paroles, je ne connaissais pas assez bien la famille de la princesse pour m’exprimer en leur nom. Après tout, j’étais depuis peu dame de compagnie de Daenerys et je commençais peu à peu à m’acclimater à mes nouvelles responsabilités et à connaître les personnes faisant partie du cercle restreint des Targaryens. Ainsi, je pris le parti de rester silencieuse, n’ayant pas réellement envie d’attirer l’attention sur moi et d’avoir une question à laquelle je n’aurais peut-être pas la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Sister of Falcon
avatar
Sister of Falcon
Valar Dohaeris


Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 586
Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Jeu 15 Mar - 9:45

Aelinor était retournée au Donjon Rouge avec Wynafryd et le convoi qui suivait celui de la famille royale. Le mariage de la princesse héritière de Dorne Arianne Martell et du prince Viserys Targaryen s’était terminée sans d’autre incident que celui de la pièce de théâtre. La jeune Connington avait été heureuse finalement de retrouver ses appartements au Donjon Rouge. Elle avait retrouvé ses marques mais les jours s’étaient vite assombris. L’Etranger avait fini par emporter avec lui la reine mère, Rhaella Targaryen. La nouvelle avait eu l’effet d’un coup de massue pour la famille royale et la Connington pouvait aisément le comprendre. Aelinor Connington avait alors tout fait pour aider au mieux la princesse Rhaenys, tout comme Wynafryd Manderly. Les deux femmes étaient là pour le Dragon Ensoleillée. Puis il y avait eu les funérailles de la dragonne. Aelinor avait revêtue une robe simple, noire. Elle s’y était rendue, évidemment mais était restée en retrait. Sa place n’était pas au-devant du bûcher comme l’était celle de tous les membres de la famille royale, y compris la princesse Arianne Martell qui avait fait le déplacement.

Le jour des funérailles avait fortement marqué la Griffonne. L’éclair qui avait zébré le ciel bleu n’était pas passé inaperçu parmi les convives. On disait que la magie revenait en Westeros. Aelinor n’en savait rien pour être tout à fait exacte. Et en réalité, elle s’en moquait. Ce qui comptait maintenant pour elle c’était que la princesse Rhaenys se remette correctement de ce drame. Et si pour cela, elle devait un peu la laisser seule, alors elle l’acceptait bien volontiers. Elle ne chercha alors nullement à s’imposer auprès d’elle lorsque la famille royale décida de se réunir autour d’un dîner. Ce n’était pas là sa place et Aelinor pensa au départ passer la soirée dans ses appartements comme un soir tout à fait banal. Mais Robb Stark en décida autrement en proposant aux proches des Targaryens de se réunir de leur côté pour rendre hommage à la mère du roi. La jeune Orageoise avait répondu par l’affirmative à cette proposition et voilà pourquoi ce soir-là, elle se retrouvait à s’apprêter quelque peu. Elle revêtit une nouvelle fois une robe noire toute simple sans fioriture et remonta ses cheveux pour les enserrer dans une résille. Elle soupira un instant et se leva pour aller rejoindre Wynafry qui venait d’arriver sur le pas de ses appartements. « Oui je suis prête. Nous pouvons y aller. » répondit avec douceur l’Orageoise à sa nouvelle amie nordienne. Elles firent alors le chemin ensemble jusqu’à la salle du dîner. La Griffonne marcha en silence laissant son regard divaguer sur les murs de Donjon Rouge.

Robb avait fait un magnifique travail, constata la jeune femme. Le fiancé de Lady Wynaryd s’était débrouillé pour obtenir des victuailles alliant un brin de raffinement et la grande sobriété que devait être cet instant de recueillement au nom de la reine mère. Il les remercia d’avoir répondu présent à son invitation et lady Wynafryd poursuivit en disant qu’elle espérait que les Targaryen trouvent la paix et le réconfort dont ils avaient tous besoin. Aelinor baissa les yeux sur la table dressée. Puis elle prit elle aussi place. Son regard croisa brièvement celui d’une des dames de Compagnie de la princesse Daenerys. Une Conflannaise qui semblait hésitante. Alors l’Orageoise se releva et alla prêt d’elle. « Lady Cox, venez je vous en prie. » fit-elle en l’attirant prêt d’elle pour qu’elle prenne la place juste à côté d’elle. Un peu de soutien entre dame de compagnie ne faisait pas de mal. Myrielle Lannister vint s’asseoir pas très loin, de l’autre côté de Ser Bryden Narbosc et l’Orageoise et la Lannister échangèrent un triste sourire. « Je crains qu’il ne leur faille beaucoup de temps Wynaryd. » ajouta la Griffonne à l’égard de la remarque de son amie. Puis elle se tourna légèrement vers Robb Stark. « Vous avez eu là une bonne idée Robb. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Lun 19 Mar - 23:25

J’avais l’impression d’avoir déjà vécu cette journée. Cette impression que tout se déroulait comme une journée ordinaire, le soleil se levait à l’est comme tous les matins, avant les premières lueurs on pouvait entendre les murmures et les pas des servants dans les couloirs de la forteresse, une compagnie de gardes passait les portes pour relever celle qui était de surveillance cette nuit, et enfin les nobles commençaient tout doucement à se réveiller. Pourtant alors que j’arpentais les couloirs de la citadelle de Maegor, je pouvais voir certaines différences qui rendaient cette journée inhabituelle. Tout le monde avait le visage fermé dans les couloirs, les bannières des Targaryen étaient en berne, et cette fois-ci tous les bruits convergeaient vers un même et seul lieu : la coine de Visenya où se trouvait le Grand Septuaire de Baelor, le siège central de la Foi. J’avais toujours été surpris de voir à quel point la richesse pouvait avoir sa place au sein de cette religion des Sept, il leur fallait des édifices tellement grandioses pour pratiquer leur religion. Alors que nous, avec les anciens Dieux, il nous fallait juste un Barral pour méditer. Et pourtant, aujourd’hui lorsque je pénétrais dans l’enceinte aux côtés de la Princesse Daenerys, toutes ces richesses ne me sautèrent pas aux yeux, le Roi et sa famille avaient bien fait les choses. Les lieux, la cérémonie, les discours, tous avaient été beaux et simples à la fois, comme l’était la reine Rhaella. Je ne la connaissais pas beaucoup, je n’avais eu l’occasion de la voir que quelques fois, mais je me rappelais qu’elle avait ce petit détail que l’on donnait aux reines dans les histoires. Cette majestuosité qui se dégageait d’elle, qu’importe la situation. Un trait que je retrouvais chez Daenerys, cette manière naturelle d’être qui faisait qu’elle ne laissait personne indifférent quand elle passait au milieu des autres. J’étais resté à ses côtés tout au long de la journée, j’avais même réussi la veille à la faire enfin sortir de sa chambre alors qu’elle s’y était enfermée depuis l’annonce de la mort de la reine-mère.

Ce soir je ne pouvais pas la voir pas car elle prenait son dîner en compagnie des autres membres de sa famille. Lorsqu’elle m’annonça la nouvelle, je n’en fus pas offusqué, bien au contraire, je la comprenais, moi-même j’avais passé la soirée avec les miens après l’enterrement de notre mère. J’avais prévu de mon côté de m’isoler dans ma chambre pour réfléchir un peu sur les dernières évènements, mais aussi sur ce que j’allais devoir faire lors des prochaines semaines, mais ma réflexion ne dura pas longtemps car j’entendis le garde de l’autre côté de la porte m’appeler. J’ouvris la porte et celle-ci laissa apparaître le garde en question ainsi qu’un servant qui me tendit une lettre. Celle-ci était courte et signée Robb Stark. Que me voulait donc le louveteau ? Celui-ci proposait aux proches des dragons de se réunir ce soir autour d’un bon repas. Est-ce que j’avais envie de me retrouver avec le louveteau en tête à tête ? Pas spécialement, celui-ci semblait ne pas avoir réussi à accepter le destin de sa famille maternelle, mais je ne pouvais pas non plus refuser une telle invitation. Il était quand même l’héritier du Nord, et puis, si mon frère concluait les négociations avec les Stark, nous serons de nouveau alliés. Ainsi, malgré mon envie de rester seul ce soir, je me retrouvais à arpenter les couloirs du Donjon Rouge, habillé d’une tenue des plus simples, tout de noir avec quelques teintes rouges. Ces dernières avaient été ajoutées par un artisan très doué de Port-Réal. La couleur rouge était particulièrement réussie. C’était un cadeau de son frère Lucas pour son anniversaire.

Une servante m’ouvrit la porte de la salle où avait lieu le repas. J’entrais dans celle-ci, balayant rapidement la salle de mon regard. Je faisais parti des premiers arrivés. Je saluais d’un geste le nordien avant de m’installais autour de la table. Les invités arrivèrent les uns après les autres. Certains étaient des proches, d’autres des dames de compagnies ou des fiancés comme moi, mais je devais bel et bien constater que j’étais le plus vieux autour de la table, la majorité était si jeune… à cet instant je me rappelais qu’à leur âge j’avais déjà connu la guerre entre les Cerf et les Dragon qui avait eut pour conséquence la mort d’un grand nombre d’hommes. A cet instant, je devais bien le reconnaître, j’avais pris un coup, et dans un sens je me demandais si cette guerre ne m’avait pas rendu vieux trop vite.

Tout d’un coup je vis la dame de compagnie de Daenerys venir s’installer à côté de moi. Déjà que, à mon plus grand désarroi, je la voyais toujours derrière la dragonne dès que je voulais voir cette dernière, de plus nous nous voyions en cachette pour nous donner respectivement des cours dans nos spécialités, et maintenant elle venait prendre place à mes côtés… sûrement pour profiter du repas pour me provoquer. C’était bien son genre. Je sortis de mes pensées lorsque le louveteau prit la parole. Je ne dis pas mot, je fis un bref signe de la tête pour acquiescer les paroles de Lady Connington. Il était vrai que je n’étais pas assez proche des dragons, même si j’allais bientôt rejoindre officiellement leur famille, pour me sentir triste, mais je savais ce que ça faisait de perdre sa mère. C’était l’une épreuve les plus difficiles que la vie mettait en travers de notre chemin. Je me redressais sur ma chaise et en profitais pour écraser, volontairement mais en faisant croire le contraire bien sur, mon pied sur celui d’Orya sous la table. Je lui fis un sourire. « Veuillez m’excuser Lady Cox. » Je tournais la tête, sans même lui laisser le temps de me répondre, pour poser mon regard sur Myrielle Lannister, lui demandant comment se portait Lord Tywin Lannister.
Revenir en haut Aller en bas
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 429
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Mar 20 Mar - 14:41

Margaery & other

Un soir comme les autres
dans l'ombre des dragons


Lorsque Willos l'avait fait mandé, elle avait immédiatement comprit qu'il y avait un problème. Ils étaient à peine rentrés à Hautjardin lorsqu'un corbeau était arrivé au fief des Tyrell, annonçant l'affaiblissement de Rhaella Targaryen et son frère, assisté par la doyenne de la famille, y avait lu un malheur à venir. Ses affaires n'étaient pas encore sorties des malles de Lancehélion qu'elle avait du remballer ses effets, ne prenant le temps que d'écrire une brève lettre pour Abigaëlle et de donner quelques ordres à ses chambrières avant de se rendre dans les écuries. La chevauchée avait été difficile, d'une longueur insoutenable pour la jeune femme, peu habituée à l'exercice. Le convoi était petit, accompagnée de deux gardes et de son éternel protecteur, elle avait voyagé le plus anonymement du monde, emportant peu de chose avec elle pour éviter d'attirer l'attention. Un regroupement plus important suivrait, apportant ses affaires les moins importantes, quelques une de ses suivantes et ses dames de chambres d'ici quelque jours mais sa présence était requise dans les plus brefs délais. Elle était arrivée juste à temps mais elle peinait à garder sa démarche gracieuse et fluide alors que les courbatures parcourraient ses cuisses maltraitées par des jours de chevauché et que ses mollets souffraient encore de cet exercice peu habituel pour la jeune noble.

La cérémonie avait été magnifique, majestueuse, tout en restant solennelle et empreinte de la tristesse de Port-Réal depuis l'annonce du décès de la Reine-mère. Personnage que Margaery trouvait fort effacée depuis l'accession de son fils au trône, elle avait été plus qu'émue de sentir l'affection que chaque personne présente portait à la défunte. La famille royale était, elle, inaccessible. En ce jour si particulier, elle ne se serait risqué à s'en approcher trop, comprenant le besoin d'intimité que suscitait ce genre d'épreuve pour l'avoir elle même vécu quelques lunes auparavant. Très attachée à sa propre grand-mère, Margaery n'imaginait pas la perdre, elle, son savoir, son franc-parler si particulier ... Olenna était de bons conseils mais s'était montrée la figure maternelle dont elle avait eu besoin lorsque sa propre mère s'était effacée de sa vie. La mort de Mace avait profondément touché la Rose, elle en avait perdu la parole pendant plusieurs jours et toute envie de voir du monde. Très en retrait, perdue dans la masse de dignitaires et de représentant de haut rang, Margaery observait de loin la silhouette de l'homme qu'elle aimait alors qu'elle ne pouvait que compatir. De retour dans ses appartements, elle observa son reflet dans le miroir. Méconnaissable alors que ses boucles brunes s'étaient transformées en une cascade lisse de cheveux châtains qui, associés à la sobriété de sa robe noire, lui donnait plus l'allure d'une future septa que celle d'une future princesse. Un soupir, bientôt ses affaires arriveraient et, tout en gardant pour elle son envie d'être éblouissante, elle serait capable de se sentir plus à l'aise qu'avec ce strict minimum qui lui permettait de rester malgré tout convenable. Elle allait commencer à délasser sa robe lors qu'une chambrière du château, prêtée le temps que la sienne rejoigne Port-Réal, ne frappe à sa porte, l'informant d'une invitation qui la fit sourire. Malgré tout l'amour qu'elle portait à son fiancé, la crainte de la solitude était prenante. A Hautjardin, elle avait sa famille, tout ses amis depuis son plus jeune âge ... Ici, elle n'était qu'une parmi un  tout. Si elle comptait partager beaucoup avec son futur époux, elle espérait se faire aimer de cette ville et se voir invité de la sorte apaisait quelque peu sa crainte d'avoir du mal à s'intégrer. Gardant sa robe noire, celle confectionnée pour le deuil de Mace Tyrell, elle arrangea ses cheveux, brossant rapidement ses longues mèches lisses, s'assurant que les tresses formant son demi-chignon étaient toujours bien en place. Inspirant profondément, elle passa la porte de ses appartements, se rendant sur les lieux du rendez-vous où, déjà, se trouvaient quelques invités. Elle reconnue quelques visages, demoiselles de compagnie de la princesse Rhaenys qu'elle avait eu la chance de connaitre quelques lunes auparavant ou avec qui elle avait pu discuter lors du mariage dornien. D'autres, affiliés à la princesse Daenerys qu'elle connaissait moins, que de vue ou de réputation. Elle se sentait légèrement mal-à-l'aise, pour la première fois seule sans un autre Tyrell à ses côtés. « Je ne peux qu'approuver Lady Aelinor. » dit-elle d'une voix douce, heureuse de constater que, malgré sa propre solitude perçue, ils étaient nombreux à soutenir les Targaryen, dans l'ombre.
AVENGEDINCHAINS



The love of her life

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sister of Falcon
avatar
Sister of Falcon
Valar Dohaeris


Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Maege Mormont || Balon Greyjoy
Messages : 586
Date d'inscription : 09/04/2017

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Sam 5 Mai - 20:17

L’ambiance était sombre et cela m’était quelque peu mal à l’aise la Griffonne. Elle n’aurait jamais cru que la mort de la reine mère toucherait autant tout Westeros. Evidemment, Rhaella était une femme importante, puissante et une grande Dame que tous perdaient, mais être en deuil était un peu étrange pour elle. Elle l’avait été pour son père, mais ce n’était pas pareil. Elle avait été rapidement prise en charge par ses cousins et le reste de sa famille. Alors la Griffonne se concentra sur ce qu’il se disait, intervenant que lorsqu’elle le jugeait nécessaire. Elle avait soufflé quelques mots à l’attention de Robb Stark. Mots que Margaery Tyrell approuva et soutenu. Lady Connington avait aussi invité Lady Cox à la rejoindre à la table tout comme l’avait un autre invité. Elle avait échangé quelques regards avec Myrielle Lannister. Les deux blondes s’entendaient bien et l’aînée des eux avait rapidement pris sous son aile la seconde.

Aelinor se leva et se rapprocha finalement de la jeune rose et fiancée du prince héritier. « Lady Margaery, je suis heureuse de vous revoir. Même si j’aurai préféré que cela se fasse dans des circonstances différentes. Le prince Aegon doit être ravi de vous savoir à ses côtés. » commença la Griffonne qui voulait mettre le plus à l’aise possible la rose. Après tout c’était vrai, Aelinor était réellement contente de revoir la jolie Rose. Elle se servit sur la table et reprit. « Votre voyage ne fut pas trop fatiguant j’espère. Et dites-moi qu’avez-vous donc penser du mariage de l’oncle de votre fiancé » Aelinor savait que le moment n’était pas des plus propices. Mais elle devait tromper cette peur qui commençait doucement à s’installer. Une peur sourde et sournoise de perdre plus tôt que prévu son cousin ou un autre membre de sa maison. Les Sept étaient mesquins et Rhaella était une âme pure qui avait su briller sur Westeros. Instinctivement, elle remit quelques-unes de ses mèches à leur place. Es malheureuses s’étaient échappées du filet qu’elle portait. Elle était nerveuse et nul doute que cela finirait par se remarquer. Elle se tritura finalement doigts tout en attendant la réponse de Margaery Tyrell. Elle baissa soudainement le regard lorsqu’elle se fit la réflexion que bientôt elle devrait sûrement l’appeler Altesse. Peut-être que d’ici là, elle ne serait plus dans les terres de la Couronne, peut-être qu’elle serait déjà dans le Val d’Arryn auprès de celui qui faisait battre son cœur. L’avenir était si incertain et la mort de la mère du roi venait de le rappeler à tout le monde, brutalement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Wolf Lord
avatar
The Wolf Lord
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 1779
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Mar 15 Mai - 18:53


Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons



L'ambiance était sombre dans les couloirs du Donjon Rouge, et les pierres elles-même semblaient pleurer la disparition de la Reine-Mère dans un silence lourd et feutré. Robb avait espéré, d'une part réunir les proches de la famille royale en un hommage sobre, et également partager en leur compagnie leur vie quotidienne dans l'ombre des Dragons. Autour de la table, qui s'était progressivement remplie, se trouvaient des Dames de compagnie, toutes de grandes familles et aux incontestables qualités, deux futures Reines, l'héritier de la maison suzeraine du Conflans, et lui-même, héritier également, mais surtout ici en sa qualité de pupille de la Couronne. Une tablée qui, si elle ne pouvait targuer d'une royale présence, n'en demeurait pas moins des plus prestigieuses.
Robb avait adressé à chacun d'eux un sourire et un signe de tête à leur arrivée, sans pour autant se départir de l'attitude solennelle qui lui était chevillée au corps, et qui convenait bien à la triste situation qui les réunissait ce soir.

Robb inclina rapidement la tête dans la direction de Lady Aelinor quand elle le félicita pour son initiative, félicitation à laquelle se joignit Lady Margaery. L'heure semblait au moins à la bienveillance entre les membres de cette tablée. La seule inconnue était pour le Jeune Loup le futur Lord Nerbosc, dont l'attention semblait heureusement portée ailleurs. Le Jeune Loup était de toute façon bien décidée à se montrer irréprochable. Après tout, Brynden Nerbosc n'avait pas fait montre de la plus petite hostilité ou même intérêt négatif à son égard, et il n'avait donc aucune raison de faire de même.

En tant que maître de cérémonie improvisé, il invita les différents convives à prendre place autour de la table, tandis que les domestiques qui avaient accepté de les servir commençaient à s'affaire autour d'eux pour remplir les coupes de vin de la Treille et les plats d'argents de bons plats. Robb avait bien sûr veillé à ce que rien de tout cela ne tombe dans l'ostentation et le faste, par conséquent il y avait dans ce repas une sobriété confinant à l'élégance, destinée à se montrer digne de l'auguste assemblée, mais pas oublieuse des circonstances tragiques qui endeuillaient les lieux.

-A la Reine Rhaella Targaryen. Que les Dieux lui apportent le repos qu'elle mérite.

Robb avait légèrement levé son verre de vin afin d'être suivi par les autres convives, leur laissant le soin de choisir les Dieux auxquels ils voulaient recommander l'âme de la Reine, avant d'en prendre une gorgée. Le doux breuvage se fit nectar dans sa gorge, et lui donna suffisamment d'aisance pour adresser un infime sourire à sa fiancée à côté de lui.

Mais ce dîner était également l'occasion pour ceux qui côtoyaient chaque jour l'ombre des dragons de se connaître entre eux. Robb ne doutaient pas que celles qui officiaient comme dames de compagnie pour la Princesse Rhaenys se connaissaient déjà bien, Wynafryd, Myrielle, Aelinor, de même que Lady Alyria, présente à la Cour depuis des années. Mais si cela pouvait aider la jeune et nouvellement arrivée Lady Cox, ou même sa chère amie Margaery à se faire aux codes et à l'entourage de la Cour, alors au moins il saurait que son idée n'aura pas été vaine.

Après avoir balayé la table des yeux, qui doucement s'animait des conversations -il entendait par exemple Lady Aelinor évoquer le mariage princier à la fiancée de Aegon-, il choisit de s'adresser aux deux Conflanais, parmi les plus récemment arrivés à la capitale et tous deux dévoués à la Princesse Daenerys de façon différents.

-Lord Brynden, Lady Orya, j'espère que vous vous faites à la capitale. Je me réjouis de savoir que la Princesse Daenerys peut compter sur votre aimable présence.

Il affichait une mine encourageante, tentant de se montrer aussi affable que possible. Il avait déjà discuté avec Lady Cox lors du mariage à Lancehélion, cependant ce devait être la première fois qu'il adressait directement la parole au futur Seigneur de Corneilla. Après tout, il partageait pour moitié le sang du Conflans coulant dans leurs veines, ce qui représentait déjà une raison suffisante. De plus, il se doutait que la jeune Princesse, pourqui il n'avait qu'amitié et affection, avait été dévastée par la disparition de sa mère, et à ce titre, nul doute que la présence de son fiancée ainsi que de sa dame de compagnie devaient lui être des plus précieuses pour ne pas se laisser aller plus que de raison aux affres de la douleur.

HRP: Avec mes plus plates excuses pour le retard



©️ Feniix


Leo:
 


Awards 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 429
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   Mer 20 Juin - 14:52

Margaery & other

Un soir comme les autres
dans l'ombre des dragons


Alester lui manquait. Le petit chiot offert par Leonette la suivait partout, hormis dans ce voyage hâté qu'était le sien. Laissé à Hautjardin, elle avait fait promettre à Loras d'en prendre soin et de ne laisser son épouse l'approcher sous aucun prétexte. Pas qu'elle n'avait nulle confiance en Lady Cersei, mais elle préférait que seul ce frère dont elle était si proche s'occupe de cette petite boule de poil ingérable. Prenant un verre, Margaery observa les convives de cette soirées semi-privée, offrant à Robb un regard et un signe de tête. Lorsqu'il entama son hommage, elle se joint aux autres convives, levant son verre et prononçant, d'une voix communes aux invités « A la reine !. » Le silence s'imposa alors que chacun avalait une gorgée du breuvage carmin et la Rose ajouta, d'une voix plus basse destinée à sa voisine « Puisse-t-elle rester dans les mémoires et que son âme trouve le repos éternel. » Tout n'était que sobriété et élégance: l'assemblée n'était constituée que de proches de la famille: des intimes qui partageaient chagrin des Targaryen sans pour autant être considéré comme appartenant à cette maison. Bientôt, sa place y serait. Auprès de son époux, de son prince. Mais pour l'heure, elle partageait cet instant avec tout ceux qui les aimaient, les admiraient et partageaient leur peine. La présence de la Connington lui tira un sourire et, plus que ravie d'enclencher la conversation, elle lui offrit un sourire traduisant son contentement de la croiser ici. « Il en va de même pour moi ma chère. Quelle tragique rencontre que celle ci. » ajouta-t-elle malgré tout pour souligner la solennité du moment. Pouvait-on vraiment se réjouir à un enterrement ? Cela n'aurait été convenable ! Le sujet se fit alors plus léger et la jeune femme retomba dans son opération de séduction des proches de la famille royale. « Oh fort bien ! Merci de le demander: nous étions à peine arrivés à Hautjardin que mon frère m'a envoyé ici. Tout comme il me plait de vous revoir, être auprès de mon bien aimé Aegon m'étais vital. Je sais que ce c'est que de perdre une personne chère à son coeur. » Son propre père avait disparu moins d'une années auparavant, lui faisant quitter la capitale et la plongeant dans une tristesse que seul le mariage de Loras, la présence de ses amies, et la correspondance assidue d'Aegon avaient pu vaincre. Elle espérait de tout coeur que les plus affectés par la perte de la reine douairière trouve la paix et le soutient dont ils avaient besoin. La stricte étiquette à laquelle ils répondaient tous ne devait pas les empêcher de vivre leur deuil et de pouvoir s'épandre auprès d'oreilles de confiance. Sur un ton plus joyeux, elle commenta leur dernière rencontre « Le mariage a été d'un faste exceptionnel ! Je n'ai pu m'empêcher de comparer ce dernier à celui de mon frère, Loras, et de son épouse, Lady Cersei de la maison Lannister. Il va de soit que le mariage princier était au delà de toute comparaison possible. Et vous, Lady Aelinor ? Qu'avez-vous pensé de la fête ? Je serais curieuse d'avoir votre avis sur le royaume de Dorne, c'était la première fois que j'avais l'occasion d'y être invitée ! » L'animosité entre Dorne et le Bief était bien connue de tous. Si les hôtes s'étaient montré accueillant, on apaisait pas des siècles de tension en quelques jours et Margaery l'avait bien compris. Néanmoins, elle avait tenté de profiter de ce voyage au maximum et avait quitté, à regret, la beauté exotique de ces terres insoumises.  
AVENGEDINCHAINS



The love of her life

Now you're just a page torn from the story I'm building. And all I gave you is gone, tumbled like it was stone, thought we built a dynasty that heaven couldn't shake.

vous êtes oufs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Un soir comme les autres dans l'ombre des Dragons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: