RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
anipassion.com
Partagez
 

 Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyDim 25 Fév - 16:37

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb


La journée avait été calme au sein de la capitale qui se trouvait encore endeuillée par la mort de la reine-mère. Le prince avait été attristé par la nouvelle, perdant une femme qui lui avait enseigné beaucoup quand il avait été confirmé en tant qu'héritier. À chacun de ses voyages vers leur île natale, il en avait profité pour passer du temps avec elle, elle lui avait appris bien des choses sur l'endroit, sur ses habitants et sur sa gestion. Elle s'était montrée bienveillante, tendre et maternelle. Cela avait été un véritable déchirement de savoir qu'elle s'était éteinte dans son sommeil, pourtant, si le prince en avait eu le cœur meurtri, il avait gardé sa peine pour lui. Elle avait été incinérée au sein d'un bûcher, comme le voulait la tradition de leur famille mais un événement improbable avait eu lieu, une comète qui avait fendit longuement le ciel. À cet instant, au sein de la cour, les murmures s'étaient élevés de nouveau. Les pensées du jeune garçon se tournèrent de nouveau vers les paroles de son père et de celle qui s'était trouvée une année à ses côtés. Le prince qui fut promis allait arriver, cela n'allait plus tarder. Il espérait vainement que ceux qui avaient posé leurs espoirs sur lui auraient raison. Mais malgré tout ces événements, il devait s'occuper de ses devoirs et avait vaqué à cela la majeur partie de la journée, il s'était occupé de gérer ses affaires en tant que maître des navires, ainsi que d'assister à la séance du conseil restreint qui avait eu lieu. Beaucoup de sujets avaient été débattus, mais l'un d'entre-eux avait duré bien plus longtemps et avait retenu l'attention du jeune homme qui avait pris soin de bien écouter ce qu'il s'était dit. Une rumeur enflait, au sujet d'un membre de la maison royale et d'un empoisonnement d'une femme du nord. Si ce n'était qu'une rumeur, le conseil restreint avait craint que cela n'ait un impact négatif et c'était un risque hautement probable, qui dérangeait d'autant plus Aegon. Il était proche d'un nordien et connaissait son oncle, dont l'attitude était hautement critiquée au sein de la cour pour être bien trop excentrique. Il n'avait aucuns doutes sur le fait qu'il serait capable d'une telle chose, même si c'était sur un enfant et pour lui, il y avait de grandes chances qu'elle soit fondée. Et malgré qu'il était de sa famille, le jeune prince était loin d'être aveuglé, alors il avait pris note de chaque chose qui s'était dite au sein du conseil restreint, faisant part de son avis qui pourtant était resté extrêmement neutre, comme s'il s'était retenu de dire clairement ce qu'il pensait. Il était prince, il savait que la famille royale devait se soutenir et le comprenait, mais bénéficiait aussi de ses propres moyens pour savoir une partie de la vérité. Il ne savait nullement comment s'était déroulé le voyage dans le nord, n'ayant pas encore réellement pu converser, en privé, avec son frère de l'hiver. Mais il était bien décidé à faire l'éclairage sur ces événements et à avoir le fin mot de l'histoire, préférant ne pas tirer de conclusion hâtive car il savait, malgré tout, que les dragons n'étaient pas encore appréciés partout à cause de sévices de la rébellion. Installé dans ses appartements, il terminait de rédiger une missive, avant de se lever et de se diriger vers la porte. Il l'ouvrit, faisant rapidement face à un garde. « Faites mander Robb Stark. » Sa voix avait presque été dur, son regard inflexible. Ses paroles avaient été protocolaires et nul sourire n'avait orné ses lèvres en cet instant. Il retourna à son bureau, pliant sa missive avant d'y apposer le cachet de la maison royale. Un sourire s'échappa du creux de ses lèvres, comme pour évacuer la pression qui lui incombait. Il ne savait pas réellement quoi penser, il espérait que cette affaire serait réglée le plus rapidement possible. Plusieurs coups sur la porte le sortirent de ses songes, alors qu'il tournait sa tête vers la direction d'où provenait le bruit. « Entrez ! » Ses paroles s'étaient faites fortes, alors que dans l'ombre de la porte qui s'ouvrait se dessinait l'apparence du nordien qu'il considérait comme un véritable frère. « Ferme la porte, je te prie. » Un léger sourire tentait de se frayer un chemin sur ses lèvres mais si l'arrivée du nordien lui ravissait, il n'était pas dans un état d'esprit à un sourire véritablement sincère et il n'aimait pas lui mentir quand ils étaient en privé. Aegon se dirigea vers une petite table, saisissant un pichet de vin avant d'en servir deux verres, qu'il prit en direction de son frère de l'hiver. « Je crains que nous en ayons besoin, asseyons-nous. » Il laissa un fin sourire apparaître, avant d'aller se poser sur une chaise à une imposante table. Il se souvenait encore de leur discussion qui avait lieu au même emplacement, quelques mois auparavant. Quand ils évoquaient leur bonheur respectif. « Je suppose que tu as entendu la rumeur actuelle, au sujet de mon oncle et de votre voyage dans le nord. » Le prince porta sa coupe jusqu'à ses lèvres, avalant une gorgée rapide avant de la reposer sur la table dans un bruit significatif. « Ce soir n'est pas destiné à quelque chose de joyeux, car c'est de cela que je veux te parler. » Les yeux du prince se posait sur le nordien, alors qu'il cherchait à se préparer pour ce qui allait suivre, craignant la tournure qu'allait prendre cette discussion. Mais comme toujours avec son frère de l'hiver, Aegon ne ferait pas dans les faux semblants et allait dire clairement les choses, poser clairement les questions comme il se devait. « Je ne sais quoi penser de cette rumeur... Un oncle excentrique qui ne donne pas la meilleure image de lui et qui aurait empoisonné... » Il marqua une pause, inspirant une bouffée d'air frais. « Une nordienne. » S'il avait spécifié ces simples mots dans une autre phrase, c'était bien pour leur importance. Qu'importait la personne qu'il aurait éventuellement empoisonnée, cela restait grave. Mais le fait que cela soit une nordienne rendait cela différent, du fait que la maison royale devait clairement, selon le point de vu de l'héritier, se racheter. « Nous n'avons pas réellement eu du temps entre nous, pour évoquer ton voyage. Mais je veux en savoir tous les détails, n'hésite sur aucun. Cela peut sembler protocolaire, mais c'est le point de vu d'un frère que je demande et non celui de la pupille du roi. » Il saurait la vérité, quoiqu'il arrivait et ce qu'elle représentait. Et s'il espérait que son oncle avait été exemplaire, mais prenait en compte toutes les éventualités et ce n'était clairement pas une possibilité qu'il excluait, bien au contraire. « Et s'il te plaît, ne mens pas... Je suis un dragon, mais je ne suis pas mon oncle. » Il porta une nouvelle fois sa coupe à ses lèvres, fixant l'homme qui lui faisait face sans détacher son regard de ses yeux puis reposa une nouvelle fois l'objet sur la table. Aegon voulait rassurer le nordien, qu'il pouvait lui faire confiance comme autrefois, qu'il n'était pas une personne usant des empoisonnements contrairement à son oncle. Il ne le disait pas, mais craignait pour sa relation avec lui. Il avait besoin de certitude, après la mort de sa grand-mère, qui était encore un sujet vif qu'il n'avait que très peu évoqué avec qui que ce soit.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyLun 26 Fév - 11:52


Trust is cracking like an egg



Depuis quelques temps, il semblait à Robb que son monde tremblait sur ses fondations. Toutes ses certitudes s'effondraient, laissant place à un doute insondable et des angoisses face à l'avenir.
Cela avait commencé avec l'annonce de l'empoisonnement de sa future belle-soeur, Wylla de la maison Manderly. Le Jeune Loup avait du se faire à l'idée qu'un Dragon, l'une de ceux auprès lesquels il avait toujours vécu, pouvait se rendre coupable d'une telle infâmie, lui qui avait tant voulu croire que cette génération de Targaryen serait différente de celle qui avait décimé sa famille. Il connaissait certes l'amertume larvée et les rancoeurs jamais réglées avec lesquelles il avait grandi, mais il devait maintenant apprendre à côtoyer la colère pure, permanente, aussi flamboyante dans ses yeux que le feu des Dragons.

Aussitôt de retour entre les barreaux dorés de sa prison qui se nommait le Donjon Rouge après le mariage princier, une autre nouvelle avait été entendue dans tous le royaume: Le décès de la Reine-mère, Rhaella Targaryen, dans son sommeil. Dire que cela touchait profondément Robb serait mentir, la Dame de Peyredragon relevant plus pour lui du mythe lointain que de la véritable présence, en raison de son arrivée toute récente à la capitale. Néanmoins, il assistait de plein fouet au chagrin de ceux qu'il aimait tendrement, et voulait faire de son mieux pour leur apporter un peu de réconfort, à ceux-là qui perdaient leur mère ou leur grand-mère. Bien sûr, comme tous ceux assistant au bûcher funéraire, il avait aperçu dans le ciel la comète rouge, et s'était interrogé sur sa véritable signification. Etait-ce l'âme de la Reine-mère rejoignant les cieux, le présage d'un destin funeste ou au contraire glorieux? Tout cela le laissait bien perplexe.

Mais pour lui, le véritable bouleversement était venu du Nord, de sa véritable famille dont il se languissait chaque jour. Une missive tremblante, le sceau au loup des Stark. Son père était mourrant, sous le coup d'une affliction inconnue quand bien même il essayait de le cacher. Il avait demandé au Roi Rhaegar de lui renvoyer son fils, pour qu'il soit à ses côtés...Quand il le faudrait.
Robb se souvenait encore de son pouls galopant, de sa respiration coupée, de ses doigts tremblants qui avaient laissé tomber la lettre sur le sol de ses appartements, de ce coeur qui semblait lui briser la cage thoracique.
Non, c'était impossible. Il avait trop peu connu son père, il ne pouvait certainement pas mourir alors que lui se trouvait ici! Il n'en avait pas le droit! Il l'avait vu de ses yeux, c'était un homme fort que rien ne semblait abattre, alors quelle que soit la nature de cette affliction, il devait se battre contre elle...
Les Dieux s'acharnaient-ils sur leur maison?

Robb ne se souvenait pas combien de temps il était resté ainsi prostré dans ses appartements, assis sur le bord de son lit, se contentant de passer une main absente sur le pelage de Vent Gris quand ce dernier passait à sa portée. Plusieurs heures? Sans doute. Il n'avait été tiré de ses lugubres pensées que par le bruit de coups portés à sa porte. Le Jeune Loup aperçut un garde en livrée Targaryen.

-Vous êtes mandé par le Prince héritier dans ses appartements.

Robb haussa légèrement un sourcil. Ce n'était pas réellement dans les habitudes de son frère et de l'été de le convoquer de manière ainsi solennelle. Quoi qu'il en soit, il renvoya le garde d'un geste impatient de la main, avant de prendre une profonde inspiration et de se lever.
Le Nordien croisa son regard dans un miroir avant de quitter la pièce. Il était si pâle sous l'effet de l'émotion que le hâle qu'il avait reçu sous le soleil de Dorne n'était d'ors et déjà plus visible. Il passa une main dans ses cheveux pour tenter de se donner contenance, avant de replier soigneusement la missive et de la glisser à l'intérieur de son pourpoint. Une autre profonde inspiration, et il quitta ses appartements en direction de ceux de son presque frère.
Que pouvait-il lui vouloir pour ainsi le faire convoquer? Nul doute qu'il le saurait bien assez vite.

Il aperçut un rapide sourire sur le visage de Aegon quand il entra dans la pièce. Il le lui rendit, sans pour autant s'incliner ainsi qu'il le devrait théoriquement devant son futur Roi. Mais les deux jeunes hommes s'épargnaient ce genre d'embarras protocolaires la plupart du temps.
Robb ferma bel et bien la porte derrière lui, connaissant trop bien le Prince héritier pour savoir que la discussion ne serait ni légère ni dépourvue de protocole cette fois-ci. Cependant, il tenta de demeurer l'air affable malgré tout ce qui pouvait bien se bousculer dans sa tête, prenant place là où il lui était indiqué.

Bien évidemment, la conversation devait tourner autour de ce voyage Nordien et de tous les malheurs qu'il avait apporté. Robb releva la tête, bien décidé à en laisser passer le moins possible. Il ne cherchait pas tant par cela à épargner Aegon, qui après tout serait souverain des Sept Couronnes un jour que d'épargner son futur règne. Certes, il n'avait plus pour Viserys Targaryen que haine et colère, cependant cela ne signifiait pa pour autant qu'il remettait en cause la légitimité de son presque frère à régner. Qu'importe ce que sa famille pouvait faire ou ferait, Aegon serait Roi, et Robb en tant que futur Suzerain du Nord ferait tout pour que cela arrive dans les meilleures conditions.
Il ne put cependant s'empêcher de tiquer quand Aegon évoqua l'empoisonnement "d'une Nordienne". Cependant, c'est d'une voix très calme qu'il parvint à s'exprimer, à a propre surprise:

-Il ne s'agissait pas d'une simple Nordienne, Aegon. Il s'agit de la future Seigneure de plein droit de la ville la plus riche du Nord, ainsi que de ma future belle-soeur.

Robb ne croyait pas que Aegon voyait dans le Nord une étendue peuplée de rustres sauvages, comme son oncle. Cependant, il tenait à ce que les choses soient claires. Empoisonner une enfant était d'ors et déjà un crime impardonnable face aux humains et aux Dieux, mais s'attaquer à une famille aussi puissante que les Manderly...était une stupidité.

Bien sûr, son frère de l'été souhaitait entendre sa version des faits. Que devait faire le Jeune Loup? Affirmer à la face de cet être cher ce qu'il pensait de son oncle, ce que ce dernier avait bien pu faire pour déstabiliser son futur règne. Robb et Wynafryd étaient parvenu à cacher leur colère à la face de Dorne tout entier et à sourire au coeur même d'un mariage princier. Qu'est-ce qui l'empêchait de faire de même? Certes, il serait sans doute moins crédible sans Wynafryd pour le soutenir, et il y avait contre sa peau la lettre de son père qui marquait sa chair et son esprit d'une marque de souffrance au fer rouge. Mais Aegon ne devrait certainement pas être impliqué là dedans.

-C'est effectivement ce qui se dit. Pour ma part, je n'ai rien vu qui laisse penser que ton oncle est effectivement coupable.

Habile louveteau qui avait appris à manier les mots. Il n'avait pas prononcé le moindre mensonge face à son frère de l'été avec cette phrase, le Jeune Loup n'avait effectivement pas de preuve. Mais cela ne devait pas laisser dévoiler le fond de sa pensée, qui était qu'il croyait plus qu'en son propre nom à ce qui était pour lui une vérité absolue, et que pour cela il aurait la déchéance de l'infâme, qu'importe que cela prenne son existence entière pour venger sa belle-famille.



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyLun 26 Fév - 16:59

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb


Le prince restait droit dans sa chaise, la main non loin de sa coupe de vin. Il ne détachait pas son regard du loup, observateur jusque dans ses moindres mimiques surtout avec le sujet qui s'annonçait. Il ne savait nullement comment la discussion allait évoluer, tant le sujet était difficile et il le savait cher au cœur de l'héritier du nord. Mais il avait besoin de certitude, il devait savoir la vérité et avait une assez grande confiance envers celui qui lui faisait face pour croire ses paroles. Il écoutait attentivement son frère de l'hiver quand il répondait au sujet de la nordienne, durcissant les traits de son visage. « Crois-tu que j'ignore qui elle est ? » La question était rhétorique, se mêlant à une voix dure et à une forte inspiration. « Mais je sais aussi ce que représente le fait qu'elle soit une nordienne. Il serait facile d'accuser le nord, affirmant que cette rumeur était dû aux rancunes tenaces provenant de la rébellion. Vous avez toutes les raisons de nous en vouloir, de chercher vengeance. » Il marqua une pause, son regard se perdant vers la fenêtre à sa droite où il observa quelques secondes la pleine lune qui baignait la pièce de ses rayons. « Tu sais bien ce que j'en pense, mon but n'était pas de dévaloriser la jeune Manderly, bien au contraire. » Il gardait une voix dure, inflexible, montrant son intention de faire la lumière sur ces événements. Il espérait que le jeune loup comprendrait ce qui se cachait derrière les paroles, tant il savait à quel point le prince cherchait à maintenir la paix, ainsi qu'à réparer les troubles qu'avaient engendré la rébellion. À peine étaient-ils rentrés du mariage princier que les problèmes étaient tombés sur la maison royale, cela avait commencé par la mort de sa grand-mère, la reine-mère Rhaella, puis cela avait été cette rumeur qui s'était répandue. Mais il avait aussi été informé de la rumeur qui courait autour de l'actuel suzerain du nord, le père du jeune loup. Si Aegon était conscient de cela, il n'en parlait pas et le temps leur manquait pour se retrouver tous les deux, pour discuter de sujet de façon plus légère. Pour se soutenir mutuellement. Même s'il aurait aimé que cela soit le contraire, Aegon privilégiait ses devoirs à son cœur car c'était ces devoirs qui rythmaient sa vie. Il était un prince avant tout, ses faits et gestes étaient étudiés, on lui en demandait plus qu'à quiconque, ainsi, il comptait bien prouver ce qu'il valait. Mais cela passait inévitablement par ce sujet, tout le monde s'employait à faire en sorte que la vérité n'éclate. Aegon ne craignait pas la vérité, qu'importe ce qu'elle était, il pensait cela probable que son oncle ait empoisonné une petite fille et connaissait l'avis de ce dernier au sujet de la rébellion ainsi que des événements qui avaient conduit à cela. « Tu n'as rien vu, pourtant tu as côtoyé mon oncle chaque jour. Tu l'as déjà vu à la cour, tu sais comment le prince Viserys est. » Les paroles du jeune homme avaient été piquantes, tandis que les traits de son visage s'était brusquement durcis. Il avait resserré sa poigne autour de sa coupe, son regard bien ancré sur l'homme qui lui faisait face. « Je te connais depuis mon enfance, nous avons été élevés ensembles, Robb Stark. » Il avait insisté sur le prénom et plus encore sur le nom de l'héritier du nord. « Je sais très bien que tu as un avis sur cette rumeur. » Le jeune prince ne haussait jamais le ton, même quand la colère s'emparait de lui. Elle se montrait silencieuse, se trahissait par une voix dure que le jeune homme qui lui faisait face connaissait si bien. « L'histoire a montré que les plus grands conflits ayant touché ma maison venaient de membres dissidents et tu oses me mentir, alors que j'ai besoin de toi plus que jamais. » Une phrase lourde de sens, car l'intonation la rendait piquante. Ses yeux dévièrent quelques secondes, tandis qu'il regardait la coupe avant de laisser un soupire s'échapper de ses lèvres. « C'est bien la première fois que tu te retiens de dire ce que tu penses, que tu te contentes d'une phrase convenable. » Car pour le jeune prince, c'était le cas. Il n'y avait que le poids des convenances dans cette phrase, pas la vérité des pensées du loup. Il avait longtemps crains pour le retour de l'héritier du nord chez lui, ce qu'il adviendrait de leur relation. Même s'il lui souhaitait de retrouver sa famille, Aegon espérait que l'amitié qu'ils avaient forgé saurait servir les intérêts du royaume et qu'il pourrait toujours compter sur son frère de l'hiver. Mais c'était seulement l'incertitude qui prenait place dans l'esprit du prince, quand il entendait les paroles du loup. Il avait l'impression que quelque chose avait brusquement changé et avec cette rumeur, le prince pensait que le loup n'avait pu confiance en lui, qu'il n'osait plus dire les choses telles qu'il les pensait véritablement. « Je ne suis pas dupe, alors si tu accordes toujours ta confiance au dragon que je suis, parle. Sincèrement, comme nous l'avons toujours fait. » Sa voix s'était légèrement adoucie, assez pour que cela soit perceptible mais bien peu par rapport l'intonation qu'il avait, toujours bien trop dur. Il n'aimait pas être ainsi avec son frère de l'hiver, mais il n'appréciait pas la réponse qu'il avait eu, qu'il jugeait bien trop fausse par rapport à leur relation. Il espérait que loup serait sincère avec lui, comme ils l'avaient toujours été. Ils s'étaient toujours confiés l'un à l'autre, ce sujet ne changeait rien pour lui. Ils se connaissaient extrêmement bien, assez pour que le nordien sache à quel point le dragon pourrait le soutenir si la rumeur s'avérait vraie.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyMar 27 Fév - 12:47


Trust is cracking like an egg



C'était sans ciller que Robb soutenait le regard d'Aegon qui était fiché dans ses yeux comme deux flèches scintillantes, le bleu contre le violet. Le Jeune Loup connaissait très bien cette expression sur le visage de son frère de l'été. Ce dernier n'appréciait pas sa réponse. Mais le Nordien ne sourcillait pas pour autant. Oh, il n'aimait pas ainsi créer potentiellement la discorde avec un être si cher à son coeur. Mais il savait que c'était une bonne raison, et qu'elle valait bien la mise à mal d'une amitié qui durait ainsi pour toujours. Il ne voulait pas que Aegon soit impliqué dans cette sordide, il en allait de la bonne conduite de son futur règne. Qu'importe qu'il le comprenne ou non.

Le Dragon reprit la parole concernant la jeune Wylla Manderly, arguant qu'il savait très bien qui elle était. Robb ne sembla pas du tout réagir, quand bien même au fond de lui il ne pensait pas que Aegon mentait à ce sujet. Ce dernier n'aurait pas pris le risque d'ainsi heurter les sentiments de son ami sur sa région natale. Aegon n'avait jamais véritablement remis en cause la légitimité des châtiments qui avaient été infligés aux prétendus rebelles pendant la guerre, mais le Jeune Loup ne pouvait lui en vouloir, après tout c'était de sa propre légitimité qu'il était question. Cependant, il n'avait pour autant jamais fermé les yeux sur les raisons qui avaient mené des pans entiers du royaume à ainsi prendre les armes contre sa maison, se montrant réaliste sur ce qui avait pu secouer le Nord et l'Orage, puis le Conflans et le Val.

Le Prince héritier revint sur le cas Viserys, et Robb ne cillait toujours pas, jouant négligemment avec sa coupe remplie de vin sans pour autant sembler vouloir la porter à ses lèvres. Il entendait la rudesse dans la voix de son frère de l'été, mais elle ne la blessait pas, car il avait conscience d'agir pour son bien. Le bleu de ses yeux se durçit cependant quand le Dragon l'appela par son nom complet. Que cherchait-il à faire, le ramener à sa condition de Nordien, rappeler au fond ils n'avaient jamais été frères par le sang? Aegon l'accusait plus ou moins clairement de lui mentir et de participer par là à son affaiblissement. Et même l'adoucisssement dans ces dernières paroles ne suffirent pas à calmer le sang du Nordien qui commençait à bouillir dans ses veines. Il aurait été prêt à offert sa vie pour assurer la vie et le règne d'Aegon, mais voici que les paroles de ce dernier ne prenaient nullement en compte tout cela.

Calmement mais fermement, Robb se releva, les deux mains posées sur la table, observant Aegon de cet air impassible qu'il maniait si bien. Il prit enfin la coupe de vin pour la vider à moitié en une unique gorgée. Après une seconde de silence, vrillant son regard bleu dans les améthyste de son ami cher. Il y avait trop de sentiments négatifs qui s'agitaient en lui, entre l'empoisonnement de Wylla, l'infâmie du Prince, son Père mourant à Winterfell...Il y avait trop de choses pour ce Jeune Loup qui au fond n'était pas encore tout à fait un homme.

-Tu veux vraiment savoir ce que je pense que ton oncle, Aegon, vraiment? Tu veux que je te dise la vérité?

Robb laissa échapper un soupir. Il avait envie de hurler sa rancoeur et sa colère face à ce monde, et il savait que dans l'absolu, Aegon ferait tout pour le comprendre. Soit, qu'il en soit ainsi. Mais comment prendrait-il que son meilleur ami accuse son oncle de tentative de meurtre? De quel côté serait-il?

-Je n'ai effectivement aucune preuve certaine contre le Prince Viserys. Cependant, je suis persuadé de sa culpabilité. Je pense qu'il a empoisonné Lady Wylla Manderly.

Il laissa le silence s'installer entre lui et l'héritier du trône, lui laissant le temps d'assimiler l'accusation formulée à l'encontre d'un membre de sa famille.

-Ce voyage dans le Nord n'avait pas d'autres buts pour lui que de s'assurer que les Nordiens ploieraient le genou avec plaisir de devant lui, et n'a pas apprécié de découvrir qu'il y avait encore des rancoeurs là-bas. Ce n'était rien d'autre qu'un caprice d'enfant gâté, et les conséquences sont celles d'un enfant gâté.

Le Jeune Loup n'avait pas détourné les yeux de son ami cher tandis qu'il prononçait ses paroles, bien décidé à montrer qu'il assumait ces pensées, même devant le futur souverain des Sept Couronnes. Il avait gardé son avis pour lui à Dorne, quand personne en dehors du Nord n'était au courant pour cette infâme tentative de meurtre et qu'il était véritablement dangereux d'émetttre un tel avis. Mais à présent, le royaume tout entier était au courant de cette rumeur, et il faudrait défendre les Manderly face à ceux qui hurleraientà la diffamation et à l'infâmie de ces Nordiens incapables de montrer un tant soit peu de reconnaissance.

-Je t'ai toujours promis de défendre ton règne auprès des miens, quand bien même cela me placerait en porte à faux face à ceux qui ne te connaissent pas comme moi. Mais dis-moi, mon frère, ce que je dois faire quand toute ma région dit que les Dragons n'ont jamais cessé de les détester et de les mépriser.

Robb se redressa complètement et croisa un bras sur sa poitrine, passant l'autre main sur son visage pour tenter de cacher son épuisement moral et sa fatigue. Avec Aegon, ils s'étaient toujours promis de travailler activement à la paix entre le Nord et la Couronne, à réparer les erreurs qui avaient été faites par ceux qui les avaient précédés. Il suffisait d'un voyage dans le Nord pour ruiner des années de promesses et d'efforts sincères.



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyMar 27 Fév - 15:46

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb


Les fois où les deux jeunes hommes se lançaient de tels regards significatifs de leurs états étaient rares. L'ambiance en était presque pesante, tant ils étaient tout deux sérieux dans leurs agissements et l'intonation de la voix que le prince avait pris montrait clairement ses intentions de faire la lumière sur les agissements de son oncle. Il demeura impassible en voyant son frère de l'hiver, comme il le considérait depuis des années, se levait et prendre une grande gorgée de vin. Aegon tenait toujours sa coupe, qu'il amena jusqu'à ses lèvres pour prendre une unique et dernière gorgée, reposant le verre vide sur la table. « Je n'attends que cela, je te l'ai dis. Je veux l'avis de mon frère. » Ils ne partageaient pas le même sang, mais pour lui, il était son frère. Ils avaient vécu ensembles, ils avaient tout appris et tout partagé, s'étaient soutenus dans bien des épreuves. Il ne cessait de l'observer, son soupire parvenant jusqu'à ses oreilles, prenant compte de l'attitude qu'il avait et qu'il ne connaissait que trop bien. Ils ne s'étaient jamais rien cachés et il ne voulait pas qu'une telle chose commence maintenant, que l'adversité se mette en travers de leur relation qu'ils avaient mis des années à bâtir, malgré qu'ils soient de deux familles que tout pouvaient opposer. Le prince savait très bien que l'héritier du nord, en tant que pupille du roi, servait aussi d'otage. Mais malgré cela, Aegon avait tout fait pour qu'il se sente bien, son attitude avait toujours été sincère à son encontre et jamais il ne lui avait menti. Il avait toujours privilégié la sincérité dans leur relation et quand il lui avoua ce qu'il pensait, l'accusation envers son oncle, il prit bien en compte ce qu'il disait. Au fur et à mesure des paroles du nordien, le regard du prince changea sans pour autant détourner les yeux de celui qui lui faisait face. Il avait confiance en lui, plus qu'envers son oncle. « Mon oncle a vécu la majorité au sein de Peyredragon, il ne connaît pas les réalités de ce monde. Il n'a de prince que le titre. » Sa voix s'était adoucie, alors qu'il avait laissé un fin sourire naître au coin de ses naître à l'égard du nordien, appréciant sa sincérité au sujet du voyage dans le nord. « Depuis que la rumeur s'est propagée à la cour, je n'ai eu de cesse d'y réfléchir. Il n'y a pas eu un moment où je ne pensais pas à toutes les possibilités. Mais quoiqu'il arrivait, je finissais toujours par croire qu'elle était vraie. » Il marqua une pause, un léger soupire s'échappa de ses lèvres. Il n'avait eu de cesse de repenser à cela, repensant à divers éléments depuis qu'il connaissait son oncle. Il s'était toujours entouré de personnes aussi excentriques que lui et n'avait pas bonne réputation au sein de la cour. Même si on se taisait en sa présence, le prince héritier avait ses propres moyens pour connaître les murmures qui y étaient dits. Alors pour lui, rien n'allait pour l'innocence de son oncle. Depuis toujours, il savait que certaines régions avaient encore de la rancune envers les dragons suite à la rébellion, mais il ne pensait pas les nordiens capables de lancer une rumeur accusant un prince sans véritables raisons. Il écouta attentivement la suite des paroles de son frère de l'hiver, son sourire quittant une nouvelle fois ses lèvres. « Je ne sais pas. » Il n'avait aucunes raisons à ses paroles, il ne savait pas comment prouver au nord que les dragons n'avaient rien contre eux. Qu'il n'avait rien contre eux, car à défaut, son oncle semblait véritablement avoir quelque chose à leur encontre. « Nous nous sommes toujours promis de changer la situation, mais aujourd'hui, alors que tout peut se jouer, je n'ai aucune solution. Pas même une idée qui me viendrait. » Il se leva, se dirigeant vers le pichet de vin où il se servit une nouvelle coupe. Il se tourna ensuite vers le nordien. « Mon père a kidnappé une fille de ta maison, mon oncle a empoisonné ta future belle-sœur. » Il porta sa coupe à ses lèvres, le regard presque perdu malgré qu'il était toujours tourné vers le loup. « Comment travailler pour la paix, comment réparer le mal qui a été fait, quand les membres de ta propre maison, la maison royale, font de telles choses ? » Il porta son regard vers son vin, regardant le liquide. « Nos leçons d'histoire m'ont appris que le plus grand ennemi au règne d'un dragon est un autre dragon... » Ses paroles étaient lourdes de sens, tant son intonation avait changé. Il n'y avait plus de dureté dans sa voix, pas à l'égard du loup du nord. Mais il y avait une détermination, quelque chose qui subsistait et de bien présent, montrant qu'il ne comptait pas laisser cet acte impuni. « Comment pourrais-je prétendre être un bon roi un jour, si je ne suis pas capable de protéger mes vassaux ? Qu'ils soient du bief, de la couronne ou du nord. » Ils seraient tous, au même titre, ses vassaux. Qu'importait leur région, qu'importait leur histoire et qu'importait les querelles présentes, il comptait un jour régner avec équité sur les sept couronnes. Et en ce sens, il ne comptait pas laisser cet acte impuni, encore moins après tout le mal qu'il se donnait pour être le prince qu'il souhaitait. Aegon s'avança, posant sa coupe sur la table et posta devant son frère de l'hiver, posant ses deux mains sur les épaules de ce dernier. « Nous nous sommes faits bien des promesses, celles d'un avenir où la couronne et les nordiens seraient totalement en paix. Cela n'a pas changé, mon oncle payera pour ce qu'il a fait, qu'importe qu'il soit un prince. » Il écarta la main que le nordien mettait devant son visage, plantant ses yeux améthystes dans les siens. « Et je sais que tu mûris déjà ta vengeance, même en ayant vécu à la capitale, tu aimes ton peuple. Alors je veux tout savoir, le moindre détail. » Il reprit sa coupe en main, prenant sa chaise un peu plus loin pour se rapprocher du nordien, brisant la distance qu'il avait établi au début de son arrivée dans la pièce. Une lueur persistait dans le regard du prince, il était déterminé à protéger son peuple.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyMer 28 Fév - 0:35


Trust is cracking like an egg



Robb détestait plus que tout au monde entrer ainsi en confrontation plus ou moins directe avec son frère de l'été.  Cela n'était pas arrivé longtemps au cours de leurs existences respectives, mais le Jeune Loup savait que le Dragon détestait cela au moins autant que lui. Bien sûr, rien dans leurs regards ou dans leurs attitudes ne le laissait penser, les deux bien décidés à rester inflexibles dans leurs valeurs et dans leur volonté de protéger l'autre. Mais ce n'était pas pour autant qu'ils n'en avaient pas conscience. Ils s'opposaient, cependant ils le faisaient tous deux pour de bonnes raisons. Le Dragon et le Loup en étaient persuadés.

Cependant, le pupille du Roi avait fini par lâcher le morceau, par cracher ce qu'il savait, ou pensait savoir de Viserys et de son infâme comportement dans le Nord. Oh pourtant, il était resté bien calme et sage dans sa réponse, et était parvenu à contenir toute la rage qui bouillonnait dans ses veines et dans ses nuits. Il n'avait rien dit de sa colère et de sa rancoeur, de ses envies de meurtre et sa perte de confiance dans les Dragons, non pas en tant que personnes individuelles mais en tant que dynastie et que symbole. Aegon avait conservé sa confiance et sa légitimité à ses yeux, bien sûr. Mais les Targaryen, en tant que dynastie, en tant que maison, perdaient à ses yeux leur droit centenaire de régner sur les Sept Couronnes.

Heureusement, le Prince héritier fut à la hauteur de ce que Robb attendait de lui en tant que son plus cher ami. Bien sûr, il restait mesuré dans ses paroles face à Viserys, néanmoins il semblait accorder du crédit aux mots du Jeune Loup, et cela lui réchauffait le coeur bien plus qu'il n'aurait voulu l'admettre. Rien n'avait pu l'assurer que le jeune homme le croirait lui plutôt qu'un membre de sa famille, pourtant sa parole à lui semblait avoir suffisamment de poids à son oreille. Il se détendit infimement, ses épaules se décripsèrent quelque peu et ses yeux perdirent une partie de leur froideur impassible. Oui, Viserys avait majoritairement vécu à Peyredragon, loin des responsabilités qui étaient normalement celles d'un Prince du sang. Mais au delà de cela, c'était le futur règne de son neveu dans son intégralité qu'il menaçait. N'en avait-il seulement pas conscience, aveuglé par ses propres rancoeurs, ou au contraire le cherchait-il de manière délibéré? Robb ne voulait pas répondre à cette question. Il craignait trop la réponse à cette question.

-Parce qu'elle est vraie, Aegon. Tout le Nord la clame ainsi, et demande justice pour une enfant, une Dame qui a frôlé la mort.

Qu'avait pu penser la jeune Wylla, à son réveil, quand elle avait compris que sa vie n'avait été que le jouet d'un Prince qui pensait pouvoir en disposer selon son bon plaisir? Que pensait-elle maintenant, à présent que le danger était écarté, mais que la menace persistait?

Un éclair de surprise passa dans les yeux du Jeune Loup quand il entendit son frère de l'été clamer que le plus grand ennemi d'un Dragon était un autre Dragon. Le Nordien venait seulement de prendre la pleine mesure des sentiments d'Aegon à ce sujet, et au sujet de son futur règne. Il avait compris que les Nordien étaient ses sujets comme tous les autres peuples des Sept Couronnes, mais que dans l'immédiat ces derniers le voyaient plus comme son ennemi, comme un danger potentiel.

-Il va falloir que tu leur fasses comprendre que tu n'es pas leur ennemi, que tu n'es pas ton oncle.

Robb n'eut même pas besoin de souligner ce que les derniers Dragons en date avaient fait à sa famille et sa région, Aegon le savait très bien et ne se priva pas de le rappeler. Une ombre fugitive de tristesse passa dans les yeux du Jeune Loup alors que son frère de l'été évoquait Dame Lyanna Stark. La maison au sombreloup ainsi que le Nord avaient véritablement souffert du règne des Targaryen.

-Ma vengeance, mon frère? Je ne cherche pas la vengeance. Mais je cherche la justice, pour mon peuple, car tu as raison je l'aime, Aegon. Et je veux la justice pour toi, dont le règne sera entaché par ce que d'autres ont fait avant toi. Mon désir de paix entre la Couronne et le Nord n'a pas changé, mais ton oncle vient de la rendre plus difficile encore.

Ce n'était pas tout à fait vrai. Robb cherchait véritablement la justice pour les Nordiens, pour sa maison, pour son ami cher le Prince héritier. Mais dire que la vengeance était totalement absente de ses intentions...Cela n'était pas tout à fait vrai, cependant le Jeune Loup avait mobilisé toutes ses ressources comportementales pour faire sonner sa voix avec de la véracité. Il avait promis à Wynafryd la déchéance du Dragon, et il l'aurait, avec ou sans le consentement d'Aegon. Robb déstestait plus que tout lui mentir ou lui cacher les tréfons les plus sombres de sa pensée, cependant il le fallait.

-Je veux que les circonstances de l'empoisonnement de Lady Wylla soient mise au jour, et que ce crime soit puni, comme il se doit au regard de la justice du Roi.

Le regard de Robb se faisait quelque peu plus lourd, plus mélancolique. Le poids des choses était trop lourd pour ses épaules. Wylla, son père...Comment le monde pouvait-il attendre de lui qu'il supporte tout cela?



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyMer 28 Fév - 14:49

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb


Rien ne laissait présager ce que pensait réellement le prince en cet instant, son attitude demeurant droite et princière. Mais dans ses yeux mauves presque impassibles, une lueur avait perlé, bien présente et infime, trahissant ce qui grondait au fond de lui, contrastant avec un fin sourire qui s'était frayé un chemin sur ses lèvres quand son frère de l'hiver lui avait avoué ce qu'il pensait. Il avait passé la majeure partie de son après-midi à réfléchir à cet rumeur, mais qu'importait ce qu'il pensait, cela finissait toujours par mettre en cause son oncle qu'il pensait véritablement capable d'une telle chose. C'était pour cette raison qu'il avait convoqué le nordien, qui avait été présent avec son oncle pendant plusieurs lunes sur les terres du Nord et qui avait partagé son quotidien. Aegon savait qu'il ne lui ferait pas défaut, qu'il ne lui mentirait pas et c'était pour cette raison qu'il avait eu besoin de son avis, faisant davantage confiance en lui qu'en bien des gens, son oncle y compris. « Le Nord obtiendra sa justice, je t'en fais le serment. Les nordiens n'auront plus à subir les affres des dragons, pas tant que je serais en vie. Pas tant que nous travaillerons ensembles à la paix. » Il marqua une pause, plongeant toujours son regard dans ceux de son frère de l'hiver, portant sa coupe à ses lèvres avant de la reposer sur la table. Une pointe de méchanceté se trouvait dans sa voix, bien décidé à faire payer ce qu'il venait de se passer. Ayant vécu auprès d'un nordien, il prenait à cœur les intérêts de son peuple, considérant que bien des dragons avaient oublié qu'ils étaient à mesure égale les vassaux de la couronne, comme tous les autres. Pourtant, Aegon était bien différent de ses prédécesseurs et cherchait à se dépasser, toujours plus, conscient des blessures que la rébellion avaient infligé sur le royaume. Une rébellion dû à la maison royale. Depuis longtemps, il cherchait à montrer la meilleure image possible, il cherchait à être un prince à la hauteur des espérances de chacun. C'était pour cette raison qu'il se dépassait toujours plus. Mais s'il avait à cœur de montrer aux nordiens qu'il n'était pas leur ennemi, cela se voyait entaché par cet événement. « Mais comment leur montrer que je ne suis pas leur ennemi ? » Il fronça les sourcils, n'ayant aucune réponse à cette question. Il était à la capitale, bien loin des nordiens. « Justice et vengeance sont les deux faces d'une même pièce, elles se côtoient constamment. » Il prononça ces paroles, laissant ensuite un soupire s'échapper de ses lèvres. Il avait conscience que dans ces cas spécifiques, l'un comme l'autre allait de pair. Il ne savait que trop bien comment cela finissait. « Ton peuple est tout autant le mien et contrairement à mon oncle, je n'ai aucune inimité envers les nordiens. » Il marqua une courte pause, observant les réactions de celui avec qui il avait partagé son enfance. Aegon considérait véritablement chacune des personnes à mesure égale, qu'ils soient du Nord ou même du Conflans. Et malgré les sévices provoqués par la rébellion, son père réussissait à maintenir la paix, grâce aux nombreuses alliances contractées par les mariages. Cela avait commencé par celui de Viserys, assurant l'alliance avec Dorne puis ce fut le tour de Daenerys, d'abord fiancé à l'héritier du Bief puis à celui du Conflans. Lui avait été fiancée à Margaery Tyrell, tandis que sa sœur permettait de s'assurer de la loyauté des Valois. Mais que son oncle soit marié à l'héritière de la famille de sa mère ne changeait rien. « Qu'importe qu'il soit mon oncle, il payera pour ses crimes. Même si je dois lui faire payer moi-même. » Il fixait toujours le nordien dans les yeux, toujours aussi déterminé. Mais une pointe de colère se trouvait dans la voix du prince, de voir le règne de la maison royale être entaché une nouvelle fois de la sorte, avec un nouvel affront fait aux nordiens. « Si tu souhaites le justice du roi, tu sais à qui nous devons nous adresser. Et tu sais que tu auras mon soutien, qu'importe ce qu'il adviendra. » Si le nordien voulait la justice, il fallait en informer directement le roi, lui faire comprendre les éléments qui allaient contre le prince Viserys. Aegon savait que cela ne serait pas aisé si son père était persuadé de son innocence, mais il savait qu'il écouterait la voix de la raison si les bons éléments lui parvenaient. « Le roi ne défendra pas le prince Viserys si les bons éléments lui sont avancés. Il sait comment il est... » Le jeune prince espérait que son père, s'il était informé de tous les éléments ainsi que des témoignages de son fils héritier ainsi que de sa pupille, ferait les bons choix et mènerait l'enquête afin que la vérité éclate pour que justice soit rendue.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyLun 5 Mar - 12:48


Trust is cracking like an egg



On ne pouvait pas reprocher à Robb d'avoir perdu son calme face à son frère de l'été. Le ton de sa voix était maîtrisé, son visage apparemment apaisé, bien que neutre. Pourtant, à l'intérieur de lui, c'était une colère des plus brutes qui roulait sous sa peau, bouillonnait dans ses veines, et brillait parfois fugacement au fond de son regard. Cette rage n'était pas dirigée contre Aegon, non. Les sentiments qui le liaient au futur souverain des Sept Couronnes étaient bien trop forts et tendres pour que l'empoisonnement de la jeune Sirène de Blancport ai retourné cet amour en haine pour le Prince innocent de ce crime. Cependant, il fallait bien l'avouer, la confiance que le Jeune Loup pouvait placer en la maison Targaryen dans son ensemble, en tant que symbole, en tant que famille royale, avait été douloureusement ébranlée. Oh bien sûr, il connaissait trop bien l'histoire de sa famille pour que sa loyauté à la Couronne soit aveugle et sans nuance. Sa vie elle-même n'était-elle pas la conséquence des errements d'un jeune Prince et d'un Roi fou? Cependant, il avait voulu croire que Rhaegar avait évolué et avait conscience du mal qu'il avait pu faire au royaume, que Aegon voulait changer les erreurs du passé. Et voici que ces efforts, que Robb pensait des plus sincères, étaient ruinés par l'acte fou d'un jeune homme qui n'acceptait pas que le monde refuse de ployer le genou devant lui.

Aegon reprit la parole, pour promettre à son peuple la justice du Roi. Robb fixa longuement le regard lilas de son presque frère, avant de hocher très lentement la tête. Il entendait parfaitement la gravité dans la voix du Prince héritier, qui pensait très certainement le moindre des mots prononcés. Aegon Targaryen ne voulait pas être l'ennemi des Nordiens, malheureusement Robb ignorait comment faire en sorte qu'il apparaisse comme tel auprès des Nordiens, ce peuple, qui, par l'action des Dieux, serait le sien à une échéance bien plus courte qu'il ne l'avait espéré. Avant l'empoisonnement de Wylla Manderly, le Jeune Loup voulait croire qu'il aurait pu agir favorablement en ce sens. A présent...Comment convaincre un peuple qu'un homme est bon, quand son oncle, son père, son grand-père, ont semé la mort et la désolation sur leurs terres?

-Oui mon frère, ce peuple est le tien. Ils seront tes sujets comme les êtres de la Couronne ou du Bief, et pourtant ils ne voient plus dans le pouvoir royal qu'arbitraire et danger.

Robb n'avait pas émis de jugement, ni envers le Nord ni envers la Couronne, il évoquait seulement des faits. Il ne pouvait pas reprocher à son peuple de penser ainsi, surtout pas alors que lui-même avait du faire des efforts considérables pour ne pas dégainer ses armes face au frère du Roi.
Quoi qu'il en soit, son frère de l'été l'assurait de son soutien, et Robb se sentait soulagé de savoir que son ami de toujours le demeurerait dans cette épreuve. Il n'était cependant pas si optimiste concernant la réception que le souverain des Sept Couronnes pourrait avoir face à cette requête. Certes, Robb l'avait déjà vu rendre la justice avec sagesse, alors qu'il se tenait dans la salle du trône. Cependant, quand il s'agirait de son propre frère, de sa famille...Comment être sûr que son jugement demeurerait impartial?

-Je sais que le Roi ton père s'applique à rendre la justice de manière équitable. Mais nous parlons de son propre frère, dans une région qui lui est hostile. Comment être sûr qu'il ne croirait pas Viserys quand il ne manquera pas de crier au complot?

Robb ne remettait pas en cause le père de son ami, et ne faisait que s'inquiéter. Après tout, si l'affaire éclatait au grand jour et qu'une thèse prétendumment complotiste était retenue, quelles conséquences désastreuse cela pourrait avoir pour les Manderly et pour le Nord en général?

-Tu connais mon affection pour toi, Aegon, et mon indéfectible fidélité envers ton futur règne. Mais je suis né pour protéger ces gens et pour les défendre, c'est de mon devoir à moi qu'il s'agit.

Il y avait de la gravité et de la solennité dans la voix du Jeune Loup. Il avait été rattrapé par sa naissance et par les devoirs qui y étaient inhérents. Il serait bientôt temps de les assumer et de répondre aux attentes formulées sur lui. Bientôt, très bientôt.



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyLun 19 Mar - 20:20

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb

Les deux frères discutaient calmement, pourtant, le poids de cette discussion était bien présent. Que cela soit le loup ou le dragon, aucun des deux n’oubliait ce qu’il se jouait en cet instant, à quel point cela pourrait se montrer important pour les événements futurs. Aegon en était conscient, tout dépendait de son amitié avec ce jeune homme aux traits sombres, dont les origines remontant aux premiers hommes étaient bien visibles. Le prince appréciait son frère de l’hiver, bien plus qu’il n’appréciait son propre oncle, il le considérait comme un membre à part entière de sa famille mais en cet instant, quelque chose se produisait dansle corps du jeune homme. Un agacement était présent, plus fort que cela, il voulait que la justice soit faite afin de racheter les torts des membres de sa famille envers ceux qui avaient bien trop souvent été bafoués par la couronne, d’abord par son grand-père puis ensuite par son propre père et maintenant par son oncle. Mais il n’y avait nul dilemme pour le jeune prince, nul autre solution que de régler ces problèmes comme ils étaient venus. C’était son oncle le responsable, mais qu’importait pour lui, il ne ferait pas d’exception et allait travailler pour régler cela, même si cela aurait des conseils. La famille avait toujours été un principe fort chez lui, mais quand c’était un membre de sa famille qui causait des problèmes, il ne serait pas présent pour le soutenir. « Je ne le sais que trop bien. » Les nordiens ne pouvaient pas percevoir le pouvoir royal autrement, pas après tout ce qu’ils avaient subi à cause des dragons. « Je sais que mon père cherche aussi à maintenir la paix du roi, mais je ne compte que sur nous deux afin d’assurer que la couronne et le nord puisse à l’avenir être en paix. Je ne veux pas une paix illusoire, ce n’est pas mon but. Et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour réussir… » Il était véritablement en réflexion pour savoir quoi faire, quel marque de respect qui prouverait à ce peuple qu’il était là pour eux et qu’il comptait bien prendre compte de leur voix. L’incertitude se lisait sur son visage, cela se voyait qu’il réfléchissait sincèrement. « Selon-toi, qui choisirait le roi entre son frère et son fils ? » La question avait tout lieu d’être posé. Le prince lui-même ne savait pas réellement qui le roi écouterait le plus, surtout si son oncle venait à avancer le fait que les rancoeurs dû à la rébellion étaient encore bien présents. « Nous avons souvent avancés tous les deux, cette fois-ci, nous devrons faire preuve d’un front commun, Robb. À deux, nous pourrons faire la lumière sur cela. » Il marqua une pause, portant sa coupe jusqu’à ses lèvres. « Qui d’autre au sein de la cour est au courant de la vérité ? » Le prince voulait la vérité, il ne voulait pas que son ami lui cache quoique ce soit. La situation était délicate, mais si Robb bénéficiait de quelques soutiens au sein de la cour, cela pouvait bien-sûr avantager. Aegon était face au nordien, tenant toujours sa coupe en main alors qu’un fin sourire commença à éclaircir ses lèvres. « Connais-tu les récits de la danse des dragons, mon frère ? » Il devait l’avoir appris, vu son éducation auprès des dragons. « Autrefois, mon ancêtre Rhaenya a promis à la maison Stark, qu’une princesse épouserait un Stark… Cette alliance est nommée le pacte de glace et de feu, n’est-il toujours pas en vigueur après toutes ces années ? » Le regard du prince avait changé, plus joueur qu’avant, plus éclairé. « Peut-être qu’un jour, ce pacte sera honoré… Un de tes enfants, épousant un des miens… Une princesse Targaryen, devenant dame de Winterfell ou une Stark, devenant reine des sept couronnes... » Il porta sa coupe jusqu’à ses lèvres, c’était un avenir qui lui plairait réellement. Voir une telle union arriver. « Peut-être que les Anciens dieux et les Sept béniront nos unions de tel sorte qu’une telle chose n’arrive un jour. » Il n’avait pas d’autres solutions afin de montrer aux nordiens que la couronne n’oubliait pas le Nord. Les fiançailles, puis les mariages, faisaient parties des plus fortes alliances. « Peut-être est-ce là la solution à une partie de notre problème... Mais il faudra malgré tout s'occuper de mon oncle. » Il pensait tout ce qu'il disait, il ne mentirait pas à son frère de l'hiver.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyVen 23 Mar - 19:49


Trust is cracking like an egg



Les deux jeunes hommes avaient conscience de la gravité de leur échange. Quelle proportion de leur futur se jouait entre ces simples mots? Quelle proportion du futur des Sept Couronne se jouait potentiellement maintenant, entre la Couronne et le Nord, Stark et Targaryen?

L'échange s'était à présent tourné vers les réactions qu'il faudrait attendre du Roi et de la justice qu'il ne manquerait pas de rendre quand il en saurait plus sur la question. Le père de l'un et le tuteur de l'autre, comment réagirait-il quand ces derniers accuseraient son frère d'empoisonnement et de tentative de meurtre sur une jeune fille? Refuserait-il de penser que sonsang était capable d'une telle infâmie, après les efforts qu'il avait pu faire pour réparer les erreurs du passé? Ou comprendrait-il que les élans destructeurs de son jeune frère ne relevaient nullement du fantasme? Aegon lui demandait qui le Roi choisirait entre son frère et son fils, et Robb fut incapable de trouver une réponse satisfaisante. Il connaissait l'affection du Roi pour son héritier, les espoirs qu'il plaçait en lui, et le Jeune Loup voulait croire que cela pèserait dans la balance. Cependant, il ne pouvait nourrir aucune certitude absolue sur le sujet.

Quoi qu'il en soit, cette infâmie ne signifiait nullement la fin des relations entre Robb Stark et Aegon Targaryen. Ce dernier assurait le premier de son soutien, et le louveteau avait toujours juré fidélité à son ami Dragon. Même Viserys ne saurait se mettre en travers du sentiment de fraternité qui les liait depuis si longtemps. Alors le Jeune Loup répondit sincèrement quand le Dragon lui demanda qui d'autre était au courant:

-A la Cour, les seules personnes ayant conscience des doutes nourris par les Nordiens sont Wynafryd et moi-même. Pour les autres, tout cela n'est que rumeurs, plus ou moins fondées.

Il ignorait quelle proportion de la Cour croyait sincèrement que Viserys Targaryen avait empoisonné Wylla Manderly. Cette dernière était sans doute faible, connaissant le prestigieux nom du Dragon et la réputation d'infâmie des rebelles Nordiens. Mais tout cela ne comptait pas pour Robb. Pour l'héritier d'Eddard Stark, ce qui comptait, c'était la vérité. Et la façon dont la justice du Roi serait rendue.

Il fronça légèrement les sourcils quand le Prince héritier se mit à lui raconter l'histoire de la Danse des Dragons. Bien sûr, il connaissait cettte histoire presque aussi bien que son frère de l'été, leur éducation ayant été la même, et donc particulièrement centrée sur l'histoire de la maison royale.
Néanmoins, plus ce dernier parlait, plus le Jeune Loup trouvait l'idée plaisante. Unir leurs maisons ainsi que cela avait été promis il y a un longtemps, un Stark et un Targaryen à la tête de Winterfell ou de Port-Réal...Unir leur maison pour sceller la paix qui devait perdurer au sein des Sept Couronnes. Les Loups et les Dragons s'étaient par trop déchirés.

Il hocha lentement la tête avant de s'approcher de son frère de l'été. Il posa une main fraternelle sur l'épaule d'Aegon avant de lui adresser un sourire:

-Nous honorerons ce pacte, mon frère. Quand nous seront à la tête de nos maisons.

Le Jeune Loup ne put alors s'empêcher de baisser les yeux alors que la réalité des choses venait de nouveau de le cueillir au creux de l'estomac. D'une voix plus hésitante, plus trist, il dit doucement:

-Il semblerait que pour ma part, ce jour ne soit plus si lointain...




©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyDim 25 Mar - 5:06

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb

Le prince porta une nouvelle fois sa coupe de vin jusqu’à ses lèvres, la terminant avant de la reposer délicatement sur la table, plongeant son regard dans ceux de son frère. Il avait véritablement à coeur les intérêts des nordiens, comme de tout autre peuple qui habitait au sein du royaume des sept couronnes. Il avait été élevé ainsi, pour placer le bien de ses sujets avant tout autre chose. On lui avait enseigné bien des choses, faisant de lui un excellent combattant pour son jeune âge, un excellent stratège qui comprenait l’intérêt de placer habilement ses pions, conscient qu’il fallait connaître toutes les possibilités pour mieux mettre en place sa stratégie. Il savait aussi parler plusieurs langues, connaissait l’histoire des sept couronnes et des différentes maisons. Son père avait ainsi fait en sorte de lui donner tous les atouts nécessaires pour pouvoir, un jour, faire de lui un grand roi. Il croyait en lui et en ce qu’il deviendrait, ainsi, le prince s’était montré bon élève et excellent prince, montrant à tous que cela soit à la cour ou en dehors qui il était et ses compétences, se rapprochant facilement des nobles. Mais malgré toutes les épreuves qu’il avait pu avoir sur sa route, rien n’aurait pu le préparer à la trahison et à la mort. Tout d’abord celle de sa mère, trop jeune pour comprendre ce qu’il se passait et désormais, celle de sa grand-mère. Puis cette trahison, de voir son oncle, un membre de sa famille, un dragon, attaquer une fille d’une grande maison nordienne alors que le prince héritier était proche de l’héritier de Winterfell. Pourtant, Aegon était un homme réaliste, qui savait évolué grâce aux événements. La mort de la reine-mère l’avait touché, mais il l’avait surmonté, se montrant fort pour les siens. Si rien n’avait pu l’y préparer, le prince savait aller au-delà de ses sentiments pour se montrer fort, conscient que tout peine finissait par se tarir, disparaissant. Plus encore, il était conscient que les sentiments pouvaient empêcher de prendre des décisions rationnelles, s’interdisant ainsi à les prendre en considération pour les sujets touchant directement la famille royale, la couronne ou lors des réunions du conseil restreint. Si on le comparait à son ancêtre, ce n’était pas que pour son physique proche qui, plus les années passées, plus il devenait semblable au conquérant. C’était aussi pour sa façon d’être, son charisme qui lui permettait de facilement se faire respecter par les nobles quand il parlait, d’être écouté et surtout, d’être capable de discernement. Mais s’il avait bien des qualités, nul doute que beaucoup se souvenaient de comment fut Aerys le fol dans ses jeunes âgés, avant que les espoirs ne s’envolent. Il en fut de même pour Rhaegar, déclencheur direct de la rébellion. Et même si son père avait su quelques peu rattraper ses erreurs, les cicatrices de la rébellion n’étaient pas totalement fermés, même si le père et le fils faisaient en sorte de maintenir la paix et l’unité dans le royaume. Il prit connaissance des informations que lui donnait son frère de l’hiver, concernant qui croyait d’autre croyait en cet rumeur à sa connaissance. « Ainsi donc, nous ne sommes pas les seuls qui pensont la rumeur vraie. Mais si d’autres ont le même avis, nul doute qu’ils se taisent pour éviter les représailles, dénigrer un membre de la famille royale, même coupable, ne serait pas toléré en ces murs. » Si certaines personnes évoquaient la rumeur dans le donjon rouge, nul doute que le maître des chuchoteurs serait cependant averti et que son avis aurait un véritable poids lorsque le sujet reviendrait lors du conseil restreint. Le prince espérait véritablement que ce pacte pourrait être honoré sous son règne, que la récompense promise aux loups leur soit octroyée, permettant de fortifier la paix. Son frère profita de sa phrase pour rebondir sur un tout autre sujet, qui n’avait pas vraiment été évoqué mais Aegon en avait bien conscience. « Mon frère. » Pour Aegon, ces deux mots signifiaient beaucoup. C’était toute son enfance, celui avec qui il partageait le lien le plus fort, un lien tout aussi puissant que celui qu’il avait avec sa soeur aînée. Il n’était pas son frère de sang, pourtant, ils se considéraient ainsi. « Je sais ce que c’est de perdre quelqu’un. J’étais jeune quand ma mère est morte. Et maintenant, ma grand-mère nous a quitté. » Il marqua une pause. Il n’y avait nulle tristesse dans ses paroles, ni même sur son visage, juste la réalité des faits. « Ce que je ne sais pas cependant, c’est ce que cela peut bien faire d’être ainsi éloigné des siens. Nous avons été une famille pour toi, mais pas la véritable et rien ne pourra effacer les tourment de la rébellion. J’ai connu tes craintes autant que tes joies, nous nous sommes toujours tout partagés et je sais à quel point ce fut compliqué… sans totalement pouvoir le comprendre. Et la cour ne cessait de te rappeler cela. » Aegon vint poser, à son tour, sa main sur l’épaule de son frère. Il ne détournait pas les yeux. « Mais il y a une chose que je sais, qui ne changera jamais. Je suis et serai toujours là pour toi. Si tu as besoin de parler, ou tout autre chose, ne te retiens pas. Je ne doute pas qu’avec tout ça, tu es beaucoup de chose de choses en tête. Peut-être en veux-tu à ma famille pour tout cela et je te comprendrais, je ne t’en voudrais pas. Mais s’il y a bien quelqu’un avec qui tu peux être sincère, c’est avec moi. Même si mon oncle a attaqué ton, non, notre peuple, ne crois pas que cela peut avoir changé quelque chose. Je suis toujours le même qu’avant ton voyage dans le Nord. » Le prince pouvait être arrogant ou même trop téméraire. Mais il n’était pas inconscient. Quoique pouvait bien lui dire son frère, il ne le dénigrerait pas. Le poids de l’étiquette et de leurs titres n’avaient pas lieu d’être ici, entre eux et il savait à quel point cela pouvait être libérateur de parler, comme il le faisait souvent avec sa soeur.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyMar 3 Avr - 10:11


Trust is cracking like an egg



Dans toute relation, quelle que soit sa nature, il existe un moment où une mise à l'épreuve est envoyée par les Dieux. Un moment durant lequel deux personnes sont soumis à une épreuve qui vient mettre au défi la force de leur lien et leur fidélité mutuelle.
Il semblait que ce moment était arrivé pour le Jeune Loup et pour le Sang du Dragon. A l'issue de ces instants, ils sauraient si les serments d'amitié et de respect qu'ils avaient toujours eu l'un pour l'autre n'étaient que des mots, ou dureraient jusqu'à l'extinction de leurs deux vies.

Malgré la confiance de Robb envers son frère de l'été, il devait avouer avoir craint cette confrontation, celle durant lequel le Prince héritier serait face au choix opposant ses serments à son propre sang. C'était un poids sur son coeur qui s'envolait alors qu'il prenait la pleine mesure de la force de leur lien. Qu'on l'appelle à loisir le Loup élevé parmi les Dragons, le Loup du Sud, que les Nordiens se gaussent autant qu'ils le souhaiteraient de cette amitié qui n'avait pas lieu d'être. Elle était forte, elle serait utile et profitable au Nord, Robb le savait.

Aegon n'était pas aveugle au point de penser que Robb et sa fiancée seraient les seuls à penser cette rumeur vraie. Néanmoins, personne n'aurait la folie de s'en réclamer à haute voix. Il n'avait jamais été bon de critiquer les Dragons, que ce soit à raison ou à tort.

C'est à ce moment que le souvenir de sa propre situation avait frappé le Jeune Loup de plein fouet, la souvenance de son père mourant à un demi-continent de distance et de sa famille dont il ne pouvait obtenir ou à qui il ne pouvait offrir aucun réconfort. Le bleu de son regard s'était assombri, oubliant momentanément toute politique pour ne se laisser envahir que par la douleur familiale de ce fils en train de perdre son père.

Et là encore, Aegon se montra à la hauteur du lien qui les unissait. Il l'appela son frère une nouvelle fois, s'approchant de lui pour lui apporter par les mots le réconfort qu'il pouvait donner. Il avait connu la douleur de perdre un parent, à un âge plus tendre encore, en la personne de feue la Reine Elia Martell. Cependant la séparation qui était caractéristique de sa propre situation, l'impossibilité d'être auprès des siens quand tous en avaient le plus besoin...Cela était une douleur qui n'appartenait qu'à lui seul.

Quoi qu'il en soit, il leva les yeux vers le lilas de ceux de son frère de l'été, avant de lui adresser un sourire un peu triste. Il avait toujours pu compter sur Aegon, qui le lui prouvait encore une fois aujourd'hui.

-Je te remercie profondément, mon frère. Tes mots me touchent et m'apaisent.

Le Jeune Loup se devait d'être fort, et ne pas montrer l'étendue de son désarroi. Car l'Hiver venait, et bientôt lui faudrait-il rejoindre le reste de sa meute.

-Tu sais que quand le moment sera venu, je travaillerai activement au soutien de ton règne et à la paix entre nos régions. C'est un serment qui ne sera jamais brisé.

Une lueur de détermination et de combativité chassa momentanément le trouble dans le regard du Nordien. Il ne devait surtout pas oublier que tout restait à faire.

-J'espère que tu viendras me rendre visite à Winterfell un jour, Aegon. Que les Nordiens puissent te voir de leurs yeux, aussi difficile cela puisse-t-il être, et constatent par eux-même que la Couronne ne les considère plus comme des sujets de seconde catégorie.




©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark EmptyLun 23 Avr - 16:02

Trust is cracking like an egg.

Fire & Blood

Aegon & Robb

La discussion s'était montrée sérieuse pour le prince et celui qu'il considérait comme un frère, en dépit du fait qu'aucuns liens de sang n'existaient entre eux. Mais malgré tout, malgré cette adversité qui existait dû aux erreurs passés et aux erreurs commises par un oncle arrogant et imbu de lui-même, le lien qui les unissait restait fort et ne se brisait pas. Cependant, un fait demeurait présent, celui que les semaines, les mois et même les années seraient une épreuve, tant pour les dragons que pour les loups ; si le futur roi et le futur suzerain du Nord partageait une amitié fraternelle, les nordiens n’en demeuraient pas moins réticents, ayant bien trop perdu lors de la précédente rébellion. Aegon cherchait à se montrer fort pour son frère, pourtant certaines craintes étaient bien présentes. Il se demandait comment il allait pouvoir gérer cela, comment allait-il devoir agir envers son oncle en sachant que tout pointait vers sa culpabilité. Il n’avait pas le pouvoir qu’il aurait espéré en cet instant, il aurait aimé avoir la capacité de réparer ces torts pourtant, tout revenait à son père qui allait plus que jamais devoir travailler à cet paix du roi. « Et les dragons soutiendront à jamais la suzeraineté de la maison Stark et assurons toujours leur légitimité. » Cela pouvait être des paroles anodines, mais le prince pensait pleinement ce qu’il disait, prêt à soutenir contre vents et marées celui qui avait partagé toute son enfance. Quelques fois, l’héritier se prenait à songer à comment aurait-il pu bien être sans le loup à ses côtés, qui lui avait tant apporté. Un véritable ami, c’était chose rare pour un prince, tant les opportunistes se trouvaient présent tout autour. Mais sa présence l’avait ainsi enlevé à ses parents et à sa famille, un bienfait pour un méfait. Pour autant, le prince héritier comprenait parfaitement les raisons de tout ce qu’il s’était passé et ne remettait rien en cause, car les dragons n’avaient fait que mater une rébellion même justifiée par l’enlèvement d’une fille Stark. Cela n’était pas l’apanage des Targaryen, car il suffisait de remonter dans les arbres de chaque maison jadis royale pour découvrir des torts dans chacune, qu’importait leur provenance ou leur région. Aegon avait assez étudié pour savoir de telles choses. Il porta une nouvelle fois sa coupe jusqu’à ses lèvres, laissant son regard se diriger vers la fenêtre où la nuit s’était pleinement imposée. Leur discussion avait duré longtemps. « Bien-sûr que je t’y rendrais visite, afin de montrer à tous l’amitié qui nous lient et qui montrera l’entente entre la Couronne et le Nord, cela pour des décennies. Quand les Nordiens auront ta confiance, quand ils croiront en toi, ils comprendront que tu ne fais pas un mauvais choix de faire confiance en un dragon. Et ce jour là, je serais autant présent pour eux que pour quiconque. » La voix du prince était pleinement sincère, presque déterminée à voir cela se produire. Car il espérait véritablement pouvoir voir le royaume être uni, comme il put l’être sous certains règnes, espérant que le sien serait synonyme de paix et de prospérité pour chacun, nobles ou petites gens. Cela pouvait passer pour un rêve, car il savait cela compliqué. Beaucoup de choses devaient être réparées avant cela et d’autres problèmes apparaissaient, à cause de son oncle, à tel point que la pensée de régler cela lui-même naissait dans son esprit. « Il commence à se faire tard, mon frère et tu as besoin de repos. » Aegon se leva, observant toujours le loup qui lui faisait face. « Et n’oublies pas, si tu as besoin de quoique ce soit, je suis là. Pour l’heure, reposes-toi. Nous aurons bien du travail dans les prochaines semaines. » Il restait debout, observant le nordien qui lui faisait face puis le suivit pour le raccompagner jusqu’à la sortie des appartements. Une fois seul, le prince se dévêtit et se posa sur son lit, se laissant aller dans ses réflexions. Il n’était pas prêt à dormir aussitôt, bien trop de choses à penser, cherchant des solutions aux problèmes qui touchaient la maison royale. Ce ne fut qu’au bout de quelques heures qu’il trouva le sommeil, qui fut pour autant agité.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty
MessageSujet: Re: Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark   Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Trust is cracking like an egg. │ Robb Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Taylor J. Trust
» Missive et bousculade [Nathan]
» Mana Kosak. In Weapon we Trust. [uc]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: