RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, l'Ouest et les IDF ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 8 Juil - 12:25

Maege Mormont était imptiente. Elle avait fait le voyage jusqu’à Winterfell. Elle avait dû laisser sa fille Alysanne sur l’île aux ours. Ne pas y trouver de Mormont pour veiller sur les siens, sur ceux qui vivaient sur SON île état inconcevable. De tout temps, on trouvait toujours un Momrmont pour veiller sur ces terres. Et cette fois, c’était sa petite Aly qu’elle avait choisi. Elle avait une entière confiance en sa fille, comme en chacune d’entre elle e toute façon. Mais l’idée de la savoir loin d’elle et sans pouvoir lui prêter main forte en cas de besoin avait rendu ce voyage bien difficile.

Mais Maege avait pris sur elle. Elle avait à faire à Winterfell. L’héritier des Stark revenait auprès des siens. Certes pour peu e temps, mais la mère des ours ne voulait manquer cela pour rien au monde. Il était temps pour elle de jauger de l’avenir du Nord. Un jour, le plus tard possible, Eddard Stark rejoindra ses frères et les siens emportés par les Anciens Dieux Il retrouvera sûrement sa jeune sœur, que les anciens dieux la protègent. Alors pour s’assurer de la valeur de celui qui devrait un jour gouverner le Nord tout entier, Maege Mormont, la guerrière, allait se faire diplomate. Cela était loin d’être son fort mais elle commençait à prendre le coup de patte. Il fallait dire qu’elle avait dû aller négocier le retour de sa fille Lyra auprès des Stark, il n’y a pas si longtemps que cela. Et elle avait bien réussi son coup puisque sa fille le lui avait été rendue et vivante. Elle ne sait ce qu’elle aurait fait subir aux Fer-né si Lyra était revenue morte. Elle serait sans doute partie en guerre laissant les terres Mormont à Dacey et ses cadettes. Mais elle n’avait pas eu besoin d’en arriver là. Lyra était en vie, elle était belle et Maege en était ravie.

Lady Mormont traversa les couloirs de Witerfell d’un pas lent et discret. Tel un chasseur, elle s’approchait du lieu de rendez-vous. Plus tard dans la soirée, un grand banquet aurait lieu en l’honneur du ils revenu. Mais pour l’heure, Maege mormont avait provoqué une entrevue en tête à tête avec l’héritier Stark. L’ourse avait envie de croire que le louveteau était toujours un enfant du Nord. C’était à lui de le lui démontrer. Et selon ce qui en ressortirait, Maege se montrerait un des meilleurs soutiens de Robb face aux regards inquisiteurs des autres nordiens ou l’un d’eux. Elle bifurqua au coin d’un couloir et passa une porte qui menait dans un petit corridor. De là, elle s’engouffra dans une pièce sombre. Elle s’approcha de la fenêtre et attendit patiemment que le louveteau daigne la rejoindre. La porte grinça doucement au bout de quelques minutes et l’Ourse se retourna vivement pour faire face au fils de Eddar Stark. Ses yeux le fixèrent dans la pénombre. C’était un jeune homme dont les traits Tully et Stark se mêlaient sur son visage. « Robb Stark » souffla-t-elle tout en restant droite et campée sur ses appuis. Elle ne voulait pas encore incliner la tête comme elle faisait face à Eddar ou Catelyn. Il avait encore tout à prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 8 Juil - 14:38


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



Il se passait tant de choses autour de lui et dans sa tête qu'il semblait à Robb quil n'allait pas le supporter et éclater. Il y avait d'abord eu la peur en entrant à cheval dans la grande cour intérieure de la forteresse de Winterfell, alors qu'il se soumettait pour la première fois au regard inquisiteur des roturiers et des nobles du Nord. Son coeur battait alors la chamade à exploser, et il serrait les dents comme pour l'empêcher de quitter sa poitrine.

Il y avait ensuite eu les larmes et l'étreinte de sa mère, aussi belle et aussi noble qu'il avait pu en rêver. Le Jeune Loup avait été incapable de retenir ses larmes dans le creux de son cou tant il aurait toujours voulu connaître cela. Ses mains qui agrippaient son dos tremblaient encore et toujours, mais déjà il devait quitter cette étreinte et se refaire une contenance.
Le Nordien avait ensuite découvert son père, ce modèle seigneurial et humain devant qui il avait presque envie de tomber à genoux. Il reconnaissait certains de ses propres traits dans ce visage calme, impérial et buriné par les évènements. Le Jeune Loup prenait enfin toute la mesure de la tâche qui était maintenant la sienne: Comment pouvait-il seulement espérer une telle figure?

Mais les évènements se précipitaient autour de lui, et les retrouvailles familiales devraient attendre encore un peu devant la foule de choses et de personnes qu'il devrait rencontrer avant le banquet qui serait donné ce soir et durant lequel il serait sans aucun doute jeté en pâture à une noblesse sceptique.

Quand ses parents et ses frères et soeurs le laissèrent pour achever les préparatifs pour le banquet dans la chambre qui avait été préparée pour lui -et d'après ce qu'il avait compris, avait toujours été vide car étant "la chambre de Robb"-, un serviteur se présenta à sa porte.

-Messire Robb, Lady Maege Mormont sollicitude une entrevue avec vous avant le début du banquet.

Le Jeune Loup, même pas encore débarassé de ses fourrures et de la poussière du voyage, afficha une seconde de surprise avant de reprendre contenance. Il envoya le serviteur signifier son assentimment avant de pousser un léger soupir, conscient que les choses sérieuses commençaient plus tôt encore que ce à quoi il s'attendait.

Sans même prendre le temps de quitter ses vêtements de voyage, il prit quelques minutes pour prendre une gorgée d'eau et grignoter un peu de pain pour se remettre d'aplomb après la longue route. Une fois cela fait, il suivit le serviteur qui était revenu entre temps pour le guider jusqu'à l'antichambre où la rencontre aurait lieu. Le Nordien se sentait presque mal à l'aise en se rendant compte qu'il pourrait aisément se perdre dans ces couloirs, lui qui connaissait le Donjon Rouge mieux que personne. Devoir suivre un page pour ne pas se perdre était donc presque angoissant pour lui. Cependant, il conservait un calme certain. Robb avait cependant conscience de l'importance de cette entrevue. Il avait rencontré Dacey Mormont quelques années plus tôt à la capitale, et espérait lui avait fait l'impression nécessaire. Cependant, on parlait ici de la cheftaine du clan Mormont, famille particulière fidèle aux Stark de Winterfell. Aucune erreur ne serait excusable.

Le serviteur l'introduit dans la pièce, où le Jeune Loup aperçut immédiatement lady Maege, impressionnante et charismatique . Elle l'interpella, sans cependant y mettre aucune forme. Le Nordien ne s'en formalisa aucunement, lui même eut un léger signe de tête en direction de l'Ourse:

-Lady Maege. C'est un honneur de faire votre connaissance.


Cela était la pure vérité. Il savait qu'elle avait combattu avec l'ost Stark durant la Rébellion, qu'elle dirigeait l'Ile aux Ours depuis la fuite de Jorah Mormont, qu'elle était une guerrière du Nord sans égal. Rien à voir avec les douces lady qu'il pouvait avoir connu à Port-Réal.

-J'ai rencontré votre fille Dacey à Port-Réal, il y a quelques années. Une femme impressionnante.

Le compliment ne pouvait en aucun cas passer pour de la flatterie inutile dans la bouche de Robb, qui s'il avait été formé au Jeu des Trônes, n'avait jamais pu apprendre la lange des vipères qui peuplaient la capitale. Il savait se protéger, et d'aucun pourraient penser qu'il parlait comme un sudier. Mais il s'exprimait toujours avec sincérité, et cela s'entendait. Peut-être était-ce son sang Nordien qui le faisait ainsi agir.
Il n'en dit cependant pas plus, laissant à lady Maege tout le loisir de le tester comme elle devait sans doute le souhaiter quand elle avait souhaité cet entrevue. Mais le Jeune Loup avait déjà subi cela avec Dacey trois ans plus tôt, et il était prêt.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Dim 9 Juil - 23:04

Maege Mormont ne s’était pas attendue à voir un jeune homme si… vieux. L’adolescent rappelait à Lady Mormont que le temps passait vite. Elle ne l’avait pas vu filer. Après tout, elle élevait encore sa petite dernière et avait passé ces quinze dernières années à élever ses filles et ses petits-enfants. Ses petites oursonnes aussi avaient grandi et Maege en prenait en partie conscience en ce moment.

L’ourse attendait la réponse de l’héritier du Nord. Visiblement, il n’avait pas pris le temps de retirer ses habits de voyages. Cela arracha un maigre sourire à l’Ourse. Si le jeune homme prenait tant de soin à se présenter aussi vite devant elle, alors cela était bon signe. Il était peut-être un homme disponible pour ses bannerets. Mais son sourire s’effaça bien rapidement alors qu’elle grimaça lorsqu’il présenta cette entrevue comme un honneur. « Il n’y a pas d’honneur pour l’héritier du Nord à avoir une entrevue avec l’un de ses futurs bannerets et à faire sa connaissance. Ah moins que ce dernier se considère plus étranger que Nordien. » siffla la matriarche de la maison Mormont. Oui il n’y avait pas d’honneur, ou plutôt si, mais cela aurait dû venir de la femme qui faisait face au fils de Eddard et Catelyn Stark.

Puis le louveteau lui confia avoir rencontré sa fille aînée Dacey. Étrangement, Maege devint encore plus attentive à ce qu’il pouvait lui dire. Mais les mots qu’il prononça à son sujet touchèrent un peu la mère. Dacey, une femme impressionnante, elle voulait bien le croire. C’était son aînée et elle avait un fort caractère, comme sa mère. « Dacey est une femme de l’Île aux Ourse, une guerrière. Vous l’avez rencontrée lors de son séjour si je ne me trompe pas. Et elle m’a rapporté ce qu’elle pensait de vous, Robb. » commença Lady Mormont. « Mais ce qu’elle pense et ce que je pense, ce n’est pas la même chose. Elle n’est pas encore seigneur de nôtre Île. » ajouta fièrement la femme-ourse. Oui, elle était le seul seigneur de l’île aux ours et pour l’heure, elle ne pensait pas lâcher son devoir. Et puis cette simple phrase témoignait du caractère de l’Ourse. Maege Mormont avait une fâcheuse et tenace habitude de ne croire que ce qu’elle voyait et de ne juger les gens que lorsqu‘elle les avaient eus en face d’elle. Ce n’était qu’après discussion qu’elle rendait son jugement. Maege était une ourse et par instinct, c’était une femme méfiante qui n’accordait que difficilement sa confiance et sa loyauté.

Maege Mormont s’écarta de la fenêtre. Elle fit quelques pas dans la pièce et toisa le jeune homme. « Que pensez-vous de ma fille, Robb Stark ? » questionna-t-elle en plantant son regard dans celui du garçon. Elle semblait guetter une once de mensonge dans la future réaction du loup. Oui Dacey avait ses défauts et si Robb Stark état totalement sincère, alors il les évoquerait. Maege n’aimait pas les faux semblant. Elle connaissait le caractère de sa fille. L’ourse était une femme franche qui aimait que les choses soient dites.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Lun 10 Juil - 9:53


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



Lady Maege ne semblait pas particulièrement apprécier le jeune homme face à lui qui faisait office d'héritier de sa maison suzeraine. Robb ignorait ce qu'elle pensait de lui avant son arrivée, son seul contact avec la maison Mormont ayant eu lieu trois ans plus tôt avec l'héritière de l'Ile aux Ours, Dacey.

Qui lui avait d'ailleurs fait dans un premier temps preuve d'aussi peu de bienveillance à son égard que sa mère, qui siffla une raillerie. Espérait-elle le déstabiliser, prouver qu'il n'avait pas les épaules pour faire face à un assemblée de Nordiens méfiants? Le Nordien resta impassible, il en faudrait bien plus pour lui faire perdre contenance. Ressentir du respect face à la guerrière qui protégeait l'Ile aux Ours face aux Fer-Nés et aux sauvageons ne faisait pas de lui un étranger. Il ne se battrait cependant pas sur chacune des railleries qu'il pourrait recevoir, au risque d'y perdre son énergie.

L'échange dériva ensuite sur la personne de Dacey Mormont, la jeune femme dont le Nordien avait fait la connaissance à Port-Réal quelques années plus tôt. Robb, alors beaucoup plus jeune, avait été impressionné par la prestance de la guerrière, quand bien même son impulsivité manifeste -elle avait quasiment agressé le garde venu l'avertir des soucis de sa soeur Jorelle- détonnait au Donjon Rouge. Elle ne lui avait fait aucun cadeau, mais la fin de leur échange avait laissé penser au Nordien qu'elle le considérait comme capable de faire ses preuves par la suite.

La façon dont Maege Mormont évoquait sa fille laissait voir l'amour et le sens de la famille de la Dame aux Ours. Cela toucha légèrement Robb, lui venait tout juste de serrer sa mère dans ses bras pour la toute première fois de sa vie quelques instants auparavant seulement. Ces valeurs portées par les Mormont ou par les Stark, il les chérissaient au plus profond de son coeur tout en sachant bien qu'il ne les avait jamais expérimentées par lui-même, dans la mesure où il avait grandi auprès des Targaryen. Pourrait-on voir ça comme la certitude, qu'une fois ces valeurs retrouvées, il ne pourrait jamais les trahir?

Lady Maege lui renvoya une question à propos de ce qu'il pensait de sa fille. Elle se moquait sans doute de son avis, et Robb se demanda ce qu'elle cherchait à prouver. Il choisit cependant de répondre en toute sincérité. Il n'y avait de toute façon aucune honte dans ses pensées.

-J'avais douze ans quand j'ai fait sa connaissance à Port-Réal. Elle est sans aucun doute à la hauteur de la réputation des femmes de la maison Mormont, à mille lieux des dames de Port-Réal.

Nul doute qu'elle était une grande Nordienne. Mais ce qui pouvait être vu comme des qualités en ces lieux ne seraient perçus que comme des défauts sur les Terres de la Couronne.

-L'impulsivité et le franc-parler de Lady Dacey ne peuvent passer pour des qualités dans le sud, là où je l'ai rencontrée. Non pas que ce soit un référentiel pertinent. Mais j'ai été impressionné par sa force et son intelligence. Je ne doute pas qu'elle soit à la hauteur du rôle qui sera un jour le sien.

Robb n'osa pas demander si elle avait fait le déplacement depuis l'Ile aux Ours pour les festivités dont il avait appris la tenue par ses parents. Néanmoins, il espérait la revoir. Peut-être le considérerait-elle autrement, entre les murs de la forteresse Stark et les trois ans qui s'étaient écoulés.

Le Nordien aurait eu lui aussi toutes sortes de questions à poser à la Dame de l'Ile aux Ours. Mais il n'ignorait pas que si lady Maege avait demandé à le voir avant le début du banquet, c'était pour savoir si elle pouvait faire confiance à son futur suzerain. Nul doute qu'elle avait plus de questions encore. Robb restait maître de lui-même mais répondait en toute sincérité à lady Mormont.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Mer 26 Juil - 22:02

« Les femmes de Port-Réal n’ont pas à se battre comme nous le faisons. Ici nous tenons tous, hommes, femmes et enfants. C’est à ce prix que nous visons, que nous survivons. Les fer-né et les sauvageons ne font pas de différence, nous n’avons pas en faire. » lâcha sur n ton à la fois fière et amer la Dame de l’île aux Ours.

Maege fit quelques pas et plongea son regard dans celui du loup. Elle cherchait à voir à travers le cœur qui battait dans sa poitrine. Un cœur Nordien pour un homme qui avait grandi dans les Terres de la Couronne, au Sud, si loin au Sud. Mais visiblement il avait bien cerné sa fille et cela rassura un peu la femme. S’il savait connaître les autres si vite, alors il avait des capacités pour s’adapter. S’adapter, il n’aurait pas d’autres choix lorsqu’il prendrait la succession de son père. « Le plus tard sera le mieux, Lord Robb, le plus tard sera le mieux. » répondit la mère des ourses à la dernière phrase du loup. L’ourse n’était pas prête à rejoindre les anciens dieux, pas encore, pas tant que sa petite Lyanna ne serait pas plus grande. Et puis, il y avait ses petits enfants qui avaient encore besoin d’elle. Mais une chose était certaine, Dacey était bien la digne fille de sa mère et ferait une excellente gardienne de l’Île aux ours. Maege inspira profondément et reprit. « Vous aurez tout le loisir de voir si elle n’a pas changé depuis ces trois ans. Dacey sera avec moi au banquet de ce soir, out comme Jorelle et Lyanna. Seule Alysanne est restée sur l’île. Il y a toujours une Mormont sur l’Île, ce sont ses propres mots. » ajouta la mère en esquissant un très léger sourire. La mère des Ourses commençait à enfin tomber le masque. Sa rigueur laissait doucement place à une certaine affection dans son regard.

Maege a toujours eu une certaine affection pour les Stark. Ce n’était pas pour rien que Maege avait appelé sa dernière-née Lyanna. « Vous êtes un homme sincère, Lord Stark. Nul doute que vous êtes bien le fils de Lord et lady Stark. Le Nord sait reconnaître les siens et si vous restez tel que vous êtes alors il vous accueillera les bras ouverts. » fit Lady Mormont en s’approchant de la fenêtre à nouveau. Oui le Nord reconnait les siens et le louveteau avait tout d’un nordien. Si on faisait fi du fait qu’il avait grandi chez les Dragons. L’ourse avait craint qu’il soit devenu plus un dragon qu’un loup. Puis elle s’approcha à nouveau de Robb Stark. Elle baissa alors le ton de sa voix. « Je ne suis pas la seule à convaincre, petit louveteau. Les ours soutiennent depuis longtemps les loups. Nous ne sommes pas les plus méfiant quoi que nous puissions le laisser paraître. Et je ne suis pas certaine d’avoir fait mon opinion vous concernant. » lâcha Maege Mormont. Elle l’avait dit sur le ton de la confidence et aussi du conseil. Les ourses ne mordaient pas tant que cela.

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Ven 28 Juil - 13:07


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



La Dame de l'Ile aux Ours s'approcha de lui pour plonger ses yeux dans les siens, et Robb soutint sans ciller, se prêtant sans broncher à l'examen qui lui était imposé par Lady Maege. Sa réponse semblait lui avoir convenu, et le Jeune Loup hocha doucement la tête quand la dame souhaita laisser sa place à sa fille le plus tard possible. Il savait ce que c'était d'être privé de sa mère, et il souhaitait à chacun que cela arrive le plus tard possible. Il remarqua cependant le changement qui avait eu lieu dans la façon dont elle s'adressait à lui, introduisant le terme de "Lord" là où juste avant, elle le saluait comme n'importe qui. Cela semblait vouloir dire que le jugement de la première impression avait été rendu, et qu'il était, sinon positif, du moins pas négatif.

Il eut néanmoins un sourire quand elle lui apprit que lady Dacey serait présente au banquet. Elle serait le seul visage familier dans une assistance qui ne lui ferait sans doute pas le moindre cadeau, et si son opinion était restée positive à son endroit, alors peut-être lui permettrait-il de survivre à ce banquet. Il appréciait de plus sincèrement l'ancienne émissaire de la maison Mormont, qu'il admirait d'une certaine façon pour son courage et son assurance. Oui, quand viendrait son tour de régner sur l'Ile aux Ours, elle accomplirait son devoir.

Lui-même se détendait légèrement, à mesure que sa noble interloctrice semblait tomber le masque contre  lui, comme si elle ne ressentait plus le besoin de l'attaquer. Ces dernières paroles montrèrent par ailleurs au Jeune Loup pourquoi Lady Mormont était surnommée la Mère des Ourses. Il se dégageait d'elle une aura d'instinct protecteur et de puissance que Robb ressentait avec une acuité toute particulière. Il laissa donc la femme parler avec attention et respect, conscient qu'elle avait par ailleurs parfaitement raison. Elle n'était pas la seule à convaincre.
Bolton, Karstark, Ryswell, Dustin, Manderly, Omble, Forestier... Les obstacles étaient nombreux et ardus à franchir, cependant Robb s'était rendu dans le Nord armé de quinze ans de préparation et de courage. Il était un Loup, et il ne ploierait pas sous le poids du rôle qui était le sien.

-Je sais que vous doutez de moi, lady Mormont, et je sais également pourquoi. Un jour -le plus tard possible je l'espère-, vous devrez confier la suzeraineté de vos terres à un ancien otage du Roi, qui a grandi sous le contrôle des Targaryen. Je serai au contraire surpris de vous voir m'accorder votre confiiance.

Il s'exprimait avec la retenue qui était la sienne depuis toujours -grandir au Donjon Rouge, c'était apprendre à maîtriser ses mots-, mais son attitude changeait progressivement, légèrement plus expressif et sincère.

-Mais je suis toujours un Loup. Je suis toujours le fils de mes parents, le fils de Lord et Lady Stark. Et je n'ai certes pas eu la chance d'apprendre aux côtés du seigneur mon Père, mais je prie les Anciens Dieux de l'avoir à mon retour définitif à Winterfell. De plus, j'ai reçu dans le sud l'éducation d'un prince. Certes, un Prince sudier, mais je ne me présente pas ignorant devant vous.

Robb s'exprimait avec une totale sincérité. Il semblait que la franchise payait toujours avec l'Ourse, et il s'ouvrait donc avec la Dame de l'Ile aux Ours.
Le Jeune Loup garda le silence quelques secondes, comme perdu dans ses pensées.  Bien évidemment qu'il avait conscience des doutes du Nord, comment pourrait-il en faire le reproche. Il releva son regard bleus vers les yeux de la Mère des Ourses.

-Je ne suis peut-être pas le futur suzerain que vous attendiez, lady Mormont. Mais je suis digne de prendre la suite de mes parents. Vous verrez.

Il parlait avec calme, mais également avec assurance et détermination. Le Nordien se souvenait des paroles de Jon, son demi-frère, le jour de leur rencontre dans les rues de Port-Réal. Les doutes contre lui étaient légitimes. Mais Winterfell était son droit par le sang, et quand le moment viendrait, alors les doutes ne seraient plus permis. A lui de les faire taire.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Mer 2 Aoû - 16:17

L’ourse était plus sereine. La conversation avec le louveteau était moins tendue, plus simple aussi. Et Mege devait reconnaître qu’elle préférait cela. Mais elle devait de se montrer mordante. Les autres maisons du nord ne feront pas de cadeau au jeune héritier des Stark. Beaucoup n’avaient pas vu d’un bon œil que l’héritier soit envoyé comme pupille auprès des Dragons. Mais les Loups de Winterfell n’avaient pas eu le choix et Maege avait salué leur courage.

Lay Maege Mormont écouta le jeune loup avec attention. Il prétendait savoir ce qu’elle craignait, pourquoi elle n’avait pas confiance. Mais en réalité, il ne savait pas tout. Ses premières déductions n’étaient pas fausses, mais elles n’étaient pas complètes. Il ne connaissait pas assez le Nord pour avoir la pensée tut à fait juste. Et Lady Maege se ferait une joie de le lui signaler. Comme une mère elle lui rappellerait les points qu’il semblait oublier ou qu’il n’avait pas eu en tête. Mais comme la Lady et banneret qu’elle était, elle se devait de lui rappeler ce qu’il était et les craintes de tout un peuple. Un peuple qui avait tant souffert et qui commençait à peine à se relever après tant d’années. Et après un long moment de silence qui suivit les derniers mots du louveteau, la Mère des Ourses finit par prendre la parole.

« Vous semblez sûr de vous, Robb Stark. Vous semblez deviner ce qui est à l’origine de notre méfiance. Mais vous n’avez vraisemblablement pas tous les éléments. Le fait que vous ayez grandi auprès des Dragons est un fait. Mais ce que le Nord et moi-même craignons le plus est l’étendue de leur influence sur votre personne. Là est notre plus grande méfiance. Le loup retourne toujours à sa meute mais si sur lui plane éternellement l’ombre du dragon le Nord ne l’acceptera pas. » Maege Mormont alla s’asseoir un instant et repoussa derrière elle ses cheveux. Son regard d’hiver se posa sur le fils de Lady Catelyn Stark. Elle avait tiqué lorsque Robb Starkk avait parlé de son éducation princière.

« Lord Robb Stark, en rejoignant le Nord vous devrez oublier en partie l’attitude princière qu’on a dû vous inculquer. Ici vous ne serez pas un prince. Vous serez d’abord l’héritier de votre père puis le Lord Suzerain du Nord. Le Lord votre père n’est pas un prince ou un roi. Il est un Lord qui est proche de ses bannerets. Il est proche de ceux qui sont sous son autorité. Il n’a pas une attitude de prince mais celle que l’on attend d’un seigneur envers ses vassaux. Et en retour nous lui accordons notre respect et notre fidélité. » La nuance était subtile mais bien réelle. Et ce n’était pas rien que Maege Mormont avait changé de ton en prononçant ses mots. Et puis Lady Mormont se radoucit. Elle rigola doucement lorsqu’il annonça qu’i ne devait pas être le suzerain qu’ils attendaient. « Nous n’attendons que cela, Lord Robb Stark. Vous devrez faire vos preuve petit louveteau. Et le Nord est une contrée dangereuse pour ceux qui ne le connaissent pas. N’oubliez pas, le Nord est une contrée sauvage et ses habitants le sont tout autant. Les Nord n’attend qu’à être rassuré. Et si vous y parvenez, les bannerets de votre père vous soutiendront à jamais. Le Nord peut se montrer plus fidèle envers les Loups de Winterfell qu’envers n’importe quel souverain de Westeros. »

Maege avait pesé chacun de ses mots. Evidemment dire que le Nord prêtait d’abord allégeance envers et contre tout aux Stark plutôt qu’aux Targaryens n’étaient pas sans conséquence. Mais beaucoup ici étaient ainsi. Et le louveteau aurait tout le temps d’en prendre pleinement conscience. « On dit que le frère du roi vous a accompagné ? » questionna ensuite la Dame de l’île aux Ours.

4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Jeu 3 Aoû - 20:00


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



Un silence sembla s'éterniser entre l'Ourse et le Loup, et ce dernier n'était pas sûr de savoir ce qu'il signifiait, tant les pensées de Lady Maege lui étaient impénétrables. Robb était de toute façon conscient qu'il serait parfaitement impossible de convaincre la Dame de l'Ile aux Ours au court de cette seule entrevue. Il faisait juste de son mieux avec les armes dont il disposait.

L'Ourse finit par reprendre la parole, pour expliquer une autre raison de sa méfiance, et de cette des autres seigneurs du Nord: La possible influence des Dragons sur lui, même après son retour à Winterfell, qui pourrait influer sur ses décisions. Le Loup ne pouvait que comprendre une telle inquiétude, qui était somme toute légitime de la part d'une région qui avait toujours vécu à part dans les Sept Couronnes, et qui avait souffert du règne des Dragons. Mais il ne pouvait nullement prouver son allégeance dans l'immédiat.

-C'est une inquiétude que je comprends, lady Maege. Cependant, nous savons tous deux que je pourrais vous répéter à l'envi que le Nord est ma seule préoccupation et ma seule véritable allégeance, vous n'aurez aucune bonne raison de me croire avant que je ne puisse ne vous le prouver par mes actes. C'est un doute que je ne peux rassurer dans l'immédiat, j'en ai bien peur.

Robb était pragmatique sur sa situation, et se montrait donc parfaitement honnête envers l'Ourse. Il fit quelques pas dans sa direction avant de prendre place sur une chaise face à elle, l'écoutant avec attention. Mais Maege semblait avoir compris qu'il était traité comme un Prince à Port-Réal, et Robb dut faire un effort pour se retenir de sourire à cette seule idée. Cependant, il comprenait la différence qui pouvait exister entre un Prince est Lord un suzerain.

-Sans doute me suis-je mal exprimé, ma Dame. J'ai dit avoir été éduqué comme un Prince, et il se trouve que j'ai reçu le même enseignement que le Prince Aegon, qui sera appelé à régner un jour à la place du Roi. Cependant, je ne suis nullement considéré comme un Prince moi-même. A Port-Réal, je suis un pion pour les Dragons, et non un Dragon moi-même. Le seul véritable but de ma présence là bas est d'empêcher Lord Stark d'agir contre la Couronne pour quelque raison que ce soit. Je suis autant raillé là-bas pour être son fils qu'ici pour être un Dragon. Je porte néanmoins ce nom avec honneur et tente de tout faire pour me montrer à la hauteur de ce qu'il implique.

Il était bien sûr inutile de raconter à Lady Maege cette enfance amère entre les murs de l'antre des Dragons, elle avait aussi peu envie d'entendre cette histoire que Robb de la raconter. Mais son allusion princière avait pour seul but de signifier qu'il ne s'agissait pas d'un parfait ignorant qui rentrerait chez lui dans une année.

-Mais bien sûr, je ne peux que vous approuver quand aux différentes entre le pouvoir des Dragons et celui des Stark. Ma maison n'aurait de toute façon pu rester à la tête du Nord si longtemps si ses bannerets ne l'estimaient pas digne de confiance. Les Nordiens ne sont pas peuple à se laisser partir à la dérive sans rien faire.

Robb eut un infime sourire à cette idée. Les Stark seraient depuis longtemps une simple anecdote de l'histoire si tel avait été le cas. Le Nord ne se laisse diriger que ce s'il le veut bien.

-Je ferai tout ce qui est mon pouvoir pour faire mes preuves. Et j'espère pouvoir compter sur votre aide pour m'inculquer tout ce que j'ignore.

Robb, malgré sa détermination à montrer qu'il n'était pas un Dragon, n'en demeurait pas moins un jeune homme humble, qui avait conscience de la distance qui le séparait d'une bonne gestion de Winterfell ainsi que du Nord. Il tentait simplement de ne pas faire passer cette conscience pour de la sensiblerie ou de la faiblesse, ce qui relevait d'un équilibre pour le moins délicat et précaire.

C'est alors que Lady Maege fit dériver la conversation sur son princier accompagnateur, Viserys Targaryen. Robb hocha la tête en entendant ce nom, conscient que cette arrivée en grandes pompes dans la demeure des Loups du frère de celui qui avait enlevé puis abandonné Lyanna Stark ne devait pas faire plaisir à grand monde dans le monde.

-Effectivement, il se rend vers le mur afin de rendre visite à son parent, Mestre Aemon, et a donc décidé de partir avec un convoi de prisonniers pour la Garde de Nuit. La Couronne a délaissé le Mur depuis bien trop longtemps, et j'espère que cela signe le début d'un nouveau soutien de leur part.

Robb était resté relativement neutre en évoquant le Prince, conscient qu'il était peu probable que lady Maege montre la moindre affection à son encontre. Si elle lui demandait plus de précisions sur Viserys, le Jeune Loup n'aurait aucun scrupule à répondre en toute honnêteté à l'Ourse. Dans le Nord, la franchise ne pouvait jamais être considéré comme négative, et il était regrettable qu'il n'en soit pas de même dans le reste des Sept Couronnes.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Ven 4 Aoû - 22:07

« Le dire ne suffit effectivement pas. Mais l’entendre n’est déjà pas si mal. Et les bannerets du Nord sauront l’apprécier à sa juste valeur. » avait simplement dit Lady Maege en réponse au loup. Oui, les paroles étaient un premier pas et la Dame de l’Île aux Ourses savait à quel point il était important.

Le fils de Lord Eddard Stark la rejoignit et prit place en face d’elle. Maege le regarda faire sans piper mot. Elle avait parlé, il était temps qu’il parle lui aussi. Et ce qu’elle entendit ne l’enchanta guère. Evidemment, il était à craindre que le fils du loup ne soit considéré par ceux de la capitale qu’uniquement comme un pion, un otage qui ne permettait qu’à museler le suzerain du Nord. Mais le savoir presque inconsciemment et l’entendre de la bouche du principal concerné n’était pas la même chose. Et surtout, Maege grinça des dents lorsqu’elle apprit que le louveteau avait été éduqué comme le fils du Dragon. Le fils du Dragon, la Nordienne espérait qu’il ne serait pas aussi possessif et inconscient que son père l’avait été. En enlevant Lyanna Stark, Rhaegar avait fait preuve de la plus grande inconscience. C’était comme si son jeune âge l’avait poussé à commettre l’irréparable. En enlevant aux loups du nord leur fille et leur sœur, il avait déclenché une rébellion terrible et des souffrances bien évitables.

Robb avait ensuite approuvé les différences que Lady Maege avait énoncé au sujet du Nord et des terres de la Couronne. Il déclara aussi qu’il ferait tout pour faire ses preuves et qu’il comptait aussi sur l’aide de la Mère des Ourses. Un rictus s’apparentant à un sourire s’était finement dessiné sur les lèvres de la nordienne. L’aider, c’était à voir. Maege ne savait pas encore. Et doute façon, la discussion dériva sur le prince Viserys Targaryen qui accompagnait bien Robb Stark dans le Nord. Le fils de son suzerain venait de le lui confirmer. D’après Robb, il allait au Mur. Le Mur, Maege rigola franchement. « Pauvre petit dragon. S’il survit à ce banquet, il devra s’armer de tout son courage pour survivre au Mur. Ceux vivants au Mur sont bien pires. Ils sont loin des nobles personnes qu’il verra ce soir. » fit la Dame. Oui, survivre, c’était imagé évidemment, les nordiens n’allaient pas tuer ainsi le frère du roi. Mais d’un simple point de vue psychologique, cela serait une épreuve.

« J’espère que mon frère saura l’accueillir comme il se doit. » ajouta en riant Lad Mormont. Et si la femme avait des rires communicatifs, celui-là était plus proche de faire peur plutôt qu’autre chose. Elle connaissait le caractère de son frère parti au Mur et si elle n’aimait pas les Dragons, les sentiments de son frère envers les membres de la famille royale étaient bien pires. Elle avait toujours pensé qu’il était parti là-bas pour ne pas partir seul et contre la volonté de son suzerain pour faire justice. Pour lui la famille et le nord étaient sacré. Il avait même failli quitté le Mur sans autorisation pour aider sa sœur à récupérer sa fille Lyra.  « J’espère surtout que ce convoi ne sera pas le dernier. La défense du Nord et des terres de Westeros passe par les hommes du Mur. Ils ne seront jamais assez. » fit Lady Mormont. Elle soupira un instant avant de ne reprendre. « Dites-moi, Robb Stark, le prince est-il digne de confiance ? » questionna-t-elle. Lady Maege Mormont était curieuse d’en savoir plus sur le frère du roi. Était-il comme son frère ou bien serait-il différent ? Si le fils u roi venait à trépasser, son frère serait sûrement le prochain roi. Autant savoir à quoi s’attendre.

5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 5 Aoû - 12:36


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



Lady Maege se mit à rire franchement quand il évoqua le convoi du Prince Viserys en direction du Mur. Avait-il dit quelque chose de risible? Robb en resta coi l'espace d'une seconde avant de comprendre qu'elle riait en imaginant le Dragon au Mur. Il était vrai que Chateaunoir n'était nullement un repaire de nobles et de gentilhommes comme Viserys devait avoir l'habitude d'en côtoyer à Port-Réal. Sans doute n'y verrait-il que la preuve du caractère primitif des Nordiens, d'ailleurs. Mais Robb ne doutait pas que Jeor Mormont, le Lord Commandant, fasse bon usage des armes et des hommes qu'ils amenaient. Si l'Ourse avait bien raison sur un point, c'était sur la constante nécessité de soutenir la Garde de Nuit, le rempart du royaume du humains.

-Je le souhaite aussi, Lady Mormont. Le Mur défend tout Westeros, et pas seulement le Nord, qui ne doit pas en assumer seul la responsabilité.

Si les sauvageons menaçaient avant tout le Nord, le Mur protégeait également Westeros de dangers bien plus graves, bienplus mystiques, comme chacun le savait en lisant ou écoutant les anciennes légendes sur la Longue Nuit. Robb ne doutait pas particulièrement que ces histoires avaient été vraies à un moment ou à un autre, mais il priait les Anciens qu'elles ne le soient plus à l'heure actuelle. Mais comme un homme sage le dit un jour, il ne faut pas croire quelque chose parce qu'on l'espére vrai.

C'est alors que la Dame aux Ours l'interrogea franchement sur ce qu'il pensait du Prince Viserys. Robb avait conscience de l'importance de cette question, lady Mormont cherchant ici tant à se renseigner sur le Dragon que sur sa propre sincérité. Sans doute imaginait-elle qu'il lui donnerait une réponse de courtisan sudier, ou qu'il se répandrait en flatteries quant à ce Prince qui lui permettait de rencontrer les siens, quand bien même ce serait aussi furtif qu'un flocon de neige au soleil. Si tel était le cas, alors elle se trompait.

Le Jeune Loup prit quelques secondes de réflexion, conscient de l'importance de cette question. Cependant, plus important encore était la difficulté pour le Nordien de répondre à cette question. Lui-même n'était encore jamais parvenu à se faire une opinion claire et définitive sur le frère du Roi. Quoi qu'il en soit, il n'y avait qu'un seul Dragon auquel Robb avait jamais pleinement accordé sa confiance, et il s'agissait du Prince Aegon. Lui seul était digne de la confiance et de l'amitié du Loup.

-Je lui suis reconnaissant pour ce voyage, aussi court soit-il, la chose est certaine. Cependant, il n'en demeure pas moins un Targaryen, le propre frère de celui qui a m'a arraché, moi ainsi que ma tante, à notre famille. A moins qu'il n'agisse sincèrement et durablement en faveur de la paix et du Nord, il n'y a aucune raison de lui accorder votre confiance, Lady Maege.

Le Nordien s'interrompit une seconde, manifestement plongé dans ses pensées, dérangé qu'il était par cette scène à laquelle il avait assisté dans les appartements du Prince. Au delà de son incompréhension claire de ce phénomène qui avait eu quelque chose de mystique, l'éclat de pure folie qui avait agité l'améthyste de ses yeux à son réveil, son embarras manifeste en se rendant compte que le Loup avait assisté à toute la scène... Robb ne savait pas du tout quoi en penser, et cela le perturbait grandement.

-Je pense qu'il n'agira au final jamais que pour lui-même et dans son intérêt propre, qu'importe ce qu'il peut déclarer sur l'intérêt de sa famille et des Sept Couronnes. Je ne sais pas ce qu'il cherche en me permettant ce voyage, mais je ne doute pas qu'il y trouve un intérêt quelconque, à plus ou moins long terme.

En parlant, Robb se rendit compte que cette franchise, aussi bien sur sa méfiance à l'égard du Dragon que sur la reconnaissance qu'il ne pouvait que ressentir à son égard, pourrait inquiéter l'Ourse qui évoquait la possible influence des Targaryen sur sa personne. Il choisit donc d'ajouter:

-Mais ma reconnaissance ne me rend pas pour autant débiteur du Prince Viserys si cela est votre inquiétude, lady Mormont. Mon seul soucis est le Nord, et je n'agirai que dans son intérêt, et non celui des Dragons.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 12 Aoû - 17:18

Le Nord ne devait assumer seul la responsabilité de soutenir la Garde de Nuit, voilà des paroles qui réchauffaient le cœur hivernal de Lady Mormont. Oui, tout Westeros devait soutenir cet effort. Mais Maege était bien persuadée d’une chose. Les régions du Sud étaient toutes empêtrées dans leur insouciance, leur naïveté. Les habitants du Sud voyaient les Nordiens comme des sauvages, des hommes brutes et d’un certain côté, ils n’avaient pas entièrement tort. Mais ce qu’ils tendaient à oublier c’était que le Nord n’avait pas réellement le choix. I devait survivre et beaucoup aurait peut-être préféré vivre dans un climat plus doux. Le Nord était ce qu’il était et c’était à ce prix que Westeros restaient debout. Eternels gardien d’un Mur qui les protégeait tous.

Mais ce qui intéressait le plus la Mère des Ourses s’étaient maintenant d’en savoir un peu plus sur le prince Viserys Targareyen. Il allait devoir subir les regards inquisiteurs des Nordiens et Maege voulait savoir s’il serait de bon ton de l’aider ou non. Et sans les mots du fils de son suzerain, elle ne ferait aucun geste envers lui. Elle détestait les Dragons presque autant que les sauvageons et les dangers d’au-delà du Mur. Et d’après la première réponse de Robb Stark, elle avait bien raison de ne pas lui accorder sa confiance. Maege sourit, le banquet allait être un grand moment. Parce que sans réellement le savoir, ou peut-être que si, le fils du Loup venait presque d’autorisé Lady Maege a ne témoigné aucune sympathie à l’égard du frère du roi. Et il ne fallait pas le répéter deux fois à l’Ourse qu’elle était. L’Ourse pourrait sans grande crainte exprimer tout son mécontentement à voir le frère du roi ici. Et si ses filles venaient à dire quelques choses contre le prince, la mère n’agirait certes pas pour les remettre à leur place.

« Vous agissez déjà comme un Loup, Lord Robb Stark. Nous sommes méfiants de nature et cela n’est dans le seul but de maintenir le Nord tel qu’il est. Et si le prince espère obtenir le soutien du Nord dans un avenir plus ou moins proche si le roi venait à disparaître… » Lady Maege s’interrompu un instant avant de reprendre. « Le prince Viserys Targaryen se retrouvera en face d’un mur. Un Mur qui n’hésitera pas à amener l’hiver et ses bêtes les plus dangereuses dans les terres du Sud. » Oui, le Nord ferait front comme il avait toujours su le faire. Quant à son appréhension d’une éventuelle influence des Dragons sur le Loup, les réponses de ce dernier étaient claires. Il démontrait bien que les dragons s’ils l’avaient presque élevé, il prenait maintenant son indépendance et revenait à ses racines, l’hiver.

Maege Mormont passa une main dans ses cheveux. Elle se sentait rassurée et cela était une bonne chose. L’ourse apaisée était moins dangereuse que celle sur le qui-vive. Elle fixa le loup un long moment sans dire un mot. Puis finalement, elle ouvrit la bouche. « Le dragon est un être à part. Je ne pouvais m’attendre à autre chose qu’au fait qu’il agisse avant tout pour lui-même. Le Dragon vit seul, il peut s’entendre parfaitement avec le Loup. Il a toujours cru qu’il n’avait pas besoin des autres et qu’il pouvait tout se permettre. Il l’a payé d’une rébellion en enlevant votre tante. Elle était si belle et si… fiancée. » claqua-t-elle dans l’air comme pour marteler le fait que le roi avait enlevé une femme déjà promise à un autre. Et pas n’importe qui puisqu’il s’agissait d’un des suzerains de Westeros, Robert Baratheon, suzerain des terres de l’Orage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 12 Aoû - 19:12


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



Robb avait donné le fond de sa pensée quant au Dragon qui l'accompagnait, sans masquer ou embellir la vérité. Oui, il lui était reconnaissant, mais cependant cela ne devait pas obligérer tout ce qu'il pouvait ressentir d'autre au sujet du frère du Roi. Sa réponse tira un sourire à Lady Maege, à qui sans doute la réponse semblait présente. Le Nord se souvenait, les Ourse en faisaient autant, et sans doute aurait-elle peu apprécié de l'entendre chanter les louanges du Prince Viserys.

Mais c'est alors que la Dame de l'Ile aux Ours évoqua quelque chose d'intéressant, en supposant que le Dragon cherchait à obtenir le soutien du Nord dans la possibilité d'un décès prochain du Roi...Robb n'avait pas véritablement envisager cette éventualité, car s'il pensait le Prince égocentrique, il ne l'imaginait pas pour autant voler ce qui revenait de plein droit à son neveu Aegon! Du moins le Jeune Loup ne voulait-il pas y penser. Il n'avait pas le moindre début de preuve dans ce sens.
Il ne voulait pas qu'une telle chose arrive. Car au delà du danger manifeste que cela pourrait faire courir à son ami de toujours ainsi qu'à la paix dans les Sept Couronnes, Robb avait conscience que son sens du devoir le pousserait à aider son ami. Même sans entraîner le Nord, qui avait bien sûr trop souffert pour exiger de prendre part à une guerre entre Dragons, lui prendrait la défense de celui qui avait rendu cette enfance d'otage supportable. Mais il ne voulait pas en être réduit à une telle extrémité.

-J'ignore quelles sont ses motivations exactes, mais je ne pense qu'il ne sait pas à quoi il se confronte en se rendant dans le Nord.

Robb avait choisi de ne pas rebondir sur les suppositions de Lady Maege, tant pour ne pas alimenter un soupçon qui n'était encore basé sur rien que pour ne pas renchérir sur le Dragon. Il avait senti que Lady Maege avait été satisfaite de sa réponse, néanmoins.

Elle n'avait pas tort, sur le fait que les Dragons étaient avant tout de bêtes solitaires, contrairement aux Loups du Nord qui se déplaçaient en groupe pour survivre. Car quand la neige tombe et les vents blancs de l'hiver soufflent, le loup solitaire meurt mais la meute survit. Robb était le Loup solitaire depuis bien trop longtemps, et il lui tardait de pouvoir rejoindre sa meute avant que l'hiver n'arrive.

C'est alors que la Dame de l'Ile aux Ours évoqua sa tante Lyanna, enlevée par le Prince Rhaegar, ce qui avait été à l'origine du meurtre horrible de deux autres membres de sa famille et à une rébellion destructrice. Des milliers d'autres personnes étaient mortes parce que le Prince avait choisi sa tante plutôt que son épouse la Reine Elia. Lyanna Stark était morte à Dorne alors que lui-même n'était âgé que d'une lune, il ne l'avait donc absolument pas connu. Et pourtant son sort l'avait touché, et avait fait basculer toute sa propre vie. Lyanna la Louve avait été arraché à sa famille, arraché à son fiancé, arraché à ses terres. Et lui-même avait payé par un tel déracinement la réaction, humaine et semblable, de son père qui avait seulement cherché à sauver sa soeur.

-Me feriez-vous l'honneur de me parler de ma tante, Lady Maege? Je ne l'ai malheureusement jamais connu, et je ne connais d'elle que la tragique histoire  que les Dragons ont créée pour elle. Mais elle était bien plus que cela...n'est-ce-pas?

Robb avait relevéles yeux vers Lady Mormont, un simple filet d'émotion émanant de sa voix et de son regard. Le sort tragique de Lyanna Stark avait fait basculer le sort aussi bien des Nordiens dans leur individualité, que du Nord dans sa globalité, et la louve était devenu une sorte de symbole de cette région qui avait tant souffert par le biais des Dragons.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 26 Aoû - 16:02

« Le Dragon l’apprendra bien assez tôt, Lord Robb Stark. Il le découvrira bien plus tôt qu’il ne pourra jamais l’imaginer. » Avait rétorqué Lady Maege Mormont quant à savoir si le prince Viserys avait bien conscience de là où il mettait les pieds. Mais ce qui était plus intéressant, c’était la tournure que prenait la conversation entre l’Ourse et le louveteau.

La venue de la douce Lyanna dans la conversation apportait un changement radical. Maege avait toujours eu une affection marquée pour la jeune louve partie trop tôt. Elle en avait voulu aux Dragons, elle les avait tous maudits auprès des Anciens Dieux et encore aujourd’hui, il lui arrivait de leur demander qu’ils payent un jour ou l’autre cette trahison. Car pour la mère des Ourses, c’était bien le Dragon qui avait trahi le Nord et l’Orage et non l’inverse. Et lorsque Robb Stark lui avait demandé de lui parler de sa tante, Lady Lyanna Stark, Maege avait laissé s’afficher sur ses lèvres un sourire incère. C’était comme si la jeune Louve créait un lien invisible entre Lady Mormont et son interlocuteur. « Oui elle était bien plus que cela… » souffla l’Ourse. Elle regarda par la fenêtre pendant un long moment. Si son affection était réelle, le temps avait passé et Lady Maege avait peur de raconter une histoire erronée par ses propres souvenirs. Mais n’était-ce déjà pas si mal ? Alors elle sourit au loup et inspira profondément. « Lady Lyanna Stark était la petite sœur de votre père. »commença la mère des Ourses. « Des souvenirs que j’ai de Lady Stark, c’était une jeune femme souriante et joyeuse. C’était aussi une femme bornée avec son caractère qui lui était propre. Je crois que tous les loups ont leur caractère. Ils savent mener leurs hommes et leurs sujets sans que ces derniers ne se sentent oppressés. Lady Lyanna Stark, c’était la voix féminine du Nord. Elle avait cette force et cette douceur qui faisaient que ceux qui la côtoyait ne pouvait faire autrement qu’éprouver de l’affection pour elle... » C’était peut-être cela qui l’avait perdue au fond. Tout comme le fait qu’elle ait attiré le regard de Rheagar Targaryen. Maege ne pouvait l’affirmer. Et reconnaître que l’insouciance et la trop grande gentillesse de la jeune louve avait causé sa perte, c’était reconnaître que le dragon n’était pas si coupable que cela.  Maege se leva et alla se planter juste devant l’assise du loup. « Votre était une femme exceptionnelle et la sœur du seigneur de l’île aux Ours avaient beaucoup d’estime et d’affection pour la jeune femme qu’elle était. Elle avait l’âge d’être ma fille, elle avait l’âge de mes filles... » ajouta l’Ourse en allant se positionner derrière le loup. Oui, Lyanna aurait pu être sa fille, c’était peut-être aussi pour cela qu’elle était partie avec les loups pour la récupérer. Elle voulait la ramener comme une mère aurait ramener dans sa gueule avec délicatesse, tendresse et amour infini un jeune qui s’était aventuré un peu trop loin.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 714
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 26 Aoû - 18:49


ENTREVUE ENTRE OURSE ET LOUVETEAU



Robb avait senti qu'évoquer Lady Lyanna avait suscité chez Maege Mormont une certaine mélancolie, mélancolie qu'elle partageait sans doute avec nombre de Nordiens quand on évoquait celle qu'on qualifiait comme la plus belle et sauvage femme du Nord. Elle était à l'image de leur contrée: Belle, déterminée. Et qui avait souffert alors qu'elle ne le méritait nullement. Le Jeune Loup ne l'avait certes jamais connue, mais sa tante Lyanna lui manquait comme le reste de sa famille lui avait manqué durant cette enfance sudière. Il avait parfois entendu des choses horribles sur elle, qu'elle avait volontairement séduit le Prince Rhaegar au détriment de Elia Martell par ambition malgré ses fiançailles, qu'elle n'était qu'une sauvage du Nord indigne de l'attention que le Targaryen lui avait accordée...Le Jeune Loup s'était refusé un croire un mot de ces sornettes de vainqueurs écrites pour qu'ils se rassurent sur leur part de responsabilités dans les tragédies qu'ils avaient semées sur leur passage.

Un sourire était né sur les lèvres de la Dame aux Ours, un sourire comme Robb lui avait encore peu vu. Il était certain que le sujet relevait des souvenirs sensibles pour Maege, ce qu'il pouvait comprendre si elle avait bien connu Lyanna Stark. Après tout, elle avait nommé sa plus jeune fille en l'honneur de la Louve, signe de son attachement indéfectible à la soeur de son père ainsi qu'à la maison Stark.

Robb se montra d'une attention parfaite alors que la Dame de la maison Mormont prit la parole pour lui parler de cette tante dont le destin funeste avait entraîné tant de souffrances et tant de morts. Elle était une femme forte, une véritable Nordienne au caractère aussi enflammé que l'hiver était froid. Le Jeune Loup hochait doucement la tête en écoutant l'Ourse parler, les yeux égarés dans le vague alors qu'il tentait de donner vie dans sa tête à une image de cette tante qu'il ne connaîtrait jamais. Elle semblait beaucoup manquer au Nord, et il fut touché de l'émotion manifeste que montrait l'Ourse dans ses paroles. Tant de souffrances avaient eu lieu au cours de cette rébellion car la beauté et le feu de lady Lyanna avait attiré l'oeil du Prince plus que la belle princesse Elia de Dorne. Les destins de Westeros étaient suspendus à un fil, aux amours d'un Targaryen ou à l'humeur d'un fou.

Robb ne tourna pas la tête quand lady Maege se leva pour se placer derrière lui, accordant à la Mormont le fait de sortir de son champ de vision si tel était son souhait. Avoir évoqué la Louve avait pour un moment suspendu la méfiance qui pouvait exister entre un bannret du Nord et son futur suzerain dont les capacités étaient soumises à remise en question. Ils n'étaient plus que deux Nordiens unis dans le souvenir, doux-amer, d'une femme exceptionnelle.

Sans tourner la tête, quand Robb entendit la voix de la Mormont s'éteindre, il laissa quelques secondes de silences s'écouler entre eux avant de prendre la parole à son tour:

-Je suis touché de voir à quel point vous teniez à elle, lady Mormont. Il est important qu'elle ne soit pas oubliée.

Le Nord se souvient. Il n'existait pas de devise pour le Nord tout entier, à part peut-être les mots de Stark qui étaient vrais pour tous, mais ce pourrait être celle là. Le Nord est une région ancienne à la culture riche, qui n'a jamais oublié les affronts qui ont pu lui être faits par les Dragons.

Le Jeune Loup se leva avant de se tourner pour faire de nouveau face à Lady Maege. D'une voix toujours polie, nuancée cependant par un peu d'émotion après avoir évoqué sa tante, il dit:

-J'ignore ce que vous pensez de moi maintenant que nous avons échangé ma lady, mais si vous n'avez plus de questions pour moi, je vous retrouverai en banquet.

Robb était après tout encore couvert des fourrures qu'il portait quand il était entré à cheval dans la cour de Winterfell, et il devait au moins s'en débarasser avant de rendre au banquet qui avait été organisé par sa famille. Néanmoins, il restait encore à la disposition de l'Ourse si elle avait encore des interrogations en tête qu'elle voudrait lui soumettre en privé.



© Feniix



WOLF PRINCE AND MERMAID QUEEN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mère des Ourses
avatar
Mère des Ourses
Valar Dohaeris

Ft : Natalia Worner
Multi-Compte : Aelinor || Ynis
Messages : 130
Date d'inscription : 25/06/2017

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   Sam 2 Sep - 23:01

Maege s’était levée. Elle s’était placée derrière le loup. Elle n’avait pas voulu montrer un visage où la tristesse se lisait si bien. Maege avait tellement d’affection pour Lyanna qu’elle ne pouvait l’évoquer sans émotion. Alors lorsque Robb parla enfin, Lady Mormont sourit. « Le Nord n’oublie jamais, Robb Stark. Il est voué à se souvenir. Il y a tellement de gens et de choses à ne pas oublier. L’oublier serait la tuer une seconde fois. L’oublie est pire que la mort. » fit l’Ourse. Alors oui elle ne voulait pas l’oublier. Elle ne voulait oublier la jeune louve et son enlèvement qui avait scellé le destin du contient.

Mais pour l’heure, une chose qu’elle n‘oubliait pas non plus, c’était la raison de sa demande de le rencontrer avant le banquet.t après cette discussion, certaines craintes étaient moindres. Il avait répondu à des questions qu’elle se posait. Elle avait vu à ce moment-là un héritier plus qu’un enfant élevé chez les dragons. Elle détestait les dragons. Elle avait eu peur de voir l’héritier du Nord plus dragon que loup. Elle avait eu peur qu’il ait oublié qui il était au détriment de ce qu’il avait pu vivre à la capitale. La capitale, une cage dorée dont il était difficile dit-on d’en sortir totalement.

Maege senti dans l’air que le louveteau se levait lui-aussi. Il vint lui faire face à nouveau. Et il lui demanda si elle avait d’autres questions à lui poser ou s’il pouvait se retirer. Définitivement de meilleure humeur qu’au début de leur conversation, Maege Mormont sourit au fils de Lord Eddard et Catelyn Stark. « Les ourses ne dévoilent jamais totalement ce qu’il pense des autres. » commença la mère des ourses. Mais lady Mormont n’en avait pas fini avec l’héritier du Nord. Elle s’approcha néanmoins de lui et déposa sur son épaule une main affectueuse comme elle aurait pu le faire face à chacune de ses filles, Gudrin ou encore le Jon Snow. C’était cette poigne, cette façon de marquer une réelle affection. Puis elle s’écarta et d’un geste du menton désigna la porte. « Vous verrez bien ce qu’il en est réellement lors du banquet. Je ne vous cacherai pas que je ne suis guère ravie de savoir que le frère du ravisseur de Lady Lyanna sera là aussi. Mais c’est un banquet nordien, ce sera à lui de s’adapter à nous et non l’inverse. Quand à ma propre position, sachez simplement que l’Ourse marche toujours derrière la meute pour assurer ses arrières et aujourd’hui, Robb Stark, vous faites partie de cette meute des Loups de Winterfell. » ajouta Lady Mormont. Maege inclina respectueusement la tête. Et par ce simple signe de tête, elle indiquait à Lord Robb Stark que sa loyauté était sienne comme elle était loyale à Lord Eddard et Lady Catelyn Stark. Le Nordien était maintenant libre de quitter la pièce ou de rester encore un peu ici. Il était maître de son temps et de ses faits et gestes. Quant à Lady Maege Mormont, elle rejoindrait bientôt les appartements dévolus à la famille Mormont pour se préparer pour le banquet de ce soir.

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrevue entre Ourse et Louveteau [An 299 - Lune 1 - semaine 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comprendre la lune
» Lune Bleue
» Entre louveteau
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: