RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Winter has no rival [Azilys] 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Winter has no rival [Azilys] 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Winter has no rival [Azilys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyMer 28 Fév - 13:43

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

La neige se faisait de plus en plus présente sur la forteresse de Winterfell, qui rêvetait sa robe blanche si caractéristique de l'hiver. Les Nordiens avait engrangé toutes les récoltes de la région et se préparaient maintenant à affronter la dure saison. Cela ne les dérangeaient pas, ils avaient l'habitude, et n'étaient finalement jamais aussi puissants et forts que quand la neige recouvrait Westeros.

Robb parcourait les vastes couloirs du château avec sur les épaules une épaisse fourrure. Sur son passage, les personnes de tous rangs inclinaient la tête dans sa direction, murmurant parfois un "Majesté" auquel le jeune homme répondait souvent par un salut ou une amabilité. Il ne s'était jamais véritablement fait au poids de l'étiquette dû à son rang, cependant il avait conscience que tout cela était nécessaire, et il se pliait donc au jeu.

Il poussa la lourde porte d'entrée pour sortir dans la grande cour d'honneur du château avant de prendre la direction du bois sacré. Le jeune Roi du Nord, malgré toutes les responsabilités sur ses épaules, prenait chaque jour quelques instants pour se recueillir auprès des Dieux de sa famille. Cela lui permettait d'avoir quelques minutes d'intimité pour réfléchir, aussi bien sur lui-même que sur les situations qui requéraient sa constante attention. Le Jeune Loup s'assit sous le majestueux arbre-coeur de Winterfell, laissant Vent Gris s'enfoncer dans le bois sacré dans le silence. Il ferma les yeux pour goûter au calme auquel il n'avait que rarement droit du fait de son rang.

Il était après tout encore bien jeune pour porter sur ses épaules la responsabilité d'un royaume grand comme la moitié du continent. Cependant, il avait été élevé par ses nobles parents dans l'idée de prendre la suite de ce devoir, et il ne comptait pas consacrer son existence à autre chose. Robb avait appris à laisser à ses émotions la place qui leur était dévolue, à savoir bien au chaud dans son coeur et nul part ailleurs. Trop de gens comptaient sur lui de manière constante, pour qu'il s'autorise à se laisser aller à trop de sentiments. Car les Stark ne connaissent pas d'autre musique que le hurlement des loups, et ainsi en serait-il aussi longtemps qu'il porterait la couronne de l'Hiver.

Le son, certes discrets, de pas dans la neige fit ouvrir les yeux au jeune Nordien, qui leva la tête. Il ne lui fallut pas plus d'une fraction pour reconnaître la silhouette qui s'avança dans sa direction.

-Ma Reine.

Il s'était adressé respectueusement à Azilys de la maison Serret, Dame de la maison Stark et Reine du Nord.
Comment cette alliance avait-elle pu se faire? Cela était encore flou pour Robb, qui ne s'était pas opposé à un mariage voulu à l'époque par ses parents. Etait-ce la richesse et les mines de la famille de l'Ouest qui avaient pesé dans la balance? Peut-être. Le Jeune Loup n'avait pas protesté, quand bien même ses propres regards l'avaient plutôt porté vers une Sirène. A présents, leurs destins étaient unis jusqu'à la fin de leurs jours, et il n'ignorait pas combien cela agaçait la fière Ouestrienne, qui avait du mal à se faire à son nouveau royaume, quand bien même sa soeur jumelle servait maintenant à ses côtés en tant que Dame de compagnie. Entre eux, il s'agissait en quelque sorte d'une guerre, celle entre l'honneur et la ruse, entre le Nord et le Sud. Mais une chose était sûre, le jeune Roi du Nord reconnaissait l'immense intelligence de celle qui avait été désignée comme son épouse.

HRP 1: Heureux d'inaugurer la zone de RPs alternatifs Winter has no rival [Azilys] 1960165969

HRP 2: Wyna c'est toi que j'aime Winter has no rival [Azilys] 2078511666 Winter has no rival [Azilys] 2414428499


DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Le Paon d'Argent
Azilys Serrett
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris
Winter has no rival [Azilys] Tumblr_pmf47rOPvZ1vfye0do6_540
Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Blurd Mervault
Messages : 865
Date d'inscription : 30/09/2016

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyDim 11 Mar - 12:49

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

Son reflet du miroir lui faisait étrange, elle semblait si différente et pourtant, elle était certaine d'être la même. Le titre Reine, mais le pire Reine du Nord, la faisaient grimacer intérieurement bien sûr, elle aimait le pouvoir et la puissance, mais rester dans l'ombre de son petit frère lui aurait amplement suffi. Montargent valait bien plus que Winterfell dans son coeur et pourtant son destin se trouvait dans ce château de glace. Des bras vinrent à entourer son cou et un baiser se posa sur sa joue, cela ne pouvait s'agir qu'Aliénor. La moitié de son âme, la personne au monde la plus importante à ses yeux, Azilysserait bien incapable de vivre sans elle, en tout cas, elle ne s'en sentait pas la force. Soufflant un grand coup, elle quitta son reflet pour se concentrer sur sa tenue. Qu'est-ce qu'elle pouvait haïr toutes ses fourrures ?! Elle n'était pas un animal avec des poils, c'était un Paon avec de belles plumes de couleur, sauf que là, ce qu'elle portait faisait bien terne, pas étonnant que la déprime s'installait vite dans cette région, entre ça et le temps glacial, il ne fallait pas chercher plus loin pour comprendre que les Nordiensétaient taciturnes.

Quittant sa chambre, elle alla rejoindre le mestre des lieux voulant vérifier une nouvelle fois les comptes de la maisonnée. Azilys avait tellement pris l'habitude d'aider son père à les faire à Montargent qu'il lui était difficile de s'éloigner des chiffres. Chaque centime dépensé devait avoir un sens ou bien rapporter bien plus. Pour dire vrai, elle voyait bien que le Mestre faisait preuve de beaucoup de patientes à son égard, mais après tout, c'était lui qui avait choisi sa voie, il ne pouvait pas se plaindre. Sa soeur qui ne quittait que très rarement ses pas, commença à lui raconter, les yeux pleins d'étoiles, une histoire de famille qui s'accouple avec des ours, une famille qu'elle aimerait bien rencontrer. Elle, c'était bien l'inverse, aucune envie de croiser les Mormont, ce n'était qu'un clan de sauvageon qui s'accouplait n'importe comment et vraiment pas avec des ours. Il n'y avait que des Nordiens pour croire à cela, des Nordiens et sa jumelle. Là, tout en gardant le sourire, sa soeur vint à dire qu'elle aimerait tant aller visiter l'ile-aux-ours. Gardant son calme, comme elle savait si bien le faire, d'un sourire, elle lui demanda d'aller lire si elle le voulait. Par la plume du Paon, la reine, était bien décidée à empêcher cela et pour ce faire, elle devrait avoir son époux de son côté. Pas une mince affaire, il semblait toujours convenir l'inverse de son avis et elle se devait toujours d'agir avec ruse pour obtenir ce qu'elle voulait. Pour tout avouer, c'était amusant et lui rappelait le sud, donc une partie d'elle le remerciait de la contredire.

Alors qu'une servante s'inclina face à elle, sans le moindre intérêt pour sa personne, elle demanda simplement ou se trouvait le Roi. Le bois Sacré, mais il y faisait quoi dans ses bois chaque jour ? L'idée qui lui vint de suite dû à l'histoire avec sa soeur, fut qu'il s'accouplait avec des louves. Tout semblait possible quand on entendait parler les Nordiens. Une nouvelle fourrure sur le dos, elle affronta le froid, qu'est-ce qu'elle ne ferait pas pour protéger sa soeur. Depuis son mariage, elle ne s'était plus jamais rendu au Barral. En même temps, ce n'était qu'un arbre qui pleurait, rien d'extraordinaire. Quand elle fut à proximité, Robb sentit sa présence et vint à dire :

-Ma Reine.

Lui souriant, elle s'inclina légèrement pour ajouter d'un ton qui se voulait soumis : 

- Mon Roi

Toujours montrer sa bonne éducation, même quand le froid venait à torturer les moindres parti de son corps. Là, réellement, elle ne put s'empêcher de dire, d'un ton agacé : 

- Je maudis les deux citations de nos maisons. Les Stark a toujours dire que l'hiver vient, il est venue et les Serrett disent qu'ils non nul rival, ça se voit qu'aucun à affronter le froid. 

Il était rare qu'elle s'attaque à sa propre maison, en tout cas, celle ou elle était née. Car même si elle n'aimait pas le prononcer, c'était une Stark à présent, et sur le Nord, elle n'avait pas de mal à s'attaquer, en penser le plus souvent. Finalement, ne voulant pas faire du genre qu'elle avait tout ce sacrée chemin rien que pour la prunelle de ses yeux, elle lui posa une question sur un autre sujet qui pouvait intéresser le Paon d'argent. Même si à ce moment précis, ce n'était pas ça qui la préoccupait.

- Toutes les maisons du Nord ont fait des réserves pour eux et leurs peuples ou bien, il compte sur vous pour les soutenir, au cas où l'hiver durerait trop longtemps ?




DRACARYS 2017


I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyMer 14 Mar - 15:40

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

Robb dut retenir un sourire quand il vit son épouse faire une légère révérence devant lui. Il commençait à la connaître, et le Loup se doutait bien que si elle se montrait aussi respectueuse des convenances, malgré son immense fierté, c'est sans doute qu'elle avait une idée derrière la tête. C'était toujours ainsi qu'elle avait agi avec lui, parvenant à ses fins un certain nombre de fois, notamment aux débuts de leur mariage, quand lui-même ignorait les buts de la Serrett. Il avait été trompé plusieurs fois, cela ne faisant qu'entraîner sa colère et des joutes verbales entre époux résonnant entre les murs de Winterfell.  Il ne déchaînait pas cette colère contre son épouse, certainement, il était bien trop honorable pour en venir à cette extrémité. Cependant, il ne manquait pas de lui rappeler qu'il aurait souvent accepté de bon coeur ce qu'elle lui avait arraché par des manoeuvres pour peu qu'elle lui fasse un tant soit peu confiance.

La Reine enchaîna sur leurs citations et sur le froid, ce à quoi Robb ne répondit pas spécialement, si ce n'est par le bleu perçant de son regard posé sur la Ouestrienne. Nul doute que les Serrett n'était que peu familier du mordant de l'hiver, heureusement il s'agissait du milieu naturel des Stark. L'Hiver pouvait, effectivement, se considérer comme sans égal.

Elle enchaîna sur une question concernant le ravitaillement des maisons Nordiennes pendant l'hiver. Cela fit soulever légèrement un sourcil à Robb, qui ne s'attendait certainement pas à entendre son épouse s'intéresser aux questions logistiques qui ne concernaient pas Winterfell directement. Il avait entendu par Mestre Luwin son intérêt certain pour les comptes et la gestion de leur domaine direct, ce à quoi il avait répondu de la laisser faire tant qu'elle ne semblait pas prendre de décision inconsidérée.

-Ils ont eux-mêmes accumulés des ressources pendant l'été et l'automne, cependant s'ils venaient à manquer de quoi que ce soit, ils attendraient de nous -et non seulement de moi, ma Dame-, que nous venions à leur aide. D'ailleurs, de nombreux habitants sont déjà arrivés à Ville d'Hiver.

Ville d'Hiver, la cité amassée aux pieds de Winterfell, quasiment vide durant l'été, mais qui à l'approche du froid se remplissait d'une population nordienne nombreuse qui cherchait refuse auprès des Loups de Winterfell. Et il relevait de leur responsabilité de subvenir à leurs besoins.

Robb se leva et s'approcha d'Azilys pour lancer un mouvement dans la direction de la Cour d'honneur du château. Il lui dit avec un sourire compatissant.

-Rentrons ma Reine. Vous êtes frigorifiée.

Il ne permettrait jamais de se moquer de son épouse et de ses réactions face au froid du Nord. Après tout, elle avait grandi à Montargent, sous un climat bien plus clément, et rien ne l'avait préparé à ce qu'elle avait pu trouver à Winterfell.

Une fois de retour entre les murs de pierre de la forteresse, il interpella un serviteur pour qu'il amène un verre de fin chaud à la Reine. Le page s'inclina bien bas avant de déguerpir en direction des cuisines. Robb ne se souvenait pas de la dernière fois qu'il avait vu Azilys dans le Bois sacré...Sans doute la première fois depuis leur mariage d'ailleurs. Après tout, elle priait d'autres Dieux que lui, et il ne lui en tenait aucune rigueur.

-Vous souhaitiez me parler de quelque chose en particulier, peut-être?

Pour qu'elle vienne le voir dans le Bois sacré malgré son manque évident d'intérêt pour le lieu, sans doute avait-elle une idée derrière la tête. Et ce n'était sans doute pas un soucis pour les autres maisons du Nord qui avait pu le pousser à affronter le froid hivernal. Néanmoins, le temps de sa voix était cordial et poli, simplement nuancé de curiosité.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Le Paon d'Argent
Azilys Serrett
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris
Winter has no rival [Azilys] Tumblr_pmf47rOPvZ1vfye0do6_540
Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Blurd Mervault
Messages : 865
Date d'inscription : 30/09/2016

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptySam 17 Mar - 21:36

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

Le froid était le pire fléau sur Westeros pour Azilys. Si ce n'était pas pour le bonheur de sa soeur, jamais elle ne l'aurait bravé pour retrouver son époux. Sa visite quotidienne lui faisait se poser beaucoup de questions, le Paon d'argent avait beau croire au sept, elle ne perdait pas son temps à aller leur parler. Aussi loin que remonter sa mémoire, elle ne se voyait pas vraiment les prier. Si elle était la mère d'en haut, elle ne passerait pas son temps à entendre les jérémiades du bas peuple, ça, c'était certains, alors pourquoi perdre des minutes précieuses à prier ? Les septons existaient pour ça ! Pour les anciens dieux, il n'avait pas de représentant véritable, hormis cet arbre sans parole. Quand, elle se trouve enfin auprès de son époux, elle ne parla pas de suite du sujet qui l'avait emmené ici, préférant le questionner sur ce qu'elle avait vu avec Mestre Luwin.

-Ils ont eux-mêmes accumulés des ressources pendant l'été et l'automne, cependant s'ils venaient à manquer de quoi que ce soit, ils attendraient de nous -et non seulement de moi, ma Dame-, que nous venions à leur aide. D'ailleurs, de nombreux habitants sont déjà arrivés à Ville d'Hiver.

Venir à leur aide ? Les ressources de Winterfell n'étaient pas inépuisables, surtout avec cette ville d'hiver, très originale comme non d'ailleurs, qui se remplissait. Azilysallait vraiment devoir faire des calculs en partant des informations qu'elle venait de recevoir. Mestre Luwin allait encore la subir. Finalement, pour rebondir sur le sujet que les Nordiens attendaient autant de leur reine que de leur Roi, elle répondit sans sourciller : 

- À leurs yeux, je ne suis qu'une étrangère au bras de leur Roi.

Elle ne leur en portait pas rigueur et puis mieux valait qu'il la sous-estime, ce n'était qu'ainsi qu'elle sortirait le mieux son épingle du jeu. L'ombre était son domaine et moins facile de l'exploiter avec une couronne sur la tête, aussi jolie qu'elle pouvait l'être. Son époux vint à se lever pour s'approcher d'elle et il lui dit d'un sourire compatissant :

-Rentrons ma Reine. Vous êtes frigorifiée.

Elle ne se fit pas prier davantage pour pouvoir reprendre la direction du château. Sans exagérer, il devait au moins faire moins huit mille de ce bois sacré. Une fois à l'intérieur, elle se sentit de suite mieux, ôtant une de ces fourrures et ses gants. Ne se préoccupant pas de page, ni même de la demande de Robb, elle ne pensait pour le moment qu'à retrouver une température normale.

-Vous souhaitiez me parler de quelque chose en particulier, peut-être?

Ce n'était pas bon, son époux semblait de plus en plus la connaître, elle allait devoir d'user d'une autre stratégie. Mais laquelle ? Robb n'aimait pas qu'elle joue avec lui en le manipulant et à l'inverse, Azilys trouvait cela tellement distrayant. Devait-elle oublier son propre plaisir pour celui qu'elle avait épousé ? Finalement d'un visage surpris, elle réagissait.

- Les ressources pour l'hiver n'est-il pas un sujet assez particulier ?

Pour dire vrai, ce sujet l'intéressait réellement, mais il était vrai qu'elle aurait attendu de le voir revenir du bois sacré. Se dirigeant dans un petit salon, un sourire vint à apparaître sur son visage à la vue d'un feu. Là, elle haussa les épaules et se décida que pour une fois, elle se pouvait d'être honnête sans faux-semblant. 

- Il est vrai que j'avais un autre sujet en tête, puis le froid m'a fait réaliser que de toute manière nul besoin de vous embêter, ma soeur ne survivrait pas à un tel voyage, donc elle n'irait pas. 

Le page vint à ramener ce que lui avait demandé son roi et Azilys attendit qu'il ferme la porte derrière lui pour ajouter : 

- Elle s'est mise en tête d'aller visiter l'ile-aux-ours, voir ses femmes qui disent s'accoupler avec des animaux. Sérieusement ne me dites pas que vous croyez à ses histoires ?


DRACARYS 2017


I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyJeu 22 Mar - 22:50

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

Le souverain du Nord commençait, lentement mais sûrement, à apprendre à connaître sa compagne. Il l'admirait, d'une certaine façon. Son intelligence était vive, sa compréhension de la politique du reste des Sept Couronnes était certaine, et elle faisait à n'en pas douter une excellente conseillère, aussi bien en termes de gestion que de diplomatie. Pourtant, elle semlait mobiliser des ressources incommensurables pour tenter de le manoeuvrer lui, dans les directions qu'elle souhaitait lui voir prendre pour parvenir à ses fins. Le Loup s'était fait prendre un certain nombre de fois, mais cela rendait à chaque occurrence la manipulation un peu plus difficile pour la Reine du Nord, qui ne pouvait utiliser deux fois des mêmes stratégies. Le Roi ne cessait de se dire que si cette intelligence vive était utilisée pour le bien de Winterfell et du Nord, elle serait capable de faire des étincelles au coeur de l'Hiver. Robb ne désespérait pas, avec le temps, de parvenir à l'orienter de la bonne direction, et de cesser de faire avoir par cette épouse qui guettait le moindre de ses faux pas.

Lady Azilys reprit la parole, pour dire que les Nordiens ne voyaient en elle qu'une étrangère au bras de leur Roi. Robb aurait souhaité pouvoir la contredire, lui dire qu'il n'en était rien, cependant l'affirmation était difficilement contestable. Néanmoins, il ne doutait pas que cela changerait avec le temps. Azilys Serrett représentait certes l'idée du Sud dans tous sa splendeur pour ses bannerets: La beauté délicate, le goût pour la manipulation, les manières élégantes. Mais il avait bon espoir que cela changerait à l'avenir. Non pas que son épouse change, ça non, plutôt que ses vassaux comprennent l'apport que leur Reine pourrait être au royaume, pourvu qu'elle en décide ainsi.

Ils reprirent la route du château pour éviter à la jeune femme de demeurer dans ce froid dont elle n'avait nullement l'habitude, et c'est non sans sembler soulagée qu'elle se débarassa de quelques uns de ses vêtements une fois revenue entre les murs du château. C'est alors que le souverain décida de demander très sincèrement à son épouse ce qui avait pu l'amener dans ce Bois Sacré pour s'entretenir avec lui. Partiellement interrompue par le page qui revenait avec une coupe de vin chaud épicée, elle lui parla du projet de sa soeur jumelle et dame de compagnie, Aliénor, de découvrir l'Ile-aux-Ours, le fief de la maison Mormont. Cela tira un léger rire à Robb, qui ne contenait cependant pas la moindre trace de moquerie. La soeur jumelle de son épouse était si différente d'Azilys, si légère et rêveuse, que cela ne le surprenait pas tant que ça qu'elle veuille découvrir l'une des terres réputées les plus sauvages du Nord. Quant à ces légendes comme lesquelles les Dames de l'Iles aux Ours étaient elles-même nées d'Ours...Nul doute que Lady Dacey, l'héritière actuelle du domaine, ne manquerait de confirmer l'histoire aux jumelles, pour le bonheur de l'une et l'horreur de l'autre, assurémment!

-Cela ne sont là que des histoires, ma Reine, comme il en existe dans toutes les régions. Et je comprends que cela vous inquiète, mais les Mormont accueilleraient très bien votre soeur, il n'y a aucune inquiétude à avoir sur le sujet.

Nul doute que cela intriguerait Maege et ses filles de voir une aussi gracieuse Lady du Sud s'émerveiller des paysages de l'Ile aux Ours!
Quoi qu'il en soit, Robb pouvait comprendre les inquiétudes de son épouse. Après tout, elles étaient jumelles, étaient connues pour leur relation sincère et fusionnelle, et dans des terres considérées comme hostile par l'Ouestrienne, comment la laisser partir? Robb lui-même connaissait les sentiments qui le liaient à ses jeunes frères et soeurs, qui malgré leur statut de Princes et Princesses du Nord, méritaient d'être protégés contre tous les aléas de la vie. Et Azilys se considérait manifestement comme la responsable de sa fratrie, ainsi que Robb était le responsable de la sienne.

-Quoi qu'il en soit, je comprends vos inquiétudes, Azilys. Mais si cela demeure un véritable voeu pour votre soeur, pourquoi ne pas lui proposer de faire une visite tous ensemble aux Mormont quand le printemps sera revenu?

Ainsi, elle pourrait conserver cet oeil sorore sur la femme la plus cher à son coeur. De plus, il serait malvenu d'imposer leur présence à la maison de l'Ile-aux-Ours, qui vivait selon un mode de vie considéré comme plus frugal que dans le reste du Nord, durant la période difficile de l'Hiver, sans même penser à la complexification du voyage.

Le couple royale devisait en reprenant la route de leurs appartenants. Les passants s'inclinaient sur le chemin, et Robb faisait en sorte d'avoir un geste de la main, un signe de tête ou même un mot rapide pour chacun des nobles gens présents au sein de la forteresse millénaire de sa maison.

-A mon tour de vous poser une question, si vous le permettez ma Dame. J'ai de nombreux bannerets qui me pressent de trouver un fiancé pour ma jeune soeur Sansa. Vous connaissez aussi bien la situation politique de la région que le goût de ma soeur pour la noblesse du Sud. Que me conseillerez-vous?

Sansa était à n'en pas douter, la Dame de Winterfell la plus proche théoriquement de son épouse Azilys. Elle avait la grâce, l'élégance et l'intelligence des plus grandes Dames de Port-Réal, et le Roi du Nord se doutait bien que cela devait presque rassurer sa femme quant à la nature des femmes du Nord. Il s'interrogeait sincèrement sur l'avis qu'elle pourrait émettre sur la question.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Le Paon d'Argent
Azilys Serrett
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris
Winter has no rival [Azilys] Tumblr_pmf47rOPvZ1vfye0do6_540
Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Blurd Mervault
Messages : 865
Date d'inscription : 30/09/2016

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyMar 3 Avr - 20:05

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

Le paon d'argent était bien déterminé à empêcher cette rencontre entre sa soeur et ses filles dites d'ours. Une histoire ridicule pour cacher des comportements non digne d'une dame, des sauvages voilà ce qui qualifiait au mieux les femmes Mormont. Sa jumelle allait finir par lui faire apparaître des cheveux blancs avant l'heure si elle continuait ainsi dans ses rêveries. Finalement après avoir avoué la vérité à son époux, elle ne put s'empêcher de lui demander s'il y croyait. L'entendre rire lui donna envie de lui arracher les yeux ou bien lui lancer le premier objet qui lui tombait sous la main au visage. À la place, elle afficha son sourire bien particulier et dangereux, n'appréciant pas du tout qu'il rigole de cette histoire. C'était la survie de sa soeur qui était en jeu.

-Cela ne sont là que des histoires, ma Reine, comme il en existe dans toutes les régions. Et je comprends que cela vous inquiète, mais les Mormont accueilleraient très bien votre soeur, il n'y a aucune inquiétude à avoir sur le sujet.

D'un regard perçant, elle vint seulement à penser que non, il n'y avait pas ce genre d'histoires dans les autres régions. C'était comme dire que les Lannister s'accouplaient avec des lions, les Baratheon avec des cerfs, Robb devrait vraiment découvrir les histoires du sud avait de parler ainsi. Il n'y avait vraiment que des Nordiens pour croire ces histoires de coucheries pour éviter le scandale d'enfant noble né sans mariage.

-Quoi qu'il en soit, je comprends vos inquiétudes, Azilys. Mais si cela demeure un véritable voeu pour votre soeur, pourquoi ne pas lui proposer de faire une visite tous ensemble aux Mormont quand le printemps sera revenu?

Elle n'était guère convaincue par son plan, mais du moins cela rendrait heureuse sa soeur et elle pourrait aussi la surveiller. Venant à s'installer près de Robb, son regard exprimait son accord pendant que sa bouche vint à dire : 

- Si l'hiver dure des années, ça sera le seul point positif !


Oui, au moins, elle ne se rendrait pas de suite sur ses terres sauvages qui ne l'attiraient vraiment pas. Finalement, le sujet fut clos quand Robb vint à annoncer :

-A mon tour de vous poser une question, si vous le permettez ma Dame. J'ai de nombreux bannerets qui me pressent de trouver un fiancé pour ma jeune soeur Sansa. Vous connaissez aussi bien la situation politique de la région que le goût de ma soeur pour la noblesse du Sud. Que me conseillerez-vous?

D'un visage plus sérieux, son regard se plongea dans celui de son époux. Pousser dans la réflexion, une part d'elle était contente de pouvoir aider Robb dans ce domaine. Les mariages avaient souvent un fin politique comme le leur, mais à la fois, Azilys même porter par le pouvoir, n'était pas une adepte d'un grand mariage politique. D'une voix posée est réfléchi : 

- Pour la région, il sera favorable de lier votre soeur à une puissante famille, une qui pourra nous apporter un soutien si l'hiver dure trop longtemps, on dit que les terres du Val sont moins touchées grâce aux montagnes et vos cultures se rapprochent, cela pourrait être un bon compromis. J'ai bien peur que votre soeur qui rêve de noblesse du Sud, ne sache pas vraiment c'est qu'est vraiment une vie dans le sud. Il est facile de rêver de l'inconnu et de réaliser son erreur une fois qu'on ne peut plus reculer en arrière. 

Oui, Sansa était aussi rêveuse et innocente que sa propre soeur, aussi peu capable de vraiment réaliser la porter de ses choix. La vie n'était pas comme les histoires qu'elles aiment lire, le chevalier ne tombe pas toujours amoureux de la lady, ils ne vivent pas éternellement heureux, non tout était bien plus sombre.

- Après, on peut toujours envisager de lui offrir un mariage royal au sud, si elle tient tant que ça à une couronne. Mais, je vous avoue qu'il ne me serait pas si aisé d'offrir ma soeur ainsi, je tiendrais d'abord à son bonheur bien plus qu'à une alliance favorable. Un mariage mal choisi peut détruire.

Là, elle tourna la tête, son regard se plongeant dans le vide. Oui, elle avait assisté à la fin d'un mariage malheureux, un secret bien garder, mais qu'elle n'oubliait pas. En même temps, comment oublier une mère qui se jette dans le vide pour ne plus avoir à vivre auprès de son époux, abandonnant en même temps ses enfants.



DRACARYS 2017


I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyMar 24 Avr - 19:41

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

En tant que souverain du royaume du Nord, les responsabilités de Robb étaient grandes. La Couronne qui ceignait son front lors des cérémonies officielles ou des séances de doléances n'était pas seulement la distinction de sa naissance que la vie avait faite différente des autres. Elle était le signe du poids qui pesait sur ses épaules à chaque instant. Car chacune de ses décisions, et précisément dans une contrée comme le Nord, sujette aux aléas du climat et du l'Hiver, pouvait entraîner la survie ou la mort de ses bannerets. Comment un seul être humain pouvait-il supporter toute cette responsabilité?

Peut-être était-ce pour cela que les Rois jugeaient bons de s'adjoindre des Reines, qui au delà du devoir de descendance pouvait devenir leurs plus fidèles alliées et soutiens. Bien sûr, ce serait être bien trop optimiste que de penser que cela décrivait parfaitement la relation qui l'unissait à Lady Azilys de la maison Serret, dame de l'Ouest de Reine du Nord. Après tout, elle avait pour lui bien trop d'indifférence et de mépris. Cependant, le Loup avait conscience de son intelligence et de l'apport grand qu'elle pouvait être pour son règne et pour les Nordiens, quand elle ne mettait pas sous ses efforts dans l'idée de lui mettre des bâtons dans les roues.

Pour l'heure, ils avaient eu la chance de ne pas être confronté à des catastrophes trop grandes. Mais si l'Hiver se faisait dévastateur, si par malheur la guerre devait être déclarée avec le Sud et le Trône de Fer? Ce jour-là, Robb aurait besoin de toutes les capacités et de tout le soutien de sa chère épouse.

La question du jour était d'ailleurs tout autant un test qu'une véritable interrogation de la part du souverain. Car, s'il se posait très sincèrement la question de la bonne marche à suivre concernant le futur de sa jeune soeur, il se demandait également quelle implication Azilys mettrait dans sa réponse.
Cependant, il lui suffit d'un simple coup d'oeil sur le visage de son épouse pour se rendre compte qu'elle prenait la question avec une véritable implication. Robb conserva donc le silence, attendant patiemment le fruit de sa réflexion.

La réponse de la Reine était pour le moins pertinente. La Princesse Sansa avait certes un goût prononcé pour le Sud, mais Azilys était bien placée pour savoir que rien ne promettait que la région ne réponse à ses promesses. Et si Robb avait conscience des nécessités politiques qui guidaient nombre de mariages royaux -le sien n'étant qu'un exemple parmi d'autres-, il se souciait également avec toute la sincérité du monde pour le bonheur de sa soeur cadette, qui le méritait bien.

-Je pense que vous avez raison, ma Reine. Le Val peut être un bon compromis. Je verrai bien ce que mes conseillers ainsi que la première intéressée en pensent.

Robb se permit même un sourire à Azilys. Il lui était sincèrement reconnaissant pour les efforts qu'elle faisait tous les jours, elle pour qui Winterfell ressemblait sans doute plus à une prison qu'autre chose.

Le Loup s'assit au bord du grand lit conjugual, simplement pour afficher une attitude moins officielle et plus décontractée alors qu'ils se trouvaient dans leurs appartements. Il avait envie de lui demander comment elle se sentait en ces lieux, mais n'était pas du tout certain d'être bien sûr. Qu'importe, après une seconde d'hésitation il finit par reprendre la parole.

-Et vous? Je sais que le Nord n'était certainement pas le lieu dans lequel vous rêviez de finir vos jours, mais puis-je tout de même vous demander comment vous allez, Azilys?

Qu'il appelle son épouse par son prénom était suffisamment rare pour être souligné, tant le Loup prenait garde au respect des convenances. Cependant, ils devaient dépasser leurs statuts respectifs de Roi et Reine pour peut-être devenir un jour, mari et femme.

HRP: Désolée pour le retard Winter has no rival [Azilys] 1608107938

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Le Paon d'Argent
Azilys Serrett
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris
Winter has no rival [Azilys] Tumblr_pmf47rOPvZ1vfye0do6_540
Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Botley - Blurd Mervault
Messages : 865
Date d'inscription : 30/09/2016

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyMer 2 Mai - 11:16

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

De sa soeur, le sujet avait dérivé sur la propre soeur de son époux. Chacun était différent de l'autre, mais s'il avait bien un point en commun, c'était l'amour pour leur famille. Pour eux, Azilys était capable du pire meilleur comme du pire, si cela permettait de les protéger, bien sûr, encore aujourd'hui, cet amour si spécial était concentré sur ceux qui partageaient son sang, donc pas réellement sur les Stark. Lien tissé par le mariage. Mais quand Robb l'interrogea sur la possibilité de mariage pour Sansa, la réponse qu'elle donna fut plus que sincère est surtout en réflexion que la jeune femme soit comme Aliénor. Oui, là, elle ne fit aucune différence. Le mariage était un acte qui regroupait deux familles et cela pouvait très vite tourner au fiasco. Penser à ce genre d'union, ne pouvait que la ramener sur le chemin des souvenirs et surtout l'histoire de sa propre mère. Son image ne quittait jamais son esprit, comme sa mélodie ne quittait jamais son coeur. Elle continuait à suivre ses pas et à ne pas commettre les mêmes erreurs, mais surtout elle devait empêcher Aliénor de les faire, elle qui lui ressemblait tant. Le regard perdu dans le vide, la sensation du regard du Roi sur elle, lui fit tourner la tête vers lui et son sourire vint à le surprendre de par sa sincérité. Bien sûr, il lui avait déjà souri, mais pas de cette manière, ceci eut l'effet de refermer le visage d'Azilys, elle n'y était pas préparée et surtout n'aimait pas ne pas comprendre. Qu'est-ce qui se passait dans la tête de Robb ?

-Je pense que vous avez raison, ma Reine. Le Val peut être un bon compromis. Je verrai bien ce que mes conseillers ainsi que la première intéressée en pensent.

Pas de subterfuge, pas de plan fait à l'avance pour l'emmener de son côté. Le jeu ne se retrouvait pas aussi drôle sans manigances, mais il était bon de ne pas avoir à se battre pour une fois. La paix conjugale était toujours bonne à prendre. Observant le Stark s'installer sur le lit conjugal, Azilys vint à se demander si au final, il ne cherchait simplement pas à combler un autre besoin naturel en se montrant si doux. Viendrait-il à la manipuler comme elle le faisait souvent ? Oui, Azilys commençait à se montrer méfiante, comme on lui avait appris à le faire.

-Et vous? Je sais que le Nord n'était certainement pas le lieu dans lequel vous rêviez de finir vos jours, mais puis-je tout de même vous demander comment vous allez, Azilys?

Il lui était si étrange de l'entendre dire son prénom. La surprise put se lire sur son visage. Là, il n'y avait aucun doute qu'il voulait quelques choses, cela ne pouvait pas être autrement aussi Nordiens qu'il pouvait être. Mais s'il voulait jouer, Azilys était prête à voir jusqu'où il pourrait aller pour obtenir ce qu'il voulait. S'installant près de lui, elle posa sa main sur la sienne et répondit : 

- Tant que les miens sont en sûreté, j'irai bien... Même si Montargent me manque.


C'était ce qu'elle faisait mieux, dire la pure vérité sans oublier que cela servira ensuite. L'annonce de son mariage avait été tel un choc, ne comprenant pas cette idée, mais ayant réussi à faire en sorte que sa soeur la suivrait, Azilysétait d'un coup devenu docile, car c'était une façon de la protéger d'une union. Son futur mariage se retrouvait entre ses mains, à présent. Par contre, sans aucun contrôle, son regard devint pétillant à la mention de Montargent.

- Vous devriez voir, mon château est retiré sur le haut d'une montagne, une rivière s'écoule à ses pieds. De la plus haute tour, on peut voir les terres de l'ouest, tout semble si petit de là-haut. Et la lumière...la lumière illumine notre grand hall et donne cette impression d'éclat d'argent. Je suis destinée à passer le reste de ma vie à vos côtés à Winterfell, mais Winterfell ne sera jamais Montargent dans mon coeur.

Elle réalisa que pour le coup, elle s'égara de son plan initial, car c'était Robb qu'elle voulait tester, sauf qu'Azilysse retrouver à parler, oublier son idée première. Mais finalement, il était peut-être temps d'être direct sur cette question de mariage entre eux, d'une douceur peu commune, elle continua : 

- Robb, je sais bien que j'aurais pu épouser un homme bien moins courtois et je n'ai aucun regret d'être votre épouse, même si la vie ici peut vite m'agacer, je l'avoue, mais je suis ainsi, comme vous être celui que vous êtes. Nous ne sommes pas les mieux assortis et je sais que votre coeur peut venir par battre pour une autre que moi. Vous êtes homme et si cela devait arriver je vous demande juste de ne pas engendrer de bâtard.

La fidélité de son époux n'était pas dans ses priorités, elle n'avait simplement pas envie d'être bafouée par l'arrivée d'un bâtard. Oui, il était clair que ce genre d'affront ne provoquerait que des représailles.

DRACARYS 2017


I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] EmptyJeu 31 Mai - 16:13

Winter has no rival

We were the Kings and Queens of promise



Robb Stark & Azilys Serrett

Qu'il était ardu d'être Roi. Quand on est Roi, le bonheur et le bien-être de chacun des sujets deviennent les choses les plus importantes, toutes à part égal. Ainsi, comment privilégier le futur de sa propre soeur quand des alliances potentiellement majeures sont en jeu? Mais de la même façon, comment la sacrifier quand elle est aussi importante que les autres? Robb avait certes été élevé avec la conscience du caractère particulièrement insoluble de ces questions, cependant leur cruauté n'avait pas diminué d'un pouce avec le temps, tout comme le poids de la couronne sur son front. Il était encore bien jeune pourtant, cependant son regard semblait aussi solennel et grave que celui de son père.

Qu'il devait effectivement paraître ennuyeux pour sa jeune épouse baignée du soleil du Sud. Il comprenait la rancoeur froide qu'elle pouvait montrer face à cette contrée qui n'était pas la sienne, et n'avait jamais cherché à l'en blâmer. Toujours, il avait tenté de se montrer patient envers elle, ne perdant son calme que quand il prenait conscience des trésors de manipulation qu'elle déployait parfois envers lui, quand une simple demande sincère de sa part aurait pu changer tant de choses. Alors, quand il s'enquérait de son humeur et de son bien-être, c'était avec sincérité. Il avait conscience que la couronne du royaume du Nord ne consolerait que partiellement l'intelligente et rusée Azilys.

Elle ne s'en cacha d'ailleurs pas, évoquant pour lui Montargent et les siens qui manquaient à son coeur. Robb ne s'était encore jamais rendu sur les terres natales de son épouse, mais les descriptions qu'il en avait entendues ajoutaient au récit de sa femme une véracité et une émotion toute compréhensible. Le Nord avait sa beauté, sauvage et indomptable, mais Winterfell demeurait avant tout une forteresse, imposante par sa puissance et non par son élégance. Loin de l'Ouest, loin de la maison Serrett.

-Je ne doute pas qu'il s'agisse d'un magnifique endroit, ma Reine. Si un jour vous souhaitiez retourner un peu chez vous rendre visite à votre famille, sachez que je vous accorderai toute la suite et la garde nécessaire pour que cela se passe sans encombres.

Il ne discutait même pas de l'opportunité d'une telle visite, seulement de ses modalités. Bien sûr, en Hiver les voyages étaient plus complexes et plus dangereux, néanmoins à toute autre période la chose était parfaitement envisageable.

Les sourcils du souverain du Nord se froncèrent cependant quand son épouse reprit la parole pour évoquer leur mariage de façon plus personnelle. La seule possibilité d'apporter la honte à sa Reine par un comportement inapproprié, et surtout l'idée que Azilys l'en pense capable, le mettait manifestement dans une situation d d'agacement certain. Après avoir laissé un silence quelque peu pesant s'installer entre eux, il reprit la parole en s'éclaircissant la gorge.

-Ma Dame, si notre mariage n'a certes pas été placé sous le signe de l'amour, je n'en ai pas moins juré devant les Anciens Dieux. Je connais votre désintérêt pour ma foi et ne vous en fais pas grief, cependant sachez que les serments qui leurs sont faits sont tout aussi contraignants que ceux faits devant les Sept. Par conséquent, il n'est certainement pas envisageable que de telles choses se produisent de ma part.

Sa mine était toujours aussi grave qu'à l'accoutumée. Certes, ce n'était pas avec l'amour ou la joie au coeur qu'il avait épousé Azilys Serrett, inconnue d'une maison de l'Ouest ayant à l'époque négocié avec ses parents. Néanmoins, Robb était un homme d'honneur, et entendait bien ne pas cesser de l'être.

-Vous ne devriez pas me voir comme un ennemi à combattre, Azilys. Car je ne le suis pas. Je pourrais même être votre allié le plus cher, pour peu que vous me laissiez vous aider.

[i]HRP: Avec toutes mes excuses pour le retard Winter has no rival [Azilys] 3663664295 [/]

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Winter has no rival [Azilys] Empty
MessageSujet: Re: Winter has no rival [Azilys]   Winter has no rival [Azilys] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Winter has no rival [Azilys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Urban Rival
» Test Winter Assaut par Manik
» Jean-Guillaume de Winter
» J’embrasse mon rival, mais c’est pour l’étouffer ▬ Colin
» Rival Manager 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Autres-
Sauter vers: