RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 8 & 9 est disponible par ici SOLO | Life is precious 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Conflans et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
La MAJ aura lieu le week end du 23 et 24 novembre SOLO | Life is precious 3725701551

Partagez
 

 SOLO | Life is precious

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
SOLO | Life is precious C71o
SOLO | Life is precious Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 642
Date d'inscription : 06/06/2017

SOLO | Life is precious Empty
MessageSujet: SOLO | Life is precious   SOLO | Life is precious EmptyLun 4 Déc - 20:26



   

   
Life is precious

   
SOLO

   
Tu ne me tueras point, ce qui ne me tue pas me rend plus forte. Tu m'as rendue plus forte, là fut ton erreur...

   
Blancport redevenait lentement calme. Le prince dragon et le loup s’étaient envolés vers le Sud, pour Dorne à ce que la jeune sirène avait compris. Si elle n’était pas mécontente de voir le dragon partir, elle devait avouer que Robb lui manquerait un peu, elle appréciait sincèrement son futur beau-frère. Son lot de consolation c’était qu’il allait retrouver Wynafryd et il allait pouvoir lui transmettre ses messages de vive voix. L’aîné des Manderly manquait terriblement à la cadette, elle ne savait toujours pas quand elle pourrait la voir de nouveau. Elle gardait donc les corbeaux comme moyen d’échange qui diminuait un peu la distance qui la séparait de sa sœur, mais ce n’était pas comme la voir en face. Et le cœur de Wylla s’alourdissait chaque jour un peu plus de ce manque qui s’installait en elle. Avoir des nouvelles par l’intermédiaire de Robb avait réchauffé son cœur mais elle comptait toujours les jours depuis lesquels elle était séparée de sa grande sœur…

Ce matin-là, la jeune demoiselle se rendit dans les cuisines pour prendre son petit déjeuner, elle y trouva son père et sa mère en pleine discussion. La sirène les salua rapidement ignorant le regard froid de sa mère qui aurait bien fait une remarque sur la chevelure en désordre de sa fille. Wylla attrapa son pichet de lait et des tranches de pain. Elle versa le liquide blanc dans un verre et étala de la marmelade sur le pain de seigle qu’elle avait attrapé. Elle mordit à pleine dent dans son repas du matin, savourant le gout sucré des fruits qui se répandait dans sa bouche, se mariant à merveille avec le gout du pain frais qui sortait du four. Pour faire passer mieux le tout, elle avala une gorgée de lait. Cependant elle grimaça, elle trouvait que le lait avait un gout sucré alors qu’elle l’aimait nature. Cependant elle ne fit aucune remarque pensant qu’elle avait peut-être trop abusé sur la marmelade qui du coup avait imprégné sa bouche. Wylla termina son petit déjeuner avec toujours cette impression d’avoir un lait sucré et non nature. C’était bien étrange, elle ferait une remarque à la servante qui s’occupait du lait quand elle la croiserait pour lui demander si elle avait mis du miel dedans ou une autre substance sucrée à l’intérieur.

Cependant quand elle se leva, la jeune fille fut pris d’un vertige. Elle se rattrapa à la table, clignant des yeux surpris. Elle s’était peut-être levé trop vite ? Elle lâcha la table et voulu faire un pas mais un nouveau vertige un peu plus violent la força à s’assoir. Son père remarqua son étrange comportement.
« Wylla ? Tout va bien ? »

La jeune lady ne répondit pas, cherchant à mettre de l’ordre dans ses idées qui s’embrouillaient secondes après secondes. Elle finit par faire non de la tête.
« Je…je me sens engourdie…comme…si…je suis fatiguée… »

Pourtant elle avait passé une bonne nuit et se sentait bien en forme, jusqu’à maintenant. Wylis se rapprocha de sa fille, attrapant doucement son visage avec sa main pour lui faire tourner la tête. Il avait l’air soucieux avec ses sourcils froncés de la sorte. Les yeux de Wylla étaient fiévreux de fatigue et s’en prévenir la jeune sirène s’effondra. Son père la retint avant qu’elle ne touche le sol.
« Leona !! Le mestre vite ! »

La jolie femme blonde bondit et disparue dans les couloirs afin d’aller chercher le mestre des Manderly et surement prévenir Wyman. Quelques serviteurs ayant entendu la voix alarmée de l’héritier de Châteauneuf arrivèrent en trombe. La scène qu’ils virent créa un murmure d’interrogation. Quelques minutes plus tard, le mestre arriva en soufflant et s’agenouilla auprès de Wylla et son père. La respiration de la jeune fille était faible mais régulière, comme si elle était paisiblement endormie ce qui interpella le vieil homme.
« C’est étrange…j’ai l’impression qu’elle dort profondément…
-Elle est tombée d’un seul coup, elle a dit qu’elle se sentait fatiguée d’un coup. »

L’homme de sciences fronça les sourcils et se releva pour s’approcher dans la table, scrutant les divers mets présents. Il attrapa le pichet et renifla le lait.
« Il me semble que lady Wylla boit du lait non sucré ? »

Les serviteurs présents acquiescèrent silencieusement.
« Elle a été empoisonné. Un poison commun, qu’on utilise souvent pour aider les personnes à s’endormir mais à trop forte de dose…cela peut provoquer la mort. J’espère que cette personne mal intentionnée c’est loupé dans ses dosages…Je ne peux rien faire pour le moment ser Wylis, nous devons attendre et prier les Sept pour qu’ils nous rendent notre jeune sirène. »

Tous se regardèrent avec la même question au fond des yeux. Qui avait pu empoisonné la jeune sirène ? Et allait-elle s’en sortir ? Wylis souleva sa fille et la ramena dans sa chambre et demanda à ce que des personnes de confiance veille sur elle. Il se dépêcha d’aller trouver son père afin de discuter de cet affaire qui allaient provoqués beaucoup de bruit que la jeune fille s’en sorte ou non.

********
5 jours plus tard

Wylla sentait tout son corps engourdis, elle avait l’impression d’être enfoncé dans un lit de coton tout doux, elle n’avait pas froid, une douce chaleur agréable se dégageait autour d’elle. Elle se sentait si bien ainsi. Pourtant quelque chose la tirait lentement du sommeil si paisible et sans rêve. Une lumière agressive vint lui faire papillonner les paupières et la tirer de son endormissement. Elle entendit une voix qui lui semblait lointaine. Elle poussa un grognement de protestation mais finit par ouvrir les yeux. Les rayons du soleil lui brûlèrent la rétine et elle tenta de soulever sa main pour la mettre devant les yeux mais cette dernière était affreusement lourde. Elle referma les yeux, tournant la tête pour se protéger de ces rayons blancs qui étaient peu agréable. Une ombre vient se poser devant cette lumière lui permettant d’ouvrir de nouveau les yeux. Sa vision fut d’abord très flous, ne percevant que des formes et toujours ses voix lointaines.

Au bout de quelques minutes à lutter contre cette engourdissement, elle réussit à avoir une vision nette du monde qui l’entourait. Elle était dans ses appartements, sa mère était assise à son chevet et son père se tenait debout près du lit, créant cette ombre salvatrice pour les yeux clairs de la jeune sirène. Que faisait-il là avec des visages si inquiets ? Elle ne comprenait pas trop ce qu’il se passait. Elle avait un arrière-gout amère dans la bouche et la gorge horriblement sèche comme si elle n’avait pas bu depuis plusieurs jours, elle se sentait faible…
« Que…qu’est ce…qui se passe ? »

Sa voix était rauque et endormis. Sa mère attrapa un verre d’eau et l’aida à boire, chose que Wylla ne refusa pas. Ses muqueuses réhydratés et la fraîcheur parcourant son corps, réveilla un peu plus la jeune sirène. Wylis s’assit sur le rebord du lit, posant sa main sur la jambe de sa benjamine.
« Est-ce que tu te souviens de ce qu’il s’est passé ? »

La sirène aux cheveux verts fronça les sourcils, tentant de se remémorer son dernier souvenir. Elle se souvenait d’avoir pris son petit déjeuner dans les cuisines et d’avoir bu son lait qui était par ailleurs sucré, et au moment de se lever, elle avait été pris de vertige… puis le noir. Elle n’était donc pas sur de ce qu’elle devait se souvenir, elle se concentra davantage mais rien ne revenait.
« Je ne suis pas sure… j’ai pris mon petit déjeuner, mon lait avait un gout bizarre et..j’ai eu des vertiges…mais c’est tout…je ne me souviens de rien d’autres… Je me suis évanouie ? »

Le visage grave de son père lui indiqua que c’était plus grave que cela.
« Tu as été empoisonné Wylla. Du bonsomme. C’est pour cela que ton lait avec un gout bizarre, ça donne un gout sucré au poison. C’est comme ça que nous l’avons détecté… »

La nouvelle laissa la jeune fille sans voix. Quelqu’un avait voulu la tuer. Mais qui ? Un seul nom lui vint à l’esprit.
« Saloperie de lézard… »

Ses parents se regardèrent interloqués par les paroles de la sirène aux cheveux verts.
« Tu penses savoir qui aurait pu t’en vouloir ? demanda avec prudence Leona.
-Je n’ai aucune certitude…mais…la seule personne qui me déteste assez et qui pourrait avoir un tel geste aussi lâche…c’est Viserys Targaryen… »
(c) DΛNDELION


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   
En absence, merci de ne pas MP ou tagguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SOLO | Life is precious
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» [FB solo] 14 ans, Marine 1ière classe
» Classement solo en Greater Rift
» Prime Of Life ←

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: