RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 D'un bois sacré à un autre. Feat Robb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Sam 29 Juil - 14:06




An 299, Lune 1, semaine 2

Les premières lueurs du jour vinrent éclairer les pas de Dacey, elle avait quitté sa robe pour revêtir pantalon et chemise, le départ des Mormont serait pour bientôt et l'héritière de l'île aux ours n'avait qu'une seule hâte rentrait pour retrouver le visage de son enfant. Se rendant dans le bois sacré, lieu où elle avait donné rendez-vous à Robb Stark, lors du banquet, elle espérait que celui-ci ne soit pas déjà arrivé pour lui permettre d'avoir un instant de paix avec les anciens. C'était l'un de ses moments favoris de la journée, quand elle allait prier, leur demander de veiller sur les siens, d'éloigner le retour de l'hiver, de préserver l'ile-aux-ours des Raids, mais surtout de protéger le Nord. Cette région était le dernier vestige du peuple des premiers hommes, les croyants des anciens dieux et pour elle, c'était sa maison, l'endroit où elle se sentait à sa place et ne viendrait plus à quitter. Son voyage de sud lui avait permis de comprendre les grands enjeux et les différentes coutumes, des coutumes qui ne lui révélaient rien de bon. Le pouvoir était le poison qui coulait dans leurs veines, tandis qu'elle ne recherchait qu'une vie paisible sur son île retirée.

Comme à chaque fois, elle se sentait apaisée dans un tel lieu, contrairement à celui de son île, le bois sacré de Winterfell était protégé par des grandes murailles, préservant ainsi sa beauté de toute attaque. Sur l'ile-aux-ours, à l'image de son peuple, le Barral se retrouvait en péril, mais aucun sauvageon n'irait s'attaquer à lui et les Fer-nés ne se rendait jamais aussi loin dans les bois, préférant attaquer les côtes. Oui, les enfants de la forêt avaient su planter le Barral à un lieu stratégique. S'agenouillant face à ses yeux sanglants, elle posa sa main sur son écorce, se sentant ainsi plus proche de lui et elle ferma les yeux. Ses pensées se tournèrent vers l'île-aux-ours et elle savait que les anciens comprendraient son envie de les retrouver. Tout en gardant les yeux fermés, elle retira de sa poche une boucle blonde de Maeve, lié à son extrémité par un fin cordage. La portant à son coeur, elle continua ses prières, tout en restant à l'aguet des bruits environnant, sachant bien que Robb viendrait à la rejoindre, si du moins, la bière n'avait pas eu raison de lui.

Qu'est-ce qui allait bien se passer lors de cette entrevue ? Trois ans étaient passés, trois ans où elle avait changé, tout comme lui d'après ce qu'elle avait vu. Lui ayant promis de lui montrer un véritable Barral et surtout décrit qu'ici, il ressentirait la présence des anciens dieux, Dacey se devait de tenir parole et donc de l'attendre, même si pour le coup, elle ne savait pas trop ce qu'ils allaient se raconter. L'ancienne émissaire avait l'esprit bien trop tourné vers l'île-aux-ours pour s'inquiéter de voir si le futur héritier du Nord avait évolué dans le bon sens, surtout qu'au final, il allait repartir pour le sud, donc ce n'était pas encore qu'il devenait un Nordien, même si le sang des Stark coulait dans ses veines. Une fois sa prière terminée, elle enleva sa main du Barral et finalement, alla s'installer près de l'étendue d'eau qui se trouvait face à l'arbre. Observant son reflet, elle vint à le troubler d'un geste de la main, puis son regard se porta sur la mèche dans son autre main. Que faisait Maeve à ce moment précis ? Surement, dormait-elle encore ou bien était déjà en train de torturer la nourrice de l'ile-aux-ours, un sourire délicat s'installa sur son visage à cette pensée, quand d'un coup, un bruit lointain vint à apparaître derrière son dos. L'héritier du Nord semblait avoir réussi à se lever. Voulant ranger la mèche de cheveux dans sa poche, elle ne remarqua pas que celle-ci était tombé sur le sol, tandis qu'elle se relevait et se retournait pour lui faire face à Robb.

Là, au coeur du bois sacré, tandis que Winterfell accueille encore beaucoup de Nordiens endormis, le loup et l'ourse allaient se retrouver pour échanger à l'image de la scène passée à Port-réal.


made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Sam 29 Juil - 16:42


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



Robb s'était réveillé très tôt, comme à son habitude, malgré le mal de crâne qui le secouait. Cependant, il ressentit une surprise aussi enfantine que plaisante à se rendre compte qu'il ne se trouvait pas entre les murs de sa chambre au Donjon Rouge, mais entre les rassurantes murailles de Winterfell.

Cependant, quand il voulut se lever, il se rendit compte à quel point son équilibre était précaire, même si cela le fit rire. Il n'avait encore pas du tout l'habitude de la bière et des banquets nordiens, et il semblait que son corps prenait sa vengeance. Mais il n'était pas question de rester au lit, ce matin le Jeune Loup avait rendez-vous avec Lady Mormont.

Malgré la fraîcheur dans la chambre, Robb se débarbouilla à l'eau froide pour reprendre contenance, ce qui eut le mérite de chasser son mal de tête. Il se vêtit rapidement, appréciant sur sa peau le contact des cuirs et des fourrures, comme s'il retrouvait le pelage qu'il avait dû abandonner à Port-Réal. Vent Gris tournait déjà en rond dans la chambre avec l'air de vouloir de nouveau parcourir les landes nordiennes. Il n'était pas question de lui retirer ce plaisir plus longtemps, et tous deux quittèrent la chambre en direction de la cour.

Cette dernière était encore peu peuplée au vu de l'heure très matinale, si ce n'était quelques serviteurs, qui lui adressèrent signes de tête et sourires sur son passage. Lui-même levait le nez et tentait de tout embrasser des yeux, cherchant à s'imprégner de la moindre pierre de la forteresse millénaire qui serait un jour son fief. Le Nordien n'ignorait pas que l'escale à Winterfell serait courte avant le départ pour le Mur, et il se devait de profiter de chaques secondes.

Mais ce matin, il avait rendez-vous avec une femme particulière, et avec un lieu particulier -l'arbre coeur de Winterfell.
La vue de ce dernier le pris à la gorge à la seconde où il pénétra dans la forêt. Comment pouvait-il seulement penser comprendre ce qu'était un barral durant son enfance à Port-Réal, alors qu'il n'avait jamais encore posé les yeux sur tant de majesté, sur tant de beauté?
Le Jeune Loup resta quelques instants coi, incapable de faire un pas ou de formuler une simple pensée cohérente. Il lui semblait enfin ressentir la présence de ces Anciens Dieux qu'il avait prié sa vie durant.

Cependant, il ne pouvait pas resté planté là comme un idiot, et s'avança donc en direction du barral et de Lady Mormont, qu'il avait vu un peu plus loin. Vent Gris s'avança dans la direction de la jeune femme avant de s'éloigner dans les profondeurs du bois sacré. Enfin, le sombreloup était à sa place.

-Lady Dacey, quel plaisir de pouvoir vous rencontrer ici. J'espère que vous pardonnerez ma mauvaise mine, il semblerait que la bière ait eu raison de moi hier.

Il adressa un sourire à la dame de l'Ile aux Ours, mais très vite son regard se reporta sous les ramages de l'arbre-coeur, sur le visage ensanglanté de son tronc. Une émotion comme il n'en avait jamais connue lui enserrait le coeur, et elle passa dans ses yeux, dans sa voix.

-Je savais que vous aviez raison...Mais j'ignorais à quel point.

Le Jeune Loup faisait référence à la déclaration de l'Ourse à Port-Réal, qu'il faudrait voir l'arbre-coeur de Winterfell, à quel point il était différent de ce tronc mutilé qui existait encore à la capitale. Le soleil matinal laissait passer ses rayons entre l'immense ramage de l'arbre sacré, et créait autour des deux Nordiens une atmosphère comme hors du temps, sereine et émouvante, qui faisait oublier à Robb la brume dans sa tête, ou même tout ce qui avait pu arriver dans sa vie avant qu'il ne pénètre ici.



© Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Mer 9 Aoû - 14:34




An 299, Lune 1, semaine 2

Lorsque sa mère et Jorah étaient parties combattre auprès de l'armée de Stark lors de la rébellion de Robert Baratheon, Dacey s'était retrouvé en charge de l'île-aux-ours. Elle n'était alors qu'une enfant, enfant de sept ans qui devait se comporter telle une adulte et avoir en charge beaucoup de vie. Fort heureusement, elle eut le soutien du Mestre, mais ce fut l'instant qui la poussa plus en avant dans ses responsabilités ou elle oublia totalement ce qu'était l'innocence. Ou chaque jour, son coeur balançait entre l'île et les combats plus au sud, où elle comprit que la peur était ce qui lui permettait d'être plus forte, tant que celle-ci n'apparaissait pas aux yeux de tous. La peur ne l'avait toute façon plus jamais quitter depuis le jour ou elle avait vu le premier raid et encore aujourd'hui celle-ci se battait dans ses veines. Elle ne pouvait s'empêcher de penser à Maeve, à tous qui étaient sur l'île, pendant qu'elle se trouvait à l'abri à Winterfell. Dacey pouvait paraître très forte, ne jamais baisser les yeux et là, pourtant, son visage soucieux ne la quittait guère, elle n'aimait pas se sentir déchirée ainsi et se vider la tête. La séparation se révélait véritablement difficile et comme le disait si bien Alysane, les retrouvailles avec sa petite oursonne n'en seraient que plus merveilleuses, mais pour l'instant, son enfant était toujours loin d'elle. Penser à la souffrance de cette séparation ne pouvait que lui faire imagine la souffrance de Catelyn quand on lui avait arraché son fils et pour cela, elle en respectait davantage sa suzeraine, même si elle aurait sans doute tué tous soldats s'approchant de sa progéniture pour lui prendre.

Se trouvant dans le bois sacré, elle attendait pour son entrevue avec Robb Stark et à son arrivée, elle fut tombée par inadvertance la mèche de cheveux de sa fille au sol, au lieu que celle-ci se retrouve dans sa poche. Ne remarquant rien, elle se concentra davantage sur le loup qui l'approchait, puis finalement changea de direction. Cet animal restait impressionnant et lui rappelait le grand chien blanc de son père, mort comme son maître, à présent. 

-Lady Dacey, quel plaisir de pouvoir vous rencontrer ici. J'espère que vous pardonnerez ma mauvaise mine, il semblerait que la bière ait eu raison de moi hier.

La mention de la bière lui rappela ce qu'elle lui avait dit la veille. Au moins, il avait goûté au plaisir d'un véritable Nordiens et cela lui amena un sourire sur son visage, répondant ainsi en même à celui de l'héritier de Ned Stark. Elle restait silencieuse, voulant lui laisser le temps de s'imprégner de l'endroit. Pouvait-il sentir la présence des anciens dieux comme elle la sentait ? Cette religion était tellement personnelle que peu échangeaient sur ce qu'ils ressentaient auprès d'un Barral, mais là dans le comportement de Robb, elle su qu'il savait, qu'il ressentait.

-Je savais que vous aviez raison...Mais j'ignorais à quel point.

Inclinant légèrement la tête, pour lui faire comprendre qu'elle comprenait. Dacey ne bougeait pas de sa place, il paraissait tellement captivé. Là, d'une voix douce, elle brisa le silence : 

- Les anciens savent qui vous êtes à présent et veillerons sur vous, comme ils le font pour chacun, qui prie l'arbre à coeur et respecte leurs coutumes.

Comme à chaque fois, elle ne pouvait s'empêcher d'ajouter des petits détails, des petits éléments qu'elle trouvait important de spécifier. Jorah, son cousin, n'avait pas respecté les coutumes des anciens dieux, vendant des esclaves pour les bonheurs d'une femme qui ne le méritait pas. Par ce fait, il avait bafoué sa famille. Dacey lui en voulait de ne pas avoir réfléchi aux conséquences de ses actes et surtout d'avoir oublié les valeurs de sa famille. Où avait été l'honneur dans son action ?!

- Vous êtes à la place qui aurait dû, toujours, être vôtre.

Encore, à ce jour, elle ne comprenait pas les choix du Roi, surtout le dernier de laisser Robb revenir, mais pas rester. À quoi est-ce qu'il lui servait dans le Sud à présent, hormis à s'assurer de garder le Nord sous contrôle ?! Viserys avait cherché la paix durant le banquet, mais tout ce que l'ourse protectrice avait pu ressentir, ce fut ses allures bien trop sudistes pour elle. 

- Comment trouvez-vous le Nord ?



made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Jeu 10 Aoû - 12:56


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



Robb avait du mal à cacher son émotion devant la beauté du bois sacré de Winterfell, et il ne pouvait alors que reconnaître lady Dacey la véracité de ses propos, quelques années plus tôt: Il était impossible de véritablement comprendre le culte des Anciens Dieux en vivant dans le Sud. Cela expliquait sans doute le mépris des sudiers pour ces rustres primitifs qui avaient créé une religion autour d'arbres quand eux construisaient des septuaires. Comment pouvaient-ils comprendre. L'émotion serrait toujours le coeur du Nordien, subjugué qu'il était par la majesté et la sérénité du barral de sa famille.

L'Ourse prit la parole, lui indiquant que les Dieux le connaissaient maintenant et le protègeraient. Sans ramener  le regard vers la jeune femme, il hocha doucement la tête en signe de compréhension, les yeux toujours perdus dans l'incomparable spectacle. Ne pouvant se retenir, il fit quelques pas pour se rapprocher du l'arbre coeur avant de mettre un genou à terre devant le visage ensanglanté du barral. Au delà même de la présence de lady Dacey, il lui semblait ne pas être seul, être regardé et écouté.

Le Jeune Loup ferma les yeux, et comme en réponse à sa prière muette, une légère bourraque de vent remua les feuilles des abres et ses propres cheveux, caressant la fourrure de ses vêtements sans lui apporter pour autant une plus grande sensation de froid. Il était dit que les Anciens Dieux ne communiquaient nullement par l'intermédiaire d'êtres humains qui y consacraient leur existence entière, mais par les murmures du vent pour qui est capable de les écouter comme il se doit. Cela était-il une réponse des Anciens Dieux à son arrivée, le signe de leur affection et de leur protection? Le Jeune Loup avait très envie de le croire, mais il restait suffisamment humble pour ne rien prendre pour acquis. Cependant, il était émouvant et rassurant pour lui d'espérer une telle chose, lui qui n'avait jamais été dans le Nord avant ce jour, même alors qu'il venait juste de naître.

Il finit par lentement se relever, alors que l'Ourse évoquait la place qui aurait dû toujours être la sienne. Il porta son regard vers elle pour répondre, d'une voix douce:

-J'aurais payé cher pour que cette place soit toujours mienne. Mais le destin en a décidé autrement, et il me faudra me faire cette place.

Il adressa un léger sourire à la jeune femme. Robb se souvenait bien de leur rencontre, quelques années auparavant, dans un autre bois sacré, sous d'autres latitudes, dans d'autres circonstances, l'ancienne émissaire des Mormont ne lui avait alors fait aucun cadeau, se montrant dure et exigeante à son endroit, comme il convenait envers son futur suzerain. Le Nordien était alors très jeune, mais il avait déjà conscience de la méfiance légitime qui serait celle de ses futurs bannerets. Il n'avait pas plié devant l'exigeance de son interlocutrice, décidé qu'il était à se montrer à la hauteur.
Maintenant, trois années avaient passées, et ils se retrouvaient sous l'arbre-coeur de Winterfell. L'Ourse semblait bien plus bienveillante à son endroit que lors de leur première rencontre, ce qui faisait plaisir au Jeune Loup.

-Je le trouve...Fascinant. Très différent de ce que j'ai connu, comme vous le savez, très loin de l'opulence de la Couronne, mais pourvu d'une beauté à laquelle je ne pouvais pas m'attendre, quelque chose de plus sincère, de plus sauvage.

Il aurait aimé avoir alors une sensation de familiarité, comme un homme qui rentrerait chez lui. Bien sûr les choses n'étaient pas si simples, et le Nord était parfaitement nouveau à ses yeux, mais il lui semblait tout de même n'avoir jamais rien vu de plus beau au cours de sa vie que cet bois sacré devant lequel son coeur tremblait.

-Je suis très heureux de vous revoir, Lady Dacey. Cela comptait pour moi, de vous retrouver à ce banquet, et je vous en remercie.

Dacey Mormont était après tout la première véritable noble Nordienne dont il avait fait la connaissance durant sa vie, et quelle Nordienne! Une dame combattante, comme il en existait peu en Westeros, à part dans le Nord et à Dorne. Cela avait alors beaucoup marqué le jeune homme.

C'est alors qu'il remarqua un éclair de couleur sur le sol, non loin de l'Ourse. Intrigué il fit un pas en avant avant de se pencher pour le ramasser. Il s'agissait d'une mèche blonde attachée par un fil fin. Le Nordien se redressa, demandant autant pour lui-même que pour son interlocutrice:

-Qu'est-ce donc que cela?



© Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Ven 25 Aoû - 9:27




An 299, Lune 1, semaine 2

Se faire sa place. Cette phrase vint se nicher dans l'esprit de Dacey. Tous devaient trouver leur place en ce monde, celle que les anciens avaient batti pour eux, malheureusement, les Barrals ne protégeaient plus le sud, ils leur étaient impossibles de voir au-delà du Nord, de comprendre ce qui se jouait dans ce royaume fait de vert et d'hypocrisie. Le fils d'Eddard Stark était né en ce lieu, avait grandi encore plus au sud, entouré d'ennemis si on s'arrêtait aux confrontations de la rébellion, car à présent, on se disait en paix. La paix du Roi Rhaegar, une paix facile à imposer quand on détient l'héritier du Nord. Donc, Robb devrait faire sa place, mais surtout prouver à son peuple qu'il est bien plus Loup que Dragon. Une lutte qui avait au final déjà commencé, même s'il n'était là qu'en visite. Il n'était pas dans l'objectif de la Mormont de reparler de ce sujet, ils avaient déjà beaucoup échangé là-dessus durant leur première rencontre et comme elle l'avait si bien dit, il n'y avait que dans le Nord qu'il pourrait faire ses preuves et pas en simple passage pour suivre les pas d'un dragon, tel un animal domestiqué qu'on baladait. Il était totalement logique que Robb ait voulu suivre Viserys, pouvoir voir le Nord, sa famille, Dacey aurait sûrement fait le même choix dans ces conditions, mais l'image que cela lui imposait était que le Nord restait des captifs des Targaryen par le simple biais de l'homme qui lui faisait face. Finalement, l'héritière l'île-aux ours vint à lui demander comment il trouvait le Nord, cette terre à laquelle il avait rêvé de voir de ses yeux.

-Je le trouve...Fascinant. Très différent de ce que j'ai connu, comme vous le savez, très loin de l'opulence de la Couronne, mais pourvu d'une beauté à laquelle je ne pouvais pas m'attendre, quelque chose de plus sincère, de plus sauvage.

Son voyage dans les contrées du sud lui avait permis d'en venir à la même conclusion. Dacey avait pu être émerveilléde certains paysages, mais c'est surtout choquée face à la pauvreté de Port-réal au pied de la richesse même qu'elle était revenu chez elle. Elle s'était promis de ne plus jamais redescendre vers le sud, sa maison était le Nord et sa place se trouvait sur l'île-aux ours ainsi qu'auprès de sa fille. D'un ton calme, elle répondit : 

- Aussi sincère et sauvage que le peuple qui l'habite.

Le mot sauvage n'était pas une insulte pour elle, les Mormont étaient sûrement vus comme l'une des maisons les plus sauvages du Nord, bien sûr après les différents clans. Mais c'était surtout un moyen de montrer qu'ils ressemblaient bien plus à leurs ancêtres les premiers hommes. Puis, pour vaincre les sauvageons et les Fer-nés, le peuple de l'ile-aux-ours avait été obligé de s'adapter, de ne jamais être en paix, de rester toujours vigilant et ceci restait ainsi, même lors de mois ou d'année sans attaque.

-Je suis très heureux de vous revoir, Lady Dacey. Cela comptait pour moi, de vous retrouver à ce banquet, et je vous en remercie.

Jamais, elle n'aurait imaginé cela. Leur entrevue à Port-réals'était déroulé sous la lumière de la franchise et souvent l'honnêté pouvait faire mal, mais c'était ainsi qu'on avançait le mieux dans sa vie et si Robb s'en était servi pour évoluer, il lui serait peut-être plus facile de s'imposer face aux remarques des seigneurs du Nord.

- Tout l'honneur est pour moi.

Il était vrai que quand on lui avait annoncé ce banquet, Dacey n'avait pas vraiment envisagé de quitter l'île-aux-ours et surtout sa fille, mais on lui avait bien signifié qu'elle serait l'une des seules qu'il aurait déjà croisée et que pour ce fait, elle se devait d'être présente. Dans tous les cas, elle était vraiment heureuse de le revoir et pouvoir partager avec lui ce moment au contact des anciens dieux. Finalement, quand elle le vit bouger vers lui pour attraper une chose au sol, elle se retrouva surprise, se demandant ce qu'il pouvait bien fabriquer.

-Qu'est-ce donc que cela?

Il tenait dans sa main, la mèche de cheveux de sa fille. Un sourire s'afficha sur son visage à cette vision, Maeve n'était pas un secret, mais si la légende des femmes Mormontfaisait que son père en était un. Vivre dans l'illusion leur permettait de vivre libres et surtout protéger, car comme elle l'avait expliqué un jour à Lyra, l'inconnu pouvait effrayer et une Île mystérieuse pouvait leur permettre de dissuader le plus couard d'attaquer. 

- Une mèche de cheveux d'une petite oursonne qui porte le nom de Maeve.

Sa petite oursonne, sa fille, son sang. Elle lui manquait tellement, sa présence, son petit rire, c'était bien sûr, une petite sauvage à l'image de sa tante Jorelle, rien ne l'arrêtait, ce qui faisait que Dacey la faisait toujours suivre, étant bien trop jeune pour partir à l'aventure seule, même si cela ne semblait pas effrayer l'enfant de deux, mais un enfant sans peur était un enfant qui courait trop de risques. 

- J'ai dû la faire tomber quand j'ai voulu la ranger dans ma poche, à votre arrivée.

Pour le coup, même si Maeve n'était pas un secret, elle ne pensait pas l'évoquer avec le fils d'Eddard Stark, la raison était simplement qu'il avait bien d'autres choses à faire que parler d'une enfant. Lui tendant sa main pour qu'il lui rende son bien, elle ajouta d'un ton calme : 

- Nous avons tous deux évolué depuis notre dernière rencontre, et mon changement a été de devenir mère.




made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Ven 25 Aoû - 20:36


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



Robb avait conscience de l'importance de ce moment, alors qu'il rencontrait en quelque sorte les Dieux qui auraient du guider ses pas depuis le jour de sa naissance. Il voulait à tout prix imprimer dans sa mémoire la moindre seconde de cet évènement, les sensations, la musique du vent, l'odeur du Bois Sacré, cette sensation, ténue mais néanmoins présente, que quelqu'un le regardait et l'écoutait. Il devait absolument emprisonner ce moment au fond de son coeur, pour qu'il l'accompagne durant les jours de solitude qu'il lui resterait à vivre, là-bas à la capitale.

Il finit néanmoins par se relever pour reporter son attention sur Lady Mormont. Les années qui s'étaient écoulées depuis leur dernière rencontre semblait l'avoir fait grandir, elle aussi, bien que dans une mesure différente de lui. Elle ne paraissait pas vouloir le mettre à l'épreuve comme ce jour-là, faisait preuve de plus d'indulgence envers lui. Le Jeune Loup ignorait ce qui avait opéré ce changement en elle, si ce n'était l'écoulement inexorable du temps.
Lui-même avait-il beaucoup changé? Robb était le moins bien placé pour le constater. Il avait grandi, c'était certain, passé de l'état d'enfant à celui d'homme fait, fiancé, tentant de prendre son existence en main. Il était plus fort que par le passé, pour sûr, à mesure que l'armure qui se forgeait sur son dos pour le protéger du mépris, de la rancoeur et de la solitude s'épaississait. Oui, certaines personnes pouvaient passer cette carapace: Sa fiancée Wynafryd, devant qui il n'était plus qu'un jeune homme, son ami d'enfance aux écailles de dragon, le couple Dornien du Prince Oberyn et de son amante de coeur qui lui avait parfois servi d'étrange famille de subsitution... Mais elle n'en demeurait pas moins puissante face aux menaces qui le guettaient.

Lady Dacey approuva son sentiment, décrivant le Nord comme aussi sauvage que les Nordiens, et Robb ne put que hocher la tête en signe de confirmation. Au cours de ce banquet pour le moins mouvementé qui avait eu lieu la veille au soir, il avait pu constater de ses yeux à quel point les Nordiens représentaient un peuple à part au sein des Sept Couronnes, avec leur culture et leur personnalité bien propre. Le Jeune Loup comprenait maintenant un peu mieux pourquoi tant d'entre eux nourrissaient des doutes sur ses futures capacités à les diriger correctement quand son heure serait venue.

Il remercia l'Ourse protectrice d'avoir été présente au banquet. Sans doute avait-elle des responsabilités chez elle, et le trajet était long depuis l'Ile aux Ours, mais elle avait répondu présent pour le banquet. Qu'importe les véritables raisons qui avaient pu la pousser à faire la route, sa présence avait été un soutien pour le Jeune Loup, qui avait pu apercevoir un visage familier dans la foule des bannerets qui le jaugeaient, le jugeaient.

C'était à ce moment qu'il avait remarqué l'étrange mèche de cheveux sur le sol du Bois Sacré, et qu'il s'était penché pour la ramasser. Cependant le mystère ne dura pas bien longtemps, et c'est Lady Dacey qui le dissipa, évoquant une petite oursonne du nom de Maeve. Robb afficha une seconde de surprise avant de comprendres les réelles implications de cette phrase, et de sourire. Ainsi la guerrière de l'Ile aux Ours avait eu une petite fille durant ces trois ans qui avait suivi leur première rencontre.

Avec toute la délicatesse du monde, il déposa la mèche de cheveux dans la main tendue de la jeune femme avant de lui adresser un autre sourire, manifestement heureux de façon de sincère pour la Mormont:

-Je l'ignorais. Toutes mes félicitations, lady Dacey, et tous mes voeux de bonheur pour vous et Maeve.

Il se réjouissait sincèrement pour elle de son bonheur. Ce bonheur crevait les yeux, il suffisait de voir le regard qu'elle posait pour ce petit témoignage de la présence de sa fille, ou d'écouter avec quelle voix elle prononçait son prénom. Il semblait que la maternité révélait chez Dacey tout ce qu'il y avait de plus doux et de plus protecteur, et c'était un beau spectacle  pour le Jeune Loup.

-J'espère avoir un jour l'occasion de rencontrer votre petite ourse en personne. Je suis sûre qu'elle sera aussi brave que sa mère.

Robb, au delà des débuts parfois difficiles de sa relation avec Dacey, admirait sincèrement la jeune femme, qu'il trouvait impressionnante de force. La sensation qui l'avait saisi alors qu'il n'avait que douze ans était toujours d'une certaine façon toujours présente en lui.

-Vous devez être impatiente de rentrer chez vous la retrouver.



© Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Jeu 14 Sep - 12:58




An 299, Lune 1, semaine 2

Les évènements de la vie avaient fait évoluer Dacey, petite, elle rêvait de vivre auprès d'un homme, de lui donner des enfants, son passe-temps favori était la danse et personne n'aurait pu réussir à lui faire porter un pantalon, mais à l'aube de ses six ans, lorsqu'elle vue de ses yeux les impacts d'un raid, tout changea dans son esprit. Ses rêves s'éclatèrent pour ne devenir qu'un espoir lointain. Là, elle abandonna la danse pour l'art du combat, associant robe et pantalon. Se destinant à la survie de son peuple, des gens qu'elle aime, non à l'idée de vivre l'amour et fonder une famille, mais si une part d'elle, bien camoufler, cherchait encore l'homme unique et pour briser se rêve là, il fallut qu'elle rencontre la deuxième épouse de Jorah. Son cousin sacrifia tout pour elle, emmenant l'Île-aux oursdans la misère. Il en était fini des rêves, devenant l'héritière, Dacey ne vivait que pour l'île, le rôle de mère appartenait déjà à Alysane et sans aucun doute, elle se disait que les enfants de celle-ci seraient la prochaine lignée de seigneurs de l'île après sa mort à elle, mais encore une fois le destin frappa. Un voyage dans le sud, une rencontre à la fin de celui-ci et quelques mois plus tard, dans la demeure en rondin de bois venait au monde Maeve. Jamais, elle n'aurait pu imaginer ressentir cela, cet élan d'amour qui pouvait nous figer sur place. Elle était la réponse à toutes ses attentes, sa petite héritière, la seule enfant qu'elle aurait dans son esprit, mais encore une fois, personne ne pouvait savoir ce qui se passerait demain. En tout cas, même s'il n'était pas dans son projet d'évoquer sa boucle d'or. Sa petite mèche de cheveux que Robb vint à réparer et ramasser lança le sujet. L'héritier d'Eddard Stark lui rendit la mèche avec délicatesse, tandis que l'ourse protectrice montrait un côté plus doux de sa personnalité.

-Je l'ignorais. Toutes mes félicitations, lady Dacey, et tous mes voeux de bonheur pour vous et Maeve.

Hochant la tête pour le remercier, ces félicitations lui allait droit au coeur. Il n'y avait pas plus beau cadeau au monde que d'être mère. Resserrant la main où se tenait la mèche, elle la rangea finalement dans sa poche en vérifiant bien cette fois-ci qu'elle n'était pas tombée au sol. 

-J'espère avoir un jour l'occasion de rencontrer votre petite ourse en personne. Je suis sûre qu'elle sera aussi brave que sa mère.

Il avait été décidé de ne pas l'emmener pour le banquet dû à son jeune âge et un peu à son imprévisibilité, elle n'était pas le genre d'enfant à rester en place, mais surtout à foncer tête baissée dans les problèmes à l'image de sa tante Jorelle. 

- Si un jour vos pas vous mène à l'île-aux-ours, avant qu'elle soit assez grande pour venir à Winterfell.

Bien sûr, Maeve viendrait bien un jour à venir à Winterfell, mais dans son esprit, cela ne se produirait pas de suite. Pour le coup, elle n'avait pas réagi au compliment, pas forcément à l'aise face à ce genre de comportement. Oui, elle préférait une bonne tape dans le dos à la valeur des mots. Robb la trouvait brave en même pas deux rencontres, cela lui était étrange. Fort, heureusement, il vint très vite à ajouter :

-Vous devez être impatiente de rentrer chez vous la retrouver.

Relevant les yeux vers le fils de son suzerain, il imaginait même pas à tel point, elle préférait être auprès d'elle qu'ici, mais cela serait bien égoïste, surtout en sachant ce que Robb avait vécu, séparée des siens. Imaginer la souffrance de Catelyn lui avait apparu claire qu'une fois, elle-même devenu mère.

- Oui.

Ses pensées se tournèrent vers son enfant, un sourire s'installa sur son visage. Sa petite Maeve. Aspirant un grand coup, elle ajouta : 

- Maeve est une enfant sauvage, qui n'hésitera pas à faire comprendre quand elle n'est pas d'accord et pourtant, il apparaît déjà clairement qu'elle aime aider les autres. Une véritable enfant de l'ile-aux-ours.

Là-dessus, son regard se posa sur l'étendue d'eau qui se tenait auprès de Barral du bois sacré de Winterfell. Un enfant de l'île-aux-ours, comme Robb aurait dû être un enfant de Winterfell. Finalement, de but en blanc, elle demanda : 

- Savez-vous quand le dragon vous laissera venir vivre, pour des bons, à Winterfell ?



made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Dim 17 Sep - 20:26


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



Robb souriait avec encore un peu plus de chaleur, un peu plus de sincérité, depuis qu'il avait appris la nouvelle situation de mère de Lady Dacey. Peut-être cela expliquait que leurs retrouvailles trois ans après se fassent sur une note plus douce, plus apaisée que leur première rencontre. Certes, L'héritière de l'Ile aux Ours avait eu l'occasion de le connaître et de savoir que si le Jeune Loup avait encore des preuves à faire auprès des bannerets du Nord, il ne représentait pas pour son fief un danger immédiat. Entre-temps, un grand bonheur était arrivé dans sa vie, et Robb ne pouvait que se sentir également heureux pour elle.

Cette dernière hocha la tête en remerciement, et lui indiqua qu'il rencontrerait sa petite fille tôt ou tard, à l'Ile aux Ours si l'occasion s'en présentait, ou bien à Winterfell quand l'oursonne aurait un peu grandi. Il avait beaucoup entendu parler du fief des Mormont, et espérait bien pouvoir un jour poser les yeux sur cette île pour laquelle les guerrières Mormont étaient prêtes à donner leur vie. Et puis de toute façon, en tant que futur suzerain du Nord, Robb se sentirait mal à l'aise de gouverner une terre qu'il ne connaît, tout comme il se sentait en difficulté d'en être l'héritier sans faire complètement partie de cet endroit.

-J'espère être un jour accueilli sur l'Ile-aux-Ours. Je n'ai sans doute jamais rien vu de tel.

Lady Dacey, le jour de leur rencontre à Port-Réal, s'était étonnée de la présence des murailles de la capitale sans qu'elles soient pour autant exploitées correctement, évoquant la possibilité de telles défenses sur son île, et de son lieu de vie de manière plus générale. Un jour il viendrait sur l'Ile-aux-Ours, il l'espérait sincèrement.

Il écoutait la Dame évoquer sa fille, et il observait le doux sourire qui flottait sur ses lèvres à ces mots. La petite Maeve deviendrait à n'en pas douter une véritable Ourse, comme sa mère, sa grand-mère et ses tantes.

Lady Dacey relança alors l'échange dans sa direction, lui demandant des nouvelles de la fin de son service auprès des Dragons. Robb ne put que garder le silence durant quelques secondes avant de secouer doucement la tête, aussi bien en signe de dénégation que d'impuissance.

-Je n'ai malheureusement aucune bonne nouvelle à vous communiquer à ce sujet, ma Lady. Je sais très peu sur les intentions des Targaryen et du Conseil Restreint. Je pense que je ne serai libéré de mes obligations à la capitale que lorsque que j'atteindrai mes seize ans et donc à ma majorité. Je serai donc libre de rentrer chez moi et de me marier.

Il n'avait pas encore évoqué la question de son futur mariage avec Lady Dacey, et il ignorait ce qu'elle pouvait bien en penser. Lady Wynafryd connaissait les Dames Mormont, il le savait, cependant connaître une personne et envisager une alliance étaient deux choses bien distinctes, et il savait Dacey bien trop préoccupée par le futur du Nord pour laisser de potentiels sentiments personnels intérférer avec ce qui comptait vraiment. Quand à lui, il savait que cela avait été la bonne décision à prendre. Car personne mieux que la Sirène à sa connaissance ne ferait une aussi digne Lady Stark.



©️ Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Ven 29 Sep - 12:37




An 299, Lune 1, semaine 2

La venue de Robb sur l'Île-aux-ours se retrouvait à être une idée encore plus lointaine que son retour dans le Nord. Des projets ? Il semblait en avoir, mais rien ne pas laisser oublier qu'il était toujours l'otage des Targaryen, il l'avait renvoyé vers les siens, mais que durant un laps de temps et sans oublier l'escorte qui l'accompagnait. Le frère du Roi avait fait mauvaise impression à Dacey, son discours qui se voulait tourné vers la paix, ne lui montrait qu'un signe de trahison envers le sang de son sang. Oui, elle n'avait pas confiance en lui, il était le parfait exemple des Sudistesfourbes, jouant à des jeux politiques, que l'héritière de Maege Mormont, serait bien incapable d'envisager, tellement ça s'éloignait de sa façon de faire. En imaginant que Robb avait évolué dans ce monde avait en premier poussé Dacey à se méfier de lui aussi lors de leur première rencontre, mais il était encore jeune et surtout capable de faire ses preuves. Elle n'avait aucun doute là-dessus, mais il fallait pour cela qu'il soit libéré par les Targaryen, qu'il vive à Winterfell comme le fils d'Eddard Stark. Pour le coup avec franchise, elle vint à lui poser directement la question, à savoir s'il savait quand il pourra revenir sur ses terres natales en homme libre.

-Je n'ai malheureusement aucune bonne nouvelle à vous communiquer à ce sujet, ma Lady. Je sais très peu sur les intentions des Targaryen et du Conseil Restreint. Je pense que je ne serai libéré de mes obligations à la capitale que lorsque que j'atteindrai mes seize ans et donc à ma majorité. Je serai donc libre de rentrer chez moi et de me marier.

Cela paraissait clair qu'il n'avait aucun pouvoir sur cette situation. Dacey savait ce qu'était se battre pour survivre, mais pas de s'imaginer ne pas pouvoir le faire pour atteindre la liberté. En tout cas, s'il disait vrai, il ne lui faudrait plus attendre longtemps si le Roi viendrait vraiment à le laisser partir à son seizième anniversaire. Par contre à la mention d'être libre de rentrer chez lui, et de marier lui fit arquer un sourcil. C'était bien étonnant comme tournure de phrase. Tournant le visage vers lui, elle annonça d'une voix qui pouvait paraître tranchante :

- Il est facile pour un homme de voir le mariage comme une liberté, pour une femme s'est loin d'être le cas. 

Ses rêves de mariage se trouvaient très loin derrière elle, surtout depuis qu'elle avait vu de ses yeux ce que cela pouvait donner avec Jorah et sa deuxième épouse. Daceyétait bien décidée de ne jamais s'unir à un homme, à présent, elle ne perdrait pas la liberté qui était sienne et à l'image des sauvageons, se disait qu'aimer ne voulait pas dire devoir se marier. C'était ainsi qu'avait vécu sa mère et elle comptait faire de même. Puis finalement, elle avoua en levant les yeux au ciel :

- Tout dépend du caractère de la femme, c'est certain.

Oui, pour certaines femmes, son bonheur était de trouver un époux et avoir des enfants et si cela les rendait heureuses qui était-elle pour les juger. Chacun obtenait sa liberté comme il le souhaitait, tant que ça n'interférait pas avec la protection des siens, Dacey s'en faisait peu. Elle ne trouvait pas cela mal que Robb souhaite se marier, il était l'héritier de sa maison et se devait d'en fournir un, puis, elle connaissait la future femme de celui-ci, bien mieux qu'elle le connaissait lui. Wyna était l'une de ses amis et l'avait prévenu par corbeau quelques semaines plus tôt. Dacey s'était retrouvée heureuse pour eux. De plus, par ce biais, Robb s'assurait le soutient des maisons les plus réticentes, même si les Mormont voyaient les mariages autrement.

- Par chance, vous allez vous marier à une Nordienne, si des maisons vont pousseront à faire vos preuves, avoir Wynafryd près de vous, vous permettra de vous imposer davantage. La politique des mariages...moi j'estime qu'un homme droit prouver son honneur par ses propres actions, mais si ce mariage peut vous aider et que mon amie en est heureuse, je vous souhaite le meilleur.





made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Dim 1 Oct - 11:27


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



C'était la première fois depuis son arrivée dans le Nord que Robb évoquait son futur mariage, à l'exception certes notable de son échange de la veille avec Dame sa mère. Il supposait que c'était chose connue au sein de la noblesse Nordienne qu'un Stark et une Manderly s'uniraient bientôt, surtout quand cela impliquait ce louveteau dont tant de gens pouvaient douter.
Mais le Jeune Loup ne s'était pas attendu à la réponse presque cinglante de l'Ourse, et il demeura silencieux l'espace d'une seconde. Pourtant, connaissant Lady Dacey, et étant conscient des enjeux du mariage pour les femmes de la noblesse, et il n'aurait pas du se trouver ainsi pris de cours, car l'héritière de l'Ile aux Ours était dans le vrai.

Pourtant Robb ne faisait pas partie de ces hommes inconscients de ce qui pouvaient se passer pour l'autre moitié du mariage. Il savait que la noblesse était un jeu cruel, et ce plus particulièrement pour les femmes. Il n'ignorait pas non plus que pour sceller cette alliance, Wynafryd Manderly avait du renoncer à Blancport, qui lui serait sans doute revenu de plein droit après son grand-père et son père.  Certes, elle deviendrait Dame de Winterfell et future suzeraine du Nord, mais l'alliance n'était pas si parfaitement bénéfique pour elle qu'on aurait pu le penser.

Après une seconde de silence, Robb hocha doucement la tête, reconnaissant sans difficulté que Lady Dacey disait vrai. Il garda cependant le silence pour la laisser développer sa pensée, alors qu'elle nuançait son avis. Bien sûr que cela dépendait des femmes. Lui-même n'imaginait pas les Dames Mormont mariées dans une perspective d'alliance, abandonnant leur nom pour servir une autre maison, loin de l'Ile aux Ours. Même Lyra, la plus douce des Ourses dont il avait fait la connaissance lors du banquet, était fière de son nom et ne semblait pas encline à renoncer si facilement à sa liberté. Lui-même avait toujours été dévoué à un nom et à une famille qu'il n'avait pourtant jamais rencontré, il serait donc bien le dernier à reprocher un tel comportement.

-Il est vrai que le mariage n'est pas une bénédiction pour toutes les femmes nobles, vous avez raison.

Combien de femmes se retrouvaient mariées de force à un rustre qui n'avaient que faire de leur épouse? Combien de ces mariages finissaient malheureux? Ses propres parents auraient pu finir très malheureux, rencontrés le seul jour de leurs noces puis séparés par de nombreuses atrocités. Pourtant, ils étaient parvenus à se reconstruire ensemble, et à contruire un mariage comme peu pouvaient s'en targuer, fort et solide. Mais si le Jeune Loup avait souvent pris pour exemple cette force et espérer finir comme ses parents, il n'en avait pas moins conscience que ce n'était nullement la majorité des cas.

C'est alors que la jeune femme évoqua le nom de Wynafryd, ce qui assura à Robb qu'elle était effectivement au courant de cette alliance qui se profilait. Les Mormont n'étaient certes pas connues pour leur goût des mariages arrangés, mais l'Ourse ne semblait pas pour autant totalement condamner le choix qui avait été fait entre Stark et Manderly.

-Les Manderly sont une famille forte qui ont accepté de me témoigner de leur soutien. Lady Wynafryd est une femme incroyable, je suis conscient de ma chance.

Il ne parlait de chance comme hasard, mais plutôt de l'opportunité qui lui avait été offerte, à lui qui avait toujours penser devoir épouser une dame inconnue pour le bien de sa maison. D'un geste machinal, il remit d'ailleurs en place sa cape sur ses épaules, cette cape qui lui avait été offerte par sa fiancée et qu'il arborait maintenant dans le Nord. Le Jeune Loup leva un instant les yeux vers l'immense ramage de l'arbre-coeur alors qu'il songeait à la future lady Stark restée à Port-Réal. Il reporta néanmoins rapidement son attention sur la dame de l'Ile aux Ours.

-Vous avez raison, il faut prouver soi-même sa valeur. Je vois ce genre de mariage comme une autre façon de se dévouer à sa famille, même si ce n'est pas la seule.

Jamais il ne remettrait en cause celles et ceux qui choisissaient de faire passer en premier leur bonheur en ces termes, tant cela pouvait être important. Lui se trouvant au final très bien loti, était mal placer pour juger les réactions des êtres humains face à de tels dilemmes.

-Il est vrai que votre famille fonctionne différemment. Cela signifie-t-il que la petite Maeve est destinée à prendre votre suite, un jour que j'espère lointain?

Robb posait la question en toute sincérité. Il savait que les Ourses avaient repris la main sur l'Ile après la fuite de Ser Jorah, et avaient redressé avec brio leur maison. Cela signifiait-il que le droit d'aînesse primait maintenant sur toute considération masculine? Pas qu'il le remette en cause véritablement lui-même, ne nourrissant nullement l'opposition viscérale de certains hommes à voir des femmes régner.



©️ Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Dim 8 Oct - 17:50




An 299, Lune 1, semaine 2

Dacey était en accord avec Robb, Wynafryd était une femme incroyable, une femme qui aura été à la hauteur de sa tâche. Le fait, qu'elle abandonne son statut d'héritière lui avait d'abord paru étrange, mais il y avait toujours Wylla, puis c'était le jeu des familles de nobles, s'allier par le mariage. De toute manière, elle ne souhaitait que le bonheur de son amie et il fallait l'avouer, Robb et Wyna faisaient un joli couple, tous deux attachés au Nord ainsi qu'au sud, même si ce dernier point était loin de ravir l'ourse protectrice. Dacey ne pouvait pas faire autrement que de craindre tout ce qui venait de ses régions lointaines, car c'était ainsi qu'elle avait été élevé, à toujours se méfier de ce qui n'était pas rattacher au Nord, même son voyage dans le sud ne l'avait pas fait changer d'avis, certes elle avait rencontré de bonne famille, mais d'autres ressemblaient bien à ce qu'elle avait toujours pensé des Sudistes. La puissance avant la solidarité, le prestige avant la famille, des concepts tellement lointains de toutes ses valeurs. D'ailleurs, elle n'avait pu s'empêcher de dire à Robb ce qu'elle pensait par rapport au mariage, que pour elle, ce n'était pas cela qui aidait un homme à faire ses preuves.

-Vous avez raison, il faut prouver soi-même sa valeur. Je vois ce genre de mariage comme une autre façon de se dévouer à sa famille, même si ce n'est pas la seule.

Se dévouer à sa famille ! C'est vrai, cela pouvait être vu ainsi, car c'était ainsi que deux familles pouvaient se lier et s'imposer, mais Dacey ne pensait pas ainsi. Déjà, elle n'envisageait pas de se marier, ne voulant pas se retrouver piéger comme Jorah, et en pire, car elle était femme, puis surtout elle se méfiait de ce que l'amour pour un homme pouvait faire. Oui d'une certaine façon, en voyant ce que la Tour avait provoqué sur ces terres, l'ourse craignait de se voir détruire les siens pour une histoire de coeur. Non, jamais, elle ne laisserait cela se passer, sa famille, sa terre, devaient toujours passer en premier.

-Il est vrai que votre famille fonctionne différemment. Cela signifie-t-il que la petite Maeve est destinée à prendre votre suite, un jour que j'espère lointain?

Bien sûr qu'en vue de ses mots, il ne pensait pas à mal, mais sa question eut le don de lui faire bouillir son sang, comme s'il osait dire que Maeve ne devrait pas être son héritière, en tout cas, c'est ce que le terme fonctionner différemment et signifier lui fit penser. Telle une véritable ourse, Dacey pouvait se montrer très protectrice surtout envers ses petits, mais elle réussit à répondre d'un ton calme :

- Si Maeve se voit un jour devenir seigneur de l'île-aux-ours, c'est quelle en est la digne héritière comme vous l'êtes de Winterfell. 

Oui, elle était autant dans ses droits que Robb, vu que la petite portait le nom Mormont. Puis d'un coup, elle vint à se demander ce qu'il savait réellement de ce qui s'était passé sur l'île-aux-ours. Pouvait-il penser que sa mère s'était imposé seigneur ? Si elle avait pris la suite, c'était que son cousin n'avait pas eu d'enfant et surtout que lui-même avait perdu tout droit d'être le maître de l'ile-aux-ours après les avoir déshonorés par ses actions.

- Ma mère est devenue seigneur, car elle était l'héritière de mon cousin et en absence de fils, je suis la sienne. La branche principale des Mormont sera de ma lignée et si je n'ai pas de fils, oui Maeve sera destinée à prendre ma suite et cela n'est pas une particularité des Mormont mais bien la loi d'héritage du Nord. Il faut croire que les valeurs des premiers hommes ont réussi à survivre à la pression Andal qui valorise les hommes, même des branches secondaires. 

Oui, dans le Nord, comme dans l'Ouest, si le seigneur n'avait que des filles, elle devenait son héritière même si elle avait des oncles et des cousins. Alysane avait bien un fils, petit Joer, mais c'étaient les enfants de Dacey qui comptait dans la lignée de succession. Finalement, elle souffla un grand coup, ils étaient tous fiers d'être des enfants des premiers hommes, mais pourtant, l'idée de bâtardises, de mariages politiques, d'héritages à favoriser le fils avant la fille venait des idéaux des Andals. 

- Le Nord est différent des autres régions, mais il ne faut pas croire que nous sommes à l'image de nos ancêtres, cela je l'ai compris des sauvageons. Ils sont isolés, comme l'île-aux-ours. Nous avons pu évolués davantage qu'eux, mais pas autant que les continentaux, voilà d'où tient la différence de ma maison et pourquoi certaines maisons du Nord viennent à nous voir comme des sauvages.


made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Mar 10 Oct - 20:14


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



Face à la question -posée en toute innocence- de Robb, la réponse de Dacey ne se fit pas attendre. Robb n'avait effectivement mit aucune mauvaise intention dans cette question. Il savait que la situation sur l'Ile aux Ours avait été quelque peu compliquée par la trahison de Jorah Mormont, et il n'était pas certain d'être au clair avec la ligne de succession. Etant la première enfant de l'héritière, Maeve était héritière à son tour, bien sûr. La question portait plus sur la possibilité d'un garçon naissant parmi les soeurs de l'Ourse (Robb étant ignorant que ces dernières avaient déjà eu des enfants) et de la façon dont l'ordre serait envisagé dans cette possibilité.
Même si Dacey lui répondit très calmement, le Jeune Loup crut sentir qu'il avait touché sans le vouloir un point sensible quand elle fit l'analogie avec sa propre situation.Ne voulant certainement pas laisser la moindre ambiguïté, il répondit en toute sincérité.

-Je ne voulais nullement remettre en cause la légitimité de votre fille ma Lady, je vous demande pardon si j'ai pu le laisser penser.

L'aînée des Ourses ressentit le besoin de s'expliquer plus avant sur les circonstances dans laquelles sa mère était devenue Dame de l'Ile aux Ours, racontant notamment que les membres de la lignée principales l'emportaient toujours en termes de succession, même en présence d'hommes dans d'autres branches. Robb parvint à garder globalement le contrôle de son expression, cependant une seconde de confusion et de gêne passa au fond de ses yeux, alors qu'il se rendait compte qu'il ignorait cela. Bien sûr, il savait qu'il ne pouvait pas déjà tout connaître du Nord sans jamais y avoir vécu, mais se rendre qu'il n'avait vu cette information -pourtant capitale!- dans une aucune de ses lectures, dans aucune des leçons qu'il avait pu recevoir le décontenança pendant quelques secondes. Jamais il n'aurait posé cette question s'il avait eu connaissance de cette tradition car la légitimité pleine et entière de Maeve lui aurait naturellement sauté au visage. Elle n'hériterait pas de l'Ile aux Ours en l'absence d'autre héritier mâle dans sa famille. Elle en hériterait car tel était le don et le fardeau qu'elle avait reçu, de plein droit, à sa naissance.
Le Jeune Loup préféra ne rien répondre, se contentant d'hocher la tête en signe de compréhension une fois la confusion passée pour ne pas aggraver le ressenti de lady Dacey.

L'ourse évoquait les sauvageons. Nul doute que de part la position de l'Ile aux Ours, elle devait bien mieux connaître les peuples d'au delà du Mur que les Sudiers, ou même que la plupart des Nordiens d'ailleurs. Le Nord était après tout une contrée immense, et la distance séparant Moat Cailin ou Griseaux du Mur est aussi grande que celle entre le Sud et le Nord.

-Vous semblez bien connaître les sauvageons.

Cela était un constat, et nullement une condamnation en aucune façon. Qui était-il de toute façon pour juger un peuple sans roi sous la menace duquel il n'avait jamais vécu? Il serait bien présomptueux de penser le comprendre, et quand bien même il comprenait que l'un des principaux offices de la Garde de Nuit était de protéger le sud du mur des sauvageons, il voulait bien croire que les choses étaient infiniment plus compliquées que ce qu'elles pouvaient sembler au sudier tel qu'il avait éduqué. Encore un sujet sur lequel il aurait bien besoin de l'enseignement de la vie nordienne qui lui avait manqué.

-Je suis malheureusement bien ignorant sur le sujet. Peut-être que mon voyage jusqu'au Mur me permettra d'en savoir un peu plus.

Il parlait sans aucune conviction, seulement avec la volonté de comprendre. Un jour, peut-être, comprendrait-il. Un jour peut-être, serait-il à la hauteur de ce qui était attendu de lui.



©️ Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
L'Ourse protectrice
avatar
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris

Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 851
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Dim 29 Oct - 12:45




An 299, Lune 1, semaine 2

Il paraissait évident que Robb ne pouvait pas tout savoir, mais il était important qu'il sache la règle de succession dans le Nord, différente de celle du sud où il avait grandi. Dacey avait essayé de lui expliquer avec calme, tout en sachant qu'elle avait dû se faire raison pour ne pas lui monter sur ses grands chevaux quand il avait parlé de l'héritage de Maeve. Mais au final, ce n'était qu'un quiproquo, elle le comprit dans son regard. Pourquoi les mestres du sud ne lui avaient pas enseigné ? Ce qui apparaissait clairement, c'est que Robb avait encore beaucoup à apprendre sur la terre qui devra un jour gouverner, mais chacun naissait ignorant et se voyait inculquer la vie au fur à mesure. Dacey ne doutait pas qu'en apprenant cela, le fils de Ned vienne sûrement à approfondir ses connaissances sur ce sujet. Finalement, Dacey vint à comparer sa maison à ceux du peuple libre, comme son père se nommait. Les habitudes des Mormont se retrouvaient liées à ce peuple, tout comme aux Nordiens. L'isolement en était la raison d'après ces conclusions et elle était certaine d'avoir raison à ce sujet.

-Vous semblez bien connaître les sauvageons.

Ce fut à son tour d'avoir un regard surpris. Connaître les sauvageons ? Malheureusement, elle ne pouvait dire cela, son père était un ancien chef sauvageon Moisrois qui avait fui par la grève glacée pour rejoindre l'ile-aux-ours et s'y était installé tel un ermite sur un bout de l'île non occupée. Bien sûr, il avait raconté toutes les légendes à ses filles, comme sa propre religion, priant un dieu des glaces et de la neige qu'il craignait. Mais voilà, il y avait différents clans et chacun avait sa propre identité, il était donc difficile de bien connaître les sauvageons en globalité, puis elle ne pouvait certainement lui parler de son père, le plus grand secret des Mormont.

-Je suis malheureusement bien ignorant sur le sujet. Peut-être que mon voyage jusqu'au Mur me permettra d'en savoir un peu plus.

Il était certains que les patrouilleurs de la garde de nuit pourraient lui révéler bien des choses, mais pourrait-il les croire ? Tant de choses se passaient de l'autre côté des murs, des choses qu'elle-même aimerait découvrir de ses yeux, car cela faisait partie de ses racines. Finalement, à partir de sa propre histoire, elle annonça : 

- Je pense qu'il est facile de les haïr...je l'ai moi-même fait, les combattants pour la préservation de mon île.

Oui, malgré son père et sachant qui il étaient, elle avait déjà tué des sauvageons venus faire un raid sur l'ile, car ils étaient ceux qui attaquaient et elle se devait de protéger son île. Dacey avait combattu les siens, ne les voyant à cette époque pas ainsi, mais comme l'ennemi qui venait troubler la paix de l'ile aux ours. Oui, la première chose qu'elle avait apprise d'eux fut leur façon de combattre pour pouvoir mieux les contrer. Croisant les yeux de Robb, elle ajouta :

- Après la naissance de Maeve, je me suis posé cette question, qu'est-ce que je ferais pour la survie des miens ? Les sauvageons ne font que survive sur une terre hostile et ne cherche qu'à obtenir une vie meilleure. Si on y pense, ils sont plus proches de nous que les Sudistes, mais nous luttons les uns contre les autres depuis si longtemps qu'il est surement impossible que les choses évoluent dans un autre sens. La nature de l'homme choisira la facilité, mieux vaut nous combattre que de chercher la paix et nous comprendre. 

Il était rare de la voir parler ainsi sur les sauvageons, c'était encore un avis qui germait dans son esprit, Daceygrandissait et commençait à se faire ses propres opinions sur ce qui l'entourait et s'il elle avait encore horreur des fer-nés pour ce qu'il avait fait à Lyra, elle ne voyait plus le peuple libre comme ses ennemis, mais comme la partie de sa famille qu'elle ne connaissait pas encore. 

- J'espère que vous apprécierez votre voyage jusqu'au mur et si vous le voulez bien, j'aimerais que vous saluer mon oncle pour moi... Observant autour d'elle. Votre famille doit sûrement avoir hâte de vous retrouver, je ne vais pas vous retenir plus longtemps.



made by MISS AMAZING.


I realised you never left this moment you planned ahead. That I would see your faithfulness in all of the green. Faith is rising up like ivy reaching for the light hope is stirring deep inside me. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 897
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    Lun 30 Oct - 14:25


D'UN BOIS SACRE A L'AUTRE



Son éducation était incomplète, la chose n'était pas nouvelle. Il savait également que cela l'exposerait sans doute à commettre des faux pas face à la noblesse nordienne, bien plus au fait que lui de ce genre de choses. Mais il n'avait certainement pas souhaité commettre des insinuations blessantes par ce fait auprès de Lady Dacey. Cependant, il avait maintenant une meilleure conscience de ce qui pouvait lui manquer, et le Jeune Loup savait maintenant qu'il pourrait utiliser le temps qu'il lui resterait à la capitale à bon escient.

La conversation dériva ensuite sur la question des sauvageons, enjeu que la Dame de l'Ile-aux-Ours connaissait bien sûr infiniment mieux que lui. Après tout, elle vivait sur une île qui vivait sous la menace constante des raids sauvageons et comprenait ce que signifiait se battre pour sa vie. Pourtant, elle acceptait de ne pas céder à ce qu'elle considérait comme plus facile -la haine-, comprenant que les sauvageons ne faisaient que vouloir survivre par tous les moyens, face à une terre qui leur était hostile. Leur seul péché était d'être né du mauvais côté du Mur, après tout.

Le Jeune Loup écoutait donc l'Ourse en silence, conscient qu'il avait sans doute fallu du temps à cette dernière pour en arriver à une telle réflexion, elle qui avait combattu les sauvageons sa vie durant ou presque. C'était aux yeux du Nordien une certaine preuve de sagesse que de chercher à comprendre son ennemi. Cela n'en fait peut-être pas moins d'eux ses ennemis, en cela elle avait raison, mais c'était un premier pas. A quoi Robb serait-il prêt pour protéger les siens? A tout, sans doute, et ce d'autant plus qu'il était enfin de retour, même temporairement, chez lui. Devrait-il se sacrifier, partir en guerre, retourner Westeros et Essos, rien ne pourrait l'empêcher de protéger sa famille. Comment pourrait-il reprocher à d'autres ce dévouement?

-Je veux bien croire que cela soit plus complexe qu'il n'y paraisse. Après tout, si mes souvenirs ne me font pas défaut, le seul crime des sauvageons est de s'être trouvé du mauvais côté quand Bran le Bâtisseur a construit le Mur.

Bien sûr, cela n'effaçait nullement les siècles de raids sur l'Ile-aux-Ours ou sur le Don, et peut-être la paix entre ces deux peuples pourtant si semblables, comme le soulignait avec justesse Lady Dacey, ne serait jamais véritablement possible. Il espérait pouvoir en comprendre plus avec ce voyage au Mur.

L'entrevue entre l'Ourse et le Loup touchait à sa fin, et Robb inclina la tête en signe d'approbation quand Dacey lui demanda de transmettre ses salutations au Lord Commandant Jeor, son oncle.

-Vos salutations seront transmises en bonne et dûe forme, ma Dame.

L'héritière de l'Ile-aux-Ours lui montrait toujours de la franchise et de l'exigeance morale. Il n'était pas toujours facile pour Robb de répondre à ces exigeances, cependant se confonter ainsi à l'Ourse était toujours riche en enseignements. En cela, il appréciait beaucoup Dacey Mormont.

-Vous avez raison, ma Dame. Je vous remercie pour cette entrevue, et vous souhaite un bon retour sur l'Ile-aux-Ours auprès de votre fille.

Il appréciait sincèrement l'effort que cela avait du représenter pour elle de se rendre à Winterfell en laissant la petite Maeve loin d'elle. Il espérait pouvoir le lui rendre, un jour ou l'autre.
Le Jeune Loup inclina légèrement la tête en direction de la jeune femme en signe de respect, et après avoir levé les yeux quelques secondes vers l'arbre coeur qui se tenait toujours devant eux, immense et majestueux, tourna les talons pour quitter le bois sacré.



©️ Feniix



Wolf of the North
We were the kings and queens of Winter, the moon was our crown.


Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: D'un bois sacré à un autre. Feat Robb    

Revenir en haut Aller en bas
 
D'un bois sacré à un autre. Feat Robb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle femme en cache une autre feat Summer et Nic [HOT]
» À la découverte de l'autre [Feat. Tobias Spilsbury]
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: