RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] Empty
MessageSujet: A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne]   A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] EmptyMar 2 Jan - 15:14


A Dark Star shining over Northern nights




  An 299, lune 5 semaine 4

Robb avait de grandes difficultés à trouver le sommeil depuis qu'il était arrivé à Lancehélion pour le mariage princier. Qu'il était difficile de dormir par cette chaleur! Entre cela, et les sombres pensées qui pouvaient tourner sans relâche dans son esprit, il était bien difficile d'accéder à une quelconque forme de repos. Il ne parvenait pas à s'ôter de l'esprit des considérations plus ou moins utiles, songer à ce que Wylla Manderly avait du endurer, là-bas dans ce Nord qui se faisait plus lointain que jamais, se demander ce que Lord Wyman avait prévu, en sus de cette pièce de théâtre qui avait semé la confusion au mariage, peser le pour et le contre de l'idée de confronter directement le Prince Viserys...Ou de verser de l'étrangleur dans son vin.

Emettant un long soupir désabusé, Robb se redressa avant de quitter son lit, se tournant vers la fenêtre qui donnait sur un ciel nocturne. Seul un regard aiguisé aurait pu voir pointer les toutes premières lueurs de l'aube, qui ne tarderait sûrement pas.
Sachant qu'il était inutile de tenter encore une fois de trouver le sommeil, le Nordien resta quelques instants dans cette posture rêveuse, les yeux plongés dans le ciel dornien, puis vers les jardins de Palais Vieux, à qui la nuit ne retirait pas sa beauté. Il ne pensait certainement pas, quelques lunes plus tôt, avoir un jour la chance de se trouver parmi tant de beauté sudière. Cependant, malgré ces différences intrinsèques, le Jeune Loup retrouvait quelques choses du Nord dans le désert: La fierté manifeste des Dorniens pour leur territoire, leurs spécificités, leur indépendance relative vis-à-vis du pouvoir des Targaryen. En cela, Robb se sentait parfois moins différent des Dorniens qu'il côtoyait en ces lieux que des nobles des Terres de la Couronnes.

Décidant de mettre à profit ces nuits sans sommeil, Robb décida de s'habillant, revêtant un haut de toile noire légère qui dévoilait ses bras et des chausses de la même couleur, sans fioritures. Au fourreau de sa ceinture, il passa son épée qu'il n'avait bien sûr pas arborée depuis son arrivée à Lancehélion pour faire honneur à ses hôtes. Il dissimula également au niveau de ses reins les deux dagues qu'il portait habituellement, le cadeau de son amie Boadicée Sand ainsi que la dague de verredragon. Il n'avait donc pas eu l'occasion de s'entraîner depuis bien longtemps, entre le mariage et le voyage en bateau depuis Blancport, et il ressentait le besoin d'abandonner pour quelques instants le masque du courtisan.

Après quelques instants à déambuler dans les couloirs du palais plongés dans le silence nocturne, il parvint à retrouver la salle d'armes de la maison Martell. Vent Gris se trouvait sur ses talons, n'acceptant généralement de quitter la chambre qu'à la faveur de la nuit au vue de son manque d'adaptation à la chaleur de ces latitudes. D'autant plus que le sombreloup avait pris en message et en fourrure pendant leur voyage Nordien. Il avait maintenant dépassé assez clairement la taille d'un loup ordinaire, et il y avait au fond de son regard la sauvagerie du Nord et des plaines que les humains l'avaient fait quitter. Il s'assit dans un coin de la large salle, observer Robb de son air fier qui éxécutait négligemmment quelques mouvements avec son épée en guise d'échauffement.

Il observait en même temps les armes posées sur les râteliers autour de lui. Il apercevait notamment les piques dorniennes, une arme dont il était bien ignorant, mais le Jeune Loup se souvenait notamment avoir vu les membres de la garde du Prince Doran arborer de telles armes. Intrigué, il finit par renainer son arme au fourreau avant de se saisir délicatement de l'une des piques. Son poids et sa longueur se trouvaient bien différences de ce dont il avait l'habitude avec les épées, et nul doute que bien utilisée, ce devait être une arme redoutable.
Robb exécuta quelques mouvements hasardeux avec la pique, tournoyant avec l'arme à l'instinct avant de se rendre à l'évidence, elle serait bien inutile entre ses mains. Le Jeune Loup finit donc par reposer l'arme avant de dégainer à nouveau sa propre lame. Cependant le grondement infime qui se fit entendre entre les mâchoires serrées de Vent Gris obligea le Nordien à se retourner pour savoir qui venait de faire son arrivée dans la salle d'armes.


©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] Empty
MessageSujet: Re: A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne]   A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] EmptyJeu 4 Jan - 11:58

A Dark Star shining over Northern Nights

”Pride is the luxe of the powerfull”



He is of the Night



La nuit d’été Dornienne est agréable, surtout à Lancehélion. L’air sec du désert s’humidifie par l’iode de la mer du Bras Brisé. Ces nuits faussement calmes de Dorne, où vin, chanson et amour se mêlent, Gerold Dayne les apprécie à sa manière. Le chevalier a déjà tant voyagé de par le passé pour ressentir la nostalgie. Même si l’Est n’est pas sa terre, que les Montagnes Rouges et la Torentine tiennent son être, Dorne reste Dorne. Jamais, il ne pourra se détourner totalement de sa patrie.

L’homme se passerait cordialement des lourds repas de seigneur. Ce gaspillage enlève toute valeur à la nourriture. La sobriété et la subtilité permettent de souligner la valeur du goût, non la quantité et les épices. Gerold Dayne s’était nourri aussi peu que possible, juste assez pour respecter la politesse, mais il se sent lourd. Cela va lui faire de la mauvaise humeur dans ses veines, déjà qu’il en a déjà avec le mariage. Il doit l’évacuer par une tisane d’herbes d’orients et de pépins de citron. Son tempérament sec et froid, risque de devenir humide et chaud, cela le dérange. Il n’est rien de plus désagréable que de perdre ne serait-ce qu’un peu de sa maîtrise de soi. C’est pourquoi, le chevalier doit exercer son organisme à la fois par un entraînement, par des gestes et par une méditation.

Le château des Martel est une œuvre d’art, des petits nobles, des petits chevaliers ne devraient pas pouvoir y entrer de nuit. Cependant, lorsque l’on est un Dayne, lorsque l’on représente une des maisons les plus puissantes de Dorne, certaines entrées sont possibles. Il se souvient de la première fois qu’il est venu ici. Il se souvient des pierres, de la fraîcheur, du son des pas sur le sol… L’homme se souvient d’une marche avec le Prince. Il était tout nouvellement devenu le maître de Haut-Ermitage et il était venu rencontre Doran Martel. Ce suzerain, même maintenant il ne sait comme le juger totalement, sent le danger. Malgré la goutte, malgré son sourire, malgré son attitude conciliante… Il y avait dans cette mollesse apparente un poison. Gerold Dayne le sait, le sent, le ressent.

A Dorne, il n’y a que des vipères ou des morts, nul n’échappe à la Danse Dornienne ; tous les nordiens, car tous les Westerosis en-dehors de Dorne sont du Nord. Peut-être que le climat tempéré affaiblit les hommes, les rend paresseux. A Dorne, la chaleur, la difficulté et la fierté ont rendu le peuple courageux, sanguin et rancunier. Nous n’avons pas peur des dragons ici, car ce sont les dragons qui ont peur de nous.

Alors, Doran Martel, « Sombrastre » le surnomme tout simplement « Le Faux. » Rien n’est jamais vrai et certain avec lui, on dirait un nordien ; un de ces mauvais menteurs. Gerold Dayen exècre tout manquement de fierté, de force. Montrer sa dignité et sa fierté sont un signe de domination, une domination inverse à la manipulation. Le chevalier marche et marche, à sa ceinture une gourde de la même tisane qu’il a déjà bue. Son esprit reste occupé par un mélange de souvenirs et de réflexion… Il devra prier une septième fois depuis son levé avant de dormir, cela le purifiera de ces pensées superflues au repos. En attendant, le Guerrier l’appelle à l’exercice. En attendant, son pas le fait entrer en salle d’arme.

Tiens ? Cela pue le chien mouillé par la transpiration. En effet, quelqu’un est déjà là. Ne serait-ce pas le jeune Robb Stark ? Le « Loup dansant avec les Dragons » plutôt que le « Jeune Loup ? » Il est accompagné par son énorme cabot. Plus au nord que les nordiens, il y a les vrais Nordiens, l’air aussi sévère et acéré que les Dorniens Rocheux. Le sang bout naturellement. Malgré sa froideur, la vision du louveteau, de dix ans son cadet, lui rappelle des souvenirs. Après tout, lorsqu’il a quitté le Donjon Rouge, ce n’était qu’un bambin, le voilà homme, avec du poil aux joues. Un homme jouant avec une pique dornienne, un homme devant diriger une immense région, un homme, oui, mais encore enfant. Ser Dayne a un sourire, presque joueur, c’est rare que cela soit sincère. Sans peur, le chevalier approche. Le Sombre-Loup ne lui fait pas peur. Il a plusieurs dagues sur lui.


« Bonsoir Sir héritier Stark, c’est une surprise de vous voir ici. Je vois que vous vous intéressez à raison aux armes d’hast. Cette arme est bien… Efficace que l’épée. Le paysan peut la manier et tuer un cavalier avec, dans un duel son allonge permet de porter un premier coup fatal. »



DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] Empty
MessageSujet: Re: A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne]   A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] EmptyJeu 4 Jan - 19:08


A Dark Star shining over Northern nights




Robb s'était retourné en entendant le grondement sourd de Vent Gris, pour avoir sous les yeux un Dornien aux yeux si violets qu'ils pourraient être ceux d'un valyrien, à la haute statute digne comme le marbre. Il ne fallut pas longtemps au Nordien pour reconnaître Ser Gerold Dayne, seigneur de Haut-Ermitage, surnommé Sombrastre.

Le Jeune Loup n'avait pas besoin du mariage princier pour savoir qui était Sombrastre. Quand il était encore tout jeune, il se souvenait du chevalier dornien à Port-Réal. Ils ne s'étaient pas particulièrement côtoyés en raison de leur différence d'âge certaine et du désintérêt du chevalier pour la chose, cependant Robb se souvenait, enfant, l'avoir épié parfois derrière une porte pendant que ce dernier s'entraînait, impressionné par celui que l'on disait être le plus grand chevalier de Dorne.

Mais il n'était plus un enfant, plus depuis longtemps, et ils se tenaient à présent face à l'autre sur un pied d'égalité. A Sombrastre qui le saluait comme l'héritier Stark, Robb inclina légèrement la tête dans sa direction en signe de considération:

-Ser Gerold.

Ce dernier enchaîna sur l'arme qu'il venait tout juste de reposer. Ces piques étaient bien inconnues au Jeune Loup, originaires de contrées dans lesquelles ce genre d'armes relevait de l'exotisme. Sur les Terres de la Couronnes, on combattait avec les armes des chevaliers, dans le Nord avec ces dernières ou des armes plus lourdes, masses d'armes ou lances. Il écouta néanmoins avec attention les mots du chevalier, trouvant du savoir et de l'enseignement dans tout ce qui l'entoure.

Vent Gris émit un autre grognement sourd à la fin de la prise de parole de Ser Gerold, mais Robb se retourna avant de le faire taire d'un simple regard. Le sombreloup était belliqueux de nature et souvent peu disposé à l'égard des humains autre que lui-même, néanmoins il lui obéissait complètement, surtout quand il se trouvait hors de son milieu naturel dans lequel il ne pouvait que s'en remettre à lui. Vent Gris bougea donc les oreilles avant de s'allonger et se poser sa tête sur ses pattes  avant croisées, semblant se désintéresser -en apparence seulement- de l'échange.
Le Jeune Loup reporta donc son attention sur Gerold Dayne.

-Ce sont des armes qui ne me sont nullement familières, je l'admets. Cependant, je ne doute pas de leur efficacité entre des mains expertes. Pour ma part, je m'en remets à des valeurs plus sûres.


Il accompagna cette prise de parole d'un négligent moulinet avec sa lame. Ce n'était pas une lame lourde du Nord, proche de l'épée valyrienne Glace qu'il lui faudrait un jour manier. Il s'agissait de l'épée -en acier château- qui lui avait été offerte par le Roi lui-même, à la lame longue et fine ainsi qu'au pommeau discrètement travaillé pour ressembler à une tête de Loup. Il s'était tellement entraîné avec cette épée qu'elle pourrait tout aussi bien être une prolongation de son propre bras, et si cela lui était bien utile dans l'immédiat, le Jeune Loup avait également conscience qu'il lui faudrait encore travailler dur pour manier avec la même maîtrise l'arme valyrienne de ses illustres ancêtres.

Les yeux bleus du Nordien rencontrèrent de nouveaux ceux, améthystes, de Sombrastre. De nombreuses rumeurs circulaient sur lui à l'époque où il se trouvait au Donjon Rouge. Il était dit cruel, dissimulant sa violence sous une piété des plus apparentes. Robb ignorait ce qui était vrai ou faux dans ce fatras de murmures captés dans un couloir ou un autre, cependant le chevalier était un homme incitant à la méfiance.
Quoi qu'il en soit, on ne pouvait lui retirer une maîtrise de l'étiquette et une politesse apparente, et Robb n'avait donc aucune raison de ne pas lui rendre la pareille.

-Que me vaux l'honneur de votre compagnie, Ser Gerold? Un entraînement matinal, peut-être?

Nul doute que pour atteindre la réputation qu'il traînait derrière lui, le Dornien avait du travailler sans relâche des années durant. Cependant Robb n'était plus le petit garçon qui espionnait les chevaliers à l'entraînement, mais un homme fait qui avait lui aussi durement travaillé, et qui se tenait avec assurance face à celui que Dorne appelait Sombrastre.


©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] Empty
MessageSujet: Re: A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne]   A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
A Dark Star shining over Northern Nights [PV Gerold Dayne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» land speeder dark eldar
» A pleurer Dark MC Hammer
» Dark Crusade Apocalypse 2011 - photos
» [RS] Dark Fantasy [DVDRiP]
» Red star miniatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: