RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 Pensées en chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Pensées en chemin   Lun 16 Oct - 21:46

An 299, lune 2 semaine 2


Edwyn … Je regarde ton dos alors que pour une fois tu chevauche devant moi. D'habitude nous chevauchons côte à côte. C'est étrange, mais tout me semble plus beau depuis que tu as dis ces deux mots dans la chambre dans cette auberge il y a quelques jours. Tu prends tant soin de moi … Je me sens inutile à côté de toi. Cette nuit tu t'es réveillé en sursaut, et à part te prendre simplement dans mes bras, je n'ai rien pus faire. Si tu savais comme je t'aime ! J'ai l'impression, quand je suis avec toi, qu'importe ce qu'il se passe, je ne serais jamais seule, et tout ira bien. Hier, je t'ai un peu parlé de Dorne , enfin surtout de Teora. Mais seulement un peu de Dorne et de Teora. Je n'avais pas envie de parler plus que ça, je voulais seulement profiter de manière égoïste de ta présence. J'ai l'impression de ne faire que ça : être égoïste et t'observer. Hier, nous nous sommes arrêter pour que tu dessine un paysage avec une rivière. J'ai passé tout ce temps là à t'observer.

Je crois savoir pourquoi. J'ai peur en fait. Je perds mes souvenirs encore un peu, j'oublie des choses. Et cela m’effraie de pouvoir un jour, même sans le vouloir, t'oublier. Je sais que tu es la patience même et que tu reprendrais tout à zéro encore et encore, mais rien que l'idée de pouvoir te causer cette peine me tord les boyaux. Si toi tu pourrais supporter, je crois que ce ne serais pas mon cas.

Tu viens de sourire, et je n'y peux rien, te voir sourire me fait sourire. Tu as une petite fossette sous l’œil quand tu souris. J'aime te voir sourire, et j'aime plus encore t'entendre rire ou mieux : chanter. Tu respire la liberté quand tu chante. Non, tu ES la liberté quand tu chante. Je crois que c'est pour cela que les Anciens nous ont réunis : rien que pour notre désirs de la liberté. Je t'aime Ed'. J'aime te sentir près de moi, ton physique atypique, tes yeux bleus, ton sourire, le goût de tes lèvres, et ton odeur bien à toi. Il n'y a aucun doute, c'est avec toi que je veux retourner dans le Nord et sentir avec toi les baisers du froid et de la Neige.

Je viens de te rejoindre et de simplement te prendre la main. Petite c'était la main calleuse de mon père qui me rassurait, bien qu'elle pouvait tout autant m'effrayer. Maintenant, c'est la tienne, grande et chaude, qui me rassure et qui me fait sourire rien que de la tenir. C'est toi qui me rassure et qui me fait sourire. Il y a très longtemps, j'ai dis à Lady Ynis qu'avec mon caractère et mon nom, jamais personne ne pourrais m'aimer. Tu m'as fais mentir. Et je t'en remercie. Il n'y a pas de plus beau mensonge que celui-ci.Quand tu me regarde, je sais que ton «  je t'aime » n'était pas feint, et qu'il ne le sera pas un mensonge.

Ma confiance, je crois que je ne l'avais jamais autant donner à quelqu'un. Je crois même que mon père m'étranglerais pour aimer un bieffois, tu n'es pas un bieffois, tu es Edwyn. Il pourrait me chasser, mais si tu me souris, alors je sais que tout ira bien. Qu'importe mes souvenirs perdu, je les remplacerais par des instants passé avec toi. Je viens de t'embrasser le dos de la main. Je crois qu'il n'y a pas besoin de prononcer encore ces mots. Pourtant je le fais.

« Je t'aime. »


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Mar 17 Oct - 21:47

J'aime te regarder dormir. C'est toi qui a insisté pour qu'on fasse une pause, mais c'est toi qui dort, la tête sur mes genoux, et non moi qui dors la tête sur tes genoux. Tu semble des plus détendu. Et moi j'en profite pour t'observer, et oui ! encore. Je tiens ta main gauche, en fait c'est toi qui me l'a prise avant de t'endormir. Je pourrais sans doute te taquiner un peu quand tu sera réveillé. Je vais sans doute même le faire. Tu ressemble presque à un enfant … Je me demande si je suis pareil quand je dors. Je ne pense pas, ou alors uniquement quand tu me tiens dans tes bras. Tu m'interdis encore de ne plus porter d'attelle pour ma main droite, alors je la passe simplement mes doigts dans tes cheveux fins. Ils sont doux.

Il fait beau, peut-être pas chaud, mais il y a du soleil. Je crois que je préféré le Conflans à l'Orage. Sûrement la fréquence de la pluie. Je t'ai couvert de ma cape, je n'ai pas envie que tu ai froid. Mais je paris que tu ne seras pas content de voir que je me suis découverte. C'est vrai, j'ai froid, mais cela ne me dérange pas du tout. Cela me fait même du bien, après ces années dans la chaleur étouffante de Dorne . J'ai peur que tu ne la supporte pas. Il faut du temps pour s'y habituer.

Je vois que tu commence à t'agiter. Ce n’est pas un réveil. Un cauchemars, encore. Je passe doucement mes doigts dans tes cheveux et sur ton front. Je ne veux pas que tu te réveille à cause de mauvais rêves. Je crois que tu t'es calmé, je rajuste la cape sur tes épaules de ma main de libre sans lâcher ta main. Est-ce vraiment moi qui t’apaise ? J'espère que oui.

Le soleil commence à se cacher. Il va falloir repartir, sinon nous dormirons dehors ce soir. Je me redresse légèrement, et je crois que cela suffit à te réveiller doucement. J'aurais aimé que tu te repose encore un peu mais bon … J'attends simplement que tu te redresse à ton rythme avant d'aller me chercher une cape légère pour moi. Je ne veux pas que tu attrape froid. Je ne veux pas que tu abîme ta voix ! Je profite que tu n'as pas attaché ta cape pour venir me blottir contre toi rien que pour attacher ta cape. Je suis une petite voleuse, c'est vrai, mais seulement de moment avec toi. Il est l'heure de repartir je crois. Je me demande combien de temps tu vas te mettre à te rendre compte que j'ai tressé quelques brins d'herbe dans tes cheveux ...


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Lun 23 Oct - 20:53

Edwyn était partis pour la journée après m'avoir embrassé de front. Je n'étais pas inquiète, je savais qu'il reviendrait. Cela faisait plaisir qu'il reprenne son propre rythme et qu'il accepte de me laisser un peu pour s'occuper de lui, cela faisait plaisir à voir !  ET puis moi aussi j'aimais parfois être seule. Peu après qu'il soit partis, j'avais pris mes armes et sceller ma jument  avant de sortir hors du villages où nous logions pour quelques temps. D'un coup de talon j'avais fais partir ma jument au galop et elle ne s'était pas faite prier pour obéir dans un grondement de sabots et une foulée puissante elle m'avait porté à quelques kilomètres du village. Elle avait renâclé et hennit lorsque je l'avais obligée à s'arrêter. Je profitais de l'absence d'Edwyn pour reprendre l’entraînement Mais je portais toujours mon attelle, je n'étais pas imprudente tout de même !

La douleur ? Je la repoussais dans un coin lointain de mon esprit pendant que je travailles mes mouvements au corps à corps encore et encore. Mon corps se souvenait mieux que de ma mémoire des enchaînements, et des coups. C'était si instinctif ! C'était incroyable ! Je me redécouvrais ! Si Edwyn ne m'avait pas interdit de m’entraîner, je lui dirait que j'avais l’impression de me souvenir de quelque chose en combattant. Ou du moins en m'entraînant ! Pas sûre qu'il accepte quand même de me laisser reprendre mon entraînement malgré tout !

Je finis par ranger mes dagues et aller chercher à ma selle mon arc. Il m'avait manqué ! Je savourais la sensation du bois dans ma paume et son poids dans ma main. Après un moment je finis par me tourner vers l'arbre et jeter sur mon épaule mon carquois. Avant de tirer ma première flèche je nouais autour le mon bras mon protège bras en cuir épais.  Le chant de la corde accompagné par le bruit des flèches se plantant dans le bois de l'arbre me fit perdre toute notion du temps et je me trouvais dans une plénitude totale, la douleur n'existait même plus. Je ne bougeais que pour aller reprendre mes flèches, c'était rassurant.

Je sursautais quand quelqu'un m'arracha violemment, c'était l'impression que j'avais, mon arc des mains. Je levais les yeux vers la personne et mon regard croisa celui d'Edwyn et parcouru son visage fermée. La douleur de mon poignet me jaillit brusquement au visage mais je ne dis rien.  Je reculais face à l'expression de mon amour en me dandinant d'un pied sur l'autre comme une enfant prise en faute. Je tentais un petit sourire

« Tu as passé une bonne journée Ed ? »


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Dim 5 Nov - 11:49

Mon instinct féminin m'avait clairement dit qu'Edwyn n'avait pas réellement aimé ma petite escape armement. Pour preuve : il m'avait prit mes dagues, toutes mes dagues … Mais surtout ! Surtout ! Surtout ! Il avait osé me prendre mon arc ! Il me l'avait prit et interdit d'y toucher ! Attacher à sa selle à l'opposer de moi, il me donnait une tape sur la main avant de me gronder, comme quoi je devais me reposer … Mais  ! C'était mon arc ! Pourquoi il me l'avait prit ! Ce n'était pas juste ! Je n'avais rien fais de mal …Bon … J'avais eu le droit à une inspection totale de mes blessures, et mon bras, enfin surtout mon poignet, était enflé mais le reste … Bon si d'accord ! J'avais deux blessures qui s'étaient remis à saigner. Mais rien de grave.

Et depuis, Edwyn refusait de me laisser seule plus de deux heures ! Et même quand je lui jurais que je resterais sage à lire ou à écrire … Il restait avec moi … Tout ça juste pour vérifier que je ne faisais pas de bêtise … Heureusement qu'il y avait nos phases de voyages ! Sinon je crois que je serais morte d’ennuis. On avait quand même le droit de galoper. Je crois qu'il valait mieux avec Galitaca qui s'impatientait. Je n'avait pas envie de faire un autre vol plané. Déjà qu'elle avait tendance à se cabrer parfois pour rien … Mais c'était ma jument et j'avais l'habitude. Elle n'aimait pas particulièrement que les oiseaux jaillissent d'entre ses sabots en mode cadeaux surprises. Mais bon. D'une caresse elle se remettait sur ses sabots. Et je rassurais toujours Edwyn. Un peu plus et j'allais croire qu'il allait m'obliger à monter son propre cheval et lui Galitaca. Je n'imaginais pas le résultat. Je n'étais pas sûre que Galitaca accepte quelqu'un d'autre sur son dos. Et je n'étais pas douée pour soigner contrairement à Ed !

Mais qu'il ne me quitte plus d'une semelle avait ses avantages. La preuve ! Je venais de passer une nuit entière blottie contre lui comme-ci j'étais son doudou. Et cela ne me dérangeais nullement ! J'adorais dormir blottie contre lui, à profiter de son odeur et de la douceur de sa peau. Puis au moins je sentais quand il se réveillait. Et là, ce matin il avait quitté le lit tôt sans pour autant sortir de la chambre. Je l'entendais dessiner. Immobile, les yeux entre-ouvert je l'observais dans la pénombre de la chambre sans bouger d'un cil. J'aimais qu'il prenne ses instants de calme et de solitude. Même s'il aurait put aller dessiner dehors ! Mais bon, je finis par repousser d'un coup de pieds les couvertures, l'inactivité ne m'allait pas, pour allait venir déposer sur les lèvres d'Edwyn un baiser papillon.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Lun 6 Nov - 21:47

Je crois que l’esprit poète de Edwyn me contaminait. Pas que cela me dérange, mais cela me faisait rire en fait ! Boadicée la guerrière, s’amusant à essayer de trouver des rimes ! Mais j’avais trouvé ne autre idée pour décrire Edwyn. C’était toujours drôle à faire ! Alors, je profite d’une pause dans notre route, même s’il me boude toujours un peu, pour m’amuser sans pour autant le regarder directement. Non, je suis simplement allongée sur le dos, à regarder le ciel, un bras sous la tête à couler parfois un regard vers mon amant.

Ce que j’aime chez lui, quand je lui prends la main, c’est sentir la douceur de sa peau sous la pulpe de mes doigts, simplement savourer le contacte chaud de sa peau contre la mienne, même pour un geste qui semble aussi dérisoire que de ce prendre la main. Simplement profiter de la douceur de sa peau et sa chaleur. Même si j’aimais également qu’il laisse sa tête sur mes genoux pour profiter des fils de soie blonds qui composaient ses cheveux. Je pouvais passer des heures à perdre mes mains dedans, et j’aurais aimé qu’il porte les cheveux longs. Je réussirais à le convaincre de les laisser pousser !

Ce qui était étrange, c’était le goût que je trouvais lorsque je venais l’embrasser. Un mélange de miel et de pomme. Ce n’était pas forcément ce qu’il mangeait le plus souvent, et de plus c’était moi la pomme à rougir dés qu’il me faisait un compliment. Mais voilà … Ses lèvres avait un goût sucré et la saveur rafraîchissante de la pomme. Et on s’étonnait que je vienne souvent l’embrasser. C’était simplement comme ça. Je crois que je ne pouvais pas m’en passer. Comme être dans ses bras.

C’était au-delà de sa chaleur. C’était son odeur. J’adorais son odeur. Un étrange mélange d’épices et d’agrume ! Sûrement du clou de girofle et de l’orange. C’était drôle, car nous n’avions pas tout ça, mais c’était à cela que me faisait penser son odeur. C’était sans doute à cause de toutes les herbes qu’il manipulait … Mais c’était comme ça. Être blottie dans son odeur à lui était un véritable plaisir. C’était … Je ne saurais décrire, mais c’était comme ça. J’aimais également son odeur après un effort. Alors rester blottir contre lui des heures n’était pas un problème.

Mais ce que j’aimais le plus chez lui, par dessus tout ! C’était sa voix. Lorsqu’il chantait, j’étais même sûre que les dieux se taisaient et tendaient l’oreille pour écouter, ce n’était pas possible. Sa voix était plus douce que le miel. Et si elle pouvait faire rire, elle pouvait tout aussi bien faire pleurer. Et même lorsqu’il parlait simplement, dans sa voix chantait la mélodie du bonheur. Je crois que je pourrais l’écouter parler des heures. C’était ainsi c’était drôle. Et je crois que même sans le voir j’aurais put tomber amoureuse juste de sa voix.

Mais bien sûr, j’avais de la chance de pouvoir voir, et ainsi profiter de sa beautés et des traits fins de son visage. Je ne me lassai jamais de le détailler, et de le dessiner dans mon esprit. J’avais tellement peur de l’oublier, que je le regarder, encore et encore, même lorsque la nuit je me réveillais quelques instants. Je ne voulais pas l’oublier. Je roulais sur le côté pour venir poser ma tête sur le torse d’Edwyn et passer un bras pour lui prendre la main. Je l’aimais tant … Était-ce normal ? Mais étions nous normaux ? Dans le cas que non, alors mon amour pour lui était tout ce qu’il y avait de plus logique. Je l’aimais …


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Mar 14 Nov - 12:40

J’étais assise par terre, les genoux remontaient contre ma poitrine alors que je mangeais un morceau de pain. Je sentais un doigt appuyait de temps en temps sur ma joue mais je me forçai à ne pas réagir, je ne voulais pas faire se plaisir à Edwyn qui me taquinait sans pitié depuis ce matin. Il n’était pas gentil ! J’arrachais foracement un nouveau morceau de pain en ignorant mon compagnon. C’était vraiment pas juste ! Explication peut-être sur le pourquoi du comment je faisais la tête à Edwyn ?

Et bien, la nuit dernière, profitant qu’il soit endormi, nous couchions dehors pour une fois, pour sortir hors des couvertures et m’approcher du tas d’armes qu’il m’avait, injustement !, confisqué ! Je ne voulais pas prendre mon arc ou mes dagues, en fait si , mais je voulais juste vérifier leur état. Et cet … Idiot ! m‘avait attrapé le poignet gauche alors que je venais de refermer mes mains sur le corps de mon arc. J’avais retenu un cris de peur et je m’étais retournée furieuse, mais il m’avait simplement reprit l’arc des mains en affirmant que plus je faisais l’enfant et que moins je me reposai, plus il tarderait à me rendre mes armes. Furieuse, et surtout humiliée de me faire comparer à un enfant, j’étais allée prendre ma couverture et j’étais allée dormir seule.

Et depuis ce matin, il me demandait si je boudais. Comme-ci je boudais quoi ! N’importe quoi ! Boadicée Sand ne boude pas ! Jamais ! Et depuis qu’on s’était arrêté pour la pause de midi il me tapotait la joue du doigt. Je retiens un soupire en finissant mon pain, mais lui n’avait pas finit … Je m’éloignais un peu, mais il revient à la charge, je lui jetai un regard … Il était entrain presque de rire ! Il tendit de nouveau le doigt et au lieu de ma joue, il rencontra mes dents. Je le mordis. Oh ! Pas fort ! Juste histoire qu’il me laisse tranquille ! Mais visiblement non ! Cela le faisait éclater de rire ! Et il osa me demander une nouvelle fois si je boudais. JE NE BOUDAIS PAS ! Il n’avait pas qu’à me confisquer mes armes, sans raison !, aussi !

Dans un mouvement fluide je me jetais sur lui. Edwyn commençait à bien me connaître, car il se laissa tomber au sol et qu’il m’attrapa dans ses bras, délicatement. Mais comment faisait-il ? Tout ce qu’il faisait était empreint d’une grâce et d’une douceur incroyable. J’avais l’impression d’être un buffle sauvage à côté ! Alors qu’il m’entourra de ses bras je tentais de me dégager, mais ses doigts agiles se glissèrent le long de mes côtés et je dû me mordre la lèvre pour ne pas éclater de rire. J’essayais de me rouler en boule, mais il ne s’arrêta pas. Il me chatouillait sans pitié jusqu’à ce que j’éclate de rire, malgré moi !, et que je ne parvienne plus à me calmer. C’était horrible ! Il savait où venir pour me faire rire sans aucune difficulté. Et après un moment je pus enfin reprendre mon souffle, posée contre la poitrine de Edwyn. Je finis par me redresser m’appuyant sur ma main gauche, pour venir l’embrasser en souriant.

“ Je te Hais Edwyn Cendregué ! “

Il haussa un sourcils et de nouveau mon rire résonna dans les plaines du Conflant. Cet homme avait des doigts bien trop doués à mon goût !


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Mar 14 Nov - 19:31

J’ouvris en grand les yeux le souffle court. J’avais affreusement mal à la tête. Une douleur violente me vrillait les tempes comme si quelqu’un me broyait le crâne. Je regardais avec attention Edwyn endormit tout près de moi. Il était paisible … Je posai une main sur mon front mais je refusais de réveiller Edwyn simplement pour ça, ce n’était pas la première fois que j’avais de telles migraines. La seule fois où je l’avais dis à Edwyn, il m’avait fait avaler une affreuse potion ! Qui en plus n’avait pas fonctionné. Je n’avais pas besoin de potion. J’avais le meilleur des médicaments contre moi. Mais il ne fallait pas trop que je m’agite, sinon je pouvais le réveiller …

Lentement, je me tournais vers lui pour poser mon front contre sa poitrine. Il était tout chaud ! Une vraie bouillotte ! Comme-ci je n’avais pas déjà assez chaud … Mais ce n’était pas grave. Déjà, parce que j’avais vécue à Dorne et que la chaleur ne me dérangeait plus, et qu’ensuite, c’était la chaleur de mon aimé, et que pour finir, je me sentais bien contre lui, à profiter honteusement de la situation pour me blottir d’avantage contre lui. Même si on était un peu à l’étroit dans le lit, je n’aurais dormis par terre pour rien au monde. Même si j’aurais sûrement voulu me passer de l’eau sur le visage, mais me lever aurait été réveiller Edwyn. Et il avait besoin de se reposer.

Depuis quelques temps, en fait depuis ma chute, j’avais très souvent des migraines, mais depuis quelques temps c’était de pire en pire. J’avais vraiment l’impression que quelqu’un tentait de m’extraire de force le cerveau de la boite crânienne. Je me retournais de nouveau, aussi lentement que possible. Le moindre de mes mouvements me soulevait le cœur et j’espérais que le sommeil revienne rapidement … Mais je crois que la douleur le faisait fuir … ET heureusement qu’il faisait nuit, j’avais l’impression d’avoir les joues brûlante. Cela ne devait pas être réellement le cas. Juste ma migraine qui me donnait cette impression idiot. Je sentis un bras passer autour de moi et finalement je reviens me blottir contre Edwyn. Je l’observais dans le noir. Il ne semblait pas s’être réveillé … Juste peut-être un geste de … protection ? Edwyn me protégeant … C’était vrai. Je passais une main sur mon front et de nouveau mon cerveau me fit comprendre que j’avais intérêt à rester immobile. Je n’avais pas envie de vomir sur Edwyn. Mais à la place je sentis des larmes couler sur mes joues. J’avais si mal …

Je m’agrippai à Edwyn et enfouis mon visage contre son torse en essayant de respirer pour faire passer la douleur. Mais rien n’y fait, les longs doigts osseux de la migraine restèrent enfouit dans mon cerveau. Mais je ne bougeais pas … Je ne voulais pas inquiéter Edwyn ni le réveiller. Ce fut à l’aube que la migraine me quitta enfin, et épuisée, je sombrais dans le sommeil contre la meilleure des personnes de ce monde, la tension quitta enfin mes épaules. Et si dans quelques minutes il m’interrogeait … je mentirais. De toute façon, aucune de ses potions ne marcheraient, le seul médicament efficace et utile, était sa présence à mes côtés.




Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris

Ft : Erin Chambers
Multi-Compte : Abigaëlle Rowan Arya Stark Sacha
Messages : 534
Date d'inscription : 11/09/2016

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   Mer 15 Nov - 12:49

J’ai toujours aimé la musique, mais je n’ai jamais pus l’apprendre, mon père est un guerrier, un maître d’armes ! Pas un ménestrel. Il ne m’avait enseigné que ce qu’il savait faire. Et je devais avouer que je profitais sans honte d’Edwyn et de son talent. Lorsqu’il jouait, j’adorais l’observer, et regarder ses doigts danser sur les cordes pour créer des mélodies enchanteresses doubler par sa voix. Quand il jouait, j’oubliais le temps et le monde autour de moi. IL ne restait plus que lui, et sa musique. Et même si j’adorais cela, je ne réclamais jamais, il jouait uniquement lorsqu’il le souhaitait. Je me demandais si sa lyre pour lui était comme mon arc pour moi …

Je suivis des yeux Edwyn qui se leva, laissant sa lyre sur son sac. J’ose ? Je n’ose pas ? …J’ose … Je m’approchais de sa lyre et la pris plus délicatement que mon arc. L’instrument était absolument parfait, et mes doigts glissèrent sur les courbes de l’instrument un petit moment avant de venir errer sur les cordes tendues. C’était étrange, j’avais l’impression de tenir un fragment de l’âme d’Edwyn entre mes mains. Et si les cordes représentaient les vibrations de son âme ? Sous son calme et sa tranquillité apparente, je le savais bouillant d’émotions. Du moins c’était ainsi que je le pensais. Je pinçai délicatement une corde et écoutais sa résonance un moment, immobile avant d’en faire sonner une autre. Puis une autre, et encore une autre.

Si mes doigts étaient agiles pour manipuler les lames, ils étaient lourd et maladroit pour faire chanter la lyre de Edwyn. Ils trébuchaient sans cesse sur les cordes créant les dissonances. Mais je continuais malgré tout. Après un petit moment , je finis même par me mettre à chanter tout bas. Je n’aimais pas ma voix, mais j’aimais chanter. C’était paradoxale. Machinalement, je me mis à chanter l’une des petites histoires que ma mère avait inventé pour moi : le Danseur de la Lune. C’était horrible. J’avais l’impression d’apprendre à parler et à manipuler mes doigts.

Après un moment, je finis par trouver que Edwyn était parti depuis un moment et je me retournai pour voir où il était … Et bien il était juste derrière moi ! Je rougis violemment en bondissant sur mes pieds pour aller vite reposer la harpe à sa place. Un « je suis désolée » ne suffirait pas …Après tout … Sa lyre n’était pas un objet comme les autres ! Je m’attendais presque à le voir aussi furieux que lorsqu’il m’avait attrapé à tirer à l’arc. Mais il ne fit que sourire et m’encourager à continuer. Rougissant de plus belle je lui tournais le dos pour récupérer mes affaires et me hisser à cheval. Cependant, je viens aussitôt prendre la main le mon musicien lorsqu’il me rejoignit à cheval.


Les Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Pensées en chemin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensées en chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Petite pensée pour le Japon
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Conflans-
Sauter vers: