RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Valar Dohaeris
Valar Morghulis
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 14iivl0
Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 2385
Date d'inscription : 26/01/2015

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyJeu 28 Sep - 21:50

Le membre 'Lyra Mormont' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100' : 89


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1324
Date d'inscription : 29/12/2016

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyVen 29 Sep - 5:46

Écailles et Fourrure

Winterfell | An 299 Lune 1 Semaine 2 | Viserys Targaryen, Lyra Mormont


Le Prince blêmi quand il vit la flèche foncer droit sur sa position. Non, c'était impossible, pas maintenant, pas après tant d'effort et de projet, il ne pouvait mourir bêtement aux mains de ses vulgaires êtres. Son cœur se serra quand il entendit Pâquerette poussé un hennissement de douleur, alors qu'il sentit le cheval s'effondrer. Sa compagne depuis quelques années, à laquelle il était grandement attaché se déroba sous lui ce qui eu pour effet de projeter le prince dans la végétation. Éparpillant de fait les carreaux sur toute la scène alors que le prince se relevait péniblement, couvert du sang de sa monture. Légèrement tremblant et tenant en main son arme de mort et refusant obstinément de la lâcher.

La courageuse nordienne, dirigeât sa monture proche du lieu de la chute du prince, faisant obstacle entre eux et les assassins. Le prince essayait de reprendre ses esprits. Quel idiot il avait était de s'éloigner aussi loin sans Ser Barristan, ou des membres de sa propre garde. Après le banquet, il aurait dû savoir en sentant autant d'hostilité qu'une tentative de meurtre a son encontre aurais pu être préparé.

Il cligna des yeux a l'injonction de sa partenaire de chasse et s'approcha rapidement de la monture pour grimper sur celle-ci, avec son aide des plus vive tirant sur le manteau, légèrement recouvert de la substance chaude et écarlate du cheval. La prise de la nordienne arracha quelques boutons à la tunique élaborée alors que le prince se hissait péniblement sur la monture.

Il prit machinalement les rennes, comme il pouvait obéissant aux injonctions de Lyra, ayant du mal a encore réalisé ce qui s'était passé. Il la sentit remuait derrière son dos... Que diable faisait t'elle ? Il essaya d'imposer de la discipline à son esprit, alors qu'il donna deux coups à la monture. Il entendit la corde de l'arc, alors qu'il comprit qu'elle devait déjà être en train de tirer ses traits. Mais il avait beau essayer d'intimer au cheval de bouger rien n'y fit. La créature devait être terrifiée, ou ils étaient trop lourd.

Pendant l'espace d'un instant, il envisagea de pousser Lyra du cheval afin de le libérer de la charge excédentaire et de fuir aux galops à la suite. Ce genre de situation devait sans doute être plus courante qu'il n'en avait l'air. Ne sacrifiait-on pas des pions pour protéger le roi au Cyvosse? Et puis après tout ces nordiens hirsute en avaient après lui, sans aucun doute, ils ne feraient pas de mal à la jeune fille. Mais ces pensées quittèrent très rapidement le prince. Non, il ne pouvait faire cela. Lyra avait était une des seule a lui témoigner une once de respect et à avoir partagé un moment avec lui sans la moindre provocation et hostilité. Ce n'était pas ainsi qu'il fallait traiter les sujets faisant preuve de loyauté. D'un geste léger et vif, le prince quitta la monture, tandis qu'il voyait les hommes s'approcher et franchir peu à peu l'obstacle. Une fureur s'empara de lui alors que ses yeux fiévreux de couleur améthyste dardaient de mépris les meurtriers. Il leva son arbalète et l'unique carreau qu'il lui rester en direction du tireur. Dans certaines situations, les nobles chevaliers poussaient leur crie de guerre, ou la devise de leur maison. Mais ce ne furent pas les mots qui vinrent a Viserys

"Vous... VOUS AVEZ OSER TUER MON CHEVAL?!"

Le prince avait hurlé ses mots à plein poumon, comme un rugissement ; avec une indignation et une colère légitime. Comme si s'en prendre à un bien du Dragon de l'Est était le pire crime au monde. Il pressa la détente de son appareil de mort laissant le carreau s'envoler vers l'assassin de pâquerette          


©️ Feniix


5

Lancer de dés:
 


Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Targaryen
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
Valar Morghulis
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 14iivl0
Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 2385
Date d'inscription : 26/01/2015

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyVen 29 Sep - 5:46

Le membre 'Viserys Targaryen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100' : 29


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyLun 2 Oct - 22:00

Écailles et Fourrure

An 299, lune 1, semaine 2



Viserys & Lyra

Tétanisé par les voix bourrues et menaçantes des attaquants, alourdi par les deux cavaliers adultes sur son dos, la monture nordienne refusa d’avancer. Piaffant, les genoux figés, elle secouait la tête, tirant sur ses rênes de cuir si fort que les brides semblaient sur le point de craquer à tout moment. Ses sabots bruns secouaient des volutes de neige boueuse, écrasant au passage quelques carreaux d’arbalètes, les réduisant en miettes, à mesure que sa panique augmentait.
Jugée à l’arrière de la selle, les doigts de Lyra brûlaient à force de tenir la corde de son arc tendu. Les flèches filèrent l’une après l’autre sans rencontrer leur cible mouvante qui continuaient d’avancer vers eux sans rencontrer le moindre obstacle. Malgré leur état pitoyable, ils trottinaient, motivés par la promesse de détrousser deux imbéciles et le vol d’un cheval bien nourri.

Un long frisson remonta le long de l’échine de l’ourse alors que des gouttelettes de sueur perlaient sur son front et sa nuque, mouillant ses mèches noires. Elle cligna des yeux pour chasser la pellicule trouble qui masquait sa vue, brouillée par l’adrénaline qui électrifiait ses muscles frémissants. Respire, s’ordonna-t-elle, se rendant compte qu’elle retenait son souffle depuis bien trop longtemps déjà. Ses poumons incandescents pesaient dans sa poitrine trop lourde. Chaque inspiration était douloureuse. Déstabilisée, mais pas désarçonnée, l’archère reprit une contenance, l’instant de flottement n’ayant duré qu’une seconde.

Le Prince Viserys se laissa glisser à terre sous l’œil horrifié de la fille de Maege. Échappant au bouclier corporel que lui offrait la chasseuse et à l’infime possibilité qu’il avait de s’échapper grâce au cheval, il s’offrait ainsi aux sauvageons ! Était-il devenu fou ? Quelque fois, la peur vous faisait faire des choses étranges. Des choses suicidaires. Quand un Targaryen vient au monde, les Dieux lancent une pièce… La brune se rappelait de ce dicton prononcé par une bouche inconnu.

« Que faites-vous ?! » s’écria-t-elle. « Restez à l’abri ! »

Mais le dragon resta sourd à ses appels. Elle le voyait maintenant dans ses yeux, il était fou de rage. Ses iris violettes, baignées de hargne, s’étaient assombries. Rapidement, il ramassa son carquois tombé lors de sa chute et se saisi d’une flèche plate épargné par les sabots du destrier. Ses mains souillées de sang remontèrent le mécanisme et le carreau s’échappa en même temps que le Prince criait.

Enfin, la pointe se ficha dans la poitrine de l’archer. Malgré l’épaisse protection offerte par son lourd manteau de peaux, il était mortellement touché. Il les toisa, abasourdi, avant de tituber et de s’affaler dans la neige avec un râle. Ses trois compagnons s’immobilisèrent. Obnubilée par l’archer, Lyra baissa enfin les yeux sur les autres sauvageons et remarqua l’éclat des lames courtes brillant dans leurs paumes. De petits poignards rouillés d’une valeur nulle. Probablement volés à de pauvres âmes. Il restait encore quelques mètres entre la paire et le trio. Si peu et tant à la fois. La corde de son arc toujours tendue, l’archère ne baissait pas sa garde, prête à tirer au moindre mouvement brusque. Comprenant le danger et surtout leur nouvelle faiblesse en l’absence de tireur, les attaquants ne bronchaient plus.

Un silence pesant s’installait dans la forêt de pins et d’ifs, seulement brisé par le sifflement du vent dans les épines et par la lente agonie de l’archer qui s’accrochait à la vie en dépit du fait qu’il était condamné. À côté d’eux, la jument du Prince déjà morte continuait à se vider de son sang, le rouge tâchant le blanc d’un voile opaque et visqueux. Ses grands yeux noirs, auréolées de cils trop longs, les regardaient sans les voir.
Le temps semblait suspendu et le bras de la troisième ourse commençait à tirailler. Il fallait en finir et vite. Si sa flèche manquait une nouvelle fois le cœur d’un de leur agresseur, elle devrait sortir la petite dague qu’elle conservait toujours à sa ceinture, car il ne faisait aucun doute qu’ils les chargeraient sans y réfléchir à deux fois le temps qu’elle se saisisse d’une nouvelle flèche. Et Viserys ? Était-il armé en dehors de son arbalète ? Elle l’ignorait. Pourtant, elle n’osait pas tourner les yeux vers lui, de crainte de détourner son attention une seconde de trop du groupe en face d’eux.
Ils étaient dans une impasse. Et tous en avaient conscience.

« Repartez ! » tonna Lyra. « Repartez et vous aurez la vie sauve ! »

Elle n’était pas certaine d’être convaincante, n’étant guère habituée aux exercices d’autorité. Certains y verraient sans problème un dernier coup de bluff visant à s’en tirer à moindre mal. Car il était sûr qu’ils ne pourraient pas laisser trois sauvageons gambader joyeusement sur le territoire des Stark, aussi affaiblis et malingres qu’ils soient. S’ils les laissaient s’échapper, la Mormont devrait faire un rapport à Lord Stark et elle s’imaginait sans mal qu’une petite troupe de soldats sillonnerait le Bois aux Loups à la recherche des hommes d’au-delà du Mur. Ils auraient la vie sauve, certes. Mais guère pour longtemps.  




©️ DRACARYS, gif par aslaug.


Lancer de dés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Valar Dohaeris
Valar Morghulis
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 14iivl0
Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 2385
Date d'inscription : 26/01/2015

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyLun 2 Oct - 22:00

Le membre 'Lyra Mormont' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100' : 100


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1324
Date d'inscription : 29/12/2016

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyMar 24 Oct - 14:17

Écailles et Fourrure

Winterfell | An 299 Lune 1 Semaine 2 | Viserys Targaryen, Lyra Mormont


Le carreau frappa en plein torse l'archer l'envoyant a terre dans un cri d'agonie. Le prince s'émerveilla des capacités de l'arme en tant que tel. D'une simple pression de son doigt, il avait décidé de mettre a mort un homme en lui transperçant la poitrine. Il esquissa un sourire satisfait et pétrie d'arrogance, oubliant un instant les trois être qui s'était rapprocher bien dangereusement.

La colère s'estompa tout aussi rapidement alors qu'il réalisa bien vite qu'ils étaient en très mauvaise posture. Ils étaient en infériorité numérique, face a trois hommes, alors qu'ils étaient une femme et un homme. Qui plus est Viserys n'avait jamais était un virtuose de la lame, bien au contraire.

Ses yeux violets étaient en très de chercher rapidement de droite à gauche d'autre carreau qui aurais pu servir... Mais il ne trouva rien de tout cela. Il laissa tomber son arme devenue inutile. Peut-être n'aurait-il pas du alors que Lyra était en train de les intimider. Son geste démontré qu'il n'était plus en mesure de se servir de son engin de mort.

Il glissa sa main sur sa ceinture sortant une dague au fourreau incrusté de rubis. Une dague d'apparat, elle était certes aiguisée, mais le prince doutais qu'elle soit d'un réel secours face a l'armement de ses agresseur nordien. Pendant un instant, il se demanda qui avait envoyer ces êtres infâmes le tuer ? Les ennemis qui s'étaient déclarer au banquet ne manquais pas et il était probable que l'un des occupants du château avait vu le prince et la jeune fille le quitter.

Les hommes passèrent a l'attaque soudainement faisant fit de l'avertissement de la jeune noble. L'un se dirigea vers Lyra alors que les deux autres approchèrent de Viserys. Le prince s'empressa de reculer, et de servir des arbres pour mettre un peu de distance entre les deux agresseur. Il n'était pas sûr de tenir en un contre un, alors face a deux... C'était bien plus problématique. Son seul espoir était que Lyra qui semblait sans doute plus combative que lui, arrive à se débarrasser de son agresseur tout seul.

Cependant cela semblait mal engagé, bien que le Targaryen n'avait pas le temps de bien voir il avait vu l'homme fondre sur sa comparse, et le corps-à-corps se muer en une série de mouvements chaotique. Il fit quelques pas en arrière à nouveau alors que les deux hommes semblaient essayer de le contourner chacun d'un côté. Il prit la parole d'une voix doucereuse, celle qu'il adressait parfois au courtisan, tout en continuant de reculer.

"Allons messieurs, inutiles de nous entre-tuer. Je suis un homme puissant et riche, je suis prince. Si vous consentez à baisser les armes... Je vous récompenserais. Je vous donnerai de belles femmes, maison, or, vêtements, arme. Vous vivrez comme des rois... Et vous ne manqueriez de rien. Qui plus est si vous me dites à la seconde qui vous envoie... Je vous donnerai trois fois plus que ce qu'il a pu vous promettre."

Le prince gardait toujours fermement sa dague en mains, comment aller t'il s'en sortir ? C'était des nordiens des sauvages, des monstres. Ces paroles auraient pu marcher sur des sudiers, des gens raisonnable, et capable d'intellect.


©️ Feniix


1

Lancer de dés:
 


Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Targaryen
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
Valar Morghulis
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 14iivl0
Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 2385
Date d'inscription : 26/01/2015

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyMar 24 Oct - 14:17

Le membre 'Viserys Targaryen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 100' : 14


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyMar 21 Nov - 17:34

Écailles et Fourrure

An 299, lune 1, semaine 2



Viserys & Lyra

Ils étaient devenus des bêtes sauvages. Comme deux meutes se rencontrant lors d’une querelle de territoire. Aux aguets, les muscles bandés, l’œil brillant d’une lueur mauvaise. La peur grognant plus ou moins fortement dans les tripes. Ils étaient tous prêts à tuer. Lyra avait déjà ôté la vie à plus d’hommes et de femmes qu’elle n’avait de doigts. Elle ne doutait pas un seul instant que les sauvageons, si décharnés et maigres qu’ils soient, aient, eux aussi, arraché leur dernier souffle à des ennemis –ou bien même des amis-. En ce qui concernait le Prince, en revanche, elle l’ignorait. Élevé bien à l’abri dans son château doré, entouré de combattants qui donneraient joyeusement leur vie pour protéger la sienne si noble, avait-il jamais eu à se défendre sérieusement ?

Le son de la voix de la jeune femme sembla les sortir quelques secondes de leur torpeur animale. Ils se toisaient, presque hébétés par leur violence, redevenus humains l’espace d’un instant.
Pourtant, en voyant la pointe de la flèche toujours pointée sur eux, ils reprirent leurs esprits. D’un même mouvement, ils se ruèrent en avant, guère convaincue par la veine tentative d’autorité de la brune.

Reculant du moins qu’elle put, la Mormont décocha sa flèche alors que les derniers sauvageons sortaient du lit du ruisseau boueux.
L’acier se ficha avec un craquement dans le genou du premier assaillant. Il trébucha dans la neige fraîche et lâcha un cri plus de colère que de douleur.
Mais l’archère ne put ni se féliciter de son ennemi au sol ni se maudire de ne pas l’avoir achevé du premier coup qu’il se redressa pour lui sauter dessus.  

Son cœur rata un battement. La lame grise et rouillé frôla son cou, là où des années auparavant la dague du Choucas s’était enfoncée. D’instinct, elle attrapa son arc à deux mains et s’en servi pour repousser l’homme hirsute. Le bois clair appuyé sur sa gorge, il gesticulait pour tenter de mettre le corps de son ennemie à portée de bras. Une douleur fulgurante transperça son avant-bras droit. Elle n’avait pas eu le temps de réagir que la petite arme tranchait les fourrures et le cuir pour filer sa peau blafarde. L’effort qu’elle imposait à ses bras faisait battre le sang le long de son entaille. Le carmin tachait déjà ses vêtements. Non loin d’elle, les deux autres combattants avaient pris Viserys comme cible.

Vite.

Réagis.

Si elle ne se dépêchait pas à agir, le frère du Roi risquait d’être blessé. Ou bien pire. Mais malgré les ordres que son cerveau lui donnait, elle était incapable de faire quoique ce soit. Ses bras, aussi tremblants soient-ils, étaient le dernier rempart entre son corps et celui de son assaillant. Si elle lâchait… si elle lâchait…

Et si elle ne lâchait pas, Viserys devrait affronter seul les deux hommes d’au-delà du Mur.

Ses ongles enfoncés dans le bois se retirèrent immédiatement. L’impulsion de l’homme le fit trébucher en avant tandis que la troisième ourse se baissait pour écraser sa dague dans le plexus de l’homme. L’impact lui coupa le souffle et la nuque de la brune craqua douloureusement. Le visage perdu dans un nuage rêche de peaux élimées et de fourrures dures, elle avait du mal à respirer. Son coup avait-il seulement réussi à percer cette carapace de manteaux ? Elle l’ignorait.

Elle bascula en arrière. Le sauvageon, plus grand et plus corpulent, l’avait fait tomber malgré sa charge. L’arrière de sa tête percuta le sol gelé. Légèrement sonnée, mais les veines battantes d’adrénaline, Lyra, plutôt que de tenter de repousser celui qu’elle voyait maintenant comme un colosse, serra ses bras autour de sa taille. Ainsi collés, ni l’un ni l’autre ne pouvait se porter de coup fatal au cœur. Pire pour lui, le sauvageon ne pouvait prendre aucun recul et n’avait donc aucune surface de frappe.

Le poignard toujours dans la main, la fille de Maege porta la lame aux reins de l’homme en mouvements désordonnés et aveugles. Leur lutte chaotique ne fut pas interrompue par les paroles du Prince que Lyra ne parvenait pas à entendre. Que disait-il ? Elle l’ignorait et n’en avait cure pour l’instant. Muée par la survie, le frère de Rhaegar était sorti de son esprit. Si elle ne terrassait pas son attaquant, elle ne risquait pas de pouvoir aider son compagnon d’infortune.

Une grosse paluche froide et sale vint s’abattre sur le visage couvert de sueur de l’archère. La pression l’aurait fait hurler, mais aucun son de parvint à jaillir de sa gorge blanche. Tétanisée, son bras se fit plus las alors que l’air ne parvenait plus à pénétrer ses poumons. Sa trachée brûlait. Elle étouffait.

Dans le lointain, un cor résonna.

Cet élément suffit à déstabiliser le sauvage qui desserra durant quelques secondes sa mortelle étreinte. La brune en profitait pour lui décocher un coup de coude dans le visage si fort qu’elle en eut mal. Elle roula sur le côté et burina l’autre de ses pieds pour se débarrasser de lui.
À bout de souffle, elle eut juste le temps de relever la tête pour apercevoir une escorte mêlant sombreloup et dragon tricéphale apparaître à l’orée de la petite clairière étroite.

Viserys, toujours vivant et debout, avait ce visage blanc qu’on les personnes choquées et ahuries.
Lyra jeta un coup d’œil fiévreux à son assaillant, couché sur le ventre, le dos perforé par la lame de sa dague. Il soupirait de douleur, incapable de se relever. La jeune femme rampa du mieux qu’elle put loin de la menace potentielle avant d’essayer de se mettre debout.

« Prince Viserys, » demanda-t-elle à genoux, « êtes-vous blessé ? »

Sa voix éthérée résonnait comme une étrangère à ses oreilles. Son ventre vide et cette attaque impromptue l’avaient vidée. La tête lui tournait un peu. Des taches blanches apparaissaient et disparaissaient dans son champ de vision étriqué par des bandes noires. La forêt n’était plus qu’un flou désordonné où la crinière argentée du Targaryen se détachait des branches sombres comme un casque angélique.

Elle ne sentit pas la paire de bras qui l’aidèrent à se mettre debout.   




©️ DRACARYS, gif par aslaug.
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1324
Date d'inscription : 29/12/2016

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 EmptyDim 7 Jan - 20:49

Écailles et Fourrure

Winterfell | An 299 Lune 1 Semaine 2 | Viserys Targaryen, Lyra Mormont


C'était fini, il allait mourir ici tel un chien. Tous ces plans, tout ce qu'il avait prévu pour le jeu des trônes allait s'effondrer comme un vulgaire château de cartes face a la force brute de quelques abrutis a l'air sauvage. Le prince senti le goût de l'amertume dans sa bouche... Tout ce qu'il avait fait pour éveiller son esprit, à penser que la réflexion était supérieur aux tas de muscle ne lui était d'aucune utilité ici.

Cependant comme un rappel céleste de la destinée du Dragon de l'Est, le cor retenti et au loin le frère du roi pu voir la bannière du dragon ainsi que celle du loup flotter. Ces hommes l'avaient retrouvé, à leur tête Ser Barristan dans son armure dorée, commandait les hommes de sa garde en armure noire et quelques hommes du guet de port Réal. Cela suffit à faire détaler les derniers agresseurs.

Le Valyrien se porta au secours de la jeune Mormont, l'aidant à se relever comme il pouvait alors qu'il répondît d'une voix tremblante de rage.
"Non... Je ne crois pas... Mais vous cela n'a pas l'air d'aller... il faut vous conduire rapidement a Winterfell, ils ont sans doute un Mestre là-bas."

L'escorte rejoignit assez rapidement les deux individus, alors que Jory Cassel, a la tête des hommes Stark s'adressa aux deux jeunes gens.

- Que c'est, il passer ici... ?

Le ton suspicieux du nordien déplaisait au prince, alors que Ser Barristan mettait pied à terre pour rejoindre le Targaryen et s'assurer de son état, son expression bienveillant étant remplacer par une lueur d'inquiétude manifeste.

Viserys , assura d'un regard le chevalier de la garde royale que tout aller bien en ce qui le concerne. Il répondit avec force sa voix autoritaire étant mêler a la rage.

"On m'a agressé moi et la jeune fille, j'exige la tête de ces malandrins sur le champ ! Et Lady Mormont est blessé, elle doit être d'urgence escortée à Winterfell, pour recevoir les soins appropriés."

Le ton du Targaryen , dont la tunique était recouverte du sang de sa monture ne souffrait d'aucune réplique, et même si il semblait que les nordiens semblait avoir quelques objections, les chevaux des hommes en noir du prince était déjà lancer à la poursuite de ses agresseurs et aurait tôt fait de les abattre L'un d'eux acheva l'agonisant au sol en le piétinant avec sa monture. Ces hommes étaient dévoués qu'a un seul maître, et le son de sa voix était suffisant pour eux.

Ser Barristan était resté à coter du Prince, alors qu'il aidait Lyra à se relever, visiblement regardant, on se situer la monture, il ne savait pas comment cela allait se dérouler, ni si elle avait était gravement blesser.

"Pouvez-vous monter à cheval Lyra?"

La colère était passée et le ton du prince était chargé d'une certaine inquiétude. Il n'oublierait pas qu'une femme avait pris sur elle pour le défendre et surtout verser le sang de ses compatriotes. C'était donc avec une certaine sincérité qu'il s'inquiétait de son état d'autant plus que cela pouvais devenir un témoin important.


©️ Feniix


2


Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Targaryen
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]   Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Écailles et Fourrure [Viserys & Lyra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La fédération Belge de la fourrure attaque GAIA en justice
» [Validée]Lyra Delauro
» Erreur dans le menu [Lyra]
» Le feu est une douce caresse sur les écailles d'un dragon... ft. Viserys Targaryen
» Shiranui & Inari ━ |UC|{Lyra}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: