RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
Toutes les nouveautés de cette 19e MAJ sont disponibles ici

Partagez | 
 

 Un jour particulier | ft Abi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1759
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Un jour particulier | ft Abi   Mar 5 Déc - 20:31


 
Un jour particulier
Abigaëlle & Bethany

 
« Serena | 299, lune 4, semaine 1 »
Lord Mathis Rowan avait soufflé à l’oreille de la jeune émissaire des Caron, la date d’anniversaire de sa douce petite fleur. Une date importante pour tout jeune noble à Westeros, le seizième anniversaire qui marquait la majorité.  Abigaëlle ne pourrait pas être aux côtés des siens pour ce jour si particulier dans sa vie, alors Bethany avait eu l’idée avec Bryce d’organiser un petit quelque chose afin de marquer l’évènement. Une soirée en toute intimité, avec Bryce, Bethany, Andrew et la jeune concerné. Rolland étant un bâtard, n’était pas convié à la soirée, chose à laquelle il ne s’offusquait nullement, n’étant pas très friand de ce genre d’évènement. Mais son éducation l’avait poussé à souhaiter un bon anniversaire à la jeune lady le jour venu. Les serviteurs avaient été mis dans la confidence, ainsi qu’Andrew, Beth voulait que tout cela soit une surprise pour la jeune bieffoise. Qu’elle ne s’attende pas à ce que les Caron aient pensé à marquer l’évènement.

Bethany avait revêtu une robe d’un vert profond, relevant la couleur de ses yeux. Ses boucles brunes tombaient en cascade dans son dos, fait rare dans le quotidien du rossignol de l’Orage. Elle avait vérifié que tout soit prêt pour la jeune fille, et avant de se rendre jusqu’au appartement d’Abigaëlle, elle avait échangé un regard complice avec Bryce. Il était nerveux, le présent qu’ils s’apprêtaient à lui offrir était loin d’être anodin pour eux et ils espéraient que cela en aille ainsi pour la jeune fille à la chevelure dorée. La Caron avait passé sa journée à tenter de rassurer son grand frère comme elle pouvait, avec sa bienveillance et sa douceur habituelle. Cela avait vraisemblablement un peu marché. Désormais il ne manquait plus que la principale attraction de la soirée.

La lady de Serena se rendit jusqu’au appartement d’Abigaëlle où elle frappa quelque coup délicatement contre la lourde porte de bois avant d’entrer. Elle fit une rapide révérence à sa futur belle-sœur.
« Lady Abigaëlle. J’espère que je ne vous dérange pas. Je sais qu’il se fait un peu tard mais j’aimerais grandement vous montrez une pièce du château que je n’ai pas encore pu vous présenter. J’aimerais vous la montrer avant mon départ pour Dorne. »

Bethany avait passé beaucoup de temps en compagnie de la jeune fille. Avoir une présence féminine au cœur des murs de Serena changeait l’atmosphère de la forteresse. L’ennuie était moins présent pour l’orageoise qui avait une compagne avec qui papoter pendant plusieurs heures quand Bryce ne s’accaparait pas trop sa future épouse afin d’en apprendre un peu plus sur elle et de lui faire découvrir le domaine et les secrets des Caron. En tant que future Dame de Serena, elle devait savoir des choses primordiales et Bryce semblait ravie de pouvoir lui transmettre tout cela.

Les yeux verts de Bethany fixaient Abigaëlle qui était toujours aussi élégante quelle que soit la période de la journée. Elle espérait de tout cœur que la jeune fille allait la suivre. Elle ne voulait pas forcé la bieffoise mais elle devrait sortir le grand jeu ou faire appel à Andrew…mais c’était une option qu’elle aimerait éviter.

(c) DΛNDELION



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
avatar
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 779
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Mar 5 Déc - 22:11

C’était étrange … Avoir seize ans … Étrange saveur de se voir vieillir une année de plus et de ne pas pouvoir le fêter avec sa famille proche. C’était la toute première fois, et cela m’avait frappé le matin au réveil. Mais j’avais malgré tout profité de la journée. Hors de question de me laisser abattre ! J’avais revêtue une robe aux couleurs de ma maison, et mes servantes avaient relevé mes cheveux en une coiffe typique du Bief. J’aimais le Bief, j’étais du bief ! Mon frère était venu le premier me voir, et au fond de moi, j’étais presque sûre qu’il serait le seul à me souhaiter un bon anniversaire. Il passa toute la journée avec moi, refusant de me laisser un seconde. C’était si agréable ces moment tout les deux. Oh ! Bien sûr ! Bethany était des plus adorable, et son frère charmant, mais … Mon frère malgré son humeur parfois de cochon restait mon frère, et j’adorais passer du temps avec lui. S’il s’effaçait lorsque Lady Bethany venait … C’était beaucoup moins le cas lors que Lord Bryce venait. Ce qui d’ailleurs était étrange était que bien souvent, Andrew arrivait quelques secondes avant Bryce et me proposait une activité assez similaire. Je n’étais pas stupide, je savais que mon frère tentait son possible pour tenir éloigner de moi Bryce. Lors de notre arrivé ici, j’avais dû lui pincer le bras pour qu’il laisse le lord des lieux prendre le mien.

Andrew était parti, se changer je crois, il m’avait dit qu’il avait demandé un repas en tête à tête entre nous deux et qu’il voulait prendre un bain avant. Pourquoi pas. Pensive, je regardais le poignard qu’il m’avait offert. Drôle de cadeau mais je n’avais pas dis non. Il s’était même excusé de m’offrir que ça. Pour toute réponse, je m’étais réfugiée dans ses bras. Cet idiot allait me manquer … Tout comme Desmera et Margaery me manquaient actuellement. Fort heureusement, j’avais quand même reçu des courriers de mes cousines, ma famille et de mes amies pour me souhaiter un bon anniversaire. Le poignard de mon frère était beau, l’emblème des Rowan, un arbre doré, servait de manche et les racines de garde. Étrange présent, mais il me plaisait. Machinalement, je chantonnais, mais un coup à ma porte me fit taire et je me redressai. Bethany. Je lui fis une révérence avec un sourire. J’aimais bien ma futur belle sœur.

Je restais surprise de sa proposition, et hésitai un peu. Et si Andrew revenait ? Mmmh … Autant profiter de la présence de Lady Bethany avant son départ pour Dorne après tout non ? Andrew m’avait eut toute la journée pour lui tout seul, je pouvais bien un peu aller avec Bethany. Je fis un révérence avec un sourire, Bethany étant la seule chose que j’avais aimé immédiatement de l’Orage. Le reste … Je répondis enfin.

« Je vous en pris Lady Bethany, vous ne me dérangez pas, c’est toujours un plaisir de parler avec vous. Et c’est avec plaisir que je vous suis vers cette pièce. »

Un nouveau secret à Serena ? Moi qui croyais que Bryce m’avait tout montré ou presque … Je me fis la pensées que depuis que j’étais dans l’Orage, aucun de mes hôtes ne m’avaient entendu chanter, c’était peut-être pour le mieux non ? Je suivis Lady Bethany et après quelques mètres je finis par poser une petite question

« N’êtes vous pas nerveuse d’aller à Dorne ? Et quelle est donc cette pièce ? Lord Bryce m’a montré quantité de choses que je suis étonnée qu’il me reste des choses à découvrir … »

On racontait quantité de chose sur les Dorniens. Quand au Lord Bryce, il m’était amical et sympathique, mais … quelques uns de mes rêves faisaient refleurir des roses auxquels je n’avais plus le droit de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1759
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Sam 23 Déc - 22:43


 
Un jour particulier
Abigaëlle & Bethany

 
« Serena | 299, lune 4, semaine 1 »
La jeune bieffoise accepta d’accompagner Bethany ce qui soulagea intérieurement l’orageoise qui pu oublier son potentiel plan de secours. Désormais tout se déroulerait comme Bryce et elle l’avait prévu, espérant qu’Andrew se montre coopératif jusqu’à la fin et ne gâche pas la petite surprise, et la soirée prévue pour Abigäelle. Mais quand il s’agissait du bonheur de sa petite sœur, le Rowan était plus réceptif au demande des Caron, surtout si Beth si rendait à la place du seigneur des lieux. Les deux hommes étaient relativement en conflit, car le plus jeune empêcher le lord de faire plus ample connaissance avec sa jeune fiancée. Mais ce soir, les tensions, les conflits devaient s’envoler pour la jeune demoiselle afin qu’elle puisse célébrer son seizième anniversaire et en garder un souvenir immortel.

Les deux ladies marchaient dans les couloirs de Serena quand Abigaëlle l’assaillit de question, faisant naître sur les lèvres de Bethany un sourire à la fois amusé et attendrit par la candeur encore presque juvénile que possédait sa future belle-sœur.
« Avec le rôle d’émissaire les voyages font presque partie de mon quotidien, je prends ce voyage comme un autre. Et à vrai dire je suis curieuse de découvrir Lancehelion, je ne me suis jamais aventurer sur les terres dorniennes. »

Même si elle savait que le voyage la ferait souffrir et que la chaleur serait une épreuve compliquée à supporter et à appréhender, elle s’y rendait avec plaisir et avait hâte de découvrir cette culture qu’elle ne faisait qu’observer lors des passages des caravanes venant de Dorne et passant à Serena pour quelques heures ou quelques jours. Bethany avait encore ses yeux d’enfant pouvant s’émerveiller avec une maturité d’adulte. Son esprit ouvert faisait qu’elle se sentait capable de voyager dans chaque région de Westeros sans craindre de se fermer, de se trouver choquer, elle était prête à découvrir de nouvelle chose.
« Cette pièce…elle est un peu particulière, nous ne l’utilisons pas souvent, uniquement pour des occasions particulières où nous voulons juste réunir les membres de la famille. Je pense que Bryce a simplement oublié de vous parler de cette pièce. Mais je rattrape l’étourderie de mon aîné. »

Elle avait ponctué sa phrase avec un brin de malice, comme moqueuse de Bryce qui avait en réalité volontairement pas montrer l’endroit à Abigaëlle afin de préparer au mieux cette surprise pour l’anniversaire de la demoiselle. En seulement quelques minutes les deux femmes arrivèrent devant une porte de bois sombre. Beth posa sa main sur la poignée en fer forgé et poussa le battant en bois pour entrer dans la pièce où se trouvait déjà Bryce et Andrew. Elle entra avant de laisser la jolie bieffoise entrée dans la pièce et découvrir sa surprise. Au moment où la jolie blonde entra dans la pièce Bethany dit avec une infinie douceur :
« Bon anniversaire Abigaëlle. »

Les yeux verts de Bethany fixaient le visage de la bieffoise afin de voir sa réaction, tandis que Bryce s’avançait vers la demoiselle pour lui souhaitait également un joyeux anniversaire et l’inviter à entrer un peu plus dans la pièce. Un léger sourire sur son visage indiquait qu’il voulait tout faire pour que la jeune fille se souvienne de ses seize ans.

(c) DΛNDELION



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
avatar
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 779
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Dim 24 Déc - 12:01

J'espérais pour l'émissaire des Caron que le voyage ne serait pas trop pénible. Peut-être devrais-je lui coudre un coussin ? Peut-être. Si j'avais le temps entre mon frère et le Lord du lieu. C'étati à qui passait le plus de temps avec moi. Et si Andrew pouvait s'inviter à nos activité avec le Lord il le faisait sans hésiter. Et j'avais beau lui dire l'arrêter, il n'écoutait jamais. Enfin … Du moment qu'il ne causait aucun accident diplomatique … C'était pour l'instant le plus important. Dorne … Je devais avouer n'avoir aucune envie de m'y rendre et j'étais heureuse de ne pas accompagner Lady Bethany. Même si cela voulait dire sûrement ne pas pouvoir voir Margaery … Tant pis. Je lui écrirais un mot. Je ris doucement lorsqu'elle me parla de cette pièce que son frère avait oublié. Même si c'était étrange de me la montrer maintenant pourquoi pas.

Je restais derrière lady Bethany et la suivis sans plus poser de questions, préférant réfléchir à cette étrange pièce. J'écarquillai les yeux en pénétrant dans la pièce, c'était une pièce magnifique. Et j'y notais immédiatement la présence de mon fiancé et d'Andrew, pour une fois en retrait. Lady Bethany me souhaita un bon anniversaire, et son frère s'approcha aussitôt en souriant pour lui aussi me souhaiter un bon anniversaire en me tendant son bras. Je le pris et lui suivis quand il me mena un peu plus avant dans la pièce. J'observais avec attention mon fiancé et son petit air satisfait. D'accord … J'avais compris, soit mon père, soit mon frère avait cafté. Je pariais sur mon père. Andrew était appuyé contre un mur, impeccable dans les couleurs des Rowan, un mince sourire aux lèvres. Il ne s'approcha pas de moi, mais après tout il avait passé la journée entière avec moi, il pouvait bien laisser Bryce être avec moi. Cependant, il vient prendre le bras de lady Bethany après une révérence courtoise. Le plus étonnant pour moi était que les deux hommes aient réussis à rester dans la même pièce sans vouloir se sauter à la gorge.

Je regardai toute la pièce essayant de tout voir, mais à chaque battement de cils je découvrais de nouveaux détails qui m'avaient échappé. Je croisai le regard d'Andrew et il finit par s'approcher de moi avec un petit sourire en coin.

« Tu le savais.
-Oui, il fallait bien quelqu'un pour t'éloigner toute la journée.
-Andrew … »

Il me fit un clin d'œil et me murmura de profiter de la soirée. Je hochai la tête avant de me retourner vers Bryce en le regardant droit dans les yeux

« Je vous remercie d'avoir pensé à mon anniversaire. Vous aussi Lady Bethany, c'est extrêmement gentil de votre part. »

Je jetais un nouveau regard Andrew et je lu l'interrogation dans son regard. Allais-je chanter ? Aucune idée. Je verrais au cours de la soirée si l'envie me prenait, mais c'était bien partie pour que je pousse une petite chansonnette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1759
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Jeu 4 Jan - 12:25


 
Un jour particulier
Abigaëlle & Bethany

 
« Serena | 299, lune 4, semaine 1 »
La pièce dans laquelle ils se trouvaient étaient évolutive selon les générations de Caron qui logeait entre les murs de Serena. Les portraits qui ornaient les murs étaient souvent des proches partis trop tôt dont on voulait conserver le souvenir. On pouvait y voir les portraits des parents de Bryce et Bethany mais également le portrait de deux demoiselles bien jeune. Sonja et Anara. Leurs deux sœurs ravagées par la maladie une dizaine d’année plus tôt dont Bryce était le seul rescapé. Bethany ne souffrait plus de la disparition de ses sœurs, elle aimait cette pièce pour revoir leur visage doux et heureux, loin de la souffrance du monde. Peut-être un brin de nostalgie mais aucune tristesse ne venait voiler les yeux des deux Caron quand ils passaient un peu de temps entre ces murs. Juste un souvenir cher à leur cœur et se dire que les Sept prenait soin de leur famille désormais. Un repos méritait et en paix.

Au centre de la pièce, une table était dressée avec des mets fumants, laissant dans l’air une odeur appétissante. Les serviteurs avaient travaillé vite et bien, les cuisines s’étaient surpassés comme à chaque fois que leur seigneur leur lançait des défis. La complicité des Caron avec leur maisonnée était bien souvent étonnante, comme si le domaine ne possédait qu’une seule et même âme faisait s’allier des gens venus d’horizon complètement différent. Même Andrew n’avait pas rechigné à participer à la surprise qu’avait voulu organisé Bryce pour Abigaëlle. Serena était toujours plein de surprise. Un sourire satisfait flottait sur les lèvres du rossignol de l’orage, heureuse que tout se passe pour le mieux.
« Ce n’est rien lady Abigaëlle. Un seizième anniversaire doit se fêter dignement. Et je ne peux ignorer l’anniversaire de ma future Dame. » répondit Bryce avec sourire.

Bryce invita Abigaëlle à s’assoir à la table et fit de même avec Andrew avant d’échanger un regard avec sa petite sœur. Bethany prit place en face de la jeune bieffoise. Tandis qu’un serviteur apportait discrètement du vin venu de la treille et servit les quatre personnes avant de repartir aussi silencieusement qu’il n’était venu, laissant le repas des Caron et des Rowan se dérouler sans qu’une personne étrangère ne vienne déranger leur intimité. Ainsi était la règle dans cette pièce. Les serviteurs devaient se faire le plus invisible possible afin de ne pas déranger la famille. Bethany n’avait pas souvenir que quelqu’un n’ait pas joué le jeu.
« Y’a-t-il des traditions particulières pour le seizième anniversaire d’un noble dans le Bief ? »

Beth comme d’ordinaire s’occupait de faire la conversation, Bryce était beaucoup moins loquace et bavard que sa petite sœur. Et si la discussion était menée par la jeune femme tout serait plus détendu, il le savait et elle aussi alors il la laissait faire.


(c) DΛNDELION



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
avatar
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 779
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Jeu 4 Jan - 13:30

Je rendis le sourire à Lord Bryce en inclinant la tête pour le remercier, mon regard glissa malgré tout vers Andrew qui n’avait rien dit, mais je le connaissais assez pour voir l’éclat de colère silencieuse dans son regard. Par pitié Andrew pas ce soir ! Je suivis Bryce jusqu’à table et je parcouru du regard les mets présenté. Nul ne pouvait douter que mon frère était passé par là, je voyais sans difficulté certains de mes favoris. Et d’autres que je ne connaissais pas, mais le potage à la délicate teinte verte … Un de mes petits pêchers mignon. Comme les asperges que je voyais entre deux plats. Je laissais les serviteurs me servir du vin sans rien dire, je ne le buvais jamais pur. Je glissai un regard vers Andrew qui me sourit et saisit sa coupe pour sentir le vin. Plus vif que moi il la reposa pour répondre à lady Bethany

« Et bien pour les jeunes hommes c’est bien souvent un petit tournois avec les soldats et les chevaliers de la maison. Pour les ladys, mais sinon, c’est bien souvent les faire danser jusqu’à ce qu’elles s’envolent, et chez les Rowan, en plus elles reçoivent un poignard à l’effigie de notre maison. »

Je souris à mon frère qui se pencha vers moi et sous ses paroles je rougis jusqu’aux oreilles avant de rire. L’idiot. Il me fit un clin d’œil et je levais les yeux au ciel. Il déposa délicatement la coupe sur la table et expliqua simplement qu’il reconnaissait le cru. Un datant sans aucun doute de quatre ans maintenant, l’année où nous étions aller voir les Redwyne à La Treille. Et il m’avait rappelé les dires de mes cousins : que le vin de cette année là était le meilleur puisque j’avais chanté dans les vignes. Et Andrew y croyait fermement. Je lui donnais une petite tape sur l’épaule et il m’attrapa la main simplement. Son regard passant simplement sur Bryce comme pour le défier d’en faire autant.

Je détournais un instant les yeux pour observer de nouveau les portraits autour de nous. Je me doutais bien qu’un jour je pourrais sûrement réciter les noms par cœur, mais pour l’instant j’en étais incapable, je me doutais de qui devait être les parents de nos hôtes mais … Je reportais mon attention sur Andrew qui se leva pour servir lui même les asperges, il m’en donna une belle part ainsi qu’à lady Bethany et après une hésitation à Bryce avant de lui même se servir. Je sentis les doigts de lord Bryce sur ma main et je le fixais surprise. J’allais devoir m’y habituer. Il me sourit simplement et détourna le regard. Andrew me fit un clin d’œil et s’apprêta à ouvrir la bouche, mais d’un coup de pied dans le tibia, je le fis taire. S’il voulait me faire chanter ce n’était pas du tout le meilleur des moyens. Qu’il se taise un peu sur ça. Je chanterais si l’envie m’en prenait, je me tournais vers Lady Bethany

« Dansez-vous Lady Bethany ? Je suis sûre qu'Andrew se fera un plaisir d'être votre cavalier, il semble voler lorsqu'il danse. »

J’aurais bien voulu manger mes asperges mais Lord Bryce tenait toujours ma main et je n’allais pas lui demander de me la lâcher. Quelque part je donnerais raison à mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Mar 16 Jan - 23:26

Un jour particulier.




Andrew & Bethany & Abigaëlle

Aujourd'hui était un jour spécial, plus que tous les autres. Abigaëlle allait fêter son anniversaire, pour la première fois, en compagnie de sa future famille. Leur visite à Serena concordait à merveille avec cette date et la famille Caron avait décidé de préparer un petit quelque chose en l'honneur de l’événement. Une attention qui était sympathique, que même Andrew appréciait pour sa sœur. Un bon moyen pour lui faire prendre ses marques et davantage se sentir à l'aise, au sein de ce qui allait être sa famille. Mais il savait aussi que cela serait le dernier anniversaire qu'il allait fêter à ses côtés, car cela sonnait sa majorité et rapprochait encore plus son mariage. Pourtant, pour faire un effort, il avait tenté de chasser les mauvaises pensées qu'il avait continuellement. Il avait passé une journée plus que classique, en compagnie de sa soeur. Il avait été mis au courant de ce que prévoyait la famille Caron et avait eu pour objectif de tenir sa soeur loin du lieu des futures festivités. Alors ils avaient été visités les alentours, mais sans jamais trop s'éloigner car ils ne connaissaient pas ces terres. Puis une fois que le soleil avait commencé à décliner, ils étaient rentrés et chacun s'était séparé. Il n'avait cependant pas manqué de souhaiter l'anniversaire de sa soeur, afin qu'elle ne se doute de rien et lui avait même offert un un poignard, orné de l'emblème Rowan. Chacun était ensuite parti de son côté et lui, dans ses appartements, s'était précipité pour se préparer. Rapidement prêt, en ayant enfilé les plus beaux atours qu'il avait pris, il s'était rendu auprès de Bryce Caron et c'était Bethany qui avait la tâche de conduire la petite Rowan jusqu'à l'endroit où ils allaient fêter l'anniversaire. Il s'était tenu aux côtés du Lord Caron, attendant l'arrivée de sa soeur et à peine était-elle entrée dans la pièce, qu'il s'était approché d'elle. Pour la saluer et surtout la rassurer sur le fait qu'il était bien au courant de cette petite surprise. Il n'en doutait pas, elle était sûrement interloquée par le fait qu'il ait bien voulu y participer mais pourtant, pour sa soeur, il aurait fait n'importe quel sacrifice. Et il appréciait lady Caron, contrairement à son frère. Une dame douce, agréable et avenante, qui avait toujours un sourire sur les lèvres. Alors que lui passait la grande majorité de son temps avec une mine fermée, héritage de son géniteur. Il ne pouvait qu'avouer que c'était elle le positif dans cette alliance, qu'il espérait que sa soeur se sentirait bien ici grâce à elle. Alors quand les deux femmes étaient entrées dans la pièce, un maigre sourire, discret, était né sur les lèvres du chevalier. Comme un gage de remerciement, puis il s'était évanoui dans le néant.

Le dîner débuta bien, Andrew se mit assis aux côtés de sa soeur tout en observant la table. Les mets préférés de sa soeur y étaient disposés, il ne manquait pas de tout regard. Il y avait de tout pour que sa soeur soit contente, puis, une fois le vint finit, il le sentit. Comme pour le jauger, car en tant que bieffois, il était habitué à en boire. Enfin, il vint répondre à lady Bethany au sujet des traditions dans le bief. Et il n'avait ensuite pas manqué, comme un véritable enfant, de défier Bryce du regard. Discrètement, ou tout du moins, c'était selon-lui assez discret pour que seul sa soeur comprenne. Quand il voulut une nouvelle fois parler, afin d'inviter sa soeur à chanter, il se prit un coup de pied dans le tibia alors qu'elle évoquait la possibilité qu'il ne danse avec Bethany. Un léger sourire charmeur apparut sur ses lèvres. « Ce serait avec plaisir que de danser avec vous, ma dame. Enfin, si cela vous dit ? » Il n'esquivait pas la proposition, car il cherchait à jauger au possible Bethany. Mais il était vrai qu'il appréciait la jeune femme, sa douceur et sa gentillesse étaient des choses appréciables.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1759
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Ven 19 Jan - 9:12


 
Un jour particulier
Abigaëlle & Bethany

 
« Serena | 299, lune 4, semaine 1 »
Les traditions chez les bieffois n’étaient pas si surprenante que cela. Certes pour les jeunes filles des Rowan, cela laissait sous-entendre des messages pour les futures familles, mais fallait-il encore que ses jeunes demoiselles savent manier la courte lame offerte. Cependant le présent des Caron pour Abigaëlle n’était pas une arme, c’était un cadeau précieux. Ce n’était pas dans les traditions mais Bryce avait tenu à le faire pour cette occasion si particulière. Bethany ne savait cependant pas à quel moment, son frère avait décidé d’offrir son présent à sa jeune fiancée. Surement à un moment où personne ne s’y attendrait, il avait cette capacité à agir ou faire des choses à des moments inopinés, surprenant tout le monde, pouvant ainsi avoir une longueur d’avance sur le monde qui l’entourait. Il restait un stratège même dans sa vie de tous les jours.

Le repas débuta, Abigaëlle et Andrew se montraient fort complice comme à leur habitude. Ils étaient jeunes, insouciant et ignorait encore beaucoup de chose de la vie. Bethany avait célébré ses vingt-neuf ans en tout intimité avec Bryce, lui refusant la joie d’invité des amis qui leur était proche comme les Selmy. La jeune femme avait voulu que cela se fasse dans le calme et si rien n’avait été fait, cela ne l’aurait pas attristé. Depuis qu’elle était veuve, la jeune demoiselle restait très en retrait sur ce genre de célébration la concernant, préférant le calme et le recueillement. Alan l’avait toujours honoré de la meilleure façon qu’ils soient pour ce genre d’évènement et le célébrer sans lui…laissait un gout amer dans la bouche du rossignol. Si son cœur battait pour un Selmy, l’ombre du cygne était toujours présente, veillant sur elle à jamais.

Un fin sourire étira les lèvres de Bethany à la question et remarque de la jeune Rowan. Elle aimait danser, en petite quantité à cause des douleurs de son dos mais elle se débrouillait, comme toute lady de son rang. Si l’arbre volait, il pouvait faire s’envoler le rossignol blessé.
« Ce sera avec plaisir ser Andrew. »

La jeune femme se leva, et jeta un regard entendu à Bryce. Elle retenait le chevalier du Bief durant une danse, il fallait qu’il en profite avec Abigaëlle. Mais le visage du lord de Serena resta impassible. Il était assez buté par moment…ou alors il avait compris le regard de sa petite sœur mais ne désirait rien montrer afin de ne pas mettre la puce à l’oreille d’Andrew. Les deux hommes étaient impossibles et l’aîné des deux n’était pas vraiment plus adulte que le benjamin. Mais cela n’arrêta pas Bethany pour autant, qui entraîna son cavalier du moment, un peu à l’écart de la table pour échanger quelques pas de danse. Profitant d’être isolé la jeune femme profita de ce moment pour s’entretenir avec le chevalier.
« Vous qui connaissez parfaitement votre sœur… cette soirée lui plait-elle ? »

Elle avait bien une idée de la réponse, mais elle préférer demander confirmation. Certaines lady du Bief était doué pour camoufler leur véritable émotion, bien qu’Abigaëlle ne semblait pas faire partie de ce genre de dame, une surprise n’était jamais impossible.

*****

Bryce garda son regard rivé sur sa sœur, attendant le moment où leur danse serait vraiment entamé pour se tourner vers sa jeune fiancée. Le seigneur se tourna donc vers elle une fois qu’il vit Beth entamé la conversation avec Andrew.
« Je ne vous ai jamais posé cette question…Aimez-vous l’art ma Dame ? »

(c) DΛNDELION



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
avatar
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 779
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Ven 19 Jan - 10:21

Je fronçais les sourcils. Je ne laisserais pas Andrew me faire chanter si je ne le voulais pas. Qu'il s’occupe plus de sa relation avec Bryce ou avec Lady Bethany. Je bus une gorgée de vin en observant lady Bethany qui accepta de danser avec mon frère, je lui lançais un regard. Il avait intérêt à la faire voler comme il me faisait voler moi. Je ne bougera pas de cet endroit. J’observais avec attention mon frère et ma futur belle sœur danser sans rien dire. Je n’osais pas réellement regarder mon époux dont je sentais sa main sur la mienne …. C’était étrange comme situation. Mes pensées se tournèrent vers La Treille et le banquet il y a quelques années. J’y avais dansé également. Chevalier et écuyer confondu. Je tournais vivement la tête vers mon fiancé lorsqu'il me posa sa question lâchant un instant du regard mon frère qui dansait toujours aussi bien.

“ L’art ? C’est une chose que j’apprécie grandement, que cela soit la peinture la sculpture ou la musique my lord. Et vous ? “

J'aimais surtout la musique et le chant en réalité. Mais cela ne servait à rien de le dire. Je soutenais sans peine le regard du Lord. J’avais toujours soutenu les regards sans difficultés. Généralement, c’était l’inverse . Je me demandais de quoi pouvaient bien parler Andrew et le rossignol. J'étais heureuse de les voir bien s’entendre. C'était déjà ça. Un sur deux. Je savais qu'il ne pourrait jamais s'entendre avec mon époux mais s’il pouvait s'entendre avec ma belle-sœur. Je tournais ma main pour prendre celle de Bryce. Paume contre paume. Cette fois, je ne regardais pas directement, juste du coin de l'œil

“Votre sœur danse très bien. “

J’avais presque l’impression qu'il boudait quelque chose ou qu'il était mal à l’aise à cet instant. Je levais de nouveau les yeux vers lui en le détaillant. J'étais entrain de me demander s'il était heureux d’être là , ou si je n’avais pas fait quelque chose qui l’avait contrarié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Ven 19 Jan - 16:14

Love of a brother.




Andrew & Abigaëlle

Andrew était doué pour danser, comme s'il avait fait cela toute sa vie. C'était bien parce-qu'il avait, depuis toujours, une cavalière émérite ; sa propre sœur. Ils avaient dansé de nombreuses fois ensembles, tout d'abord quand ils étaient seuls au sein de Boisdorés, quand ils n'avaient rien à faire et qu'Andrew était encore un adolescent. C'était une activité enfantine qu'ils avaient eu, Abigaëlle n'était encore qu'une petite fille à cette époque mais ce rituel avait continué alors qu'elle grandissait et que lui devenait un homme. Mais il dansait aussi lors des réceptions sur leurs terres, avec sa soeur comme les invités présentes. Alors cela faisait de lui un danseur plus qu'émérite, doué pour cela. Il suivit ainsi la jeune femme à l'écart, la fixant et lui offrant son plus beau sourire alors que, lentement, ils commençaient à danser. Ils étaient proches l'un de l'autre, comme le voulait la danse et il fut surpris quand la jeune femme entama la discussion. « Oui, cela lui plaît. La surprise fut agréable pour elle, je ne crois pas qu'elle se doutait que vous feriez une telle chose. C'est positif, pour son intégration à vos côtés. » Une main tendue et il avait dit cela avec un sourire toujours sincère, sa sympathie se traduisant dans le ton qu'il avait employé. Les pas de danse continuaient à s'échanger, il pouvait constater que la jeune femme était une très bonne danse et c'était une agréable surprise. « Vous êtes une excellente danseuse, ma dame. » Andrew était entièrement concentré sur ce qu'il faisait, ne faisant guère attention à ce qu'il se passait autour. Une question lui démangeait les lèvres, il voulait profiter de ce moment pour discuter et peut-être en savoir davantage. « Comment votre frère trouve ma sœur ? Je veux dire, au-delà du physique, bien entendu. » Il précisait, mais c'était presque évident ; sa soeur était belle, c'était un fait. Une des plus belles femmes du Bief, toujours arborant une apparence soignée avec des tenues dignes de son rang. Et elle possédait une beauté naturelle frappante, un charme certain. Alors ce n'était pas sûr cela qu'il s'interrogeait, mais sur le caractère qu'elle avait. C'était bien plus subjectif, mais cela intéressait grandement Andrew. Bien-sûr, il se doutait bien que la femme ne serait pas totalement sincère, voire pas du tout ; s'il n'appréciait pas sa soeur, elle n'allait pas lui dire ouvertement. Mais elle ne semblait pas être une grande mensongère, peut-être pourrait-il tirer quelque chose de sa future réponse. C'était de la pure curiosité, cherchant encore une fois à s'assurer que sa soeur serait bien ici. « Même si j'ai bien du mal à m’accommoder à ces lieux, je dois admettre qu'ils sont emprunt d'une atmosphère particulière, bien différente de ce que l'on peut voir dans le Bief... » Il marqua une pause, souriant à la femme. Il n'était pas de mauvaise fois, il savait très bien que chaque lieu était particulier, un lie peut plaire à une personne et déplaire à une autre, cela dépendait de chacun. « Quel cadeau avez-vous concocté pour ma soeur ? » Il s'interrogeait sur ce qu'ils allaient pouvoir bien lui offrir ; une bague, un bracelet ou un collier ? C'était classique, mais en fonction de comment il était, cela pouvait valoir le détour. S'il était taillé de sorte à représenter la maison Caron, ou celle des Rowan voire carrément les deux, cela pouvait donner quelque chose de splendide. À ce sujet, il ne doutait pas que le cadeau serait digne de leur maison, quand bien même il vouait une certaine haine pour lord Caron. Andrew pensait véritablement qu'il saurait ravir sa soeur, la combler, comme il se devait. Il était clair que qu'il pensait été enfantin, il s'arrêtait sur le simple critère de l'âge du lord, faisant fi de toutes les qualités qu'il pourrait bien avoir. Et s'il était comme sa soeur, s'il était comme Bethany, il pourrait être un époux tout ce qu'il avait de plus normal, voire de plus agréable pour Abigaêlle.

DRACARYS 2017


(5)
Revenir en haut Aller en bas
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1759
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Jeu 1 Fév - 21:39


 
Un jour particulier
Abigaëlle & Bethany

 
« Serena | 299, lune 4, semaine 1 »
Comme l’avait annoncé la jeune Abigaëlle, Andrew était un excellent danseur, guidant sa cavalière avec fluidité et grâce. Bethany suivait donc avec aisance les pas du jeune homme. Elle en oubliait les techniques apprises durant sa jeunesse, se laissant porter par les mouvements qu’ils exécutaient à la perfection. Cela leur permit de discuter en même temps. Entendre le bieffois confirmer que la surprise plaisait à sa petite sœur rassura Bethany. Même si elle se doutait au sourire de la jeune fille que celle-ci était heureuse, elle préférait avoir une confirmation venant de la bouche de celui qui connaissait le mieux la douce Rowan en ces lieux.
« C’est notre préoccupation la plus précieuse, qu’elle se sente comme chez elle entre ses murs. »

Elle serait la future dame de Serena, ses enfants seront les Caron de demain et régneront un jour sur Serena comme Bryce. Elle devait se sentir chez elle. Si pour le moment ce n’était surement pas le cas, Bethany espérait que dans les années à venir cela change. Tant que le rossignol serait à Serena, elle ferait en sorte qu’Abigaëlle se sente bien. Ce serait sa priorité désormais. Bryce avait trop de travail pour s’occuper de cela, son mariage allait générer des tensions avec Dorne et il fallait qu’il gère cette situation dans le calme et la sérénité afin de ne pas incommodé la jeune fille et surtout pour faire respecter son autorité sur ses terres.

Le compliment d’Andrew la fit sourire, légèrement amusé.
« Je vous remercie et je vous retourne le compliment. »

La question d’Andrew amusa la jeune femme, une question prouvant à l’orageoise, la naïveté de ce jeune homme qui sortait tout juste de l’adolescence. A Serena, tout le monde voyait que la jeune bieffoise plaisait au seigneur des lieux. Bryce était un homme colérique et tempétueux. Depuis que les deux Rowan était présent, tout était plus calme dans le château. Abigaëlle apaisait le Caron, c’était indéniable. Elle ne releva donc pas la remarque sur le physique de la jeune demoiselle.
« Il l’a trouve charmante, bien élevée, qu’elle est une parfaite lady et que j’ai fait un excellent choix en jetant mon dévolu sur elle. Abigaëlle l’apaise énormément. Leurs caractères sont diamétralement opposés mais je pense qu’ils s’entendront bien. Du moins du côté de Bryce, j’en suis persuadée. »

Serena avait toujours su charmer ses visiteurs. Bethany avait longtemps chercher une explication à cela, et elle avait fini par trouver un début de réponse, dans l’histoire du fief et de la famille Caron. Serena avait été envahi par les bieffois durant un temps avant d’être reprit par les rois de l’Orage, et l’influence de Dorne n’était pas à négliger. La forteresse avait donc un mélange des trois cultures en sont cœurs. Une chose peu commune à Westeros, ce qui faisait de Serena un lieu particulier.
« Vous n’êtes pas le premier à faire cette remarque. Peut-être est-ce que parce qu’il fut un temps où nous avons été sous domination bieffoise avant d’être reprit par les Rois de l’Orage ? »

La curiosité du jeune homme fit naître un sourire malicieux sur le visage de Bethany.
« Un cadeau qui a suscité de vif débat entre mon frère et moi. Il a cependant gagné. Ce présent est d’une valeur inestimable à nos yeux et il aurait dû lui offrir le jour de leur mariage. Mais la patience n’est pas forcément son fort. En tout cas, c’est un gage de son affection à l’encontre de votre sœur. Car ce bijou…car c’est un bijou, est chargé d’histoire. »

Elle n’en dit pas plus. Suffisamment pour éveiller davantage la curiosité du jeune homme mais sans pour autant tout lui révéler. Bryce lui en voudrait si cela ne créer pas un minimum de surprise dans les yeux des deux bieffois.

******

Abigaëlle aimait donc les arts. Le seigneur de Serena nota cela dans un coin de sa tête afin de ne pas l’oublier. Il lui servit un léger sourire. Quant à lui et l’art… C’était bien plus complexe. Il était un homme de guerre, un homme de stratégie, de politique, de diplomatie. Il n’avait pas reçu beaucoup d’éducation concernant les arts. Cela avait été plus réserver à ses sœurs. Bien qu’elles l’aient lui aient fait subir maintes et maintes démonstrations durant leur enfance et jusqu’à le forcer à danser avec elles. Des moments où lui râler dans sa barbe encore inexistence et tandis que les jeunes filles de la maison Caron riaient aux éclats. Avec le temps, Bryce avait appris à apprécier en tant que spectateur.
« Cela ne me déplait pas d’écouter de la musique, de contempler un tableau ou de regarder ma petite sœur danser. Mais je dois vous avouer que je suis piètre musicien et piètre danseur, malgré le fait que mes sœurs aient bien tenté de m’apprendre. »

Il savait danser sans écraser les pieds de sa partenaire mais cela n’allait malheureusement pas plus loin. Il tourna son regard vers sa sœur à la remarque de sa fiancée. Il eut un sourire attendrit comme à chaque fois qu’il regardait son rossignol se mouvoir avec grâce et légèreté. Mais il se reprit rapidement, n’aimant pas trop laissait ses sentiments s’exprimer sur son visage. Il retourna son visage vers celui de la jeune fille.
« Que diriez-vous d’ouvrir votre cadeau d’anniversaire ma Dame ? »


(c) DΛNDELION



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
avatar
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 779
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Ven 2 Fév - 8:58

Oh … Un piètre danseur … Je sentis une pointe de déception au creux de mon estomac : j’avais passé une partie de ma vie au bras du meilleur danseur, à mes yeux, de Westeros : mon frère. Que mon futur ne soit pas un excellent cavalier m’agaçait un peu, mais j’allais faire avec de plus il avait dit piètre danseur pas qu’il n’aimait pas danser. Certains étaient de bons danseurs mais n’aimaient juste pas ça. D’autres marchaient, avec conscience, sur les pieds de leur partenaire. Ça c’était le cas d’Horace, mon cousin. Desmera me l’avait confié lors de notre séjour à La Treille. S’il savait déjà éviter ce gros défaut j’apprécierais. Tant pis s’il ne savait pas danser aussi bien qu’Andrew. Je verrais s’il m’invitait à danser ce soir. S’il le faisait, Andrew répliquerait aussitôt, ça j’en étais sûre. Du coin de l’œil je le vis sourire en regardant sa sœur. Le sourire lui allait mieux que sa mine bougon.

« Je suis sûre que vous êtes un bon danseur my lord. »

J’avais parlé avec douceur mais j’avais vraiment du mal à détacher mon regard de Bethany et Andrew, ils formaient un joli couple de danseur et visiblement Andrew arrivait déjà a donner l’impression aux spectateurs qu’il ne dansait pas mais qu’il volait avec lady Bethany. Je relevais les yeux vers le lord près de moi, qui n’avait pas ôté sa main de la mienne, lorsqu’il me proposa d’ouvrir mon cadeau. La pièce n’avait donc été qu’un amuse-bouche ? Je me mis à réfléchir à toute vitesse. Qu’est ce qu’il pouvait bien m’offrir ? Andrew avait-il parlé avec lui de mes goûts ? Non. J’en doutais, les deux hommes ne s’appréciaient pas. J’en avais un peu parlé avec Lady Bethany, mais est ce que cela aurait suffit en si peu de temps ? Bien que j’ai dis aimer les chats, ou les oiseaux … Je doutais qu’on m’offre quelque chose comme cela aujourd’hui. Ni même une jument, j’avais la mienne, cadeau d’Andrew, et elle me convenais très bien … Une robe ? Pas besoin, j’avais largement de quoi faire. Un livre ? J’avais dis aimer lire … Mais offrir cela comme ça … J’en doutais, même si cela m’aurait fait plaisir. Quelque chose d’autre ? D’unique ? Un bijoux ? Mmmh … Je ne voyais pas en Bryce quelqu’un capable de m’offrir une servante … C’était le plus plausible à mes yeux. Je lui fis un sourire et inclinai la tête.

« Ça serait avec grand plaisir my lord. »

Je coulai de nouveau un regard vers mon frère. Pas que j’étais inquiète de sa réaction, mais j’aimais le voir danser, et je lui réclamerais sûrement une danse s’il ne me faisait pas danser. Je reportais mon attention sur mon fiancé. J’ai toujours un tout petit peu gênée qu’il me tienne la main, mais je n’ôterais pas la mienne. Je me demandais si le lord était aussi gêné que moi, mais j’en doutais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Ven 9 Fév - 15:42

Love of a brother.




Andrew & Abigaëlle

La danse continuait calmement, Andrew guidait merveilleusement bien sa partenaire et faisait attention à chacun des détails, il faisait en sorte qu'elle ne se sente pas lésée, qu'elle suive le rythme. Il arrivait que le jeune garçon soit trop vif, trop emporté quand il effectuait une quelconque action et cela concernait autant ses entraînements martiaux, que la danse, deux disciplines qui demandaient de l'énergie. Cela, il en avait à revendre plus qu'il n'en avait besoin. Il laissait un sourire apparaître sur ses lèvres quand elle évoquait leur préoccupation à faire en sorte qu'Abigaëlle ne se sente bien ici, appréciant le geste même si au fond de lui, cela ne faisait le fait qu'elle allait un jour vivre ici. Il avait encore bien du mal à s'y faire, cette idée était encore difficile à ancrer et même s'il appréciait la compagnie de la femme avec qui il dansait et même s'il était persuadé qu'elle ferait une excellente belle-soeur, il ne pouvait totalement s'y résoudre. « Dans ce cas, j'espère que cela sera le cas. » Le sourire toujours accroché à ses lèvres, il marqua une légère pause. « Elle aura bien besoin d'une oreille attentive le jour où elle devra vivre ici... » Il plongeait son regard dans les yeux de la dame qui lui faisait face, son visage demeurant charmant toujours avec ce léger sourire aux lèvres. « Son quotidien va changer drastiquement, après tout. » Elle était autrefois la dame de compagnie d'une éminente lady, désormais elle était la fiancée d'un homme qu'elle connaissait à peine. Effectivement, c'était deux situations totalement différentes et Andrew aurait vivement préféré qu'elle soit fiancée à un homme du Bief ou, éventuellement, de la Couronne. Mais pas dans l'Orage, lui qui n'aimait que très peu cette région, trop différente de la sienne. Il avait bien des aprioris, qui au fil du temps étaient anéantis par la façon d'être de la jeune femme avec lui et sa sœur. Cela dit, concernant le lord Caron, c'était bien l'inverse ; il ne faisait que confirmer le fait que les Orageois pouvaient être rustres, en étant dans la même optique négative que le jeune Rowan. Mais ce dernier ne faisait que le chercher constamment, il le méritait donc amplement. Le sourire du garçon s'étendit quand elle lui rendit le compliment, alors qu'elle répondait ensuite au sujet de sa sœur. Il ne pouvait en être autrement, sa sœur était une parfaite fleur du bief aux qualités bien présentes. Il prenait bien compte des paroles de la jeune femme, quand elle évoquait la domination bieffoise puis la reprise de la région par les forces des Rois de l'Orage. « Je ne savais pas... » Il ignorait l'histoire de la forteresse des Caron, il ne s'y était pas réellement intéressé. C'était tout le contraire, il était venu ici sans envies, pour seul objectif de chaperonner sa sœur et n'avait donc pas daigner se documenter plus que nécessaire à leur sujet. « Mais c'est donc une agréable surprise, il est toujours agréable de découvrir de nouvelles contrées et de nouvelles demeures ancestrales. » Il lui offrit un nouveau sourire charmant. « J'espère que Boisdoré vous plaira. » Tout autant que lui arrivait, un peu, à se plaire ici. À y trouver un soupçon de beauté. Boisdoré était une fidèle forteresse bieffoise, mais possédait malgré tout sa petite particularité ; si les jardins étaient conséquents, c'était davantage des arbres que l'on privilégiait là-bas. Il ne manqua pas le sourire malicieux de la jeune femme alors qu'elle répondait à sa question, il écoutait attentivement tout en continuant ses pas de danse, suivant toujours le rythme de la musique. « Un cadeau avec une forte valeur, donc... » Sa voix s'abaissa sur la fin de sa phrase, interloquée. « Je dois dire que je suis impatient de voir ce que cela pourrait être. » Un petit sourire amusait, alors que la musique se terminait. Andrew s'écarta légèrement de sa partenaire, exécutant une révérence. « Ce fut un plaisir. » Puis d'une démarche noble, il retourna à table en laissant un sourire sur ses lèvres, amusé, ayant passé un agréable moment.

DRACARYS 2017
Revenir en haut Aller en bas
Le rossignol de l'Orage
avatar
Le rossignol de l'Orage
Valar Dohaeris


Ft : Kate Beckinsale
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Alyx Lefford || Wylla Manderly
Messages : 1759
Date d'inscription : 16/10/2016

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Mar 13 Fév - 19:06


 
Un jour particulier
Abigaëlle & Bethany

 
« Serena | 299, lune 4, semaine 1 »
La préoccupation du jeune homme était attendrissante et amusante. Ses mots semblaient avoir de nombreux sens et aucun ne semblait vouloir dire du bien du seigneur de Serena. Et Andrew semblait oublié le rôle premier de la jeune femme avec qui il dansait. Emissaire. Il était bien rare qu’elle s’arrête aussi longtemps chez elle, profiter de la compagnie de son frère. Elle était bien souvent en vadrouille sur les routes portant la parole de Bryce aux autres seigneurs de l’orage quel que soit leur importance. De la simple petite maison de chevalier jusqu’à leur suzerain. Bethany s’exécutait toujours avec plaisir, cela lui permettait de vivre, de ne pas penser à son passé sombre et douloureux. Elle devait se montrer, négocier, pourparlers, sourire, décrocher des accords commerciaux, trouver des alliances ou des ententes. Elle était en partie responsable des bonnes relations de Serena avec les alentours. Elle était la diplomate, il était l’autorité. Un duo fonctionnant à la perfection, laissant l’autre agir quand cela était nécessaire. La complicité entre le seigneur et sa petite sœur était grande.
« Je ne pourrais malheureusement pas être souvent présent ici, je suis émissaire de ma maison, je passe plus de temps sur les routes que chez moi. Laissez là grandir par elle-même, elle n’en sortira que plus forte. Il faut laisser les oiseaux s’envoler seuls. Cela sera dur, mais à la fin vous verrez une femme forte, fière et radieuse. Elle s’adaptera à la vie ici. Nous le faisons toute. »

Bethany l’avait vécu alors qu’elle était bien plus jeune qu’Abigaëlle. Elle en avait tiré de grande leçon, elle avait appris à ouvrir ses yeux sur le monde, à l’appréhender et à vivre avec lui. Elle avait même trouvé l’amour. Elle était passée de Caron à Swann, sans personne de chez elle pour l’aider. Elle s’était faites elle-même sa place et aujourd’hui, même veuve elle gardait d’excellente relation avec son ancienne belle famille. Les Swann garderaient toujours une place particulière dans son cœur, elle ne pourrait jamais les oublier. Il faisait partie d’elle, elle était celle qu’elle était grâce à eux. Elle s’était adapté, elle avait volé de ses propres ailes. Cela demandait du courage mais à la fin, la victoire était belle et bien présente.
« Je ne doute pas que Boisdorée me plaise, votre sœur en parle sans cesse avec des étoiles dans les yeux. »

La musique se termina, mettant fin à la danse et les deux danseurs s’inclinèrent respectueusement comme il était de coutume. Bethany remercia Andrew pour la danse et ils retournèrent vers la table, Bryce semblait avoir engager la conversation avec Abigaëlle. Il glissa un regard vers le rossignol qui eut un sourire amusé. Le Caron finit par se lever pour aller chercher un petit coffre refermant le présent qu’il désirait offrir à sa promise. Il déposa l’objet devant la jeune fille avec mille précaution.
« Ce présent… il est inestimable aux yeux de notre famille. Chaque Dame ayant régner sur Serena l’a un jour porté. La dernière à s’être affichée avec fut notre mère à Bethany et moi. Il est normalement coutume de l’offrir en présent de noce… Mais j’avais envie de vous l’offrir pour ce jour particulier qu’est votre seizième anniversaire. »

Bryce échangea un regard avec Bethany, le visage de la jeune femme avait perdu son éternelle sourire joyeux, ses yeux émeraudes rivés sur la bieffoise. Elle n’avait pas voulu que son frère offre ce présent à la jeune fille ce jour, brisant la tradition. Mais il était plus têtu qu’elle. Et donc il offrait le collier qu’avait porter chaque dame Serena à son épouse. Un collier d’or blanc finement ouvragé et parsemé de diamant noir en forme de rossignol. Un bijou somptueux à porter lors des grandes occasions et qui avaient une longue histoire. Personne ne savait quand ce bijou était arrivé dans la famille pour la première fois, mais il était sûr qu’il était présent depuis de nombreuses générations de Caron.


(c) DΛNDELION



Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre, que serais-je sans toi qu'un cœur au bois dormant. J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
avatar
Roturier
Valar Dohaeris
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha
Messages : 779
Date d'inscription : 11/03/2017

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   Mar 13 Fév - 19:58

Je détournai un instant la tête pour regarder mon frère revenir et je sentis une joie simple de le voir revenir. Il n’y avait un je ne sais quoi dans l’air qui me tendait et je n’aimais pas ça. Je saisis doucement sa main pour la serrer entre mes doigts, notant au passage que mon futur m’avait lâché la main.

« J’espère que tu me ferra danser Andrew, voilà longtemps que nous n’avons pas virevolté ensemble. »

Je lui souris de nouveau, un petit sourire en coin que je lui réservais, un simple sourire d’une sœur à un frère qui n’avaient nuls besoin de mot pour se comprendre tout deux. Je reportais mon attention sur mon fiancé qui revient, sans pour autant lâcher la main de mon frère. J’avais l’impression d’avoir mon cœur au bout de mes doigts. Je n’avais pas peur, mais l’ambiance était trop étrange pour que je ne la sente pas peser sur mes épaules. Je me redressai en serrant les doigts d’Andrew entre les miens. Je glissai un rapide regard vers lui. J’avalai ma salive et tendis prudemment les mains vers le coffret pour l’ouvrir avec déférence, compte tenue de ce que Bryce venait de me dire. Un collier pour la Dame de Serena. Curieusement j’aurais aimé juste le recevoir le jour de mon mariage, et pas à mon anniversaire. Mais j’allais respecter le choix de mon époux.

Je n’aimais pas être le centre de l’attention. Et cette fois je l’étais. J’observais avec attention le magnifique collier reposant sur son écrin de satin rouge. Le collier était en or blanc magnifiquement ouvragée parsemé de diamants noirs taillés pour ressembler à des rossignols. Je posai mes mains à plats sur la table pour cacher leur tremblement. C’était un présent extraordinaire, malgré tout je saisis la main d’Andrew. J’avais besoin de son contact pour réussir à trouver les mots et me calmer, je n’aimais pas ne pas maîtriser mes émotions comme maintenant, j’étais bien trop touchée par son présent que je ne voulais bien l’admettre. Je fermai un instant les yeux pris une profonde respiration, avant de repousser la chaise pour me tourner vers Bryce Caron. Je fis une profonde révérence avec un sourire, repoussai le coffret vers Bryce et parlai avant que mon geste ne soit mal interprété puisque je ne voulais pas que cela soit le cas : 

« C’est un grand honneur que vous me faite lord Bryce. J’espère que je m’en montrerais digne, pourriez-vous me le passer je vous pris ? »

J’étais heureuse de porter les cheveux relevés en coiffure du bief ce qui dégageait totalement ma nuque et mon cou. Je n’aurais pas besoin de tenir mes cheveux. Je relevai une nouvelle fois les yeux vers mon frère. Qu’il ne me fasse pas une esclandre pour simplement ce présent. Qui me touchait vraiment ! Je souris à mon frère. J’avais décidé : je chanterais ce soir ! À voir quel chanson je pourrais offrir à nos hôtes. Je caressai doucement le collier une fois celui-ci passait à mon cou. Je mourrais d’envie de me blottir contre Andrew juste pour échapper quelques instants aux regards … Néanmoins je ne fis rien et me retournai pour faire une nouvelle révérence à Bryce et à Bethany.

« Je vous remercie Lord Bryce, Lady Bethany, c’est un grand honneur que vous me faîte, je ferais en sorte de m’en montrer digne. »

Je fis un petit sourire calme. J’avais repris le contrôle de mes émotions. Tout allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Un jour particulier | ft Abi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jour particulier | ft Abi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: