RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) EmptyMar 16 Jan - 21:30

Une nuit quelque peu froide, mais au moins de sa fenêtre elle voyait la lune. La vitre la déformait un peu, elle ressemblait à un gros œuf, le genre d'œuf qu'elle allait prendre au poulailler tôt le matin. Lyanna n'était pas sur l'île aux ours, mais à Winterfell. L'air était différent, plus sec, les couvertures avaient une odeur de cheminée, mais pas la même cheminée que chez elle. Elle ne savait pas comment le décrire mais elle aurait pu deviner qu'elle n'était pas chez elle juste à l'odeur, a l'atmosphère. C'était peut être pour cela qu'elle n'arrivait pas à dormir, ce n'était pas son lit. Non pas qu'il soit inconfortable, non pas qu'elle n'était pas contente d'être ici, mais c'était juste différent. Lyanna se retourna dans son lit pour finir sur le dos à observer les détails du plafond. Elle partageait sa chambre avec sa mère qui avait prit le lit le plus près de la porte. Lyanna soupira doucement et se repassa quelques faits du banquet. Elle avait aimé discuter avec Robb, elle avait mangé des pommes de terre, elle les avait écrasées dans son assiette et ne les avait même pas finies. Parce qu'il y avait Arya et qu'il n'était pas possible de rester au même endroit quand elle était dans les parages. Lyanna et elle s'entendaient toujours bien, non pas parce qu'elles étaient forcées de s'entendre en ayant le même âge comme un couple qu'on marie par arrangement mais parce qu'elle lui est toujours apparue différente. Elles avaient bu du vin, un peu et de la bière un peu aussi, attrapant les verres traînant çà et là pour les finir sous la table. Lyanna se demandait si elle allait se réveiller avec cette fameuse gueule de bois. Était elle ivre ? Non elle ne serait pas en mesure de penser sinon pas vrai ? C'était quoi d'ailleurs être ivre à part dire des choses stupides, avoir le nez rouge et rire et pleurer en même temps ? Lyanna se redressa dans son lit pour regarder sa mère dormir, elle ne se sentait pas de la réveiller pour lui demander une définition claire. Il fallait qu'elle sorte, parce qu'elle sentait que son destin était ainsi fait, elle devait sortir de cette chambre pour aller explorer. La jeune fille se glissa d'entre ses couvertures chaudes. Le parquet grinça sous ses pieds et elle grimaça. Elle ne devait pas réveiller sa mère, surtout pas. La jeune fille disposa des oreillers sous la couette pour faire croire qu'elle était encore là quand elle ne serait plus là. Puis elle attrapa ses chausses et sa cape avant d'entreprendre de sortir. Première étape : ne pas faire grincer le parquet. Sa méthode fut donc de longer les murs et de se baisser en se stoppant quand sa mère faisait un mouvement pouvant trahir un réveil. Lyanna se concentrait alors, s'imaginant dans la peau d'une chaise, immobile, inerte, juste là dans le décor. Puis elle ouvrit doucement la porte, vérifia que la voie était libre et la referma avec prudence. La jeune Mormont enfila ensuite sa cape en rabattant sa capuche et gardait ses chausses à la main pour plus de discrétion. Il faisait noir, très noir et pendant un laps de temps elle s'était demandé si c'était une bonne idée. Vraiment ? Oh mais non bien sûr que ce n'est pas une bonne idée, c'est justement pour cela qu'elle voulait le faire. Un sourire fier sur ses lèvres et Lyanna avança dans les couloirs, la main sur le mur pour se guider.

Elle traversa les couloirs sur la pointe des pieds dans le souci de ne pas être vue ou pire être prise pour un intrus par les gardes. Une arrestation violente ce n'était pas ce dont elle avait besoin - enfin jusqu'à ce qu'ils voient que ce n'était qu'une fillette. Ha méfiez vous des apparences.... Lyanna connaissait quelques coups pratiques pour échapper des griffes de quelqu'un ou pour le mettre à terre le temps de s'échapper. La lumière d'une torche dessina une ombre au bout d'un couloir et la jeune fille trouva cachette derrière un rideau. Elle en avait oublié ses petits pieds qui dépassaient, de quoi lui donner des sueurs froides quand la présence passa tout près d'elle. Mais il ne les remarqua pas, ce qui encouragea Lyanna à continuer. Elle se sentait comme le héros d'une histoire, passant les couloirs plein de pièges et d'ennemis pour aller récupérer un parchemin de la plus haute importance pour mettre fin à une guerre. Ou alors dans une autre vie elle aurait été un voleur venu prendre un trésor; elle se serait offert un cheval et un navire. Un pirate peut être ? Lyanna se mettait dans la peau d'une exploratrice, elle découvrait de nouvelles choses et elle découvrait ce nouvel environnement. C'était à moitié vrai puisqu'elle était déjà passée par ici mais à la lumière du jour. Elle préférait prétendre ne pas connaître les lieux pour remarquer à quel point elle s'en sortait bien et qu'elle ferait une excellente espionne. Car elle avait même surpris la conversation de deux personnes, sans même qu'ils ne remarquent sa présence alors qu'un regard en arrière et elle se tenait là. Lyanna était d'un trop bon niveau pour eux, elle n'avait pas de dragons mais elle savait se rendre invisible.

Lyanna arriva finalement devant la dite salle qu'elle cherchait, elle gardait sa capuche sur ses cheveux pour plus de discrétion. Un regard à gauche, puis à droite, Lyanna toqua quatre fois puis deux puis trois à la porte. C'était un code, qui n'était connu que par deux personnes...Elle attendit donc sagement qu'Arya lui ouvre tout en vérifiant que personne ne venait par ici. Ce n'était pas un rendez-vous mais Arya serait sans aucun doute partante pour une petite balade sous la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Re: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) EmptyMer 17 Jan - 12:25

L’amitié de l'ourson et du louveteau
Winterfell 298, lune 11 semaine 1


J’étais incapable de savoir si le banquet c’était bien passé ou non, mais j’avais profité de la présence de Lyanna et je comptais bien recommencer. Toutes les deux nous formions une jolie paire de petites à la tête de bois. C’était très amusant d’être avec elle, nous avions un caractère très proche et pour une fois ce n’était pas une fille qui s’intéressait aux poupées. Mais cette nuit-là j’avais un peu de mal à m’endormir, trop de choses tourné dans ma tête égratignée par les épingles qu’avaient planté les servante pour que ma coiffure tienne toute la soirée. Elles avaient réussi et j’avais eu mal à la tête à force d’avoir les cheveux tirés en arrière. Mais là je pensais plus à mon frère Robb. Cela avait été de bien étranges retrouvailles et s’il s’était comporté comme un vrai nordien, je ne pouvais pas dire encore s’il méritait de porter le nom des Stark. Par contre l’être aux cheveux d’argent qui l’accompagnait … Je ne pouvais même pas dire si c’était un homme ou une femme. Si c’était un homme : pourquoi il n’avait pas de barbe ? Et si c’était une femme : qu’elle était laide ! Il faudrait que j’en discute avec mère ou père de Ça. Ce n’était pas normal. Mais je savais que les gens du sud n’étaient pas normaux. Au moins Robb l’était. Donc il n’était pas du sud. Mais était-il vraiment un Stark. Il faudrait que je l’attrape au détour d’un couloir pour en juger.

Je m’assis sur mon lit et frottai le pelage de Nymeria qui me fixa droit dans les yeux. Je déposais un baiser sur son front et tournai la tête quand on frappa à ma porte. Lyanna ! Je bondis sur mes pieds et lui ouvris aussitôt. Il n’y avait qu’elle pour utiliser ce code bien à nous. Simple mais efficace. Je l’observais surprise de sa tenue et la fis rentrer en jetant un regard à gauche et à droite. Personne. Visiblement elle avait une idée derrière la tête. Je jetais ma chemise de nuit sur le lit, saisis mes chausses, mes bottes, ma chemise et mon pourpoint avant de prendre ma lourde cape de fourrure. Rectifications : les vêtements étaient à Mycah, mais ils lui étaient trop petits et il me les avait donné contre un baiser. Que je lui avais aussitôt donné. J’étais trop heureuse d’avoir d’autres affaires que mes robes. Même si je ne ressemblais à rien dedans. Je frottais les oreilles de ma louve qui était aussi allée voir Lyanna. Je souris à mon amie. Pas besoin de mot entre nous, habillées de la sorte il n’y avait qu’un endroit où aller : dehors !

Je saisi au passage Aiguille et la glissai à ma ceinture, autant profiter de la nuit pour la porter un peu. J’en aurais aimé une plus impressionnante, mais c’était déjà ça. J’ouvris de nouveau la porte et observais le couloir. Personne. C’était parti ! Je murmurais un ordre à Nymeria qui se coula comme une ombre vivante dans les couloirs en bon éclaireur, elle détournerait l’attention au besoin. Je refermais sans bruit ma porte et souris. C’était partit. Personne dans les couloirs, et personne dans la cours. Je souris à Lyanna

« On va aux Bois Sacrés ? On est sûres comme ça de ne pas se faire pincer ! »

Ah ça ! Il n’y aurait personne pour nous attraper là-bas à cette heure-là. J’eu un petit sourire remplis de joie et levais la tête vers la lune un instant. Cette nuit était génial !

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Re: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) EmptyMer 17 Jan - 22:19

Lyanna étira un large sourire, elle aimait cette complicité qu'elle avait avec Arya, car quoi que désire l'une ou l'autre, elles étaient toujours partantes. Lyanna suivit donc Arya, ayant remit ses chaussures parce qu'elle commençait à se les geler. Il n'y avait personne dans les parages, les dieux étaient avec elles pour cette escapade alors autant saisir l'occasion. Les bois sacrés était une très bonne idée! Elles pourraient regarder les étoiles et se raconter des histoires qui font peur. Et puis elles pourraient ensuite revenir à leurs lits respectifs comme si de rien était - parfait!

« Allons y !!» fit elle avec enthousiasme

La jeune fille suivit Arya de près tandis qu'elles évoluaient dans la cour. Le regard aux aguets, avec prudence pour ne pas attirer l'alerte sur elles. À ce stade là elles se feraient sévèrement réprimander alors autant éviter la catastrophe. Lyanna entendit un bruit suspect d'une porte grinçant à son ouverture. Elle poussa donc son amie derrière des barils pour qu'elles puissent se cacher. Lyanna posa sa main sur sa propre bouche comme si elle craignait qu'ils entendent même sa respiration essoufflée par la soudaine panique.

Puis elle observa Arya et étouffa un rire

« L'ennemi ne nous a pas repéré, bien joué lady Stark chevalier au loup géant !»

Lyanna pointa le bout de son nez au dessus du baril pour vérifier l'emplacement des gardes et se rassurer sur le fait qu'ils ne venaient pas dans leur direction.

« Ils viennent par ici !! Dépêchons nous !!» fit elle soudainement, ses espoirs anéantis en l'espace d'une seconde.

Lyanna avait toujours tendance à mésestimer l'attention des gardes parce que dans les histoires ils étaient toujours les personnages secondaires un peu crédules et interprétant chaque bruit comme une chouette dans les fourrés ou des chats en train de se battre. Mais non dans la réalité le moindre bruit et il valait mieux vérifier hein ?

Lyanna pressa donc son amie pour qu'elles puissent disparaître par l'arrière du préau en se glissant dans un défaut de construction. Elle laissa Arya passer d'abord puis à plat ventre, rampa dans l'ouverture. Ils n'auraient jamais idée de croire qu'un intrus puisse passer par là à cause de l'étroitesse. Mais c'était mal calculé de la part de Lyanna en un sens, que serait une aventure sans imprévus ? C'est alors qu'à mi-chemin elle se retrouva coincée.

« Arya aide moi !! J'ai trop mangé de gâteaux au banquet !! Tire sur mes bras !» demanda t-elle en étirant ses mains vers elle.

Qu'arriverait il si elle se faisait coincer en pleine fugue nocturne ? Sa mère serait fâchée ? Est ce que ce serait une raison pour elle de ne plus emmener Lyanna a Winterfell ? Non surtout pas ! Elle ne voulait pas prendre le risque de le savoir et redoubla d'effort pour se tirer du trou.
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Re: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) EmptyMer 17 Jan - 23:04

L’amitié de l'ourson et du louveteau
Winterfell 298, lune 11 semaine 1


Je souris largement à Lyanna encore une fois et la guidais dans la cours, Nymeria louvoyant devant nous. Lorsque Lyanna me tira derrière des barils, elle se faufila dans une flaque d’ombre et resta immobile. Sans réfléchir j’obéis aussitôt à Lyanna lorsqu’elle m’indiqua le petit trous pour que je me faufile sous les murs du préau. J’étais moins large d’épaule, et je me faufilais sans mal en dessous, Nyméria avait disparu. Lyana elle par contre avait plus de mal. Au lieu de lui saisir les mains, je risquais de lui faire mal, je dégrafais d’un geste vif sa cape et lui murmurais de respirer un peu moins tout en lui donnant un coup de main. Mais une fois Lyanna sortit de sa prison et sa cape récupéré je restais immobile une main sur sa bouche. J’essayai de retrouver ma louve. Pas que j’avais besoin d’elle dans le bois sacré, mais sa présence pourrait … La voilà ! Elle se faufila sans bruit parmi les gardes et se glissa près de moi. Je frottais vigoureusement son pelage.

« Allons-y Lyanna chevalier à l’ours rusé ! Nous avons un bois à conquérir ! »

Nous nous étions mutuellement données des surnoms de chevaliers. En marchant je me massais discrètement les côtes, ramper à toute vitesse avec une épée n’était pas forcément des plus agréables pour les côtes. Je fis passer Lyanna derrière moi en observant les gardes, j’avais l’avantage de connaître l’endroit. Mais la lisière du bois sacré se dessina et je laissais mon amie s’y glisser avant de moi-même disparaître entre les troncs. Je poussais un soupire de soulagement et soufflais à ma louve un « File et amuse toi ! » qui la fit détaler entre les arbres. J’écoutais un instant sa course entre les buissons en observant les bois, presque fantomatique grâce à la lumière de la lune et saisis la main de Lyanna pour la guider. J’y venais tellement souvent que je pouvais presque m’y déplacer les yeux fermés. Je lâchais la main de mon amie une fois devant le baral pour observer sa pâle figure un instant. Je me penchais vers Lyanna

« Les sudistes sont complètement stupides, il n’y a pas besoin de septuaire pour être impressionné par les dieux … Rien que cela montre que nos dieux sont meilleurs que les leurs : ils n’ont pas besoin que les hommes leur construisent quelque chose pour être impressionnant. »

Je n’aimais pas les Sept et l’espèce de carcan qu’ils voulaient m’imposer. Et si moi je ne voulais pas être une jouvencelle ou une mère ? Dans leur religion je n’étais plus rien. Avec les Anciens dieux, j’étais ce que je voulais. Je me mâchouillais un instant la lèvre inférieure avant de me tourner vers mon amie.

« Tiens Lyanna j’avais une question … La … Chose qui est censé être un dragon qui a accompagné mon frère, c’est un homme ou une femme ? Parce que franchement je suis incapable de le dire ! Tu as déjà vu un homme de sa stature et sans poil, du moins si s’en est un ! Même Bran serait plus viril que lui … Dire que Sansa veut aller dans le sud … Comment avoir si tu épouse un homme ou une femme là bas s’ils sont tous comme ce … lézard puant la rose ! »

Non, je refusais d’éprouver le moindre respect ou la moindre once d’admiration pour les dragons … Ils m’avaient arraché mon frère ! Et toute la famille de ma mère. Pourquoi devrais-je accepter de leur offrir le respect ? Bien sûr devant eux je ne disais rien, Père me l’avait interdit, mais … Je me refusais de leur accorder le moindre crédit …

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Re: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) EmptyVen 19 Jan - 16:38

Mission accomplie, les deux jeunes filles étaient enfin libre d'aller là où elles voulaient sans prendre le risque de se faire attraper. Une fois cachée par les arbres, Lyanna inspira longuement la fraicheur de la nuit avec un large sourire. On ne leur aurait certainement pas autorisé cela, c'était justement pour cela que c'était amusant et resterait secret entre elles comme bien d'autres qu'elles partageaient déjà. Alors il n'y avait plus besoin de chuchoter et Arya entama la discussion rapidement. La question concernant le dragon méritait réflexion, elle fronça les sourcils un moment en puisant dans les quelques souvenirs qu'elle avait de lui.

« C'est une très bonne question ! Il ressemble à un jeune garçon qui à grandit bizarrement ! Il faudrait lui voler ses vêtements pour en avoir le cœur net ! »

C'était facile, il fallait lui faire parvenir aux oreilles que se baigner dans l'étang par froides températures avait un effet bénéfique sur les qualités de guerrier ? Suffisait que ce soit une tradition, ou quelque chose de parfaitement religieux et voir si le poisson mordait à l'hameçon. Alors au bord de la rive il n'y aurait plus qu'à le déposséder de tout  bien textile, le laisser rentrer à Winterfell pour que la vérité éclate au grand jour. Fallait il parier ? Est ce qu'il prendrait mal cette petite blague ? serait elle punie pour avoir fait cela ? Quelle importance après tout ? Elle serait consignée pour la forme et puis après ce serait fini au vu du visage crispé de sa mère quand ils avaient tous les deux discuté, elle n'avait pas l'air de bien l'aimer, alors pour elle c'était une raison de plus de tenter le coup. A voir si son acolyte serait partante ou pas, peut être que ce serait plus délicat ? Mais la question à propos de sa grande sœur l'avait également interpellée, son cerveau marchait toujours

«Pourquoi est ce qu'elle désire tant y aller ? Est ce qu'elle va être mariée à un sudiste ? »

Au vu de l'importance de la position des Stark, l'annonce d'un mariage arrangé ne l'aurait pas étonnée. Sansa était la première fille Stark et donc la première sur la liste. Une beauté du Nord, en espérant que le trop plein de soleil ne vienne pas l'assécher comme d'autres filles d'ici qui y étaient passées avant. Les anciens dieux permettaient ils de tels arrangements comme l'on échange du bétail contre quelques pièces ? Lyanna observa le baral, profondément enfoncée dans ses pensées et ses réflexions. Bien des choses étaient contradictoires entre les croyances, et la vie en communauté, pas étonnant que certains finissent par ne croire en rien.  Mais là n'était pas le problème, le fait étant que si ils commençaient déjà à caser leurs filles, Arya allait peut être y passer.

«Et toi tu vas rester là hein ? Tu vas pas être mariée avec un sudiste hein ? » demanda t-elle avec une petite moue inquiète.

Elles ne se voyaient déjà pas tout le temps mais si en plus elle aussi finissait par quitter le Nord, elle n'aurait plus qu'à conquérir leurs bois seule jusqu'à ce qu'elle se lasse de ce petit jeu. Elle pouvait aussi tenter un enlèvement ? Ça avait l'air tendance ces temps ci alors pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Re: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) EmptyVen 19 Jan - 21:06

L’amitié de l'ourson et du louveteau
Winterfell 298, lune 11 semaine 1


J'éclatais de rire face à la proposition de Lyanna. Je n'étais pas sûre que cela soit une excellente idée de lui voler ses vêtements. Non, c'était même une très mauvaise idée, mais je me demandais par la même occasion s'il était un homme, est-ce qu'il l'avait aussi longue que les nordiens ? Ou alors c'était à peine plus gros que ce que j'avais entre les jambes moi ! Pour Lyanna c'était … plus ou moins un homme. Oui, à moins de le voir nus, nous ne pourrions pas savoir si c'était un homme. Et pourquoi ne pas demander aux servantes ! L'une d'elles devaient bien avoir vu ce qui était censé pendre entre les jambes du lézard puant la rose non ?

« On pourrait demander aux servantes … Doit bien en avoir une qui l'ai vu tout nu. Voler ses vêtements risque de me retomber dessus … Et comme il doit repartir avec Robb … À moins qu'il soit tellement frileux que sa queue reste toute petite. »

C'était aussi une idée. C'était ce que m'avais un jour expliqué le palefrenier lorsqu’il m'avait aussi appris comment on faisait les bébés. Et cela rejoignait ce que je pensais : je ne voulais pas de maris ! Je haussais les épaules, je me fichais un peu de Sansa, mais ses rêves d'aller vivres dans le sud m'agaçaient prodigieusement, presque à chaque fois elle réussissait à me faire sortir de mes gonds. Ce n'était pas possible d'être aussi stupide que ça et d'avoir autant la cervelle remplit de vent !

« J'en sais rien ! Tu crois vraiment que je l'écoute quand elle me parle des chevaliers du sud ? Elle se croit dans un de ses stupides livres ! Je ne sais pas si elle est promise, mais tout dépend de ce qu'on considère le sud. Je dirais … Que pour moi le sud, c'est après, si je suis généreuse, c'est juste en dessous de Cornelia, Cornelia c'est encore la limite. À la naissance de l'ouest on est dans le Sud. »

Je me retournais vers Lyanna une expression d'horreur lorsqu'elle me demanda si j'allais partir et si j'allais me marier avec un sudiste. Je mimais quelqu'un qui vomissait rien qu'à cette idée. Non ! Mais elle était pas bien ! Moi dans le sud ?! Je chassais l'idée d'un mouvement de main. Je repris un peu mon souffle, rien que cette idée …

« Non mais Lyanna ! Tu plaisante j'espère ! Jamais je ne quitterais le nord ! Et il n'est pas né celui que je pourrais envisager de considérer de penser comme une idée d'époux ! Si je peux le faire je ne marierais jamais ! Mon père devra m'attacher et m’assommer pour la cérémonie s'il veut absolument me marier. Après bien sûr m'avoir rattraper car je m’enfuirais »

Je hochais la tête, je ne me laisserais pas faire ! Personne ne m'obligerait à vivre quelque chose que je ne voulais pas ! Je me retiens de frapper du pieds avec fierté. Mais je pinçais les lèvres et tournais la tête vers Lyanna pensive.

« Et toi ? Tu pense quoi et du sud et du mariage ? »

C'était bien aussi d'avoir son avis à ma meilleure amie.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty
MessageSujet: Re: Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)   Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux chevaliers dans la nuit (Arya & Lyanna)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» [RP][La Chapelle] Confessionnal de la Chapelle de l'Ost
» Chapitre 1 : Le siège de Fornost
» Dans la nuit glaciale, les ombres se croisent et décroisent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: