RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Je suis désolée 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Je suis désolée 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Je suis désolée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyLun 2 Oct - 9:13

An 299 Lune 1 semaine 4

Hier entre la dispute avec Andrew et la discussion avec Desmera … Je n’avais même pas pris le temps d’aller voir Margaery, je n’avais pas eu le temps en réalité. Mais … Vu que déjà ma mère commençait à trier mes robes, j’avais intérêt à vite aller voir Margaery pour tout lui dire. Andrew n’avait certainement pas parlé à la moindre personne, autre que Desmera, de cela, il était bien trop furieux contre mon père de ces fiançailles. Et ma mère et mon petit frère ? Ni l’un ni l’autre n’avaient sûrement envie de le faire, ma mère parce que je partais, et Thaddeus parce qu’il encourrait à la colère d’Andrew. Et personne ne voulait mettre Andrew en colère. Mais moi, j’avais quelque chose d’importants à faire. Je devais parler à Margaery, si mon père avait ou allait parler à Lord Willos, moi je me devais de le faire à Margaery.

Je n’avais aucune envie de la quitter. J’aurais aimé rester près d’elle jusqu’à son mariage, mais c’était ainsi.Je devais me plier aux désirs de mon père, même si j’avais également donné mon accord, mais je n’aurais jamais imaginé que tout irais si vite ! C’était haletant. Je descendis lestement les escaliers, me repérant sans aucune difficulté dans l’immense château blanc. Aurais-je la même facilité et le même plaisir à arpenter les couloirs de Serena ? Ou serais-je un fantôme triste à parcourir la demeure de mon époux ? Je chassais ses idées, préférant me concentrer sur le présent. Même s’ils étaient teintés de tristesse, je voulais profiter encore et encore des derniers jours passer Hautjardin. Je poussais la porte de la pièce où devait être Margaery.

Je saluais toute les dames de compagnie, même Daena. Daena m’inspirait de plus en plus le mépris. On aurait dit qu’on la marié à un vieux lord gâteaux et baveux. Elle avait Willos ! Des tas de ladys rêvaient d’un tel maris ! Et elle arrivait à s’en plaindre ? Comprenait-elle au moins la chance qu’elle avait ? Peu-être son cœur était-il épris d’un autre ? C’était même sans doute le cas … Mais je n’arrivais pas à éprouver de la pitié pour elle. C’était ainsi. Je m’approchais de Margaery et lui pris un instant les deux mains avant de lui demander de parler seule à seule dans l’une des pièces vides du châteaux. Je ressortis aussitôt après.

Sans courir je me dirigeais vers la pièce que j’avais indiqué à mon amie et ouvris la porte.Vide, à l’exception du mobilier bien sûr. Je m’approchais des fenêtres et les ouvris. Je n’avait aucune envie de m’asseoir, peut-être que Margaery le voudrait. J’inspirais les senteurs du jardin en pianotant sur le rebord en pierre de la fenêtre. J’entendis enfin la porte s’ouvrir. Je n’avais même pas le cœur à sourire à ma petite rose. Elle allait tant me manquer … Pourtant, je souris, un peu.

« Je t’en pris Margaery, entre. »

Je poussai un soupire et vérifiai machinalement que la porte était bien fermé. Si j’arrivais à faire croire à certains que j’étais heureuse du mariage, Margaery me connaissait trop bien pour que je lui mente ne serait-ce qu’une demie seconde. Mais j’ignorais comment lui expliquer sans laisser mes émotions ressurgirent. Je me mis debout face à elle sans ouvrir la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyMar 3 Oct - 17:02

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


Il avait fallut un moment pour que Margaery retrouve ses habitudes d'avant. Le décès de son père l'avait profondément bouleversée et, si elle avait pu compter sur le soutient de ses amies et de sa famille, elle avait ressentit le besoin de se retrouver seule avec ses souvenirs et l'absent de celui qui la considérait comme une vraie princesse. Mace avait toujours eu beaucoup d'affection pour sa fille, la traitant de la même manière que ses frères malgré son appartenance à la gente féminine. Elle soupçonnait, derrière cette grande ouverture d'esprit, l'influence de sa grand-mère, mais elle n'avait jamais eut à se plaindre de mauvais traitements de la part de son père, bien au contraire. Enfant, il la couvrait de cadeau et, jusqu'à aujourd'hui, il n'hésitait pas à dépenser des fortunes en robes et bijoux capables de rehausser la beauté de celle qui avait été nommée la Rose de Hautjardin. Ses retrouvailles avec la vie mondaine et surtout avec sa vie sociale avaient été timide mais c'était avec bienveillance et beaucoup de tendresse que Leonette, accompagnée d'Abigaëlle et Daena, l'avait aidé à revenir à la place qui avait été la sienne ces dernières années. Si les orbes claires de la Dame de Hautjardin étaient parfois teinté de douleur, la demoiselle Tyrell avait retrouvé son sourire, ses joues des couleurs et sa garde-robe, bien que toujours noire, semblait avoir été enfin repensé pour lui correspondre d'avantage. Margaery se plaisait souvent à dire que sa chevelure était représentative de son état d'esprit et il fallait reconnaitre que le chignon serré qu'elle avait arboré à son retour à Hautjardin avait laissé place à une coiffure plus ondulée et ressemblant à ce qu'elle avait pu avoir avant de quitter Port-Réal. Margaery reprenait du poil de la bête, si la tristesse était toujours là, la Rose se sentait reprendre le contrôle de sa vie et de ses émotions, elle allait de l'avant et tentait de garder en tête son mariage à venir.
Elle était donc installée, riant avec Daena sur les éventuels talents cachés des Targaryens quand Abigaëlle entra dans la pièce. La brune s'était étonnée de la voir s'absenter si souvent ces derniers temps et espérait qu'elle ne continuait pas de s'inquiéter pour rien. Si Margaery reconnaissait en Daena une personnalité similaire à la sienne, elle ne pouvait s'empêcher d'admirer la loyauté et la sincérité de l'amitié d'Abigaëlle à son égard. La blonde s'approcha, attrapant ses mains dans les siennes alors que la Rose constatait que quelque chose n'allait. Quelques mauvaises nouvelles reçues par corbeau peut être ? Ce qui expliquerait son absence ? Ou bien était-ce quelque chose qu'elle n'avait pu envisagé avant ? Acceptant l'invitation de son amie d'un signe de tête, échangeant un regard intrigué avec sa seconde dame de compagnie. Elle prit congé de Daena et se dirigea vers l'endroit indiqué, des questions pleins la tête. Sa surprise ne fut que plus grande de la voir s'inquiéter de la fermeture de la porte après elle. « Ma chère amie ... Quelque chose ne va pas ? » s'inquiéta-t-elle sincèrement, reprenant l'une de ses mains dans la sienne. Par ce contact, elle espérait lui transmettre un peu de la force qu'elle avait retrouvé ces derniers jours. Margaery était une âme sincère, si elle admettait pouvoir approcher certaines personnes par intérêt, elle ne forçait jamais le destin: quand elle pensait à son fiancé, elle ne pouvait nier que, même si l'intention d'être dans les petits papiers des Targaryens était sa principale raison de rapprochement, son amour, réciproque, pour Aegon n'avait pas été prémédité. Honnête dans ses sentiments, elle se préoccupait souvent du bonheur des autres, n'hésitant pas à mettre son âme charitable en avant pour parler de sa personne. Elle s'intéressait aux défavorisés, mais le bien-être de ses suivantes et surtout le bonheur de ses amies étaient importants pour elle. « Parles donc ! » dit-elle en sentant son coeur batte à mesure que l'air défait son amie était annonciateur de sombres nouvelles.  
AVENGEDINCHAINS


(2)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyMar 3 Oct - 21:12

J’aurais du mal à ne pas me mettre à pleurer devant Margaery, mais je devais me retenir. Au moins un peu. Si je n’avais pus me retenir devant Desmera, devant Margaery je devais le faire un peu. Je frémis dès qu’elle me prit la main. Margaery était une personne sincère, si elle s'inquiétait, c’était réel. Je ne voulais pas lui causer de nouvelles tristesse … mais je n’avais pas le choix, je lui devais la vérité pour toute nos années d’amitiés. Je respirais à fond en lui pris la deuxième main.

« Margaery … Je suis désolé … Avant hier, mon père m’a fiancé … À Bryce Caron, de Serena de l’Orage. Je vais partir avec Bethany, pour le rencontrer … Je me marierais à Boisdorés ensuite … Je ne pourrais pas revenir avec toi à Port Réal … Je suis désolé. »

J’étais désolé pour tant de choses ! J'espérais être là pour son mariage … Mais rien n’était sûr, je ne pourrais pas l’aider ni la soutenir , ni rire, ni chanter pour elle avant un très long moment. Je ne pourrais pas. Je respirais à fond pour essayer de retenir un peu mes larmes. J’avalais difficilement ma salive avant de continuer lentement.

« Pour mon père, c’est une union très intéressante. Ce que je comprends tout à fait. Mais je n’aime pas l’Orage … Je n’ai pas envie d’y aller … Je n’ai pas envie de te quitter, de me marier avec cet homme … Il a trente cinq ans … »

Je savais que j’avais l’air d’une enfant à dire cela, mais Margaery savait, elle était bien la seule, à savoir ma relation de confidente avec Willos, et que j’avais un temps espérer lorsque ses fiançailles avec la princesse Daenery avait été annulé. Oui quelque part j’en voulais profondément à Daena, mais je n’avais rien le droit de dire. Une première larme coula sur ma joue, et je la chassais d’un mouvement de main. Je ne voulais pas me mettre à pleurer maintenant. Je n’avais pas le droit de pleurer sur mon sort. Combien d’autres avaient été moins chanceuses que moi ?  Je ne pouvais pas me plaindre de ce mariage. Et pourtant … J’en pleurais. Rien n’y faisait, d’autres larmes montaient et couler sur mes joues. Devoir tout quitter, tout ceux que j’aimais et que je connaissais pour vivre dans une région où je n’avais aucune envie de vivre … Je baissais la tête, fixant les mains fines de la petite rose sans rien rajouter. Si je parlais, les sanglots montraient
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyDim 8 Oct - 22:28

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


Elle ne se souvenait plus depuis combien de temps Abigaëlle était à ses côtés. Bien sur, elles se connaissaient depuis leurs plus jeunes années: ses souvenirs les plus anciens faisaient déjà mention de la blonde comme d'une amie précieuse. Mais depuis combien de temps la demoiselle Rowan était-elle sa demoiselle de compagnie ? La nouvelle des fiançailles d'Abigaëlle la transperça comme un coup de poignard. La peine qu'elle cachait tant bien que mal depuis son retour à la vie sociable menaça de refaire surface. Depuis quand les dieux s'acharnaient-ils sur elle ? Avait-elle été trop heureuse pour qu'on lui retire, d'un coup, son père, son frère et l'une de ses plus chère amie ? Cependant, l'air attristé et paniquée de sa demoiselle de compagnie lui rappela une chose: en ce bas monde, elles, femmes, n'avaient que peu voix au chapitre. Si elle même connaissait l'immense bonheur d'être promise à un homme qu'elle désirait plus que tout, ce n'était pas forcément le cas de ses suivantes qui se voyaient échangées tel du bétail à une autre famille en échange de faveurs politiques ou économiques. Elle même était sans nul doute marchandée: son affection réciproque pour Aegon Targaryen n'était qu'un joli ruban entourant l'établissement de relations privilégié entre les Tyrell et les Targaryen, entre le Bief et les Terres de la Couronne. Ainsi, si elle avait toujours vu la rétractation de Willos de ses finçailles avec Daenerys comme un geste purement altruiste et pleins de tendresse envers son idylle naissante, elle se doutait que la main de sa grand-mère, bien que cherchant son bonheur, voyait plus d'opportunité en la mariant au prince héritier, qu'en recevant la Princesse Argentée sous son toit. Si les Tyrell n'avaient pas été si aimant les uns envers les autres, elle aurait, à n'en point douter, reçu l'ordre de concevoir au plus vite afin d'assurer sa place de future reine. Mais les Tyrell était une famille unie, et Margaery aimait profondément Aegon. Elle s'attrista alors aussitôt du destin qui s'acharnait non plus sur elle mais sur sa précieuse amie.  « Tu seras toujours avec moi, très chère. Car je penserai à toi à chaque minute de ce jour et nous continuerons à échanger comme si tu étais à mes côtés, même si cela m'oblige à épuiser tous les corbeaux de Port-Real. » tenta-t-elle de la rassurer en serrant ses mains un peu plus fort dans les siennes. Sa confession et les larmes qui suivirent lui tirèrent un pincement au coeur. Margaery aimait se sentir proche des gens et elle comprenait la tristesse dont Abigaëlle était victime, exilée loin de ses amies sur des terres dont elle ignorait tout et auprès d'un homme qui avait plus du double de son âge. « Je sais ma douce ... » chuchota-t-elle en lâchant ses mains pour la prendre dans ses bras. « Cesse donc de pleurer. Tu es une femme forte, et nul homme n'a le droit d'avoir sur toi ce pouvoir. » Les mots de sa grand-mère résonnait en elle. « En tant que femme nous avons un devoir à accomplir. Envers notre famille. Puis envers nos maris ... Mais parfois, ce que l'on perçoit comme un devoir qui nous force à tout quitter n'est que le début d'une grande aventure, ne crois-tu pas ? » Elle se sentait maladroite dans sa manière de la consoler. Certes, l'idée qu'Abigaëlle soit loin d'elle lui brisait le coeur. Elle aurait tant aimé fêter son mariage entourée de celles qui la suivaient depuis tant d'années. Mais elle savait que sa tristesse ne ferait qu'accentuer celle de la blonde, déjà bouleversée par les évènements. « Je n'ai pas souvent entendu parler de Bryce Caron, mais on dit que c'est un homme juste. Parfois, l'âge est tout ce dont un homme a besoin pour savoir comment satisfaire une femme. » ajouta-t-elle avec un sourire, se remémorant les paroles d'Olenna alors que les Tyrell lui cherchait encore un fiancé.  
AVENGEDINCHAINS


(5)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyLun 9 Oct - 11:00

Je me blottis contre Margaery, savourant son parfum si spécial et son amitié qui durait depuis des années. Si nous avions été amies depuis notre plus tendre enfance, les quelques lunes que j’avais passé à ses côtés comme dame de compagnie avaient été parmi les plus belle de ma vie. Au travers de mes larmes, ma petite rose réussis à me faire rire, d’un petit rire étranglé que l’on fait quand on pleure. Je la voyais bien, chaque heure m’envoyer un corbeau pour me tenir informer de tout et n’importe quoi. Elle en était bien capable rien que pour me faire plaisir. A part Desmera ou Ellyn, jamais je ne pourrais trouver une amie capable de faire ça.

Les mots qu’elle prononça dans le creux de mon oreille, non rempli de dédains ou de mépris, mais remplit d’une douceur incroyable me firent l’effet d’un choc puissant et les larmes cessèrent presque instantané de couler. Un homme que je n’avais jamais vue, à qui je n’avais jamais parler, réussirait à me faire pleurer ? Non ! C’était hors de question ! Je restais contre Margeary mais j’essuyais d’une main tremblante les larmes qui maculaient encore mes joues. Plus jamais, plus jamais je ne pleurais. Même devant cet homme, même si il y avait une possibilité que je l’aime. Jamais je ne pleurais devant lui. Le début d’une grande aventure ? Au coeur de l’Orage ? Je détestais cette région … Je ne voulais pas y aller, mais mon devoir m’y obligeait. Dans ce cas, j’allais apprendre à l’aimer. Même si je devais vivre près de Dorne. Je le ferais tête haute. La suite de son discours me fit presque sourire, mais en réalité … Je tremblais à l’idée de la nuit de noce, je savais ce qu’il s’y passait, et je n’avais aucune envie de devoir subir cela. Je posais mon front contre celui de ma princesse avant de reprendre lentement.

“ La proximité du château des Caron ne permet pas un mariage là bas à cause de l'inimitié entre bieffois et dorniens. J’épouserais mon époux chez mon père, à Boisdorés. Je vais bientôt partir avec Bethany Caron l’émissaire de son frère pour le rencontrer …. Plus jamais, plus jamais je te le jure Margeary, je ne pleurais pour ou à cause d’un homme. Je te le jure. Devant les Sept. Mais … “

Je me tus un instant, tentant de rassembler encore mes mots et mes pensées. Andrew, lui aussi m'inquiétais. Je connaissais assez mon frère, pour savoir qu’il y a quelques jours, au moment où il avait appris mon mariage, si Bryce Caron avait été là, il n’aurait sûrement pas hésiter une seconde à le défier et à le tuer. Sa colère, absente de cris, avait été l’une des plus impressionnante que je n’avais jamais vu. Je repris une bouffée d’air avant de planter mon regard dans celui de mon amie contre qui j’étais toujours blottie.

“ Le pire est Andrew … A l’annonce des fiançailles … Si l’homme avait été là, il l’aurait tué. Je le voyais dans son regard, il aurait sortit son épé et l’aurait tué. Il rêvait, il espérait, il pensait, que j’épouserais Willos … Là il aurait été fou de joie. Je serais prête à parier, qu’il pensait même que mon père avait réussi … Je ne l’avais jamais vu aussi furieux ...”

Je ne rajoutais rien. Cela avait été aussi un espoir que j’avais étouffé rapidement pour ne rien laisser paraître et pour ne pas être déçu. Ou ne pas sentir la déception. Mais Andrew avait espéré me voir couronner suzeraine du Bief. Margeary savait l’affection qui me liait à Willos, et si jamais rien n’avait franchit les limites de la bienséance entre nous … C’était ainsi. Les nobles n’avaient pas le droit à l’amour. Ils avaient déjà bien trop de privilège pour obtenir celui-ci. Seuls les Sept pouvaient choisir d’offrir ce dernier privilège à quelques têtes couronnées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptySam 28 Oct - 19:19

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


A mesure qu'elle avançait dans sa vie de jeune fille, Margaery s'était cru bénie de tous: elle avait la chance d'avoir grandie dans une famille ouverte, entourée d'amour et d'une flopée de demoiselles de compagnie qui étaient devenues des amies sincères. Jusqu'à ses fiançailles avec Aegon, tout semblait lui sourire et, soudainement, les choses avaient changé. Elle avait l'impression que la roue avait tourné, s'acharnant à l'attrister et à la faire dépérir. Son père, l'une de ses plus vieilles amie ... Qui d'autre ? Chaque personne qui l'entourait lui était chère et Margaery ne parvenait pas à imaginer une autre perte. Sa grand-mère était son pilier, la personne qui lui avait permis de garder la tête haute et l'esprit clair. Ses frères étaient ses derniers remparts contre le monde extérieur, violent et impitoyable. Ses amies ... Soudainement la crainte de se retrouver seule l'envahie. Alors que ses bras se refermaient, maternels, autour d'Abigaëlle, la crainte de sa solitude emprisonna son coeur. Naïve, elle avait cru pouvoir compter sur elle, sur Daena, Leonette et toutes celles avec qui elle passait ses journées et conversait à longueur de temps,  pour se trouver dans les premiers rangs des invités de son mariage. Elle écouta les paroles de son amie, se balançant légèrement, berçant leurs deux corps dévastés par le chagrin. Elle écouta les craintes d'Abigaëlle, les réactions de son frère, le programme qui avait été préparé par elle pour les prochains jours. Elle sentit un frisson la parcourir en entendant le nom de son frère. Certes, ce dernier était promis à un autre de ses dames de compagnie, mais il lui semblait bien que les unions n'étaient pas celle que l'officiel préconisait. « Le jeu des unions est bien cruel parfois. » Willos était promis à Daena. Et malgré la tendresse qu'il partageait avec Abigaëlle, elle doutait qu'Olenna permette qu'il brise son engagement avec les Hightower pour la demoiselle Rowan. Elle soupira, continuant ses balancement à un rythme régulier. Après quelques minutes, elle finit par se détacher un peu, observant le visage attristée de son amie, arrangeant quelques mèches blondes et rebelles autour de son visage. « Tu l'as dis toi même, nul homme ne mérite ces larmes, cela soit un promis ou un frère. La vie nous cause déjà bien trop de peine. » Ses mains quittèrent le visage de la jeune fille, reprenant ses mains dans les siennes, et retrouvant son son visage souriant. « Que connais-tu de cet homme ? Tu ne l'as peut être jamais rencontré mais ... » Elle voulait redonner de l'espoir. Pire que de perdre l'une de ses plus fidèles amies, l'idée de la savoir partir le coeur lourd lui était bien douloureux.
AVENGEDINCHAINS


(1)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptySam 28 Oct - 21:30

Je regardais avec attention Margaery. Elle allait tant me manquer … J'aurais voulu être là pour ses premiers pas à la Cours. Mais non ! Je devrais être dans cette maudite région où la pluie était plus présente que le soleil ! Comment allais-je y vivre ! C'était impossible pour moi … J'avais besoin des jardins du Bief et de son soleil … Et j'allais vivre près de Dorne ! Dorne ! Moi une dame du Bief ! J'allais devoir me préparer à faire face à des insultes … Et je devrais devenir … une orageoise … J'étais bieffoise ! Je ne plierais pas devant les seigneurs de l'Orage et les dorniens. Je refuserais de chanter jusqu'à ma mort s'il le fallait ! Je serrais les mains de Margaery lorsqu'elle relâcha son étreinte autour de moi. Parler de mon époux ? J'eus un nouveau soupire et je baissai le regard.

« Je n'avais presque jamais entendue parler de lui, un seigneur de la Marche rien de plus. Selon sa sœur c'est un redoutable guerrier, au caractère explosif, du moins c'est tel que je l'ai compris, il est visiblement charmeur, mais elle dit qu'il est assez honorable pour ne pas me faire de bâtard dans le dos … Mais Margaery … Je n'aime pas cette régions ! C'est sûrement avec l'Ouest la région dans laquelle je ne voulais pas du tout me marier ! »

Elle le savait mais j'avais besoin de le redire. Encore. Et encore. Encore une chance je n'avais pas eu à épouser Stannis Baratheon … Je ne serais qu'une femme d'un haut seigneur … Que la femme … De l'Orage ! Je pris le visage de Margaery entre mes mains pour la regarder droit dans les yeux avant de poser mon front contre le sien.

« Je te jure que je serais là pour ton mariage Margaery … Je te le jure … Même si pour cela je dois fuir le mien … Je te jure que je serais là … Je te jure aussi qu'aucun dornien ne m'entendra chanter, jamais ! Et s'il le faut je ne chanterais jamais pour mon époux ! »

Et elle savait que j'adorais chanter, mais si mon époux, que je haïssais ce mot ! , n'était pas digne de ma voix, je la tairais, et seules mes amies l'entendraient. Quitte à me fâcher avec mon époux. Mais c'était un risque. Mais c'était cela aussi le jeux des alliances, risque d'avoir un époux qui ne plaisait pas … Qui sait … Peut-être que lui même ne me trouverait pas à son goût ! Voilà qui serait comique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyJeu 30 Nov - 12:02

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


Elle s'inquiétait pour son amie. Certes, elle même n'aurait pas aimé que son mariage se passe de cette façon, surtout après l'affection qu'elle entrapercevait entre Abigaelle et Willos. Il aurait été un bon parti. Très bon même, aux yeux du père de son amie, mais son frère était déjà promis à Daena et Olenna ne reviendrait pas sur ce qui avait été conclu du temps où Mace Tyrell régissait la maison de la rose. Elle n'avait jamais redouté le mariage. Elle savait qu'elle n'aurait sans doute pas le choix de son futur époux mais ne doutait pas de l'ambition que son père et sa grand-mère avaient pour leur famille: elle ne serait pas vendue à n'importe qui. En tant que seule fille de la fratrie, beaucoup reposait sur elle et sur sa capacité à donner des héritiers à la famille qui serait la sienne. Si elle avait approché Aegon Targaryen dans le but de satisfaire ascendants Tyrell, la force des sentiments qu'elle avait développé pour lui avait brisé son coeur lorsque c'était son frère qui s'était retrouvé promis à la princesse Targaryen. La bienveillance des siens lui permettait aujourd'hui de conclure une union à la fois bénéfique pour les Tyrell mais aussi un mariage d'amour, chose rare en ce bas monde, surtout quand les sentiments d'une femme entre dans les négociations. Les quelques semaines passées à regretter son amour impossible lui revenait en mémoire à chaque fois qu'elle croisait son frère en compagnie de sa dame d'honneur et c'était aujourd'hui que cette relation devait prendre fin. Margaery était plus triste qu'elle ne l'aurait pensé: elle comprenait que plus que la tristesse d'être promise à un parfait inconnu et d'accepter de voir sa relation avec Willos prendre fin, c'était de devoir quitter tout ce qu'elle connaissait depuis tant d'années qui éprouvait Abigaelle. « Je comprends. Mais rien ne t'oblige à vivre dans ce château le restant de tes jours: le devoir d'une dame est aussi d'apporter la réputation et la parole de son époux à travers tout le royaume. Peut être t'autorisera-t-il à le représenter dans une région qui te convient mieux ? Si c'est une guerrier, peut être son chemin l'amènera près de Port-Real ? Ainsi nous pourrions nous revoir bien plus tôt que tu ne le penses ? » Elle avait un regain d'espoir. Certes les épouses des grands seigneurs du royaume restait dans leurs fiefs, régissant les terres en l'absence de leurs maris. Mais les petits seigneurs ? Margaery savait qu'elle espérait sans doute pour rien, mais l'idée de retrouver Abigaelle dans sa suite, une fois mariée à Aegon, lui plaisait beaucoup. Et elle repensa à Owen Tyssier et à son épouse qui restait toujours dans leur demeure bieffoise. Son coeur se serra. Et si Abigaelle s'éprenait de cet époux inconnu ? S'il parvenait à la remplacer dans son coeur ?   « Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu ne sois pas prisonnière de l'Orage trop longtemps. » finit-elle par dire, serrant les mains de la blonde un peu plus fort. Elle eut un sourire triste en l'entendant se promettre tout un tas de choses pour l'avenir.  « Donne une chance à ton époux. Peut être que derrière cette union se cache une bonne surprise. Si Lady Caron encense le charme et la fidélité de son frère, elle est sans doute un peu dans le vrai. Tu mérite un homme qui te respecte et si le seigneur Caron est prêt à t'offrir cela, à bien te traiter et à tenter de te rendre heureuse, alors il a ma bénédiction. » C'était compliqué à expliquer: elle se sentait prise entre deux feux, noyée dans un élan de tristesse de la savoir partir, jalouse de la laisser à un seigneur de l'Orage mais pleine d'espoir de savoir qu'une fois mariée, ses droits changeront: peut être pourraient elles se revoir ? Peut être le seigneur Caron la laissera redevenir sa dame de compagnie en échange de quelques faveurs ?  « Et s'il ne te traite pas bien, je serai la première à prendre la tête d'une armée pour te ramener ici, chez nous. »
AVENGEDINCHAINS


(5)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyJeu 30 Nov - 19:18

Je me retiens de hausser les épaules. Je n’en savais rien. Il avait déjà sa sœur pour le représenter … IL n’était pas sûr qu’il m’autorise à aller quelque part sans lui … Je sentais même qu’il ne le voudrait pas. J’espérais en revanche qu’il me laisse aller le plus souvent possible à Port Réal. Mais là aussi … Je dépendrais de son bon vouloir, et je haïssais déjà ça. J’avais trop besoin d’être près de la jolie rose ! Et en fait … Je crois que je serais coincée à l’Orage jusqu’à ce que je lui donne un premier enfant. Je crispais une main sur mon ventre. Dire que … J’aimais le terme employé par Margaery … Prisonnière … C’était peut-être ainsi que je le voyais vraiment ? Je répondis lentement.

« Je crois … Que je ne pourrais pas le représenter, sa sœur est déjà son ambassadrice. De plus … Je doute de pouvoir aller quelques part tant que je ne lui aurais pas donné au moins un enfant … Rien que de penser à la nuit de noce … »

Je me sentis pâlir à cette pensée. La nuit de Noce … Je savais comment cela se passait, mais le faire avec un homme de vingt ans mon aîné ?! Qui aller sans doute jamais me demander mon avis, simplement faire son affaire et … Donner une chance ? Oui sans doute … Je savais très bien qu’Andrew ne lui en donnerait aucune. Je connaissais assez mon frère aîné pour savoir qu’à l’instant où il avait entendu le nom de mon fiancé il l’avait haït du plus profond de son être. Moi ? J’avais intérêt à lui laisser une chance. Je n’avait pas réellement le choix. Margaery me fit rire. Je l’en savais pleinement capable de venir me délivrer de ma tour au moindre de mes mots. Et sa gentillesse me fit venir les larmes aux yeux. Je l’enlaçai et enfouis mon visage dans son cou.

« Margaery … Je vais lui donner une chance … Je ferais tout mon possible pour revenir avec toi … Mais j’ai peur … J’ai tellement peur … Andrew est au-delà de la fureur … Et je vais devoir te quitter … Je sais que tu serais capable de venir toi même me cherche ! ET … Je ne pourrais plus rien faire pour toi Margaery … Je ne pourrais même plus chanter pour toi … Qui va me taquiner sur le fait que je ne chante jamais en publique sinon toi ? Comment vais-je pouvoir rire d’un regard si tu n’es pas là ? Margaery … Personne ne peut te remplacer … »

J'essayai de retenir mes larmes, mais je les sentais revenir. La douceur et l'amitié de Margaery me faisait pleurer et je sentais mon cœur saigner devant les quelques espoirs qu'elle me proposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyDim 3 Déc - 22:23

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


Margaery préférait être optimiste. Elle ne pouvait pas imaginer son amie malheureuse, prisonnière d'une union qui la briderait et l'enfermerait dans un château qu'elle détesterait. Malheureusement, de là où elle était, la Rose ne pouvait pas grand chose: même étant la soeur adorée du seigneur du Bief, elle ne pouvait interférer dans des alliances entre petits seigneurs. Si Lord Rowan voulait unir sa fille à un seigneur de l'Orage et que même son frère ne pouvait le faire changer d'avis, qui le pourrait. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était apaiser l'anxiété de son amie, apaiser ses craintes et sa tristesse pour qu'elle quitte Hautjardin sans trop de regret.  « Tu ignores de quoi la vie sera faite. Comment sera ton mari ? Ce qu'il attendra de toi ? Tout cela est une nouvelle aventure. Tu trouveras tes marques rapidement, j'en suis sure ! » Une nouvelle aventure dont elle se devait de ne pas faire partie. C'était une nouvelle histoire qui ne concernait qu'Abigaëlle, avec des décisions qu'elle se devait de prendre seule et non influencée par l'amitié de longue date qui les liaient l'une à l'autre. La brune tentait de se montrer forte, de ne pas plier face à la tristesse qui s'emparait d'elle, de ne pas montrer que le départ de sa plus ancienne demoiselle de compagnie la peinait autant. Egoïstement, elle se mit à penser à des choses joyeuses pour tenter de donner le change, d'afficher, au minimum, un masque de bienveillance pour libérer la jeune Rowan de ses doutes. L'une de ses mains quitta l'étreinte de ce quatuor de doigt pour ce poser sur son menton en une moue réflective. Elle n'avait jamais vraiment penser à cela. Bien sur, elle n'avait rien d'une oie blanche et savait ce qu'il se passait dans le lit conjugal. Elle avait, plus d'une fois, entraperçu les étreintes interdites de Loras et de ses conquêtes et s'était éclipsée dès que les choses devenait indécentes pour une femme de sa condition. Et, même si elle conservait sa vertu intacte, qu'il en soit autrement aurait été un scandale et une affreuse erreur tactique, elle n'était pas innocente aux jeux de l'amour et avait déjà échangé plusieurs baisers et caresses lors de rencontres discrètes et romantiques qui avaient affolés son coeur d'adolescente. « Quand à la nuit de noces ... Et bien ... Je suppose que cela nous effraie toutes dans un sens. » Elle même redoutait cet instant: si elle avait pleinement confiance en Aegon, et avait déjà partagé quelques instants intimes que sa grand-mère aurait désapprouvé, elle craignait d'être abandonnée par la suite. Elle avait de l'esprit, de la conversation et savait user de ses charmes de jeune fille pure et de bonne famille. Elle savait attiser l'intérêt en opposant son rang, son éducation, son visage de princesse de Westeros parfaite avec des paroles et des confidences et une capacité à séduire qui était à la limite de l'indécence. Cependant, son pouvoir de séduction serait-il toujours le même une fois devenue une vraie femme ? Ses armes seraient-elle les mêmes ? Alors, elle s'en voulut de penser à elle dans pareille situation. Elle devait réconforter Abigaëlle, non s'interroger sur son propre avenir, au demeurant moins effrayant. « Et personne ne pourra jamais combler le vide de ton absence. Nous sommes ensemble depuis si longtemps ... Ta présence et ton amitié vont me manquer. Mais nous nous enverrons grand nombre de lettre, j'en suis sure ! Au moins jusqu'à ce que nos routes se croisent de nouveau. Et je prierais les dieux chaque jour pour que ce jour vienne le plus rapidement possible. » Les doigts de la brune caressèrent à nouveau les mèches blondes de son amie. Elle allait tant lui manquer ...  
AVENGEDINCHAINS


(2)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyLun 4 Déc - 8:39

Une chance … Oui bien sûr tout le monde mérité une chance, et parfois une seconde chance, là je devais en offrir une à mon futur époux. Quand à savoir ce qu’il voulait de moi … Je n’étais pas aussi connue que Margaery, ma famille n’avait pas autant d’importance, et si ce n’est notre amitié avec les Tyrell, nous n’avions rien d’extraordinaire. Alors ce qu’il voulait ? C’était ce qu’il y avait entre mes jambes simplement. Ce qui lui permettrait d’avoir des héritiers. Et s’il ne voulait que ça ? Et bien je lui donnerais plus encore. Je n’étais pas une petite poule, ni une oie blanche ! Un arbre ne ployait ni ne rompait. Il restait droit et fort.

Je resserrais mon étreinte autour de Margaery. Je n’avais peur que de très peu de chose, mais j’avais une méfiance élevée quand il s’agissait des hommes. Je repensai un instant à celui qui c’était glissé dans ma couche et un frisson d’horreur me parcouru. Si les serviteurs ne m’avaient pas entendue hurler … Si je ne m’étais pas débattue et griffé l’homme au visage … Il aurait eut ce qu’il voulait. Je savais que tout les hommes n’étaient pas ainsi, mais je n’y pouvais rien. À chaque fois que l’un s’approchait trop près, je me hérissais et reculais. Et à part Willos, presque aucun n’avait sut attirer mon regard. Willos … Je devais arrêter de penser à lui. Je n’en avais pas le droit. C’était Daena qui avait le droit d’y penser. Même si à mes yeux cette alliance était des plus stupide, ils étaient cousins proche ! Mais je n’avais pas voix au chapitre. Concernant le viol manqué je n’en avais jamais parlé à Margaery, cela ne servait à rien. Je détestais parler de cette période.

Je sentis les doigts de Margaery dans mes cheveux et son murmure dans mon cœur. Lentement je chassai un à un les sentiments qui pouvaient m’habiter. Je devais me calmer. Respire Abi, respire. Margaery avait raison, nous pourrons toujours nous écrire, et je viendrais à son mariage, peut-être pourra-t-elle venir au miens ? Qui sait. J’espérais. Comme j’espérais la venue de mes cousines. Et si mon mari tentait de me retenir prisonnière ? On ne retient pas un oiseau prisonnier. On a beau tenter de l’enfermer, d’une manière ou d’une autre, il s’enfuit. Je me redressais, une idée florissant dans mon esprit tel les fleurs doré des chansons du Bief.

« Margaery, j’ignore comment est mon mari, mais s’il est mauvais, qui sait ? , peut-être qu’il ne voudra pas que je l’écrive. Peut-être pourrions nous mettre au point un code ? Quelque soit la situation … Je préféré prévenir que guérir. »

Je réfléchissais à toute vitesse pour essayer d’en trouver un rapidement, qui ne pourrait pas être déchiffré facilement. Et qui ne serait compris que par nous deux. Une tâche ardue mais que je voulais mettre en place avant de partir. Je n’avais aucune confiance en mon futur. Je devais être prudente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyMer 6 Déc - 22:56

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


Margaery ne comprenait pas les réactions de son amie, qu'elle trouvait quelque peu disproportionnées. Comment pouvait-on ainsi penser si négativement ? Les hommes étaient faciles à cerner: ils se laissaient souvent dicter par leurs passion. Ils avaient beau se moquer du comportement féminin, de la tendance qu'avaient les dames à être dirigées par leurs sentiments, leurs émotions ... Il n'y avait rien de plus facile à contrôler qu'un homme. Avec combien d'entre eux s'était elle amusé ? Gentiment, bien sur, sans jamais remettre sa vertu en jeu. Pour la plupart, il ne fallait qu'un peu d'assurance, un joli minois surplombé d'une tête bien faite. C'était ce que lui répétait sa grand-mère: un coup d'oeil au bon moment, et l'affaire était faite. Lord Caron était bien comme les autres ... Il avait sans doute une faiblesse et la brune se maudissait de ne pouvoir avoir rencontré l'homme pour conseillé son amie. Elle jouait souvent à cela avec Loras: trouver quel était le point faible de tels ou tels gentilhommes. Certains ne pouvaient résister aux femmes: ceux là étaient des proies faciles et Margaery ne doutait pas qu'Abigaëlle, jolie comme elle était, ne puisse séduire ce genre de personnalité. D'autre préféraient la guerre, l'adrénaline des combats: ce n'étaient pas les plus simples à gérer mais ils fonctionnaient relativement tous de la même manière. Seul les hommes ayant des préférences peu avouables, des moeurs que la religion qualifiait de contre-nature, étaient inapprochable. Lord Caron n'avait eu d'épouse ... Peut être faisait-il partis de ceux là ? Elle secoua la tête, éloignant l'idée de son esprit. « Ne dis pas pareilles choses ! Te voir me quitter est déjà terrible. T'imaginer malheureuse m'est impensable. » dit-elle en plongeant son regard, plus sévère, dans celui de la blonde. Pourtant, immédiatement, elle regretta de s'être montrée si sèche: et si Abigaëlle avait des raisons de s'inquiéter de la sorte ? Si elle avait perçu des choses dans le discours de sa future soeur, laissant sous-entendre qu'elle allait vers une prison certaine ? « Lady Caron a-t-elle dit quelque chose pour te laisser penser cela ? » lui demanda-t-elle avec inquiétude avant de considérer la proposition de la blonde avec plus de sérieux. Un vieux souvenirs lui revint: une histoire qu'Olenna lui contait le soir, une histoire de cartes perforées cachant des secrets aux yeux du monde. « Et bien, si cela te rassure mon amie, je sais que ma grand-mère a souvent utiliser des cartes à coder il y a quelques années. Cela lui permettait d'échanger des éléments sensibles pendant la guerre ... Il ne me semble pas que quelqu'un ait déjà percer ce code: je pourrais tenter de la retrouver ? » Si la présence d'Abigaëlle ne tenait encore qu'en quelques heures, il lui faudrait faire vite. Olenna accepterait-elle de lui prêter ses cartes ou devrait-elle jouer de la ruse pour se les procurer ? L'idée de mentir à sa grand-mère ne lui plaisait guère mais si Abigaëlle, ou elle même, étaient surprise avec ce genre d'objets, on pourrait penser à un complot. Cela apporterait bien des ennuis aux Tyrell et à la pauvre Biefois, livrée à elle même loin de sa terre natale. Margaery inspira profondément et ajoouta « Abigaëlle ... Je suis sérieuse: si ton mari te traite mal, je viendrais moi-même te chercher à l'Orage ! » Elle était sure de parvenir à convaincre des soutiens pour l'accompagner. Si les choses devaient se faire discrètement, elle trouverait quelqu'un pour l'aider à venir à la rescousse de son amie ... Puis, elle la ferait entrer à son service, à la cour du Roi. Elle redeviendrait sa dame de compagnie, deviendrait intouchable et serait en sécurité. Et, s'il fallait des forces armées ... Elle préférait ne pas y penser. Les choses iraient bien. Elle l'espérait sincèrement. « Et puis, qui sait ...? Peut-être ta vie sera merveilleuse là bas, tu te feras de nouveaux amis et tu m'oublieras ... » tenta-t-elle pour lui faire oublier sa peur.
AVENGEDINCHAINS


(4)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyJeu 7 Déc - 12:18

J’avais toujours tendance à penser au pire. De cette manière là, je n’étais jamais déçue s’il se réalisait. Et au contraire, si le meilleur se réalisait, c’était toujours plus de bonheurs pour moi. C’était une drôle de manière de penser, mais pour l’instant, cela fonctionnait plutôt bien. Je n’avais guère envie de changer, cela s’avérait pratique. Je n’avais jamais eu de déceptions aussi forte que celle que je m’étais imaginée. Ou si. Le fait de devoir regarder Daena épouser Willos. Celle la, je ne l’avais pas prévu ! Mais je devais continuer sourire et faire semblant que tout irait bien. Et j’avais d’autres chats à fouetter. L’idée des cartes perforés était une très bonne idée ! À voir comment l’appliquer sur des lettres. J’imaginais qu’on pourrait coder que les informations importantes ! Pas toutes les lettres.

« Non, lady Bethany n’a rien dit, et je n’ai rien entendus qui pourrait laisser penser que … Mais elle devait convaincre mon père, et pas moi. De plus le mester qui l’a accompagné n’a lui non plus rien laissé paraître. Mais tu me connais … J’imagine toujours je pire. Je pars d’ici quelques jours, des servantes et ma mère font déjà mes malles, pense tu que tu auras le temps de les trouver ? »

Comment ça ?! Oublier Margaery ! Mais elle plaisantait j’espère ! Je ne pourrais jamais l’oublier ! Elle m’était bien trop précieuse, et rien n’y personne ne pourrait la remplacer dans mon cœur ! Même Desmera, et c’était réciproque, je portais le même amour aux deux. L’une et l’autre étaient aussi importantes pour moi. Rien ni personne ne pourrait les effacer de mon cœur. Peut-être pensait-elle qu’il serait mieux pour moi que je l’oublie, mais si je l’oubliais … Non ! Je ne pourrais jamais ! Elle était ma meilleure amie … Personne ne pourrait jamais la remplacer ! Je me doutais que son amitié était réciproque, la promesse qu’elle venait de dire l’énonçait clairement. Tendrement je lui caressais la joue.

« Je pourrais avoir d’autres amies, et peut-être être heureuse, mais Margaery … PERSONNE, personne ne pourra jamais te remplacer dans mon cœur. Jamais je ne t’oublierais. Qui pourrait oublier la plus belle des roses au monde ? Je ne serais pas cette personne. »

Mais elle,elle pourrait m’oublier. Je n’étais qu’une amie parmi tant d’autres non ? Même si je préférais ne pas penser à ça, Margaery deviendrait la princesse des sept couronnes ! Ce n’était pas rien ! Elle ne pourrait pas à loisir venir m’aider si je lui demandais de l’aide, la politique avant tout … Et je le comprendrais bien évidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Je suis désolée C71t
Je suis désolée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 881
Date d'inscription : 19/09/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyVen 8 Déc - 10:23

Margaery & Abigaëlle

To tell you I'm sorry for breaking your heart


Elle s'en voulue immédiatement de son manque de compréhension: les émotions la rendaient froide, sèche, presque désagréable. La culpabilité la prenait à la gorge alors qu'elle sentait que ses mots impactait son amie d'une manière qu'elle n'ait voulu envisager: Abigaëlle était déjà suffisamment triste, elle ne pouvait pas lui infliger la peine supplémentaire de ses remontrances mal placées. Se radoucissant, la jeune femme tenta une parole plus réconfortante, un conseil qu'elle espérait être bon pour apaiser le coeur de la blonde. « Ne t'angoisse pas plus que de raison: tu vas finir par te rendre malade. Peut être que le mieux serait que tu ai une discussion plus intime avec elle ? Puisque vos fiançailles ont été acceptées par ton père, elle ne craindra pas qu'il y mette en terme et se montrera totalement honnête. » C'était à double tranchant: cela pourrait aussi bien la rassurer, transformer cet inconnu qui deviendrait son époux en une personne qui, à défaut ne l'effarerait plus autant, et, dans le meilleur des cas, peut être aurait-elle même hâte de le rencontrer. Cependant ... Si ce que Lady Bethany avait dit n'était pas totalement juste, Abigaëlle risquait de se retrouvait avec un époux épouvantable. Mais elle aurait le temps du voyages pour se préparer.  « Au moins, cela t'aidera à savoir à quoi t'attendre. Penser au pire pour te préparer à rencontrer un homme acariâtre et triste. Mais peut être qu'une personne ouverte à une histoire amoureuse t'attend là bas ? » Cela ne servait à rien de ne lui laisser espérer que le beau ou de la préparer au pire. Elle devait s'imaginer les deux possibilité. Et puis ... Elle était bien placée pour savoir que tout n'était jamais tout blanc ou tout noir ... Cependant, voyant le pessimiste de son amie, elle se devait d'être, elle même, la plus positive possible. « Ne crains pas d'être curieuse, mon amie: cela pourra t'éviter bien des problèmes à l'avenir. » Et pas qu'avec la gente masculine ! Abigaëlle était bien trop gentille, bien trop naïve pour le monde qui l'attendait. Margaery s'inquiétait beaucoup de la voir partir, elle avait tenté d'aiguiser sa curiosité à mainte reprise, mais son amie était bien trop polie et respectueuse pour chercher à en savoir plus que ce qu'on voulait bien lui dire. La brune redoutait tellement que malheur arrive à sa demoiselle de compagnie. Olenna Tyrell avait souvent répété à sa petite fille que des espions, des serviteurs aux yeux attentifs pouvaient bien souvent sauver la vie, ou la réputation, des dames. Elle espérait qu'Abigaëlle serait prudente. Hochant la tête avec un entrain nouveau, Margaery songea à la manière dont elle parlerait à la doyenne Tyrell pour obtenir la fameuse carte. « Oui, j'irais voir ma grand-mère dès ce soir pour les lui emprunter. Et si elle refuse et bien ... » Car il restait toujours un doute, un risque qu'Olenna refuse pour préserver ses petits enfants de l'esprit paranoïaque de certain westerosi. Elle songea alors à ses réflexions précédentes ... « Je demanderai à l'une de mes servante de faire diversion dans le château pendant que je les cherche dans ses appartements ! » Elle se donnerait le moyens d'obtenir ces cartes, même si elle devait entrer en douce dans les appartements de sa grand-mère. Elle ferait alors parvenir l'une des cartes à Abigaëlle pour qu'elle la cache dans ses effets avant son départ. Il faudrait alors être attentive, prendre garde aux lettres qu'elle recevrait de la future épouse de Lord Caron. Avec un sourire, elle reprit la main de la jeune femme dans les siennes. « Alors sois sure que je ne trouverai la paix tant que je ne te saurais pas heureuse et en sécurité. Cela fait tant d'années que nous nous connaissons maintenant ... Ta présence me manquera affreusement. » Comment pouvait-elle imaginer aller à Port-Réal sans elle ? Se promener dans les jardins sans elle ? Si Margaery partageait beaucoup de choses avec Daena, des traits de caractère, une même vision de voir les choses; elle connaissait Abigaëlle depuis bien plus longtemps. Avec le départ de la blonde, s'était une nouvelle part d'elle même qui disparaissait.
AVENGEDINCHAINS


(1)


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Edrick
Roturier
Valar Dohaeris
Je suis désolée ZthySe8J_o
Ft : Sam Heughan
Multi-Compte : Boadicée Sand, Arya Stark, Sacha, Celesse Froideseaux
Messages : 865
Date d'inscription : 11/03/2017

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée EmptyVen 8 Déc - 11:25

Je savais que j’avais l’air fragile, innocente et tout un tas d’adjectif qui me faisaient paraître faible, quelque part c’était tant mieux, même si cela pouvait également inquiéter Margaery qui avait tenté de m’endurcir. Peut-être qu’il valait mieux que Margaery ne m’ait jamais vu parait de mes épines ? Peut-être je ne savais pas vraiment. Qu’en à parler de nouveau à l’ambassadrice des Caron … J’hésitais vraiment à aller le faire. Elle pourrait très bien une nouvelle fois me mentir, sans aucune vergognes. Après tout, elle avait l’air gentille, ce n’était pas le problème, mais j’ignorais tout d’elle. Pas de mauvaise réputation certes … Mais cela ne m'empêchait en rien de ne pas me méfier. C’était pour moi même l’inverse. Ma chère petite rose n’avait guère besoin de me dire de me préparer au pire, je le faisais depuis quelques jours. Peut-être que effectivement j’allais me rendre malade de stress, mais je crois que j’aurais quelque chose pour me distraire de mon anxiété. J’eu un petit sourire

“ J’aurais Andrew à contenir pour me distraire .. Il est complètement intenable. Si je ne le connaissais pas si bien, j’aurais pus avoir peur de lui. Mais il est encore plus inquiet que moi au sujet des Caron. “

Que la doyenne Tyrell ne donne pas ses cartes à Margaery serait étonnant. De plus Margaery avait beaucoup de ressources, je la savais capable de beaucoup de chose.Alors voler des cartes chez sa grand mère ? Pourquoi pas ! Mais je ne pensais pas utiliser en permanence ces cartes, uniquement si j’avais besoin de dire une information grave. Pas besoin de faire monter les soupçons pour rien. Autant envoyer des lettres normales, et cordes au besoin. Cela serait mieux ? Je ne savais pas vraiment. A voir aussi comment glisser le code dans les lettres. Mais qui lirait le courrier d’une lady à une autre ? Beaucoup trop de gens. Donc autant garder des correspondance qui semblaient banales et coder au besoin dans quelques lettres des faux messages, ou coder le message pour qu’il dise la vérité. A voir comment on faisait.

La douceur de la rose me fit sourire et je serrai en retour ses mains. J’avalais péniblement ma salive pour ne pas me remettre à pleurer. C’était hors de question que je craque une nouvelle fois. Je repoussai en arrière l’une des mèches brune de Margaery qui menaçait de lui tomber dans la figure. Il ne fallait pas que ma voix tremble. Il ne le fallait pas ! Je refusais d’encore pleurer. C'en était assez !

“ En amitié, je suis bénie des sept pour avoir une amie telle que toi Margaery. Tu es un véritable trésor. Tu auras toujours ma loyauté … Toujours. Si jamais, tu as besoin de moi un jour, s’il te plaît, n’hésite pas à m'appeler. Je viendrais aussi vite que possible.”

Qu’elle me demande de partir aux confins du monde avec elle ? Je viendrais immédiatement, sans la moindre once d’hésitation. Ma famille soutenait les Targaryen ? Très bien. Je soutenais Margaery et uniquement Margaery. Elle serait la meilleure des reines, celle que le peuple attendait. J’en étais sûre. Avec elle, la paix du roi serait réel. Peut-être que le chemin serait long, et dangereux, mais je serais là pour elle. Qu’elle n’en doute pas une seconde. C’était une étrange relation entre nous, mais il n’y avait pas de plus belle amitié. Et s’il le fallait, pour ne pas l'inquiéter je tairais ma souffrance. Elle aurait besoin plus de mon soutien que l’inverse. Si cela se passait mal bien sûr. Avec un peu de chance tout se passerait bien … Il me fallait juste un peu de chance pour ne pas effrayer et inquiéter Margaery. Mais si elle l’apprenait, elle pourrait être furieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Je suis désolée Empty
MessageSujet: Re: Je suis désolée   Je suis désolée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis désolée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SYSIS • J'suis désolée c'était pas fait exprès !
» Combat, amitié, le tout casé sur l'île volcanique, ça donne quoi...?
» "Je suis désolé " [ Juliet & John ]
» Les liens du sang ne sont que des illusions, mais ceux du coeur sont issus d'une véritable passion
» [rp] Cour de l'hospital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: