RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 D'espoir et de promesse ♣ Ysilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Val d'Arryn
avatar
Val d'Arryn
Valar Dohaeris

Ft : Nick Slater
Multi-Compte : Teora Uller
Messages : 207
Date d'inscription : 11/09/2017

MessageSujet: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   Ven 6 Oct - 17:45


 


D'espoir et de promesse.


A peine les récupérait-il qu’il devait quitter les lieux. L’injustice flagrante le poussa à se lever plus tôt encore qu’à l’accoutumée, l’indolence momentanément en berne afin de profiter plus longuement des siens. Ce fut dans un sourire amusé qu’il fit signe à la servante de ne pas pénétrer dans la chambre de la jeune lady habitant les lieux. Ysilla lui était revenu de Port-Réal un peu plus grande, un peu plus mature et ça le désespérait tout autant que ça pouvait le rendre fier. « Je m’en occupe. » Avait-il assené tranquillement dans un clin d’œil en poussant la porte de la chambre de l’adolescente. On pouvait bien kidnapper sa petite sœur pour une journée entière après tout !

Robar laissa filtrer un rire bon enfant en voyant la frimousse se cacher sous les draps tandis que les rideaux laissèrent enfin – par ses soins – entrer la lumière du jour naissant. « Marmotte, debout ! » Elle était adorable, toute de cheveux bruns long et boucles sauvages. Pendant longtemps, Robar les avait enviés tout ses frères et sœur ayant les cheveux sombres des Royce. Il n’avait jamais compris d’où pouvait bien lui venir cette blondeur solaire mais son père lui avait révélé que c’était là le sang de lady Anya Vanbois, sa grand-mère qui parlait. Il ramena ses cheveux en arrière, les yeux sur le bureau de la jeune demoiselle où des parchemins épars et une plume gisait dans l’innocence de son travail d’écriture. Un sourire glissa sur ses lèvres, les lettres d’Ysilla étaient les plus mignonnes qui soit et il ne put s’empêcher de la taquiner en prenant une voix pleine de faux secrets. « Ah tu as encore ton encre… je me demande ce que tu écrivais. An 299, lune 1, cher journal, mes frères Têtard et Pantouflard ne daignent pas m’emmener avec eux à la chasse, je les déteste ! » Robar tourna un visage rayonnant vers Ysilla et vint finalement s’installer en bord de lit. « Allons mademoiselle, je viens réparer l’horreur commise figurez-vous. Je t’enlève pour une séance matinale d’envolée à dos de cheval ! Habille-toi prestement, petit coquelicot ! » Il tapota le bout du nez et sourit devant le regard encore un peu embrumé de sa sœur.

Il préférait ça aux larmes et aux hoquets de désespoir qu’il savait encore parfois présent chez elle. C’était trop pour une enfant d’à peine seize ans. Un père a enterrer, un neveu à jamais perdu, le brouhaha d’une capitale pernicieuse et tout les remous d’un âge incertain où l’on voulait beaucoup tout en ne sachant encore rien.  

Robar ne s’était jamais considéré comme le héros de l’histoire des Royce. Un morceau du joli gâteau, un quart en vérité. Sa famille était son nid, son univers, il pouvait faire le fier et s’amuser de tout, certaines choses – rares mais précieuses- restaient immuables. Ils étaient quatre : Andar, Waymar lui et Ysilla, étroitement mêlés, même quand ils étaient loin les uns des autres, même quand ils se pensaient seuls.

Il imaginait que c’était ça pour tout le monde : que c’était ça, une famille.

L’azur des iris se fit plus doux. « Au retour nous pourrons écrire à Waymar nos aventures. Qu’il soit vert de rage, ça lui changera du noir, qu’en dis-tu ? » Fit enfin en plaisantant Robar, le coude nonchalant entre les draps riches et soyeux. « Celui qui perd la course sera celui qui tiendra la plume. Marché conclu lady Ysi' ? »


© Frimelda, sur une proposition de © Blork


The problem with wanting is that it make us weak.
†- You don’t want to be doing this. - This is all i want to be doing. - And you hate that. - Maybe i do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 275
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   Sam 7 Oct - 11:12

D'espoir et de promesse
☆☆ Robar Royce...
...Ysilla Royce☆☆
Une nuit calme, enfin dénué de cauchemar, reposant. Enfoncé dans les limbes d’un sommeil profond et réparateur, ce fut une lumière éclatante qui vint la tirer violemment des bras de Morphée. La jeune demoiselle, remonta ses drapes jusqu’à son visage, poussant un gémissement de protestation à l’encontre du responsable de son réveil. Si d’ordinaire, elle se levait sans trop de difficulté, Ysilla devait bien avoué qu’elle se sentait incroyablement bien, protéger dans son cocon de chaleur créer par sa nuit de sommeil. Et elle savait que le jour, lui rapporterait ses démons qu’elle tentait de fuir depuis son retour à Roche-aux-Runes. Elle voulait ne plus penser à tous les drames qui avaient touchés sa famille. Ce n’était plus enviable, mais elle avait beaucoup de mal à tourner la page. Entre angoisse et tristesse, réussir à ne pas craquer était compliqué. Son cœur bien souvent tiraillé par les fragments de souvenirs des derniers moments passés en compagnie de son père, à entendre la triste nouvelle de la mort de son neveu. Alors, aujourd’hui elle voulait procrastiné dans son lit, ne penser à rien.

Elle entendit la voix de son frère, Robar. Elle pouvait donc bien râler contre lui. Elle savait très bien qu’il ne s’en offusquerait pas. Elle grommela encore plus quand il fit semblant de lire ce qu’elle avait écrit la veille. Elle enfonça son visage dans un oreiller de plume, pour cacher à ses yeux, les rayons du soleil qui venait l’agresser de si bon matin. Elle sentit un léger déséquilibre naître sur son matelas, signe que son frère s’était assis sur son lit. Elle releva son visage angélique portant encore quelques marques de l’enfant, pour croiser le regard de son aîné. Un léger sourire étira les lèvres de la jeune fille, il l’avait en réalité réveillé pour la bonne cause. Elle ne pouvait être qu’heureuse à cette nouvelle. Cela lui changerait les idées, et elle était que passer du temps avec Robar lui ferait le plus grand bien. Il savait toujours la faire sourire, la faire rire dans n’importe qu’elle circonstance. Si elle était le joyau des Royce, Robar était celui qui ramenait le sourire, le rire et la bonne humeur entre les murs la forteresse ancestrale de leur famille.
« Et puis-je demandé à mon ravisseur où il compte m’emmener de si bonne heure ? »

Elle se frotta les yeux, pour enlever le reste de sommeil encore présent dans ses paupières. Elle se redressa, se mettant en position assise, laissant sa cascade brune se répandre de façon parfaitement chaotique autour de son visage. Comme chaque matin, dompté les nœuds formaient durant la nuit serait un véritable calver aussi bien pour la servante qui essaierait de démêler les boucles brunes que pour la pauvre Ysilla qui souffrirait de sentir ses cheveux la tirailler aux sommets de son crâne. Mais un adage disait qu’il fallait souffrir pour être belle. La jeune Royce n’aspirait pas à la beauté mais être présentable, mais pour beaucoup c’était la même chose.

La proposition de Robar et du défi qu’il lui lança finit de réveiller la demoiselle, son regard noisette brilla de malice et de la complicité qu’elle partageait avec son grand frère. Waymar lui manquait, mais elle avait réussi à se faire à son absence, et elle le savait vivant et servant pour la bonne cause au mur. Elle lui écrivait de temps à autre et attendait toujours sa réponse avec hâte. Cela lui permettait de ne pas trop se morfondre.
« Marché conclu Ser Robar ! Maintenant si vous auriez l’obligeance de sortir de ma chambre pour que je puisse me vêtir pour que soit en mesure de vous battre ensuite… »

Elle le poussa doucement dehors, après lui avoir déposé un léger baiser sur la joue. Une fois seule avec sa servante, elle se dépêcha d’enfiler sa tenue de monte et laissa ses cheveux au soin de mains expertes qui se dépêchèrent de démêler la tignasse brune et d’en faire une jolie natte.

Elle se dépêcha ensuite de rejoindre son frère aux écuries, son visage n’était pas fermé loin de celui qu’elle avait arboré ces dernières semaines. Les membres de la maisonnée qu’elle croisait remarquèrent cela, et des légers sourires naissaient sur leur lèvre, heureux de voir leur petit lady allait mieux.

Dans la cour du château, Robar l’attendait à côté de leur monture. Elle s’approcha de la sienne, et caresser doucement le bout du nez du cheval de ses doigts tout en lançant un regard plein de défi à son frère.
« Prêt à perdre ? »
☾ anesidora


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val d'Arryn
avatar
Val d'Arryn
Valar Dohaeris

Ft : Nick Slater
Multi-Compte : Teora Uller
Messages : 207
Date d'inscription : 11/09/2017

MessageSujet: Re: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   Mer 25 Oct - 18:41





D'espoir et de promesse.


« Marché conclu Ser Robar ! Maintenant si vous auriez l’obligeance de sortir de ma chambre pour que je puisse me vêtir pour que soit en mesure de vous battre ensuite… » Le grand frère fit mine de ne pas bouger. Lit était douillet et il s’étala comme une étoile de mer sur le sable d’une plage quelconque. La petite fée brune l’éjecta pourtant promptement, dans un jeu fait de rires et de faux grommellements, le baiser léger comme une promesse de printemps sur le château. Robar eut un sourire conquis, un de ceux qu’il ne réservait qu’à sa sœur dont le minois disparu derrière la porte lourde. Elle avait grandi, définitivement, plus femme dorénavant qu’enfant, et s’il refusait l’idée de la perdre, il ne pouvait plus nier ce qu’Andar avait déjà compris, lui. Ysilla était en âge - en âge de tout, de se marier, de vivre sa vie sans le prisme de ses frères, de rire pour d’autres mots et rougir dans d’autres bras.

Robar s’appuya dos contre le mur, le clin d’œil souriant vers la servante qui déjà s’infiltrait dans la chambre d’Ysilla. « C’est long. Tu étais très bien comme ça après tout, on aurait cru un petit écureuil décoiffé. » railla-t-il pour le pur plaisir d’embêter sa fratrie. « Tu sais, » Robar croisa les bras, l’épaule sur la pierre tandis que le bruit des tissus vagabondait de l’autre côté. « Si c’est une coutume de Port-Réal que de faire attendre son frère, il faut vite l’oublier. Pour la peine, je vais harnacher pour toi le pire des canassons. » Un coup double sur la bois et Robar s’éclipsa, sachant pertinemment que sa cadette le rejoindrait bien assez tôt, toute rose et apprêté, un parfum de divine jeunesse nimbant ses joues pâles. Évidemment, il brossa le cheval d’Ysilla puis le sien, serra les guides et les mors, laissa une carotte disparaitre dans chaque babines gourmande avant de froncer le nez joyeusement à l’approche de la brunette. « Un Royce ne perd jamais. On remet à plus tard tout au plus, ou on parle d’entrainements aux futures victoires. » Les mains entourèrent la taille toute svelte et il la hissa sans aucun mal sur le dos du bel animal. Il s’y connaissait moins en chevaux, l’héritage du savoir familial résidant surtout dans la science des rapaces et autres oiseaux de proie. Il grimpa, leste, le coup d’œil soi-disant distrait - des plus attentifs, au contraire. Il était hors de question qu’Ysilla ne souffre d’un accident ou autre et s’il tira sur la bride, il acquiesça également en direction de la jeune fille impatiente d’en découdre. « Allons jusqu’au moulin. C’est un peu loin mais nous serons récompensés par du bon pain chaud. » Ils pourraient en apporter ensuite aux habitants du village voisin et visiter les environs. « Jouer au châtelain » comme disait Waymar et ce n’était pas si loin de la vérité. Il avait fallu faire bonne figure lorsqu’Andar, son épouse et Ysilla s’étaient rendus à Port-Réal, accompagnant leur père dans l’aventure. Cela lui avait couté au début, l’indolence réfractaire à tout ces papiers et tout ces gens dont il n’avait franchement que faire, puis il y avait prit peu à peu gout, les conseils avisés de Maddy tout autour. Elle connaissait le peuple et ses rouages, ses besoins et ses détresses. On ne faisait pas de miracles dans le Val, on ne pouvait guère aller contre les guerres, les mauvaises récoltes ou les épidémies, mais les choses reprenaient lentement leurs cours, les blés se balançaient au gré des vents redevenus clément et la terre riche de leur région fleurissait à nouveau sans entrave.

La paix avait eu du bon, aussi putride en soit le prix.

Robar laissa échapper un rire qui le prit à la gorge tandis que son cheval galopait sur la plaine vallonnée. Elle était rapide Ysilla, fine cavalière qui tenait fermement les lanières de cuir entre ses fins doigts. Il avait fait l’erreur de lui laisser de l’avance. Les boucles blondes zébrèrent un front ravi et il hurla à sa petite sœur de prendre garde. Il n’était pas enclin à la laisser gagner, toute cadette soit-elle, toute adorable. C’était faux bien sur, il lui aurait donné toute les coupes d’or et toute les promesses du monde s’il l’avait fallu, mais l’occasion était trop belle de la voir le regarder sévèrement aussi siffla-t’il avant de bifurquer vers la voix pavé qui n’était plus si loin et qui formait une boucle. S’il ne se trompait pas, en l’empruntant, il irait plus vite et surtout il la prendrait à revers.
Ses bottes pressèrent les flancs de l’animal et se laissa envoler sur la route ensoleillée, le cœur aux anges en voyant la silhouette brune d’Ysilla lui parvenir sur le côté. « ME REVOILÀ A TON NIVEAU, SŒURETTE. » Il n’était pas certain qu’elle ait entendu quoi que ce soit.

Le moulin n’était plus si loin.


© Frimelda, sur une proposition de © Blork

Ze dé:
 


The problem with wanting is that it make us weak.
†- You don’t want to be doing this. - This is all i want to be doing. - And you hate that. - Maybe i do.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1553
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   Mer 25 Oct - 18:41

Le membre 'Robar Royce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 2


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
avatar
ᚠ Les yeux du souvenirs ᚠ
Valar Dohaeris

Ft : Hailee Steinfeld
Multi-Compte : Jyana Selmy et Daenerys Targaryen
Messages : 275
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   Jeu 16 Nov - 15:17

D'espoir et de promesse
☆☆ Robar Royce...
...Ysilla Royce☆☆
Ysilla se laissa hisser sur son cheval par son frère, tandis qu’il grimpait sur sa monture, la jeune lady raccourcit ses rênes, caressant par la même occasion l’encolure de l’animal. Le poil doux glissa sous ses doigts, elle sentait aisément les muscles pour le moment détendu de la bête. Elle l’affectionnait particulièrement, cela faisait désormais quelques années qu’ils étaient compagnon de route, la jeune Royce connaissait le caractère de l’hongre et lui connaissait sans aucun mal sa jeune cavalière. Leur complicité était de plus en plus évidente, bien qu’elle ait encore beaucoup à apprendre en équitation. Elle savait monter à cheval mais si ce dernier décidait de faire un mouvement brusque, elle n’était jamais sûr de ne pas terminer les fesses par terre. Heureusement pour elle, son équidé n’était pas ce genre d’animal à faire des surprises, elle était donc relativement sereine à chaque fois qu’elle l’enfourchait.

Son frère proposa de faire la course jusqu’au moulin. Ce n’était pas à côté mais rien de telle qu’une bonne et longue galopade à travers les terres du Val pour se changer les idées, prendre l’air et penser à autre chose. Le visage joueur d’Ysilla acquiesça tandis que ses lèvres se retroussait sur ses dents blanches. La jeune fille talonna sa monture qui prit le trot pour sortir de la cour. Une fois que le chemin le put, elle lança son cheval au galop, le laissant avancer à son rythme afin qu’il puisse chauffer ses muscles. Puis finalement, elle pressa ses talons contre les flancs de l’hongre en se penchant légèrement en avant pour avoir moins de prise à l’air. Le vent hurlait dans ses oreilles ne lui permettant pas d’entendre son frère si ce dernier lui disait quelque chose. Elle se retournait cependant de temps à autre afin de voir si Robar suivait son rythme. Elle le distançait mais elle pouvait encore voir son sourire sur son visage. Il n’avait donc pas dit son dernier mot.

Elle entendit soudainement un sifflement, en se retournant elle vit son aîné bifurquer. Ysilla fronça les sourcils, se demandant ce que pouvait bien faire son frère. Elle se redressa légèrement ce qui ralentit quelque peu son cheval. Mais tout ce stratagème n’était qu’une ruse, elle le vit arriver par un chemin dérobé et il fut de nouveau à sa hauteur. Elle pesta intérieurement, elle s’était faite avoir naïvement. Elle l’entendit la narguer et un sourire en coin étira les lèvres de la belle, qui pressa davantage les flancs de l’hongre qui réagit. Devant eux, le moulin se dressait. Son cheval avait-il encore assez d’énergie pour remporter la course, elle l’espérait. Elle avait l’avantage du poids pour elle. Fine et légère, elle n’était pas un handicap pour l’animal. Elle pouvait sentir ses muscles rouler sous sa selle, son encolure avait pris une teinte plus foncé, laissant apparaître la transpiration de l’animal qui faisait un effort pour continuer de galoper à cette vitesse soutenue. La jeune Royce l’encouragea à l’aide de sa voix sachant l’animal sensible à cela.

Il ne restait plus que quelques mètres avant le moulin, elle poussa encore un peu son cheval tentant de prendre l’avantage sur Robar. Elle laissa filer ses rênes pour ne pas qu’elles soient une entrave aux mouvements de son cheval. Qui allait gagner cette course ? Personne ? Robar ? Ysilla ?

☾ anesidora


lancé de dé:
 


We remember
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1553
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   Jeu 16 Nov - 15:17

Le membre 'Ysilla Royce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 3


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: D'espoir et de promesse ♣ Ysilla   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'espoir et de promesse ♣ Ysilla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus d'espoir des retrouver des survivants de La Promesse Collège Evangélique
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Val d'Arryn-
Sauter vers: