RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Let's make a deal {Myria} 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Let's make a deal {Myria} 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Let's make a deal {Myria}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Let's make a deal {Myria} C2yZ
Let's make a deal {Myria} Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyMar 8 Aoû - 20:37


LET'S MAKE A DEAL
Myria & Asha | 298, lune 13, semaine 4
❇  ❇  ❇

La fureur grondait profondément en Asha. Elle savait qu’il lui serait difficile de pénétrer dans la Citadelle, elle ne partait pas gagnante, mais elle ne s’était pas attendue à un échec aussi cuisant. La capitaine du Vent Noir avait envie de hurler. De se retrouver sur un champ de bataille et de foncer sur son ennemi, hache brandie et de hurler. Tout ce temps à patienter, à jouer la comédie pour rien ? Rien, le mot était peut-être un peu fort, puisque Garrett avait finalement trouvé des choses intéressantes et avait pu les sortir de La Citadelle. Mais ils avaient dû en une nuit retranscrire toutes les informations les plus valuables. Et ce mestre qui avait daigné lui refuser l’entrée, le regarder de son air hautain. Son sang n’avait fait qu’un tour et l’homme n’avait survécu que grâce à l’intervention de Baelor. Il vivrait. Pour l’instant. Mais elle avait trouvé une façon de faire payer l’arrogance de ces savants. Alors qu’ils rentraient dans la Citadelle l’autre soir avec Baelor, Asha avait remarqué deux hommes qui escortaient sans galanterie une jeune femme qui criait toutes sortes de choses. Elle avait simplement retenu qu’elle n’était pas une sorcière comme les mestres semblaient le prétendre. Elle l’avait entendu parler d’étoiles et de cartes. Assez de choses pour marquer l’attention de la fer-née. Asha aurait pu oublier jusqu’à même son existence si les événements s’étaient déroulés comme elle l’aurait souhaité à la Citadelle. Mais avec sa défaite, la petite brune avait trouvé ancrage dans l’esprit de la sèche. Alors cette dernière avait trouvé comment faire son pied de nez à ces vieux schnocks et leurs foutus colliers métalliques.

Pendant la nuit qu’ils avaient passé à recopier les informations importantes du livre et reproduire la carte, Asha avait posé quelques questions à Baelor, de manière espacée, l’air de rien. Que ce serait-il passé si elle avait sorti sa lame à la Citadelle ? Qu’auraient-ils fait s’ils s’étaient rendus compte qu’elle était une femme ? Où est-ce que les mestres et les Hightower emmenaient les troubleurs de fête de son genre ? Des questions plutôt anodines et justifiées, surtout pour un esprit fatigué au milieu de la nuit qui cherche simplement à se rendre efficace et à tirer le plus d’informations possible des originaux avant qu’ils ne doivent retrouver leurs étagères poussiéreuses de la Citadelle. Asha avait donc fait parvenir un message jusqu’à Halys sur son bateau. Elle ne pouvait pas se déplacer elle même jusqu’à son navire sans soulever trop de questions auxquelles elle ne voulait pas avoir à répondre. Alors qu’un messager, cela n’avait guère rien de suspect, les deux camps de fer-nés, l’un chez les Hightower et les autres restaient dans le port, échangeaient des nouvelles. Dans ce message, Asha demandait à Halys de la rejoindre dans une petite bâtisse non loin de la Citadelle qui leur servait de geôles, accompagnée d’une autre fer-née. Elle préférait qu’elles ne soient qu’entre femmes, la jeune sorcière serait probablement plus simple à convaincre de la sorte.

La Greyjoy se félicita d’avoir noté avec soin les chemins que leur avait fait emprunter Baelor l’autre soir, durant leur virée à la Citadelle. Une fois la nuit tombée et la demeure Hightower endormie, Asha se faufila hors du château comme elle l’avait fait deux nuits plus tôt et se rendit au point de rendez-vous, non sans surveiller ses arrières. Discrète comme une créature de la nuit, redoutable comme un félin. Une fois arrivée devant la maisonnette qui faisait office de petite prison temporaire, la sèche entendit le sifflement si familier de son amie rouquine. Elle était là, avec une autre membre de son équipage, comme convenu. Halys n’avait pas chômé, elle avait fait le tour plusieurs fois de la maison, compté les gardes. Ils n’étaient pas nombreux, ils ne détenaient pas là de grands criminels. A elles trois, il leur serait facile de les neutraliser le temps nécessaire. Une fois les gardes assommés et ligotés dans un coin, Halys et l’autre fer-née revêtir leur veste et leur couvre-chef pour maintenir l’illusion de l’extérieur. De son côté, Asha se munit d’une torche, récupéra les clés sur la ceinture d’un des gardes, et se mit en quête de ce qu’elle recherchait. Elle se mit à douter un instant. Et s’il était déjà trop tard ? S’il n’avait détenu la petite qu’une nuit durant ? Le Dieu Noyé la maudissait-il à ce point d’avoir entrepris ce voyage dans le Bief ? Asha s’arrêta net lorsqu’elle entendit des cliquetis de métal, pensant trouver là un troisième garde qu’Halys n’aurait pas vu. Mais non, le bruit provenait d’une des cellules. Asha leva la torche pour en voir le contenu. C’était elle. La petite furie de la Citadelle. La sorcière. Elle s’était reculée brusquement, cachant ses mains derrière son dos. Asha comprit rapidement qu’elle était en train d’essayer de forcer la serrure et cela lui tira un sourire qui fut probablement effrayant à la lumière de la flamme, bien que ça ne fut pas l’effet voulu. “C’quoi ton nom ?” finit-elle par demander, sans parler trop fort. “Pourquoi y’ voulaient pas de toi à la Citadelle ?”


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyJeu 17 Aoû - 16:54

Thème


Balancez cette sorcière en prison. Une nuit lui apprendra peut-être enfin le respect.

Le regard défiant de Myria était brûlant de rage et de violence. Ses nerfs lâchaient mais aucune larmes ne venaient remplir ses iris alors qu'elle poussait un profond soupire. C'était la fois de trop, elle l'avait sût au moment même où une main s'était enroulée autour du collet de son vêtement. Elle aurait dût se grimer en garçon, elle le savait mais elle avait envie de leur prouver que malgré son sexe qu'ils traitaient de faible, elle était bien plus intelligente qu'eux. Elle avait hurlé, longtemps, alors qu'il la tirait loin de cette Citadelle dans laquelle elle rêvait de penetrer. Hurlé des insultes qui auraient fait rougir les plus chastes damoiselles, insulté leur virilité et tout ce qui faisait d'eux des hommes mais rien n'avait pu changer l'ordre qu'ils avaient reçu. Ils allaient l'envoyer se calmer dans une cellule, chose qui aurait normalement bien fait rire la bâtarde si elle n'avait été solidement tenu par des gardes. Qu'est ce qu'ils croyaient ? Qu'elle avait la force pour leur échapper ? Faire tourner des pages ne gonflaient aucun muscles, ils n'avaient besoin d'être deux pour la tenir. Et elle leur fit bien remarquer, d'une fois perçante et gonflée de colère.

Mais aujourd'hui différait légèrement. A un détail prêt. Sa robe était encore propre. Cette fois, elle n'avait pas fini dans la boue mais dans une cellule dont la porte avait grincé quand ils l'avaient enfermé. Sa robe était propre et pourtant, Myria ne s'en souciait guère, bien trop occupée à insulter les hommes qui l'avaient jeté ici. L'un des gardes avait même où le culot de lui expliquer ce qu'il voulait faire à son corps dès que les autres auraient le dos tourné et la bâtarde avait grondé d'énervement. Ils pouvaient bien rêver tous autant qu'ils étaient. Elle ne resterait certainement pas dans cette geôle moisie.

Elle passa le premier jour à pester contre les gardes, à les traiter de tous les noms. Mais ils avaient reçu des ordres et rien d'autre qu'une baffe ne troubla la journée. Elle fini par s'asseoir et bouder. Jusqu'à ce qu'elle se mette à réfléchir, oubliant son orgueil qui lui ordonnait de les défier. Une nuit passa et le lendemain, elle était devenue aussi discrète qu'une ombre. Elle prit son petit déjeuné sans mot dire, se contentant d'une grimace de dégoût devant le repas. Mais aucune mots fleuris, pas même un regard ou une grimace. Et lorsque le premier garde tourna les talons, Myria était prête.

Loin des regards, elle avait soulevé sa jupe, récupérant dans des poches qu'elle avait cousu sous les tissus son petit carnet. Elle s’abîma les yeux aussi tard qu'elle pu à noter avec un morceau de suie qu'elle avait trouvé les informations de la journée. Elle parviendrait à rentrer dans cette Citadelle, elle s'en était fait la promesse; Et plus ils lui refusaient plus elle s’entêtait. Le mestre des Ambrose l'avait souvent traitée d'âne lorsqu'elle était encore jeune et qu'elle s'acharnait à comprendre les étoiles qu'elle avait maintenant apprivoisées. Il commençait à faire bien trop noir pour ses yeux de chat lorsqu'elle se releva enfin. Ils avaient oublié de lui apporter à manger, sûrement pour la punir de son énième tentative. Mais celle qu'ils nommaient sorcière ne s'en formalisait pas. S'ils l'avaient oublié pour la nourrir, ils allaient sûrement l'oublier. Son plan de la journée avait marché à la perfection, du moins c'était ce que son orgueil lui soufflait. Alors qu'elle n'entendait plus un seul bruit, elle fit glisser l'une des pinces qui retenaient son chignon trop lourd et entreprit de jouer avec la serrure de sa cellule. Elle n'avait presque jamais fait ça, si ce n'était pour sortir durant une nuit alors qu'on avait fermé à clef sa chambre pour l'empêcher de commettre on ne savait quelle bêtise. Le bruit qu'elle faisait la fit grimacer, plus encore lorsque des pas et une brusque lumière illuminèrent les deux pauvres cellules qui entouraient la sienne.

La bâtarde recula, vivement, les mains derrière son dos, comptant sur la stupidité des gardes pour qu'ils ne se doutent de rien. Son visage, qui affichait un sourire trop faux, changea brusquement d'expression, laissant place à la surprise la plus totale. Qu'est ce qu'une femme faisait ici ? Le visage devant elle lui était totalement inconnu. Villevieille avait beau être un port et voir des faciès trop souvent nouveau, Myria pouvait se gausser de connaître les habitués depuis le temps qu'elle était présente. Mais là, rien. Aucune souvenir d'avoir déjà vu cette personne ici. Ses sourcils se froncent, sur des questions qu'elle ne prononce pas encore avec que la femme prend la paroles.
.
J'peux te retourner la question. Qu'est ce que tu fous ici, tu cherches quelqu'un ? Elle a déjà oublié la politesse, reprenant les mots trop mâchés de l'inconnue. J''m'appelle Myria, ça te suffit sûrement pour savoir pourquoi ils veulent pas de moi dans la Citadelle. J'porte une robe et j'suis pas un mec, j'ai pas le droit de rentrer dans leur bibliothèque. Ses yeux se portent jusqu'aux clefs que tient la jeune femme et ses sourcils se froncent un peu plus alors que ses mains rattachent ses cheveux en un chignon qui n'a rien de ceux princier que sa famille avait voulu lui faire porter dans un passé devenu lointain. Qu'est ce que tu fous avec ses clefs ? T'veux me faire sortir. Sourire innocent qui étire ses lèvre, ivre de fausse gentillesse. Mais la curiosité de Myria est piquée à vif et remplace bien trop rapidement son envie de sortir de cette cellule. Elle veut savoir ce qu'une femme fait ici, encore plus une femme avec les clefs de cette pseudo prison.

1
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Let's make a deal {Myria} C2yZ
Let's make a deal {Myria} Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyVen 18 Aoû - 12:23

Asha se tenait face à la cellule, faisant abstraction de l'odeur de mélasse qui régnait, la torche dans sa main gauche, les clés pendues à ses doigts. Le pouce de sa main droite était coincé dans sa ceinture, où brillait un poignard. La Greyjoy regrettait ses haches de guerre, mais elles auraient été trop compliquées à camouflées sous ses robes de lady, alors elle s’était rabattue sur ses fidèles poignards. La capitaine du Vent Noir n’avait pas perdu de temps et était allée droit au but, du moins par rapport aux informations qu’elle recherchait, cela pouvait sembler différent pour le petit bout de femme qui se tenait stoïque devant elle. Elle lui avait demandé son prénom et ce qu’il s’était passé avec les mestres de la Citadelle. Elle avait besoin de savoir si la jeune femme avait une quelconque valeur ou s’il s’agissait simplement d’une folle, auquel cas, les vieux miteux de la bibliothèque aurait eu raison de la mettre là. Mais elle se ferait tout de même un plaisir de l’en sortir, simplement pour qu’elle puisse retourner emmerder les mestres. La question était plutôt de savoir s’il y avait un intérêt à la prendre avec elle, si elle connaissait les fameuses étoiles dont elle avait parlé, cela pourrait lui être d’une grande utilité compte tenu de la dernière carte qu’ils avaient trouvé et du reproduire plus ou moins fidèlement.

La petite dame répondit hargneusement, ce qui n’eut que pour effet de faire sourire Asha plus encore. Elle avait du caractère et de la trempe, cela lui plaisait. Elle savait aussi qu’elle pourrait être amenée à le regretter plus tard, si elle ne se montrait jamais impressionnable, mais Asha voulait bien croire que c’était parce que cette dernière ne savait pas à qui elle avait à faire et voyait devant ses yeux, rien d’autre qu’une femme, pas une capitaine fer-née, encore moins l’héritière de Balon Greyjoy. Asha se défit de la torche, la coinçant dans un portant prévu à cet effet à côté de la cellule, et se mit à faire tournoyer les clés entre ses doigts agiles, ceux là-même qui faisait d’elle une experte à la danse du doigt, une lueur malicieuse miroitait clairement dans ses yeux. “J’crois que j’te cherche toi ma p’tite.” répondit simplement la Greyjoy. Le sourire de cette dernière s’estompa lorsque Myria, puisque c’était son nom, évoqua son impossibilité à entrer dans la Citadelle à cause de son sexe. Asha cracha par terre, exprimant clairement le mépris que lui inspirait cette règle. Si le mestre de l’autre soir s’était trouvé devant elle à cet instant, elle n’aurait qu’un geste ample du bras à faire pour lui tailler la gorge et le laisser s'étouffer dans son sang. Pour qui se prenaient-ils de refuser des gens de la sorte ? S’approprier le savoir ainsi ? Et choisir avec qui ils le partageraient ? Ils lui rappelaient presque les prêtres du Dieu Noyé qui criaient à qui voulait l’entendre que la lecture était mauvaise, que les livres étaient propres aux hommes des contrées-vertes et qu’il ne fallait croire que ce que eux disaient. Aeron avait beau être son oncle, il l’exaspérait à un point… inimaginable. Quel parjure commettait-elle encore de penser à son prêtre d'oncle de la sorte ? Mais elle s'en moquait, elle réglerait ses comptes avec le Dieu Noyé directement quand son heure serait venue.

“Qu’est-ce qu’tu cherchais à lire dans leur bibliothèque ?” continua Asha. Elle répondrait aux questions de la petite quand elle jugerait que cela serait utile, que le moment serait venu. Le regard du Myria s’accrocha aux clés et elle lui demanda ce qu’elle comptait en faire. Sa naïveté doublée de sa franchise rendirent le sourire à la guerrière. Elle les fit tourner une nouvelle fois autour de ses doigts avant de refermer sa main dessus. “J’suis devant ta cellule, j’te parle, j’te pose des questions et j’ai les clés dans la main… A ton avis, pourquoi j’suis là ?” Asha lâcha un petit éclat de rire. Décidément, elle lui plaisait bien cette petite, elle espérait vraiment qu’elle pourrait se montrer utile et qu’elle accepterait sa proposition si c’était le cas. Néanmoins Asha se reprit, les gardes ne resteraient pas inconscients éternellement, les fer-nées ne pouvaient pas s’attarder là plus que de raison, même si Asha trouvait la situation particulièrement amusante. “Tu veux savoir qui j’suis et c’que je veux ?” Asha s’approcha, venant se coller contre la porte en fer de la cellule. “J’veux voir si tu peux m’être utile. J’ai que’ques idées en tête, mais j’veux d’abord voir si t’es pas juste une p’tite folle comme les vieux schnoks semblaient l’dire.” Asha fit une pause avant de reprendre. “Quant à savoir qui j’suis, j’te l’dirais si j’te trouve utile, et si t’veux entendre mon offre.” Un bruit de serrure se fit alors entendre, Asha venait de déloqueter la cellule tout en parlant à Myria. “Mais dans tous les cas j’t’ouvre, parce que ça f’ra chier ces vieux porcs de mestres.” Asha ouvrit la porte avec un grincement, laissant la place à Myria pour sortir. Cette dernière pourrait tenter de s’enfuir sans demander son reste, mais Asha savait qu’Halys était à la sorte et la ligoterait si jamais c’était nécessaire. Mais quelque chose disait à Asha, que même si l’envie de s’enfuir trotter dans la tête de Myria, sa curiosité serait la plus forte et elle resterait pour l’écouter.


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyVen 8 Sep - 12:35


Myria souleva un sourcil interrogatif, ne pouvant s'en empêcher. Ses yeux suivaient les doigts de l'inconnue et leur mouvement trop rapide. Comme diable arrivait-elle à faire ça ? C'était quelque chose d'étrange que la bâtarde n'avait jamais vu et qui réussit à capter son attention quelque seconde. Pourtant, la brune n'oubliait pas ce qu'elle avait entendu. Pourquoi la chercher ? Elle n'était pas connue, elle n'avait rien fait d’extraordinairement. Et même si elle se savait plus intelligente que la moyenne, personne n'était véritablement au courant de cela si ce n'était sa famille proche. Myria était certaine de n'avoir jamais vu le visage devant elle et la jeune femme ne pouvait être au courant de la moindre chose la concernant. Elle nota l'information dans un coin de sa tête, avant de continuer sur les questions qu'on lui avait posées. La réaction de l'inconnue manqua la faire exploser de rire. La voir cracher par tête, si différente des ladies que Myria avait été obligé de côtoyer avait quelque chose d'étrange qui plut pourtant immédiatement à la bâtarde. Oui, vu ce que pensait la femme, elles allaient très probablement pouvoir s'entendre. L'autre avait l'air d'avoir bien du mal à cacher ce qu'elle éprouvait au plus profond d'elle-même, chose partagée par la jeune fille.

Elle n'eut pas le temps de répondre à la question que déjà elle se voyait offrir la liberté. Chaque mots prononcés par l'inconnue trouvaient une place dans son esprit. Et elle se faisait fureur pour les retenir. Car tout ce qui était trop beau dans la vie ne pouvait l'être sans raison. On attendait quelque chose d'elle. Elle sortie de sa cellule, se contentant de fixer la jeune femme, sans même chercher à s'enfuir. Il n'y avait pas de bruit, certainement pas de gardes. Où étaient-ils tous ? Myria n'avait pas vraiment remarqué l'endroit où elle avait été envoyée mais elle était certaine qu'il y avait quelques personnes pour surveiller. Ô bien entendu, il n'y avait aucun véritable bandit ici. Juste quelques personnes qui s'étaient retrouvées au mauvais endroit au mauvais moment et dont le comportement avait fortement déplu aux si parfaits mestres de la Citadelle. Myria poussa un soupir, un seul, avant de laisser fleurir sur ses lèvres un leger sourire.

Tout et n'importe quoi. J'aime apprendre mais il semblerait qu'une femme intelligente soit une sorcière pour ses imbéciles. Elle laissa un silence, pendant lequel flotta une flamme de colère dans ses iris avant qu'elle ne reprenne. J'voulais trouver des cartes du ciel. J'ai eu un petit accrochage avec un abrutit de dornien il y  a quelque jour et je voulais lui prouver que j'avais raison sur l'endroit où j'avais placé mes étoiles. Voilà qu'elle racontait sa vie à une parfaite inconnue. Mais Myria avait envie d'avoir des réponses et elle savait parfaitement que seule l’honnête la guiderait sur l'identité de l'inconnue. Fait un moment que je veux rentrer dans la citadelle. Le mestre qui m'a apprit ne tarissait d'éloge sur ce lieu. Tu parles ! Il est rempli de séniles qui refusent de partager ce qu'ils savent !

Les yeux de Myria se perdirent sur l'horizon. Elle aurait pu partir. Un sourire étira ses lèvres, alors qu'elle reportait son attention sur l'inconnue.

Si c'est moi que tu viens chercher, j'ai quand même le droit de savoir pourquoi non ? Pourquoi prendre des risques pour faire sortir la sorcière de cet endroit où ils m'ont envoyé ?

Elle avait craché son surnom. Myria le savait parfaitement, elle ne possédait aucune magie et pourtant elle n’aurait pas craché sur la possibilité de disparaître quand elle le souhaitait. Elle ne connaissait pas les plantes, ne savait pas vraiment soigner les gens. Oui, elle avait apprit une quantité astronomique de choses. Mais uniquement dans les livres et, à l'exception de son savoir sur les étoiles, elle n'avait jamais rien mit en place. Elle se contentait de lire les cartes. Savoir bien inutile quand elle n'avait jamais mit les pieds sur un bâteau.

4
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Let's make a deal {Myria} C2yZ
Let's make a deal {Myria} Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptySam 23 Sep - 22:29

Asha prenait un risque en se trouvant là, elle le savait pertinemment. Un risque puisqu’elle avait dû échapper à la vigilance des gardes Hightower une nouvelle fois et à présent parce qu’elle allait libérer une jeune femme sur laquelle elle ne savait guère de choses. Mais Asha était le genre de femme qui écoutait ses tripes. Elle était raisonnée comme son oncle le lui avait enseigné, elle réfléchissait toujours, elle observait énormément, mais elle avait appris à faire confiance à son instinct. Sa raison et ses réflexions ne la rendaient jamais immobile, elle n’était pas de ce genre là. Et ses tripes l’avaient ramenée là, devant cette porte de ferraille, pour faire sortir la sorcière et pourquoi pas la prendre avec elle. Elle voulait simplement savoir si la petite brune avait une quelconque valeur. Elle lui avait promis de la laisser sortir quoi qu’il arriverait, puisque cela mettrait les mestres en rogne et après ce qu’ils lui avaient fait subir deux nuits auparavant, c’était bien la moindre des choses qu’elle pouvait faire. La fille du Kraken inclina légèrement la tête, attentive à chaque mot que Myria choisissait, son pouce frottait le manche en cuir de son poignard d’une caresse nerveuse. C’était une petite femme curieuse, qui comme elle, s’exaspérait de la différenciation qui se faisait entre les hommes et les femmes. Asha était trop concentrée pour prendre le temps de lever les yeux au ciel, mais elle n’en pensait pas moins pour autant. Myria s’intéressait donc aux étoiles, au ciel, et aux cartes qu’on pouvait dessiner à partir de ces éléments. Asha avait eu raison et un sourire satisfait s’étira une nouvelle fois sur ses lèvres.

La porte était à présent ouverte, Asha laissa tomber les clés au sol en un cliquetis métalliques. Elle n’était pas un parieur dans l’âme, mais il lui avait semblé évident que la petite brune ne s’enfuirait pas. Pas parce que c’était trop compliqué, bien au contraire, ce simulacre de prison n’avait rien d’un labyrinthe élaboré. Ca n’était pas ça qui retenait la jeune femme. Elle l’avait dit, elle était curieuse et à présent, elle voulait savoir ce qu’on pouvait bien lui vouloir pour la sortir d’un lieu comme celui-ci au milieu de la nuit. Quelque chose disait à la capitaine du Vent Noir qu’elle n’avait pas forcément un lieu en particulier où aller, pas de véritable foyer, personne qui l’attendait, sinon elle aurait probablement déjà eu de la visite, elle se serait empressée de demander des nouvelles de telle ou telle personne. Mais non, rien de tout cela. Asha était persuadée qu’elle avait à faire à une jeune femme courageuse qui n’avait rien à perdre et donc tout à gagner en acceptant son offre. “J’suis une navigatrice en que’que sorte. Donc les gens qui s’y connaissent en étoiles et en carte, ça me plait bien ! Depuis l’temps que j’vogue j’y connais bien deux trois trucs hein, mais là c’est différent. J’compte explorer des eaux inexplorées, jamais répertoriées sur des cartes. Au delà de tout plans connus des mestres justement…” Asha fit claquer sa langue contre son palais, s’amusant à donner un aspect impressionnant à son discours. “J’suis pas contre un peu d’aide. Que’qu’un qui saurait lire les étoiles mieux que correctement, pour pouvoir choisir not’ trajectoire jour après jour, et qui pourrait reporter sur l’papier de nouveaux lieux, pour la postérité, les trucs dans l’genre.”

Asha passa une main dans ses cheveux, délaissant sa ceinture l’espace de quelques instants. “J’aime pas les hommes qui rabaissent les femmes parce qu’elles sont nées comme ça. Ce sont juste des pauvres cons ! S’ils sont pas capables de comprendre c’qu’ils ont devant les yeux, c’est leur problème. Moi j’ai vu une opportunité, j’te la présente. Ca te plait pas ? Ils paniqueront pendant quelques jours d’avoir perdue une détenue. A moins d’aller tous leur trancher la gorge pendant la nuit, j’suis pieds et poings liés ma p’tite.” Un sourire énigmatique flottait toujours sur le visage de la Greyjoy. Elle semait volontairement le trouble dans l’esprit de Myria. Évidemment qu’elle était capable de s’introduire de force, cette fois-ci, dans la Citadelle et de les passer au fil de l’épée, ça n’était pas sa conscience qui la retenait, elle en avait vu d’autres. Il fallait que Myria ait une certaine notion de ça. Ou peut-être que c’était trop maladroit, pas nécessaire et qu’il valait mieux qu’elle s’en rende compte plus tard, elle n’aurait alors d’autres choix que de sauter par-dessus bord ou bien faire avec. “Je repars en bateau d’main soir. J’pourrais bien te dire que j’te laisse jusque là pour réfléchir et d’me rejoindre au port d’main, mais j’sais pas à qui tu pourrais parler de notre rencontre si j’te laissais vadrouiller comme ça. J’aurais besoin d’une réponse ce soir. Je suis venue avec deux amies. Elles pourront t’escorter jusqu’au bateau et t’y cacher jusqu’à not’ départ, sinon nos routes se séparent maint’nant et tu retrouves ton indépendance et tes responsabilités.” C’était brusque, c’était énormément de choses à encaisser d’un coup, mais la Seiche n’avait pas une minute à perdre.


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyMar 3 Oct - 16:48

Une navigatrice. Les yeux de Myria brillèrent quelques secondes. Elle n'avait jamais mit les pieds sur un bateau mais elle les avait toujours trouvés magnifiques dans les ports où ils accostaient. Elle les avait découvert pour de bon à Villevieille, s'amusant à parler aux marins, à découvrir les environs, à sentir l'odeur désagréable du poisson agresser son nez sensible. Mais surtout, elle avait pu les écouter raconter des histoires et rien ne plaisait plus à la jeune femme que cela. Elle était avide de savoir, quelqu'il soit. Alors parler à une navigatrice était une bonheur qu'elle ne pouvait cacher. Au fond, Myria était encore une enfant et l'incapacité qu'elle avait de cacher ses sentiments sur son visage le prouvait encore plus que le reste.

Ses yeux brillaient de plus en plus, à mesure que les mots de l'inconnue continuaient à sortir de ses lèvres. Des eaux inexplorées. Des lieux inconnus, présents sur aucune carte. Myria se voyait déjà dessiner une carte qui serait plus tard la norme. Elle se voyait déjà l'exposer aux yeux du dornien qui lui avait parlé en lui prouvant qu'elle était bien plus douée que lui pour tout ce qui concernait les étoiles. Pour qui se prenait-il cet imbécile. Il n'avait rien à voir avec le sujet mais elle ne pouvait le sortir de ses pensées. Elle suivait à moitié la suite des paroles de la jeune femme, captant quelques mots qui sortaient du lot. Myria ne la quittait pas des yeux, plus intéressée que jamais. L'autre était pleine de surprises et la bâtarde avait toujours aimé les surprises. Elle s'arrêta, une seconde, sur les derniers mots qui lui étaient glissés et sur ses lèvres naquit un nouveau sourire. Jusqu'à ce soir ? Elle avait sa réponse bien avant. La Citadelle lui étant interdite, elle n'avait plus rien à faire ici. Entre un lieu qu'elle connaissait par coeur et l'inconnu, le choix de Myria était rapide.

J'viens avec toi. Pas besoin de réfléchir pour savoir que c'est la meilleure solution et surtout celle qui m'offre le plus d'opportunité. En plus, tu m'as sortie de ce trou à rat alors je te dois bien quelque chose.

Un immense sourire étira les lèvres de la jeune femme alors qu'elle attachait ses lourdes boucles brunes en un simulacre de chignon qui tenait uniquement grâce à la quantité de noeuds se trouvant entre les mèches.

J'ai rien à récupérer t'façon. Alors j'peux vous suivre maintenant. Ma famille s'en fout t'façon, que je me tire ou pas. Elle avait glissé ses mots sans la moindre arrière pensée, sans désirs de se faire plaindre ou quoi que ce soit. Ce n'était que la réalité qu'elle avait apprit à accepter. De toute manière, ils lui avaient donné une éducation. C'était la seule chose qu'elle désirait. C'est où que tu vas avec ton bateau avant de partir pour des mers inexplorées ? Parce que je doute qu'on parte à deux personnes, une à la barre et l'autre un carnet sur les genoux ? Myria était prête. Ils pouvaient partir dès que la jeune femme le désirait. Elle n'avait qu'une seule ultime question : C'est quoi ton nom avant que je parte avec une parfaite inconnue ?

5
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Let's make a deal {Myria} C2yZ
Let's make a deal {Myria} Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyMer 4 Oct - 18:33

Asha avait finalement estimé qu’il était temps pour la vérité d’éclater. Enfin, une partie de cette vérité, elle ne pouvait décemment pas tout dire à cette jeune inconnue, mais si elle voulait compter sur sa coopération, il lui fallait bien dévoiler ne serait qu’une partie de la vérité. Alors Asha avait dévoilé la partie émergée de l’iceberg. Elle avait confié ce qu’elle était en mesure de dire pour parler assez franchement à Myria, sans pour autant trop prendre de risque concernant son identité et l’ampleur de ses plans. Pas tant qu’elle n’aurait pas confiance en elle. La fer-née avait tentée tant bien que mal de parler avec ferveur, sans en faire trop, elle ne voulait pas d’un discours maladroit qui la ferait ressembler à un vendeur de merveilles, à un menteur. Elle avait surtout fait attention à ses choix de mots. Si elle voulait trouver de nouvelles terres à cultiver et dont extraire toutes les formes de richesses, elle savait pertinemment que ce qui parlerait à la sorcière, serait les étoiles, l’exploration et surtout surpasser les mestres à leur propre exercice. Son discours sembla faire effet, comme une caresse aux oreilles de la jeune femme, puisque au fur et à mesure qu’Asha lui expliquait la situation, elle vit ses yeux se mettrent à briller à la lumière de la flamme. La Greyjoy voyait très clairement que la jeune femme qu’elle avait face à elle ne maitrisait pas l’art du mensonge et de la dissimulation. Elle était pure, écorchée vive, spontanée. Le genre de personnalité qu’Asha aimait bien avoir à ses côtés, même si elle voyait déjà pas mal de sujets sur lesquels elle pourrait faire évoluer la demoiselle.

Si Asha avait été assurée tout le long de la rencontre, l’élan avec lequel la jeune femme lui répondit la surpris. Elle fit un léger pas de recul, presque imperceptible, mais son sourire la quitta un instant pour afficher un visage interrogateur. Elle s’était attendue à devoir argumenter à nouveau tant sa proposition était soudaine. Décidément, la gamine était trop naïve ! Elle pouvait très bien être une marchande d’esclave et Myria aurait marché tout droit sur son bateau et accepté ses fers. A moins que la jeune femme ne soit prompt à changer d’avis comme une girouette en fonction du vent. Il était hors de question qu’entousiasmée sur le moment, elle lui réponde oui à l’instant, pour finalement lui casser les pieds au bout de deux jours parce qu’elle regrettait son choix. Mais Asha ne la coupa pas pour autant, préférant écouter tout ce que la petite brune avait à lui dire. Elle n’avait visiblement pas de famille qui importait, pas d’affaires à récupérer. La fer-née retrouva son aplomb et son sourire ironique qu’elle portait si bien. “Mouais, une fois qu’tu f’ras partie d’mon équipage, faudra qu’on r’voit certains trucs, genre ta propension à faire confiance tout de suite hein ! T’as d’la chance que j’sois pas trop mauvaise…” Asha se mit à rire et claqua sa cuisse. Une fois son calme retrouvé, la capitaine insista une nouvelle fois sur les intentions de Myria. “T’es sûre que t’as pas besoin de plus réfléchir ? Une fois qu’on s’ra partie, y aura pas de demi-tour possible… Si t’acceptes de m’aider, faudra aller au bout, après tu s’ras libre de faire c’que tu voudrais d’ta vie… mais pas avant. C’est bien compris ?” Asha n’attendit pas sa réponse et se mis en marche. “Allez, viens, traînons pas là plus qu’nécessaire !” Mais Myria n’avança pas, elle avait des questions. Asha s’arrêta dans son élan et levant les yeux au ciel, accompagnant le tout d’un soupir. “T’inquiètes qu’on s’ra pas qu’à nous deux. Et j’vais aller là où on trouve les meilleurs navigateurs, toutes mers confondues… Sur les Îles de Fer… J’suis Asha Greyjoy ma p’tit sorcière, satisfaite ?” D’un geste imperceptible, la main d’Asha était revenue sur le cuir du manche de son poignard, inquiète de ce qu’une telle révélation pourrait provoquer chez la jeune femme, alors que son autre main tenait toujours la torche en direction de la sortie.


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyMer 15 Nov - 11:22


Myria baissa la tête, comme prise en faute. Faire confiance à n'importe qui... La navigatrice n'avait pas tout à fait tord. Elle aurait pu être une personne lui voulant plus de mal que n'importe qui. Mais elle était une femme et Myria ne pouvait s'empêcher de faire confiance à toute celle partageant son sexe, certaine qu'elles ne pouvaient être mauvaises les unes envers les autres. Peut-être trop certaine de cette aide que les femmes ne s'offrant pourtant pas si régulièrement que cela.

Elle releva pourtant la tête, faisant disparaitre de ses joues la petite rougeur qui y était née. Ses iris se reportèrent sur l'inconnue qui riait, dans une parodie d'habitude que Myria vivait trop souvent. Elle ne prit pourtant pas la mouche, se contentant de bomber légèrement le torse. Oui, elle était certaine de ce qu'elle allait faire. Elle avait envie de partir d'ici, de quitter ses imbéciles de biefois et surtout, ce que promettait la navigatrice faisait naitre des étoiles dans ses yeux. pas une seule seconde la prudence ne vient hurler à Myria de faire attention. Elle aurait pu être intrépide dans une autre vie, incapable du moins instinct de survie.

La surprise grandit dans les yeux de la sorcière, alors qu'elle s'arrêtait net. Le geste d'Asha ne lui échappa pas mais elle ne s'en formalisa pas le moins du monde, simplement surprise et ma fois totalement flattée d'avoir été approchée par la fille de la Sèche.

Sérieusement ! Wha mais attend, on passe par les iles de fer avant ? Mais.... c'est juste improbable ton histoire. Qu'est ce que la fille de Balon Greyjoy ferait chez les biefois ? J'ai pas entendu parler d'un pilage pourtant...

Peut-être tout simplement parce qu'elle n'avait rien écouté des commérages, trop obsédée par son envie de rentrer dans cette satanée citadelle.

De toute manière, fille Greyjoy ou pas. Ouais, j'ai envie de te suivre, même si je me jete dans un traquenard ou je ne sais pas quoi. Mais au moins je ferais quelque chose plutôt que de rester là avec des imbéciles incapables de comprendre qu'on peut-être tous être intelligent. J'veux partir Asha et si je peux le faire avec toi pour découvrir plein d'autre chose, je le ferais.

Le sourire qui grandit sur les lèvres de Myria était plus que sincère. Elle se fichait de ce que penserait la sèche de son caractère. La proposition était trop alléchante pour être refusée et de toute manière, manquerait-elle vraiment à quelqu'un ? Si ce n'était à cette jolie guérisseuse qu'elle avait rencontré et qu'elle ne reverrait pas de sitôt. Les îles de fer étaient loin tout comme le voyage qu'avait annoncé Asha. Myria avait envie de goûter à ce risque qu'on lui disait si agréable. Elle pourrait transmettre plutôt qu'apprendre et voir ses connaissances utilisées sur un bateau où elle se rendrait indispensable. Oui, c'était tout ce qu'elle pouvait rêver.

Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Let's make a deal {Myria} C2yZ
Let's make a deal {Myria} Tumblr_njb1f99kHd1s5m21go5_250
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4685
Date d'inscription : 04/04/2016

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyDim 3 Déc - 13:44

Asha avait attendu le dernier moment avant de dévoiler son identité. Elle savait qu’elle pouvait lui causer du tort dans certains contexte. Mais elle ne s’était certainement pas attendu à une telle réaction admirative de la petite sorcière bieffoise. La Greyjoy fut tellement surprise par l’enthousiasme de Myria qu’elle s’arrêta un instant, hébétée, avant d’éclater de rire. Si elle avait su qu’elle avait des admirateurs et des admiratrices à Villevieille, elle s’y serait arrêtée bien plus tôt. “Oui ma p’tite, tu vas voir du pays un peu ! Rien à voir avec ton Bief par contre. T’auras p’t’être entendu des trucs vrais, mais t’auras entendu tout un tas de connerie aussi sur mes terres.” Puis Asha se remit en route, faisant un signe du doigt à la petite brune pour qu’elle la suive. “Viens, faut pas traîner plus longtemps par ici, ‘vont finir par s’réveiller.” Les gardes n’avaient été qu’assomés cette fois ci et la fer-née commençait à se demander pourquoi déjà elle n’avait pas opté pour une option plus radicale. “T’as pas entendu parler de pillage, parce qu’y en a pas eu. On a voulu tenter autre chose pour une fois. J’avais des choses à récupérer à la Citadelle. Mais comme toi, ces vieux cons m’ont pas laissée entrer. Ça m’a pas empêché de prendre ce pourquoi j’étais v’nue par contre.” Asha laissa tomber la torche à l’entrée du couloir terreux alors qu’elles passaient enfin la porte. La lune luisait particulièrement dans le ciel et le calme régnait. Halys avait bien fait son travail. Elle la retrouva un peu plus loin, toujours la biefoise sur ses talons. “J’te présente Halys, pas très bavarde, mais elle t’aidera si t’as besoin.” Halys hocha la tête pour la saluer avec un grognement. Asha se tourna finalement vers Myria et posa ses bras sur ses épaules pour l’obliger à la regarder et à l’écouter. “T’as un grain qui m’plait. T’es curieuse et c’est c’qui me faut. Tu m’as l’air intelligente et d’t’y connaitre donc c’est parfait. Mais tu reverras pas ton Bief natal avant longtemps. Et on vit à la dur sur un boutre comme sur les Îles. Mais j’crois qu’t’as que’que chose en toi d’assez fort pour affronter ça.” Elle lança un regard entendu à Halys avant de se tourner une nouvelle fois vers Myria. “Faut que j’retourne au palais jouer les princesses maintenant. J’te laisse entre les mains d’Halys… elle fait peur mais tu verras, elle mord pas. Ou pas trop.” Asha et Halys partagèrent un éclat de rire. “Elle va t’montrer les premières cartes qu’on a si tu veux commencer à les étudier et voir de quoi il en r’tourne. On met les voiles demain soir, et une fois sur les Îles, j’te laisserais chez mon onc’, un sacré bouquineur, il devrait t’plaire. J’espère que t’as pas le mal de mer ?” La question n’attendait pas vraiment de réponse puisque quelle qu’elle fut, le résultat demeurait le même. Elle lui lâcha une épaule et lui tapota l’autre, indiquant Halys d’un signe de tête. Il était temps que leur route se sépare, le temps d’une nuit et d’un jour en tout cas.


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !


awards:
 


RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} EmptyLun 8 Jan - 23:13



Des histoires fascinantes sur les iles de fer, Myria en avait entendu. De leurs folies à leur traitement tout particulier des otages jusqu'à leur îles sombres et dangereuses. Mais, peut-être était-ce une véritable forme d'inconscience, mais la sorcière du Bief désirait maintenant s'y rendre, découvrir les vérités et les mensonges pour se faire une petite place aux côtés d'Asha Greyjoy. On lui aurait raconter cette incroyable rencontre le matin même qu'il n'y aurait certainement pas cru. Qui aurait pu penser que la fille du la Sèche vienne se perdre à Villeveille et encore plus dans les prisons de la Citadelle ? Qui aurait pu croire qu'elle tomberait sur elle et lui proposerait de la suivre dans une aventure que Myria sentait pleine de rebondissements. Les lèvres de la petite brune s'étirèrent sur un sourire plein de passion et d'envie, brûlante d'en découvrir plus. Sa curiosité maladive faisait mourir la moindre trace de prudence en elle mais.... ne vivait-on qu'une seule fois ? Si elle mourrait, au moins elle aurait vu du pays et chaque nouvelles paroles de la fer née faisait briller un peu plus les yeux de la bâtarde. La seule personne a qui elle pouvait manquer était le mestre des Ambrose mais elle se doutait bien que depuis le temps qu'ils avaient passé loin l'un de l'autre, l'eau avait coulé sous les ponts.

Alors elle emboîta le pas de la sèche, buvant les paroles de la jeune femme. Ses yeux brillaient d'une admiration qui n'avait rien de feinte. Asha avait réussi là où la biefoise avait échoué, utilisant sûrement des méthodes un peu moins conventionnelles que l'érudite. Trottinant comme une enfant pour parvenir à suivre le rythme, Myria embrassa la douceur de la lune dès qu'elle mit un pied dehors, retenant un élan de bonheur pur. Ne pas sauter dans les bras d'une capitaine fer née.

Alors courage pour jouer la princesse !

Le ton enjouée de Myria voulait tout dire. Elle offrit un immense sourire à Halys qui ne lui rendit pas mais la brune ne s'en formalisa pas. Elle leva une main pour saluer la capitaine fer née, avant de suivre la rouquine. Si cette dernière ne semblait pas des plus bâvarde ou même des plus sociables, Myria faisait la discussion pour deux, pour une fois d'une humeur excellente. Elle quittait tout mais par les sept qu'elle était heureuse de découvrir un nouveau monde. Sa plume allait sûrement courir pendant des heures sur un parchemin ce soir pour tout noter sur les hommes qu'elle ne connaissait pas. Le sourire de la brune n'avait toujours pas disparu lorsqu'elles montèrent sur le bateau et malgré la sur représentation masculine et le manque d'intellect flagrant sur le navire, Myria gardait sa bonne humeur.

Embrassant l'air salé, elle se hissa jusqu'à la proue du bateau, ses yeux embrassant l'horizon. Sa vie changerait pour de bon aujourd'hui, sur une simple coup de tête. Mais que c'était bon de vivre !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Let's make a deal {Myria} Empty
MessageSujet: Re: Let's make a deal {Myria}   Let's make a deal {Myria} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's make a deal {Myria}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» 03. How to make truth from lies.
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» 04. [Palmer] Deal with the Devil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: