RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyVen 19 Jan - 18:11

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Rowan10



Andrew & Abigaëlle

Les cris parvenaient jusqu'aux oreilles du jeune garçon qui se trouvait au fond du couloir. Il patientait depuis que cela avait débuté, on l'avait interdit d'aller voir sa mère tant qu'elle n'avait pas fini le travail à l'oeuvre et cela durait depuis plusieurs heures. Les larmes dégoulinaient sur les joues d'Andrew, qui avait peur, craignant de perdre sa mère et ne sachant pas réellement ce qu'il se passait. Il ne comprenait rien, trop jeune pour avoir conscience de ce qu'il se passait, dans la pièce au bout du couloir. On avait tenté de lui expliquer de nombreuses fois ce qu'il allait se passer et s'il comprenait très bien pourquoi sa mère était ronde, pourquoi son ventre était bombé, il gardait une peur ancrée au fond de lui, profondément, ne voulant pas le quitter. Puis les cris cessèrent brutalement, laissant un vide. Pesant sur ses frêles épaules, alors qu'à la place, des pleures prirent place et inondèrent la demeure ancestrale de la maison Rowan. « Lady Rowan a mis au monde une fille, mon seigneur ! » La voix s'était faite plus haute que les pleurs, qui s'amenuisaient et Andrew vit son père passer sortant d'une pièce adjacente. Il s'avança d'un pas, comme pour tenter d'attraper son père en chemin. « Père..! » Sa voix, fluette et encore enfantine, avait tenté de se frayer un chemin dans le brouhaha ambiant, sans succès. Il vit cependant l'ombre du mestre arriver aux abords de l'ouverture de la porte, exécutant un geste pour l'inviter à entrer et à pleines jambes, Andrew courut. Comme si sa vie en dépendait, il allait le plus vite possible, aussi vite que ses frêles jambes lui permettait. En entrant, il vit sa mère tenir dans ses bras un bébé et accolé se trouvait son père, qui laissait entre-apercevoir un fin sourire. L'enfant s'approcha, invité d'un geste de la main par sa mère et il se plaça du côté du lit où son père n'était pas. Sa mère pencha légèrement le bébé, pour que son grand frère puisse le voir. Un rire doux s'échappa des lèvres du garçon, avec que cette fois, se fut une larme de joie qui quitta son œil pour dégouliner sur sa joue. « Elle est toute bizarre ! » Une remarque qui pourtant démontrait parfaitement le bonheur de l'enfance, qui approcha ses doigts pour caresser la joue de sa petite sœur.

***

La journée touchait à sa fin, après que le jeune garçon, maintenant âgé de dix ans, ait passé tout son temps à soit s'entraîner, soit apprendre ses leçons. Les seules secondes qu'il avait pu accorder à sa sœur était lors du déjeuner, mais il avait ensuite dû retourner à ses cours. Mais une fois tout cela finit, il avait quitté la pièce où ses leçons avaient lieu et s'était mis à déambuler dans les couloirs, se dirigeant vers ses appartements. Il connaissait l'endroit par coeur, y ayant toujours vécu. Il savait où chaque fenêtre se trouvait, habitué à y marcher. Mais perdu dans ses pensées, regardant dès que possible l'extérieur, il fut soudainement poussé alors que quelque chose s'accrochait à lui ; un sourire perla sur ses lèvres, tandis qu'il tournait simplement la tête en arrière. « Abi ! » Il appelait rarement sa soeur par son prénom entier, c'était souvent quand il était en colère. Tout le temps, même. « Tu veux vraiment ? » Il n'avait que dix ans et avec cela, toujours la même voix fluette et enfantine. Il n'était encore qu'un enfant et avait la sale manie de ne pas terminer ses phrases, encore moins avec sa fleur. Attendant un signe de validation, il fléchit légèrement les jambes pour s'abaisser et laissa sa soeur monter. Aussitôt, il se mit à courir, difficilement, avec sa soeur sur les épaules ; il était jeune, mais assez grand pour cette effort. Il ne la gardait jamais longtemps sur le dos mais autant que possible, pour lui faire plaisir. Et il adorait passer du temps avec sa soeur, c'était toujours un plaisir pour lui. « Tiens-toi ! » Il avait légèrement hurlé ses paroles, sans s'en rendre compte. Mais il la sentait glisser.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 869
Date d'inscription : 11/03/2017

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyVen 19 Jan - 23:21

J'avais de nouveau glissé entre les doigts de ma septa. J'étais un petit oiseau, du moins c'était ce que maman disait, un petit oiseau qui s'échappait dés qu'on tentait de le mettre en cage. Moi j’aimais bien cette image de petit oiseau. J'aimais bien les oiseaux, je chantais avec eux le matin en attendant qu'on vienne m'habiller. J'aurais aimé passer du temps avec Andrew, mon grand frère, mais ma septa me traînait derrière elle et comme je ne faisais pas de colère, mais que je me sauvais, c'était amusant à faire. Je restais sage un long moment, puis … Pouf ! Disparu !

Je courrais dans les couloirs, ma robe me gênait et je voulais vite trouver mon frère pour voler quelques instants avec lui, je trébuchais sur un tapis, il eut un petit craquement, un des volants de ma robe, mais tant pis ! Je continuais ma course et je finis par voir mon grand frère. Il était déjà si grand et si fort ! Et puis lui au moins il me laissait grimper sur son dos, j'aimais bien être avec lui ! Il était le meilleur ici ! Je m'approchais de lui et tirais sur sa manche avec un petit sourire angélique. Il avait parfaitement compris. « Oui ! S'il te plaît Andrew ! » J'aimais bien quand il m’appelait Abi ! Abigaëlle c'était trop long, puis les oiseaux ils aimaient pas le chanter. Je grimpais lestement sur son dos et m'agrippais à lui de mes petites mains et posais mon menton sur son épaules. Dès qu'il se mit à courir je me mis à rire si bien que mes mains commencèrent à lâcher le tissu. Ce fut le rappel à l'ordre de mon frère qui me fit resserrer ma prise. Au détours d'un couloir alors que nous courions je vu brusquement ma Septa qui ouvrit grand la bouche de colère et ses petits yeux lancèrent des éclairs « Grand Frère attention ! ». Trop tard ! Elle fonçait droit sur nous, folle de rage et avec moi sur le dos mon frère ne pourrait aller loin. La punition tomba, je n'eus plus le droit d'aller voir Andrew pendant deux jours.

******

J'ai neuf ans … Je devais apprendre à danser. Mais danser seule n'a pas d'intérêt, mais ma septa ne lâche rien et me fait encore et encore danser seule dans une salle vide, sans musique. C'est barbant et je n'aimais pas ça, danser seule. Elle sortit un moment et je tournais sur moi même et chantonnant une petite contine. Les jupons de ma robe rose pâle se gonflèrent autour de moi et je soupirais. Je ne voulais pas danser seule. Ce n'était pas amusant et il n'y avait aucun intérêt, on ne dansait pas seul ! J'eus soudain une idée ! Andrew était là aujourd'hui ! Je sortis de la salle en courant, comme à chaque fois que j'allais voir mon frère. Cette fois il était au terrain d'entraînement. Je m'accoudais à la barrière de la lisse et dévorais du regard mon frère qui se battait mieux qu'un lion, même comme ça on avait l'impression qu'il dansait. J'attendis la fin du combat pour lui faire un grand signe du bras. Je lui souris dès qu'il fut près de moi « Andrew ! J'ai leçon de danse … Mais je n'y arrive pas toute seule, tu veux bien danser avec moi s'il te plaît ? » je lui refis un grand sourire, il ne venait pas souvent nous voir, c'était aussi un moyen de passer du temps avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptySam 20 Jan - 17:27

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Rowan10



Andrew & Abigaëlle

Il était de retour au sein de la demeure de sa maison, pour quelques jours seulement. Une petite pause dans son écuyage, si l'on pouvait le dire ainsi. C'était rare qu'il revienne chez lui, mais quand c'était le cas, un sourire ornait toujours ses lèvres car il savait qu'il allait revoir sa mère et sa sœur. Mais il avait toujours bien des choses à faire, car même s'il rentrait, il devait quand même faire tout ses entraînements et toutes ses leçons. Ce qui lui prenait la grande majorité de sa journée, l'empêchant de passer du temps avec sa soeur qu'il voyait déjà bien peu durant toute l'année. Et actuellement, il se trouvait dans la cour de Boisdorés, les coups s'enchaînant et faisant résonner le bruit des lames de bois. Andrew était toujours dans un certain état quand il faisait ses entraînements, toujours dans ses plus profonds retranchements car son père avait spécifié au maître d'armes qu'il devait absolument y aller fort. Il ne voulait pas que son aîné ne soit pas doué aux armes et selon-lui, le meilleur moyen pour être un excellent chevalier, était de passer tout son temps à s'entraîner. Le jeune chevalier comprenait bien sa façon de faire et était plus que d'accord, même s'il souffrait bien souvent des douleurs des coups qu'il se prenait. Et souvent, les yeux de son père étaient rivés sur lui. Il observait, attendant de voir la moindre faille que son fils pouvait montrer, comme pour la lui rappeler ensuite. La situation était pesante. Soudainement, Andrew tomba au sol et le maître d'armes annonça que l'entraînement était fini pour aujourd'hui. Le jeune garçon se releva, se dirigeant pour poser son épée jusqu'à voir sa sœur et allait vers elle. « Vu que l'entraînement est fini, je peux venir oui ! » Sa voix était enjouée, il ne cachait pas son envie d'aider sa sœur pour sa danse. Alors il la suivit presque aussitôt, jusqu'à arriver dans la salle et, même s'ils n'avaient pas de musique, ils se mirent à danser. « Tu danses de mieux en mieux ! » Elle dansait encore comme une enfant et après tout, c'était normal ; cinq années les séparaient. Il était déjà âgé de quatorze ans mais il appréciait toujours autant passer du temps avec sa sœur, même si elle était bien plus petite que lui. Pendant toute la fin d'après-midi, ils dansèrent ensembles. Quelques fois, sa sœur lui marchait sur les pieds et ils partaient ensembles dans un rire, tout ce qu'il y avait de plus enfantin. Cependant, sa voix commençait à muer et quelques fois, elle tressaillait. Quand il riait, quand il parlait surtout. Mais qu'importait, cela faisait plus rire qu'autre chose.

* * *

C'était enfin fini, il était enfin de retour. Définitivement. Mais depuis hier, il n'avait pas pu voir personne si ce n'était son père, qui l'avait convoqué dans une réunion formelle. Pour lui faire prendre des responsabilités, disait-il. À peine était-il rentré et avait-il été accueilli qu'il l'avait rejoins dans son bureau ; quelques félicitations avaient fendues le silence installé mais c'était tout. Andrew n'en avait pas demandé, de toute façon, cela l'importait peu. Son père pouvait cependant remarquer comment était devenu son fils, grand, légèrement bâti et se tenant dans une posture digne mais pourtant humble. Son père lui avait expliqué qu'il comptait l'envoyer quelques fois ailleurs, pour le représenter comme à Hautjardin et cela avait ravi le jeune garçon, de tout juste seize ans. Mais aujourd'hui, il attendit la plupart de la matinée dans sa chambre, ayant le droit à cette journée de repos. Il savait que sa petite soeur n'allait pas tarder à venir le voir, que ça n'était qu'une question de temps alors il répondait simplement à ses missives. Puis, la porte s'ouvrit sans aucune délicatesse sur la petite fille de la famille, sur sa soeur adorée. « Ma petite soeur d'amour ! » L'exclamation se lisait dans sa voix, enjouée. « Tu as grandi, depuis le temps ! » Il s'approcha d'elle et s'abaissa, l'enlaçant avec force, peut-être trop, de ses bras. « Tu m'avais tellement manqué ! » Il l'écarta légèrement de lui, l'observant lentement. Elle commençait à obtenir des traits doux, extrêmement féminin. Elle devenait une femme et c'était quelque chose qui lui faisait bizarre. « Il faut que tu me racontes tout ce qu'il s'est passé depuis que nous ne nous sommes pas vu ! » Il semblait réellement enjoué de pouvoir passer du temps avec sa soeur, car depuis longtemps, ils passaient plus beaucoup. « Tu veux aller te balader avec moi ? » Une proposition simple, mais peut-être préférait-elle rester ici. Mais lui avait envie de pouvoir se balader dans leur demeure.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 869
Date d'inscription : 11/03/2017

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyDim 21 Jan - 20:15

Je montais quatre à quatre les marches menant à la chambre de mon frère. Il était de retour ! Il était de retour ! Mon Andrew était de retour ! Enfin ! Mais j'avais eu interdiction de le voir hier, j'avais dû encore une fois m'occuper de Thaddeus que j'avais finis par chasser de mon entourage pour être tranquille et profiter de la solitude des jardins.Mais enfin aujourd'hui je pouvais voir mon grand frère chéri. J'avais chassé sans aucune douceur Thaddeus qui s'accrochait à mes jupons en réclamant je ne sais quoi. J'en avais assez de lui. J'arrivais essoufflée en haut des escaliers mais j'ouvris en grand la porte. Andrew était là et il était tout aussi content de me voir

« Grand frère de mon cœur ! »

Je l'enlaçais en retour et le serrais aussi fort que je pouvais même si j'étais un peu vexé qu'il se baisse pour me prendre dans ses bras, j'avais grandis ! Mais il le souligna lui même et je l'embrassai sur la joue. Il avait dit ce que je voulais dire, je n'avais rien à rajouter. Il voulait que je lui raconte tout ? Pas de problème. Je lui saisis la main ravie qu'il me propose une ballade. Je n'avais pas envie de rester ici de peur que Thaddeus ne me le vole.

« Oui avec plaisir ! Une ballade à cheval dans les bois ! Tu verra je monte mieux que lorsque j'avais cinq ans. »

J'éclatais de rire et le tirai derrière moi pour vite aller aux écuries, ma tenue n'était pas des plus adaptée pour la monte, mais je n'avais pas envie d'attendre. Une fois bien caché dans les bois, je pris son étalon et il monta Espérance alors que je lui racontais tout en détails en essayant de ne rien oublier. Je saisis la grande main de mon frère dans la mienne et lui souris

« Bon retour à la maison grand frère ! »

***

J'avais douze ans, j'étais dans les jardins, à l'abri sous un arbre il pleuvait un peu, mais rien de bien grave, la preuve en été qu'il y avait du soleil en même temps et je m'étais fais salement disputé par ma septa. Je n'avais aucune envie de rentrer, je préférais la solitude des jardins. Je ravalais mes larmes avec fermeté pour ne pas paraître faible. Je levais la tête vers les branches, j'y entendais des oiseaux chanter. Je souris un peu et ouvris la bouche pour chanter une petite mélodie. Ils se turent et je m'arrêtais. Après quelques secondes ils répondirent. Je ris doucement et recommençais une nouvelle fois sur une mélodie plus complexe. C'était amusant, si amusant que je ne faisais pas attention à la pluie qui mouillait doucement ma robe. Je ne m'arrêtais que lorsque j'entendis quelqu'un derrière, derrière une hais.

« Qui est là ?! »

Je détestais qu'on m'espionne lorsque je chantais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyLun 22 Jan - 13:55

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Rowan10



Andrew & Abigaëlle

Depuis son retour, Andrew était partagé entre de nombreuses activités. Il devait continuer ses entraînements, moins par obligation que par envie, car il considérait cela nécessaire pour demeurer bon et être davantage meilleur. Il savait pertinemment qu'il y avait de nombreux excellents chevaliers en Westeros mais surtout, dans le Bief et que les deux meilleurs étaient clairement au sein de leur maison suzeraine. Il voulait égaler ces deux chevaliers, être à leur hauteur pour un jour gagner contre eux dans un tournoi. Pas par orgueil, mais par fierté. Pouvoir montrer à la jeune rose qu'il est aussi bon que ses frères, qu'il pourrait la protéger mais il savait de toute façon très bien qu'un tournoi ne valait rien à ce sujet. Les joutes n'avaient pas sa préférence, au contraire, il préférait les combats au sol, ce qui était plus rare mais qui par contre, était beaucoup plus réaliste ; lors des guerres, on ne voyait, à sa connaissance, pas des hommes tenant d'imposantes lances sur des chevaux. Sur des cheveux, oui, mais pas avec ces lances cela dit. C'était de là que venait sa préférence. Hormis cela, il continuait d'apprendre ses leçons, de lire des livres sur les finances, l'histoire ou la géographie tout en gardant quelques temps pour sa soeur, sans jamais en garder pour son petit frère. Aujourd'hui, ses leçons finies, il avait décidé de se rendre dans les jardins pour voir sa soeur et rapidement, avait entendu un chant mélodieux parvenir jusqu'à ses oreilles. L'odeur des fleurs et autres plantes emplissait ses naseaux, mais ce n'était pas cela qui attirait son attention, ni même les clapotis du petit étang qui se trouvait dans leur cour. Prenant son élan, il se dirigea avec vigueur en direction. La voix qui l'attirait, il la reconnaissait plus que bien, cette voix mystique qu'il avait souvent entendue quand il revenait ici. Sa très chère et encore jeune soeur. La pluie ne semblait pas la déranger, elle continuait jusqu'à s'arrêter quand elle entendit un bruit, mon arrivée. « Ce n'est rien, petite soeur. ce n'est que moi. » Il s'approcha d'elle, lui souriant tout en la regardant de sa hauteur ; il était vraiment plus grand qu'elle. Elle était encore une enfant, après tout et des fois, il l'oubliait. « Tu chantes si bien... mieux encore qu'il y a quelques temps, pourtant, c'était difficile de faire plus ! » Il la taquinait, en lui offrant un sourire amusé. « allez viens petite soeur, tu vas attraper froid. Il faut que tu rentres. » Il l'invita à le suivre d'un geste de la main et prit sa route vers l'entrée de leur demeure. Il avait cependant attendu qu'elle soit à ses côtés, afin d'être sûr qu'elle ait ne le suive car il ne savait que trop bien à quel point la jeune femme pouvait n'en faire qu'à sa tête.

* * *

Les sabots des chevaux frappaient le sol herbeux, alors que leurs hennissements se faisaient quelques fois entendre. Andrew se trouvait sur son cheval, un haut étalon d'un noir de jais à la crinière longue. Un étalon massif, qui semblait être d'une force conséquente, loin d'un noble étalon blanc que l'on trouverait en quantité au sein du Bief. Il avait voulu un cheval de qualité et son père en avait mis le prix. Sa soeur, elle, était sur une jumeau encore jeune, du nom de Espérance. Mais malgré cela, elle allait bien vite et ne perdait pas de temps. « Ralentis Abigaëlle, je n'ai pas envie que tu tombes ! » Il savait très bien que s'il arrivait quelque chose à sa charmante petite soeur, ça serait sur lui que ça retomberait. Comme toujours, il était responsable d'elle mais c'était normal, juste qu'elle ne faisait pas spécialement attention. Une fois arrivé à ses côtés, ils ralentirent. « Tu veux monter sur le mien ? » Il attendit simplement validation de sa soeur pour descendre, avant qu'elle ne quitte elle-même sa jument. « Sois calme, sinon elle va s'exciter. » Il aida sa soeur à monter dessus, puis tout en tenant sa jument, les deux Rowan se mirent à avancer lentement. Andrew constatait bien que sa soeur appréciait ce moment et il était toujours fier quand elle était heureuse grâce à lui. Il avait à coeur le bonheur de sa soeur, jamais il n'irait contre cela, il ferait tout pour elle. Mais des bruits de pas, en arrière, lui firent soudainement tourner la tête. Il vit son petit frère, Thaddeus, se tenant là. « Je veux aussi monter sur ton étalon ! » Il avait hurlé cela à plein poumon, à l'intention de Andrew, qui fronça les sourcils toujours en le regardant. Leur frère s'approchait davantage, à quelques mètres d'eux. Mais ces mètres disparaissaient au profit de quelques centimètres seulement. « Si vous me laissez pas monter, je vais le dire à père ! » Andrew se demandait comment il avait bien pu faire pour arriver jusque là, même s'il avait sûrement fait croire aux gardes qu'il était avec eux. Et il n'appréciait pas cela. « Répète ? » Andrew avait prononcé ces paroles d'une voix provocante et sèche, alors que son frère commençait à répéter. Mais le jeune chevalier le coupa. « Tu ne diras rien, car tu sais très bien ce qu'il va arriver si tel est le cas. Tu sais très bien à quel point je vais te mener la vie dure si tu oses l'ouvrir. Tu ne monteras pas sur mon cheval et on va rentrer, tu vas retourner faire tes leçons. On sait tous les deux que tu n'as pas le droit d'être là. » Les yeux de Thaddeus s'embrumèrent de plus en plus au fil des paroles de Andrew, qui étaient menaçante et d'un froid intense. Il n'avait laissé parler aucun sentiment, il avait dit cela d'une traite. Il ne supportait pas du tout son petit frère, qui essayait toujours de s’immiscer entre les deux et cela l'énervait de plus en plus.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 869
Date d'inscription : 11/03/2017

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyLun 22 Jan - 19:32

J’adorais la sensation du vent sur mes genoux, surtout lorsque je galopais avec mon frère. Je me couchais d’avantage sur l’encolure de ma jument, mais la voix de mon frère me rappela gentiment à l’ordre et je ralentis avant d’arrêter ma jument. J’avais les joues rouge comme des pommes et mes cheveux désordonnés par notre course. Il me proposa de monter son étalon. J’eus un large sourire et hochai vigoureusement la tête. Je pris une profonde respiration pour me calmer avant de mettre pied à terre et de me hisser sur le puissant étalon aux crins noirs. Je lui murmurais à l’oreille pour le calmer en passant ma main sur son encolure. Il renâcla un peu mais avec quelques murmures supplémentaire. Je souris avant de me retourner surprise par la voix criarde de mon frère. Le cheval surprit fit un écart, mais je le calmais et fusillai du regard mon frère, petit. L’idiot ! Je retiens un grognement et murmurai à l’étalon de mon frère qui s’agita. Je toisai Thaddeus que Andrew calma instantanément. Mais nous devions vraiment rentrer, j’attendis que Thaddeus s’éloigne un peu pour diriger le cheval vers mon frère.

« Une petite course et on rentre s’il te plaît ? »

***

Je dormais si bien, un sommeil léger et paisible pour une fois. D’habitude je me levais avec le soleil, mais cette fois je restais un peu au lit, la tête dans mes bras à profiter des brumes du sommeil encore un peu, juste encore un peu. J’avais rejeté une partie des couvertures ayant trop chaud. La porte s’ouvrit. Sûrement l’une des servantes qui venait me réveiller. Mais c’est étrange … Je luttais contre le sommeil en sentant une main sur ma cuisse. J’ouvris en grand les yeux. Un homme, un jardinier se tenait au dessus de moi, une mine étrange sur le visage. Il était nu au niveau de la taille. Je poussais un cris mais il me couvrit la bouche et m’attrapa la main. Je lui mordis de toute mes forces en me débattant. Il me lâcha avec un juron et je hurlais le prénom de mon frère. Il me gifla de toutes ses forces, mais je continuais à me débattre en appelant à l’aide. Je lui plantais mes ongles dans la joue et ruais comme je pouvais pour me dégager. Andrew ! À l’aide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyMar 23 Jan - 6:56

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Rowan10



Andrew & Abigaëlle

Andrew s'était levé en même temps que le soleil, pour se préparer pour l'entraînement matinal, celui qu'il faisait obligatoirement chaque matin, non pas par devoir, mais par envie d'être toujours meilleur chevalier. N'importe qui ayant ds lacunes s'entraînant assez pouvait devenir, il en était persuadé même si certaines personnes bénéficiaient d'atouts naturels dans ce domaine. Mais pour l'heure, il vagabondait encore dans les couloirs, d'un pas lent tout en contemplant l'extérieur de leur demeure par les quelques fenêtres qui se trouvaient sur sa route ; l'arbre si particulier de la maison Rowan se dressait au centre de la cour, toujours aussi fier, comme tous les membres de cette maison. Mais la tranquillité des lieux fut rapidement brisée, par des cris provenant de la chambre de sa petite soeur. Elle, sa soeur, l'appelait à l'aide et rapidement le jeune garçon s'y rendit et entra, poussant la porte avec force. Voyons l'homme sur le lit de sa soeur, le reconnaissait, il courut jusqu'au lit et l'attrapa au niveau des épaules pour le tirer et en arrière, le faisant tomber hors du lit et sur le sol. Le jeune garçon ne fit pas attention au fait qu'il était nu en dessous de la taille, se plaçant seulement au dessus de lui et l'attrapant au niveau du col avec une main, puis commençant à le frapper au visage avec une férocité qui se lisait dans chaque trait de son visage alors que le sang commençait à tapisser son poing. Mais une poigne de fin vint attraper le jeune chevalier au niveau des épaules et le relever, l'empêchant d'aller plus loin ; son père, qui venait d'arriver à temps alors qu'Andrew le dévisageait, sans montrer le moindre signe de clémence. « Andrew ! » La voix de son père parvint jusqu'à ses oreilles alors qu'il s'avançait de nouveau, violemment, avec un regard presque de tueur. « Calme-toi, c'est un ordre. » Au même instant, des gardes portant le blason de la maison arrivèrent dans la pièce et le lord fit un simple geste de la main, leur indiquant d'emmener Dareon. Andrew dévisageait son père, ne le quittait pas des yeux. « Il a essayé de la violer ! Votre fille ! Agissez un peu ! » Il s'emportait, n'était pas mettre de lui-même mais aurait été prêt à tuer l'homme qui avait tenté d'être violent avec sa soeur. Si son père n'était pas arrivé, il serait allé jusqu'au bout et n'aurait pas lâché. Andrew serrait les poings, le sang toujours sur son poing. Il avança et passa à quelques centimètres de son père, venait se placer sur le lit à côté de sa soeur sans pour autant changer de visage, toujours extrêmement tendu. « Tu vas bien ? Il ne t'a rien fait, j'espère ? » Sa voix était dure et inflexible, tout le contraire de rassurante. Il le savait et ne le cachait pas, ne comptait pas aller contre. Cependant, cela sonnait comme une menace, pas envers sa soeur mais celui qui avait tenté de la violer. Il respirait un coup, bruyamment, tel un taureau avant d'expirer. Son père s'approcha d'eux. « Je veux tout savoir Abigaëlle. » Lord Rowan était prêt à faire la lumière sur ces événements, il ne comptait pas lâcher et s'il fallait exécuter Dareon, il le ferait, car il ne méritait que cela pour avoir touché à son précieux joyeux. Andrew tentait de se contrôler, de se calmer même si cela était dur, il serrait ses mains les unes dans les autres, il ne regardait même pas sa soeur, préférant se concentrer sur le mur qui se trouvait juste en face de lui. Il se concentrait dessus, tout en écoutant ce qu'il allait se dire. Il voulait entendre la version de sa soeur, même s'il se doutait qu'elle n'était responsable de rien ; lui par contre l'était de tout et méritait de finir eunuque. Et il lui trancherait ses parties lui-même, si cela pouvait lui permettre de se détendre à ce sujet. Mais il ne savait que trop bien qu'il aurait le choix dans sa sentence, comme toujours.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 869
Date d'inscription : 11/03/2017

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyMar 23 Jan - 9:19

Je me débattais en criant, mais il était plus fort que moi. Quelqu’un ! Mon frère jaillit soudain de derrière et saisit l’homme par les épaules avant de le jeter au sol avant de se mettre à le frapper. Je reculais précipitamment le plus loin possible des deux hommes en tirant à moi ma couverture. Mon père arriva suivit des gardes et réussit à arrêter mon frère alors que les gardes trainaient hors de la pièce l’homme au visage ensanglanté. Je tremblais mais je ne me jetais pas au cou d’Andrew, je ne voulais pas que quelqu’un me touche, je resserrais autour de moi les pans de ma couverture en essayant de reprendre mes esprits. Je pris une profonde respiration pour récupérer ma voix

“ … J’étais entrain de me réveiller doucement ... J’ai entendue la porte s’ouvrir, j’ai cru que c’était les servantes, mais il a touché mes jambes. Il … Il .. Il a tenté de … me faire taire, je l’ai mordu et me suis débattus. Il m’a giflé et .. et .. “

Je sentis les larmes rouler sur mes joues et je regardais Andrew incapable d’aligner un autre mot. Mon père s’approcha de moi et tendit la main. Je me jetais en arrière et il suspendit son geste, cherchant à croiser mon regard. j’avais l’impression que c’était l’autre qui voulait encore me toucher. Mon père ôta sa cape et m’enveloppa dedans, je ne résistais pas, souhaitant rester le plus possible couverte, après un instant, il me saisit délicatement le menton entre ses doigts et je pris sur moi pour ne pas me dégager, son regard était empli d’une fureur sans nom mais pourtant il parla tout doucement

“ Je te jure qu’il va le payer ma chérie. Je te le promets, il s’en repentira. Andrew tu reste avec elle, je vais envoyer chercher Bethany et la septa. “

Il murmura quelque chose à mon frère en lui désignant ses poings encore couverts de sang et il disparu d’un pas vif. Je fixai la porte quelques secondes avant de regarder à nouveau mon frère. Je ne comprenais pas ... Je ne comprenais pas pourquoi ce jardinier avait tenté de faire ça. Je ne lui avais rien fait, je ne lui avais jamais parlé … j’ouvris de nouveau la bouche et un filet de voix en sortie

“ Andrew ? Pourquoi ? “

Il n’y avait que cette question, pourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi moi ? Pourquoi … Pourquoi ? Je sentis, enfin, le goût du sang sur ma langue, il m’avait fendu la lèvre en me giflant. Je levais à nouveau les yeux vers mon frère en un appel à l’aide silencieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyVen 23 Fév - 17:37

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Rowan10



Andrew & Abigaëlle

Andrew ne comprenait pas totalement ce qu'il venait de se passer. Il n'arrivait pas à concevoir qu'une personne s'en prenne d'une telle façon à sa soeur, quand bien même elle était une femme ravissante, cela ne justifiait nullement une telle action. Le chevalier jouait avec ses mains, observant le sang qui recouvrait et ne laissait que la colère comme émotion dominante dans les traits de son visage. « Tu as bien fais de te défendre, j'espère qu'il n'a pas eu le temps de te faire quoique ce soit. » Il ne détournait pas les yeux de ses mains, ses paroles n'ayant pas pour but d'avoir une quelconque réponse. Il n'arrivait pas à se calmer, l'énervement était toujours bien présent et si celui qui avait osé faire cette ignominie se trouvait encore devant lui à cet instant, il n'aurait pas hésité une seconde à lui faire payer plus encore. Il avait eu de la chance que le père du chevalier était arrivé, il ne se serait jamais arrêté dans le cas contraire. Il écouta attentivement les paroles de son père quand il attrapa le menton de la jeune fille entre ses deux, puis quand il lui murmura quelque chose. Andrew ne changea pas de place, se tournant un peu plus vers sa petite sœur. « Père lui fera payer, tu sais très bien qu'il ne laisserait jamais s'en sortir impunément quelqu'un s'en étant pris à son joyau le plus précieux. » Ses paroles étaient sincères, véridiques. Par rapport à tout ses enfants, c'était de la jeune fille que le lord Rowan était le plus proche et sûrement, aimait le plus. Mais le chevalier n'en était nullement gêné et encore moins en cet instant, où il espérait bien que cet amour qu'il éprouvait pour sa fille serait utile plutôt que rester une nouvelle fois inactif, car le jeue homme voyait son père d'une telle façon. « Il n'y a pas de raison à une telle chose. » Il marqua une pause en la fixant durement, ne détournant pas son regard. « Tu es une fille bien née et ravissante, c'est tout ce qu'il pouvait espérer venant d'une demoiselle telle que toi. » Il serra son poing, énervé à ces simples paroles. « Je suppose que la mort ne le dérangeait pas, tant qu'il pouvait avoir ce qu'il voulait. Mais il ne l'a pas eu, n'est-ce ? » De nouveau, il laissa un léger temps mort, mais reprit quasiment aussitôt, d'une voix dure. « N'est-ce pas ? » Il se leva ensuite, se dirigeant à l'autre bout de la pièce où il attrapa un linge, essuyant ses mains et frottant le sang qui avait commencé à sécher, cherchant à en faire partir le maximum. « N'hésites pas si tu as besoin de quoique ce soit, si tu veux que je te laisse, je peux partir. » Andrew savait qu'il n'était pas la meilleure aide, pas dans ce genre de situation où c'était davantage celle d'une mère qu'il fallait. Elle saurait la conseiller pour faire face à une telle situation, lui n'y connaissait absolument rien. Il ne voyait pas quoi lui dire, si ce que le coupable, ce vulgaire jardinier, allait être puni sévèrement, qu'il n'aurait pu l'espoir d'un avenir radieux. Seule une femme pouvait réellement la comprendre et lui dire quoi faire, comment surmonter une telle épreuve. Il pouvait être de très bons conseils, mais pas en cet instant. Il se laissait bien trop aller à la colère à cet instant, ses paroles ne risquaient pas d'être sensées. Leur mère arriva rapidement dans la chambre, d'un pas vif en lançant simplement un regard colérique à son fils, mais il comprit rapidement que ce n'était pas dû au fait qu'il avait pris la défense de sa sœur. Andrew restait à l'opposé de la pièce en observant, préférant rester loin. En voyant les larmes qui menaçaient les joues de sa sœur quand leur mère s'apprêtait à parler, il se dirigea vivement vers sa sœur et d'un geste puissant, lui attrapa le bras pour la tirer hors du lit. « Viens, allons nous promener dans les jardins, cela te fera du bien. » Il lui adressa un fin sourire, espérant qu'elle le suive.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 869
Date d'inscription : 11/03/2017

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. EmptyDim 25 Fév - 16:05

« Il n’a rien eut le temps de faire … Je me suis trop débattu et tu es arrivé à temps … »

J’essuyais encore mes larmes en observant le dos de mon frère, toujours enroulé dans la cape de mon père, il était rassurant, même remplit de colère. Non le jardinier ne m’avait rien fait subir, si ce n’est la claque, je m’étais trop débattue et Andrew était arrivé à temps, je ne sais pas si j’aurais pus résister encore longtemps à la force de l’homme. Je frémis en repensant à ses mains sur mes jambes … Il avait osé tenter cela juste parce que j’étais inaccessible et qu’il me désirait ? Je ne comprenais pas. Et je crois que je ne voulais pas comprendre. J’observais mon frère s’éloigner pour se nettoyer les mains … Il ne voulait pas rester un peu avec moi ?

Ma mère arriva pour le remplacer et elle s’assit près de moi, jetant un regard froid à mon pauvre frère qui n’avait rien fait de mal. Tendrement elle me caressa la joue et j’eus un tout petit sourire avant de me poser contre ma mère qui vérifia avec tendresse que je n’avais rien et qui me donna un petit verre d’alcool très fort qui m’arracha la gorge et qui m’éclaircit un peu l’esprit, elle m’obligea aussi à manger un morceau de pain tout blanc.

Je fus surprise quand mon frère me fit me lever d’un mouvement de bras. Je récupérais au vol la cape de mon père en jetant un œil à ma propre tenue. Tant pis ! Je ne voulais pas rester dans ma chambre. Ma mère m’observa avec attention et déclara qu’elle s’occupait de faire ranger ma chambre et la nettoyer de fond en comble. La connaissant elle ferait aussi porter des fleurs et des herbes aux vertus apaisantes. Je m’enroulais dans la cape de mon père et agrippai le bras de mon frère en essayant de sourire.

« Je te suis grand frère … »

Je voulais sortir et changer d’air, le plus rapidement possible, et je savais que je pouvais compter sur lui pour m’aider en cas de besoin, comme maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty
MessageSujet: Re: L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.   L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arbre est le blason de notre famille et d'or est notre amour mutuel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre alimentation
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» [Elfes] Blason de Thranduil et statut de messager
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» Sceau et blason du Comté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: