RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty
MessageSujet: à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)   à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) EmptyMar 23 Jan - 19:48


leonette

ft. arys

Chapitre 1
Autrefois, j'étais Leonette Fossovoie maintenant je suis Leonette Tyrell. Je ne vais plus vivre à Ciderhall dans la maison ancestrale de ma lignée mais dans celle des Tyrell. Je ne verrais plus mes parents ni ma fratrie … Non, c'était hier. Maintenant, les seules personnes que je vais côtoyer seront des Tyrell.
Suis-je triste de ne plus être chez moi ? Il serait mensonger de ne point le signaler. Je ne verrais plus ma mère ni mon frère Edwyrd. En revanche, je sais que je pourrais les écrire. Je me promet d'écrire plusieurs lettres pour ma mère, mon frère et ma sœur ! En revanche, je dois avouer que les Tyrell dont la princesse des roses m'ont réservé un bon accueil au sein de leur maisonnée. Mais, il me faudra du temps pour m'acclimater à ces personnes. Je repense à ma cousine Aylin ainsi qu'à son époux. Elle est morte en donnant la vie à un fils. Était-elle heureuse là-bas sur ces terres étrangères ? Je l'ignore. Nous n'avons peu envoyé de missive et je le regrette …
Mais, je ne peux pas comparer mon union avec Garlan à celle de ma cousine. La famille de Garlan est bieffoise alors que Baelor est un fer-né. Suis-je heureuse d'avoir épousé Garlan plutôt qu'un autre ? Je ne le connais pas. De plus, mon cœur appartient à un autre, mon ami Edwyn. Et puis, pourrais-je aimer Garlan ? Je ne sais pas encore. Je ne peux pas forcer mon palpitant à aimer quelqu'un. En revanche, je serais une épouse fidèle à Garlan. Jamais je ne trahirais les vœux de ce rituel. Jamais.
Je marche dans les jardins de ma nouvelle demeure après avoir eu ces différentes pensées concernant mon union avec Garlan ainsi que la future coupure avec ma maison. Je vois Arys en compagnie de mes frères, je leur souris. Ils ne sont pas encore partis, en effet, ma famille quitte Hautjardin dans deux jours … Je dois profiter de ces moments avant qu'ils ne partent. Oui … Dans deux jours, mes frères et mes parents ne seront plus là.
Je me rapproche du trio, je les regarde avec attention. Ils ne se ressemblent guère et pourtant ils s'entendent bien. De même, je dois avouer que j'ai une relation amicale avec Arys. Nous sommes rencontrés lors d'une réception donnée par mon père,  il y a quelques années. Pourquoi est-il ici pour mon union ? Pourrais-je imaginer de m'unir à Garlan sans que mon ami soit là ? Non …

Tanton  - Bien le bonjour petite pomme ! Comment vas-tu ? Me dit-il en me regardant dans les yeux.

Leonette – Bonjour à vous ! Je vais bien et vous trois ? Répondis-je avec un grand sourire. Puis-je vous accompagner ? Je leur souris. S'il vous plaît, dîtes oui ! J'aimerais tellement passer un moment avec vous !

Mais qu'allons-nous faire ? Je ne peux pas me donner en spectacle ici ni faire des actions qui ne sont point raisonnable. Je pose mon regard sur Arys. Je lui propose mon bras.

Leonette – Cher ami, je suis heureuse que soyez venu pour mes noces. Je lui souris. Nous n'avons pas eu le temps de converser depuis la dernière. Tout le monde va bien ? Demande-je avec douceur.

Je lève mon regard vers le ciel, il fait soleil puis je pose ce regard sur les trois hommes. Qu'allons-nous faire maintenant ? Nous ne pouvons pas rester ici. J’aperçois d'autres personnes puis j'ancre mon regard vers Arys.


Edwyrd – Nous pouvons visiter la ville, qu'en pensez-vous ? J'ai entendu dire qu'il avait une foire. Il me regarde.



leonetteà l'aurore d'une nouvelle vie
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) C2yF
à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 416
Date d'inscription : 08/12/2017

à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty
MessageSujet: Re: à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)   à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) EmptyDim 28 Jan - 23:21

Youngs Leonette & Arys

A l'aurore d'une nouvelle vie


Jamais Arys n'avait eu l'occasion d'approcher Hautjardin. Pas que son accès lui soit interdit, mais il n'avait tout simplement aucune connaissance là bas. Les Tyrell était une famille très respectée, évoluant avec grâce dans un environnement luxueux et verdoyant. On les disait proches des familles de la région, mais également de toutes grandes familles de Westeros et les Manning n'en faisait pas partit. Aussi recevoir une invitation pour un mariage à Hautjardin l'avait profondément surprit. Il avait commencé par rejoindre CiderHall, quelques jours plus tôt, retrouvant les fils Fossovoie dont il était assez proche. Tanton, l'aîné, était sans doute l'un de ses plus proches amis. Ils avaient presque le même âge et le même parcours. Tous deux avaient vécu la guerre, l'horreur des champs de bataille et le faste de la victoire. C'était lors d'un banquet, à Port Réal, bien des années plus tôt qu'ils avaient fait connaissance et qu'Arys avait découvert en l'héritier Fossovoie, un jeune homme qui partageait ses valeurs. Jamais très loin de son cadet, Edwyrd, les deux bieffois s'étaient révélé de fidèles amis et Arys ne refusait jamais une invitation dans les vertes et riches contrées natales des deux chevaliers. Le mariage avait été magnifique. C'était la jeune soeur de Tanton, Leonette, qui se mariait au second fils de Mace Tyrell et Alerie Hightower. Arys avait été subjugué par la beauté de Hautjardin, par le faste de cette cour et de ses invités, par la conversation des habitants et, pendant un instant, il se plut à imaginer Zhoe au sein de cette joyeuse compagnie. Sa soeur était jeune, mais il lui faudrait bientôt trouver une place chez une dame ou bien un mari. Arys préférait nettement la première option, songeant que, d'ici plusieurs lunes, il pourrait envoyer sa cadette auprès de Leonette, il savait qu'elle serait entre de bonnes mains. En attendant, il profitait de la fête, riant avec Edwyrd de quelques vieux bieffois noyés sous leurs parures de pierres précieuse, rêvassant avec Tanton d'épouses qu'ils auraient un jour à épouser à leur tour. Il avait même eu l'occasion d'échanger quelques mots avec l'héritier du domaine, Willos. La fête avait duré jusque tard dans la nuit et les trois acolytes avaient zigzaguer pendant plusieurs minutes avant de retrouver leurs chambres, preuve que l'hospitalité des Tyrell n'était pas qu'une légende ... Le lendemain, Arys se remettait de sa migraine dans les jardins, toujours en appréciable compagnie lorsque la dame du moment apparue. Il l'avait connu lorsqu'elle était encore très jeune, mais elle était devenue une femme magnifique, rivalisant avec les beautés de Westeros. S'il n'avait pas été aussi respectueux de sa position, de sa famille, de l'amitié qui le liait à ses frères, peut être aurait-il tenté de la courtiser. Il l'observa, un sourire amical aux lèvres, saluer leur petit trio. « Lady Tyrell ... » dit-il révérencieusement avant s'incliner légèrement, dissimulant son éclat de rire jusqu'au moment où il se redressa pour le laisser s'échapper. « Ne vous en faites point ma dame. La fête était très réussie, votre mariage restera à jamais dans ma mémoire. » Et la migraine aussi ! Son oncle avait coutume de dire qu'on ne mesurait la réussite d'un mariage qu'à la gueule de bois du lendemain ... « on père vous envoi ses voeux pour vos noces et vous félicite de votre union avec Ser Tyrell. Quand à ma soeur ... Sachez qu'à présent vous êtes un modèle à suivre. Elle aurait aimé venir, mais je lui ai promis qu'elle aurait l'occasion de vous voir en d'autres occasions. » Face à la proposition du plus jeune frère, Arys hocha la tête, reculant pour laisser la jeune mariée prendre le bras d'un de ses frères. Il n'aurait pas été correct qu'il lui offre le sien à présent. Il se contenta donc de marcher à côté, continuant leur discussion. « Que pensez-vous de votre époux, lady Leonette ? Est-il sympathique ? Cultivé ? On dit beaucoup de choses sur les Tyrell ... » Il espérait qu'elle trouverait le bonheur dans son union ... Après tout, elle était presque comme une seconde petite soeur pour lui.
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty
MessageSujet: Re: à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)   à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) EmptyMer 7 Fév - 16:38


leonette

ft. arys

Chapitre 2

Je commence à parler à lord Arys, ce dernier est un ami proche de mes frères, il est donc naturel qu'il soit invité pour mes noces avec Garlan Tyrell.

Arys - Ne vous en faites point ma dame. La fête était très réussie, votre mariage restera à jamais dans ma mémoire.  on père vous envoi ses voeux pour vos noces et vous félicite de votre union avec Ser Tyrell. Quand à ma soeur ... Sachez qu'à présent vous êtes un modèle à suivre. Elle aurait aimé venir, mais je lui ai promis qu'elle aurait l'occasion de vous voir en d'autres occasions.

Leonette – Je vous remercie. Je lui offre un sourireJe serais heureuse de revoir votre sœur, pourriez-vous lui transmettre mes amitiés ? Je le regarde avec douceur.

Par la suite, Edwyrd nous propose d'aller à la foire, je prends son bras puis je regarde Arys. Suis-je tombée sur son charme ? La magie de son charme n'a jamais opéré chez moi. C'est un ami de mes frères, il sera toujours un ami pour eux. Et puis, mon cœur appartient à Edwyn. Le ménestrel de mes pensées. Il ne sera jamais à Arys que je considère comme un autre frère.

Arys - Que pensez-vous de votre époux, lady Leonette ? Est-il sympathique ? Cultivé ? On dit beaucoup de choses sur les Tyrell ... 

Leonette – C'est un homme sympathique et agréable. Je ne le connais pas encore pour pouvoir le juger mais je sais qu'il est un homme honorable. J'adresse un sourire à Arys. Je suis comblée mon ami, je n'aurais pas rêvé mieux.

Nous faisons quelques pas, nous commençons à faire quelques pas, un silence s'installe entre nous quatre. Je repense à mon enfance, à mes moments où je n'étais qu'une jeune fille … Je dois dire adieux à ces instants insouciants. Je ne serais plus la Leonette qui s'amuse dehors, la petite pomme qui rit aux éclats aux farces de ces frères. Je dois tenir mon rang. Je pose mon regard sur le futur seigneur de Noirport.

Leonette – Cher Arys, je me souviens que vous m'avez dit que vous voyagez souvent, quelle est votre prochaine destination ? Je lui souris. Irez-vous dans les contrées enneigées de Winterfell ? Ou, irez-vous plutôt sur les terres ensoleillées de Dorne ? Je la regarde avec douceur. Puis-je deviner votre prochaine destination ?

Par la suite, j'entends un raclement de la gorge, je me tourne en direction de ce bruit, il s'agit de mon frère Tanton. Il me fait ce regard de ces mauvais jours. Je pince mes lèvres puis je regarde Arys et je repose mon regard sur mon frère aîné et héritier de Ciderhall.

Tanton – Chère sœur, ne posez pas trop de questions à Arys.

Je respire, je pose mon regard sur Arys, je ne sais quoi dire, nous sommes maintenant dans les rues du domaine de mon époux. Je vois au loin un marché.

Edwyrd – Allons faire un petit tour ?

Leonette – Oui.





leonetteà l'aurore d'une nouvelle vie
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) C2yF
à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 416
Date d'inscription : 08/12/2017

à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty
MessageSujet: Re: à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)   à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) EmptyLun 12 Fév - 13:48

Youngs Leonette & Arys

A l'aurore d'une nouvelle vie


L'ambiance était à la franche amitié, des temps qu'Arys souhaitait éternel. Dans ces moments là, il n'était pas Arys Manning de Noirport, héritier d'un fief sur la Néra, sans cesse poursuivi par son père pour trouver une femme. Non, dans ces moment là, il s'affranchissait de ce que la vie avait fait de lui pour profiter pleinement de ces moments. L'étiquette toujours respectée cependant, il pouvait profiter d'être entouré de vieux amis pour le mariage d'une femme qu'il considérait comme une petite soeur, dans un endroit magnifique. Arys ne connaissait pas Garlan Tyrell. Il en avait, bien sur, entendu parler mais le second fils de Mace Tyrell ne lui était pas familier, il savait juste ce que voulait bien en dire les rumeurs: un homme d'une grande loyauté et d'une gentillesse à toute épreuve. Leonette serait sans doute heureuse avec lui.  « Bien sur, ma dame. Je gage qu'une fois le message remis, elle ne saute dans la première charrette pour Port-Réal pour tenter de rejoindre Hautjardin. » ria-t-il, songeant avec inquiétude que sa cadette en serait capable. Zhoe était ingérable en ce moment: elle passait son temps à lui courir après, le harcelant d'histoire inintéressantes dans l'espoir d'attirer son attention. Corlys en riait beaucoup. La tendresse particulière liant Arys à sa jeune soeur était connue de tous mais alors qu'il cherchait un peu de solitude, elle le poursuivait tel un bébé canard. Interrogeant la jeune mariée sur son époux, il hocha la tête en entendant sa réponse.  « Je suis heureux pour vous alors. »  lui confia-t-il avec une franche sincérité.  « Et je vous souhaite tout le bonheur du monde dans votre nouvelle maison. » Nombreuse était les femmes pour qui cette période était difficile: elle quittait maison et famille pour l'inconnu total, parfois en mieux, parfois en pire. Mais Leonette était bien entourée: si lui ne pouvait s'éterniser à Hautjardin, il savait qu'un des frères de la demoiselle resterait encore quelques jours avant de reprendre la route de CiderHall. Il s'amusa de ses questions. Arys voyageait beaucoup. Beaucoup plus que la plupart des héritiers de Westeros. Depuis la guerre, Arys était habitué à voir du pays mais ses déplacements s'effectuait principalement sur les terres du Roi, parfois dans l'Orage, souvent dans le Bief. Malgré ses prédispositions à faire un grand nombre de kilomètres, il n'avait jamais été très au Nord ou, a contrario, trop au Sud.  « Et bien, ma chère, je pensais retourner à CiderHall avec votre frère, dans un premier temps. J'y ai laissé des effets que je dois récupérer avant de reprendre la route pour Port-Réal où je suis attendu. Je crains de n'avoir de grands voyages à vous conter prochainement ... » s'excusa-t-il subtilement. Ce fut le moment choisit par l'aîné de la fratrie Fossovoie pour mettre un terme aux interrogations de sa petite soeur et proposer une promenade. Hochant la tête à la proposition, il ne put s'empêcher de grimacer, mimant la fausse terreur provoquée par l'ordre de Tanton, pour faire rire la jeune fille.  « Connaissez vous bien Hautjardin ? » lui demanda-t-il alors qu'ils arrivaient en une zone plus peuplée. Arys s'étonnait que peu de regards ne se posent sur eux: elle avait été la reine de la fête de la veille et pourtant, elle se déplaçait ici, telle une anonyme.  
AVENGEDINCHAINS


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty
MessageSujet: Re: à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)   à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) EmptyMar 27 Fév - 13:44


leonette

ft. arys

Chapitre 3


Je suis auprès de trois hommes qui comptent pour moi, les deux premiers sont mes frères, le dernier est comme un frère. Nous discutons ensemble dans une ambiance sereine et douce. Bientôt, je ne les verrais plus … C'est un de mes regrets de ne plus voir mes frères et Arys.
Je commence à parler avec Arys, nous parlons de sa sœur cadette, Zhoé. Une jeune femme que j'apprécie et que je souhaite revoir. Mais quand ? Je l'ignore.

Arys -Bien sur, ma dame. Je gage qu'une fois le message remis, elle ne saute dans la première charrette pour Port-Réal pour tenter de rejoindre Hautjardin.

Leonette – Je vous remercie, et bien sûr, je demanderais qu'on prépare une chambre pour celle que je considère comme une de mes amies. Dis-je avec un grand sourire joyeux.

Par la suite, nous continuons d'échanger quelques mots, ce second sujet concerne mon époux. Je réponds avec franchise à Arys. Mais, suis-je amoureuse de mon époux ? Il est encore trop tôt pour dire que mon cœur lui appartient.
L'homme que je considère comme mon frère continue de me parler, il est heureux pour moi, je continue de lui sourire. Après ceci, je questionne le lord sur ces nombreux voyages, en effet, je sais qu'il a visité différentes contrées ….

Arys -  Et bien, ma chère, je pensais retourner à CiderHall avec votre frère, dans un premier temps. J'y ai laissé des effets que je dois récupérer avant de reprendre la route pour Port-Réal où je suis attendu. Je crains de n'avoir de grands voyages à vous conter prochainement ... 

Leonette – Oh d'accord dis-je avec un petite sourire.

Mon aîné m'ordonne de cesser de poser de questions à son ami, je ne rajoute plus rien, ensuite, Arys mine de la terreur. Je m'empêche de rire, je ne souhaite pas que mon frère aîné et héritier de notre fief me réprimande encore. Je décide donc de lui accorder un grand sourire.

Arys - Connaissez vous bien Hautjardin ?

Leonette – Pas tellement.

Edwyrd – Nous sommes allés à quelques tournois mais après nous ne connaissons point la ville.

Je regarde les différents passants, ils n'ont pas l'air de me reconnaître. Suis-je invisible ? Ou, une autre raison ? Je pose mon regard sur les trois hommes. Peut-être que nous devrons rentrer à la demeure des Tyrell plutôt que rester ici.
Je ne sais quoi faire, je ne parle pas pendant quelques minutes, je réfléchis, je me demande ce qu'on peut faire ici. Pouvons-nous déambuler et acheter des articles auprès des marchands ? Ou, au contraire, rendre cette journée plus ludique.
Je regarde avec attention mon frère Edwyrd, il m'offre un grand sourire. Il me connaît bien, on a toujours été proche. Je me souviens de nos nombreux jeux à Ciderhall. Celyna et Tanton ne participaient jamais à ces derniers … Quoique Celyna a bien voulu me donner un objet lui appartenant pour mon trésor. En pensant à ceci, je me  souviens de mes retrouvailles avec Edwyn. En effet, ce ménestrel si cher à mon cœur a été mon partenaire pour cacher un trésor près d'un arbre.

Edwyrd – Tu penses à quoi Leonette ?

Leonette – Et bien, on pourrait visiter la ville mais … On pourrait rendre ceci plus ludique. Je souris malicieusement. Par exemple, l'un de nous pourrait chercher un objet et on devrait le retrouver dans la ville ?

Je regarde attentivement les trois hommes, je ne sais pas si mon idée leur plaît ou si au contraire, cette dernière leur semble farfelue et grotesque. Je pose mon regard sur Arys.

Leonette – Peut-être que ce jeu vous semble bien innocent mais au moins nous souviendrons de cette journée. S'il vous plaît, nous pouvons tenter de le faire ? Une partie ?

Je fais mon regard angélique en espérant qu'il cède, mon frère Tanton croise ses bras et il regarde les deux autres hommes. Je prends une profonde inspiration sans rien rajouter de plus. À quoi bon ? Ils veulent jouer, tant mieux, sinon, on trouvera autre chose pour cette journée.





leonetteà l'aurore d'une nouvelle vie
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty
MessageSujet: Re: à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)   à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
à l'aurore d'une nouvelle vie (pv arys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Vers une école nouvelle dans les Nippes
» Stargate Loto : 22 au 26/03 (Nouvelle règle ! )
» L’amerique du sud, nouvelle terre d’acceuil pour la main d’oeuvre haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: