RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 8 & 9 est disponible par ici  Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Conflans et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
La MAJ aura lieu le week end du 23 et 24 novembre  Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] 3725701551

Partagez
 

  Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyLun 3 Juil - 10:37

An 298, lune 13 semaine 2

Quand le navire aux couleurs Targaryen et Stark fut en vue de la grande cité de Blancport, Robb sentit un léger frisson le parcourir de part en part. Après deux semaines de voyage en bateau aux côtés notamment du Prince Viserys et de Barristan Selmy, la première grande étape de ce voyage à destination du Mur apparaissait maintenant devant eux. Mais bien sûr, c'était pour lui que l'enjeu était majeur. Il allait rencontrer l'illustre maison Manderly de Chateauneuf, famille parmi les plus riches et les plus respectées du Nord, suzerains de la plus active cité de la région...Et sa future belle-famille.

Ses fiancailles avec Wynafryd avaient été officialisées peu de temps avant le départ de Port-Réal, et nul doute que plus personne, des Terres de la Couronne au Nord, ne l'ignorait plus. Le Jeune Loup n'allait donc pas seulement faire la connaissance de certains des plus importants vassaux de son père, mais également ceux qui avaient rendu possible, et même donné l'initiative de son future mariage avec la Sirène. L'enjeu était donc double pour la première appréhension de Robb avec la région qu'il aurait toujours du connaitre.

Alors que le bateau s'approchait, le Nordien se rendit compte que la cité était bien plus grande encore que ce à quoi il s'attendait. Peut-être qu'après une enfance passée entre les murs de Port-Réal l'avait induit en erreur sur la taille des autres villes de Westeros, mais Blancport était sans aucun doute à la hauteur de sa réputation. L'importance des Manderly dans le Nord était alors une évidence pour quiconque posait les yeux sur leur fief.

Des gardes de Lord Manderly attendait le bateau au port pour accueillir comme il se dit le frère du Roi et le futur suzerain du Nord. Ce furent eux qui les escortèrent à travers la cité jusqu'à Chateauneuf, où la famille Manderly les attendait. Robb avait gardé les yeux en l'air à chaque instant, émerveillé par la découverte de cette nouvelle ville. Lui qui n'avait connu que les rues de Port-Réal découvrait un véritable fief Nordien, qui trouvait toutes les grâces à ses yeux. Il lui revint en mémoire ce jour où il avait demandé à sa fiancée si Port-Réal de la déstabilisait pas trop, et sa réponse avait été "pas tant que ça". Il comprenait mieux, maintenant.
Sur le chemin, il sentit également tous les regards peser sur lui ainsi que sur le Prince Viserys. Ceux qui le regardaient semblaient parfois admiratifs, parfois heureux. Il entendait son nom murmuré sur son chemin, même si d'autres regards semblaient plus circonspects, moins amicaux. Le Jeune Loup acceptait cependant tout cela sans se soustraire à ce jugement, qu'il savait nécessaire.

Le Prince et lui-même furent accueilli en grandes pompes à Chateauneuf, et Robb fut informé que Lord Wyman le recevrait en privé. En attendant, il fut amené vers les appartements qui seraient les siens le temps que le convoi reparte, accompagné des Manderly, pour Winterfell.
Robb défaisait ses quelques affaires, en se disant que s'il n'était pas l'héritier du Nord en ces lieux, il serait parti les mains dans les poches à la découverte de la ville, qu'il pouvait déjà contempler de la fenêtre. Il mourrait d'envie d'en connaître plus sur l'endroit qui avait vu naître et grandir sa fiancée, le fief dont elle aurait pu hérité.
Mais alors qu'il se faisait ces réflexions, il entendit un grincement venant de la porte qu'il avait laissée entrouverte, et il aperçut un éclair vert alors qu'il se retournait.
Revenir en haut Aller en bas
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] C71o
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 642
Date d'inscription : 06/06/2017

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyLun 31 Juil - 11:20



Une nouvelle Famille
Blancport ❇ 298, lune 13, semaine 2 ❇ Robb & Wylla
Le dragon et le loup allaient bientôt arrivés à Blancport, la petite Wylla était excitée mais également perplexe. A quoi ressemblait ce prince dragon ? A quoi ressemblait le fils de Ned Stark qui venait d’être fiancé à sa sœur ce qui faisait d’elle la nouvelle héritière de leur grand-père. Lorsque son grand père lui avait annoncé cela, la jeune sirène était restée sans voix. Sa sœur serait leur future suzeraine, ainsi c’était pour cela que Wyman l’avait envoyé dans la tanière des dragons. Réussir à obtenir une alliance avec les Stark de Winterfell. Personne ne l’avait mise au courant pour qu’elle puisse se préparer psychologiquement à ce changement radical de statut. Car pour Wylla, cette nouvelle position changeait du tout au tout contrairement à ce que pouvait bien dire certains. Elle n’avait aucune envie de succéder à son père et pourtant c’était bien ce qui se passerait. Elle avait voulu répliquer quelques choses à son grand père mais ce dernier avait levé le doigt pour la faire taire et lui expliquer posément les choses de façon clair. Elle avait désormais parfaitement comprit qu’elle était son rôle mais elle ne l’acceptait toujours pas. Elle s’était enfermée dans ses appartements et avait fait sa forte de tête durant quelques jours. Mais finalement l’annonce de l’arrivée de Robb Stark et Viserys Targaryen avaient fait sortir la demoiselle de sa tanière.

Ils étaient finalement arrivés, et Wylla avait dû les accueillir avec sa famille. Sa mère avait fait en sorte qu’elle se montre digne de son nouveau rang ce qui lui avait valu de nombreux regards noirs de la part de sa fille. Vêtu dans une robe de laine verte élégante, assortie à la couleur de son épaisse tresse, elle s’était tenue à la droite de son père qui était lui-même à la droite de son grand père. Avant que leurs deux invités n’arrivent on lui avait rappelé de se taire si elle ne voulait pas terminé chez les sœurs du silence. Mais désormais la menace ne pourrait plus tomber car sinon Wyman n’aurait plus d’héritière. Cela retomberait sur Wendel qui n’avait ni femme ni enfant. Mais je ne voulais pas non plus tentait le diable. Cela ne dura pas très longtemps, son grand père prononça quelques mots, des banalités d’usages avant qu’une nuée de serviteur se pliaient en quatre pour les conduire vers leur appartement afin qu’il puisse se reposer et se rafraichir.

Wylla en profita alors pour s’échapper, se glissant entre les membres de la maisonnée des Manderly, se glissant dans les couloirs en direction des appartements du loup. Il voulait voir ce Robb Stark qui allait épouser sa sœur. En privé afin qu’il baisse sa garde. Une chose qu’elle avait retenue. Les gens étaient moins méfiant en privé qu’en assemblé où il pesait leur mot. Et au moins en privé, personne ne pourrait dire à la jeune sirène de se taire ou de la menacer qu’on lui coupe la langue. Et même avec une langue en moins, elle réussirait à être elle-même et faire passer ce qu’elle pense par n’importe quel moyen.

La jeune fille croisa la servante qui devait apporter une collation au loup et elle l’intercepta, lui disant qu’elle allait amener elle-même ce plateau au loup. La demoiselle sentant que Wylla digresser les ordres eu un regard soupçonneux mais la sirène s’agaça et la chassa avec sa langue trop pendue. Bougonnant contre les serviteurs qui étaient beaucoup trop à la botte de son grand père, elle prit la direction des appartements du louveteau. Elle frappa à la porte pour s’annoncer et entra sans attendre la réponse. Elle fila déposer le plateau sur une table, avant de se retourner et d’observer le jeune homme. Il avait le regard clair et les cheveux auburns, comme Lady Catelyn. Il avait le sang des Tully dans ses veines, s’étaient indéniable. Il avait le physique d’un homme du Sud. Mais les nordiens attendraient de voir Lord Eddard à travers son fils héritier, pas un homme venant du Sud élevé par les dragons. « Vous ressemblez beaucoup à lady Catelyn. Au moins on sait que les dragons n’ont pas essayé de nous entourlouper ! » Comme à son habitude, elle n’utilisait pas les formes et allait droit au but, sans même se présenter. Mais si le loup était fiancé à l’aîné des sœurs Manderly il saurait probablement qui elle était.


egotrip




true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   
En absence, merci de ne pas MP ou tagguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyMar 1 Aoû - 12:44


UNE NOUVELLE FAMILLE



L'éclair vert qui s'était manifesté près de la porte entra dans la pièce, tenant un plateau. Robb n'eut même pas besoin de la tresse colorée pour reconnaître Lady Wylla Manderly, soeur de sa fiancée et future héritière en ligne de Blancport.
Cette dernière se tourna ensuite vers lui, pour le détailler des pieds à la tête, le Jeune Loup se laissant faire sans broncher. Wynafryd l'avait prévenue que sa petite soeur était du genre direct, à ne pas s'embarasser des convenances, une véritable Nordienne de coeur et d'esprit.

Et la jeune femme ne se fit pas prier pour prouver qu'elle était à la hauteur de sa réputation, ouvrant la bouche pour lancer une pique qui fit sourire Robb en coin. Qu'il était plaisant de se trouver face à des personnes qui parlaient avec le coeur, et non avec du venin plein la langue. Une chose était certaine, il quitterait Blancport en sachant ce que la future Dame de Chateauneuf penserait de lui.

Amusé par cette entrée en matière pour le moins surprenante, Robb laissa passer une seconde de silence avant de prendre la parole à son tour:

-Et bien, lady Wylla, vous êtes officiellement la deuxième Manderly à me faire cette remarque.

Il avait choisi de répondre à la jeune femme dans la même perspective. Tous deux s'exprimeraient en véritable Nordiens, non en courtisans de la capitale. Et puis, Wylla faisait face à son futur beau-frère, celui qui emmènerait sa grande soeur à Winterfell, et qui par la force des choses, lui imposait une lourde responsabilité sur les terres de sa famille. Elle avait tous les droits d'exiger de lui de le connaître mieux.

Le Nordien fit quelques pas en direction de son interlocutrice pour ne plus lui parler depuis l'autre bout de la pièce. Une fois arrivé à sa hauteur, il inclina légèrement la tête en signe de considération.

-J'imagine que vous vous doutez que votre soeur m'a déjà beaucoup parlé de vous.

Robb n'ignorait pas toutes les différences qui existaient entre les deux soeurs de Blancport. Si Wynafryd était une femme intelligente, douée pour les subtilités de la démocratie grâce aux enseignements de son grand-père, Wylla était infiniment plus franche et directe que sa soeur, parlant avec le coeur sans se soucier le moins du monde des convenances avec l'impétuosité des Nordiens. Si sa fiancée ne comprenait pas toujours Wylla, Robb savait l'immensité de son amour sorore pour elle.

-Nos deux maison vont s'unir, par le biais de votre soeur. Je n'ai que peu d'expérience avec la famille, alors j'espère pouvoir compter sur votre aide.

Robb  lui adressa un sourire, et dans le même temps lui tendit une coupe de lait remplie à partir du pichet que la jeune Sirène avait elle-même apporté sur un plateau quelques instants plus tôt. Il en prit également une entre ses doigts, soutenant sans broncher le regard transperçant de la jeune femme. Le Jeune Loup avait l'habitude de se faire détailler de toute façon.



© Feniix
Revenir en haut Aller en bas
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] C71o
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 642
Date d'inscription : 06/06/2017

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyVen 18 Aoû - 20:12



 
Une nouvelle Famille
Blancport ❇ 298, lune 13, semaine 2 ❇ Robb & Wylla
Un léger sourire étira les lèvres de la jeune fille. Qui avait fait cette remarque au jeune loup avant elle ? Wynafryd ou son grand père. La jeune sirène penchait plus pour son grand père. Si Wylla n’avait pas la subtilité du vieil homme, ni sa façon détourné de dire les choses, ils partageaient bien souvenir les mêmes idées les plus profondes. La benjamine de la famille les exprimait toujours à haute voix sans se soucier des conséquences alors que parfois Wyman les taisait à des fins diplomatiques. Mais Robb n’était pas le genre de noble qu’on voulait caresser dans le sens du poil en ce moment. On voulait savoir ce qu’avaient fait les dragons de l’héritier légitime de Ned Stark. Il était sûr qu’il serait testé et le grand père de la sirène aux cheveux verts serait le premier. En plus, il était fiancé à Wynafryd.

Elle laissa Robb s’approchait d’elle. Elle put ainsi mieux le détailler. Il ressemblait vraiment énormément à lady Catelyn, les traits des Tully ressortaient. Mais son charisme était celui de Ned aux yeux de Wylla. Son instinct lui soufflait ceci. Il lui semblait droit, juste et honorable comme son père. Et cela rassura grandement la Manderly. Si les dragons l’avaient éduqués, au fond de lui les racines nordiennes étaient intacts. Il fallait désormais qu’elle s’exprime pour qu’il puisse survivre dans les contrées austère et dur de la région la plus au nord de Westeros. Les nordiens lui feraient aucun cadeau, ils seraient méfiants de ce loup élevé en captivité par les Targaryen. Ils n’auraient pas confiance. La guerre de Rhaegar avait couté cher au nord. Alors le nord se souvenait des affronts, des douleurs et des pertes. Le prince le leur rappelé ce qu’on leur avait arraché et Robb était le reflet des conséquences de tout cela.

Wylla fut quelque peu surprise d’entendre que Wynafryd lui avait beaucoup parlé d’elle. Cela lui réchauffa le cœur de savoir que sa sœur pensait à elle autant. Son aîné lui manquait terriblement, la vie à Blancport depuis son départ était différente, et plus morne pour la jeune fille. Malgré les corbeaux qu’elles s’échangeaient régulièrement, cela ne réduisait pas la distance qui les séparait l’une de l’autre. « Je ne pensais pas que ma sœur vous ai autant parlé de moi. Ou alors elle vous a juste prévenu de mon mauvais caractère et de mon franc parlé pas toujours diplomatique. » La sirène ne savait pas ce que sa sœur avait bien pu dire au loup sur elle, mais visiblement les deux se connaissaient bien. Au moins Wyna n’épouserait pas un inconnu et cela rassurait sa cadette. Bien que sur certains points ce mariage n’arrangeait absolument pas la jouvencelle.

Les paroles de Robb la surprirent. Visiblement le jeune homme avait le don de surprendre Wylla et la jeune fille l’adore immédiatement pour cela. Volontairement ou non, il venait d’avouer qu’il ne considérait pas les dragons comme sa famille. Il y avait de quoi ravir le nord tout entier dans cette annonce. Elle prit la coupe de lait qu’il lui tendait et bu une gorgée en faisant attention de ne pas se faire une moustache blanche au-dessus de sa lèvre supérieure. « Je dois bien avouer que vos fiançailles avec ma sœur n’arrange absolument pas mes affaires, mais vous semblez vous appréciez et vous connaître…Cela me rassure et je me dis qu’elle a toute ses chances d’être heureuse dans cette union. Alors si je peux aider à la rendre encore plus heureuse je le ferais. Bien que je sois rarement une aide pour les gens… je provoque plus de désastre qu’autre chose. » Sa langue pendu était sa pire ennemie dans ce genre de chose. Mais, Robb lui plaisait bien. Alors elle pouvait bien en faire le serment devant les Sept, elle ferait son possible pour l’aider car sa sœur voudrait probablement que tout se passe bien pour le loup. « Vous l’aimez ? Wynafryd ? »

 
egotrip


 


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   
En absence, merci de ne pas MP ou tagguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyMer 23 Aoû - 16:53


UNE NOUVELLE FAMILLE



Robb s'était approché de sa future belle-soeur aux cheveux verts, la laissant le détailler sans se formaliser de cet examen visuel, auquel il se prêta de bonne volonté. Il connaissait les règles du jeu depuis longtemps, et sa fiancée l'avait averti de la franchise parfois désarçonnante de sa jeune soeur. Il ne cillait donc pas, se contentant de s'adresser à elle avec courtoisie et désir d'en apprendre plus sur la sirène verte de Blancport.

Cette dernière semblait surprise que Robb ai déjà entendu parler d'elle avant, même si elle semblait y voir une raison de se méfier plus qu'autre chose. Sa réponse directe arracha d'ailleurs un sourire au Jeune Loup, qui se fit un devoir d'éclaircir ces circonstances pour la jeune femme.

-Et bien, j'ai effectivement entendu parler de votre franchise parfois déroutante, mais votre soeur parle de vous car vous lui manquez beaucoup à la capitale.  Pour ne rien vous cacher, elle m'a également mandaté pour m'assurer que vous alliez bien.

Robb avait prononcé cette dernière phrase sur le ton de la confidence amusée, comme s'il lui confiait une mission secrète à laquelle il avait été assigné. Wynafryd lui avait effectivement demandé de prendre des nouvelles de sa soeur en son nom, ce qui était la preuve que la jeune femme s'inquiétait pour lady Wylla, bien trop loin pour qu'elle puisse prendre d'elle en personne. Lui qui ne connaissait rien à la famille, était touché par ces inquiétudes qui pouvaient traverser un continent tout entier pour continuer à illustrer les liens indéfectibles du nom et de la maison. Il espérait trouver à Winterfell quelque chose de semblable, et appréndait plus encore de ne rien découvrir de tel là-bas, dans la forteresse sur laquelle il règnerait un jour.

Il tendit la coupe de lait à sa jeune interlocutrice, qui s'en empara pour en boire une gorgée, imitée en cela par Robb, qui l'écoutant néanmoins évoquer les nouvelles responsabilités qui pesaient sur ses épaules. La future lady Stark lui avait également demandé de transmettre un message à Wylla, et le Nordien comptait bien attendre le moment le plus opportun pour cela. Il avait conscience de s'immiscer dans des affaires de famille qui ne le concernaient que parce qu'il en représentait l'élément déclencheur, et ne voulait surtout pas faire preuve auprès de la femme aux cheveux verts d'une indélicatesse qui pourrait la blesser.

-Je sais que votre soeur apprécie votre soutien comme il se doit. Et je vous promets de tout faire qu'elle soit effectivement heureuse dans cette union.

Robb avait une responsabilité vis-à-vis de Wynafryd, et il en avait conscience. Non parce qu'elle était une femme et qu'elle en devenait par la même occasion une petite chose fragile à protéger de la vie, mais au contraire car elle était une Dame de responsabilités qui avait volontairement renoncé à son héritage pour créer une alliance fructueuse pour le futur de sa maison. Là reposait sa responsabilité vis à vis de la dame de Blancport.

C'est alors que lady Wylla lui posa de but en blanc, avec cette franchise directe qui ne cessait d'agréablement surprendre Robb, un peu trop habitué aux courtoisies de cour de la capitale, s'il aimait sa soeur. Le Jeune Loup avait parfaitement conscience que la question était sérieuse, et déterminerait sans doute l'opinion que la jeune femme se ferait de lui à l'avenir.
Robb reposa lentement son verre sur le guéridon, son regard un instant absent alors qu'il se remémorait divers moments passés avec celle qui allait devenir un jour son épouse. Leur relation ne relevait pas des coups de foudres et des passions chantées par les troubadours, mais elle n'en demeurait pas moins forte et solide, faite pour durer malgré les décennies et les hivers. Peut-être Wylla souhaitait-elle l'entendre dire qu'il avait aimé sa soeur à la seconde où ses yeux s'étaient posés sur elle, qu'i en avait perdu le sommeil jusqu'à obtenir la certitude qu'un jour, elle serait sa Dame. L'histoire était bien moins romanesque, comme bien souvent. Mais le lien entre Robb et Wynafryd était tout de même puissant et sincère. Le Nordien passa rapidement sa main sur la barbe de trois jours qui lui mangeait les joues.

-Oui, lady Wylla, j'aime Wynafryd. Peut-être pas comme vous l'entendez, comme un coup de foudre hors de toutes les considérations politiques qui ont sans doute guidé le choix de mon père et de votre grand-père. Mais votre soeur a été là pour moi à la capitale, et j'escompte bien être là pour elle en retour comme elle le mérite.

Le jeune homme reprit ensuite sa coupe, conscient que lady Wylla aurait des choses à dire à ce sujet. Peut-être ne pourrait-il pas la convaincre de la véracité de ses sentiments pour sa soeur, mais cela ne les rendaient pas moins sincères pour autant. Lui qui s'était toujours cru bien trop pragmatique, trop endurci émotionnellement par ces années de pupillage dans cette capitale sudière pour sentir maintenant son coeur battre avec un peu plus de vitesse chaque fois que le nom de sa fiancée était prononcé. Certes, cela ne s'était pas construit en un jour, mais cela pouvait durer toute une vie.

-Elle m'a chargée de vous demander pardon, au sujet de cette alliance et de l'héritage qui maintenant vous incombe. Votre soeur n'a jamais voulu vous faire souffrir en aucune façon, et elle a conscience de la charge qui pèse maintenant sur vous.

Robb avait tenté de choisir ses mots avec précaution et espérait ne froisser en aucune façon l'impétueuse jeune femme. Mais il savait que cela tenait à coeur à sa fiancée de s'enquérir de ses sentiments à ce sujet, et de s'assurer qu'elle pardonnerait à son aînée.



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] C71o
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 642
Date d'inscription : 06/06/2017

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyMar 3 Oct - 10:20



 
Une nouvelle Famille
Blancport ❇️ 298, lune 13, semaine 2 ❇️ Robb & Wylla
Les mots de Robb Stark laissèrent la jeune Manderly sans mot. Le cœur de la petite sirène s’était instinctivement serré dans sa poitrine, lui rappelant douloureusement l’absence de sa grande sœur qui se faisait sentir entre les murs de Châteauneuf. La vie sans Wynafryd avait un gout différent, Leona était plus que jamais sur le dos de sa benjamine n’ayant plus sa sirène parfaite pour souffler. L’aîné des deux sœurs manquait à tous les habitants de la demeure des sirènes du nord. Et le fait que sa sœur demande au jeune loup de s’assurait qu’elle allait bien, la touchait particulièrement. Wylla n’avait jamais été friand des gestes d’affection, elle était une petite sauvage qui certes portaient des robes, mais les mots doux, les gestes doux et les douces intentions n’étaient que très peu pour elle. Et étrangement, l’absence de sa sœur la rendait plus sensible. Elle ne s’était pas vraiment aperçue de cela jusqu’ici mais désormais elle le voyait de façon précise. Sa sœur lui manquait terriblement et elle n’avait qu’une envie : la revoir.

Robb désirait que sa sœur soit heureuse dans l’union et cela faisait s’envoler tous les doutes que pouvait avoir la jeune sirène aux cheveux verts. Elle ne voulait que le bonheur de sa grande sœur, et si le loup ferait tout pour qu’elle soit heureuse, alors cela lui allait parfaitement. Elle était capable de lui faire confiance, sa sœur lui faisait confiance alors elle pourrait l’être également. « Alors me voilà rassurer. Si vous avez à cœur de rendre ma sœur heureuse, j’en suis heureuse également. » Il était parfois arrivé à la plus jeune des Manderly de maudire sa sœur et lui vouloir tous les malheurs de la terre, mais ce n’était que des pensées évoquaient sous le coup de la colère ou de la frustration. Au fond d’elle, Wylla serait malheureuse si sa sœur souffrait d’une quelconque manière.

Le jeune loup fut honnête dans sa réponse à la question peut-être trop direct, trop abrupte et maladroite de Wylla. Cette franchise plu immédiatement à la sirène aux cheveux verts, elle qui ne supportait pas l’hypocrisie et les faux semblant ne pouvaient qu’être ravi par ce genre de comportement venant du futur suzerain du Nord. Le nid de vipère qu’était la demeure des dragons n’avait pas transformé Robb en un dragon, il avait conservé l’âme du Nord. En cela, la jeune fille voyait un trait commun avec Lord Eddard. « Oh je ne m’attendais pas à ce que vous l’aimiez comme un preux chevalier aime sa princesse, comme les histoires aiment nous les raconter. Ce genre de sentiment viendra peut-être avec le temps, je ne crois pas vraiment au coup de foudre. Je voulais juste savoir l’affection que vous lui portez et vos mots ainsi que votre franchise me rassure. » Sa sœur comptait beaucoup trop pour qu’elle puisse accepter ce mariage si Robb ne lui portait aucune affection. Heureusement ce n’était pas le cas et cela l’aidait à lui faire passer la nouvelle qu’elle deviendrait l’héritière de Blancport.

Un léger sourire amusé étira les lèvres de Wylla face à l’excuse de sa sœur que transmettait le Stark. Effectivement, la première réaction de la sirène avait été la négation, la colère. Mais à tête reposée, elle avait été forcée d’admettre que Wynafryd n’avait pas voulu que tout ceci en arrive là. Sa sœur connaissait l’aversion profonde de la benjamine des Manderly pour la politique et les intrigues. « Rassurez là et dites-lui que je ne lui ne veux pas. Je me doute bien qu’elle n’a jamais voulu me laisser ce fardeau qu’est l’héritage vu qu’elle connait mon aversion pour ce qui est la diplomatie et toutes ses choses barbantes qui incombent à un seigneur. Je sais que c’est notre grand père qui est à la manœuvre derrière. Et s’il a voulu cela c’est qu’il doit avoir des plans pour moi. Cela ne me réjouit pas mais je n’ai malheureusement pas le choix. Je vais devoir tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler désormais. » Ce ne serait pas facile. Wylla aurait beaucoup de mal à s’y faire. Cela prendrait surement des années avant qu’elle ne change et s’assagisse comme son aîné. « Plaignons mon grand-père qui va devoir assumer les conséquences de ses actes et supporter mon mauvais caractère et mes crises. Le seul avantage que je vois à cela…Il ne peut plus me menacer de m’envoyer chez les sœurs du silence pour me faire taire. » Un sourire malicieux était apparu sur les lèvres fines de la jeune fille. « Dites cela à Wynafryd, cela la fera sourire et soupirer en même temps. » Sa sœur serait forcément exaspérée par la remarque bien qu’un peu amusé également. Elles se connaissaient suffisamment pour connaître certaines réactions de l’autre sur quelques points précis.

 
egotrip


 


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   
En absence, merci de ne pas MP ou tagguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyJeu 5 Oct - 9:30


UNE NOUVELLE FAMILLE



Robb s'était exprimé avec sincérité, aussi bien pour donner pour le fond de sa pensée quant à sa relation avec Wynafryd que pour transmettre les paroles de cette dernière à sa petite soeur. Lui qui n'avait jamais rien vraiment connu qui se rapproche de près ou de loin d'une famille, qui ne connaissait d'eux que l'honorable ombre de son père ou quelques lettres échangées avec sa petite soeur, s'émeuvait de ces deux soeurs qui tentaient de communiquer et de se comprendre, même séparées par presque un continent.

Etait-ce sa sincérité ou simplement l'évocation de sa grande soeur, mais la sirène aux cheveux verts semblait touchée par les paroles de Robb. La jeune femme l'assura qu'elle se sentait rassurée si le Jeune Loup se disait soucieux du bonheur de Wynafryd. Cela était la vérité. La Sirène n'était pas une faible lady, qui acceptait ces règles de courtoisie galante selon lesquelles c'était à l'époux de construire une vie, un bonheur, sans y prendre une part active. Après tout, c'était elle qui lui avait apporté du réconfort à la capitale alors même qu'elle était, des deux Nordiens, la nouvelle arrivante à la Cour. Leur relation avait toujours été basée sur un pied d'égalité, loin des règles implicites de galanterie.

Après avoir répondu à la question pour le moins directe de la jeune femme de Blancport, le Jeune Loup eut cependant un doute sur la réaction qu'elle pourrait avoir. Certes, elle ne semblait ni le détester, ni le mépriser, cependant son impulsivité et sa franchise semblaient faire partie intégrante de sa personnalité, et il serait imprudent de sa part de penser pouvoir la prévoir. Il était presque surprenant, pour lui qui avait rencontré Wynafryd, d'imaginer qu'elles puissent toutes deux être soeurs tant elles semblaient différentes. Sans doute cela faisait-il partie de leur richesse en tant que famille.

Mais Lady Wylla approuva ses dires, ce qui fit plaisir au Jeune Loup. Elle parlait avec le coeur, cependant elle ne semblait pas pour autant une romantique dépourvue du sens des réalités. D'après les dires de sa grande soeur, elle ne nourrissait pas le goût pour les intrigues et la politique qui caractérisait leur auguste seigneur. Cependant, elle devait avoir réalité du sens familial des réalités. De toute façon, dans les chansons,  preux chevaliers et les gentes dames finissaient rarement heureux.

Le Jeune Loup choisit ensuite de transmettre à Wylla les mots de sa grande soeur, qui se souciait maintenant d'elle, surtout à présent qu'elle était la prochaine héritière en ligne pour Blancport, ce qui ne semblait pas lui plaire beaucoup. Mais la Sirène se voulait rassurante, là encore consciente des enjeux qui avaient gouvernés à la décision de sa soeur. Il ne put réprimer un sourire à mi-chemin entre l'amusement et l'affection quand la jeune femme plaisanta au sujet de son grand-père et des soeurs du Silence.

-Je lui dirai, soyez-en assurée. Je comprends que ne vouliez pas de cette responsabilité, et si je ne peux vous promettre que le goût pour cette position vous viendra avec le temps, je peux au moins vous dire que, si vous n'aimez pas les intrigues, rien ne vous empêchera de diriger Blancport sans y prendre part. C'est encore un privilège que nous, Nordiens, avons.

Si Wylla avait été une Dame du Sud, le Jeune Loup n'aurait pu dire cela. Mais le Nord fonctionnait encore différemment du reste des Sept Couronnes, qui avait toujours méprisé les jeux de Cours qui avaient lieu depuis le début du règne des Targaryen sur le continent.
En tant que futur suzerain du Nord et en tant qu'otage de la Couronne, c'était une question que Robb avait eu le temps et l'occasion de se poser. Lui qui avait été accoutumé depuis son plus jeune âge à ces intrigues de Cour qui pourtant le révulsaient, devait-il jouer le jeu des sudiers, ou au contraire se draper dans son honneur nordien? Il en était venu à la conclusion qu'il devait utiliser cette connaissance comme un atout pour la protection du Nord, et seulement pour elle.

-Vous semblez tenir à votre liberté, lady Wylla, et je ne peux que le comprendre, liberté qui vous semble sans doute amoindrie par votre nouvelle position. Mais vous deviendrez l'une des Dames les plus puissantes du royaume un jour, dans un rôle qui vous appartiendra en propre, par le sang et non par le bon vouloir d'un époux. Je pense qu'il y est possible d'y trouver une certaine liberté.

Dans un monde où les femmes sont si souvent soumises à la volonté des autres hommes, Wylla avait une chance, bien qu'elle ne la considère pas comme tel. Cependant, même si Blancport impliquerait des devoirs, de lourdes responsabilités, il y aurait dans ce royaume infiniment plus de personnes soumises à son obéissance que possédant le moindre pouvoir sur elle et sur sa vie. A elle d'avancer sagement.



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
The Brave Mermaid
Wylla Manderly
The Brave Mermaid
Valar Dohaeris
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] C71o
 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Tumblr_osv7ux4Wr71vqzdjoo5_r3_540
Ft : Freya Mavor
Multi-Compte : Alyx | Bethany | Rhaenys
Messages : 642
Date d'inscription : 06/06/2017

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyLun 20 Nov - 18:42



 
Une nouvelle Famille
Blancport + 298, lune 13, semaine 2 + Robb & Wylla
Les mots de Robb sonnaient de façon étrange. Wylla ne comprenait pas comment elle pourrait diriger Blancport aussi bien que son grand père sans prendre part aux intrigues politiques. La ville était la porte vers le Sud, beaucoup trop de monde allait et venait entre les murs de la cité. C’était l’une des plus grandes villes du Royaume, les intrigues étaient au cœur de la ville, elle ne pouvait rien y faire. Les Manderly venait du Sud et malheureusement certaines choses ne pouvaient pas changer. Ils avaient apporté quelques déboires de leurs anciennes terres, de cette ancienne vie qu’ils avaient pu avoir. Et malgré le fait que des centaines d’années étaient passés depuis, cela restait ancrée au plus profond de leur sang. « Malheureusement, je ne pense pas pouvoir diriger Blancport sans devoir jouer avec les intriguées. Nous sommes la porte vers le Sud, un point de commerce important…les gens viennent et intrigue sous notre nez. Même si nous sommes nordiens et que nous pouvons avoir des privilèges, je dois vivre avec les gens qui vivent sous mon autorité. Et s’ils complotent…je devrais comploter…C’est malheureux mais c’est ainsi…et ça va surement m’agacer très rapidement. » Ce n’était pas pour rien que Wynafryd jouait merveilleusement bien à ce jeu, ainsi que leur grand-père. Le Sud avait un pied dans Blancport et se disputait avec le Nord le bout de terre qui était le fief des sirènes.

Wylla rigola de bon cœur aux paroles du loup. Effectivement, son mari n’aurait aucune autorité sur la régence de Blancport. C’était peut-être une liberté mais elle serait une Dame avec des responsabilités. Et responsabilité ne se marié pas avec liberté en règle générale. « Je crains malheureusement que les responsabilités qui m’incombe ne me permettre pas de jouir de ma liberté gagnée par mon statut d’héritière… Mais certes c’est plutôt plaisant de se dire qu’aucun homme ne pourra se targuer d’avoir un pouvoir sur ce qui me revient de droit. » Et si elle avait le moindre souci, elle ferait parvenir un corbeau à Winterfell, faisant les yeux doux à sa grande sœur pour l’appeler à l’aide. Wynafryd serait sa suzeraine. C’était assez plaisant de ce dire qu’elle posséderait également ce petit moyen de pression. Il y avait peut-être de quoi s’amuser tout compte fait.

L’heure avançait, tournait et bientôt quelqu’un allait s’apercevoir qu’elle avait disparu pour encore faire une bêtise. Sa famille ne tarderait pas à se douter où elle se trouvait. Même si la servante ne parlerait pas d’elle-même, si un Manderly lui posait une question, elle répondrait. Et peut-être que le jeune loup avait besoin de se reposer de son voyage avant le banquet du soir. « Dans tous les cas, je suis ravie d’avoir fait votre connaissance, je vais vous laisser vous reposer…et je vais éviter de me faire prendre en sortant d’ici… cela m’éviterait de me retrouver coincer à une place peu enviable ce soir… » sous-entendu à côté de sa mère qui ne la lâcherait pas d’une semelle.

 
egotrip


 


true to our word
(c) MΛ☾ΛЯON

   
En absence, merci de ne pas MP ou tagguer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] EmptyMar 21 Nov - 10:42


UNE NOUVELLE FAMILLE



Quand on naissait noble, les privilèges étaient nombreux. La plupart du temps, on vivait dans l'opulence matérielle, sans jamais devoir se souvier d'avoir jamais froid ou le ventre vide. On naissait avec le prestige d'un nom, d'une maison, même sans pour autant y jamais contribué. Le respect, le pouvoir, sont souvent un dû.
Cependant, il fallait bien des contreparties à cela. Elles peuvent se résumer à un mot: Le devoir. Devoir envers le peuple sous responsabilité, devoir envers ce nom qui nous occtroie tant de respect, devoir envers sa descendance et la postérité. Lady Wylla venait de prendre pour elle le devoir qui jusque là incombait à sa soeur aînée. Un jour, le plus tard possible si les Anciens se montraient cléments envers elle, il lui faudrait prendre la tête d'une des familles les plus puissantes du royaume, de l'une des cités les plus riches du continent, et le futur de tous ces gens serait alors sa décision. C'était un bien lourd devoir, Robb en était conscient. Mais, alors que la Sirène s'inquiétait de la nécessité de nouer des intrigues, en particulier à Blancport qui s'y prêtaient particulièrement dans le Nord, le Jeune Loup y voyait une grande intelligence juvénile qui promettait de se développer. Que sa fiancée se rassure, Blancport serait entre de bonnes mains. Robb n'en doutait plus.

La Sirène se mit à rire quand le Nordien évoqua la liberé conférée par le pouvoir. Bien sûr, cela pouvait sembler bien paradoxal, et sans doute que cela l'était d'une certaine façon, la liberté dans la responsabilité. Mais lui-même avait connu l'impuissance, il avait connu cette sensation de n'être qu'un pion dans des mains plus puissantes que les siennes. Même si l'influence de Lord Wyman était à n'en pas douter grande sur Blancport, il serait épargné une telle chose à sa future belle-soeur. Bien sûr, ce serait à elle d'avancer avec prudence et sagesse, mais le Jeune Loup pensait belle et bien qu'il lui serait possible de tirer le meilleur parti de ce pouvoir qu'elle se voyait maintenant conféré par les hasards du nom et de la succession. Wylla était vive, elle était intelligence, cela se voyait même au travers de son jeune âge et de sa verve.

De plus, elle ne serait certainement pas seule dans cette entreprise. Au delà même de la seule lignée Manderly dont elle ne serait certainement pas la seule représentante, d'un époux qui pourrait la conseiller sans jamais prendre le dessus sur elle, elle pourrait maintenant compter sur cette nouvelle famille qui commençait à se former, à cheval entre Blancport et Winterfell. Wynafryd n'abandonnerait jamais sa soeur, cela était certain, et lui-même ne laisserait pas non plus sa belle-soeur en difficulté. Ce serait son rôle en tant que futur suzerain du Nord, et également son rôle en tant qu'homme lié aux Sirènes.

Wylla sembla remarquer l'heure, et fit décrocher un sourire à Robb quand elle déclara ne pas vouloir se retrouver à une place peu enviable. Au vu de ce que lui avait raconté Dame sa fiancée, le Jeune Loup supposa que cette place devait se trouver non loin de Dame Leona. Il hocha la tête pour l'encourager à s'esquiver, et lui dit avant qu'elle n'en fasse rien:

-Je suis ravi moi aussi, Lady Wylla. Je vous reverrai au dîner.

Il sourit et laissa la Sirène s'enfuir sans un bruit pour ne pas se faire remarquer. Il était amusant de se dire que, lui qui ne connaissait encore rien de sa famille, venait de faire la rencontre de la première de cette famille élargie qui se profilait à l'avenir. Retournant vers ses quelques affaires, Robb se demanda si Wylla et Arya s'entendaient bien. Nul doute qu'elles devaient bien se connaître!

HRP:
 




©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

 Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty
MessageSujet: Re: Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]    Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle famille [PV Wylla Manderly]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Fin du rp: Nouvel Orphelinat. Nouvelle façon de vivre {OK}
» Premieres photos de la future nouvelle classe
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» Une nouvelle affinité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: