RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Promis ! Je serais sage ! 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Promis ! Je serais sage ! 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Promis ! Je serais sage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Promis ! Je serais sage ! Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyMar 26 Sep - 9:03

Promis ! Je serais sage !
Winterfell Lune 1 an 299 semaine 4


J’ouvris en grand les yeux et repoussais mes couverture d’un geste large avant de poser mes pieds au sol et presque courir jusqu’à la fenêtre. Le froid du matin fut comme une claque mais j’inspirais profondément en promenant mon regard sur la cours et les environs où déjà de bon matin les traces des déambulations des gens formaient un vaste labyrinthe aux contours floues. Avec un peu d’imagination on pouvait imaginer que ces traces formaient une vaste carte, la carte du monde ? Ou seulement de Westeros ? En tout cas, deux lignes de pas me donnait l’impression de voir des montagnes et d’autres de voir l’embouchure de fleuves. Je restais encore quelques instants à respirer l’air froid du matin dans la pause de l’iceberg : de l’extérieur on ne voyait que mon visage et pas le reste de mon corps. Je refermais la fenêtre et sortis Aiguille. Comme tout les matins, je reproduisais encore et encore les mouvements que Jon m’avait appris. Et depuis qu’il était partis, sauf une fois, pas un sanglot n’avait franchis mes lèvres.

Mon entraînement matinal finit, je fis ma toilette avec soin, et demandais même de l’aide à une servante pour me coiffer et m’habiller. Elle fit d’ailleurs une drôle de tête. Elle aussi était une parieuse qui se demandait quel frasques j’allais faire pour éviter les robes ? C’était vrai, je détestais les robes, me coiffer et tout ce genre de choses que j’aurais dû adorer au vu de mon statu de femme. Manque de chance, je préférais les chausses en cuir et les tenus d’hommes qui ne me rendaient pas aussi maladroite. Nymeria me regardait d’ailleurs l’air hautement surprise du comportement de son amie. Je lui souris et lui offrit des caresses lorsqu’elle s’approcha enfin un peu de moi. Il restait un peu de poulet ce matin au petit déjeuné. Pas vraiment tenté par cela je suçotais un os ou deux avant de sortir. Enfin … Puisque que je devais me faire la plus gentille possible, je me traînais jusqu’à ma leçon de couture avec autant d’entrain qu’un porc allant se faire égorger. Je faisais cela depuis déjà quelques jours.

Je crois que je fis la joie de Sansa, ma pauvre sœur avait parfois autant d’intelligence et d’intérêt qu’une girouette, et encore c’était très méchant pour ce pauvre bout de ferraille qui lui au moins indiquait la direction du vent ! Sansa à part parler du Sud, et être la parfaite petite lady qui m donnait envie de vomir, ne servait pas à grand-chose. À part vraiment faire jolie. Voilà ! Sansa était une jolie plante en pot ! Et encore, certaines plates en pot étaient plus intéressante que ma sœur. Pourtant, je serrais les dents et je restais concentrer sur ma broderie, en me retenant de n pas tout jeter contre un mur et partir. Sage, je devais être sage … Si Mère savait que je faisais des efforts … Vers le milieu d’après-midi, je finis par me lever, et demander poliment à la septa si je pouvais aller voir ma mère. Moi qui d’habitude me sauver sans rien demander. Elle en fut tellement surprise qu’elle bégaya un peu avant de me donner l’autorisation. Je fis une révérence et sortis en attachant ma cape.

Je descendis sans courir pour une fois. Je n’en pouvais plus de tout ces efforts depuis quelques jours. Mais je devais prouver à Mère que je pouvais être gentille, et un peu comme Sansa. Mère était dans la cours avec Ser Rodrick. J’avalais ma salive et m’approchai, attendant que ma mère me remarque,et se tourne vers moi. Mère était belle … Je fis une révérence du mieux que je pouvais pour elle et une autre pour Ser Rodrick. Je respirais à fond. Je pouvais le faire ! Aller Arya !

« … Mère, pourrais-je vous parler je vous pris ? Seule à seule … »

Je n’avais pas envie de remettre cette conversation à plus tard. Je voulais le faire maintenant. Un jour de plus et j’exploserais, j’avais déjà atteins ma limite dans mon comportement de petite fille poupée. Un jour de plus et j’exploserais. Surtout que j’avais les pinces qui retenaient mes cheveux presque planté dans mon crane. Il faudrait un jour dire aux servantes que j’avais pas les cheveux épais de Sansa, mais des cheveux très fins. Je regardais toujours ma mère, espérant qu’elle accepte.


©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyMar 3 Oct - 16:28

Promis ! Je serais sage !
WINTERFELL – AN 299 LUNE 1 SEMAINE 4 – FEAT. ARYA STARK





Il y avait fort à faire aujourd’hui. Le temps, ensoleillé et presque doux, avait vu plusieurs marchands affluer aux portes de Winterfell. Aidée de Ser Rodrick Cassel, je m’employais à vérifier leurs marchandises avant de leur attribuer un emplacement pour vendre leurs produits. Je me trouvais occupée avec un artisan confectionnant des manteaux et autres écharpes et gants en peau de bête et fourrure lorsque j’entendis une voix connue dans mon dos. Je me retournais et vis, comme je l’avais reconnu, ma seconde fille, Arya. Je dois dire que j’étais surprise de la voir ainsi coiffée comme sa sœur aînée et se tenant comme une Lady se le devait. D’ordinaire, lorsque mes yeux tombaient sur ma fille, je ne voyais qu’un tourbillon de cheveux bruns et de vêtements que je trouvais bien trop masculins pour une jeune fille de son âge. Cela amusait beaucoup Ned et souvent il me disait en riant : Nos enfants te ressemblent tous beaucoup trop. Au moins Arya tient de son père ! Et son rire suffisait à déclencher le miens. Or, là, en voyant ma petite Arya ainsi habillée, coiffée et calme… Je ne pouvais m’empêcher de penser que cet air d’ange cachait quelque chose.

Je réprimais un sourire et regardais Ser Rodrick qui aussitôt, comprit de lui-même, s’inclina et nous laissa. Néanmoins, nous nous trouvions au beau milieu de toute l’agitation qui régnait dans la cour principale de Winterfell…Loin d’être l’endroit idéal pour qu’une fille puisse parler directement avec sa mère. Je la pris donc doucement par l’épaule et lui dis en me baissant un peu :

Bien sûr. Allons dans le Bois Sacré. Nous y serons plus tranquilles.

Sur le chemin, nous croisâmes Bran qui s’entraînait au tir à l’arc d’un air des plus concentrés. En le voyant secouer la tête pour se dégager le visage de ses cheveux qui lui tombait devant les yeux, je me dis qu’il faudrait que je fasse rafraîchir tout ceci… Son petit frère Rickon l’observait avec attention si bien que ni l’un ni l’autre ne nous vîmes passer à côté. Une fois dans le Bois Sacré, comme je tenais toujours Arya pas l’épaule, je laissais courir légèrement mes doigts dans ses cheveux. J’émis un léger rire :

Tu es tellement mieux ainsi ! Je vois enfin clairement cette jolie frimousse qui se cache sous cette masse de cheveux bruns !

Je baissais mon regard vers elle pour la contempler et la couver d’un regard maternel et fier. Mais je n’étais pas dupe…

Ma chérie, la dernière fois que j’ai eu droit à tant d’efforts de ta part était lorsque tu as eu l’idée saugrenue d’avoir une épée à toi…Chose que même ton père a refusé. Je suis curieuse de voir ce dont tu souhaites me parler aujourd’hui mais qui m’a l’air d’être très important pour toi. Je t’écoute..

©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Promis ! Je serais sage ! Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyMar 3 Oct - 17:42

Promis ! Je serais sage !
Winterfell Lune 1 an 299 semaine 4


Je remarquais le regard entre ma mère et Ser Rodrick. Oui, je savais, j’étais absolument ridicule, pas la peine d’en rajouter ! Mais au moins, ma mère accepta de venir parler avec moi, dans le bois Sacré ! Ouf ! Je ne pouvais rêver meilleur endroit pour discuter de ce que je voulais avec ma mère. Je jetais à peine un regard à mes deux petits frères en passant. Je tirais mieux à l’arc que Bran, même avec mes cheveux longs. Il était ridicule. Pourquoi il ne se coupait pas la frange et qu’il n’attachait pas ses cheveux ? Je me retenais de courir. Déjà parce que ma mère me tenait par l’épaule, et ensuite parce que je risquais de tomber en me prenant les pieds dans ma robe. Une raison pour laquelle je préférais mes vêtements habituels, mais … depuis une semaine, je tenais à être la parfaite petite lady, histoire d’acheter un peu ma mère. D’avoir un peu de crédit. Je ne ralentis qu’une fois dans le bois sacrés.

Je respirais même plus librement. Loin des regards, je me sentais bien mieux, au moins, à part les Anciens et ma mère, personne ne pourraient rire de moi et de ma tenue, à l’opposée de ce que j’étais d’habitude. Je laissais ma mère jouer avec mes cheveux, mais je baissais le nez face à son commentaire. Moi ? Une jolie frimousse ? Ah ! La plaisanterie ! Je savais qu’on me surnommait Arya Ganache chez certains serviteurs. La jolie c’était Sansa. Le jolie petit chien bien dressé. Je rougis face à ce que me disait ma mère. Elle était bien l’une des seule à pouvoir me faire rougir comme elle le désirait. Oui bon … Je n’allais peut-être pas lui dire que j’avais une épée, merci Jon, peut-être qu’elle ne la briserait pas sur son genoux, mais elle pourrait la faire fondre, et ça je ne le voulais pas. Je notais que je risquais devoir changer de cachette ma tendre Aiguille. Pour plus de sécurité.

Ce qui dans ma tête était très clair, l’était beaucoup moins à dire à l’oral … J’évitais même le regard de ma mère. Et pourtant, quand j’avais voulu mon épée, que j’avais maintenant, je lui avais dis immédiatement. Tout go. Là … c’était un peu plus complexe parce que … ce n’était pas que moi ! Mais aussi les Mormont ! Je respirais à fond avant de regarder ma mère dans les yeux, yeux azurés contres yeux cendrés. Je me mordillais la lèvres inférieure avant de parler d’une voix hésitante.

« … Je … J … Je ne veux pas une épée cette fois … En fait … Euh … J’aimerais … votre autorisation, et que vous demandiez … pour … que je parte quelques temps avec les Ladys de la famille Mormont … Sur l’île aux Ours s’il vous plaît mère … »

Je voulais bien après, rester une lune entière comme une parfaite Lady, mais je voulais vraiment y aller ! J’adorais les Mormont, elles étaient toute de fières lady guerrière, peut-être pas les plus subtiles, mais elles savaient toute se tenir en société, et j’avais beaucoup aimé discuter avec Lyanna. Elle était gentille, drôle et intelligente. Et Mère connaissait bien Dacey ! Elle savait qui elle était … Je voulais juste … apprendre à être comme elles. Peut-être pas avoir d’enfants, que les Anciens m’en préservent, mais être une lady guerrière … Je me retiens d’essuyer mes paumes sur ma robes, et me contentais de serrer les pans de ma cape, j’avais trop chaud … J’ajoutais lentement

« Je vous jure que je serais sage et que vous n’aurez aucun retour négatif ! »

Je n’étais pas sûre que cela aide beaucoup, mais pourquoi pas …


©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyJeu 26 Oct - 12:24

Promis ! Je serais sage !
WINTERFELL – AN 299 LUNE 1 SEMAINE 4 – FEAT. ARYA STARK




L’hésitation que je pouvais clairement sentir dans la voix de ma fille m’arracha un petit sourire. Elle qui pouvait se montrer si sauvage, si vive…la voilà toute démunie d’assurance. J’en étais attendrie, et en même temps amusée. Amusée par tous ses efforts depuis quelques jours pour se faire bien voir et se comporter en une parfaite Lady, comme Sansa. Ned l’avait vu aussi et m’en avait fait part un soir, alors que nous nous préparions à nous coucher, me disant sur le ton de la plaisanterie :

« Fais attention…On dirait bien que notre petite Arya veut quelque chose… »

Je m’attendais donc à une nouvelle demande toute masculine, comme une arme, des cours de maniement d’épée, apprendre à tirer à l’arc à cheval… Je fus donc étonnée de voir que la demande de ma fille consistait en un voyage sur l’île aux Ours avec Maege et ses filles, qui étaient venues à Winterfell pour saluer la venue royale du Prince Viserys et de mon fils Robb. Sa demande m’attendrit aussi ; ce léger bégaiement qui traduisait comme une perte de confiance en soi dans cette enfant qui, toujours, démontrait pourtant tant d’assurance dans les activités que même parfois ses frères n’osent encore faire…

Lady Maege et ses filles…pourquoi cette demande ne m’étonne-t-elle pas venant de toi ? dis-je avec un sourire.

Je baissais la tête pour la regarder, toujours en souriant. J’appréciais beaucoup la Mère-Ourse ; une femme forte en laquelle je parvenais à me retrouver. La bonne entente avec ses filles avait été plus longue à se mettre en place. Je pense que cela venait très probablement de moi qui, à cette époque, avait du mal à considérer qu’une femme puisse se battre comme un homme, voire même avec plus de férocité encore pour certaines. Une caractéristique qui m’est apparue comme assez répandue chez les femmes du Nord. En cela, ma petite Arya ne dérogeait pas à la règle. Si Sansa avait reçu plus de mon sang et de celui du Conflans, Arya ressemblait à son père et avait tous les traits des femmes du Nord. Je m’arrêtais et m’agenouillais devant elle pour être à sa hauteur :

Je suis d’accord…mais à deux conditions. Deux semaines, pas plus. Et je veux que tu sois aussi accompagnée de Ser Rodrick Cassel. Tu voyageras peut-être avec les Mormont à l’aller, mais je me sentirais encore plus rassurée si ma fille étais accompagnée d’un homme qui dispose de l’entière confiance de ses parents…Sommes-nous d’accord ? la questionnais-je en passant le bout de mon doigt sur l’extrémité de son nez rond.

©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Promis ! Je serais sage ! Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyJeu 26 Oct - 17:03

Promis ! Je serais sage !
Winterfell Lune 1 an 299 semaine 4


Pourquoi je sentais que la réponse allait être non ? Pourquoi est ce que je le sentais comme ça ? J'avais fais de gros effort pour paraître avenante, autant qu'une ganache puisse l'être, et une vraie dame ! Mère n'allait quand même pas dire non ! Si ? Non ! Non ! Elle allait dire Oui ! Enfin non ! Elle allait dire … Roh et puis … Non une lady ne jure pas ! Je devais attendre et juste attendre. Mère s'il te plaît ! Dépêche toi ! Ce n'est pas gentil de me laisser attendre de cette manière là ! Je rentrais la tête dans les épaules face à la remarque de ma mère sans voir son sourire puisque je fixais mes pieds. J'en aurais rongé mes ongles si je ne me devais pas d'être une lady parfaite. Je devais respirer, respirer …

Je relevais la tête vers ma mère quand elle posa un genoux devant moi. Je m'attendais à un sourire désolé, mais non, c'était un sourire remplit d'amour, le type de sourire que je croyais presque entièrement réservé à Sansa, sa réponse me fit ouvrir de grands yeux surpris. Elle avait dit oui ! Elle avait dit oui ! Bon … Avec certaines conditions, j'aurais aimé passé une lune là bas … Mais je n'allais pas râler pour cela ! C'était déjà une bénédiction qu'elle dise oui à mon projet ! Pour Rodrick … Ha … Je ferais avec ! Ce n'était pas grave ! Un large sourire illumina mon visage et je me jetais au cou de ma mère.

J'enfouis mon visage dans son cou en la serrant de toutes mes forces. Comme je l'adorais ! Même si j'étais un peu jalouse de sa relation avec Sansa, pour pouvoir la serrer dans mes bras encore et encore j'étais prête à faire encore plus d'effort, du moment que j'avais quand même le droit à jouer avec Mycah et m'entraîner avec lui. Je n'avais même pas envie de répondre. Mais pourtant je le fis. D'un petit murmures au creux de l'oreille je lui promis d'être sage et de ne faire aucune bêtise et qu'elle serait fière de moi. Puis … Je me souviens … Oups … Ça ce n'était pas digne d'une lady … Je lâchais ma mère, avec beaucoup de regrets et lui fis une révérence.

« Euh … Je vous remercie mère ! Cela me conviens parfaitement ! Je vous jure vous n'aurez aucun mauvais retour ! »

Il valait mieux je n'avais pas envie d'être enfermé dans ma chambre jusqu'à nouvel ordre en rentrant ! Mais j'aunais préféré dans se bras que devoir quitter son étreinte où j'étais bien … J'aimais moi les bras de ma maman ! Je me demandais si je ne l'avais pas fâchée à lui sauter au cou comme une sauvage. Mais je ne pensais pas ! Mère aimait ses enfants ! Ça m'avait même amusée qu'elle me tapote le bout du nez ! J'allais finir par avoir le nez plat !


©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyVen 10 Nov - 12:34

Promis ! Je serais sage !
WINTERFELL – AN 299 LUNE 1 SEMAINE 4 – FEAT. ARYA STARK





Le bonheur que je lus sur son visage fut contagieux et je ne pus moi-même m’empêcher de répondre à cette joie en riant à mon tour tandis que ma fille se jetait dans mes bras. J’accueillis cette étreinte avec joie et amour et la serrait dans mes bras, nos rires et nos sourires se mêlant entre eux. Sa promesse murmurée à mon oreille d’être sage et de bien se comporter m’attendrit et je lui répondis, sous le même ton de la confidence que ma fille venait d’utiliser :

J’y compte bien jeune fille !

Puis, aussi soudainement qu’Arya s’était jetée dans mes bras, elle brisa cette joyeuse étreinte mère / fille et, se plaçant devant moi, elle reprit un air sage et honorable de jeune Lady comme sa grande sœur savait si bien le faire. Après une révérence et un air gêné, elle répéta ses remerciements…cette fois avec moins d’enthousiasme…du moins juste ce qu’il fallait et ce qui relevait de la bienséance telle que nos Septas nous l’apprenaient, durant nos jeunes années. Comme Arya faisait de son mieux pour rester sérieuse, je pris à mon tour un air noble et fis également une petite révérence à ma fille :

Vous représenterez la maison Stark auprès de Lady Maege et de ses filles ; j’attends un comportement irréprochable de votre part, Lady Arya Stark.

Nous nous regardâmes un moment puis mes lèvres s’étirèrent en un petit sourire.

Ma chérie, je suis ta mère. Si tu as une demande à me faire, il est inutile de te mettre dans la peau d’une petite fille dont nous savons très bien, toi et moi, qu’elle n’est pas la véritable Arya…

Je lui fis un petit clin d’œil en terminant :

Allez file ! Commence à préparer tes affaires ; je me charge de prévenir Lady Maege qu’elle aura ma petite louve parmi les ours pendant quelques jours.

©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Promis ! Je serais sage ! Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Celesse Froideseaux
Messages : 547
Date d'inscription : 08/08/2017

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! EmptyVen 10 Nov - 18:24

J’aimais entendre le rire de ma mère, on aurait dit un petit fragment de bonheurs suspendu dans l’air, et moi j’aimais l’entendre éclater dans mes oreilles comme autant de musique extraordinaire dont on avait toujours peur de perdre la musicalité. Puis j’aimais son odeur bien à elle, Mère s’entendait bon, une odeur d’amour, de devoir et d’affection. J’en avais un peu parlé à Mycah, et il m’avait dit que sa maman sentait aussi ça. Je me disais que c’était l’odeur des mères qui était comme ça. Sansa sentirait elle aussi comme ça. Et moi ? Non. Jamais. Je ne voulais pas d’époux ni de mari. Mère elle avait sa force bien à elle quand elle me serra dans ses bras, il n’y avait pas d’équivalent, c’était juste la force de Mère.

Blottie contre elle, j’avais envie de lui parsemer le visage et le cou de bisous, mais je n’étais pas sûre qu’une lady fasse cela, et son ton sérieux avait tant contrasté avec son élan d’affection auparavant que j’en avais rougis. Lady Arya Stark. Ieurk … Mais dans la bouche de Mère cela avait une teinte plus douce, et plus sucrée. Plus …_et moins … C’était compliquée. Je baissai les yeux face à sa remarques. Être celle qui je suis ? Mais je n’en avais pas le droit ! Et puis je voyais bien que Sansa avait plus facilement accès à des désirs ou ce genre de chose … Alors si c’était de temps en temps, je voulais bien faire des efforts, mais c’était hors de question que je fasse cela tout les jours, j’hésitai à arracher tout de suite les épingles de mes cheveux, mais je me dis qu’au moins jusqu’au départ je pouvais faire plaisir à mère. Je lui fis un grand sourire quand elle m’ordonna d’aller préparer mes affaires. Je m’approchai d’elle et lui tirai sur la manche en la regardant pour qu’elle se baisse encore un peu, pour déposer un baiser sur sa joue et lui dire droit dans les yeux

« Je vous aime Mère. »

Je rougis brutalement avant de fuir. Dire les sentiments c’était si compliqué ! Je m’arrêtais de courir une fois sorti du Bois Sacré pour reprendre une allure de Lady. Je remontai dans ma chambre et ouvris mes malles pour commencer à faire mes bagages un air songeur sur le visage. Qu’allais-je découvrir ? Ma main se referma autour du fourreau de mon épée et je la sortis de sa cachette. Elle, elle je la ceindrais le jour du départ !


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Promis ! Je serais sage ! Empty
MessageSujet: Re: Promis ! Je serais sage !   Promis ! Je serais sage ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Promis ! Je serais sage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Conseils d'un Sage
» Seul et sage pensée!
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» ๑ Alfie of Surrey ~ "Sage comme une image ? Mon oeil !" ๑
» Agnès Malesherbes - Apothicaire et sage-femme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: